Éducation Un portable Linux pour tous les lycéens Réunionnais

Posté par . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
31
19
août
2010
Éducation
C’était une promesse de campagne. Didier Robert, le président du Conseil Régional de la Réunion s’était engagé à donner à tous les lycéens de la Réunion un ordinateur portable. Ceux-ci tourneront sous Linux. Un marché a été passé en ce sens et dans moins de deux mois, 18 000 élèves réunionnais de seconde recevront un ordinateur.

Cette opération devrait se renouveler tous les ans pendant quatre ans. La distribution choisie n’a pas encore été révélée, elle devra être personnalisée pour cette occasion.

Cela fera donc à terme plus de 70 000 ordinateurs portables sous Linux distribués à la Réunion. Vincent Payet, l’élu délégué aux TIC explique que cette action a « dès le départ d’une volonté politique : celle de faire découvrir les systèmes alternatifs et libres au plus grand nombre ». Les enseignements des expériences précédentes de ce genre ont semble-t-il été retenus puisque cette action sera doublée d'un plan de formation pour le personnel scolaire et d'une solution d'hébergement pour les mises à jour.

À noter que les lycéens ne recevront pas directement leur ordinateur portable mais disposeront d'un bon qui leur permettra de choisir un modèle chez un revendeur partenaire. Les caractéristiques sont clairement définies :
  • Un écran de 13 pouces, un disque dur de 250 Go, 2 Go de mémoire vive, le Wifi et une webcam intégrée.
  • Un mot de passe devra impérativement être inséré dans le bios par le revendeur, pour éviter que l'on ne change l'OS.
  • # Tatouage ?

    Posté par . Évalué à  2 .

    L'initiative est louable mais ne serait-ce pas un retour au tatouage, légèrement contraire à la liberté de choix ?!

    troll: Au moins il sont coincé du bon coté (sauf si c'est une fedora ...)
    • [^] # Re: Tatouage ?

      Posté par . Évalué à  6 .

      Bah, la machine ne t'appartient pas, je ne vois pas de quel droit tu peux prétendre à une quelconque liberté...

      Par contre, apparemment, le mot de passe du BIOS sera le même que le mot de passe root de toutes les machines. Ah ah ah ah, je ne donne pas deux semaines avant que les lycéens ne le connaissent tous.
      • [^] # Re: Tatouage ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Tu sais, la majorité des lycéens ne sait pas ce qu'est un BIOS, alors le mot de passe BIOS…

        Envoyé depuis mon lapin.

        • [^] # Re: Tatouage ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Tu sais la majorité des lycéens ont un minimum de vie sociale, donc il suffit d'un seul lycéen qui ait le mot de passe BIOS dans le bahut pour que tous les ordis soient changé en 2 temps 3 mouvements. Et avec 250Go, je pense qu'ils peuvent faire du multi-boot pour pas avoir de problème en cours.
          Avec un peu de (mal-)chance, si le lycéen qui sait faire ça est rare, il va se faire un peu de thune en passant...
          • [^] # Re: Tatouage ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Dans la boîte où je bosse, ils distribuent des ordinateurs portable à chaque employé : c'est son poste de travail. Les machines sont protégées au démarrage par un mot de passe BIOS, mot de passe généré algorithmiquement à partir du numéro de série de la machine. L'employé seul connaît le mot de passe (et bien sûr le service technique qui doit intervenir dessus).
            J'imagine que ces lycéens auront leur mot de passe généré de la même façon. Il y aura toujours un malin qui trouvera l'algorithme (surtout si l'algorithme est inadapté ou pas assez complexe), mais ce ne sera pas pour tout de suite, vu qu'ils n'ont pas connaissance de leur propre mot de passe.
  • # Vive la France !

    Posté par . Évalué à  5 .

    Un mot de passe devra impérativement être inséré dans le bios par le revendeur, pour éviter que l'on ne change l'OS.

    Pourquoi ce genre de choses me fera toujours rire ? Alors qu'il suffit d'enlever la pile et de vider le courant résiduel dans le portable pendant quelques instants .



    Et ensuite, qu'est-ce qui pousse les élus des conseils régionnaux et généraux de vouloir contrôler les contenus mis à disposition ( offerts ) ?
    Je trouve que cette mentalité est totalement débile ( au vrai sens du terme ) , et pousse les jeunes dans la voix du DRM et du refus de la réflexion sur le réel, au lieu de leur donner un outil avec lequel ils pourraient devenir des cracks en informatique...

    Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

    • [^] # Re: Vive la France !

      Posté par . Évalué à  6 .

      C'est quand même moins facile sur un ordinateur portable d'enlever la pile...

      je suis contre le mot de passe dans le bios, mais si on réfléchi, d'un coté (oui le seul coté bon), cela permettra de faire découvrir au plus grand nombre GNU/linux.
      • [^] # Re: Vive la France !

        Posté par . Évalué à  2 .

        Super, faire découvrir Linux aux gens en les forçant c'est quand même pas la meilleur des méthodes.

        Et si les gens accrochent pas sur la distro qu'on va leurs coller, impossible d'en changer.
        Là au moins on est sure qu'ils ne toucherons plus un OS Linux de leurs vie et qu'en plus ils dirons en connaissance de cause Linux ça pue.

        Faire découvrir le logiciel libre au lycéens en les "forçant" quel paradoxe !

        libre ≠ forcer oO
        • [^] # Re: Vive la France !

          Posté par . Évalué à  10 .

          Faire découvrir Windows à la majorité des gens en les forçant...a quand même conduit à un taux d'utilisation de 90%. Et les gens ne souhaitent pas le quitter, alors....
          • [^] # Re: Vive la France !

            Posté par . Évalué à  4 .

            Syndrome de Stockholm, peur de l'inconnu, vente liée ... (pas forcement dans l'ordre)
    • [^] # Re: Vive la France !

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Non, sur certains portables, c'est beaucoup plus compliqué.

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

      • [^] # Re: Vive la France !

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Il faut chercher le mot de passe maître sur le site du constructeur ? Brrr !
        • [^] # Re: Vive la France !

          Posté par . Évalué à  2 .

          Non non, je confirme, j'ai aussi oublié un mot de passe BIOS sur un portable et ça n'a rien à avoir avec une carte mère standard, le mot de passe est dans une mémoire flash et il n'y a pas de mot de passe constructeur, il faut aller dessouder une puce et la remplacer ou en lire le contenu.
          • [^] # Re: Vive la France !

            Posté par . Évalué à  -1 .

            Avec quelques instructions x86 (oui c'est beau la rétro-compatibilité) on peut s'en sortir:
            http://itcomputerzone.com/computer/ms-dos-to-reset-bios-pass(...) et
            http://www.msdos.windowsreinstall.com/how_to_debug_and_clear(...)
            J'ai réussi à le faire sous FreeDos, par contre sous linux…

            Il reste plus qu'à trouver une élévation de privilèges (pas bien dur: http://grsecurity.net/~spender/64bit_dos.c & http://lwn.net/Articles/400746/ ) et coder un LKM qui reset le BIOS :-)

            Quand je vois le niveau de certains lycéens, je ne doute pas que parmi le 18 000 il y en ait un qui puisse relever le défi. Ensuite, c'est "six degrees of Kevin Beacon", avec une propagation exponentielle sur l'ensemble de la population…
            • [^] # Re: Vive la France !

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              Non, non, ça ne marche pas sur certains portables. J'en ai un (Sony VAIO) et toutes ces solutions ne marchent pas dessus. La seule solution est de dessouder une puce et de la reprogrammer.

              Mais bon si tu veux changer l'OS, le plus simple, c'est le tournevis et retirer le disque dur, sauf si les portables ont des puces TPM mais j'en doute.

              DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

            • [^] # Re: Vive la France !

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Humm, il faut avoir sacrément confiance dans ces instructions pour faire ce genre de choses...

              De plus, si le BIOS est un peu "exotique", BIOS de constructeur par exemple, je me demande si les mécanismes de reset sont placés aux mêmes endroits.

              Enfin, il faut booter la machine sous DOS pour le faire (donc changer la séquence de boot), ou au minimum avoir des droits admin/root pour pouvoir taper dans le BIOS. Donc sur une machine ultra-verrouillée (mot de passe de BIOS + boot seul sur le DD + pas de droits admin), cela ne va pas être très utile.
              • [^] # Re: Vive la France !

                Posté par . Évalué à  1 .

