Do It Yourself EHSM : Le programme des présentations est disponible !

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Teyssier et NeoX. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
16
10
déc.
2012
Do It Yourself

La conférence Exceptionally Hard & Soft Meeting (EHSM) se tiendra à Berlin du 28 au 30 décembre 2012. Et bien qu'elle soit organisée pour la première fois par une équipe très réduite (dont Sébastien Bourdeauducq, militant de l'Open Hardware et concepteur de MilkyMist), son programme laisse rêveur !

Le premier jour est plus orienté vers la physique nucléaire, le second a une forte dominante électronique (j'y présenterai l'évolution du microcontrôleur YASEP, introduit le 24 novembre dernier lors des JMLL) et le troisième ajoute des logiciels et des initiatives privées. Mais regardez le programme vous-même : entre Mitch Altman, Harald Welte ou Bionerd, il n'y aura pas le temps de s'ennuyer ! Et si une présentation ne vous intéresserait pas, les ateliers vous apprendront à souder, utiliser Arduino ou créer un détecteur de radioactivité avec une boite de cacahuètes

Donc une conférence diversifiée, axée sur la pratique et accessible à tous les niveaux. Et le meilleur, c'est qu'environ un quart des présentateurs sont des présentatrices. Combien de conférences techniques peuvent prétendre une telle mixité ?

Matériel Le microcontrôleur YASEP fait son coming out lors des JM2L 2012

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et NeoX. Modéré par Davy Defaud. Licence CC by-sa
30
31
oct.
2012
Matériel

Duke Nukem Forever est finalement sorti. Maintenant, il ne manque plus que le Hurd, car le fils de la vengeance du F-CPU arrive !

Mais si, le F-CPU, souvenez‐vous, de 1999 à 2002, on ne parlait que de ça ici ! Si vous aviez raté cet épisode marquant de l’histoire du matériel libre, jetez un œil aux liens ci‐dessous.
Depuis, ce projet très ambitieux stagne pour de nombreuses raisons, dont l’absence d’un framework totalement libre pour la conception de microprocesseurs. Les efforts se sont donc reportés sur la mise au point d’outils et de méthodes fondamentales et indispensables, comme des extensions au simulateur GHDL (cocorico, encore un Français !) et surtout, la démocratisation de… JavaScript, qui a permis de mettre des fenêtres partout !