Journal Opera 12: la relève?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
29
3
jan.
2016

Sommaire

Bonjour.

Je préfère prévenir, ce journal sera:

  1. long (mais il est toujours possible de sauter directement à la conclusion)
  2. non dédié au logiciel libre, uniquement aux navigateurs web que je qualifierais de riche, c'est à dire qui ne vont pas vers la tendance majoritaire (Firefox, Chromium…) de l'interface minimale (tout en étant lourds et gourmands en plus).

Suite à un souci avec vivaldi ou, pour être plus exact, libpepflashplayer.so lorsque utilisée par vivaldi (un comportement anormal qui génère énormément d'écriture sur disque au bout d'un certain temps et ne s'arrête jamais) il m'a été demandé pourquoi j'utilise ce navigateur plutôt qu'un autre plus connu.
Ma réponse, loin d'être exhaustive, mentionne l'existence d'un autre navigateur ayant la même philosophie, dont je ne me souvenais pas à ce moment du nom: otter-browser. Ayant quelques remords de n'avoir pas réessayé cette alternative depuis plusieurs mois (2, peut-être 3) je me suis dis que ce serait une bonne occasion, et tant que j'y suis, comparer ces deux projets et voir où ils en sont.

Raison d'être

Comme la plupart des logiciels, nos deux concurrents ont une raison d'être: la naissance d'Opera 15 et la mort d'Opera 12 (abrégé O12 par la suite).
O12 était utilisé par des gens qui ne veulent pas d'un navigateur ou il faut ajouter des plug-ins pour obtenir quelque chose avec des fonctionnalités un minimum avancées. S'il faut donner des raisons, en voici quelques-unes auxquelles je peux penser:

  • pour chaque nouveau plug-in installé, il faut faire confiance à une nouvelle entité. Ce n'est pas juste une question de code ouvert, parce qu'ouvert ou non, la plupart des utilisateurs ne regarderont jamais le code source de la plupart des application qu'ils utilisent. Moi inclus.
  • à chaque mise à jour du navigateur, on prend le risque qu'un plug-in ne soit pas compatible.
  • un logiciel ne devrait pas nécessiter des plug-ins pour des actions de base, sauf s'il ne supporte aucune fonctionnalité réservées aux connaisseurs. Dans les gros navigateurs actuels, TOUS ont des outils à destination des développeurs, mais nécessitent des plug-ins pour des choses aussi basiques que bloquer le JavaScript, qui est quelque chose qui est au final utilisé par plus de gens (adblock, noscript). Je trouve que c'est un peu se moquer du monde.

Opéra 12

Voici quelques-unes des fonctionnalités que les utilisateurs d'O12 pouvaient trouver, et qui me manquent dans les navigateurs connus (je considère Opera comme un navigateur connu, même s'il ne fait pas partie de ceux avec le plus de PdM je pense):

  • mouse gesture, autrement dit reconnaissance des mouvements de la souris pour piloter le navigateur (créer/fermer/dupliquer un onglet, accéder aux pages précédentes ou suivantes mais aussi "réduire" un onglet pour que le navigateur puisse en afficher plusieurs) sans devoir aller chercher la barre d'onglets ou le clavier (bien sûr, ces choses étaient aussi faisables par le clavier sans devoir passer par ALT+f puis fouiller dans les menus).
  • prise de notes. Il y avait un espace facilement accessible qui permettait de prendre des notes, notes qui bien sûr étaient conservées de session en session sans devoir faire l'effort de sauvegarder. Je n'en suis pas un grand utilisateur, mais par moments c'est pratique, par exemple quand on cherche à glaner des infos sur un sujet sur différentes pages. Plus pratique que de devoir ouvrir un fichier texte annexe et devoir sauvegarder à chaque fois.
  • outil de configuration décent (j'insiste, décent), qui permettait de configurer beaucoup de choses, pointues ou non, sans passer par le tristement célèbre "about:config". Franchement, ce "about:config", je pense qu'il pourrait être remplacé par des fichiers de configuration plats. Au moins on pourrait versionner les configurations, les commenter, et les éditer avec de vrais éditeurs.
  • configuration globale puis au cas par cas des sites. Tous les sites utilisent la configuration globale, jusqu'à ce que l'utilisateur estime qu'un site mérite une configuration spécifique. L'intérêt? Moi, je m'en servais notamment pour faire une liste blanche des sites que j'autorisais à utiliser JavaScript, ainsi que ceux qui avaient le droit de conserver leurs cookies d'une session à l'autre, par exemple.
  • gestionnaire de téléchargements potable (vraiment, juste potable hein, il y avait encore du boulot à faire), supportant notamment bittorrent, ce qui me semble quand même vachement plus pertinent que le support de WebRTC pour un navigateur web.
  • intégration de systèmes de messagerie: IRC, mail, flux RSS. Je pleure surtout les flux RSS, pour les autres j'utilisais souvent d'autres outils, mais bon, oui, O12 était une suite internet, pas juste un brouteur, donc c'était pertinent (et utile, avec la synchronisation qu'ils ont été (parmi?) les premiers à proposer).
  • affichage dans un panneau latéral des outils (notes, mails, RSS, signets, téléchargements, etc), ce qui rendait ces outils simples d'accès, avec la possibilité de les masquer en 1 clic.