                Humm, il faut avoir sacrément confiance dans ces instructions pour faire ce genre de choses...
                Déjà testé, ça marche bien sous FreeDOS

                De plus, si le BIOS est un peu "exotique", BIOS de constructeur par exemple, je me demande si les mécanismes de reset sont placés aux mêmes endroits.
                Non en effet, sur le BIOS du Vaio de pankkake ça n'a pas marché.

                Enfin, il faut booter la machine sous DOS pour le faire (donc changer la séquence de boot), ou au minimum avoir des droits admin/root pour pouvoir taper dans le BIOS. Donc sur une machine ultra-verrouillée (mot de passe de BIOS + boot seul sur le DD + pas de droits admin), cela ne va pas être très utile.
                cf la deuxième partie de mon commentaire
    • [^] # Re: Vive la France !

      Posté par . Évalué à  5 .

      « Pourquoi ce genre de choses me fera toujours rire ? Alors qu'il suffit d'enlever la pile et de vider le courant résiduel dans le portable pendant quelques instants. »

      C'est un peu plus difficile sur un portable, quand même. Beaucoup de gens ont peur de démonter un portable. Peut-être qu'on obligera les partenaires à mettre des vis "à la con"® (tête triangulaire ou de forme bizarroïde...) pour compliquer un peu plus la tâche...

      Quid du mot de passe root ? Parce qu'avec le mot de passe root, changer le système ou ne serait-ce que le modifier ou le mettre à jour, ne me paraît pas trop difficile...

      Il faut reconnaître que ça dénature une initiative qui était pourtant fort louable.
    • [^] # Re: Vive la France !

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      D'ailleurs, est-ce encore un logiciel libre dans ce cas ?
      Cela ne contrevient-il pas à la GPL ?

      En effet, la liberté d'utilisation implique aussi la liberté de *non* utilisation !
    • [^] # Re: Vive la France !

      Posté par . Évalué à  3 .

      Tout dépend si la configuration du BIOS est sauvegardée dans une mémoire volatile ou non. J'ai rencontré à de nombreuses reprises des machines pour lesquelles retirer la pile n'avait aucun effet. Et là ça devient plus difficile, et encore plus difficile si l'on a pas le mot de passe root.

      Toujours est-il que ça ne sert strictement à rien même si la mémoire est non volatile : il suffit de placer le disque dur du portable dans une autre machine, voire dans un boitier USB, et d'y installer l'OS que l'on veut avant de le remettre dans la machine. A quelque chose près et en se débrouillant bien cette méthode fonctionnera parfaitement.
    • [^] # Re: Vive la France !

      Posté par . Évalué à  2 .

      'Pourquoi ce genre de choses me fera toujours rire ? Alors qu'il suffit d'enlever la pile et de vider le courant résiduel dans le portable pendant quelques instants .'
      Moi ce qui me fait toujours rire, ce sont ceux qui croient a cette methode et surtout que celle ci fonctionne en plus pour tous les portables.
      Mets un mot de passe bios sur un thinkpad, et crypte le disque dur en plus de cela, et je t'en prie...essaye de chuinter ca sans connaissance en electronique, tu vas me faire rigoler avec ta pile....
      • [^] # Re: Vive la France !

        Posté par . Évalué à  2 .

        oui, j'ai lu les réponses en haut aussi, je sais bien qu'il y a des portables ( à quel prix ? ) qui offrent une sécurité supplémentaire.

        Reste que l'accès à l'informatique doit-il se faire en donnant un joujou incluant des restrictions de droits ? Ou alors l'autre approche serait de faire installer un LFS ou un OpenBSD en cours ?
        Tout en expliquant les dialogues mécaniques et logiques.
        Un cours sur la lecture des bus du BIOS , en particulier.

        Bref, offrir l'accès à l'information bridée pour pouvoir jouer aux jeux Flash et laisser la machine à la merci des failles de sécurités exploitées ...

        Parce que la conséquence du mdp BIOS, c'est qu'à la première mise à jour foireuse, dans 3 ans, le portable en question, il pourra finir à la benne . ( ou alors , installer en démontant le disque dur ).

        Non merci. Finalement, donner une restriction à un ensemble de jeunes et pas former sur ce qu'est l'ordinateur, c'est pas le contraire de ce que veut être le logiciel libre ?

        Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

    • [^] # Re: Vive la France !

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Moi ce qui me fera toujours rigoler, c'est estimer que si l'étudiant n'est pas bridé par l'ordinateur et/ou le système, alors il va éjecter le système par défaut.

