Journal TPB AFK

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
4
10
fév.
2013

Je viens de voir le documentaire The Pirate Bay - Away From Keykoard (torrents ici et sous titres FR ici ). Qu'en pensez-vous ?
L'erreur fatale a sans doute d'avoir mis des bannières de pub, permettant à priori au mieux de payer certains frais d'infra.

A mon avis l'avenir du P2P sera lorsque n'importe qui pourra monter très simplement son tracker bittorrent sur un raspberryPI. En chiffrant chaque fichier uploadé et déchiffrable uniquement par ses contacts dans son tracker, il m'apparaît bien illusoire avec une telle architecture de pouvoir s'y attaquer aussi facilement.

  • # Et toi ?

    Posté par . Évalué à 7.

    C'est dommage de te contenter de demander l'avis des autres si tu as vu le documentaire…

    Enfin… À la première lecture, je n'ai pas la sensation que tu donnes ton avis sur le film. Ton avis (très succin) sur le sujet, à la limite.

    Donc, je te retourne la question : qu'as tu pensé du film ? Il était bien ? Il pose les bonnes questions ? Ça vaut le coup de prendre le temps de le télécharger et de le regarder ? De le payer ? Quel public saura l'apprécier, selon toi ?

    On a déjà eu quelques débats à propos du cadre du film ici (licence, tout ça…). Actuellement, je ne sais pas si je vais le regarder. Je ne suis pas tenté, mais quand même curieux. Avoir un avis sur le film lui même (et pas sur le P2P ou sa licence) pourrais m'aider à choisir.

    Bref, si tu devais réécrire ce journal après mon commentaire, tu rajouterais quoi ?

    • [^] # Re: Et toi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Si tu hésites à prendre le temps de le télécharger, il est aussi dispo sur http://www.youtube.com/watch?v=eTOKXCEwo_8 :)

      • [^] # Re: Ettoi ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Il faudra pourtant aussi le télécharger.

        • [^] # Re: Ettoi ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Yep, mais on le regarde en même temps, ça fait d'une pierre deux coups. Puis le téléchargement direct charge moins la ligne (Je ne dirais pas qu'il y a une raison technique valable, parce que même si je pense que oui, en fait, je n'ai aucune preuve. Je constate juste que ma coloc râle moins quand j'utilise Youtube au lieu de Bittorent.)

          Bon, je l'ai regardé, je vais aussi donner mon avis (sinon, je critique, mais je suis pas mieux :-P) (puis c'est le but du journal, non, donner son avis ?).

          Au niveau réalisation, il y a un côté « dramatique », surtout au niveau de la musique, qui est trop exagéré pour moi. On s'attendrait à voir débarquer les flics avec les sirènes ou un orang-outan voleur de claviers caché dans le frigo. Sinon, c'est plutôt bien filmé (pas un travail d'amateur).

          Comme d'autres ont pu le faire remarquer, un seul des « protagonistes » réfléchit vraiment sur le droit d'auteur, sur les problèmes posés par le site, s'investit… Ça m'a surpris, je pensais qu'il y avait un lien beaucoup plus fort entre les acteurs de The Pirate Bay et le Parti Pirate. Même si le film est tourné du côté des accusés, on ne peut pas dire qu'il en donne une bonne image.

          Le passage avec Roger Wallis, sa répartie surtout et sa réflexion, m'a beaucoup marqué.

          Pour le reste du film, je n'ai pas d'avis (parce que je n'ai pas un avis sur tout). Je n'ai trouvé ce film ni éducatif ni divertissant, sans pour autant être ennuyeux ou vide de contenu. Bref, pas mal mais sans plus.

          … Je découvre que c'est difficile de donner ce genre de verdict. « Pas mal mais sans plus »… Bon, c'est ce que je ressens, c'est hautement subjectif, et il faut bien que j'assume mais… Faut pas m'écouter ! Malgré mon ressenti, ça reste un sacré boulot. Donc, si vous êtes impliqué de prêt ou de loin dans la création de ce film, oubliez la critique qui précède, et retenez ceci : « chapeau ! »

          • [^] # Re:Ettoi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            On Tue, Feb 12, 2013 at 08:11:41PM +0100, daeldir wrote:

            Yep, mais on le regarde en même temps, ça fait d'une pierre deux coups.

            Rien n'empeche de commencer la lecture d'un fichier / flux en cours de telechargement.

            Je constate juste que ma coloc râle moins quand j'utilise Youtube au lieu de Bittorent.

            Parce que tu utilise de l'upload (qui peut saturer le download)

    • [^] # Re: Et toi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Oui désolé, je pensais que pleins de geeks l'avaient déjà vu.
      Comme impression c'est très émouvant de voir un quotidien des êtres humains derrière TPB. Le docu est orienté essentiellement sur le procès contre les 3 fondateurs du site, c'est dommage car on reste dans ce contexte sans en sortir.
      J'ai été stupéfait lorsque Gottfrid Svartholm un des fondateurs a écrit sur un tableau le nombre PI de mémoire avec une vingtaine de chiffres après la virgule :)

      Bon sinon, le docu montre bien l'acharnement juridique contre eux, l'ambiguité de la justice dont le juge qui avait des lien ambiguës avec les plaignants, il faisait parti d'une organisation de protection du copyright, or malgré des suspicions avérés de non partialité il a été reconnu impartial.

      Coté accusé, on leur a reproché d'avoir fait de l'argent en plaçant de la publicité sur le site, pour environ 500€ par semaine par pub. L'accusation a estimé 64 pubs, eux estime 4 pubs ce qui reviendrait à 4*500*52 semaines = 104000$ somme qu'ils n'ont apparemment jamais eu, mais loin des 64*500*52=1 664 000$ estimé par les plaignants.
      Or même s'ils me paraissent des idéologues hackers voir anarchistes, Cette partie est très ambiguë, même si je suis sur qu'ils sont à l'inverse de Kim dotcom.

