Journal La télé nous a rendu con!

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
17
5
avr.
2012

Ça fait longtemps qu'on l'entend dire, la télé rend con. Mais seulement les autres, surement pas nous. Nous on contrôle, on consulte les programmes pour choisir des émissions culturelles, on regarde Arte consciencieusement (sauf les soirs ou il y a Dr. House, faut pas déconner non plus…). Nos enfants ne la regardent pas, le parc tourne le dos à l'écran. Les cons, c'est toujours les autres. Et les futurs cons les enfants des autres.

Il est peut-être temps de télécharger, transcoder, graver ceci:
http://www.dailymotion.com/video/xpjec4_tv-lobotomie-la-verite-scientifique-sur-les-effets-de-la-television-conference-michel-desmurget-fsl5_news

…et de le regarder sur votre poste de télévision. En famille, c'est tout public. Les enfants ont le droit de savoir pourquoi leurs parents sont si stupides.

(Vous pouvez aussi lire le livre: http://www.maxmilo.com/product_info.php?products_id=220)

(P.S.: oui, j'ai regardé l'île aux enfants quand j'étais petit).

  • # Merci!

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Très bon lien, le livre est parfaitement résumé en 10 lignes. Du coup, je peux repartir de suite regarder la TV.

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Merci!

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Blague à part, la TV, c'est comme la pollution, la guerre et tous les ennuis de l'humanité : la faute aux autres.

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Merci!

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      mouai, c'est con mais en général lorsque ça commence par "la vérité scientifique sur" j'ai souvent un doute.

      D'autant qu'il ne faut pas tout mélanger (mais ceux qui ont lu le livre pourront me corriger), surtout entre corrélation et cause.
      Qu'il y ait corrélation ne veut pas dire qu'il y ait cause.
      Surtout, rien n'empêche une même cause qui aurait alors deux effets. Par exemple une proportion à la violence et une envie de regarder des émissions violentes.

      • [^] # Re: Merci!

        Posté par . Évalué à 2.

        D'autant qu'il ne faut pas tout mélanger (mais ceux qui ont lu le livre pourront me corriger), surtout entre corrélation et cause.

        J'ai commencé à regarder la vidéo mais j'ai pas fini, donc ceux qui ont fini peuvent me corriger, mais il ne s'agit pas d'une de ces thèses à la "les films violents engendrent la violence".

        Ici, il décrit plutot la manière dont certains effets du spectacle télévisuel sur le cerveau sont connus de ceux qui controlent la tévé et dont ils sont utilisés à des fins de marketing.
        Il parle aussi de la manière dont certains scientifiques ou du moins connaisseurs en neuro science participent à ce viol collectif.

        En l'occurence, et par exemple, les scènes angoissantes comme des scènes de violence produisent plutôt une récéptivité aux messages publicitaires que de la violence.

        Je n'ai pas été assez loin pour voir si sa thèse se tient (ce que je sais de la télé et de nos comportements m'induit à penser que oui).

        • [^] # Re: Merci!

          Posté par . Évalué à 9.

          D'autant qu'il ne faut pas tout mélanger (mais ceux qui ont lu le livre pourront me corriger), surtout entre corrélation et cause.

          Je n'ai pas été assez loin pour voir si sa thèse se tient (ce que je sais de la télé et de nos comportements m'induit à penser que oui).

          Tu n'as pas besoin d'aller plus loin que trois clics : ce n'est pas une publication scientifique, et l'auteur n'est pas un expert dans le domaine.

          Déjà, l'essai est publié chez un éditeur de fictions sur la vie occidentale, comme indiqué très clairement sur le site de MaxMilo. Clairement, l'écrit n'a pas eu de relecteurs scientifiques qui sont là pour contredire ou accepter, demander plus d'argumentation, ou donner des idées. Ensuite, le gars met en avant son « doctorat en neurosciences » pour vendre son bouquin, soit. Mais en attendant il travaille dans un tout autre domaine, comme l'atteste ses publications sur HAL ou Labome. En particulier il travaille sur la motricité, ce qui n'a rien à voir, il est spécialiste en neuroscience, électro ou psychophysique, pas en cognition.

          Je ne dit pas que la thèse de l'auteur est fausse. Mais s'il voulait la démontrer, il pourrait accepter les critiques (par un écrit scientifique), et ne pas se servir de sa prétendue expertise dans le domaine, ou de la renommée des instituts dans lesquels il a travaillé, pour vendre ses bouquins.

          • [^] # Re: Merci!

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est tout de même quelqu'un au fait de la littérature du domaine, même si ce n'est pas domaine de spécialité. On peut au moins lui accorder ce crédit.

            Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

          • [^] # Re: Merci!

            Posté par . Évalué à 0.

            Le domaine relève moins de la cognition que de la psychologie sociale, non? Les études sont essentiellement statistiques et portent sur des augmentations de facteurs de risque, sur la baisse moyenne des résultats aux tests, etc. Ce n'est pas une certitude individuelle dont on parle ici.

      • [^] # Re: Merci!

        Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 05/04/12 à 18:58.

        lorsque ça commence par "la vérité scientifique sur" j'ai souvent un doute

        Il n'y a pas de « vérité scientifique », c'est un terme utilisé par les détracteurs de la science. La science c'est le contraire : tout remettre en cause, tout questionner, tout critiquer.

        D'autant qu'il ne faut pas tout mélanger (mais ceux qui ont lu le livre pourront me corriger), surtout entre corrélation et cause.
        Qu'il y ait corrélation ne veut pas dire qu'il y ait cause.
        Surtout, rien n'empêche une même cause qui aurait alors deux effets. Par exemple une proportion à la violence et une envie de regarder des émissions violentes.

