Journal Canonical: les fouteurs de merde, le retour

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
36
5
mar.
2013

Après avoir annoncé il y'a quelques temps une migration vers Wayland voilà que Canonical annonce finalement que Wayland ne correspond pas à leurs besoins et bosse sur un nouveau serveur graphique:

http://www.omgubuntu.co.uk/2013/03/canonical-announce-custom-display-server-mir-not-wayland-not-x

http://www.omgubuntu.co.uk/2013/02/canonical-working-on-new-display-server

Bon, que le meilleur gagne mais du coup, on se retrouve un peu de nouveau face à un "Canonical vs RedHat" …

Il semble aussi que Unity-2d va être porté vers Qt5/QML et deviendra le Unity par défaut pour les prochaines version de Ubuntu (en sa basant directement sur MIR et en abandonnant Compiz j'imagine).

  • # More

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    http://www.olli-ries.com/mir-unity-qml-unity-apis-unity/

    L'explication d'un dev sur la migration de Compiz vers Qt/QML.

  • # Ca pulse!

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    On risque donc de se retrouver avec la même situation que pour l'audio avec plein de serveurs concurrents.

    X11, Wayland, SurfaceFlinger, Mir, DirectFB…

    http://devnewton.bci.im

    • [^] # Re: Ca pulse!

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Pas sur, je pense que le gagnant sera celui qui arrivera à convaincre AMD et Nvidia de faire un driver proprio pour son architecture…

      A voir qui de Canonical ou de RedHat a le plus de force de frappe.

      • [^] # Re: Ca pulse!

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Pas sur, je pense que le gagnant sera celui qui arrivera à convaincre AMD et Nvidia de faire un driver proprio pour son architecture…

        Je pensais la même chose, voire une version plus succincte, "celui qui convaincra Nvidia". Mais ça ne tient pas compte du mobile, donc d'une partie significative de la question, non?

        • [^] # Re: Ca pulse!

          Posté par . Évalué à 1.

          Pas forcement étant donné que Nvidia est aussi présent dans le mobile via ses cartes Ion, il a donc déja des drivers pour le serveur d' Android, qui est Surface Flinger si je ne me trompe pas. Donc pour le moment, c'est ce serveur qui est clairement en avance.

          Sur le coup, Nvidia peu etre le juge de paix.

      • [^] # Re: Ca pulse!

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Pas sur, je pense que le gagnant sera celui qui arrivera à convaincre AMD et Nvidia de faire un driver proprio pour son architecture…

        C'est presque ça, sauf que AMD/Nvidia ce n'est pas (plus) ceux qui comptent. Le gagnant sera celui qui arrivera à faire marcher son système avec les GPUs des architectures embarquées.

        Ce que s'est dit Canonical, c'est qu'en fait des pilotes existent déjà pour les architectures embarquées. Ces pilotes, on les trouve dans Android et il suffit donc de les récupérer, puis de mettre une couche graphique compatible avec par dessus (c'est ça mir). Imagine les possibilités, on pourra faire marcher ubuntu sur tous les téléphones/tablettes Android existants sans faire de boulot sur le pilote. Ça fait rêver canonical la nuit ça. Donc l'utilité de mir, ce n'est pas ce sur quoi porte la discussion (l'input et autres) mais c'est de pouvoir réutiliser tous les pilotes propriétaires Android.

        Et c'est aussi ce qui ennuie profondément les développeurs de Wayland, qui sont principalement pro-libre.

        Bref, du bon troll en perspective; je me régale d'avance.

        • [^] # Re: Ca pulse!

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Dieu merci, les logiciels proprios vont être une fois de plus une démonstration d'un processus qualité industrielle comme on a pu si souvent le voir, et en aucun cas des trucs moches qui requiert des hacks crades ( comme changer le nom d'un windows manager pour ne pas déclencher d'erreur dans un driver AMD ) parce qu'ils ont besoin de sortir à toute vitesse pour des questions de time to market.

          Je suis sur que les déboires tel que http://vizzzion.org/?blogentry=819 ne vont pas être de mise, tout comme les soucis qu'on a eu avec ndiswrapper et que Samsung va avoir entre temps embauché des codeurs capables de coder sans rajouter de souci de sécurité.