      Le documentaire montre aussi leur rapprochement avec le parti pirate, et l'intelligence de faire héberger le site par eux, afin de bénéficier de leur immunité, le parti ayant des sièges au parlement européens.

      Ils ont été tous les 3 condamnés à plusieurs mois de prisons ferme, pour complicité d'infraction au copyright (ou quelque chose du genre).
      Le Gottfrid qui s'était enfui au Cambodge a été extradé puis mis en prison, un autre a fondé Flattr mais on ne sait pas s'il a été en prison (google doit savoir) et un autre s'est enfui au Laos s'est marié, il est recherché par Interpol.

      Je pense que même si TPB sert essentiellement à échanger des fichiers soumis à des copyright, il n'est qu'un annuaire. A priori s'ils avaient accepté de supprimer des torrents comme demandé par des majors et pas gagné d'argent par la pub, ils auraient été relaxé à mon avis.
      Il n'en reste pas moins que les US ont lancé des menaces économique contre la Suède afin de les pousser à réagir fermement. Invariablement la justice Américaine à tendance à faire Loi à travers le monde, et cela est de plus en plus inquiétant.

      Pour l'aspect technique j'en reviens à mon journal, TPB ainsi que megaupload ont montré la faiblesse d'un système centralisé. Ils sont toujours là mais pour combien de temps. Devrait-on se réjouir à ce qu'ils disparaissent ? En tout cas tant que les industries du divertissement ne propose pas un modèle de distribution rapide (torrent), propre (formats, sous titres, etc), abordable il est difficile de jeter la pierre à ces sites de partage ; lire l'édifiant http://jvoulaispaspirater.tumblr.com/

      • [^] # Re: Et toi ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

        Oui désolé, je pensais que pleins de geeks l'avaient déjà vu.

        Pourquoi les geeks seraient forcément intéressés par un film même pas libre (NC) sur les fondateurs d'un site clairement à fond sur la contrefaçon (laissons la partie juridique de côté, faut pas non plus prendre des vessie pour des lanternes)? geek != adorateur de la contrefaçon. Et même pour un adorateur de la contrefaçon, TPB n'est qu'un site parmi d'autres, juste plus connu que les autres.
        Bref : marketing mis à part, en quoi il est intéressant ce film?

        104000$ somme qu'ils n'ont apparemment jamais eu

        Oui, bien sûr, le site était bourré de publicité rien que pour aider les site de cul en face, sans aucune rémunération en plusieurs années d'activité. Perso, un publicitaire ne me paye pas au bout des 2 mois contractuels, ben j'arrête, et eux ils auraient continué gratos? Hum… Si ce film se contente d'un gros parti pris sans creuser "journalistiquement", ça m'a l'air d'un film de propagande plutôt qu'un film intéressant.

        Or même s'ils me paraissent des idéologues hackers voir anarchistes, Cette partie est très ambiguë, même si je suis sur qu'ils sont à l'inverse de Kim dotcom.

        Ca, c'est la partie "marketing", pour mieux te vendre leur site. Je suis plutôt sûr qu'ils sont comme Dotcom, au démonstratif financier près.
        Comme quoi, le marketing, la façon de présenter, c'est très important, la réalité n'interesse pas les gens, juste la présentation!

        A priori s'ils avaient accepté de supprimer des torrents comme demandé par des majors et pas gagné d'argent par la pub, ils auraient été relaxé à mon avis.

        Faut voir, ça aurait été plus difficile à condamner mais il serait resté la partie "majoritairement utilisé pour". Mais clair que la ligne de défense aurait été sacrément plus costaud (mais la partie marketing "grande gueule qui plait" moins, sans doute un risque calculé)

        lire l'édifiant http://jvoulaispaspirater.tumblr.com/

        Lien à faire passer le plus possible, car il faut montrer au plus de monde possible que si la contrefaçon a du succès, ce n'est pas uniquement à cause du prix faible : c'est surtout pour sa qualité! (fou que la contrefaçon soit de meilleur qualité et de meilleur disponibilité que l'officiel…)

        • [^] # Re: Et toi ?

          Posté par . Évalué à 5.

          Pourquoi les geeks seraient forcément intéressés par un film même pas libre (NC)

          geek ≠ libriste

          Et même pour un adorateur de la contrefaçon, TPB n'est qu'un site parmi d'autres, juste plus connu que les autres.

          Un site parmi d'autres oui. "juste" plus connu que les autres non. Il a un grand historique de coup d'éclats, d'historique, d'actions plus ou moins marrantes.

          Le procès contre PirateBay a été un évènement national et ses répercutions ont largement influencé le vote et l'élection de Christian Engström en tant que député Européen.

          Le FN est un parti d'extrême droite

        • [^] # Re: Et toi ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Pourquoi les geeks seraient forcément intéressés par un film même pas libre (NC) sur les fondateurs d'un site clairement à fond sur la contrefaçon

          Parce que le procès contre the pirate bay est représentatif du conflit entre l'industrie multimédia et Internet?

          Et même pour un adorateur de la contrefaçon, TPB n'est qu'un site parmi d'autres, juste plus connu que les autres.

          Non, c'est pas juste un site parmi d'autres, c'est le plus gros (Je cherchais une source, je suis tombé là dessus, je sais pas si c'est fiable mais visiblement ils sont 163ème site le plus visité en 2011 d'après google : http://www.google.com/adplanner/static/top1000/# ).
          C'est aussi le plus stable à ma connaissance. Ils sont en ligne depuis 2003 et le site a toujours été remis en ligne alors qu'ils mangent procès, DDoS et compagnie depuis un bout de temps. De ceux que je connaissais quand j'ai commencé à faire du P2P c'est le seul encore en fonctionnement.
          C'est aussi un site qui affiche un certain militantisme, même s'il est potentiellement de façade (on peut voir dans le film que sur les 3 yen a 2 qui visiblement s'en foutent, en même temps on y voit aussi un rapprochement avec le parti pirate et wikileaks). The Pirate Bay affiche parfois des trucs très chouettes à la place de son logo, cette BD m'avait beaucoup plu par exemple : http://replacetelevision.files.wordpress.com/2009/03/piratebay-comic.jpg
          Voir aussi l'initiative The Promo Bay pour promouvoir les artistes autorisant le partage ( http://thepiratebay.se/promo ), la fondation de flattr par Peter Sunde, etc, qui montrent que ce n'est pas qu'un militantisme «marketing» comme tu le nomme.

