WebFWD, l'accélérateur Mozilla pour startups Open Source

Posté par . Édité par Xavier Claude, Nÿco et Christophe Guilloux. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
26
15
août
2012
Mozilla

WebFWD est une initiative lancée par Mozilla en juin 2011 dont le but est de soutenir les entrepreneurs qui défendent/promeuvent l'Open Web. La panoplie des soutiens a légèrement évolué au fil de l'année qui s'est écoulée, mais l'essentiel est resté le même :

  • Possibilité de travailler depuis des locaux Mozilla (principalement ceux de San Francisco) ;
  • Discussion vidéo (ou face à face quand c'est possible) avec des ingénieurs de Mozilla ou des partenaires ;
  • Conférence en ligne sur l'acquisition d'utilisateurs, l'importance de l'expérience utilisateur ou comment pérenniser une entreprise qui fait principalement de l'Open Source.

Au début, le programme durait uniquement 4 semaines mais les startups pouvaient postuler à n'importe quel moment de l'année. Depuis peu, le programme a été modifié pour durer 12 semaines (3 mois) mais sur des périodes bien précises. La prochaine session démarrera début octobre, vous pouvez postuler jusqu'à fin septembre. Autre nouveauté de la prochaine session, les équipes participantes pourront éventuellement recevoir un financement de la part de fonds d'investissement sélectionnés par Mozilla (et donc en accord avec la mission Mozilla).

Les critères pour pouvoir être sélectionné

  • Le produit de la startup doit être en accord avec la mission de Mozilla (promouvoir l'Open Web) ;
  • L'équipe doit déjà avoir un prototype fonctionnel, pas juste une idée ;
  • Avoir déjà créé une entreprise n'est pas indispensable, cela peut être un projet Open Source « conséquent ».

Exemples de projets soutenus

BigBlueButton

BigBlueButton
BigBlueButton Inc est un organisme à but non lucratif qui fournit aux étudiants un moyen d'apprendre à distance par le biais d'un système open source de conférence via le Web.

buddycloud

buddycloud
buddycloud est un outil de communication pour les groupes. On peut y créer des salons et discuter avec ses amis, partager des photos, etc. Comme l'email, une instance buddycloud est indépendante : n'importe qui peut faire tourner son serveur buddycloud et n'importe quelle instance peut trouver n'importe quel autre serveur.

CASH Music

CASH Music
CASH Music est un organisme à but non lucratif qui fournit aux artistes une solution Open Source pour qu'ils puissent disposer de leur propre plateforme/site Web de distribution, téléchargement et vente de musique.

Open Photo

Open Photo
OpenPhoto est une plateforme Open Source de partage de photos qui permet aux utilisateurs de garder la propriété complète de leurs photos tout en garantissant leur portabilité.

Synbiota

Synbiota
Synbiota crée une suite d'outils dédiée à la biologie synthétique, fonctionnant dans les navigateurs. Leur dernier outil est GENtle 2.0, qui permet de faire des modélisations d'ADN.

  • # WebFWD et la France

    Posté par . Évalué à  10 .

    Pour information je suis contributeur Mozilla depuis 2003, je m'occupe depuis récemment de faire la relation entre WebFWD et les startups françaises bénévolement. N'hésitez pas à me contacter si vous souhaiter plus d'informations

    Je trouve que toute initiative qui permet aux libristes de vivre de leurs contributions à l'open source bonne à prendre.

    • [^] # Re: WebFWD et la France

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Autant je comprends le besoin d'être sélectionné pour la partie "avoir droit à l'usage des locaux", le financement ou pouvoir passer du temps avec des gens, autant la partie conférence en ligne, ça me parait quelque chose qui serait possible d'ouvrir au public ( ie, ça prends pas beaucoup plus de ressources de faire la conf en ligne pour tous que de la faire pour une poignée de gens ). Du coup, est ce que c'est des confs pour tous, ou juste pour les gens ayant été sélectionné ?

      ( pour moi, pour tous aurait du sens, mais à coté, ça donne une plus valus au programme aussi, ce que je peux comprendre, et ça simplifie la logistique à coté )

      • [^] # Re: WebFWD et la France

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Hey,

        il y a des bureaux à Tokyo également. Participent-ils également? Peut-on utiliser leur bureaux?
        Merci.

        • [^] # Re: WebFWD et la France

          Posté par . Évalué à  2 .

          À ma connaissance, il n'y a encore jamais eu de demande concernant la possibilité de travailler en dehors des bureaux de San Francisco. Sur le principe il ne devrait pas y avoir de problème, en pratique ça va être au cas par cas (je sais qu'à Paris ils manquent de place par exemple).

          Pour Tokyo, je crois que c'est encore plus compliqué. On m'a dit que Mozilla Tokyo a été créé avant la Mozilla Corporation et est donc une entité à part.

      • [^] # Re: WebFWD et la France

        Posté par . Évalué à  1 .

        A mon avis, il ne s'agit pas de faire des conférences en ligne, mais plutôt discuter et avoir "une formation", si on est bloqué sur un point en tant que responsable projet et/ou développeur, avec un ingé Mozilla.

        Pour avoir été formateur (et formé), on sait que moins il y a de participants, meilleure est la transmission de connaissance : car plus basée sur des échanges "personne à personne" que de la transmission type "cours magistral".

      • [^] # Re: WebFWD et la France

        Posté par . Évalué à  2 .

        Il y a plusieurs types de "conférences". Pour la plupart des équipes à distance, c'est du 1-to-1, donc discussions centrées sur les besoins de la startup. Pour les conférences sur des sujets plus généraux, elles sont parfois diffusées en direct sur https://air.mozilla.org mais surtout consultables sur https://webfwd.org/about/resources/ à postériori :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.