        • [^] # Re: Ca pulse!

          Posté par . Évalué à 10.

          Déjà, faudrait qu'on définisse ce qu'on appelle "gagnant", parce que je sais pas pour vous, mais pour moi, être gagnant, ça veut dire qu'à la fin j'ai un système qui marche au poil avec mes applis qui tournent sans problème dessus, et je me carre un peu que 1% des gens dans le monde l'utilise aussi.

          S'il y a 3 systèmes et que Mir requiert une énorme charge de travail qui repose uniquement sur les épaules de Canonical, grand bien leur fasse, ça ne changera pas ma vie, je n'étais déjà pas emballé par un Ubuntuphone, je ne le serai pas moins après (on descend pas sous 0 sauf à la haine, et moi j'en fous trop pour les haïr).

          Sur le bureau, ce ne sont ni AMD ni nVidia qui feront la loi. S'ils la faisaient, Linux serait mort il y a des années quand ils s'en carraeint l'oignon (et je ne dis pas qu'aujourd'hui c'est très différent, cf les moyens mis en oeuvre…)
          Sur le bureau, Steam a du poids, RH a du poids, les développeurs d'applis ont du poids! Canonical en a aussi, mais on en reparlera quand ils devront porter LibreOffice sur Mir…

          Sur l'embarqué, mouai: on revient de plus en plus vers un éclatement des solutions, avec toujours la part du lion à iOS et Android, qui ne migreront ni sur l'un, ni sur l'autre, ensuite on a:
          Windows8: je dois vraiment argumenter??
          Sailfish: utilise déjà QML et QtQuick non? donc partir vers Wayland serait presque logique, vu que ça va juste marcher plus vite
          RIM: ils sont déjà en mode survie, je ne les vois pas partir à l'aventure sur un coup si risqué

          Et de toute façon, moi je rêve d'un…
          Plasma-phone! Le système libre à base de Mer et de Plasma Active pour télépone!

          Mir arrive trop tard, je n'imagine pas les dévs de Qt se dire "oh tiens? si on laissait tomber tout ce qu'on a fait sous Wayland pour repartir vers cette solution bancale portée par une seule boite dans son coin qui n'a juré que par Gnome pendant des années et dont on ne sait jamais quel sera le prochain coup de tête?"

    • [^] # Re: Ca pulse!

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Ce n'est en soit pas un mal.
      Cela montre que le système est souple et que la mort d'un de ces projets n'annonce pas la fin de la fonctionnalité.

      Et avoir le choix est toujours bon, chacun a ses envies ou besoins différents et avoir des projets différents permet de répondre à ces problématiques.
      Le problème c'est que cela doit se faire proprement pour que cela soit agréable…

    • [^] # Re: Ca pulse!

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      avec plein de serveurs concurrents.

      Pas grave, ça. LP va fabriquer une surcouche unificatrice…

      * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

    • [^] # Re: Ca pulse!

      Posté par . Évalué à 1.

      On risque donc de se retrouver avec la même situation que pour l'audio avec plein de serveurs concurrents.

      T’inquiète pas Lennart va arriver et il va mettre tout le monde d'accord !
      Bon d'accord il va foutre un sacré bordel avant, mais au final tout le monde migrera vers ça solution parce quand même au final ça sera pas mal son truc!

  • # L'excuse semble un peu juste...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    J'ai l'impression mais je peux me tromper que Canonical a souvent tendance à critiquer les projets à la fin sans tenter d'inverser la vapeur pour justifier leur nouvel ouvrage.
    Par exemple Unity, si ma mémoire est bonne, a été annoncé une fois que GNOME 3.0 a été bien avancé et non au début quand les idées pouvaient se changer facilement.

    Ici encore, il ne semble pas qu'ils se soient beaucoup pencher sur Wayland notamment au début pour produire quelque chose plus en phase avec ce qu'ils veulent.
    Ce n'est donc pas un peu facile de critiquer après que tout a été fait plutôt que d'aider à l'élaboration au début ?

    • [^] # Re: L'excuse semble un peu juste...

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 05/03/13 à 10:54.

      Par exemple Unity, si ma mémoire est bonne, a été annoncé une fois que GNOME 3.0 a été bien avancé et non au début quand les idées pouvaient se changer facilement.

