Journal Projet de Système d'Exploitation par Microsoft, outils libres et innovation

Posté par .
Tags : aucun
7
26
sept.
2009
On voit fleurir sur certains sites une information comme quoi Microsoft propose au téléchargement la première version de développement, d'un projet de recherche, d'un nouveau type de Système d'Exploitation, Barrelfish.

Plus d'informations ici :
http://www.pcinpact.com/actu/news/53229-microsoft-barrelfish(...)

En très rapide résumé, ce Système d'Exploitation (SE) propose d'avoir un micro-noyau par unité de calcul (CPU, GPU,...) et de faire communiquer ces micro-noyaux.

Le rapport avec le libre??

Une fois n'est pas coutume, et surement du au fait que le projet soit en partenariat avec le monde universitaire (ETH Zurich System Group), les sources sont disponibles (je ne connais pas licence) mais chose beaucoup plus importantes, ils conseillent fortement d'utiliser une debian ou ubuntu récente pour pouvoir compiler les sources (avec gcc, cmake, binutils,...).

Alors mon interrogation est la suivante...

N'est-il pas, à l'inverse de ce que disais Microsoft, plus facile d'innover avec des outils libres qu'avec des outils propriétaires?

Mon avis, si je peux me permettre, le libre est plus propice du fait des nombreux outils disponibles qu'on peut tester, combiner et adapter à ces besoins pour mettre en oeuvre ces idées. La ticket d'entrée me paraît un peu moins cher...

Mais bien entendu le talent fait bien plus :)
  • # Méconnaissance

    Posté par . Évalué à 8.

    Cet article illustre vraiment la méconnaissance des gens/pcinpact sur la réalité des entreprises. Encore heureux qu'une multinationale comme Microsoft ait des départements de recherche et développement qui travaillent avec le milieu académique. Ensuite, que les projets initiés soient distribués librement n'a rien d'étonnant non plus : surtout de la part d'instituts académiques publiques (au moins en france).

    Bref, puisque c'est vendredi (ou c'était vendredi y'a vraiment pas longtemps), je me permet de dire que ça me fait bien ch*** de lire des dépêches pcinpact sur linuxfr...
    • [^] # Re: Méconnaissance

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      bah, PCI se mets au niveau de ses lecteurs. Et au lieu de faire un article technique sur le nouvel OS, ils préfèrent nous pondre un article creux qui joue juste sur le sensationnalisme "MS utilise ubuntu"

      Sacré troll, heureusement que la crise va faire le ménage
      • [^] # Re: Méconnaissance

        Posté par . Évalué à 10.

        Sacré troll, heureusement que la crise va faire le ménage

        n'empeche, c'est quand même sur PCI que l'info est dispo...

        ce n'est pas en esperant la mort d'un site, que ca relevera le niveau des autres. (pourquoi souhaiter la fin d'un site, d'ailleurs ?)
        il en faut pour tout le monde, on ne peux pas forcer les lecteurs de PCI a venir sur linuxfr.
        Beaucoups de new sur PCI ne m'interesse pas du tout, mais certaines ne sont pas ininteressantes, et donc je consulte PCI de temps en temps.

        Désolé mais je pense que la reduction du nombre de site d'info ne fait qu'appauvrir l'offre d'information, pas de quoi s'en rejouir.
        • [^] # Re: Méconnaissance

          Posté par . Évalué à 5.

          Il ne me semble pas avoir souhaité la mort d'aucun site. J'ai lu pcinpact pendant qques années, surtout pour les news grand-public (matos, tendance, etc) qu'on ne trouve pas sur linuxfr. Après, pour les news relatant de trucs un peu avancé (au moins dans les domaines que je connais), les journalistes tapent souvent à côté (inexactitude, lancement de troll, etc). Le pire étant les lecteurs ("montre moi tes lecteurs, je te dirais qui tu es").
          La dernière fois, le gars écrit au moins 5 fois dans sa news "la puce SoC". J'envoie très aimablement que cette formulation est erronée : soit on se la joue à la française et on dit "le système intégré sur puce", soit on reste en anglais et on dit "le SoC". Mais on va pas commencer à parler du "noyau Linux Kernel" ! Bref, l'auteur n'a rien répondu mais ses fidèles lecteurs m'ont -évidemment- insulté pour "intégrisme". Vivement qu'ils ne viennent jamais dans les débats de linuxfr alors !