        C'est le principe de base de la mise en place d'un protocole d'expérimentation que de supprimer les corrélations.

    • [^] # Re: Merci!

      Posté par . Évalué à 7.

      Lina, 15 ans, regarde des séries comme Desperate Housewives. Cela triple ses chances de connaître une grossesse précoce non désirée.

      La fécondation in televisio. Flippant. Pourtant, la vierge Marie a quand même réussi à tomber enceinte sans regarder la télévision !

      • [^] # Re: Merci!

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Sur la fécondation in televisio, il y a aussi cette anecdote

        Aux États-Unis, un homme blanc est persuadé que son enfant est noir parce que sa femme est tombée enceinte devant un film pornographique en 3D. Erik Johnson est un soldat américain qui avait été envoyé en mission pendant un an dans une base militaire en Irak. En rentrant chez lui, il a découvert son fils…noir ! Petit problème, ni lui ni sa femme ne sont noirs. La femme d’Erik lui a ainsi expliqué qu’elle était tombé enceinte en regardant un film porno 3D au cinéma avec ses copines. Aucun doute n’est d’ailleurs permis puisque l’enfant ressemble comme deux goute d’eaux à l’acteur du film X. http://24heuresactu.com/2011/10/14/super-cocu-sa-femme-enceinte-apres-avoir-vu-un-porno-3d/

      • [^] # Re: Merci!

        Posté par . Évalué à 2.

        À défaut de télé, je crois qu'elle a quand même eu des visions (elle aurait même vu des « anges » apparemment).

  • # La télé ne s'est elle pas aussi rendue conne ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Avec la télé réalité, ou les journaux télévisés qui n'analysent pas vraiment l'info et prennent parfois partie ?

    J'ai arrêté la télé en grandissant, mais aussi avec la fin du Club Dorothé et des Minikeums. On ne peut pas dire que c'était très intellectuel pour un enfant, mais il y avait parfois des documentaires, des dessins-animés écolo (Captain Planet ? moarf mes références..).. au sein des émissions pour enfants.
    Aujourd'hui je ne suis pas sur qu'il y ait ça.

    Sinon pour les adultes, à part des série policières le soir ou des films que j'ai déjà vu.. pas grand chose à regarder.

    • [^] # Re: La télé ne s'est elle pas aussi rendue conne ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Avec la télé réalité, ou les journaux télévisés qui n'analysent pas vraiment l'info et prennent parfois partie ?

      Tu as l'impression que la presse papier fait mieux son boulot ? Les sites de news sur internet alors ? Pour chacun des trois médias, il y en as … pas beaucoup.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: La télé ne s'est elle pas aussi rendue conne ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Il n'y en a pas beaucoup en effet, mais ça reste mieux.
        Je lis pas mal owni qui eux se basent beaucoup sur l'analyse de données.

        Mais le problème de la télé, c'est qu'une info est souvent répétée à l'infini sans que rien de soit apporté de plus (affaire DSK..).
        Mon impression aussi, c'est qu'entre 2 chaînes télé, tu as la même info, vue de la même manière ou presque. Donc que tu zappes ou pas…tu n'apprendras pas grand chose de plus ailleurs.

        Via les médias papier ou numérique, tu peux aller ailleurs.. et en apprendre plus, trouver d'autres points de vue, etc. C'est plus complet, tu peux te faire un meilleur avis.

        • [^] # Re: La télé ne s'est elle pas aussi rendue conne ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Mais le problème de la télé, c'est qu'une info est souvent répétée à l'infini sans que rien de soit apporté de plus (affaire DSK..).

          Alors que sur internet on a twitter et les retwit et les sites qui font des articles à base d'agrégation de twitt …

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: La télé ne s'est elle pas aussi rendue conne ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Si tu regardes la conf, tu verras qu'il semble que ce n'est pas le contenu qui pose forcément problème, surtout chez l'enfant, c'est la télévision en elle même le problème… Donc non, tu rendras pas ton enfant plus intelligent en lui faisant regarder des trucs qui ont l'air intelligent…

    • [^] # Re: La télé ne s'est elle pas aussi rendue conne ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Exactement, je regardai déjà peu la télévision avant et j'ai complètement arrêté au moment de la première émission de télé réalité française, il y a douze ans. C’était trop.

      Et je ne regrette absolument pas ce choix. Surtout que j'avais remarqué que je finissais devant la télévision quand je n'avais pas réussi à m'occuper, souvent par flemme d’ailleurs.

      Et en plus ça permet d'économiser la redevance.

    • [^] # Re: La télé ne s'est elle pas aussi rendue conne ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      3615 MALIFE

      Je ne regarde pas la TV ou rarement, par contre je regarde des séries TV et j'apprends énormément.

      Bon déjà les séries sans pub au milieu on doit économiser pas mal de neurones. Mais surtout quand une série me botte je fais plein de recherches dessus : que ce soit comment elle est faite (je suis toujours bluffée pas la complexité de la réalisation d'un épisode) ou sur le sujet de la série.

      Série en VO : hop, je monte ma compétence "anglais"
      Série de SF : hop, je monte ma compétence "science (fiction)"

      Regarder une série pour moi c'est : VLC lecture -> ah, mais kesskidi là? -> VLC pause -> télécharger le fichier SRT -> Hein? c'est quoi cette expression? -> WordReference.com ou UrbanDictionary -> Hihi, je la note elle est bonne -> VLC lecture -> On peut vraiment faire ça avec un trombone et du PQ ?! -> VLC pause -> Wikipedia -> Woaaaah ! … etc.