Je ne parle bien que de ce qui me manque à moi, dans un navigateur moderne sans plug-ins.
Juste pour info, pour faire ce journal j'ai pris la peine d'installer le dernier Opera. J'ai l'impression qu'il est dans un état encore pire que quand j'avais essayé Opera 15, mais ma mémoire me fait peut-être défaut. Peu importe, ce n'est vraiment plus que "juste un autre navigateur sans IHM ni fonctionnalités" maintenant. Ayant lancé chromium, firefox et opéra côte à côte, j'ai eu du mal à voir la différence quand je passait de l'un à l'autre: à la forme des icônes près, c'est la même chose.

Revenons à nos moutons.

les successeurs

Je parle bien des successeurs potentiels à O12, que ce soit clair.
Un navigateur complètement fonctionnel (HTML5, CSS3 et JavaScript supportés) fournissant une expérience utilisateur riche sans nécessiter de passer 2 jours à chercher les bons plug-ins.

Pas d'outils comme netsurf ou Dillo qui implémentent leurs propre moteur de rendu et mettent l'accent sur la légèreté, ni d'outils comme uzbl qui, bien que se basant sur webkit, exploite réellement la philosophie de faire le minimum, rien que le minimum, et d'inter-agir avec le reste de l'environnement pour avoir toutes les fonctionnalités souhaitées (on pourrait dire qu'uzbl est un plug-in pour le gestionnaire de fenêtre, limite :)).

J'ai beaucoup de respect pour ces navigateurs légers, et d'ailleurs je les utilise en parallèle (pas tous, juste dillo en ce moment, mais ça change selon l'humeur) selon la machine et mes besoins (afficher les doc d'une lib ou de mon wm installées en local est plus rapide avec ces outils, surtout si la machine est chargée ou n'est pas un foudre de guerre). Ce n'est juste pas le sujet.

Personnellement, je ne connais que 2 alternatives à O12:

  • vivaldi au code source fermé, soutenu par une société fondée par l'un des fondateurs d'Opera software, dont l'interface graphique est basée sur des technologies web: je cite: "Nous utilisons JavaScript et React pour créer une interface utilisateur à l’aide de Node.js et une longue liste de modules NPM.". Il est actuellement en Bêta 2, et le premier snapshot à été disponible le 16 Février 2015.
  • otter-browser sous license GPLv3, développé par des volontaires, et dont l'interface est basée sur Qt5. Otter-browser, je cite, "aims to recreate the best aspects of the classic Opera (12.x) UI" (traduction grossière: "vise à recréer les meilleurs aspects de l'IHM de l'opera classique (12.x)"). Il est actuellement en Bêta 9, et la première alpha à été publiée le 1 Janvier 2014.

Bien que je ne suive pas otter-browser de près contrairement à vivaldi qui est celui dont je me sers au quotidien, il est évident que ces deux projets ont un excellent rythme de développement. Il semble que otter-browser publie une bêta tous les 2 mois en moyenne, avec un rapport toutes les semaines. Du côté de vivaldi, c'est plus chaotique, mais la fréquence est élevée également.

Vivaldi

Je commence par celui que j'utilise, question de facilité.
Ça doit bien faire 3 ou 4 mois que j'utilise vivaldi au quotidien. Avant ça, j'étais retourné à firefox + chromium, en fonction de mon humeur (et de celle du site. D'ailleurs, si je garde firefox de côté alors que je ne l'apprécie pas, c'est qu'il y a une raison…).
Au tout début de mon adoption de vivaldi, je ne m'en servais que de temps, tant il était lent (je ne trollerais pas sur la relation probable lenteur/interface web, on n'est pas vendredi). C'était inutilisable sur des sites trop chargés en JS, et la charge induite par le site pesait directement sur la réactivité de l'interface du navigateur. Cela à depuis été complètement corrigé, la réactivité est maintenant complètement satisfaisante de mon point de vue.