      Ce qui pose problème avec gnome3, c'est son interface gnome-shell. Le coeur du projet n'a pas fait l'objet de critiques il me semble, en tous cas pas comparable a gnome-shell.

      Unity a été créé pour répondre au besoin d'avoir une autre interface que gnome-shell, et on ne devait pas savoir la tête que ca aurait au début de gnome3.

    • [^] # Re: L'excuse semble un peu juste...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ce n'est donc pas un peu facile de critiquer après que tout a été fait plutôt que
      d'aider à l'élaboration au début ?

      Pour aider à l'élaboration, faut il encore que ton avis soit entendu.

      Je ne doute pas que les devs de Canonical l'ont fait, en tout cas pour la petite partie de KDE sur laquelle je bosse, j'ai été contacter par un dev de Canonical pour faire le point sur la situation actuel, jeter un coup d'oeil au début de qmenumodel (équivalent de gmenumodel pour Qt et donc je comprend mieux le besoin d'intégration dans Unity au regard de cette nouvelle), donner mon avis, proposer des améliorations…

      Il faut arrêter avec la vision de Canonical les méchants qui veulent pas contribuer car je pense vraiment pas que le manque d'ouverture soit de leur coté… En tout cas, avec KDE cela se passe toujours comme il le faut.

      • [^] # Re: L'excuse semble un peu juste...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        I suspect a typical "we cannot control that other project so we create our own" thing going on here.

        Ce qu'il faut accepter, c'est qu'ubuntu ne soit plus une distribution Linux "classique". C'est une distribution d'ubuntu. Logique donc, qu'ils ne supportent plus Kubuntu. la plus grosse distrib' Linux -en terme d'utilisateurs- n'est plus un Linux standard mais un produit à part entière qui s'éloigne chaque jour un peu plus des autres produits.

        Il ne s'agit pas de dire "bien ou mal", juste de constater.

        • [^] # Re: L'excuse semble un peu juste...

          Posté par . Évalué à 10.

          n'est plus un Linux standard

          C'est quoi un Linux standard ? Un qui supporte la LSB ? Un init system V ?

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: L'excuse semble un peu juste...

            Posté par . Évalué à 10.

            Debian ?

            • [^] # Re: L'excuse semble un peu juste...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Debian ?

              Oui ça résume bien.

              Ubuntu se concentrera de plus en plus sur "Ubuntu OS", concurrent des autres distributions Linux mais aussi de Android, Firefox OS, Google OS.

              Ce n'est pas une coïncidence si Gnome, de son côté, souhaite fournir un produit cohérent et complet ("gnome os") se voulant identique qu'il soit distribué par a ou b. En un sens chacun tire le drap de son côté. C'est la guerre, qu'on y voit une saine concurrence ou un danger de fragmentation.

              • [^] # Re: L'excuse semble un peu juste...

                Posté par . Évalué à 3.

                Debian ?

                Oui ça résume bien.

                Donc Ubuntu c'est comme Red Hat (et dérivées : Cent OS, Fedora,…), c'est comme Slackware (et dérivées : Archlinux,…) et de même pour gentoo. Faut bien voir que les bases de ces distributions sont différentes (pas le même init, pas la même gestion du réseau et je ne parle pas de la gestion des paquets).

                J'adore Debian et je ne jure que par elle, mais faut pas être nombriliste non plus.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: L'excuse semble un peu juste...

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Slackware (et dérivées : Archlinux,…)

                  C'est pas parce que le principe du « on touche le moins possible à l'upstream » est partagé entre ses deux distributions que l'une dérive de l'autre, ni même qu'elles poursuivent le même but.

                  Captain Obvious me souffle dans l'oreillette que Slackware n'est pas une rolling release et que ce n'est qu'une des nombreuses différences entre ces distributions.

                  CentOS est un clone libre de RHEL, Fedora est le bac-à-sable communautaire de RedHat.

                  Ubuntu se base sur Debian donc c'est tout sauf : « Ubuntu c'est comme Red Hat ».

                  Bref, chaque distribution a une philosophie et un but. Elles s'en sortent plus ou moins bien selon certains critères, au combien différents.

