Doc Sortie de la troisième édition du Livret du Libre

Posté par . Modéré par Florent Zara.
0
13
mai
2005
Doc
La troisième édition du ''Livret du Libre'' est disponible. Ce document se veut une introduction au Libre accessible aux non-informaticiens. Les thèmes abordés sont le partage des connaissances, le Libre, le copyleft, GNU, le Logiciel Libre, les autres formes d'expression libre, DMCA/EUCD, les brevets logiciels, TCPA ainsi que quelques pistes pour se libérer au quotidien.

L'objectif n'est pas de faire un livre de référence permettant de tout connaître sur tous les sujets, mais de faire un petit livret court, accessible, que l'on peut distribuer et faire lire à n'importe qui. Cette nouvelle version a été améliorée par l'ajout d'un chapitre sur le Libre et les modèles économiques, et par un souci d'être plus nuancé et plus accessible.

Pour cette nouvelle édition, les auteurs ont fait appel à de nombreux relecteurs, qui ont remonté beaucoup de remarques grâce auxquelles la qualité générale du livret a pu être améliorée.

Vous trouverez plusieurs formats d'impression du ''Livret du Libre'' sur le site officiel [1]. Les versions A5, idéales pour être distribuées lors de manifestations (install parties, journées d'information sur le libre, etc.) sont tout à fait adaptées à la lecture, une fois pliées et agrafées. Une version A4 est disponible pour lecture à l'écran ainsi qu'une version A4 avec de grosses polices pouvant servir à créer des affiches.

Enfin, à l'occasion de cette sortie, l'équipe rédactrice du ''Livret du Libre'' a été interviewée par Gna! dans cadre de ses HotSpot. La version française de l'interview est disponible [2] sur le site du livret, tandis que la traduction en anglais peut être consultée chez Gna! [3].
  • # 5.3 NGSCB/TCPA/Palladium : la liberté privée bafouée ?

    Posté par . Évalué à  4 .

    Ce chapitre est très mauvais, il véhicule des informations fausses et dépassé.
    TCPA n'a jamais rien aux a voir avec Palladium, et le but de ces deux systéme n'est pas en premier lieux de faire du DRM, de plus les exemples donnés sont irréalistes.
    TCPA s'appel maintenant TCG ( https://www.trustedcomputinggroup.org/home(...) ) et a revue sa copie, c'est toujours en gros l'équivalent d'une carte a puce dans votre processeur ( a savoir un coffre fort cryptographique avec plein de fonction assez sympa ).
    Palladium est devenue NGSCB et l'on en parle plus depuis un bout de temps, Microsoft essaye de faire quelque chose d'utilisable par les développeurs Windows, qui ont méchamment boudés le concept lors de ces divers présentation aux WinHEC, de plus avec les retards de Longhorn et le succes de Janus le DRM de Windows Media, le projet semble carrément au point mort ( ne sera pas présent dans longhorn premiére édition, fondeur pas pressé d'intégrer les fonctions spécifique etc etc ...).
  • # Un bon cru !

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Dans l'ensemble cette mise à jour me parrait très bonne.

    Il me semble que le chapitre entreprise contribue à dresser une image fidèle du monde du Libre. Je le trouve clair et convaincant.

    Le reproche que je ferais à l'ensemble du document c'est que la présentation est très austère : c'est assez adaptée pour un labo de recherche... moins pour l'éternel grand public. C'est d'autant plus dommage que le texte en lui même est simple et très accessible. L'étape suivant pourrait être de rendre la maquette plus jolie (prévoir des illustrations par exemple).

    En tout cas un grand bravo aux auteurs ! Nous avons besoin de documents de ce genre.
    • [^] # Re: Un bon cru !

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Nous aimerions vraiment faire une version illustrée. Déjà pour cette 3ème édition, nous avions demandé sur LinuxGraphic une couverture, mais nous n'avons pas été convaincu par les deux propositions.

      Le problème, c'est que personne dans l'équipe du Livret ne sait dessiner. Avis aux dessinateurs qui souhaiteraient participer !
      • [^] # Re: Un bon cru !

