Version 5.1 de Pastèque-Server, point d’étape

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Benoît Sibaud, Xavier Teyssier, palm123 et Ontologia. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
14
15
avr.
2015
Commercial

Une version intermédiaire de Pastèque Serveur, un logiciel de caisse, vient de sortir, la 5.1. Elle apporte quelques nouveautés, des corrections de bugs et tout le tralala habituel d’une version intermédiaire. Bref, rien de transcendant, on est face à un logiciel libre qui progresse.

Du coup, je vais profiter de cette actualité pour faire un point sur comment fonctionne Pastèque de l'intérieur. Le « nous » dans la dépêche concerne Scil, la société membre du réseau Libre Entreprise et à l’origine de Pastèque.

La mise à jour

La dépêche étant rédigée pour ça, on ne va pas y couper. Qu’est-ce qu’on se met sous la dent ?

  • un nouveau design d’interface ;
  • un module de sauvegardes ;
  • l’amélioration du module d’impression d’étiquettes ;
  • une page d’accueil digne de ce nom (oui, avant c’était une simple page blanche) ;
  • l’amélioration des exports CSV (les chiffres sont directement exploitables dans le tableur, au format i18n du navigateur) ;
  • les tableaux dynamiques de choix des produits (compositions, gestion des stocks etc.) ont été revus pour permettre la gestion des catalogues de plus de 2000 produits ;
  • une pagination a été mise en place pour les grands catalogues ;
  • les tableaux des rapports sont à présent triables par colonnes (bon, ce n’est pas très visuel, rien n’indique que c’est possible mais ça fonctionne) ;
  • la création de monnaies supplémentaires dans la gestion multi-devises a été simplifiée.

Notons au passage qu’un bug majeur entraînant des pertes de ventes sur Pastèque Android avait été corrigé dans une version 5.0.1 mi-février.

Pastèque, ensemble de logiciels

Pastèque est en réalité une suite composée aujourd’hui de trois logiciels :

  • Pastèque-Server : API et interface d’administration ;
  • Pastèque-Desktop : logiciel client en Java réellement multi-plateforme (Windows, Mac OS X, GNU/Linux, Solaris … tant que vous avez une JVM quoi) ;
  • Pastèque-Android : logiciel client pour Android (étonnant, non ?).

Les logiciels ont un numéro majeur basé sur le schéma de base de données et d’API. Pastèque-Server 5.1 fonctionne donc avec Pastèque-Desktop 5.0.4 et Pastèque-Android 5.0.1.
Le schéma de base de données étant, avec le code d’interface de Pastèque-Desktop l’héritage d’OpenBravoPOS dont Pastèque est issu. Ce schéma de base de données, insatisfaisant à nos yeux, est amené à encore beaucoup évoluer.

Pastèque-Server

Pastèque-Server est disponible gratuitement depuis mi-décembre. Un temps distribué contre rémunération, nous avons cédé à la 5e liberté et mis en distribution gratuite.
Cela signifie qu'il est possible de mettre en place une solution de caisse 100% libre avec Pastèque (ça a toujours été le cas) et gratuitement (c’est ça qui est nouveau).

On peut installer une instance locale de Pastèque-Server pour créer une caisse autonome.

Le logiciel est développé en PHP, sans framework, embarque un peu de jQuery et repose sur PostgreSQL ou MariaDB/MySQL pour la base de données.

Pastèque-Server mélangeant à la fois l’interface d’administration et l’API, le logiciel risque d’être scindé pour sa version 6 entre Pastèque-Administration et Pastèque-API.

L’annonce a été faite en anglais. En effet, en logiciel de caisse libre, même en prenant en compte le monde anglophone, il n'y a pas masse de monde. Alors bon, comme Pastèque est assez souple pour entrer dans le cadre de nombreux pays, on va essayer de rameuter les copains d’un peu partout.

Pastèque-Desktop

Pastèque-Desktop est le canal historique de Pastèque. Celui dont l’interface d’administration, compliquée à maintenir, a été balayée lors de la création de Pastèque-Server. Celui dont le passage à Pastèque-Server a également amené à revoir la gestion des données avec un cache local H2 et un support des pertes de connexions avec le serveur.

C’est le mal-aimé aujourd’hui à Scil. Code pas terrible, interface compliqué à améliorer… Des réflexions sont menées à Scil sur un usage de QT pour le remplacer. En ce sens, des expérimentations sur base de LX POS vont probablement avoir lieu.

Il garde quelques avantages majeurs : rapide à l’usage (même s’il est devenu un veau au démarrage), drivers embarqués, fonctions plus avancées que Pastèque-Android et surtout … bah ça marche quoi.

Pastèque-Android

Pastèque-Android concentre le gros des efforts de développement de Pastèque. Poussé par les commandes très nombreuses, c’est la version qui va le plus bénéficier du passage à la version 6 et qui devrait rattraper Pastèque-Desktop à ce moment là.
Uniquement disponible sur Android, c’est un peu couillon. Nous devons étudier à nouveau les possibilités de travailler en HTML5, mais le métier du POS pose des questions assez peu documentées ou maîtrisées en interne : accès direct au matériel, lutte contre les latences, stockage local de données importantes en volume…

Les progrès sur cette plate-forme sont néanmoins réellement remarquables en terme de matériel, d’intégration des TPE etc. Je ne peux qu’insister sur ce point. Un git clone sur le repo illustre bien le propos

  • # Odoor

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    travailler en HTML5, mais le métier du POS pose des questions assez peu documentées ou maîtrisées en interne : accès direct au matériel, lutte contre les latences, stockage local de données importantes en volume…

    Il me semble que c'est comme ça (en HTML5 uniquement) que fonctionne le module de caisse d'Odoo/OpenERP. Si jamais vous avez besoin d'inspiration.

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Odoor

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ouais, on sait. Comme le nouveau POS d’OpenBravo et quelques autres
      On trouve justement que ça ne fait pas des POS dignes de ce nom :-)

      En gros le truc qui tue c’est l’accès au matériel. Le besoin focus lors d’un scan de code-barres pour récupérer le texte renvoyé, la récupération des données de la balance, l’accès direct à l’imprimante pour optimiser sa vitesse de fonctionnement …

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.