      Bon du coup ça me prend la journée pour un épisode mais j'ai appris plein de trucs, pas forcément très utiles mais j'me sens moins bête.

      Le soucis de la téloche c'est quoi finalement? La pub? la passivité? le contenu?

      Je n'ai pas encore regardé la conf', je la télécharge. Autant ce que je raconte y est déjà abordé.

      Nasty thoughts are like buses - you don't get one for ages and then a whole army arrive at once.

      • [^] # Re: La télé ne s'est elle pas aussi rendue conne ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Série en VO : hop, je monte ma compétence "anglais"

        Les séries en anglais subissent le même problème que les françaises, qui est de s'adapter au langage maîtrisé par le plus petit dénominateur commun des auditeurs. C'est bien pour débuter, mais se contenter des 200-300 mots les plus courants et des formes grammaticales et expressions les plus simples ne font pas assez progresser pour obtenir une maîtrise courante de la langue.

        • [^] # Re: La télé ne s'est elle pas aussi rendue conne ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Peut-être sur les séries US mais je n'ai pas cette impression avec les séries britanniques que je regarde. En même temps vu qu'elles datent des années 60-70 …

          Nasty thoughts are like buses - you don't get one for ages and then a whole army arrive at once.

        • [^] # Re: La télé ne s'est elle pas aussi rendue conne ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Le plus petit dénominateur commun, c'est constant, et ça vaut 1.
          Tu parles du plus grand commun diviseur (la syntaxe est incorrecte pour coller à l'anglais).

        • [^] # Re: La télé ne s'est elle pas aussi rendue conne ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Les séries en anglais subissent le même problème que les françaises, qui est de s'adapter au langage maîtrisé par le plus petit dénominateur commun des auditeurs. C'est bien pour débuter, mais se contenter des 200-300 mots les plus courants et des formes grammaticales et expressions les plus simples ne font pas assez progresser pour obtenir une maîtrise courante de la langue.

          The West Wing?

    • [^] # Re: La télé ne s'est elle pas aussi rendue conne ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Aujourd'hui je ne suis pas sur qu'il y ait [des émissions pour enfants comme] ça.

      En effet ! Je pense que l'arrivée du câble a considérablement augmenté leur qualité, pour les séries animées notamment.

      J'ai connu un peu le Club Dorothée et les Minikeums. Mais j'ai surtout connu Canal+ en fin 90's : "Ça Cartoon", les Animaniacs, les Tinytoons, et bien sûr Freakazoid, dont j'étais fan.
      Je n'ai donc pas grandi avec les nouvelles séries animées, mais beaucoup de ce que Cartoon Network, Nickelodeon, voire Disney Channel ont produit et produisent encore, est bien meilleur que ce que les enfants/ados pouvaient voir avant.

      Debug the Web together.

  • # Qui ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Ça fait longtemps qu'on l'entend dire, la télé rend con. Mais seulement les autres, surement pas nous. Nous on contrôle, on consulte les programmes pour choisir des émissions culturelles, on regarde Arte consciencieusement (sauf les soirs ou il y a Dr. House, faut pas déconner non plus…). Nos enfants ne la regardent pas, le parc tourne le dos à l'écran. Les cons, c'est toujours les autres. Et les futurs cons les enfants des autres.

    La question n'est pas de savoir si ça rend con ou pas, mais de savoir qui ça rend con : ceux qui la regardent ou ceux qui passent leur temps à dire que ça rend con. Personnellement je ne pense pas que ça rende plus con que des magasines, le cinéma ou le ninternet.

    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Qui ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Personnellement je ne pense pas que ça rende plus con que des magasines, le cinéma ou le ninternet.

      Ou, plus précisément, les nourjaux sur linuxfr !

    • [^] # Re: Qui ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Personnellement je ne pense pas que ça rende plus con que des magasines, le cinéma ou le ninternet.
      
      

      Pour le dernier, je ne sais pas. Par contre je sais que le cinéma a été utilisé, comme la télé, par les publicitaires. En particulier pour donner une image positive du tabac. C'est cité dans la conférence. On peut lire le lien suivant pour avoir une vue plus générale de la publicité cachée au cinéma: http://www.vivelapub.fr/les-placements-produits-au-cinema-en-139-exemples-partie1/

      Pour les magasines, je ne peux que citer Daniel Willingham (Pourquoi les enfants n'aiment pas l'école) qui, après avoir expliqué pourquoi la culture générale est indispensable pour la réussite scolaire, explique que celle-ci s'acquiert par la lecture, à condition qu'elle soit adaptée au niveau de l'enfant.

      • [^] # Re: Qui ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        la culture générale est indispensable pour la réussite scolaire, explique que celle-ci s'acquiert par la lecture

        Ha bon, la culture générale ne s'acquiert que par la lecture ?
        Ca n'aurais pas, pour le coup, un petit effet "saytémieuavand" de la part de personnes qui n'ont que peux connu la télé en étant enfant ?

        Et aussi, que penser, alors, de la lecture sur tablette ?

        Ha oui, et que penser des émissions type "la vie", "c'est pas sorciers" ? Question culture générale on est pas trop mal, non ?

        • [^] # Re: Qui ?

          Posté par . Évalué à 10.