        Posté par . Évalué à  2 .

        Eh bien, il suffit de trouver des dessins sous licence libre.
        Par exemple les pingouins de LL de Mars, qui sont sous licence Art Libre, et déjà utilisés par Framasoft :
        http://www.le-terrier.net/pingouin/pingouin.html(...)
        • [^] # Re: Un bon cru !

          Posté par . Évalué à  4 .

          Les dessins sous sous licence art libre :

          3. L'INCORPORATION DE L'OEUVRE:

          Tous les éléments de cette oeuvre doivent demeurer libres, c'est pourquoi il ne vous est pas permis d'intégrer les originaux (originels et conséquents) dans une autre oeuvre qui ne serait pas soumise à cette licence


          Éternel problème que celui des licences. Le livret est distribué en CC-BY-SA et en GNU FDL...
          • [^] # Re: Un bon cru !

            Posté par . Évalué à  1 .

            Ah oui, zut. Tu trouveras peut-être des dessins sous CC-BY-SA, mais certainement pas sous GFDL...
            • [^] # Re: Un bon cru !

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Tu vois, Antoine, tu n'es pas allé assez loin dans ton article «Des contenus libres pour les logiciels libres» ( http://www.libroscope.org/Des-contenus-libres-pour-les(...) ) !

              Il faut de plus rappeler sans cesse que les clauses qui empêchent la modification et/ou certains types de diffusion (ex. non commerciale) sont aussi un frein pour toute intégration à des oeuvres libres elles-mêmes.

              Bref, ces clauses ne sont pas destinées à produire du bien commun mais à protéger des intérets privés.

              Il aurait fallu appeler cela Creative Private... :-)

              PS : inutile de me répondre qu'on peut toujours contacter l'auteur pour avoir des versions sous d'autres licences, cela ne résout pas le problème inhérent à la licence choisie initialement pour la diffusion (Cf. : «Non commercial : est-ce cela qui importe dans les Licences dites “Libres” ?» http://www.libroscope.org/Non-commercial-est-ce-cela-qui(...) ).
          • [^] # Re: Un bon cru !

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Bonjour,

            Une petite interrogation de quelqu'un un peu perdu avec les licences.

            Si l'on place les dessins sous LAL mais que le contenu reste sous licence CC, ce n'est pas bon?
            Car c'est apparamment ce qu'il se fait sur Framasoft.

            Donc je n'ai rien compris ou Framasoft ne respecte pas la licence Art Libre?
            • [^] # Re: Un bon cru !

              Posté par . Évalué à  2 .

              Hello ;)

              Disons que Framasoft est un peu comme une distribution Linux : c'est une compilation d'oeuvres variées. Dans une distribution Linux, on peut rassembler des logiciels sous GPL, BSD et quantité d'autres licences, bien que la GPL implique que tout le code soit sous GPL dans un logiciel unique.
              De même Framasoft, en juxtaposant des oeuvres diverses, n'est pas à considérer comme une oeuvre unique qui serait concernée dans son ensemble par une clause copyleft (que ce soit celle de la LAL ou de la CC-BY-SA, d'ailleurs).
        • [^] # Re: Un bon cru !

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Outre le problème de licence déjà évoqué, je ne pense pas qu'il « suffise de trouver des dessins sous licence libre » : encore faut-il que ceux-ci s'intègrent bien dans le contexte du Livret du Libre. Pour moi, un Livret du Libre illustré, ce n'est pas le Livret avec quelques dessins rigolos de pingouin partout juste pour distraire le lecteur. Ce doit être illustré avec des dessins humoristiques en rapport avec le texte qui l'entoure. Il faut donc trouver des dessins au sujet des avantages du Libre, de l'Art Libre, et de tout ce qu'il y a dans le Livret.

          Vu comme ça, c'est un peu plus délicat, non ? ;-)
          • [^] # Re: Un bon cru !

            Posté par . Évalué à  2 .