Si on fait abstraction de la lenteur expérimentée lors des débuts (ce n'était même pas une bêta en même temps) le logiciel était complètement utilisable pour de la navigation.
Cependant, ce n'est pas le genre de logiciels que l'on utilise sans aller voir ce que l'on peut modifier dans la configuration: je l'ai dit, j'aimais la souplesse de configuration d'O12. Donc j'ai été modifier la configuration et je dois admettre: ils ont vraiment travaillé le côté interface utilisateur.
En quelques minutes, j'ai pu configurer la bête pour avoir une interface qui certes change, mais est très agréable: barre d'onglets et "panneau d'outils" verticaux, chacun de son côté de la fenêtre (je précise que le panneau peut être soit complètement caché, réduit, ou déployé, le tout avec juste un appui sur une seule touche), URI/recherche en bas, thème sombre. Je ne suis pas particulièrement attaché à l'esthétique, mais la praticité de cette configuration me botte bien: les informations utiles sont au milieu en partant du haut, les accessoires sur les côtés et en bas, donc pas aux endroits ou je regarde naturellement. Mieux, le fait que le panneau et la barre d'onglets soient verticaux, ça réduit l'espace horizontal disponible à la page, ce qui rend les lectures plus confortables et m'évite d'avoir à ajouter des terminaux à droite et à gauche de mon navigateur ou de passer en mode flottant pour redimensionner.

Seul bémol de ce côté: en mettant la barre d'onglets à la verticale, et en optant pour ne pas avoir de barre de menu mais une icône (le classique de nos jours) on perds une ligne malgré tout en haut, ce qui fait que je n'ai que autant de place verticale qu'avec les autres navigateurs, tout en affichant plus d'informations et de façon plus claire selon moi.
Il faudrait que je fasse un ticket à ce sujet, ce bug est peut-être dû au fait que j'utilise un WM pavant, et donc pas de décorateur de fenêtre.

En parlant de gestionnaire de fenêtre pavant… il arrive que l'on aie un petit écran, ou que l'on veuille faire plusieurs choses sur un même écran, et là l'IHM du navigateur est habituellement une gêne qui réduit l'espace de lecture. Eux ont pensé à donner un moyen de la masquer complètement, sans passer en mode plein écran et donc sans masquer le reste du monde: Ctrl+F11. De la même manière, j'apprécie le fait que passer la fenêtre en plein écran avec mon gestionnaire de fenêtre ne masque pas l'interface (oui, firefox, c'est de toi que je parle!): il faut pour cela demander explicitement au browser de passer en plein-écran, avec F11 (de sorte qu'il cache l'IHM et qu'il demande au WM à être mis en full screen).

Pour ce qui est des onglets, ils ont implémenté la même gestion des groupes d'onglets que dans O12: il suffit de glisser un onglet sur un autre ou sur un groupe, et ça fait ou agrandit un groupe. Idem pour le "punaisage", il marche de la même façon que sous O12. À cela, ils ont ajouté un bouton dans la barre de statut permettant de demander l'affichage d'un groupe de la même façon que le ferait un WM pavant.

Du côté des contrôles (au sens jeu vidéo du terme, autrement dit l'envoi de commandes via des actions utilisateurs), ils ont ajouté des boutons d'avance/recul rapide: qui permettent de naviguer d'une "extrémité visitée" d'un site à une autre, et donc de parcourir plus rapidement l'historique. Je peux aussi citer une sorte d'invite de commande avec laquelle je n'ai pas encore vraiment joué, et bien sûr, les mouse gesture. Ceux-ci sont exactement les mêmes que sous O12, et de même que pour O12, on à le droit à un guide quand on hésite sur la séquence de mouvements.

Du côté du panneau, on à le droit au panneau "classique": peut être masqué complètement bien sûr, mais aussi en mode réduit (n'affiche que les icônes des différents outils) ou normal.
Les notes me semblent à peu près comme avant, avec ici encore un bémol: Shift+haut/bas ne fonctionne pas, alors que Ctrl+Shift+haut/bas si.
Du côté des signets, la gestion en est vraiment aisée. De plus, on peut ajouter au speeddial des groupes de signets. Il ne manque plus que la possibilité de rafraîchir les vignettes régulièrement et ce serait vraiment bien.

Jusque là, j'étais positif, mais bien sûr, tout n'est pas parfait. On sens bien qu'ils ont beaucoup travaillé l'expérience utilisateur, mais côté fonctionnalités "réelles" ce n'est pas à la hauteur de O12:

  • pas de mails, d'IRC ni de RSS.
  • pas de configuration site par site.
  • impossible de désactiver le JS.
  • impossible de n'activer les plug-ins/extensions qu'a la demande.
  • impossible de désactiver le gestionnaire de mots de passe.

