jXBattle, Xbattle en Java, nouvelle mouture !

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, palm123, Xavier Claude et Nils Ratusznik. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags :
23
22
juil.
2016
Jeu

Après 4 ans de sommeil, jXBattle profite de la torpeur estivale pour refaire surface.

Il s'agit de la réécriture de XBattle, un jeu de stratégie temps réel multi joueur où des liquides de couleur s'affrontent sur une grille. Le jeu n'a pas la climatisation, mais il rafraîchit par ses quelques nouveautés :

  • un seul exécutable pour le client et le serveur ;
  • une interface remaniée ;
  • des canons et des parachutes ;
  • des raccourcis claviers en plus ;
  • un code en grande partie réécrit.

Au départ écrit pour Unix, cette version est en Java et possède une interface graphique (de mignons petits fichiers de conf étaient là pour retarder votre plaisir de jouer…). J'ai réécrit ce jeu par pur plaisir (et la frustration de voir ramer l'original, pourtant en C, quand on commence à jouer à beaucoup).

Ce qui ne change pas non plus, c'est la licence : GPLv3.

Merci pour les retours (cf. adresse de contact sur le site) !

jXBattle : XBattle en Java

Posté par . Édité par Nÿco, NeoX, Xavier Teyssier, Malicia, Benoît Sibaud et Lucas Bonnet. Modéré par Malicia.
Tags :
15
17
jan.
2012
Jeu

Si vous aimez la plomberie et la stratégie, vous serez peut être intéressé(e) d'apprendre le retour à la vie (un parmi d'autres) de XBattle. Il s'agit d'un jeu de stratégie multi-joueurs apparu dans les années 90, sous Unix et X-Window à l'époque. Cette version Java en reprend le gameplay, les graphismes et les commandes, tout en étant basé sur un modèle client-serveur.

L'idée de le réécrire est venue du fait qu'en jouant à domicile derrière une box, les fins de parties étaient laborieuses (gros trafic réseau), le modèle du jeu original laissant l'initiative des calculs et des mises à jour graphiques au serveur seul. Le plaisir de refaire un bon jeu sur lequel j'ai passé des nuits était aussi des plus motivants :-)

Le client et le serveur proposent une interface graphique, facilitant le paramétrage du démarrage des parties. Il n'existe pas (encore ?) de serveur de parties, chaque client doit donc préciser l'IP ou le nom du serveur. Je n'ai pas tout réimplémenté : il manque certaines commandes au clavier et seule la topologie « case carrée » est disponible, mais c'est d'ores et déjà jouable.

J'espère que vous aurez autant de plaisir à (re)jouer avec ce vieux tromblon que moi ! :-)

NdM : nous n'avons pas trouvé d'indication de licence.
NdM2 : l'auteur a posté un commentaire indiquant la licence : GPLv3