Journal Oracle riche de plusieurs milliards de zero!

Posté par .
Tags : aucun
30
1
juin
2012

Et oui le verdict vient de tomber et Oracle qui réclamais plusieurs milliard de dollars à Google pour avoir soit disant violé des brevets et le copyright de Java (racheté par Oracle il y a quelques temps) vient de se faire renvoyer sur les roses sur à peu près tous les points.

En gros:

  • Les brevets n'ont pas été violé (de plus sur les deux qui restaient en lice au moment du procès un avait déjà été déclaré comme non valable).
  • Il n'y a pas eu de copie de code de la part de Google en dehors de … 9 lignes. Comparé aux millions de ligne de code d'android ca fait doucement rigoler surtout que la "copie" avait été faite par l'auteur du code original, que ces lignes ne servait a rien et sont même considéré comme trivial par le juge en charge du dossier. Il est d'ailleurs intéressant de voir que ce juge sait programmer. Ce n'est clairement pas un juriste classique.
  • Oracle a tenté de changer sa méthode d'attaque durant le procès en prétendant que Google avait violé son copyright sur les … API. Et bien la encore le juge les a renvoyé sur les roses.

Que reste t'il donc a Oracle? La possibilite de faire appel (avec a priori très très peu de chance de pouvoir inverser la tendance) et surtout une ardoise de plusieurs millions de dollars pour payer les avocats!

précédent journal sur le sujet
article groklaw sur le sujet
jugement de la cour européenne sur les API

Et je ne peux m'empecher de citer une partie du jugement:

So long as the specific code used to implement a method is different, anyone is free under the Copyright Act to write his or her own code to carry out exactly the same function or specification of any methods used in the Java API. It does not matter that the declaration or method header lines are identical. Under the rules of Java, they must be identical to declare a method specifying the same functionality — even when the implementation is different. When there is only one way to express an idea or function, then everyone is free to do so and no one can monopolize that expression. And, while the Android method and class names could have been different from the names of their counterparts in Java and still have worked, copyright protection never extends to names or short phrases as a matter of law.

It is true that the very same functionality could have been offered in Android without duplicating the exact command structure used in Java. This could have been done by re-arranging the various methods under different groupings among the various classes and packages (even if the same names had been used). In this sense, there were many ways to group the methods yet still duplicate the same range of functionality.

But the names are more than just names — they are symbols in a command structure wherein the commands take the form

java.package.Class.method()

Each command calls into action a pre-assigned function. The overall name tree, of course, has creative elements but it is also a precise command structure — a utilitarian and functional set of symbols, each to carry out a pre-assigned function. This command structure is a system or method of operation under Section 102(b) of the Copyright Act and, therefore, cannot be copyrighted. Duplication of the command structure is necessary for interoperability.

Nous avons une petite pensée pour les employés Oracle, Microsoft et Apple qui avaient tenté de nous faire croire que Google était, comme d'habitude, les gros méchants et que c'était la fin du système Android.

  • # juge developpeur

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    ces lignes ne servait a rien et sont même considéré comme trivial par le juge en charge du dossier. Il est d'ailleurs intéressant de voir que ce juge sait programmer. Ce n'est clairement pas un juriste classique.

    Pas necessairement… ca peut aussi simplement vouloir dire qu'il a suivi l'avis d'un des nombreux experts qui ont tres probablement participé aux audiences.

    Enfin bref, c'est juste un detail sans importance :)

    • [^] # Re: juge developpeur

      Posté par . Évalué à 10.

      Le juge sait coder et ne se contente pas de l'opinion des experts (les jurés si par contre probablement).

      http://www.groklaw.net/article.php?story=20120515120106322#Update_5

      Judge: We heard the testimony of Mr. Bloch. I couldn't have told you the first thing about Java before this problem. I have done, and still do, a significant amount of programming in other languages. I've written blocks of code like rangeCheck a hundred times before. I could do it, you could do it. The idea that someone would copy that when they could do it themselves just as fast, it was an accident. There's no way you could say that was speeding them along to the marketplace. You're one of the best lawyers in America, how could you even make that kind of argument?

      • [^] # Re: juge developpeur

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        « You're one of the best lawyers in America, how could you even make that kind of argument? »

        La réponse n'est-elle pas dans la question : beaucoup de jeunes enclins à se former au droit imaginent devoir renoncer à la morale dans l'exercice de leur futur profession ; comme si la déontologie était largement estompée dans les signaux qu'ils perçoivent de la société, peut-être au profit de la réussite pécuniaire personnelle ? Quoiqu'il en soit, il est dés lors naturel que les argumentations de mauvaise foi prennent le pas sur la dialectique raisonnable face aux juridictions.

  • # Et Microsoft

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Bien fait pour Oracle. Il ne reste plus qu'à prouver que la redevance Microsoft qu'il a réussi à obtenir en menaçant certains fabricants de mobiles ou de tablettes sous Androïd, c'est du pipeau.