      Personne pour dire que s'il vire l'OS d'origine, il va avoir un tout petit problème en cours?

      "Bonjour, veuillez cliquer sur K->Bureautique->KOffice"
      "-Euh, Madame, j'ai pas de bouton «K» moi, j'ai «Démarrer»!"
      "Ha! Ha! Ha! C'est pas grave, on fera arranger ton ordinateur pendant tes 4h de colles. Pour aujourd'hui t'as juste un 0."

      Ou alors dès le début on savait que l'ordinateur ne serait jamais utilisé en cours, et là je me demande quand même à quoi ça sert...

      Tant qu'on y est, on peut montrer tous les bienfaits de Linux en ne laissant pas les étudiants les privilèges root, pour être sûr qu'ils n'aillent pas installer des jeux en provenance des dépots officiels.
      Là je crois qu'on va convertir en masse...
  • # Tout ce contre quoi le libre se bat

    Posté par . Évalué à  3 .

    ... est dans ce projet de la Réunion :
    - vente forcée
    - restrictions d'exécution (pas de droit admin)
    - impossibilité de vérifier le code source des logiciels effectivement installés
    - systèmes des lycéens réunionais contrôlés par la région
    - interdiction de vendre un matériel qui nous appartient (?)
    - tivoisation

    Tout ça sur les ordinateurs personnels des lycéens.

    C'est vraiment un carton plein, chapeau !
    • [^] # Re: Tout ce contre quoi le libre se bat

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Oui, mais tu comprends, si on les laisse faire, ces sales jeunes pourraient installer des jeux! Oui, des JEUX! Alors qu'on sait que des jeunes qui s'amusent ont de grandes chances de devenir des délinquants et de ne jamais savoir chanter la Marseillaise!

      Newton Adventure est sur Lumière Verte : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=187107465

    • [^] # Re: Tout ce contre quoi le libre se bat

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Effectivement, et quand on lit "système d’exploitation en libre qui limite l’installation de jeux et qui soit compatible avec les ENT", on a l'impression que le but est plutôt de donner une image austère du libre que de le promouvoir.

      Source : http://www.regionreunion.com/fr/spip/spip.php?article2402
    • [^] # Re: Tout ce contre quoi le libre se bat

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Rien a voir.

      C'est un matériel pédagogique, pas autre chose. Je ne trouve pas choquant que l'on ne puisse pas faire n'importe quoi sur du matériel pédagogique.

      C'est la même chose en entreprise.
      • [^] # Re: Tout ce contre quoi le libre se bat

        Posté par . Évalué à  2 .

        Si, ça a tout à fait à voir.

        Un matériel pédagogique qui enregistre tes mots de passe, tes conversations, tes historiques de navigation et tout un tas de journaux sur l'usage de l'ordinateur.

        Étudier et comprendre le fonctionnement de son ordinateur, c'est faire n'importe quoi ?
        Maîtriser son ordinateur, c'est faire n'importe quoi ?

        En entreprise, le matériel n'appartient pas à l'employé. Là, l'ordinateur est acheté par le lycéen pour le lycéen, avec une subvention de la région.

        La région propose un bon d'achat d'un montant de 500€ pour un ordinateur portable destiné aux lycéens, pour leur usage en dehors des établissements et en dedans en fonction de la politique de chaque lycée.

        S'il s'agissait vraiment d'un simple "matériel pédagogique", pourquoi diable les établissements n'achèteraient-ils pas directement les ordinateurs, et les prêteraient aux élèves pour les besoins de leur travaux à domicile ? Cela ne serait-il pas plus simple et efficace à mettre en oeuvre, tant pour l'achat que pour l'administration ?

        La stratégie me semble claire : équiper les lycéens, ensuite généraliser l'usage de l'informatique dans les établissements. Il ne s'agit donc pas de répondre à un besoin mais d'en créer un nouveau.

        Le fait de mettre en avant les logiciels libres sur ces machines peut avoir deux conséquences et/ou objectifs annexes, en plus du contrôle de la région :
        - légitimer ce sombre projet auprès du public averti
        - associer le logiciel libre au summum de la privation dans le subconscient des néophytes.