                  • [^] # Re: L'excuse semble un peu juste...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    C'est pas parce que le principe du « on touche le moins possible à l'upstream » est partagé entre ses deux distributions que l'une dérive de l'autre, ni même qu'elles poursuivent le même but.

                    En effet, j'ai du lire quelque part qu'arch était une dérivée de slackware (ce qui pourrait être vrai malgres le changement de type de versionnement). On parle tellement souvent de la vénérable pour décrire arch que j'ai du faire une association d'idée.

                    CentOS est un clone libre de RHEL, Fedora est le bac-à-sable communautaire de RedHat.

                    Et même qu'oracle linux (ou unbreackable linux) c'est tout pareil que Red Hat mais avec un support d'Oracle, mais encore ?

                    Ubuntu se base sur Debian donc c'est tout sauf : « Ubuntu c'est comme Red Hat ».

                    Sauf que si tu remonte un peu, tu verra que je réponds à saltimbanque qui nous explique qu'Ubuntu c'est pas une distribution classique parce que c'est pas Debian. J'explique juste que ça signifie que c'est alors aussi le cas de Red Hat et de l'écrasante majorité des distributions (et des utilisateurs de linux) qui sont au moins aussi éloignées de Debian que l'est Ubuntu.

                    Bref, chaque distribution a une philosophie et un but. Elles s'en sortent plus ou moins bien selon certains critères, au combien différents.

                    Waow ! T'a du réfléchir longtemps pour en sortir une comme ça.

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: L'excuse semble un peu juste...

                      Posté par . Évalué à 5.

                      T'énerve pas tu n'as pas complètement tort ! ;)

                      Sur le site d'Arch :

                      Judd Vinet, a Canadian programmer and occasional guitarist, began developing Arch Linux in early 2001. Its first formal release, Arch Linux 0.1, was on March 11, 2002. Inspired by the elegant simplicity of Slackware, Polish Linux Distribution, and CRUX, and yet disappointed with their lack of package management at the time; Vinet built his own distribution on similar principles as those distros. But, he also wrote a package management program called pacman, to automatically handle package installation, removal, and upgrades.

                      Slackware a du inspirer beaucoup de distributions c'est sûr vu son âge.

                      aussi éloignées de Debian que l'est Ubuntu.

                      Je me demande si un jour, et quand, Ubuntu ne dépendra plus du tout de Debian.

                      Waow ! T'a du réfléchir longtemps pour en sortir une comme ça.

                      Tu veux dire que cette phrase est réfléchie ?! Waow je m'impressionne ;)

    • [^] # Re: L'excuse semble un peu juste...

      Posté par . Évalué à 6.

      Vu les dates de sorties de gnome-shell et d'unity je pense que tu te trompes. De plus, comme pour la majorite des projets Gnome, cela est sortie de chez RH sans que personne ne soit reellement consulte, meme pas les utilisateurs et toutes les personnes ayant eu l'inconscience de dire que le bousin etait pas ABSOLUMENT genial se sont renvoyer balader.

      • [^] # Re: L'excuse semble un peu juste...

        Posté par . Évalué à 7.

        Faut pas charrier. GNOME Shell et le développement progressif de la vision de GNOME 3 a été entièrement fait de façon publique, avec diverses pages de wiki et discussions de conférences. Je ne parle même pas ici des idées floues de "on devrait faire quelque chose de nouveau" de 2005; je parle de mockups et de code concret, et ce, dès 2008-2009.

        Et après Canonical les a tous trahis à la dernière minute: quand GNOME 3.0 était à six mois de sortir, Canonical a fait "lol nope, tenez, voici Unity, KTHX BYE".

        Je le sais, j'étais présent à Boston (en tant que contributeur/fan indépendant, encouragé à venir pour m'impliquer dans un hackfest et en même temps aller voir de quoi le gnome summit avait l'air) à l'automne 2010 quand Ted Gould a lâché la bombe. Sur le coup, je n'avais pas trop saisi ce qui se passait et ne comprenais pas pourquoi tout le monde hurlait au meurtre…

        Les événements qui suivirent, dans les mois et années depuis, m'ont fait comprendre.