          C’est pas sorcier, ça c’était de l’émission intelligente. Ils savaient tirer à profit le format audiovisuel pour faire passer le message, un format complémentaire de la transmission livresque, plus académique, surtout quand il est bien exploité comme l’émission savait le faire. Entre enquête sur le terrain et maquette il y avait une véritable réflexion pédagogique derrière. Tout ça au service du message, du savoir à transmettre avec une sensibilisation à la méthode scientifique (on est curieux, on cherche à comprendre, l’explication du phénomène est corroborée par l’observation sur le terrain). Ils savent aussi toucher un public large avec des connaissances à plusieurs niveaux de lectures (les plus jeunes pouvaient comprendre les trucs simples sans trop perdre le fils, tout en ayant un niveau d’approfondissement des sujets très honnête, voire parfois pointu). À mes yeux la meilleur émission de vulgarisation scientifique tous publics confondus qui ait existé.

          Une émission qui a indéniablement suscité des passions…

      • [^] # Re: Qui ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        après avoir expliqué pourquoi la culture générale est indispensable pour la réussite scolaire, explique que celle-ci s'acquiert par la lecture,

        C'était mieux avant (mettre ici une musique de Cabrel).
        C'est vraiment n'importe quoi ce genre d'affirmation d'autorité.

        La lecture est un moyen d'acquérir de la culture générale, mais certainement pas le seul. On dirait un petit vieux n'acceptant pas que la technologie évolue, et se sentant perdu par ce qu'il ne connait pas.

        • [^] # Re: Qui ?

          Posté par . Évalué à 8.

          On dirait un petit vieux n'acceptant pas que la technologie évolue

          La lecture, c'est pas forcément des livres. Là, je lis vos échanges sur LinuxFR, c'est de la lecture. Bon, niveau culture générale y'a plus passionnant, mais ça reste de la lecture quand même :)

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: Qui ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            OK, et donc si je suis sourd et que j'écoute des livre, c'est mort ? Pourtant, on est plus sur de la lecture.
            OK, et donc si j'écoute un débat entre spécialistes, c'est mort ?
            Ok, et donc si je participe / assiste à une conférence, c'est mort ?

            • [^] # Re: Qui ?

              Posté par . Évalué à 8.

              OK, et donc si je suis sourd et que j'écoute des livre, c'est mort ? Pourtant, on est plus sur de la lecture.

              Je pense oui.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Qui ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Disons que c'est reposant.

          • [^] # Re: Qui ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            La lecture, c'est pas forcément des livres.

            Et la culture générale, c'est pas forcément que la lecture.
            La TV (oui, la TV!), la radio, les débats, c'est de la culture générale. Autant que la lecture.

            • [^] # Re: Qui ?

              Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 05/04/12 à 17:46.

              D'expérience, j'ai trouvé que la lecture, par rapport au temps passé, apporte beaucoup en culture générale, par rapport à d'autres loisirs. C'est juste une question de débit, en fait : le même texte, le même volume d'information, je les assimile plus rapidement en les lisant (que ce soit sur papier ou écran), que si les mêmes informations sont sous forme d'images ou de texte.

              Après, c'est juste une question de goût personnel, il se trouve que j'ai la chance de lire assez vite. Donc, pour moi, l'assertion "la culture s'acquiert avant tout par la lecture" a du sens. Combien de temps faut-il passer à écouter la radio, regarder la TV, regarder des vidéos sur Internet, pour avoir le même "volume" de culture générale que celui d'un bon Jules Verne ?

              THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

              • [^] # Re: Qui ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 05/04/12 à 17:55.

                On parle quand même d'enfants. Même si je lisais pas mal étant jeune, des émissions citées dans un autre commentaires comme C'est pas sorcier ou La vie, m'ont appris pas de trucs au point de vue culture générale. Et ces trucs n'auraient pas forcément été aussi bien expliquée dans un livre pour le niveau de connaissance que j'avais à ce moment là.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Qui ?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  C'est vraiment une question de vécu.. je n'ai jamais eu de TV (que ce soit enfant ou maintenant), et ma principale source de culture ça a été les sessions hebdomadaires à la bibliothèque municipale, avec 4H de lecture + 1/2H pour sélectionner des livres et les emprunter pendant une semaine.

                  Et je me suis rendu compte, au contact avec d'autres gamins de mon âge, que ça apporte une culture générale très différente de celle de la télévision. Laquelle construit une autre culture générale.

                  Par contre (en écho à : https://linuxfr.org/nodes/90194/comments/1338471 ), la question est de savoir à quoi sert cette culture. Personnellement je n'aime pas réduire la culture générale à un "moyen de faire du bruit en société". Quel intérêt ?

                  Si j'attends quelque chose de la culture générale, c'est de me fournir des "armes" spirituelles, par exemple dans le cadre d'un débat politique. OK, la télévision permet de voir deux candidats aux présidentielles se troller pendant une heure sous le regard bienveillant des journalistes. C'est une culture. Mais, lire (par habitude de la lecture) les programmes de ces deux candidats, et croiser cela avec toutes les références qui font écho (tel bout de programme économique fait penser au "Meilleur des Mondes", telle façon de raisonner a été taillée en pièce par Nietzsche dans tel livre, etc..), construire une réflexion là dessus, argumenter pour de vrai sur le fond des programmes, ça me paraît plus utile et plus riche.