          Donc non, Zenitram, ce n'est parce que c'est illégal pour certains fichiers que le partage de données informatique en peer 2 peer n'est plus un sujet «geek». C'est techniquement et socialement un sujet intéressant (Ce qui veut pas dire que le film est intéressant).

          • [^] # Re: Et toi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Voir aussi l'initiative The Promo Bay pour promouvoir les artistes autorisant le partage ( http://thepiratebay.se/promo )

            Il y a une liste de ces artistes ? Parce que les seules fois où j'y suis allé c'était juste des publications d'indépendants, je n'ai pas vu de licence…

            • [^] # Re: Et toi ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Hum je ne saurais pas dire.
              La seule fois où j'ai cliqué (parce que c'était un style de musique qui avait une chance de m'intéresser), le site web du groupe proposait un lien de téléchargement de l'album en tous cas. (par contre je l'ai pas téléchargé parce que le clip de promo m'a pas convaincu, donc je saurais pas te dire la licence)

      • [^] # Re: Et toi ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Pour les décimales de PI, il y a des méthodes mnémotechniques comme se rappeler ce texte et compter le nombre de lettres de chaque mot :

        Que j'aime à faire apprendre un nombre utile aux sages. Immortel Archimède, artiste ingénieur. Qui de ton jugement peut briser la valeur ? Pour moi, ton problème eut de pareils avantages. [...]
        
        

        Voir http://fr.wikisource.org/wiki/D%C3%A9cimales_de_%CF%80

        L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

        • [^] # Re: Et toi ?

          Posté par . Évalué à 5.

          Je sais pas vous, mais personnellement j'ai toujours été dubitatif devant les tentatives de mémorisation des décimales de pi, surtout lorsque l'on sait que les 10 premières décimales suffisent à obtenir une précision de l'ordre du millième de millimètre sur le périmètre d'un cercle de rayon de 1 km.

          • [^] # Re: Et toi ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Alors comme ça, t'es en train de dire que les gens qui retiennent les décimales de pi ne le font non pas parce qu'ils font des calculs avec un boulier, mais parce qu'"ils ont envie" ? Mais mais mais c'est un oiseau ? Un avion ? Non, c'est Captain Obvious !!!

            • [^] # Re: Et toi ?

              Posté par . Évalué à 4.

              Meuh non, ils est juste en train de montrer qu'il n'y a pas besoin de memoriser 25 decimales pour etaler sa science et gagner un concours de qui qui pisse le plus loin.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: Et toi ?

                Posté par . Évalué à 10.

                Bah comme ça on peut mesurer qui pisse le plus loin au millième de millimètre près.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Et toi ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Mais mais mais c'est un oiseau ? Un avion ? Non, c'est Captain Obvious !!!

              Ou alors, c'est Super Papa : http://www.bide-et-musique.com/song/4943.html

        • [^] # Re: Et toi ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Mais c'est probablement jamais ce qui est utilisé par les gens qui apprennent plus de 10 décimales: dans la vidéo le monsieur écrit les décimales à la vitesse d'écriture maximale, a priori on a pas le temps de compter le nombre de lettres de chaque mot.

          Ce qui est surprenant c'est qu'il dit ne pas pouvoir les réciter sans les écrire. Habituellement c'est fait à l'oral.

          Le record du monde du nombre de décimales de PI récitées par coeur est de 67890: http://www.guinnessworldrecords.com/world-records/1/most-pi-places-memorised

          • [^] # Re: Et toi ?

            Posté par . Évalué à 3.

            En général, la méthode la plus utilisée pour mémoriser de façon exceptionnelle est celle des Loci, aussi appelée palais de la mémoire.

            Ça consiste grosso modo a faire intervenir la mémoire visuelle en place et lieu d'essayer de mémoriser une simple suite de chiffres.

          • [^] # Re: Et toi ?

            Posté par . Évalué à 3.

            a priori on a pas le temps de compter le nombre de lettres de chaque mot

            Je pense qu'il ne faut pas sous estimer la capacité de certaines personnes à compter les lettres d'un mot, j'ai dans mes connaissances quelqu'un capable de le faire parfois même avant que tu ne termines de prononcer le mot. Le plus effrayant, c'est quand il compte les lettres d'une phrase…

      • [^] # Re: Et toi ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Or même s'ils me paraissent des idéologues hackers voir anarchistes, Cette partie est très ambiguë, même si je suis sur qu'ils sont à l'inverse de Kim dotcom.

        Je n'ai pas du tout eu cette impression. A part pour Sunde qui semble avoir réfléchi à la question du copyright/rétribution des artistes (il a fondé Flattr ensuite), les deux autres ont l'air de dire qu'ils emmerdent le monde et que c'était juste cool techniquement de mettre en place un tracker de cette taille (ce que je veux bien croire). J'ai aussi eu l'impression que pas mal des justifications sur la liberté d'expression étaient des justifications à posteriori.

        Et, petite digression, j'ai vraiment beaucoup, beaucoup, beaucoup de peine avec les types qui téléchargent le dernier blockbuster d'action d'Hollywood et qui se cachent derrière la liberté d'expression et l'accès à la culture pour justifier. Je pense qu'une heure passée dans une bibliothèque publique ou sur le site de Stanford/MIT/Coursera amène vachement plus niveau culture que le dernier James Bond. Mais ça, c'est plutôt pour les utilisateurs que les fondateurs de TPB.

        Ceci dit, je suis reconnaissant aux fondateurs de TPB pour une chose : c'est en partie grâce à eux que des services genre Spotify et Steam ont vu le jour. L'industrie du cinéma semble avoir de la peine, mais ils vont y venir aussi. Le jour où ça sera plus simple de payer 5€ pour voir Games of Thrones en vost que d'aller sur TPB, je parie que le piratage va sacrément diminuer.

