Vulnérabilité dans Git et Mercurial sur certains systèmes de fichiers (FAT, NTFS, HFS+, etc.)

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et Bruno Michel. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
42
19
déc.
2014
Sécurité

Une vulnérabilité (CVE-2014-9390) a été annoncée hier soir concernant le logiciel de gestion de versions le plus en vogue en ce moment, j'ai nommé Git, ainsi que sur Mercurial, autre logiciel de la même catégorie. Elle a déjà été corrigée, je vous invite donc à mettre à jour vos installations.

Github, le service d'hébergement de dépôt Git lui aussi très en vogue, a de son côté annoncé avoir vérifié tous les dépôts présents sur ses serveurs à la recherche d'exploitations de cette vulnérabilité. Mesure de sécurité supplémentaire, il refuse désormais les push exploitant cette faille.

NdM : Merci à RoM1 et Sébastien Douche pour les précisions apportées dans la dépêche. La faille a été trouvée par le créateur de Mercurial, Matt Mackall, et Augie Fackler. La vulnérabilité se décline en trois parties :

  • la sensibilité à la casse dans Git, déjà corrigé dans Mercurial en 2008 ;
  • l’expansion des noms courts sous Windows (PROGRA~1 → Program Files), déjà corrigé dans Mercurial ;
  • la découverte récente de la façon non documentée dont Darwin (Apple) s’amuse avec HFS+ à ignorer certains caractères spéciaux et qui peut créer de nouvelles collisions de nom (cf la correction chez Mercurial, qui a permis la correction côté Git).