                  THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                  • [^] # Re: Qui ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    je n'ai jamais eu de TV (que ce soit enfant ou maintenant)

                    Donc comment comparer ? Tu as déjà vu les émissions indiquées par exemple ? Si non, ça n'a rien à voir, en réalité, avec une question de vécu, puisque tu ne connais pas l'autre côté.
                    Et surtout, l'ensemble n'est pas du tout incompatible. On peut très bien utiliser diverses sources, que ce soit la télé, les bouquins, les journaux, le ciné, les musées. Et quid de la musique aussi ? Très intéressant aussi.

                    ça apporte une culture générale très différente de celle de la télévision. Laquelle construit une autre culture générale.

                    Attention, ça contredit l'assertion initiale disant que la culture s'acquière par la lecture

                    /trolldi

                    je n'ai jamais eu de TV (que ce soit enfant

                    Ha ok, en fait t'es frustré de ne pas avoir pu regarder dragonball/ken/sailor moon quand tu étais petit, voilà tout.

                    /trolldi

                  • [^] # Re: Qui ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                    ça apporte une culture générale très différente de celle de la télévision

                    C'est surtout une culture générale différente de ce que fait la majorité des gens. Un gosse qui regarde Arte aujourd'hui a aussi une culture générale différente des autres, et ce n'est pas lié à la lecture.

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Qui ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                l'assertion "la culture s'acquiert avant tout par la lecture" a du sens.

                Tiens, et que penser des musées par exemple ? Question culture c'est pas mal, non ? Par contre, je vois mal la lecture devant un coundeviche (oué désolé je connais pas l'orthographe…)

              • [^] # Re: Qui ?

                Posté par . Évalué à 6.

                Donc, pour moi, l'assertion "la culture s'acquiert avant tout par la lecture" a du sens.

                Pour moi la culture s'acquiert par les voyages et les rencontres, principalement. La majorité du reste c'est pour pallier le manque de rencontre et de voyage.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Qui ?

                Posté par . Évalué à 2.

                D'expérience, j'ai trouvé que la lecture, par rapport au temps passé, apporte beaucoup en culture générale, par rapport à d'autres loisirs.

                Par rapport aux autres média elle apporte la possibilité de « mettre en pause » pour pouvoir d’une part assimiler ce qu’on vient de lire, et d’autre part mener sa propre réflexion, chose la plupart du temps impossible à faire avec les autres média. C’est pour moi le medium par excellence pour transmettre une réflexion, mais pour les émotions d’autres y arrivent plus efficacement.

                Mais avant toute chose l’important est de savoir diversifier ses sources : bouquins, cinéma (blockbusters à très petite dose, par exemple honnir slumdog qui passe en ce moment et lui préférer le bouquin;), documentaires, musiques, concerts, théâtre, musées et conférences.

                • [^] # Re: Qui ?

                  Posté par . Évalué à 0.

                  C’est pour moi le medium par excellence pour transmettre une réflexion, mais pour les émotions d’autres y arrivent plus efficacement.

                  Oui, enfin les émotions n'apportent pas une culture générale, mais plutôt des préjugés et des réflexes inconscients.

                  THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                  • [^] # Re: Qui ?

                    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 06/04/12 à 10:21.

                    Évidement qu'une émotion n'apporte pas de culture générale, pas plus que celui d'avoir une collection de livres sur une étagère.

                    Il semble que tu amalgames le traitement d'un sujet en déplaçant son traitement sur un plan purement émotionnel, par exemple le journal du 20H qui ne laisse pas le temps à la réflexion, et le fait de ressentir une émotion devant un œuvre, ce qui peut conduire à s'intéresser à l'œuvre, à l'artiste ou à l'art, par exemple C'est pas sorcier qui a suscité des vocations en amusant ou en rendant curieux.

                    The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

              • [^] # Re: Qui ?

                Posté par . Évalué à 2.

                C'est juste une question de débit, en fait : le même texte, le même volume d'information, je les assimile plus rapidement en les lisant (que ce soit sur papier ou écran), que si les mêmes informations sont sous forme d'images ou de texte.

                C'est une impression. Dans un bouquin, tu passe parfois un temps fous pour obtenir une information visuelle.

                Typiquement, une nouvelle scene, description du décors : un paragraphe entier, quand ce n'est pas une page (mauvais auteur). En images (TV, Cinéma), cette description n'existe pas, on y passe meme pas une seconde : tu VOIS le décors. On n'a pas besoin de te le décrire.

                Essaye de lire tout le seigneur des anneaux en 3*2h… Si tu y arrives, c'est que tu lis vraiment TRES vite !

                • [^] # Re: Qui ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Essaye de lire tout le seigneur des anneaux en 3*2h… Si tu y arrives, c'est que tu lis vraiment TRES vite !

                  J'ai lu le Seigneur des Anneaux, en bien plus que 6h. J'ai vu la trilogie dans sa version cinéma (version courte).

                  Hé bien, le film ne propose pas le dixième de la richesse du livre. Les réflexions philosophiques, sur le piège que représente le pouvoir, sur le sens de la loyauté, tout l'éclairage apporté par le personnage de Gandalf, sont à peine esquissés dans le film. Pour proposer, à la place, des choses qui rendent bien au cinéma, à savoir des scènes de combat interminables.

                  C'est une question de goût, mais je préfère construire ma culture avec des mots, qu'avec des images. Ça ne représente pas la même culture ni la même façon de voir le monde. La culture (à mes yeux) ce sont des concepts qu'on peut réutiliser, qu'on met en rapport, davantage que des mélodies qu'on fredonne et des scènes dont on se souvient qu'elles sont "EPIC".