Otter-browser

Je ne l'utilise pas couramment, j'ai donc nettement moins de choses à dire. En gros, je dirais qu'ils sont à l'opposé de vivaldi au niveau des priorités de développement.

Comme pour vivaldi, je vais commencer par le positif:

  • possibilité de désactiver le JS.
  • possibilité d'activer les plug-ins/extensions à la demande.
  • configuration site par site.
  • possibilité de désactiver le gestionnaire de mots de passe.
  • gestion des encodeurs SSL.

Du côté du négatif:

  • pas de mails/IRC/RSS non plus.
  • aucune configuration possible de l'apparence de l'IHM.
  • contrôles par défaut… inutilisables. Non, je n'exagère pas: la configuration par défaut, à partir du dépôt git, est inutilisable.

Je m'explique par rapport au dernier point, quand même, parce que c'est à cause de ça que je ne l'utilise pas. Le côté esthétique serait une légère perte par rapport à vivaldi, mais n'est pas gênant, contrairement à des contrôles décents.
En fouillant dans la configuration pour écrire ce journal, j'ai voulu mettre la boite de dialogue sur mon écran secondaire pour décrire un peu ce qui m'y plaît ou non. Pas de souci jusque là. Par contre, dès lors que cette boite n'est plus sur la même fenêtre, et que l'on tente de remettre le focus sur otter-browser la souris se retrouve téléportée sur la boite de configuration. Fenêtre modale donc, ce qui empêche de modifier la configuration en cours de navigation. Bon, admettons, pourquoi pas après tout.
Il y à aussi un problème de gestion des copier/coller. Ouvrir un nouvel onglet et faire un clic milieu sur la barre d'URI (pour coller la dernière sélection donc) colle la dernière copie et y va directement. Un nouveau clic milieu sans rien faire d'autre, et la sélection est collée à la fin de l'URI.
Utiliser Ctrl/Shift + clic sur un lien dans une page dont le JS est censé intercepter ces événements résulte en ce que le navigateur utilise ces événements en premier, ce qui rend très compliquée l'utilisation de webmail, par exemple. Ce n'est pas lié qu'au JS et à la souris, le même type de comportement se présente lorsque l'on tente de se déplacer dans une zone de saisie via Ctrl+gauche/droite, par exemple.
Je trouve le dialogue pour configurer les contrôles brouillon. Ce n'est peut-être qu'une question de goût, je vous encourage à essayer et dire ce que vous en pensez.

Je n'ai pas encore fait de rapport de bug concernant ces points (et surtout pour l'interception des événements qui rend le logiciel inutilisable pour moi) je compte faire ça dans la journée, je vais peut-être fouiller un peu avant également pour savoir si ça se configure et/ou si c'est un résidu de configuration d'un build plus ancien de mon côté, sait-on jamais.

conclusion (ou TL;DR)

Pour ceux qui ont eu la flemme de lire tout (je comprend, surtout pour la partie sur vivaldi qui est très développée):

Otter-browser semble avoir plus mis l'accent sur l'aspect configuration des fonctions non visuelles (activation/désactivation des capacités du navigateur, éventuellement site par site, sécurité plus configurable), tandis que vivaldi essaie de séduire avec une interface léchée plus tape-à-l'œil et en mettant l'accent sur le confort d'utilisation.

Je continuerai pour ma part de surveiller Otter-browser et de faire des essaies de temps en temps, au cas où, mais pour le moment c'est vivaldi qui me conviens le plus.

  • # Note aux modérateurs: liens cassés!

    Posté par . Évalué à 2.

    Tous les liens externes de l'article sont cassés: ils pointent tous vers des sous-parties de LinuxFR! Si un modo passant par là pouvait corriger ?-)

    • [^] # Re: Note aux modérateurs: liens cassés!

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Oui, j'imagine qu'il s'agit de copier/coller d'un navigateur qui supprime le scheme ou protocole de communication (http://) dans la barre d'URL (et LinuxFr.org ne peut l'inférer avec certitude, car on ne sait pas s'il s'agit de HTTP, HTTPS, FTP, etc.). Corrigé, merci.

  • # Fifth browser

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    il y a aussi Fifth browser http://fifth-browser.sourceforge.net/

    pas pu tester encore mais ça semble pas mal du tout.

    En FLTK comme dillo, mais moteur webkit.

