Journal Lettre ouverte à RMS

Posté par .
0
24
avr.
2011

J'aime beaucoup ce texte trouvé par hasard sur un blog:

http://alexeymk.com/dear-dr-stallman-an-open-letter

Je vous copie ici un paragraphe qui m'a beaucoup plu:

Dr. Stallman, you like to use the argument that proprietary software is like a drug, so let me extend that analogy: today's proprietary stuff isn't marijuana; it's heroin, and it's really, really good. You don't get somebody off heroin by lecturing them about how they should value their freedom; you switch them over to methadone for a while and let them slowly detox.

  • # Stallman, retourne à ton code !

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    La lettre se finit sur le fait que Stallman ne code plus. J'avais lu des trolls comme quoi c'est parce que personne ne veut travailler avec lui. Quelqu'un pour éclairer ma lanterne ?

    Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: Stallman, retourne à ton code !

      Posté par . Évalué à  5 .

      C'est qui que c'est le plus fort : les trolls sur la retraite de codeur de Stallman ou les rumeurs sur la grossesse de Carla Brunette ?

      « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

    • [^] # Re: Stallman, retourne à ton code !

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      C'est pas parce qu'il s'est défoncé les poignets en hackant dans sa jeunesse ?

      Il existe deux catégories de gens : ceux qui divisent les gens en deux catégories et les autres.

      • [^] # Re: Stallman, retourne à ton code !

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Oui, voici un passage de sa biographie :

        des douleurs à la main, en l’empêchant de se servir d’un clavier pendant trois ans, l’avaient tenu éloigné de la programmation.

        « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

        • [^] # Re: Stallman, retourne à ton code !

          Posté par . Évalué à  10 .

          des douleurs à la main,

          pas très étonnant, avec les raccourcis claviers bizarres d'emacs !

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: Stallman, retourne à ton code !

            Posté par . Évalué à  6 .

            je ne croyais pas si bien dire :

            http://xahlee.org/emacs/emacs_hand_pain_celebrity.html

            "This page collects tales of well known computer programers who have injured their hands seriously with Repetitive strain injury (RSI), in particular, due to use of emacs."

            En fait il y a beaucoup de développeurs utilisant emacs ou xemacs qui ont des traumatismes. Un bon conseil pour eux :

            "Why don't you take a break for a while? Go someplace where people don't use Emacs. Where they never heard of Emacs. Don't take it with you. Go to Hawaii — better yet — go to Redmond. Okay?”

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Stallman, retourne à ton code !

      Posté par . Évalué à  2 .

      Il a visiblement rate un virage a la fin des annees 80 et depuis a l'air completement deconnecte des realites d'ingenierie.

      La genese de xemacs regorge d'anecdotes croustillantes sur la difficulte de travailler avec l'energumene et sur ses visions techniques farfelues (ou le mec arrive a argumente contre des evenements structures pour les evenements clavier, c'est baleze quand meme): http://www.jwz.org/doc/lemacs.html

      De meme, egcs a forke au debut des annees 90 pour incompatibilite avec le bonhomme. Apres avoir merge avec egcs, le technical steering comittee de gcc a declare preferer eviter d'aborder la moindre question technique quand rms est present et repousser a une prochaine session ou il est absent, la raison etant qu'il va se braquer, faire une decision a la con et ensuite tout bloquer pour des mois, voire des annees.

      Dans le fond, c'est pas etonnant, sa mentalite extremiste et "je campe sur mes positions quoi qu'il arrive" est fondamentalement incompatible avec celle requise par un ingenieur dans un domaine aussi dynamique que l'informatique.

      If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

  • # [:mouaif]

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    You don't get somebody off heroin by lecturing them about how they should value their freedom; you switch them over to methadone for a while and let them slowly detox.

    Et si tu fais ça sans le convaincre que c'est pour son bien, le jour de sa sortie de désinox, il replonge.

    « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: [:mouaif]

      Posté par . Évalué à  10 .

      today's proprietary stuff isn't marijuana; it's heroin, and it's really, really good.

      Si j'utilise des logiciels libres, ce n'est pas que par idéologie ou que pour ne pas utiliser des formats qui enferment.

      Je ne suis pas du tout d'accord avec le "really really good" concernant les logiciels proprio : certains sont franchement pénibles à l'utilisation : je ne grave plus trop de CD, mais un logiciel comme Nero est vraiment trop lourd : plusieurs centaines de Mo pour une usine à gaz qui grave les cd (et fait les pochettes, rajoute des toolbar ou que sais-je encore), c'est beaucoup trop : k3b ou infrarecorder (sous windows) me semblent beaucoup plus pratique. Et que dire des 45 Mo à télécharger pour acrobat reader et du temps de démarrage, quand sumatrapdf tient dans 5 Mo et se charge instantanément ?

      Et je ne connais pas trop Photoshop, Illustrator ou MSOffice, mais du peu que j'ai vu, ça ne me fait pas du tout regretter d'utiliser Gimp, Inkscape ou OpenOffice.