                  THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                • [^] # Re: Qui ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Essaye de lire tout le seigneur des anneaux en 3*2h… Si tu y arrives, c'est que tu lis vraiment TRES vite !

                  Il manque quand même plein de scènes, la comparaison n'est donc pas parfaite.

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Qui ?

          Posté par . Évalué à 9.

          Moi ça me fait imaginer il y a quelques temps, les parents qui engueulaient probablement leurs enfants parce qu'ils lisaient plutôt que de sortir.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Qui ?

            Posté par . Évalué à 2.

            En tant que parent il m'arrive d'obliger mes enfants à lâcher leur livre. Ça me fait toujours culpabiliser mais quand il fait beau, une promenade en famille c'est bien aussi.

        • [^] # Re: Qui ?

          Posté par . Évalué à 5.

          La lecture est un moyen d'acquérir de la culture générale, mais certainement pas le seul. On dirait un petit vieux n'acceptant pas que la technologie évolue, et se sentant perdu par ce qu'il ne connait pas.

          Le principal avantage de la lecture (livres ou internet), par rapport aux médias de masses comme les journaux, la radio et la télé, c'est qu'on choisit parmi beaucoup, beaucoup, plus de documents ce qu'on lit. Ça oblige à faire ses propres choix, et pas à se contenter d'un choix limité à quelques centaines de chaînes ou antennes, entrecoupées de publicités.

        • [^] # Re: Qui ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Ce n'est pas une affirmation d'autorité, mais je t'accorde que j'aurais du préciser «principalement». Une petite citation du bouquin de Willingham (il y a une petite biblio à la fin de chaque chapitre si tu veux vérifier ce qu'il raconte):

          Quant à la télévision, aux jeux vidéos et à internet qui attirent tant les élèves […], ils n'enrichissent pas, pour la plupart, notre culture générale. Les chercheurs ont minutieusement analysé ce que les élèves retirent des différentes façons dont ils occupent leur temps libre. Ainsi les livres, les magasines, les journaux sont particulièrement utiles aux élèves, car ils leur permettent d'acquérir de nouvelles idées et d'enrichir leur vocabulaire. 
          
          
          • [^] # Re: Qui ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Alors, franchement, là, je ne suis pas DU TOUT d'accord.

            Si tu savais le nombre de mots de vocabulaire en anglais que j'ai appris grâce aux jeux vidéos !

    • [^] # Re: Qui ?

      Posté par . Évalué à 1.

      « Je ne pense pas que ça rende plus con que des magasines »

      Il n'y a qu'à moi que ça écorche les yeux? L'avantage des magazines, c'est qu'on voit les mots écrits. C'est mieux pour retenir leur orthographe.

      • [^] # Re: Qui ?

        Posté par . Évalué à 2.

        J'en lis 3 ou 4 par mois et un livre régulièrement ça ne m'empêche pas de me rater. Je présume que je n'ai pas de mémoire visuelle.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # Sources?

    Posté par . Évalué à 3.

    Je recherche en vain depuis longtemps une vraie étude scientifique sur le sujet, en particulier qui traiterai de la question de la consommation modérée chez l'enfant.

    Les recommandation du CSA en la matière semblent être basée sur une étude partielle portant sur un nombre faible d'individus et expliquant une corrélation entre le fait de regarder la télé 6h par jour chez un enfant de moins de 3 ans et des problèmes scolaires… (bon, ok, je schématise peut être un peu).

    Bref, où sont les sources?

  • # C'est sûr que mouler c'est beaucoup mieux!

    Posté par . Évalué à 1.

    NT

  • # DBZ

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Kevin, 4 ans, regarde des programmes jeunesse violents comme DragonBall Z.

    Ok…

    • [^] # Re: DBZ

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Kevin, 4 ans, regarde des programmes jeunesse violents comme DragonBall Z

      Ce message est sponsorisé par "Familles de France", Laure Manaudou et Jacques Cheminades.

    • [^] # Re: DBZ

      Posté par . Évalué à 6.

      DragonBall Z c'est surtout chiant.

      • [^] # Re: DBZ

        Posté par . Évalué à 3.

        Tiens, un fan de Naruto…

        • [^] # Re: DBZ

          Posté par . Évalué à 3.

          J'aimais bien dragonball.

    • [^] # Re: DBZ

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 05/04/12 à 18:45.

      Il est où le problème ? DBZ, ce n'est pas violent peut-être ? Ils se font des bisous partout et ils prônent la joie et la bonne humeur ?
      Non, ils se foutent sur la gueule, jouent à kikialaplugross et trollent sur systemd. Oui, c'est violent.
      Mais ce n'est pas non plus un reportage sur la Shoah (youhou, mon premier godwin) ou sur la prison S21, j'en conviens.

      Maintenant, est-ce que cette violence était mauvaise pour les gamins ? J'en sais rien, j'ai envi de dire que non. Cacher cette violence que je ne saurais voir, c'est stupide (tout comme, à l'inverse, il serait stupide d'aller montrer des vidéos de mecs s'égorgeant).