    • [^] # Re: Et Microsoft

      Posté par . Évalué à 10.

      Microsoft est moins débile que Oracle car cette boite ne s'amusent pas à attaquer Google de front mais uniquement les entreprises qui ne peuvent pas resister a leur puissance financière (et donc juridique). Pour reprendre une expression americaine, Microsoft c'est un bully. Une boite dirigés par des laches quoi.

      Derniers exemple en date, Barnes & Nobles qui n'ont pas eu la santé financière de continuer le combat.

      • [^] # Re: Et Microsoft

        Posté par . Évalué à 5.

        Oui, mais sur le dossier Android il est possible que Google s'en mêle, d'une façon ou d'une autre. Que ce soit en confiant des brevets aux entreprises attaquées, voire en finançant leurs avocats (c'est possible ça ?) ou en demandant à faire partie de la défense.. Je ne connais pas le système judiciaire américain, mais ce serait logique que Google puisse s'impliquer dans une bataille juridique dans laquelle son produit Android serait mis en cause, et surtout où ses intérêts sont menacés.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: Et Microsoft

          Posté par . Évalué à 5.

          Motorola mobile a déjà contre attaqué avec les brevets h264. Je crois aussi qu'ils ont vendu des brevets à des boites de téléphone pour se défendre.

          "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Et Microsoft

        Posté par . Évalué à 2.

        Google de front mais uniquement les entreprises qui ne peuvent pas resister a leur puissance financière (et donc juridique)

        Je ne suis pas tellement convaincu que Samsung Electronic ai des difficultés de ce coté, vu qu'elle se frotte à Apple qui est autrement plus puissante que la "petite" Microsoft.

        • [^] # Re: Et Microsoft

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Apple qui est autrement plus puissante que la "petite" Microsoft.

          On est Vendredi mais là quand même…

          • [^] # Re: Et Microsoft

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Microsoft est séparé en plusieurs entités, et que je sache, la valorisation en bourse d'apple est le double de celle de Microsoft ( cf wikipedia ).

            Ceci dit, il y a bien plus de gens chez Microsoft que chez Apple ( genre 90 000 vs 60 000 ).

            • [^] # Re: Et Microsoft

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              Ouais enfin, la valorisation boursière, c'est aussi plutôt du pipeau.

              • [^] # Re: Et Microsoft

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                C'est vrai. Mais donc on peut parler du nombre d'employés, et je pense que 275 000 salariés ( samsung ) vs 60 000 ( apple ) vs 90 000 ( microsoft ), ça donne que microsoft et apple sont plus petit :)
                ( et je parle pas de google ( 32000 )).

      • [^] # Re: Et Microsoft

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Eh oui, les gens de mirosoft ne sont malheureusement pas débiles et ils ne se confrontent pas frontalement à un adversaire apparemment supérieur. Nonobstant, ils semblent avoir mis au point une autre stratégie que le raquette des utilisateurs d'androïd. Le rapport bénéfice / risque d'une attaque directe contre google semble avoir été évalué au-delà de 1 à Redmond.

        • [^] # Re: Et Microsoft

          Posté par . Évalué à 10.

          le raquette racket des utilisateurs d'androïd

          Et moi qui pensais pouvoir échapper à Roland Garros, sur DLFP… :-(

  • # Juriste et codeur ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'en connais au moins un autre, Matej Cepl, qui bosse sur selinux chez Red Hat, a commencé comme juriste, cf son site web ( http://www.ceplovi.cz/matej/ ) et son cv sur linked in ( http://www.linkedin.com/in/mcepl ).

    Faut se souvenir aussi qu'il y a sans doute plein de gens qui ont appris un peu de dev sur leur pcW amigW amstraW vieux trucs, qu'il y a sans doute aussi des gens qui savent programmer pour leur taf, ( genre, des macros excels ), notamment dans la finance, etc.

    • [^] # Re: Juriste et codeur ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Il y a Eben Moglen aussi.

    • [^] # Re: Juriste et codeur ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Daniel Berlin est avocat et dev gcc.

      • [^] # Re: Juriste et codeur ?

        Posté par . Évalué à 1.

        J'aime bien que l'on cite les exceptions a la regle mais bon je vais me citer:

        Ce n'est clairement pas un juriste classique.

        Et mon experience des juristes c'est que des qu'il n'est plus question d'argent, les chiffres cela devient bien souvent de la magie pour eux :) (bien souvent ne veut pas dire toujours)

      • [^] # Re: Juriste et codeur ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Là, le truc important est que le juge s’appelle… William Haskell Alsup.

        • [^] # avocat du diable :)

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 02/06/12 à 12:56.

          Dans ce cas il est biaisé d'avance, Oracle aurait du le faire récuser pour suspicion légitime :)

          Note que Wikipedia dit qu'il a appris le java pour mieux comprendre le dossier

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.