    • [^] # Re: L'excuse semble un peu juste...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      J'ai l'impression mais je peux me tromper que Canonical a souvent tendance à critiquer les projets à la fin sans tenter d'inverser la vapeur pour justifier leur nouvel ouvrage.

      Ce n'est donc pas un peu facile de critiquer après que tout a été fait plutôt que d'aider à l'élaboration au début ?

      Je pense malheureusement que c'est de la communication, du marketing. Intégrer un nouveau composant que les autres n'ont pas, ça permet de dire qu'on est une entreprise innovante. Il y a cette dimension là chez Canonical, une volonté de se démarquer des autres. Pour caricaturer un peu, il faut que les gens connaissent la marque Ubuntu mais le moins possible la marque Linux.

  • # Differences ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Je n'ai pas trop compris les avantages/differences de Mir sur Wayland. J'ai l'impression que leur argument pour ne pas utiliser wayland est que ce dernier est pensé pour, en plus des PC "traditionnels", les smartphones, tablettes, etc…
    Puis ils expliquent que l'avantage de Mir est d'etre "unifié" pour les PC/tablettes/smartphones. WTF ? J'ai du louper quelquechose…

    • [^] # Re: Differences ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Ok, le journal de patrick_g m'a permis de comprendre : Wayland est plutot desktop-only (laissant le monde Android a Surface-Flinger), et Mir se propose de tout unifier. L'article du second lien est un peu ambigu, d'où mon erreur.

      • [^] # Re: Differences ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Wayland n'est pas desktop only, au contraire. Wayland a une architecture bien plus simple et bien plus propre que Mir. Mir dans sa conception est plus proche de l'architecture X11 + compositeur que d'une approche novateur (wayland bien que je ne pense qu'il y a rien de novateur dans wayland mais seulement du bon sens). Ainsi la plus part de ce que fait wayland sera dans unity et non pas dans mir. Ce qui est a mon sens une grave erreur (avis partagé par presque tous les dévelopeur X). Mir semble donc plus proche de l'existant est c'est là que le problème ce situe.

        De plus en plus les devices comme les téléphones portable sont capable de se comporter comme un vrai ordinateur si tu leur adjoind un clavier et un écran. Le point fort de wayland c'est qu'il est bien plus malléable que le laisse entendre la description donné par ubuntu (soit ils sont incapable de lire le code wayland soit ils font preuve de mauvaise fois je ne trancherai pas ce débat). Donc Wayland supporte aussi bien un écran tactile, qu'un couple clavier souris, ou qu'un stylet et offre une intégration bien supérieur pour le traitement sécurisé des inputs. C'est pourquoi a mon sens wayland est bien plus adapté pour l'unification car non seulement il peut répondre au besoin d'un desktop classique mais en plus il est facilement utilisable avec les inputs device des tablets ou téléphone, le tout avec un même est unique protocole.

        Je tiens à souligner par ailleur que mir aujourd'hui c'est ~14 000lignes de code, weston ~26 000lignes et mir ne fait pas 10% de ce que weston fait (notament sur l'input). Je crois que celà est un révélateur suffisant de la qualité du design de wayland.

        • [^] # Re: Differences ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Wayland a une architecture bien plus simple et bien plus propre que Mir.

          Ah? Pourtant les deux m'ont l'air assez similaire, c'est quoi les différences selon toi?

          Ainsi la plus part de ce que fait wayland sera dans unity et non pas dans mir.
          ???
          Euh la librairie wayland ne fait pas grand chose, c'est weston qui fait plein de chose, non?

          Pour le reste, Mir semble en effet immature car il n'a pas encore la gestion des input alors que la partie difficile dans un serveur d'affichage c'est la gestion des inputs, la partie affichage c'est la partie facile..

          • [^] # Re: Differences ?

            Posté par . Évalué à 10.

