Journal Google: je sais, je sais... mais tout de même, j'ai les boules !

Posté par . Licence CC by-sa
24
25
mar.
2015

Google : « Don't be evil… or… hum hum… just a little bit ? »

Une énième preuve (pour les pressés) : https://vimeo.com/123208846

J'ai longtemps utilisé les services de l'ami Google. Au départ, j'appréciais sa contribution aux logiciels libres et en mon for intérieur, je me disais que les parties propriétaires de ces outils étaient un mal nécessaire au financement de l'ensemble face aux hordes d'outils totalement ou fortement propriétaires de Microsoft, Yahoo, Oracle, etc. J'ai bêtement pensé que ces petites boîtes noires (...)

Journal Un café avec Google

Posté par . Licence CC by-sa
50
18
juin
2014

Hier j'ai rencontré Google.

Il semblait plutôt sympa : une petite bouille ronde, des google glass, rondes également, un smarphone Samorola à la ceinture, le hipster cool quoi. Il est venu chez moi les bras chargés de donuts et de cupcake, puis a scanné un peu toutes mes affaires avec ses lunettes quand il est passé dans le salon, mais m'a assuré que je n'avais rien à craindre si je n'avais rien à cacher, et puis on a discuté un (...)

Journal La CNIL, les outils web analytics, et les cookies ...

Posté par . Licence CC by-sa
14
11
fév.
2014

Bonjour,

Je viens de voir que la CNIL à publiée récemment une délibération pour les sites web utilisant des outils de mesure d'audience du genre de Google Analytics, c'est à dire utilisant des cookies et étant pour le moins intrusif dans votre vie privée.

Désormais il est obligatoire de récolter l'autorisation explicite de l'utilisateur avant d'inscrire les cookies dans le navigateur du client. Attention, il ne s'agit pas de prévoir un moyen pour que l'utilisateur puisse a posteriori refuser une (...)

Journal Google : don't be evil, la suite

45
5
jan.
2013

Oui je sais vendredi c'était hier, mais Free m'a devancé : j'ai donc préféré attendre 24h pour sortir ma diatribe anti-Google. En fait non c'est un pur hasard :)

Plutôt que d'affronter équitablement la concurrence, Google a décidé d'utiliser une arme que Xaviel Niel ne renierai pas : le filtrage du web en fonction de ses intérêts commerciaux.

La cible : les terminaux Windows Phone. (oui ca pu c'est pas libre).

Cela a commencé par l'annonce de l'arrêt du support (...)