        • [^] # Re: Et toi ?

          Posté par . Évalué à 5.

          Et, petite digression, j'ai vraiment beaucoup, beaucoup, beaucoup de peine avec les types qui téléchargent le dernier blockbuster d'action d'Hollywood et qui se cachent derrière la liberté d'expression et l'accès à la culture pour justifier. Je pense qu'une heure passée dans une bibliothèque publique ou sur le site de Stanford/MIT/Coursera amène vachement plus niveau culture que le dernier James Bond. Mais ça, c'est plutôt pour les utilisateurs que les fondateurs de TPB.

          Je ne suis pas tout à fait d'accord. À mon avis, la culture ne se résume pas à s'intéresser à un truc en particulier et à en dénigrer d'autres parce que c'est populaire ou trop intello ou que sais-je, c'est plutôt s'intéresser à beaucoup d'œuvres très différentes. Ça permet parfois de les comparer et d'établir des liens entre elles et on peut être surpris de voir qui s'est inspiré de quoi et de percevoir différemment certaines œuvres. J'ai par exemple une vision différente de Star Wars depuis que j'ai lu la tétralogie de l'anneau de Wagner, parce qu'on peut y trouver de nombreuses similitudes.

          En tout cas, que j'apprécie les derniers James Bond ou My Little Pony ne m'empêche pas d'aimer le Métropolis de Fritz Lang. De même que lire les derniers mangas à la mode ne m'empêcher pas d'apprécier les bouquins de Vladimir Nabokov ou de Céline.

          Bref, je pense que la culture, c'est s'intéresser à tout sans a-priori.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Et toi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 11/02/13 à 11:42.

            Je suis assez d'accord avec toi. J'apprécie moi-même certaines séries et films américains.

            Mais ce que je n'aime pas, c'est qu'on se cache derrière le paravent de la culture ou de la liberté d'expression pour justifier le téléchargement du dernier film à la mode. Si je télécharge le dernier James Bond, je le fais par pur individualisme, parce que j'en ai envie. Ca n'a strictement rien d'un acte engagé, politique ou motivé par autre chose que le fait que j'ai envie de regarder James Bond gratuitement. Venir après et dire "ouais mais la propriété intellectuelle c'est mal parce que ça empêche les médicaments génériques et ça tue des gens donc je télécharge sur bittorent", c'est débile. Et j'entends ça (relativement) souvent.

            Après, y'a des hackers qui supportent vraiment la liberté d'expression, mais ils sont à mon avis plutôt chez Wikileaks (un fondateur de TPB y est d'ailleurs), Tor, l'EFF, etc… Ceux qui se battent pour une approche différente de la propriété intellectuelle font du logiciel libre ou open source.

            • [^] # Re: Et toi ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Donc si Tor pouvait aussi servir à télécharger des films soumis aux copyright tu vas donc les critiquer ? Dans l'absolue un tracker n'est qu'un outil au même titre que Tor, les fondateurs de TPB ne mettent pas un pistolet sur la tempe des utilisateurs pour les obliger à partager ce genre de films.

              A mon avis il faut remettre l'utilisateur au centre d'Internet et par la même au centre de ses responsabilité. Si au lieu d'utiliser un tracker centralisé les users utilisent leur propre tracker ca pourra aider chacun à se responsabiliser ou bien à supporter les conséquences de ses actes.
              Evidement dans un tel contexte ca compliquerait la tâche aux ayant droits de devoir s'attaquer à une multitude de trackers au lieu de quelques uns, mais c'est leur problème … :) :)

            • [^] # Re: Et toi ?

              Posté par . Évalué à 7.

              Si je télécharge le dernier James Bond, je le fais par pur individualisme, parce que j'en ai envie.

              Ou simplement, peut être que Monique a téléchargé le dernier James Bond parce que Monique en a marre d'être la seule à ne pas comprendre les références à James Bond à la cafèt de l'étage.

              Alors certes, elle feint un léger sourire pour ne pas paraitre trop bête quand elle voit ses collègues morts de rire. Mais au fond d'elle elle sait bien qu'elle ne fait pas partie de la même caste. La caste des gens bien qui ont vu le dernier James Bond (pour certains même en avant-première !)

              C'est un film qu'elle n'avait pas envie de voir, et qu'elle n'aurait jamais acheté. Alors elle l'a téléchargé. Elle n'a pas aimé. Elle n'aime pas les films d'actions de toutes façons. Elle ne regarde que des films d'auteur en général. Mais au moins, la prochaine fois, elle ne sera pas exclue.

              Sauf si les collègues se mettent à parler de taxi 12. Elle n'a vu aucun taxi Monique.

              Le FN est un parti d'extrême droite

      • [^] # Re: Et toi ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Je pense que même si TPB sert essentiellement à échanger des fichiers soumis à des copyright, il n'est qu'un annuaire.

        Rappel : Les fichiers soumis à copyleft (ou à une licence plus permissive) sont également sous copyright.

        Comme tout ce qui n'est pas dans le domaine public.

        A priori s'ils avaient accepté de supprimer des torrents comme demandé par des majors et pas gagné d'argent par la pub, ils auraient été relaxé à mon avis.

        Et donc ils auraient financé à perte un service qui n'aurait eu un succès au mieux confidentiel.

        Pour l'aspect technique j'en reviens à mon journal, TPB ainsi que megaupload ont montré la faiblesse d'un système centralisé.

        Ce ne serait pas pour ça que TPB est passé aux magnets ?

        (Question sincère et non rétorique).

        Le FN est un parti d'extrême droite

        • [^] # Re: Et toi ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Ce ne serait pas pour ça que TPB est passé aux magnets ?

          Pas aux magnets, mais à la DHT. Les liens magnet ne sont qu'une alternative légère aux fichiers torrent ; si la DHT est nécessaire à leur utilisation, l'inverse n'est pas vrai.