            Dans le design wayland tu as un serveur (weston) qui fait 90% du boulot dans un seul process qui a une vision global de l'état courant de l'ensemble des applications. Dans le design mir, la majeur partie est dans unity (du moins c'est l'impression que donne actuellement le code et les commentaires des gens impliqués dans mir), bref cela ressemble beaucoup plus a X11 + compositeur ou le compositeur est un process séparé qui ne sait pas forcement tout et qui doit parler avec mir et les applications.

            mir semble par ailleurs bien plus limité sur l'aspect graphique, visiblement pas de concept de sub-surface/region, ni de concept pour le damage d'une region ou l'opacité. Deux choses qui permettent au serveur wayland (par exemple weston) de réaliser des optimisations qui permettent de sauver beaucoup d'énergie. C'est peut être juste parce que mir n'a pas encore implémenté tout ca mais cela semble plus être le résultat de leur design bien plus limité.

            http://bazaar.launchpad.net/~mir-team/mir/trunk/view/head:/include/mir_toolkit/mir_client_library.h

            Je n'irai pas plus loin sur l'aspect input parce que je suis bien moins familier sur le domaine mais ce que j'entends de la part de personne que j'estime les plus compétentes sur ce sujet dans l'univers du libre ne me rassure pas et conforte l'opinion que j'ai formé après avoir regardé la partie graphique de mir. La partie transformation des inputs par exemple semble totalement absent.

            Oui wayland ne fait pas grand chose, comme souvent j'abuse du mot wayland pour parler de l'ensemble de l'ecosystème et dans ce cas particulier du serveur wayland dont une des implémentations est weston. Mais c'est pour moi le point central, weston fait beaucoup de chose mais ils les fait bien et de manière simple parcequ'il a toute les informations nécessaire. Dans le couple unity/mir les informations sont partagés entre les deux ce qui conduira inévitablement a avoir l'un des deux sans l'information que l'autre a.

            • [^] # Re: Differences ?

              Posté par . Évalué à -1.

              Pour moi, mir c est libwayland et unity weston.
              Mais bon j' ai la flemme de lire le code alors je vais attendre qu il y ait de la doc..

        • [^] # Re: Differences ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je tiens à souligner par ailleur que mir aujourd'hui c'est ~14 000lignes de code,

          sur les 14 000 lignes de code, y a pas mal de déclarations de la GPL etc. J'ai vraiment été étonné du peu de code qu'il y a pour un projet qui a commencé il y a plus de 6 mois.

          • [^] # Re: Differences ?

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 05/03/13 à 20:53.

            On te dit qu'on va faire mieux que Wayland qui a bientôt 5 ans d'existence et le soutien de l'ensemble de l'industrie ! Ils sont tellement forts qu'ils le feront avec 2x moins de lignes de code !

  • # Faudrait savoir

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Parfois ils sont accusés de ne pas contribuer suffisamment à la communauté. Et puis quand ils se lancent dans un nouveau développement, les voici « fouteurs de merde ».

    Sans connaître les tenants et aboutissants de l'affaire, il me semble un peu prématuré de poser un tel qualificatif. À priori la concurrence ne peut qu'avoir du bon dans un domaine (les serveurs graphiques) qui semble avoir trop longtemps pâti de l'immobilisme.

    À propos sous quelle licence prévoient-ils de distribuer leur MIR ?

    • [^] # Re: Faudrait savoir

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Parfois ils sont accusés de ne pas contribuer suffisamment à la communauté. Et puis quand ils se lancent dans un nouveau développement, les voici « fouteurs de merde ».

      Euh… Le reproche n'est pas qu'ils fassent du libre à tout va (ils distribuent une distro libre), le reproche est de créer un concurrent à chaque fois, qui marche moins bien, que personne d'autre n'utilise, plutôt que de contribuer suffisamment à la communauté = remonter des patch, faire évoluer l'existant.

      À priori la concurrence ne peut qu'avoir du bon dans un domaine (les serveurs graphiques) qui semble avoir trop longtemps pâti de l'immobilisme.

      Ca peut aussi diviser (et ne dit-on pas "diviser pour mieux régner"? Ben la même pas besoin d’ennemi, on se flingue tout seul).
      La concurrence a du bon, mais pas partout, par exemple pas quand il faut un protocole commun pour tous travailler ensemble. On ne fait alors que diviser les efforts. Après, rien de nouveau certes (KDE vs Gnome, RPM vs deb…)

    • [^] # Re: Faudrait savoir

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Parfois ils sont accusés de ne pas contribuer suffisamment à la communauté.