          Ceci étant dit, pour le problème qui nous intéresse, l'article de pcinpact n'est pas méchant (on aura juste relever la tentative de troll à la dernière phrase). En fait, c'est surtout ce journal qui transforme cette tentative en véritable troll !
      • [^] # Re: Méconnaissance

        Posté par . Évalué à 8.

        La news parle juste des outils qu'il faut pour compiler le bouzin à la fin. C'est la dernière ligne qui parle de linux et y'a rien dans le titre ou le sous-titre qui y font référence... Question sensationnalisme, y'a mieux : soit ils sont pas au point de ce côté, soit tu vois le mal partout.
      • [^] # Re: Méconnaissance

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Je ne comprend pas cette mauvaise langue sur PCI. Je trouve ce site très bien fait et leurs articles très intéressants. Ce n'est pas leur rôle de rentrer dans des détails techniques et il n'ont pas de prétention dans ce domaine.

        Sur cette news, je les trouve très bien et leur remarque sur l'utilisation de Linux dans les projets de recherche de Microsoft est très pertinente.
        • [^] # Re: Méconnaissance

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          >>> leur remarque sur l'utilisation de Linux dans les projets de recherche de Microsoft est très pertinente.

          En quoi c'est pertinent ?

          Prendre le coté le plus polémique, le plus populiste et et le plus démago, ce n'est pas de l'information. On dirait du Morandini.

          Après, si tu as un notebook pour lire ce genre de news aux WC, pourquoi pas.
      • [^] # Re: Méconnaissance

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        qui joue juste sur le sensationnalisme "MS utilise ubuntu"

        Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a de sensationnel à annoncer que Mark Shuttleworth utilise Ubuntu [:dks]
    • [^] # Re: Méconnaissance

      Posté par . Évalué à 3.

      Je partage ton avis "me fait bien chier de lire des dépêches de type sensationnelle sans plus, alors que linuxfr a l'habitude d'avoir des dépeĉhes fournies, détaillées et technique". Mais ma dépêche sur le tactile n'est pas "fournie détaillée et technique" par exemple. J'ai essayé simplement de la faire un peu fournie, avec beaucoup de références. Je suppose que tu préfères quant même cela à une dépêche faisant "très technique" mais bourrées d'erreurs (quant le rédacteur n'a pas une maitrise absolue du sujet et/ou un très bon niveau d'anglais, ça peut facilement arriver). Finalement ce qui compte c'est le public : même avec quelques dépêches moins techniques de temps en temps, le public de linuxfr peux de lui même en savoir plus que l'auteur et en moins de 10 minutes. Si la dépêche vous a intéresser, alors c'est quant même gagné. Une comme ça de temps en temps ne vous nuit pas et permet à d'autres lecteurs d'y trouver leur compte également.
      • [^] # Re: Méconnaissance

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Et puis il faut bien faire la différence entre les dépêches linuxfr qui passent par une étape de modération et le journaux linuxfr qui sont postés tels quels par les auteurs.
      • [^] # Re: Méconnaissance

        Posté par . Évalué à 3.

        Ce qui compte surtout, c'est que la personne qui écrit (ne serait-ce qu'une ligne) un journal pour relater un truc intéressant, fasse un résumé correct qui met en avant les informations essentielles.
        Ici, l'information intéressante c'est le concept du système d'exploitation et pas du tout le fait que microsoft research participe à des projets avec des universités.
        Bref, pas besoin d'être technique et fourni, juste précis et exact.
  • # double évolution chez microsoft.

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est vraiment très intéressant cette double évolution. Entre le fait que leur labos de recherche, et leurs partenariats, communiquent plus aujourdhui (et qu'ils semblent bénéficier de plus de crédits sur des sujets plus globaux que la rentabilité à court terme pour un seul produit), et le fait qu'ils ne rechignent plus à utiliser ce qui se fait de mieux, en le disant. C'est vraiment très intéressant.