    Perso je trouve que dillo est un excellent browser, notamment par ses fichiers de configuration texte qui permettent beaucoup de choses. Et le fait que c'est un des 4 seuls moteurs de rendu open source encore développé activement (blink/webjit, servo, netsurf et dillo).

    « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

    • [^] # Re: Fifth browser

      Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 03/01/16 à 17:56.

      Perso je trouve que dillo est un excellent browser

      C'est clair. Comme je l'ai dit, je l'utilise en parallèle des navigateurs plus gros, mais l'absence de support de JS, notamment, fait qu'a mon avis il est réservé pour certains usages, typiquement aller lire de la doc ou l'usage sur machine chargée/peu performante.

      c'est un des 4 seuls moteurs de rendu open source encore développé activement (blink/webjit, servo, netsurf et dillo)

      Entièrement d'accord. Une des raisons pour lesquelles j'éprouve un immense respect envers netsurf et dillo, c'est justement ça: ce sont les seuls projets ayant une équipe réduite à oser faire ça.

      Je testerai fith browser, merci de l'info.

    • [^] # Re: Fifth browser

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      tu as oublié Microsoft Edge dans ta liste

      • [^] # Re: Fifth browser

        Posté par . Évalué à 4.

        tu as oublié Microsoft Edge dans ta liste

        Y a que le moteur kkscript d'Edge qui est Open Source (pas regardé s'il était libre).
        Mais il manque quand même Gecko dans la liste de BohwaZ<.

        • [^] # Re: Fifth browser

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          En effet, il n'y a que ChakraCore (le moteur JS), sous licence MIT.

        • [^] # Re: Fifth browser

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Edge n'est pas libre, Gecko n'est plus activement développé (enfin un peu, mais les efforts sont concentrés sur Servo et Gecko sera abandonné à moyen terme). KHTML n'est plus non plus activement développé, de même que Tkhtml, et même le W3C a abandonné Amaya.

          Il ne reste donc plus grand chose. Ah si j'ai oublié Prince, qui est probablement le dernier moteur de rendu commercial activement développé avec Presto (encore maintenu par Opera car Opera Mini l'utilise et est toujours leur produit le plus populaire, leur serveur est écrit en Pike et appelle les API Presto) et Martha (un layout engine en Java proprio).

          Ah si il y aussi Prince ! Qui démontre je pense que même avec une petite équipe on peut faire un moteur de rendu efficace et plutôt complet, même si l'objectif n'est pas le même.

          « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

  • # merci, & autres braouzeurs

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 03/01/16 à 11:46.

    Côté "plus moderne", j'apprécie QupZilla. Mais il ne dispose pas de la plupart des fonctionnalités que tu décris ici, c'est peut être rédhibitoire pour tes usages (absence de "configuration par sites" par exemple) C'est du c++/Qt sur Webkit.

    NetSurf tu l'abordes rapidos mais il ne te convient pas ? C'est un navigateur "à l'ancienne" côté esthétique, mais qui dispose de presque toutes les fonctionnalités que tu aimes (hormis la prise de note), il a ses propres bibliothèques (images y compris), le tout se compile (hum, bémol : pas essayé depuis longtemps) sans erreurs, est facile à "manipuler" (chroot, sandbox selinux) et reste léger. Initialement conçu pour RISC-OS, il a le bon goût de fonctionner sur Linux, les Unix-like, osX, Haiku / BeOS et même AmigaOS, il est écrit en C. Il a également le bon goût d'être de loin le meilleur navigateur en framebuffer, en dehors de X. Enfin, pour html5, il y a hubhub Tu trouvera dans NetSurf des flux rss, une interface pour les mails (hum, je ne sais pas si c'est encore le cas) la gestion des extensions et du JS, la gestion par sites, bref un bon client lourd (enfin, seulement dans le sens possibilités internes)

    • [^] # Re: merci, & autres braouzeurs

      Posté par . Évalué à 2.

      NetSurf tu l'abordes rapidos mais il ne te convient pas ? C'est un navigateur "à l'ancienne" côté esthétique, mais qui dispose de presque toutes les fonctionnalités que tu aimes (hormis la prise de note)

      Je dois avouer que je n'ai pas ré-essayé netsurf depuis un bail, mais j'ai un doute sur le fait qu'il supportait le JS (nécessaire malheureusement sur la plupart des sites modernes), et je suis quasi-sûr qu'il ne supporte ni les mouse gesture ni la configuration site par site, par exemple.