      Justement, ils auraient pu contribuer à Wayland au lieu de faire leur Mir en express douce.

      la concurrence ne peut qu'avoir du bon dans un domaine (les serveurs graphiques)

      Les serveurs graphiques pâtissent surtout du manque de bons drivers libres. Maintenant il va falloir écrire 3 drivers: un pour Mir, un pour Wayland et un pour Xorg.

      http://devnewton.bci.im

      • [^] # Re: Faudrait savoir

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Oui, surtout que mon titre est avant tout une vanne…

        Et il semble que pour l'instant, MIR ressemble plus à un gestionnaire de composition pour remplacer Compiz qu'à un équivalent de Wayland…

        Bref, ce serait bien d'avoir l'avis du mec qui bosse sur le code en question, voir si il est vraiment aussi con que les devs de Wayland nous le disent :)

      • [^] # Re: Faudrait savoir

        Posté par . Évalué à 1.

        Si je me souvient bien, les dev de Xorg poussent à passer vers Wayland, donc on peut penser que dans un avenir proche, la création de drivers pour Xorg ne sera plus utile, Wayland l'ayant remplacer. Par contre, pour la periode de transition …

  • # Résumé des commentaires d'une partie de la communauté.

    Posté par . Évalué à 10.

    • Quand on propose une unification, ca gueule parce que c'est pas l'esprit du libre et d'Unix qui veut qu'on puisse changer chaque partie.
    • Quand on propose une nouvelle solution, ca gueule parce que c'est pas l'esprit du libre et d'Unix parce qu'il faut contribuer, participer aux développements des solutions déjà en place et proposer ses patchs, etc…; Et que sinon ca va tout casser, qu'un truc supplémentaire ca va être trop de choix donc trop d'incompatibilités.

    Résumé:
    Ne rien faire ou faire. De toute façon, il y aura toujours quelqu'un pour gueuler de l'initiative ou de la non-initiative.

    • [^] # Re: Résumé des commentaires d'une partie de la communauté.

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je tiens à apporter un petit bémol quand même à ton troll volontaire, il me semble que le problème ici est une nouvelle solution qui demande à ce que d'autres travaillent dessus pour que ça marche, et la c'est chiant.

      Je vais essayer de résumer :
      1/ Faire 36 navigateurs HTML/CSS/JS, c'est très bien, vive la concurrence, les autres pondent du HTML et c'est tout.
      2/ Faire 36 navigateurs avec chacun sa "norme" de communication, c'est horrible, les autres doivent pondre 36 versions de leur côté.
      Le problème avec Canonical est qu'ils ont plus tendance à faire 2/ que 1/. Canonical, c'est un peu le Apple des distros Linux, ils utilisent leur position pour forcer les autres sans apporter quelque chose "en plus", et c'est dommage.

      Tu penses à systemd? La oui, je te rejoindrai volontiers, car il est critiqué alors qu'il fonctionne très bien pour 99% des utilisations (le 1% manquent arrive au fur et à mesure), alors qu'il est accepté par plein d'autres distros que celles développées par l'employeur du développeur principal (démonstration d'ouverture, de réponse à un besoin), mais voila : les technos Canonical, sorties de chez Canonical et de ses dérivés, qui utilise? Il y a bien une différence… Oui, il faut ignorer les râleurs permanents qui ont THE solution à tous les problèmes mais ne font rien, mais il faut aussi savoir attraper au vol les vraie critiques argumentées. Et pour le moment, Canonical semble surtout ignorer toute critique, et les faits montrent que leurs développements ne sont utiles qu'à eux (et donc qu'il y a sans doute un problème dans l'analyse de l'utilité).

      • [^] # Re: Résumé des commentaires d'une partie de la communauté.

        Posté par . Évalué à 4.

        Bah en fait, je suis partagé entre le "doit-on faire un nouveau concurrent" (ca apporte de la fraicheur, etc…) ou "arrêtons les conneries où chacun fait son truc dans son coin et de se mettre tous autour d'une table et avoir un seul et même 'produit'"… Regardons comment Android a gagné en part de marché en seulement quelques mois/années… "Une base commune", cela rassure tout le monde, cela permet de gérer au niveau R&D et sortie de produit sur un environnement stable/commun, etc…

    • [^] # Re: Résumé des commentaires d'une partie de la communauté.

      Posté par . Évalué à 6.