    Là, finalement, il me semble comprendre qu'il pousse le bouchon du cluster plus loin, et ça -me- semble tellement logique. Regardons un projet comme Xtreem O.S ou mieux -mais plus conventionnel- Redhat HPC (ouhaou que c'est beau, ça -oups désolé) ou finalement n'importe quel fonctionnement de type cluster. Nous avons un noyau par unité de calcul, un ensemble de process de communication entre, et un noyau gestionnaire. Où l'unité de calcul est une baie dans la ferme. Là il redessine la définition d'unité de calcul.

    En plus ça -me- semble beau comme solution, si on ajoute la notion d'indépendance des micro noyaux (ce sont les communications entre qui le peuvent, et l'éventuelle capacité à rester en place lorsqu'un noyau tombe), on semble s'approcher vraiment d'une certaine solidité logique. Surtout si la base reste la même que celle d'une sécurité de fonctionnement : ça doit fonctionner, toujours. Un peu comme lorsqu'on décide de doubler les commandes et tout les cables... C'est ça l'important. Le fait de coupler la puissance de calcul n'est alors qu'un bénéfice secondaire, pas l'objectif en lui même.

    Maintenant reste la partie technique :-) et là mieux vaudra écouter les spécialistes du code :-) (parceque si c'est basé sur les mêmes fondations que windows, ça risque d'être drôle... )
    • [^] # Re: double évolution chez microsoft.

      Posté par . Évalué à 2.

      arf je lis maintenant la page sur pcimpact et me rends compte que c'est du paraphrasé presque :( désolé
    • [^] # Re: double évolution chez microsoft.

      Posté par . Évalué à 3.

      The code is not exactly the same as that used to generate all the results in the paper
      ça aussi ils n'hésitent plus à le dire. C'est vraiment une sacrée évolution.

      Redistribution and use in source and binary forms, with or without modification, are permitted provided that the following conditions are met:

      Redistributions of source code must retain the above copyright notice, this list of conditions and the following disclaimer.
      Redistributions in binary form must reproduce the above copyright notice, this list of conditions and the following disclaimer in the documentation and/or other materials provided with the distribution.
      The names of the authors may not be used to endorse or promote products derived from this software without specific prior written permission.

      ça semble pas trop mal, ça ! Manque plus qu'à choisir vraiment GPLv2 ... c'est plus très loin maintenant, le cap principal est franchi : ils ont compris que leur niveau d'expertise leur permettait de publier du libre. Bien sûr la première notice additionnée à la seconde ressemble fort (fait penser) à une double licence qui ne dit pas son nom.
      • [^] # Re: double évolution chez microsoft.

        Posté par . Évalué à -1.

        Leur licence, c'est la GPL, sans le volet "ne pas utiliser des technologies brevetées". Ils auraient utilisés la CDDL, que ça m'aurait fait pareil.

        Ce que veut ce projet, c'est attirer des dev, pour breveter les concepts (pardon "les methodes"), qui y seront eventuellement développés, ou simplement, utiliser des technos brevetés pour mieux rançonner plus tard.

        C'est tellement gros et visible que ça passe...
      • [^] # Re: double évolution chez microsoft.

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        s/GPLv2/GPLv3
        • [^] # Re: double évolution chez microsoft.

          Posté par . Évalué à 4.

          s/GPLv3/BSD/

          Oui, c'est la Licence_BSD. Il manque juste la partie qui dit "pas de garantie" (a moins qu'elle ne soit pas citée dans l'extrait plus haut et qu'elle soit dans le code)...

          Rien à voir avec la GPL (ou alors on vient de tuer un troll)

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: double évolution chez microsoft.

            Posté par . Évalué à 2.

            Désolé, mauvais fil, c'est au commentaire précédent que je voulais accoler mon message.

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

  • # hurd

    Posté par . Évalué à 10.

    Finalement GNU/Hurd va voir le jour, mais il faudra dire GNU/Microsoft/Hurd \o/
    • [^] # Re: hurd

      Posté par . Évalué à 6.

      Ben quelque part, je trouve que ça fait réfléchir cette histoire:
      En signant un accord avec un labo, MS réussit à faire un micronoyau bien plus vite que Stallman et son équipe. (oui, je sais, MS a des sous, Stallman un peu moins, bon!)