        Ce projet consiste bien à "offrir" 500€ aux lycéens pour qu'ils s'enferment d'eux-mêmes et laissent à la région le libre accès à leur données personnelles qui apparaîtront inévitablement sur ces machines. Un logiciel de contrôle parental est prévu (pour des lycéens...), on peut d'ailleurs tout à fait envisager la pré-installation du logiciel Hadopi par exemple.

        Tout ça rien qu'avec "un matériel pédagogique, pas autre chose", n'est-ce pas formidable ?
        • [^] # Re: Tout ce contre quoi le libre se bat

          Posté par . Évalué à  4 .

          Ce n'est pas qu'un matériel pédagogique, les lycéens feront aussi un usage personnel du matériel. Il contiendra donc fatalement quelques habitudes internet propre à chacun, pas tellement plus que le fait de savoir qui joue dans tel club de foot, mais personnelle quant même.

          Ca dépend quant même pas mal de l'objectif réel (l'avis porté). Bien sûr si l'objectif est de "déployer du linux pour déployer du linux" il y a des contraintes ici qui grattent un peu beaucoup. Mais si l'objectif est de mettre à disposition un matériel informatique récent aux lycéens, alors franchement ça change un peu tout... surtout tant que rien ne contredit la licence d'utilisation.

          L'approche des LL n'est pas pédagogique elle même, mais linux est juste un outil comme un autre. Un outil qui permet un meilleur controle de l'usage de l'ordinateur, oui, entre autre. Un outil qui permet peut être aussi d'avoir un 'service à domicile' sur l'ile ? Quant à la "associer le logiciel libre au summum de la privation dans le subconscient des néophytes. y aurait pas eu "néophytes" j'aurai réagis autrement, mais franchement, sincèrement, la liberté comme tout autre chose dépend surtout du champ de vision. Pour les neophytes ne pas pouvoir installer plein d'appli récupérées partout, c'est de la restriction de liberté. (Les succès de iphone et android sont autant si ce n'est plus dû au "market" qu'au système lui même.) Et c'est le sentiment de certaines personnes lorsqu'ils découvrent les dépôts. "tiens pourquoi y a pas de logiciel peer2peer ? parceque la distro ne veux pas. Ha ? c'est eux qui décident de ce qui peut être installé sur mon ordi ?"
          Je force le trait exprès.

          Je crois que les habitudes sont trop ancrées pour qu'elles changent, surtout si l'élan est un élan au forceps... Et à partir du moment où il y a obligation, il y a contrainte perçue. Lorsqu'il y a contrainte, la liberté est plus difficilement appréciable...

          Mais gageons que les linuxiens locaux ne raleront pas seulement, mais mettront en place le nécessaire pour mettre un peu de fun, un peu de piment, un peu d'élitisme et un peu de undaground pour rendre le linux sexy auprès des ados. Genre monter "une cave", dont le lien n'est donné qu'à deux ou trois cibles précises, et comportant les codecs, les logiciels de p2p, et plein d'autres trucs sympas genre "howto wep and wap" ... Et laisser monter la sauce... Y aura les passifs, qui gardent leur ordi tel quel, les téméraires qui mettront windows parceque 'y a office et des jeux', et les curieux qui connaitront les bons plans, libres. Voeu pieux, certainement.

          La curiosité ne se contente pas du cadre par défaut.
          Et l'absence de curiosité ne se change pas avec des obligations.




          ps :
          perso j'aurai filer 15 000 portables sous windows, pour la masse. Et les autres sous linux, pour les meilleurs. Mais bon tout est question d'objectif :p
    • [^] # Re: Tout ce contre quoi le libre se bat

      Posté par . Évalué à  10 .

      Ce ne sont pas leurs ordinateurs personnels. Ce sont des ordinateurs qu'on met à leur disposition pour une utilisation pédagogique.

      Sinon, a part ca, tu as raison, c'est vraiment abusé.
      • [^] # Re: Tout ce contre quoi le libre se bat

        Posté par . Évalué à  4 .

        Ce sont des ordinateurs qu'on met à leur disposition pour une utilisation pédagogique.

        C'est pas ce que dit l'article en lien ou le conseiller technique du président de la région. C'est organise comme ca probablement pour des raisons juridiques, mais le proprietaire du portable, c'est l'eleve, qui doit probablement signer un contrat l'obligeant a disposer du portable pour les cours et autorisant l'installation des logiciels de controle a distance (miam miam!).