      Un test rapide me fait avoir une page blanche quand je vais sur DDG, déjà, et la configuration… quelque chose à du casser sur mon système (Debian jessie, netsurf-gtk parce que netsurf-fb à toujours été cassé sur Debian d'expérience), je me retrouve avec les IDs des menus manifestement: preferencesMainTabtitle, preferencesAppearanceTabtitle, etc. Du coup c'est assez rebutant. Si les fonctionnalités que j'apprécie y sont et doivent etre activées, je n'ai pas envie de chercher dans des menus au noms en forme de forme de variable :)

      Pour le côté esthétique à l'ancienne, je dois avouer que celle de vivaldi est classe, mais une esthétique moins évoluée ne me dérangerait absolument pas.

      Il a également le bon goût d'être de loin le meilleur navigateur en framebuffer,

      Malheureusement, la dernière fois que j'ai regardé sous Debian, le paquet dédié ne fonctionnait pas. Ou alors il faut aller bidouiller je ne sais quoi je ne sais où.
      Peut-être que les fonctionnalités que tu décris sont sur le port -fb, et non sur le port -gtk?

      • [^] # Re: merci, & autres braouzeurs

        Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 03/01/16 à 19:24.

        Moi aussi cela fait un bout de temps (un paquet d'années) que je n'ai pas utilisé NetSurf (du temps où pour le côté esthète tout je faisais tout depuis des tty non graphiques, et il était le seul à proposer autant de support) Il est possible que des fonctionnalités n'y soit pas ou plus. Mais/et je ne suis paas étonné que le binaire pour Debian soit un peu "foireux" (ce n'est pas un troll, c'est juste que ce n'est pas habituel pour une app packagée par/pour une distro d'être aussi indépendante par exemple). Je n'ai jamais utilisé de binaire, toujours compilé depuis les sources, avec *tout* les supports du projet (les biblio livrées à part, leurs docs). Et je vais très probablement recommencer à utiliser NetSurf pour certains besoins précis.

        • [^] # Re: merci, & autres braouzeurs

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Le Javascript était désactivé par défaut dans NetSurf, mais la version 3.4 qui va sortir très prochainement (ainsi que les nightly builds depuis un moment) l'activera par défaut, en utilisant le moteur Duktape. Avant, une vieille version de SpiderMonkey était utilisée mais ça marchait pas terrible. L'intégration avec Duktape a l'air de mieux se passer.

          C'est dommage que l'interface GTK ne soit pas très bien maintenue. NetSurf fonctionne beaucoup mieux sur d'autres systèmes. En tout cas, les contributions sont les bienvenues!

          • [^] # Re: merci, & autres braouzeurs

            Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 22/01/16 à 19:32.

            Bizarre, j'ai envoyé un mail sur la ml à ce sujet, et il m'a été répondu qu'il n'y à pas de support de JS? Ceci dit ça fait quelques temps (plusieurs semaines) que j'ai pas relevé ma boîte mail, il y à peut-être eu du nouveau…

            [edit]
            Ah bah avec le bon mot-clé et en lisant la page d'accueil, l'œil trouve vite la section intéressante! Il y a en effet un message du mois d'août qui traite de ce sujet.

  • # Iceweasel

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    configuration globale puis au cas par cas des sites. Tous les sites utilisent la configuration globale, jusqu'à ce que l'utilisateur estime qu'un site mérite une configuration spécifique. L'intérêt? Moi, je m'en servais notamment pour faire une liste blanche des sites que j'autorisais à utiliser JavaScript, ainsi que ceux qui avaient le droit de conserver leurs cookies d'une session à l'autre, par exemple.

    Pourtant, c'est le cas pour Firefox (mais pas pour le JavaScript)

    Permission firefox

    outil de configuration décent (j'insiste, décent), qui permettait de configurer beaucoup de choses, pointues ou non, sans passer par le tristement célèbre "about:config". Franchement, ce "about:config", je pense qu'il pourrait être remplacé par des fichiers de configuration plats. Au moins on pourrait versionner les configurations, les commenter, et les éditer avec de vrais éditeurs.

    Sous Firefox, c'est dans un fichier prefs.js, tout à fait éditable et versionnable.

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Iceweasel

      Posté par . Évalué à 3.

      Pourtant, c'est le cas pour Firefox (mais pas pour le JavaScript)

      Tu passes par où pour avoir ça? Impossible de trouver ce dialogue ici?

      sans passer par le tristement célèbre "about:config"

      Sous Firefox, c'est dans un fichier prefs.js,

      Ah, un bon point pour FF alors.

      • [^] # Re: Iceweasel

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Clic droit sur une page, "Informations sur la page", tout simplement.