      Je ne suis pas un expert en noyaux (et c'est franchement rien de le dire!!), mais pourquoi Stallman n'arrive pas à faire financer le développement (et donc accéder à des équipes de chercheurs/développeurs à temps plein dans des universités) de Hurd par des crédits de recherche public? par des crédits de recherche d'entreprises?

      Ça n'intéresse vraiment personne à part les extrêmes libristes, le Hurd??
      • [^] # Re: hurd

        Posté par . Évalué à 2.

        Ça n'intéresse vraiment personne à part les extrêmes libristes, le Hurd??
        Mon petit doigt me dit que ce qui n'interesse pas les personnes competentes, c'est pas tant le hurd que le combat contre les moulins de don rms et sancho gnu.
        Et peut etre aussi le fait que le personnage a pas l'air franchement agreable en tant que collegue, ni l'air d'etre un bon chef de projet.
      • [^] # Re: hurd

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        1) Stallman n'a pas gratté une seule ligne du Hurd
        2) Le Hurd fonctionne... Mal, mais il fonctionne. Le problème est qu'il reste BEAUCOUP de bugs et que le micronoyau (mach) supporte peu de matériel récent

        En gros le principal problème est qu'il n'y a que 10 poilus qui bossent sur le Hurd pendant leur temps libre. Le projet GNU a chié dans la colle en n'ouvrant pas le développement de Hurd au début, ce que Torvalds a fait. Sinon Linus aurait surement bossé sur le Hurd que de faire son propre noyau. Il avait d'ailleurs déclaré avoir fait linux pour s'amuser en attendant que Hurd sorte... (À l'époque, ce n'était pas une blague...)
        • [^] # Re: hurd

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          >>> Le problème est qu'il reste BEAUCOUP de bugs

          Un autre problème c'est que le Hurd a choisi de se baser sur Mach....et puis ah non merde on va refaire le truc et réécrire en se basant sur L4....et enfin ah zut flûte on va plutôt tout refaire pour repartir sur des bases saines avec un soubassement Coyotos.
          C'est sûr que ça aide pas.
        • [^] # Re: hurd

          Posté par . Évalué à 7.

          Allez, je suis joueur...

          Le projet n'a pas ete aidé quand RMS a décidé d'en virer le principal dev parce qu'il ne suivait pas la ligne du parti et avait dit du mal de la FDL.
      • [^] # Re: hurd

        Posté par . Évalué à 6.

        Des micro-noyaux y'en a deja pas mal (Mach, L4, et plein d'autres issus de la recherche, écrits en haskell ou dans d'autres langages exotiques), ils marchent plus ou moins bien pour le grand public.

        Là y'a pas vraiment de rapport avec Microsoft (les gens qui écrivent windows). C'est un partenariat entre un labo public (ETHZ) et un labo privé (Microsoft Research Cambridge), mais ça reste des laboratoires de recherche, pas de l'industrie. A priori il n'y a pas de retombés direct qu'on va trouver dans la prochaine version de windows.

        Sinon c'est pas en accèdant à des équipes de chercheurs/développeurs à temps plein dans des universités qu'on fait un micro noyau qui marche, c'est plutot en investissant plein en developpement ! Les labos ils sont là pour faire de la recherche, pas pour developper un produit fini.
  • # Ouah

    Posté par . Évalué à 6.

    Microsoft veut faire des systèmes d'exploitation maintenant ? Eh bah, il y a plus qu'à voir ce que ça va donner ...
    • [^] # Re: Ouah

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ah zut, c'est fini les suites bureautiques bootables écrites en assembleur? Mais que va-t-on devenir?
      • [^] # Re: Ouah

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Non, tu t'es trompé, ça c'est un projet GNU. On appelle ça un éditeur de texte d'ailleurs ^^
    • [^] # Re: Ouah

      Posté par . Évalué à -1.

      Après tout pourquoi pas, ils avaient déjà tenté de faire un noyo valable : http://fr.wikipedia.org/wiki/Singularity. Maintenant ils délèguent !

      Les pauvres déjà que google se charge de pallier aux manques ÉNORME de ie8 (lack pour le HTML5 et le javascript 8 machin chose) maintenant ce sont des étudiants qui développent pour eux :) c'est marrant...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.