        Enfin, la gestion de parc sera très sommaire car le parc ne nous appartient pas, les lycéens restent propriétaire de leur portable.

        http://artcode.mine.nu/april/transcription_pop
    • [^] # Re: Tout ce contre quoi le libre se bat

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Sur quoi démarre l'ordi au démarrage au fait ? Donc les lycéens qui veulent installer autre chose, vont s'amuser dans le cambouis de GRUB2 ! Mouahahahahahaha !

      Bon tant que la partition contenant GRUB 2 est démarrée on peut faire ce qu'on veut apparemment.

      Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

      • [^] # Re: Tout ce contre quoi le libre se bat

        Posté par . Évalué à  2 .

        Grub2 ?
        Tu veux dire un bootloader ? ;-)
        ça sert à quoi ce truc surtout sur un ordi perso, et depuis qq versions du kernel ? non, franchement ? ;-)
        • [^] # Re: Tout ce contre quoi le libre se bat

          Posté par . Évalué à  2 .

          Tu m'expliquera comment tu fais pour démarrer sans bootloader avec Linux (le support du self-boot a été enlevé depuis au moins la branche 2.6), avec un BIOS. Si le firmware (EFI, OpenFirmware…) le supporte, il peut effectivement démarrer Linux directement. Mais un BIOS, c'est archaique.
          Après tu peux très bien verrouiller grub ou mettre un autre bootloader (voire un maison).
    • [^] # Re: Tout ce contre quoi le libre se bat

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      - interdiction de vendre un matériel qui nous appartient (?)

      "Qui nous appartient"... plus ou moins... c'est donné par la région pour qu'ils bossent avec, pas pour qu'ils le revendent pour faire autre chose avec le blé. L'interdiction de revente me paraît tout à fait normale dans ce cadre.
  • # transcription entretien 5 aout

    Posté par . Évalué à  10 .

    Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter la transcription d'un entretien que j'ai réalisé le jeudi 5 aout avec Bruno Lauret, conseiller technique du président de région.
    L'entretien a été réalisé pour le compte de l'April et est disponible sur la liste publique educ

    Bonne lecture
    Temps approx moyen : 12mn

    http://artcode.mine.nu/april/transcription_pop
  • # Il ne faut quand même pas exagérer

    Posté par . Évalué à  8 .

    Ça m'irrite quand même un peu toutes ces querelles de clocher.
    Déjà, d'après ce que j'ai compris, les portables ne leurs appartiendrons pas, et seront livrés avec Linux. Et là tout le monde râle?
    La région aurait livré 70000 portables avec Windows ou sous Mac, il y aurait eu un tollé général.
    La région livre 70000 portable avec Linux, et tout le monde râle aussi....
    Au contraire, les obliger à n'avoir que Linux va les pousser à l'utiliser. A votre avis, s'il y avait eu double boot Linux/Windows, quel OS ces lycéens aurait-il choisis pour une utilisation personnelle? Là au moins, il ne pourront qu'utiliser Linux, et peut-être y prendront-ils goût....
    • [^] # Re: Il ne faut quand même pas exagérer

      Posté par . Évalué à  3 .

      Ca aime raller : faut bien passer ses nerfs.

      Heureusement qu'il fait beau et que c'est les "vacances"

      QU'est ce que ce sera dans quelques mois...
    • [^] # Re: Il ne faut quand même pas exagérer

      Posté par . Évalué à  4 .

      La région livre 70000 portable avec Linux, et tout le monde râle aussi....
      Au contraire, les obliger à n'avoir que Linux va les pousser à l'utiliser. A votre avis, s'il y avait eu double boot Linux/Windows, quel OS ces lycéens aurait-il choisis pour une utilisation personnelle? Là au moins, il ne pourront qu'utiliser Linux, et peut-être y prendront-ils goût....


      Parce que l'argument massue pour mettre en avant la dispo de Linux sur les portables et PCs du commerce, c'est la liberte de choix et le combat contre la vente liee. Et pour Linux a l'ecole, c'est la possibilite d'etudier et de modifier les programmes, de ne pas apprendre betement sur un seul logiciel decide arbitrairement.