            Ce doit être illustré avec des dessins humoristiques en rapport avec le texte qui l'entoure. Il faut donc trouver des dessins au sujet des avantages du Libre, de l'Art Libre, et de tout ce qu'il y a dans le Livret.

            C'est exactement la façon dont Framasoft utilise les dits pingouins : avec une légende en rapport avec le libre...
            • [^] # Re: Un bon cru !

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              J'ai du mal à penser à des exemples de ce que je voudrais voir comme dessins dans le livret.

              Je pense que la présentation en livret A5 aide à rendre le livret accessible, et que c'est suffisant comme ça. Le contenu du livret ne se prete pas trop à des illustrations ou des schémas.
  • # 4.1 Livres et documentation

    Posté par . Évalué à  3 .

    Hello,

    Je trouve dommage que le paragraphe "4.1 Livres et documentation" amalgame oeuvres sous licence libre et oeuvres permettant la simple "libre diffusion" (souvent avec la restriction "pas pour usage commercial").

    Ainsi le paragraphe commence en disant : "La plupart des documentations accompagnant les Logiciels Libres sont diffusées en utilisant des licences libres. Des livres sont également édités en utilisant de telles licences, même si à l'heure actuelle, la plupart de ces ouvrages traitent eux-mêmes du Libre."

    Malheureusement les exemples donnés juste en-dessous sont erronés : des ouvrages cités, aucun n'est sous une licence libre telle que celles utilisées pour la documentation de nombreux logiciels libres. C'est d'autant plus troublant que la fin du paragraphe mentionne Wikipédia sans évoquer la différence dans les termes d'utilisation. Je pense qu'il faudrait donc souligner la différence entre "libre diffusion" et licence libre pour contenus hors-logiciel.

    Un exemple d'ouvrage sous GNU FDL : "free as in freedom", biographie de RMS.
    http://www.oreilly.com/openbook/freedom/(...)
    (de façon amusante, c'est RMS qui a insisté pour que ce bouquin soit sous licence libre, alors que lui-même a tendance à interdire la modification de ses propres textes...)
    • [^] # Re: 4.1 Livres et documentation

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Hello,

      Il n'y a actuellement pas de consensus sur ce qu'est une licence libre pour des oeuvres non logicielles. Par exemple, la GNU FDL n'est pas considérée comme libre par le projet Debian, et je suis assez d'accord avec cette position. A l'opposé, les licences CC NC sont considérées comme "suffisamment libres" par beaucoup de monde (mais là, je ne suis pas d'accord).

      Ensuite, j'ai toujours trouvé qu'à part Wikipédia, le libre hors du logiciel manquait d'exemples probants. Et une biographie n'est pas vraiment un exemple probant d'extensions de la philosophie du libre hors du logiciel :-)

      Peut-être que dans l'ED4, on devrait réduire la taille de ce chapitre pour lui donner un aspect anecdotique. C'est à discuter ...
      • [^] # Re: 4.1 Livres et documentation

        Posté par . Évalué à  2 .

        Peut-être que dans l'ED4, on devrait réduire la taille de ce chapitre pour lui donner un aspect anecdotique. C'est à discuter ...

        Une autre possibilité est de préciser qu'il existe deux catégories de licences pour les oeuvres "non-logicielles" :
        - les licences respectant les 4 libertés du libre (la GFDL en fait grosso modo partie si on ne met pas de sections invariantes, même si c'est une usine à gaz peu recommandable ;-)), qui invitent à reproduire l'écosystème collaboratif du logiciel libre : il est significatif que Wikipédia atterrisse dans cette catégorie
        - les licences de "libre diffusion" (du type cc-nc ou cc-nd) qui visent à diffuser la culture, mais sans s'intéresser à la question de l'écosystème collaboratif

        Ce qui permet ensuite de ventiler naturellement les exemples donnés selon ces deux catégories.
        • [^] # Re: 4.1 Livres et documentation

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          C'est un peu ce qui est fait à la fin du chapitre, hein :-)

          Je pense que le but est de faire comprendre la philosophie, pas de rentrer dans les détails entre les différentes licences des différents documents dont on ne donne que des références, en plus.
  • # Encore une critique

    Posté par . Évalué à  5 .