        Tu peux voir toute la liste dans about:permissions

    • [^] # Re: Iceweasel

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Pourtant, c'est le cas pour Firefox (mais pas pour le JavaScript)

      Tiens, ça pourrait être une idée de faire une demande de feature pour ça, qq1 a déjà regardé si ça avait été fait dans bugzilla ?

  • # .

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    supportant notamment bittorrent, ce qui me semble quand même vachement plus pertinent que le support de WebRTC pour un navigateur web.

    Mmmh c'est ironique ?

    • [^] # Re: .

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 03/01/16 à 18:02.

      Absolument pas.

      Je trouve qu'il est plus pertinent pour un navigateur de savoir supporter des protocoles permettant de récupérer des fichiers, que de permettre la communication temps-réel.

      • [^] # Re: .

        Posté par . Évalué à 0.

        N'oublie pas qu'on peut faire du transfert de fichiers avec webrtc (entre autres)

      • [^] # Re: .

        Posté par . Évalué à 8.

        J'avoue que j'ai du mal à comprendre. Chez moi je vois un lien du type protocole://ressource (avec protocole autre que http ou ftp), je clique dessus et là ça me l'ouvre dans le logiciel adapté. Qu'est-ce que tu voudrais de plus ?

        splash!

        • [^] # Re: .

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Chez moi je vois un lien du type protocole://ressource (avec protocole autre que http ou ftp), je clique dessus et là ça me l'ouvre dans le logiciel adapté.

          Ah ah. Si c'était si simple, ça serait pas dans Firefox.

          Donc : about:config, cliquer sur "OK je sais ce que je fait", créer une entrée booléenne "network.protocol-handler.expose.magnet" et la mettre à false. Fermer ce truc, revenir sur le lien et LÀ ENFIN PEUT-ETRE Firefox te proposera de choisir un programme.

          C'est marrant comme la politique Mozilla c'est "simplifier l'interface" mais que ça implique de complexifier les choses pour 99% des tâches.

          « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

          • [^] # Re: .

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Firefox me propose d'ouvrir les magnets avec mon client bitorrent et je n'ai absolument pas été trifouiller dans about:config pour ça. Doit y avoir une couille dans le potage de la gestion des types MIME dans ton OS / installation / kekpart chez toi quoi.

            • [^] # Re: .

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Nope c'est un souci récurrent et connu chez FF : http://kb.mozillazine.org/Register_protocol#Firefox_3.5_and_above

              « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

              • [^] # Re: .

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Dans la mesure où la solution pour Windows et Linux indique d'enregistrer le programme qu'on veut utiliser pour le protocole foo, à la main dans le truc qui gère les associations de type MIME (le registre, gconf…) je vois pas trop en quoi ça contredit mon il doit y avoir une couille avec la gestion des types MIME de ton OS. Faut croire que mon client bittorrent est tellement bien codé qu'il a réussi à se faire connaître par l'OS comme client bittorrent ; quel exploit.

      • [^] # Re: .

        Posté par . Évalué à 10.

        Pourtant tu reproches à des brouteurs de ne pas avoir de client mail ni IRC :/. Ce qui est à la fois pas très cohérent et pas superkiss/lourdingue.

        • [^] # Re: .

          Posté par . Évalué à 2.

          Désolé du retard.

          Ceci dit, non, je n'ai pas reproché l'absence du support d'IRC/POP/IMAP/whatever des autres brouteurs.

          Ce que j'ai dis dans le journal est:

          intégration de systèmes de messagerie: IRC, mail, flux RSS. Je pleure surtout les flux RSS, pour les autres j'utilisais souvent d'autres outils, mais bon, oui, O12 était une suite internet, pas juste un brouteur, donc c'était pertinent (et utile, avec la synchronisation qu'ils ont été (parmi?) les premiers à proposer).

          Notes:

          • "surtout les flux RSS, pour les autres j'utilisais souvent d'autres outils"
          • "oui, O12 était une suite internet, pas juste un brouteur"

          Clairement, je ne considère pas O12 comme étant KISS. Pas niveau software en tout cas, bien que je n'aie pas vu le code.

          Bon, j'admets, à bien y réfléchir, conceptuellement parlant, le RSS ne devrais pas être supporté par le navigateur non plus. Mais je trouve quand même que c'est une fonctionnalité nettement plus utile (ah cool on est dredi) que la gestion des fenêtres.