      Du coup se rejouir qu'on enferme les utilisateurs dans une solution toute faite et controllee , c'est un peu en contradiction avec le combat mene depuis longtemps. Alors certes, on peut etre extrement hypocrite et se dire que puisque c'est du Linux alors tout va bien et tous les moyens sont bons, y compris faire exactement le contraire de ce que l'on demande depuis des annees. Mais faut pas s'etonner du retour de baton.
      • [^] # Re: Il ne faut quand même pas exagérer

        Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

        "solution toute faite et controllee"

        Je comprend qu'on n'apprécie pas beaucoup. Mais avez-vous idée du coût de maintenance de 70000 portables si les utilisateurs font tout ce qu'ils veulent dessus ? Et combien seraient encore utilisables deux ou trois mois après leur livraison ?

        Ce n'est pas une opération d'ordinateur gratuit pour aller jouer. C'est la fourniture d'une technologie a-priori pour l'enseignement. Ça serait bien que ça puisse un tant soit peu être utilisé dans ce cadre.
        • [^] # Re: Il ne faut quand même pas exagérer

          Posté par . Évalué à  3 .

          Mais avez-vous idée du coût de maintenance de 70000 portables si les utilisateurs font tout ce qu'ils veulent dessus ?

          Oui, ca coute tres tres tres cher. C'est bien pour ca que la region a fait un montage bidon pour n'etre responsable que tres partiellement.

          Lorsqu'une boite fournie du matos pour ses employes, elle a le droit de decider (dans une certaine mesure) de l'usage qui doit en etre fait. Etant donnee qu'elle est proprietaire du materiel, on peut aimer ou pas, c'est tout a fait normal.

          Ici les portables sont la propriete des eleves (voir ici: http://artcode.mine.nu/april/transcription_pop - le parc ne nous appartient pas, les lycéens restent propriétaire de leur portable. ) avec une garantie materielle de 3 ans et un support par les animateurs. Presque la meme chose, mais le controle est exerce sur du matos dont ils sont proprietaires (surtout que c'est un bon de 500 euros qui est fournit, pas une machine...).

          Mais bon, je repete, le probleme c'est pas le controlle exerce en lui meme, c'est l'hyprocrisie entre le discours le LL c'est bien et les actes qui sont completement en desaccord.

          Il n'y a qu'a lire l'interview du conseiller technique pour se faire une idee. Il arrive a nous repeter le discours du parfait petit missionnaire du LL et trouver normal que les eleves soient a la merci des chefs d'etablissement pour l'installation du moindre logiciel non autorise, avec aucun moyen de recours (et on parle pas uniquement de jeux: besoin d'une lib pour faire du dev ou d'un logiciel d'astronomie par exemple? Il faut aller quemander l'autorisation au chef d'etablissement qui a surement mieux a faire et qui dira probablement non a tout pour etre tranquille, vu qu'il n'y connait probablement rien)

          Au final, c'est surement tres bien pour les politiques de la region qui se font une grosse pub avec des futurs electeurs contents, un peu pour les eleves qui pourront utiliser du LL (avec l'idee que c'est aussi ferme que du proprio.... super!) et pour les enseignants qui voudront utiliser les portables dans un cadre pedagogique.

          Mais pour l'avancee du LL et de la libertee de choix, c'est clairement pas trop ca.
      • [^] # Re: Il ne faut quand même pas exagérer

        Posté par . Évalué à  2 .

        Quelle déception!!

        Etant adepte du contrat social Debian, je dois dire que ne pas avoir le choix (même si c'est libre), ce n'est pas convenable.

        Sinon cette initiative existe déjà à plus petite échelle. J'ai une cousine qui c'était vu offrir un netbook dell avec ubuntu pour son passage en 2nde.

        Je pense que le plus simple était de le faire bosser sur des logiciels développés pour linux. Comme ça s'il veulent mettre un dual boot, c'est leur choix, mais il serait contraints d'utiliser linux quand même.
  • # Et la formation ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Est ce qu'il est prévu une formation des enseignants et des élèves ?

    En Corrèze, un programme similaire existe et est sous le feu des critiques à cause justement du manque de formation des enseignants qui sont comme les élèves livrés à eux mêmes. Au final, cela nuit à l'image des distributions GNU/Linux et à l'ensemble des logiciels libres.
  • # Et les contenus..

    Posté par . Évalué à  4 .

    Il faudrait aussi investir dans du contenu pédagogique de qualité...
    Quel est le budget consacré par l'etat pour ca...J'ai tres peur de la réponse...