    D'abord je déplore le fait que la toute première phrase du livret soit négative et parle de Microsoft :
    À côté du monde de l'informatique propriétaire et fermée dominé par Microsoft [...]

    Je pense qu'il faut une entrée en matière ouverte et joyeuse... bon je n'ai rien à proposer. Je remarque tout de même que le mot Microsoft n'apparaît qu'environ 4 fois dans le document, hasard ou effort volontaire, en tout cas bravo de ne pas l'avoir mis à toutes les sauces.

    Ensuite le début du premier paragraphe ne veut rien dire :
    Tout le monde connaît la formule a² + b² = c², connue sous le nom de théorème de Pythagore.

    Il manque : "Dans un triangle rectangle de côtés a et b et d'hypoténuse c" pour que le théorème ait une signification.

    Je n'ai lu que le début aussi j'arrête ici les critiques . Bon on ne dirait pas mais en fait j'apprécie beaucoup votre travail, ne vous y trompez pas ! Continuez ;)
    • [^] # Re: Encore une critique

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      C'est la quatrième de couverture qui commence par « À coté du monde de l'informatique ... ». Effectivement, on a essayé de ne pas trop diaboliser Microsoft, ce n'est pas notre objectif. Mais le public étant le grand public, il faut bien qu'il puisse identifier de quoi on parle quand on dit « informatique propriétaire et fermée ». Si on dit juste ça, pourquoi le lecteur irait-il penser qu'il utilise cette « informatique propriétaire et fermée » ? Il y a des moments où il faut appeler un chat un chat.

      Pour la première phrase, c'est fait exprès. On a longtemps hésité entre l'énoncé complet du théorème de Pythagore, et la simple formule. On a jugé plus lisible de donner uniquement la formule. Ici, l'objectif ce n'est pas de donner les détails sur le théorème de Pythagore, mais de donner juste un exemple de connaissance universelle.

      Je le répète, on ne peut pas être exhaustif dans un document aussi court, il faut faire des compromis qui sont et ont été difficiles à trouver.
      • [^] # Re: Encore une critique

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Sur la version HTML, la quatrième de couverture est sous le titre. Ca ne voulait pas dire grand chose de mettre la quatrième de couverture tout à la fin, avant la biblio (c'est là que latex4ht la met par défaut). Mais c'est vrai que c'est un peu déroutant, je changerai peut-etre à l'occasion.
      • [^] # Re: Encore une critique

        Posté par . Évalué à  2 .

        Effectivement sur une quatrième de couverture je le comprends mieux. Je t'accorde donc de bonne grâce ce point.

        En revanche je continue à ne pas être d'accord pour le théorème : si vraiment tu veux faire court dis simplement "tout le monde connaît le théorème de pythagore". Ou alors dis "le carré de l'hypoténuse est égal à la somme des carrés des côtés", phrase très célèbre !
        Tu peux aussi taper dans le commun et dire "tout le monde connaît l'équation e=mc², formule qui est un symbole de la relativité découverte par Einstein". En effet cette fois e, m, et c sont des valeurs connues, à la différence de a, b, et c.

        Bon je ne t'ennuie pas plus avec ça, et si tu ne changes pas d'avis je respecterai ton choix.

        PS. puisque j'y suis, je ne pense pas que ma mère verrait de quoi tu veux parler avec la phrase telle qu'elle est actuellement. Avant qu'elle ne se rappelle le théorème de Pythagore... :)
        • [^] # Re: Encore une critique

          Posté par . Évalué à  2 .

          Si on regarde l'historique du CVS, tu verra qu'on est passé de la formule a la phrase (qui a été elle aussi critiquée), et on est revenue a la formule. J'avais aussi pensé a e=mc² mais c'est une formule bcp plus récente, et il faut savoir que la réutilisation des travaux d'Einstein, sauf erreur de ma part, à permis la création de la bombe atomique. Pas vraiment le meilleur exemple de bénéfice de la réutilisation de la connaissance... !
    • [^] # Re: Encore une critique

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      À côté du monde de l'informatique propriétaire et fermée dominé par Microsoft [...]