          Le changement le plus significatif pour TPB est bien le passage à la DHT, l'utilisation de liens magnets n'est qu'un bonus cosmétique qui va avec.

  • # Lien à l'encontre du P2P

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 10/02/13 à 16:04.

    Bonjour a tous pour ma premiere intervention sur ce site.

    Pour ce qui est du film, je ne peux pas encore le dire, il est en cours de téléchargement.
    Par contre il est assez drôle de voir que le lien donné pointe vers plus d'une dizaine de lien magnet. Or quand on y pense, l'interet du P2P est d'avoir un seul lien avec le maximum de seeder.
    Y a il quelqun qui soit capable de me dire l'interet d'une tel profusion ? Je peux comprendre qu'il y ai un lien different pour du 1080p, du 720 et du 480, plus un par fichier srt, mais là, je pense que l'on va totalement à l'encontre de la philosophie du principe P2P.

    • [^] # Re: Lien à l'encontre du P2P

      Posté par . Évalué à 3.

      Enfin bon c'est bien joli, mais s'il y a plusieurs liens différents, il y a probablement une raison. Si tu soutiens que ta philosophie est la meilleure, n'utilise que les magnets qui ont le plus de seeder, même si c'est un format que tu ne peux pas décoder, ou que le film est doublé en turc, etc.

      De plus je ne vois pas en quoi « on » va à l'encontre de la philosophie du P2P. Le P2P c'est un émetteur->un récepteur, a priori il suffit de deux personnes pour faire du P2P…

      Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

    • [^] # Re: Lien à l'encontre du P2P

      Posté par . Évalué à 2.

      Par contre il est assez drôle de voir que le lien donné pointe vers plus d'une dizaine de lien magnet. Or quand on y pense, l'interet du P2P est d'avoir un seul lien avec le maximum de seeder.

      Ce n'est pas justement l'intérêt d'un magnet de décentralier l'information, et d'assurer une redondance ?

      Le FN est un parti d'extrême droite

  • # Mauvaise solution

    Posté par . Évalué à 5.

    A mon avis l'avenir du P2P sera lorsque n'importe qui pourra monter très simplement son tracker bittorrent sur un raspberryPI. En chiffrant chaque fichier uploadé et déchiffrable uniquement par ses contacts dans son tracker, il m'apparaît bien illusoire avec une telle architecture de pouvoir s'y attaquer aussi facilement.

    Tu apportes une solution technique à un problème qui est essentiellement politique. On l'a bien vu pendant DADVSI, une solution technique seule ne résout jamais rien. Ici, c'est pareil, les ayant-droits pondront une loi interdisant le chiffrement (après tout, vu où ils en sont, ils oseront sans doute) et tu sera hors la loi, avec tous ceux qui chiffrent leurs mails.

    La bataille, elle est politique, dans la reconnaissance du partage d'œuvres dématérialisées, point.

    • [^] # Re: Mauvaise solution

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Interdire le chiffrement je n'y crois pas une seconde, il y aurait trop d'impacts négatifs en cascade. Le truc c'est que les solutions techniques aura toujours une longueur d'avance sur les lois.
      La solution pour les ayants droit n'est ni politique ni technique, mais simplement adapter leur modèle économique à Internet, pas besoin de lois pour ça, juste de la jugeote.
      Pour la musique un des meilleurs modèle est spotify, musique illimité par abonnement, qui ressemble à la fameuse licence légale que la Droite ne voulait pas… Un équivalent pour la vidéo sans la stupide chrnolologie des médias résoudrait en grande partie leurs problèmes…

      • [^] # Re: Mauvaise solution

        Posté par . Évalué à 3.

        Ha mais nous sommes bien d'accord sur les vraies solutions pour cette industrie. Mais je ne crois pas qu'ils soient actuellement dans cette optique…

    • [^] # Re: Mauvaise solution

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      non la bataille ce n'est pas la reconnaissance du partage d'oeuvres dématérialisée, parce que si vous pensez cela vous aller l'avoir bien profond et pour un bout de temps. Le SEUL relais de croissance c'est la PI. On ne peut plus faire acheter plus, on ne peut plus faire fabriquer moins cher et on tue son marché en augmentant les prix.

      La seule marche supplémentaire est de vendre ce qui n'a rien coûté et que l'on possède"virtuellement" un copyright ou un truc similaire. Par exemple te vendre 5 fois le film (ou chanson) une fois pour le lecteur dvd une fois pour ton pc, une fois pour ta tablette, une fois pour chaque téléphone etc….

      Il est impensable d'expliquer à 3 générations enfants parents grand-parents que la propriété c'est le vol, parce que c'est le fondement d'un très grande partie des sociétés humaines et la totalité des sociétés occidentales, même la famille et le mariage a ses racine dans cette notion. Et puis il n'est pas aberrant que les gens puissent vivre de leur travail. Celui qui explique que les musiciens doivent trouver un vrai travail propose un changement complet de société : peu de gens y sont prêts et vous ne convaincrez pas les autres. Et puis est-ce souhaitable ? on n'a aucune idée des conséquence que cela peut impliquer, alors foncer sans trop se rendre compte ce n'est pas une solution raisonnable.

      Par contre ce qui est souhaitable et qui arrivera de toute façon, sauf à tomber dans un totalitarisme plus sévère encore, c'est un ré-équilibrage des droits concernant les oeuvres dématérialisées. C'est ce que la société civile essaient d'impulser mais les lobbies et le pouvoir économique (et donc politique) est très frileux parce que justement c'est le relais de croissance… enfin croissance… points de pib en plus pour certains, rien pour le reste (donc c'est jouable car c'est la foule des autres qui votent), mais point de pib tout de même et aujourd'hui le point de pib ca se trouve pas sous le sabot d'un cheval, c'est même un saint graal.

      • [^] # Re: Mauvaise solution

        Posté par . Évalué à 6.

