Tizen 1.0

Posté par (page perso) . Édité par Lucas Bonnet, Benoît Sibaud, Yvan Munoz et podoc. Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
49
17
août
2012
Mobile

On l'a un peu trop vite zappé, mais le projet Tizen (successeur de MeeGo et LiMo à la Linux Foundation) a annoncé en mai « Larkspur », le code source de la version 1.0 de la plateforme et du SDK. Rappelons que le but de Tizen est de créer un OS mobile (téléphones, tablettes, voitures) pour applications natives et web, projet soutenu par Intel et Samsung, entre autres.

La pile graphique est basée sur X11 avec EFL (Enlightenment Foundation Libraries) et GStreamer, avec prise en charge de OpenGL ES 1.1 et 2.0. WebRTC et des API pour accéder à l'appareil photo et au vibreur ont été ajoutées, ainsi que Wi-Fi Direct. L'IDE inclut un outil web de simulation, ainsi que la version 1.0 de l'émulateur QEMU.

Un prototype de téléphone Samsung a fait son apparition :

  • Processeur Dual-core Cortex A9 tournant à 1.2 GHz
  • GPU Mali 400
  • Mémoire vive de 1 Go
  • Stockage de 16 Go
  • Un écran de 4.65" de diagonale en Super AMOLED, de résolution 720p (1280x720)
  • Appareil photo frontal de 2 Mp et dorsal de 8 Mp

D'autre part, il existe une couche pour rendre compatibles les applications écrites à la base pour Android, comme c'est le cas sur l'OS BlackBerry 10.

Note : il ne faut pas trop rapidement mettre de côté cet OS, car l'industrie dans son ensemble n'a pas encore complètement résolu les problèmes de dualités entre iOS et Android, sachant que beaucoup ne se satisfont ni de l'un ni de l'autre. On attend en outre toujours que Windows Phone décolle, que BlackBerry lance des téléphones avec sa verson 10, et que Boot-to-Gecko aka FirefoxOS fasse son apparition.

Journal FatELF : binaires universels pour Linux

Posté par (page perso) .
13
15
juil.
2011

Em me promenant sur Icculus, je suis tombé sur le projet FatELF. Je ne connaissais pas. FatELF est un format de fichier qui englobe les binaires ELF pour différentes architectures dans un seul fichier.C'est l'équivalent des "Universal Binaries" de Mac OS X. Ça vous plait? Et pourtant y'a un os! Car il faut patcher le système pour que ça marche (le noyau et la glibc surtout) et personne n'a accepté le patch. Mais surtout les mainteneurs étaient très hostiles (...)