      Le principal problème en stigmatisant ainsi Microsoft, c'est que :
      - ça dissuade Microsoft de s'intéresser à un univers (le Libre) qui lui est de toute façon hostile (chez MS, ils préfèrent parler d'Open Source, vu qu'ils sont apparemment mieux acceptés que dans le Libre)
      - bien des personnes peu informées pensent qu'il faut se tourner vers... d'autres éditeurs/plates-formes/constructeurs ! C'est comme ça qu'Apple attire tous ceux qui n'aiment pas MS, mais qui veulent quand même se lier à un éditeur (la liberté est parfois lourde à porter ;-)
      - des gens soi-disant bien informés recherchent dans la sphère Libre les repères rassurants que sont les éditeurs : ce sont eux qui vont absolument rechercher des contrats avec RedHat, SuSE, Mandrake, Oracle... de manière à changer... sans vraiment changer.

      D'ailleurs, la ville de Munich a vraiment fait fort en optant pour Debian :
      «Le choix de Munich se porte sur Debian» ( http://linuxfr.org/2005/04/19/18767.html(...) )
      • [^] # Re: Encore une critique

        Posté par . Évalué à  2 .

        Je n'y vois aucune stigmatisation, juste un état de fait.
        • [^] # Re: Encore une critique

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Je n'y vois aucune stigmatisation, juste un état de fait.


          En effet, la phrase elle-même n'est pas fausse (je n'ai pas tenté de le faire croire), mais toujours revenir sur MS c'est mettre le lecteur sur une fausse piste.

          Certains pensent qu'en optant pour StarOffice au lieu de Word, ils sont en train de lutter contre le véritable ennemi, à savoir Microsoft.

          Par contre, en ayant une démarche didactique (qui vaut toujours mieux qu'un RTFM), on peut faire comprendre les enjeux du Libre, en tant que nouveau paradigme (Cf. : Utilisacteur, vers une écologie numérique sur http://www.libroscope.org/Utilisacteur-vers-une-ecologie(...) ).
          • [^] # Re: Encore une critique

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Dites, je suis le seul à trouver ca lourd, le fait que vous citiez sans arrêt vos articles de Libroscope dans vos commentaires, Antoine et toi ? Vous manquez tant que ça de visiteurs ? ;-)

            Pourquoi ne pas publier certains de vos textes sur LinuxFR en plus de Libroscope, en indiquant qu'on peut trouver d'autres textes du même style sur Libroscope, plutot que de "spammer" (notez les guillemets) les commentaires avec des URLs qui ne sont pas forcément toujours très pertinentes ? En plus, vous confronter à une équipe de modérateurs redoutables devrait vous aider à améliorer vos textes :-)
            • [^] # Re: Encore une critique

              Posté par . Évalué à  2 .

              Dites, je suis le seul à trouver ca lourd, le fait que vous citiez sans arrêt vos articles de Libroscope dans vos commentaires, Antoine et toi ?

              Heu, je n'ai pas cité mes articles de Libroscope dans mes réponses à cette dépêche...

              Vous manquez tant que ça de visiteurs ? ;-)

              Oui, on est des assoiffés de hits :))
            • [^] # Re: Encore une critique

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Dites, je suis le seul à trouver ca lourd, le fait que vous citiez sans arrêt vos articles de Libroscope dans vos commentaires, Antoine et toi


              Disons qu'il est inutile de faire une redite lorsqu'on a déja exprimé une idée de manière argumentée.

              Les commentaires, c'est bien, mais un article, c'est mieux. On prend le temps nécessaire à construire une argumentation et de poser le contexte. Dans un commentaire, cela ne s'y prête pas. Le commentaire se fait à chaud, l'article se rédige à tête reposée.