      Benjamin,

      Le soucis, c'est qu'ils jouent sur un élément critique d'un OS libre, qu'on est à la masse par rapport à OS X, Win*, qu'on a un projet sérieux d'un côté (Wayland) avec des gars ayant les épaules pour le supporter mais manquant de moyen - par rapport à la force de frappe d'Apple, Microsoft voire Google - et de l'autre tu as Canonical qui pourrait renforcer le développement de manière non négligeable mais qui part sur un délire perso avec des arguments fallacieux.

      Après, libres à eux, certes et d'ailleurs c'est ma position, si tant est qu'elle intéresse quelqu'un. :)

      • [^] # Re: Résumé des commentaires d'une partie de la communauté.

        Posté par . Évalué à 4.

        Tu prêches un convaincu, je préférais que tous fusionnent leurs connaissances pour arriver à un workflow graphique qui pète sa race. Malheureusement, je pense que cela ne viendra jamais. Déjà parce qu'il y a 10.000 distribs et que chacune à ses particularités :-/

    • [^] # Re: Résumé des commentaires d'une partie de la communauté.

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 05/03/13 à 15:00.

      En fait, tout est question de méthode. Tu as la méthode calamiteuse à la systemd, qui par exemple intègre udev dans ses sources en jurant la main sur le cœur qu'il demeurera une pièce indépendante, pour se dédire quelques mois plus tard avec une désinvolture qui laisse pour le moins songeur. À côté de ça tu as Wayland qui, si on suit la dernière dépêche le concernant, a été développé en se souciant de la compatibilité avec l'existant et à l'écoute des développeurs de X11, au point que ceux-ci arrivent à l'envisager comme son successeur plutôt que comme un serveur concurrent.

      Conséquence, rien que de très normal : dans le premier cas, c'est la conduite du projet qui fait gueuler et engendre des forks, dans le second c'est le fork qui apparaît incompréhensible.

      • [^] # Re: Résumé des commentaires d'une partie de la communauté.

        Posté par . Évalué à 1.

        À côté de ça tu as Wayland qui, si on suit la dernière dépêche le concernant, a été développé en se souciant de la compatibilité avec l'existant et à l'écoute des développeurs de X11

        Parfois, il faut savoir faire table-rase du passé pour mieux avancé…
        Je sais qu'en disant cela, je risque de me heurter au plus pro-rétrocompatible; Au bout d'un moment, soit on continue de regarder dans le passé, soit on décide de passer un cap (psychologique et technique) et d'aller de l'avant.

        • [^] # Re: Résumé des commentaires d'une partie de la communauté.

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Faire table rase du passé sans en avoir retiré l'expérience de ce qui fonctionne ou pas, c'est aller refaire les mêmes erreurs. Que les développeurs de Wayland viennent du monde X11 avec un regard critique fondé est une bonne chose.

          Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

          • [^] # Re: Résumé des commentaires d'une partie de la communauté.

            Posté par . Évalué à 3.

            Faire table rase, ca veut pas dire tuer la connaissance :) C'est juste couper le lien du passé et remettre tout à plat.
            Parfois cela a du bon et cela permet d'avoir une nouvelle vision, une nouvelle fraicheur. (et rien n'empêche d'avoir les mêmes développeurs, donc l'expérience)

            • [^] # Re: Résumé des commentaires d'une partie de la communauté.

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Sans compter qu'actuellement, c'est tout de même bien plus simple de faire table rase du passé, au moins sur les ordis fixes : on peut se permettre de dire aux utilisateurs de prendre une VM (ou équivalent) pour utiliser les vieux programmes.

              Ainsi, sur OS X, on peut faire (ou on a pu) fonctionner des logiciels conçus pour une version totalement différente (applis Mac OS 9 dans OS X via Classic), pour un processeur différent (applis PowerPC sur x86 via Rosetta), ou pour un OS différent (applis Windows dans une VM) de façon quasiment transparente ; c'en est même assez bluffant pour les applis Windows en mode intégré (elles se comportent vraiment comme des applis Mac).

              Du coup, on peut parfois faire bien avancer les choses sans prendre la compatibilité en compte tant que les développeurs suivent le mouvement, et à moindre risque vu que le service est toujours rendu pour les utilisateurs.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.