          Si on dois parler de browser KISS, très bien.
          Perso, mon rêve est de trouver un navigateur qui fasse uniquement ces choses, mais les fasse bien en laissant le reste au reste de mon système (quitte à fournir des exécutables différent pour les faire, j'aurai rien contre, au contraire):

          1. rendu de site web correct, y compris les trucs utilisant des frameworks développés par des gens qui crois que <a href=foobar> est moins bien qu'un lien via du javascript.
          2. blocage des contenu exécutables au cas par cas. Exécutable, ça veut dire bien sûr flashplayer, mais aussi les image animées ou les contenus multimédia. Pour le JS, je serai plus tolérant, ne serait-ce que le bloquer domaine par domaine (disons, pour linuxfr.org j'autorise, et pour google.com je refuse, alors que je pourrais accepter stupidement pour google.fr) serait déjà génial. Sans plugin. J'insiste.
          3. même chose que précédemment pour les cookies. En fait, je pourrais résumer 2 et 3 en: activation au cas par cas de tout contenu nécessitant une évolution sur le temps.
          4. pas de gestion des fenêtres. Le WM devrait pouvoir tout gérer. Par contre, il faut encore que je trouve un WM capable de supporter:
          • le placement des fenêtres optimal (comme le font les TWM)
          • un contrôle total avec n'importe quel périphérique (uniquement souris, uniquement clavier, uniquement manette, uniquement… ou n'importe quel mix de ces périphériques)
          • les applications souhaitant positionner plusieurs fenêtres selon une configuration définie par l'utilisateur, dans la configuration du WM.
          • les messages inter-fenêtres (hum… pour être honnête, je pense que dbus pourrait faire le taf, mais le trop peu que j'en sais et la façon dont c'est présenté font que j'en ai peur).

          À ma connaissance, ça n'existe pas encore?
          Si tu crois déceler dans ces dernières lignes que je considère toute application interactive comme étant incapable de faire correctement son job, c'est normal, je le pense. De même, si tu crois déceler dans ces mêmes lignes que je considères tous les gestionnaires de fenêtre comme insuffisants.
          Par contre, si tu décèles du mépris envers les créateurs de WM (tiled ou pas), de toolkits graphiques (GTK, Qt, MFC (oui, c'est du MS), whatever), ou d'applications, tu te trompes: le problème est énorme, et tous ont fait ce qu'ils ont pu pour combler un besoin, et je ne suis pas sûr que tout ait été pensé pour arriver à l'état actuel. Notablement The Gimp Toolkit.

          Pour le 1, O12 n'était pas valide. Linuxfr révélait, notamment, quelques bugs ennuyeux mais pas incontournables. J'en ai reporté 2 de mémoire, l'un à été corrigé, l'autre refusé parce que c'était O12 qui bugguait (normal). J'en rencontre encore avec vivaldi, pourtant basé sur chromium, de temps en temps… pas que ici, mais je pense que c'est du à vivaldi, donc je reporte pas.
          Pour le 2… O12 le faisait. Otter-browser le fait (partiellement au moins, pas tout testé). Les autres qui le font je ne les connais pas, ou alors ça ne saute pas aux yeux de l'utilisateur demi-fouineur (qui ne vas pas dans about config) que je suis.
          Pour le 3, la plupart (donc pas tous) des navigateurs que je connais le font. Le premier que j'ai connu à l'avoir fait était opéra, par contre.
          Quant au 4, les rares que je connais font mal le reste.

          Bref, O12 était pour moi la meilleure solution d'une situation désagréable. Otter-browser et vivaldi sont clairement ses héritiers.
          Otter est configurable pour une bonne sécurité mais inutilisable (au moment d'écriture du journal).
          Vivaldi est configurable pour le confort mais aussi mauvais en terme de sécurité que la moyenne.

          J'avoue, je me laisse aller au confort de vivaldi, pour le moment. Et le jour ou je voudrais aider à un browser qui tend vers mes idées, ça sera netsurf. Certainement pas chromium ou firefox.
          Maintenant, pour moi, quand on prend du mainstream, c'est pour le confort. Vivaldi et otter, en se basant sur chromium, font pour moi partie du mainstream.

      • [^] # Re: .

        Posté par . Évalué à 8.

        C'est bizarre. Je préfère avoir un logiciel spécifique pour tous mes téléchargements (http, torrent, ftp,…) que d'avoir ça dans le navigateur. Simplement parce que :

        • ça permet de centraliser tous les téléchargements (y compris ceux que je fais en console ou via mon MUA)
        • ça donne plus de fonctionnalités : la mise en place de limite de débit ou une priorisation
        • ça permet d'arrêter son navigateur sans arrêter les téléchargements

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: .

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Moi je préfère monter mes fichiers torrent comme lecteur réseau avec BTFS, chacun son truc.

          Opera le fait depuis 10 ans.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.