              Beaucoup de commentaires (dans les blogs ou sur LinuxFr) ne sont pas plus intéressants que les propos du café du commerce ; plutôt que d'y contribuer, nous avons choisi délibérément de mettre nos réflexions de manière plus développée et posée sur Libroscope en s'imposant une rigueur plus importante que le simple commentaire, justement.

              Vous manquez tant que ça de visiteurs ? ;-)


              Sans doute ;-D
  • # Patch

    Posté par . Évalué à  3 .

    Je suggère l'application du patch suivant à la dépêche :

    --- depeche1 Fri May 13 19:31:30 2005
    +++ depeche2 Fri May 13 19:39:27 2005
    @@ -1,8 +1,8 @@
    La troisième édition du ''Livret du Libre'' est disponible.
    - Ce document se veut être une introduction au Libre accessible aux
    - non-informaticiens. Les thèmes abordés sont le partage des connaissances,
    + Ce document se veut une introduction au Libre accessible aux
    + non-informaticiens. Les thèmes abordés y sont le partage des connaissances,
    le Libre, le copyleft, GNU, le Logiciel Libre, les autres formes d'expression
    - libre, DMCA/EUCD, brevets logiciels, TCPA ainsi que quelques pistes pour
    + libre, DMCA/EUCD, les brevets logiciels, TCPA, ainsi que quelques pistes pour
    se libérer au quotidien.

    L'objectif n'est pas de faire un livre de référence permettant de tout
    @@ -14,7 +14,7 @@
    * [3] L'interview en anglais (15 hits)

    > Lire l'article (25 commentaires, moyenne: 2.7).
    -Cette nouvelle version a été améliorée avec l'ajout d'un chapitre sur le
    +Cette nouvelle version a été améliorée par l'ajout d'un chapitre sur le
    Libre et les modèles économiques, et par un souci d'être plus nuancé et
    plus accessible.

    @@ -26,10 +26,10 @@
    sur le site officiel [1]. Les versions A5, idéales pour être distribuées
    lors de manifestations (install parties, journées d'information sur le libre,
    etc.) sont tout à fait adaptées à la lecture, une fois pliées et agrafées.
    -Une version A4 est disponible pour lecture à l'écran, et une version A4
    -avec de grosses polices pouvant servir pour créer des affiches.
    +Une version A4 est disponible pour lecture à l'écran, ainsi qu'une version A4
    +avec de grosses polices pouvant servir à créer des affiches.

    Enfin, à l'occasion de cette sortie, l'équipe rédactrice du ''Livret du Libre''
    - a été interviewé par Gna! dans cadre de ses HotSpot. La version française de
    + a été interviewée par Gna! dans cadre de ses HotSpot. La version française de
    l'interview est disponible [2] sur le site du livret, tandis que la
    - traduction en anglais peut être consulté chez Gna! [3].
    + traduction en anglais peut être consultée chez Gna! [3].



    Ça fait quand même mieux... :-)
    • [^] # Re: Patch

      Posté par . Évalué à  2 .

      En effet, ça serait pas plus mal... pourtant c'est pas faut d'avoir relu la dépêche avant de la proposer... Ça fait pas très sérieux... on va dire que c'est la fatigue à cause de la sortie, et que la relecture commençait à nous saturer... !
  • # Référence bibliographique

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Aux éditions La Découverte collection "Sur le vif" La bataille du logiciel libre de Perline et Thierry Noisette.

    Très construit et réfléchi (et pas particulièrement partisan), le livre aborde entre autres la question des brevets logiciels.

    120 pages qui se lisent bien. Une lecture que je conseille.
    • [^] # Re: Référence bibliographique

      Posté par . Évalué à  0 .

      Attention : les définitions introduites aux deux premiers chapitres sont, pour certaines... fausses.

      Bilan : du temps perdu à donner les définitions exactes du logiciel libre, du logiciel propriétaire, du gauche d'auteur, etc.

      Un livre à prendre avec des pincettes en attendant une éventuelle deuxième édition.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.