      Puis quelqu'un parlait de la télé réalité (et des séries, et de tout ce qui passe à la télévision, qui sont considérés comme abrutissant) plus haut. C'est aussi de la culture générale. Je regarde assez peu la télévision (je n'aime pas le média vidéo en règle générale, mais ce n'est pas par dénigrement, c'est surtout que ça va trop "vite" et je n'arrive pas à ingurgiter des tonnes d'informations à la minute, je m'y perds, même dans les films) et quand je me rends chez des amis et qu'ils commencent à discuter du dernier docu sur machin qui va perdre du poids ou de la série à la mode, je suis largué.
      Au boulot, c'est la même chose.
      Alors, qu'est-ce qui est le plus important en société ? Savoir le nom d'un des fondateurs des sciences politique moderne, ou savoir qui actuellement est l'acteur le plus en vogue, ou qui a gagné le dernier télé crochet ? Dans la vie de Mr ToutLeMonde (je suis un Mr ToutLeMonde), je pense que c'est le second, et que la majorité se fiche éperdument de qui sont Hobbes ou Machiavel. Dans l'idéal, c'est de connaître les deux, pour avoir un spectre de rencontre le plus large possible, et avoir toute sorte de discussion.

      Selon moi, il n'y a pas de bonne ou de mauvaise culture. Même le degré d'investissement dans la recherche ne veut pas dire grand chose. J'ai un ami qui est un fan absolu de Mariah Carey, et qui fait des recherches de malade sur elle, sur ses prouesses et qui s'est intéressé à la musique en général. Et il suit assidûment les séries grand public. Perso, je trouve que c'est à chier, mais sa culture est bien plus utile que la mienne, quand il s'agit de rentrer en contact avec autrui.

      Et de toute manière, que ce soit la télévision, les bouquins, la radio, le cinéma, Internet ou que sais-je, il y aura toujours une partie des personnes qui apprendront des trucs et qui iront au delà, et d'autres qui se contenteront d'ouvrir le robinet et espérer que les connaissances couleront dans leur cerveau.

      • [^] # Re: DBZ

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Il est où le problème ? DBZ, ce n'est pas violent peut-être ?

        C'est surtout qu'un enfant de 4 ans qui regarde DBZ, c'est pas la faute de la TV, mais des parents qui ne file pas des dessins animés pour enfant à des enfants, mais des dessins animés pour ados.

        Le hic est qu'en France, on pense "dessin animés" == pour enfant. C'est complètement faux (il y en a pour ados, tout comme il y en a pour adultes).

        C'est un argument anti-TV de merde, car c'est juste la preuve, à la limite, que les parents sont trop cons pour se rendre compte qu'il y a un problème entre la cible du dessin animés (ados) et l'âge de l'enfant.

        Ce n'est pas la faute de la TV, juste des parents. Ca démontre surtout que faute de vrais arguments contre la TV, ils ont besoin d'en inventer (et plus c'est gros, plus ça passe). D'ailleurs, des livres pour adultes, ça existe aussi, faudrait-il empêcher les enfants de lire n'importe quel livre à cause de ça?

        • [^] # Re: DBZ

          Posté par . Évalué à 4.

          En même temps DBZ était diffusé dans le Club Dorothée, a destination principalement des enfants de 7 à 10 ans environ, plus que des ados. C'est certes la faute des parents, qui auraient pu leur mettre une autre chaîne, mais sur le coup TF1 aurait aussi pu mieux choisir ses programmes…

          • [^] # Re: DBZ

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            mais sur le coup TF1 aurait aussi pu mieux choisir ses programmes…

            Ben… Je les ai regardé sur TF1 entre plutôt 12-13 ans (de souvenir), et aux même créneaux horaire, on fait comment pour avoir les 7-10 ans en même temps avec un autre programme pour une seule chaîne?

            Bref, aux parents aussi de faire attention et adapter la TV (la chaîne) à l'âge. Et on n'est toujours pas à 4 ans :).

        • [^] # Re: DBZ

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          ahhh que de bon souvenirs du passage éclair de ken le survivant au club dorothée :)
          Bravo au CSA pour avoir cru qu'effectivement puisque c'est des dessins c'est forcément fait pour les gosses.
          Aujourd'hui encore il me donnent envie de pleurer.
          Grand merci aux douleurs français qui non content d'avoir dénaturé l'oeuvre ont du picoler un max pour nous pondre des dialogues pareils !
          Aujourd'hui encore j'en pisse de rire.

          • [^] # Re: DBZ

            Posté par . Évalué à 1.

            Bravo au CSA pour avoir cru qu'effectivement puisque c'est des dessins c'est forcément fait pour les gosses.

            C'était extrêmement censuré au point d'être parfois visuellement incohérent. Genre il est en train de se battre et la séquence suivante il est en train de s'éloigner du cadavre.
            C'est devenu culte à cause des dialogue français à chier, ce qui était un autre indice de mépris, d'incompréhension et d'incompétence.
            hokuto de cuisine, c'est amusant 30s.

            • [^] # Re: DBZ

              Posté par . Évalué à 3.

              J'avais lu, y a un moment, l'interview d'un des mecs qui doublaient cette série.
              Sur Hokuto
              Et pourquoi le doublage était n'importe quoi.

        • [^] # Re: DBZ

          Posté par . Évalué à -1.

          C'est surtout qu'un enfant de 4 ans qui regarde DBZ, c'est pas la faute de la TV, mais des parents

          Yep, ils auraient dû le mettre devant Dragon Ball tout court qui était réellement passionnant, drôle, imaginatif et légèrement coquin. :)

          • [^] # Re: DBZ

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            légèrement coquin

            Cette partie là a été tellement censurée que ça en gène l'histoire à certains moment.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: DBZ

      Posté par . Évalué à 5.

      Personne n'a pensé que c'était son prénom qui pouvait le rendre violent ? (-:

  • # Quelqu'un peut m'expliquer

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 05/04/12 à 21:11.

    quelle est la différence entre la télé/le cinéma et un livre avec des images et du son ?