    Ca sert à rien d'avoir de belles machines et rien dedans...Dans les sections
    techniques, on en est souvent réduit à utiliser des logiciels professionnels, sous windows, qui sont parfois difficile de prise en main par un débutant absolu.

    On attend trop sur les pauvres professeurs pour produire des choses alors que les technologies sont complexes.
    Chacun son métier...

    Ce qui fait que globalement peu de logiciels sont vraiment adaptés aux sections dans lesquels ils sont sensés être utilisés, peu de mise à jour, souvent écrit par des programmeurs talentueux mais qui n'ont pas toujours la connaissance de ce qui se passe en classe...

    Et on finit par renoncer, le papier et le crayon et les maquettes réelles finissent par être plus souples...
  • # Comme le temps passe...

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Et dire que lorsque j'etais en 2nde a la Reunion, j'avais recuperé ma premiere distribution linux a la mediathéque. L'installe se faisait par disquettes avec un bouquin-tutoriel de 300 pages auquel j'avais strictement rien compris !

    En tous cas, ca me fait plaisir de voir une bonne initiative politique dans cette region qui a vrai besoin de faire un bond technologique et qui compte pour autant pas mal de geeks
  • # Trop cher ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    taille : 13 pouces
    disque dur : 250Go
    Mémoire : 2Go
    Wifi
    Webcam intégrée
    sacoche
    souris
    3ans de garantie
    valeur >=500€

    http://www.regionreunion.com/fr/spip/spip.php?article2404

    C'est pas un peu cher pour un netbook ?

    GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

    • [^] # Re: Trop cher ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

      Non, ce que j'aime le plus:

      * Pas de minimum requis pour l'autonomie.
      "Alors, ces résultats?
      - Ben, pas aujourd'hui parce que là la batterie est vide!"

      * Prix spécifié à minimum
      "J'ai bien un ordinateur qui répond à vos critères, mais il fait 350€!
      - Pas assez cher, mon fils!"
  • # Fiére d'être Réunnionais Linuxien !

    Posté par . Évalué à  6 .

    Alala tant de fabulation,

    pour ma part je trouve que c'est une trés bonne chose pour les lycéens de la Réunion d'une part, et le monde du libre d'autre part !

    je trouve que c'est une très bonne chose de montrer à nos jeunes qu'il n'y a pas que Windows dans le monde informatique, et qu'ils pourront faire tout se dont ils ont besoin pour bien travailler à partir de cette distribution Linux qui sera mise à leur disposition.

    qu'ils en profite, sans trop faire de bétise, car beaucoup auraient aimé avoir cette chance à leur age.

    et puis c'est une très bonne chose que la petite île de la Réunion, perdu au milieu de l'Océan Indien se distingue de cette maniére !

    cela permétra surement à la communauté Linuxienne Réunionnaise de gonfler ses rang !
    allé la Réunion !

    Moin lé fier mon ti péi ! ^^
  • # Fin de l'histoire

    Posté par . Évalué à  4 .

    D'après le site des appels d'offre :

    "Le marché est déclaré sans suite pour motif d'intérêt général"

    Ça n'aura pas duré longtemps cette annonce ...
  • # Pratiquement une machine de production

    Posté par . Évalué à  2 .

    Il existe toujours un méthode prévu par le constructeur pour récupérer le mot de passe.
    La volonté de bridé la machine sur un OS n'est pas une mauvaise idée. C'est une machine de travail donc de production.

    Il faut que le professeur puisse demander à une classe d'utiliser un logiciel qui est à une version n qui permette certaines fonctionnalités. Il ne s'agit pas de se retrouver avec un qui a installé seven un l'autre qui a installé vista et que aucun des OS nouvellement installé dispose du logiciel demandé.
  • # Définition des orientations fondamentales du parti présidentiel

    Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

    "Depuis le 24 janvier 2009, Didier Robert est membre du bureau politique de l'UMP. À ce titre, il participe à la définition des orientations fondamentales du parti présidentiel."
    (wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Didier_Robert )
  • # les ordi

    Posté par . Évalué à  1 .

    J'ai une question et ce ke tous les éleves des lyceés aurons un ordi portable ou b1 ke les secondes seulement parceke ya beaucoup de version different on dit ke c tous les lyceen aprés on dit ke c ke les secondes

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.