        Il y aurait tellement à dire sur cette bataille autour de la PI. Je ne pense pas que ce soit un facteur de croissance, c'est surtout un très bon moyen de s'assurer des monopoles locaux, et/ou d'empêcher un concurrent d'agir. On le voit avec Mittal (qui a récupéré tous les brevets d'Arcelor et qui a un monopole mondial sur la production d'acier), avec Alcatel-Lucent (où tous les brevets ont été mis en caution d'un prêt récent), pour le Thé Éléphant (où les salariés voudraient reprendre la marque à Lipton vu qu'elle est uniquement diffusée en France, mais Lipton refuse) et il y a des exemples comme ça toutes les semaines. À côté, les tribulations des industries du divertissement, c'est presque anecdotique.

        À partir de là, on n'a pas 50 solutions : soit on rentre dans ce jeu mortifère, avec un gros retard sur les US, et du coup, on va étendre encore la PI dans sa nature (brevet logiciel, brevet sur le vivant) ou dans la durée (on passe de 70 à 95 ans pour le droit d'auteur) ; soit on arrête les frais et on réduit la portée de la PI. Historiquement, cette seconde solution a permis à des pays de s'en sortir et de produire tout ce dont ils avaient besoin. Certes ça ne plaisaient pas aux autres mais bon, personnellement, les ayant-droit, je m'en fous. Et il ne faut pas me dire que si on enlève la PI, on va tuer l'innovation. Les logiciels libres montrent clairement que ce n'est pas le cas et qu'il existe un modèle très concret de développement alternatif.

        • [^] # Re: Mauvaise solution

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          je ne te donne pas mon avis, je t'explique ce qui est en train de se jouer.

          Tu peux décider que ce que je dis est idiot, mais c'est le moteur des décisions qui sont prises. Et du prochain "accord" europe-us à propos duquel la quadrature appelle déjà à manifester…

          Je ne dis pas que la PI est un facteur de croissance sain je dis juste que les entités économiques ET politiques le voit comme tel, à tel point qu'il est difficile de trouver un financement pour un truc qui ne mène pas à un brevet et que tu ne peux pas envisager de gagner un concours oseo-anvar ou des financeurs si ce que tu fais ne peut pas mener à un brevet.

          Oui il existe un modèle alternatif, mais il est plutôt d'inspiration communautaire ce qui ne se marie pas très bien avec le libéralisme ambiant. Et je ne connais pas une foultitude de structures qui arrivent à gagner de l'argent avec le libre. Tant que ce ne sera pas le cas, le libre restera un modèle social mais pas un modèle économique.

          Maintenant je ne dis pas que c'est bien je t'explique certaines réalités.

          • [^] # Re: Mauvaise solution

            Posté par . Évalué à 3.

            je ne te donne pas mon avis, je t'explique ce qui est en train de se jouer.

            C'est bien comme ça que je l'avais compris, j'ai simplement complété en détaillant un autre point de vue. Je connais bien tous ces problèmes, je m'y intéresse depuis des années. Et je suis plutôt d'accord avec ton analyse même si je serais moins pessimiste que toi.

    • [^] # Re: Mauvaise solution

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il n'y a aucun risque que le chiffrement devienne interdit.

      Au contraire, l'évolution au niveau légal n'arrête pas d'aller dans le sens de plus de chiffrement. Il n'y a pas si longtemps (pas la date précise en tête), il était interdit en France de chiffrer quoi que ce soit, puis la loi a évolué en autorisant des clés de chiffrement jusqu'à 128 bits, et depuis 2004 (article 30, loi n.2004-575 pour la confiance dans l'économie numérique), on a : "l'utilisation des moyens de cryptologie est libre".

      Je ne pense pas qu'on puisse revenir là-dessus, car on a besoin du chiffrement partout (https, vpn) pour assurer l'intégrité et la confidentialité des communications. Et avec la généralisation du stockage à distance, le chiffrement est sur le point de passer à la vitesse supérieure.

  • # Bof

    Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 10/02/13 à 21:03.

    J'ai surtout vu 3 mecs se croyant au dessus des lois amalgamant deux notions complètement différentes. La liberté d'Internet est elle synonyme de violation de copyright ? L'auteur d'une œuvre n'a t-il pas le droit de choisir le mode de distribution de ce qu'il à créé ?

    Nous n'avons pas tous les moyens d'acheter tous les films, livres, musiques du marché et cela cause une fracture dans l'accès à la « culture ». Cependant, si la situation des lois actuelles n'est pas satisfaisante, je ne vois que deux solutions : faire la révolution et tout casser (mais il faut rassembler assez de monde) ou prendre part au jeu politique (et cela prend beaucoup, beaucoup, beaucoup…? de temps).

    Il sont clairement en conflit avec le monde tel qu'il est : non paiement des places de stationnement, exile dans des pays étrangers, mais cela a peu à voir avec la liberté d'Internet.

    Mais cela reste assez intéressant à regarder notamment pour les différents moyens mis en œuvre pour éviter la coupure. Dommage que le documentaire soit axé que sur le procès en lui même.

    • [^] # Re: Bof

      Posté par . Évalué à 3.

      L'auteur d'une œuvre n'a t-il pas le droit de choisir le mode de distribution de ce qu'il à créé ?

      Pas en France en tout cas.

      Article L122-5 du code de la propriété intellectuelle :

      Lorsque l'oeuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire :
      […]
      2° Les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, à l'exception des copies des oeuvres d'art destinées à être utilisées pour des fins identiques à celles pour lesquelles l'oeuvre originale a été créée et des copies d'un logiciel autres que la copie de sauvegarde établie dans les conditions prévues au II de l'article L. 122-6-1 ainsi que des copies ou des reproductions d'une base de données électronique ;
      […]
      d) Les reproductions, intégrales ou partielles d'oeuvres d'art graphiques ou plastiques destinées à figurer dans le catalogue d'une vente judiciaire effectuée en France pour les exemplaires mis à la disposition du public avant la vente dans le seul but de décrire les oeuvres d'art mises en vente ;
      […]
      e) La représentation ou la reproduction d'extraits d'oeuvres, sous réserve des oeuvres conçues à des fins pédagogiques, des partitions de musique et des oeuvres réalisées pour une édition numérique de l'écrit, à des fins exclusives d'illustration dans le cadre de l'enseignement et de la recherche, à l'exclusion de toute activité ludique ou récréative, dès lors que le public auquel cette représentation ou cette reproduction est destinée est composé majoritairement d'élèves, d'étudiants, d'enseignants ou de chercheurs directement concernés, que l'utilisation de cette représentation ou cette reproduction ne donne lieu à aucune exploitation commerciale et qu'elle est compensée par une rémunération négociée sur une base forfaitaire sans préjudice de la cession du droit de reproduction par reprographie mentionnée à l'article L. 122-10 ;
      […]
      8° La reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou d'études privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ;