    Nan, parce que, que la télévision/les écrans provoquent des troubles pour s'endormir, je le conçoit. Mais je ne vois pas le phénomène d'abrutissement qui existe avec la télé ou le cinéma d'un coté, et la littérature d'un autre.

    D'ailleurs beaucoup d'œuvres littéraires sont réadapté au cinéma.

    Certains documentaires d'Arte valent tout a fait Si c'est un homme de Primo Levi. Tout comme, certains le film Transformers vaut certains roman minables (que je n'ai pas en tête car je suis inculte) ayant eu une campagne de pub énorme, et vendu à des millions d'exemplaires.

    Mon raisonnement est le même avec la presse télévisuelle et la presse écrite.

    (J'ai quand même plussé ce journal car le sujet est intéressant)

    Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

    • [^] # Re: Quelqu'un peut m'expliquer

      Posté par . Évalué à -2.

      quelle est la différence entre la télé/le cinéma et un livre avec des images et du son ?

      La principale différence est celle-ci : le livre est interruptible alors que la TV ne l'est pas.

      Si une personne de ta famille regarde une émission de TV qui la passionne, elle aura parfois une réaction anti-sociale si tu l'interromps. Donc la TV nuit à la socialisation.

      • [^] # Re: Quelqu'un peut m'expliquer

        Posté par . Évalué à 5.

        Si une personne de ta famille regarde une émission de TV qui la passionne, elle aura parfois une réaction anti-sociale si tu l'interromps. Donc la TV nuit à la socialisation.

        Tu as raison, je n'ai jamais entendu « chuut ! Je lis. » (Sarcasm inside)

        Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

        • [^] # Re: Quelqu'un peut m'expliquer

          Posté par . Évalué à 1.

          « chuut ! Je lis. »

          Cela n'est pas une interruption. C'est un cas de cohabitation difficile (par exemple une personne en train de lire est dérangée par le bruit de la TV ou le bruit d'une conversation).

          Une interruption c'est quand quelqu'un vient te voir pour te poser une question ou te demander de l'aide par exemple.

          Si tu regardes la TV et que tu es interrompu, tu vas rater un dialogue, une explication, etc. que tu ne pourras pas rattraper et ça va te gâcher ton émission. Alors que si tu lis un livre, tu vas être interrompu au milieu d'une phrase, mais ce n'est pas grave car tu reprendras au même endroit plus tard.

          • [^] # Re: Quelqu'un peut m'expliquer

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            tu vas rater un dialogue, une explication, etc. que tu ne pourras pas rattraper

            Il existe des appareils (parfois inclus dans les *box) qui enregistre en même temps que tu regarde et qui permettent de revenir facilement 30 minutes plus tôt. C'était donc vrai avant mais ça l'est de moins en moins.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Quelqu'un peut m'expliquer

              Posté par . Évalué à 1.

              Je n'ai jamais utilisé ces fonctionnalités de retour arrière sur des émissions TV. Est-ce vraiment pratique ? Est-ce vraiment répandu ? Est-ce vraiment utilisé ?

              • [^] # Re: Quelqu'un peut m'expliquer

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Est-ce vraiment pratique ?

                Si tu as loupé un passage, oui.

                Est-ce vraiment répandu ?

                En Wallonie (en Belgique, les FAI sont aussi régionalisé), les deux principaux fournisseurs de TV par Internet le fournisse avec leur décodeur il me semble.

                Est-ce vraiment utilisé ?

                La dernière fois que je suis rentré chez les gens pour vérifier, ils ont appeler, la police. Je ne peux donc pas te le dire.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Quelqu'un peut m'expliquer

              Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 06/04/12 à 10:27.

              mplayer -cache 1048576 -cache-min .1 -cache-seek-min 0.1
              
              

              et variantes.

              Enjoy !

              En ces temps de campagne politique, entre la télé via l’ordinateur, la tnt et les directs sur les sites des candidats ça permet de visionner le soir les jt de tf1, fr2 et arte avec parfois les guignols ou un discours. Il va sans dire que ça demande un peu d’organisation !

          • [^] # Re: Quelqu'un peut m'expliquer

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Alors que si tu lis un livre, tu vas être interrompu au milieu d'une phrase, mais ce n'est pas grave car tu reprendras au même endroit plus tard.

            Une TV aussi. Oui, il y a des TV modernes, les TV ont évoluées, c'est un choix après lors de l'achat, de ce qu'on veut.
            Donc : quel est le prochain faux argument à descendre? ;-).

            Note : et comment sont considérés la VOD, les DVD, les émissions TV diffusées par Internet? On peut faire pause quand on veut, donc c'est un livre ou de la TV? Bien, pas bien?

            Et les romans "cul cul", c'est de la culture générale car c'est un livre? Voici, c'est de la lecture, c'est de la culture générale?

            Bref, on mélange allègrement contenant et contenu…

      • [^] # Re: Quelqu'un peut m'expliquer

        Posté par . Évalué à 3.

        Si une personne de ta famille regarde une émission de TV qui la passionne, elle aura parfois une réaction anti-sociale si tu l'interromps. Donc la TV nuit à la socialisation.

        Toute activité individuelle nuit a la socialisation ! Tu joues au flipper, quelqu'un vient te parler du dernier bouquin qu'il a lu, tu vas lui dire "attends tu me parlera de ca plus tard, la je peux pas" (si t'es poli, sinon ca sera 'dégage connard'). Pareil si t'es en train de lire, ou en train de faire quoi que ce soit d'autre. Bref, mauvais argument

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.