      Note pour le 8° : Rappelez-vous quand les bibliothèques allaient tuer le livre. Ou bien le "photocopillage". Ou quand les radios allaient tuer la musique. Et les cassettes enregistrées aussi. Et Internet. etc.

      Le FN est un parti d'extrême droite

  • # Pour les belges et les anglais

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Est ce qu'un français sais écrire le lien magnet ici?

    Car étant belge, j'ai pas accès (direct et facile) a thepiratebay.se

    Merci

    • [^] # Re: Pour les belges et les anglais

      Posté par . Évalué à 2.

      Les liens cliquables ne semblent pas faisables. Donc les voici en entier.

      Pour le 480p : magnet:?xt=urn:btih:99feae0a05c6a5dd9af939ffce5ca9b0d16f31b0&dn=TPB.AFK.2013.480p.h264-SimonKlose&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.openbittorrent.com%3A80&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.publicbt.com%3A80&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.istole.it%3A6969&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.ccc.de%3A80

      Pour le 720p : magnet:?xt=urn:btih:79816060ea56d56f2a2148cd45705511079f9bca&dn=TPB.AFK.2013.720p.h264-SimonKlose&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.openbittorrent.com%3A80&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.publicbt.com%3A80&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.istole.it%3A6969&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.ccc.de%3A80

      Pour le 1080p : magnet:?xt=urn:btih:411a7a164505636ab1a8276395b375a3a30bff32&dn=TPB.AFK.2013.1080p.h264-SimonKlose&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.openbittorrent.com%3A80&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.publicbt.com%3A80&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.istole.it%3A6969&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.ccc.de%3A80

      Pour les sous-titres français : magnet:?xt=urn:btih:3da094c478fc4e3093c1c8f9ed73d39b91fd32e2&dn=TPB-AFK+French+Subs&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.openbittorrent.com%3A80&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.publicbt.com%3A80&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.istole.it%3A6969&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.ccc.de%3A80

      Et une version a priori corrigée des sous-titres français : magnet:?xt=urn:btih:9d05c9a794ce64f8a70644e8beb598725a9e8fef&dn=TPB-AFK+French+Subs+FIXED&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.openbittorrent.com%3A80&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.publicbt.com%3A80&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.istole.it%3A6969&tr=udp%3A%2F%2Ftracker.ccc.de%3A80

    • [^] # Re: Pour les belges et les anglais

      Posté par . Évalué à 3.

      Car étant belge, j'ai pas accès (direct et facile) a thepiratebay.se

      Tu peux résoudre ce problème en changeant de serveurs DNS.

    • [^] # Re: Pour les belges et les anglais

      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 11/02/13 à 11:45.

      Fait en root:

      echo "194.71.107.15 thepiratebay.se" >> /etc/hosts 
      
      

      et réessaye.

      Edit: Oh, ou come Spack suggère:

      echo "nameserver 4.2.2.2" > /etc/resolv.conf 
      
      
  • # Pas besoin de traqueur

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    A mon avis l'avenir du P2P sera lorsque n'importe qui pourra monter très simplement son tracker bittorrent sur un raspberryPI.

    Pas besoin de traqueur, la DHT — table de hachage dynamique — permet de s'en passer. Tout ce qu'il faut, c'est un générateur de torrent et un client BitTorrent pour faire le partage initial.

    • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Le problème de la DHT est que si je souhaite partager un torrent qu'à un nombre restreint de contacts, un tracker s'avère indispensable. Si ton torrent est dans une DHT il est potentiellement accessible à tout Internet, et ce n'est pas forcément ce que l'on veut pour tous les fichiers, par exemple si je veux partager mes 50Go de photos de famille avec ma famille uniquement.

      • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Si tu ne veux partager qu'a une liste restreinte d'utilisateur pourquoi ne pas chiffrer pour eux le document que tu souhaites partager ?

        • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          En effet, mais ce n'est pas parce que je vais chiffrer que je souhaite pour autant que mon fichier se trouve dans la nature dans une DHT. De plus chiffrer implique pas mal de contraintes techniques. Par exemple si j'envoi une photo par email de manière classique, toute la chaîne logiciel entre mon client mail et celui du destinataire peut potentiellement la lire, mais si mon mail est plus critique je vais dans ce cas le chiffrer.
          Le tracker permet d'avoir un comportement similaire, je perçois donc la DHT pour du continu à destination d'Internet uniquement.

      • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En quoi un traqueur aide-t-il au juste ? Tu utilises un traqueur avec règles d'acceptation ou de refus par adresse IP, ou quelque chose comme ça ?

        • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          En effet, un tracker privé avec gestion de comptes utilisateurs.

          • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Bah, entre ça et utiliser la DHT ou un traqueur public et ne donner le lien magnet ou le fichier torrent qu'à peu de gens, c'est kif-kif je trouve. En plus compliqué…

            • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Le tracker privé apporte des statistiques par utilisateur, pourquoi pas une gestion de quotas que tu ne peux avoir sans, et une sécurité supplémentaire à mes yeux. La DHT répond à de nombreux besoins mais est à mon avis complémentaire au tracker, en fait tout dépend l'usage souhaité.

              • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Je pense qu'à moins d'avoir une très grande famille, tu peux très bien n'utiliser ni tracker, ni DHT, et te contenter de donner ton IP à chacun. Pour plus de sécurité tu peux aussi utiliser la solution de rakoo dans un commentaire plus bas (n'autoriser la connexion qu'à certaines IP).

      • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Si ton torrent est dans une DHT il est potentiellement accessible à tout Internet

        Rectification : à tous les internautes au courant de son existence, c'est à dire connaissant la nature de ces fichiers et leur hachage. Parce que pour demander un torrent par la DHT, il faut connaître son hachage.

        Bref, l'information à tenir secrète, c'est le hachage, ou de façon plus courante, le lien magnet. Sans ça, personne ne récupérera tout fichier, sauf peut-être un cinglé prêt à télécharger tout ce qu'il voit passer sur la DHT sans savoir à l'avance ce que c'est…

      • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et si tu n'autorises les connexions de ton client bittorrent qu'aux adresses IP données, un peu comme ce que fait le tracker ?
        L'avantage c'est que toutes les manières de connecter deux pairs (tracker, DHT, PEX) restent utilisables.

        • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Pour te répondre ainsi qu'à gnuzer, l'avantage du tracker c'est qu'il gère lui même les IP. Ca serait trop pénible de connaitre l'IP de tes contacts pour les autoriser dans le client bittorrent (ou je n'ai pas compris ton commentaire).
          De plus mon idée de partage entre une famille n'est qu'un exemple, je souhaite développer un outil de partage basé sur bittorrent, intégrant une notion de sphère privée. Tu pourrais créer des sphères en y ajoutant des contacts, à la google+ pour les cercles. De fait une sphère pourrait contenir un grand nombre de contacts.

          Certes comme dit Tanguy une DHT pourrait aussi convenir, à voir selon les cas, mais les stats du tracker me semble intéressante à obtenir. Cependant un torrent peut etre relié aussi bien à un tracker, qu'une DHT et même un serveur web (webseed), le mixage des 3 technos me parait très intéressant pour certains contenus.

          • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            En tous cas, ton idée de cercle pourrait s'implanter facilement en modifiant légèrement le code d'un tracker (existe-t-il une implémentation de référence libre?). Le seul hic que je vois est l'identification par adresse IP, à l'heure des box, NAT et adresses IP dynamiques, ça me paraît restreint.

            En même temps, si tu changes le mode d'identification, il faut faire gaffe à ne pas impacter le client. Bref, pas mal de joyeusetés en perspectives :)

            • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Pour le client, mon idée est de faire un client libre en Qt qui implémente bittorrent, et non pas juste faire un client bittorrent. De plus comme je suis en train d'implémenter mon propre tracker (un fork d'un fork d'ocelot), on peut imaginer que le client communique avec le tracker selon un protocole à définir afin de gérer cette notion de sphère (que je préfère à cercle).

              Un tracker privé par définition permet de partager des .torrents entre les users inscrits. Il suffirait d'affiner le tracker afin d'implémenter une notion de groupes étanches afin de ne pas pouvoir consulter les torrents des groupes auxquels l'utilisateur ne fait pas parti.
              Mon tracker utilisera mongodb qui permet, aux même titre qu'une base de données classique, ce genre de besoins.

              Tu peux étudier le fork du projet Narwhal que j'utilise , ils ont commencé à modéliser une notion de permissions mais pas implémentée dans leur code (qui semble abandonné).

              Pour l'identification, j'imagine que mon client Qt s'identifiera sur mon tracker pour obtenir le .torrent partagé dans une sphère.

              • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Reste à définir comment le client doit s'avoir qu'il doit récupérer un torrent qui vient d'être partagé dans une sphère. Pour cela une petite payload xmpp vers le client pourrait suffire, voir carrément pusher via xmpp le torrent vers les clients.

          • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Tu ne serais pas en train de réinventer OneSwarm par hasard ?

            • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Quand j'avais testé j'ai trouvé ça super moche et compliqué, au même titre que retroshare. Sans doute que les objectifs sont les mêmes mais surement pas l'interface utilisateur.

    • [^] # Petite précision

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Attention, la DHT n'est pas encore intégrée dans la spec Bittorent. Cela fais longtemps que je n'ai pas mis le nez dans le protocole, mais l'utilisation de la DHT génère des problèmes, notamment vis-à-vis du contrôle de l'équité (grossièrement : éviter ceux qui pompent sans donner). De façon plus technique, la gestion de l'essaim est difficile aussi lorsque les pairs sont volatils (durée de session moyenne inférieure à une heure). La DHT c'est bien, mais on ne peut techniquement pas faire tout ce que l'on fait avec un tracker (optimisation de l'essaim, contrôle d'équité et sécurité partielle avec blacklist dans le tracker). La où la DHT est bonne, c'est pour mettre les trackers en réseau entre eux. Mais le trackeless Bittorent, dans lequel tout le monde devient tracker, je suis sceptique. Je suis peut être vieux jeu, mais j'aime bien avoir confiance dans le tracker que j'utilise.

      • [^] # Re: Petite précision

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ca tombe bien je n'y connais rien en DHT, mais la notion de relier les trackers entre eux via une DHT me parait très sexy.

    • [^] # Re: Pas besoin de traqueur

      Posté par . Évalué à 1.

      DHT -> Distributed Hash Table… Soyons tatillons. D'ailleurs, ça fait longtemps que ça existe et que ça fonctionne, je pense à Kademlia…

  • # Mitigé…

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai vu le film, j'en attendais pas mal et j'en sors un poil déçu.

    • C'est entièrement sur le procès et uniquement là dessus, ça ne va pas au delà et c'est un peu dommage
    • Sur les 3 gars, le seul qui semble avoir un avis un peu réfléchis sur le sujet est Peter Sunde, qui si j'ai bien compris n'a pas d'autre rôle que celui de porte parole (mais c'est pas super bien expliqué). À coté de ça yen a un qui clairement s'en fout et ne participe à l'aventure que pour le challenge technique, et l'autre on sait pas trop non plus.

    Voilà bon ça reste intéressant, mais pas forcément plus que de lire les pages wikipédia sur le sujet.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.