      Et KDE4 me semble bien plus pratique et confortable à utiliser que Windows 7 ou Mac OS X (ou les versions d'avant).

      Après, c'est vrai que les méthodes utilisées par la FSF ne sont pas toujours convaincantes, à mettre en parallèles avec celles de certains écolo qui veulent culpabiliser les gens et qui deviennent vites lourdingues.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: [:mouaif]

      Posté par . Évalué à  1 .

      Enfin il faut plutôt le convaincre de se convaincre.

  • # Résumé

    Posté par . Évalué à  10 .

    "Vos idées sur le libre ne m'intéressent pas et me font peur, arrêtez de parler et codez moi plutôt des logiciels qui fonctionnent aussi sous Windows thxbye." - Un illustre inconnu

    • [^] # Re: Résumé

      Posté par . Évalué à  10 .

      Pourquoi l'illustre inconnu veut des logiciels libres s'il s'en fout qu'ils soient libres? Je ne comprendrai jamais ça.

      On peut passer au libre sans forcément avoir les motivations de Stallman (par exemple, on peut juste vouloir que le code soit auditable par n'importe qui afin de limiter les risques de spyware, ou trouver que le modèle open-source est meilleur pour les performances), mais vouloir du libre sans accorder d'intérêt au fait que le logiciel soit libre, je ne saisis pas.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: Résumé

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Pourquoi l'illustre inconnu veut des logiciels libres s'il s'en fout qu'ils soient libres? Je ne comprendrai jamais ça.

        Peut-être parce que l’inconnu veut surtout, en réalité, des logiciels gratuits, auquel cas le résumé serait plutôt

        « Vos idées sur le libre ne m’intéressent pas et me font peur, arrêtez de parler et codez-moi plutôt des logiciels aussi bien qu’Office et Photoshop sans me faire payer le prix d’Office et Photoshop — et qui fonctionnent aussi sous Windows, bien entendu. »

        • [^] # Re: Résumé

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          Vous n'avez pas lu la lettre ou quoi? Le mec dit simplement que le discours de Stallman, à ses yeux, nuit plus au libre qu'à autre chose.

          En résumé: ce n'est pas en critiquant le propriétaire qu'on convaincra les gens de passer au libre. Faisons une promotion positive du libre (y compris de la philosophie) et félicitons qqn qui passe de Windows à Linux avec des drivers proprios plutôt que de se braquer sur le fait qu'il y a des drivers proprio.

          • [^] # Re: Résumé

            Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

            Oh si, j’ai lu la lettre. Mais quelqu’un qui pose en postulat de base que « les logiciels propriétaires sont habituellement meilleurs », qui assimile le fait de refuser d’utiliser des logiciels propriétaires au fait d’« abandonner la modernité », je ne suis pas sûr que ce soit un meilleur défenseur du logiciel libre que Richard Stallman.

            Que l’on reconnaisse que tel logiciel libre n’est pas à la hauteur de son équivalent propriétaire lorsque c’est le cas, c’est une très bonne chose, c’est ainsi qu’on peut le faire avancer (refuser de le reconnaître ne mènerait nul part). Mais il n’est pas nécessaire de tomber dans l’auto-flagellation généralisée, ça ne mène nul part non plus.

          • [^] # Re: Résumé

            Posté par . Évalué à  6 .

            En résumé: ce n'est pas en critiquant le propriétaire qu'on convaincra les gens de passer au libre. Faisons une promotion positive du libre (y compris de la philosophie) et félicitons qqn qui passe de Windows à Linux avec des drivers proprios plutôt que de se braquer sur le fait qu'il y a des drivers proprio.

            [PETITE DIGRESSION]
            C'est exactement l'axe que l'April est en train de suivre.

            Historiquement, les tee-shirts comportent les [http://www.april.org/les-4-dangers|4 dangers] pour le Logiciel Libre.

            Il y a un projet en cours pour faire un tee-shirt plus « positif » en présentant les 4 libertés : http://wiki.april.org/w/T-shirt

            Vous êtes tous invité à participer.
            [PETITE DIGRESSION]}

  • # Traduction française d'une lettre ouverte à RMS

    Posté par . Évalué à  10 . Dernière modification : le 24/04/11 à 22:42

    Cher Dr. Stallman,

    Merci d'être venu à Penn pour cette conférence sur une société numérique libre. C'était un honneur de vous rencontrer. Vous avez mentionné que ce que vous attendiez de nous était d'aider la FSF de quelque manière possible que ce soit ; je réponds a votre demande en vous offrant à vous ainsi qu'à la FSF les conseils suivants :

    • Cessez de vous marginaliser...

    Vous commencez par pointer nombre de vérités. Quand un programme est distribué sans son code source, les utilisateurs n'ont pas autant de contrôle qu'ils en auraient autrement. La censure de l'Internet et en train de devenir réalité et est une menace sérieuse et crédible pour la société. les DRM sont un exemple de rareté artificielle et n'ont pas de sens à long terme. Mais à chaque fois que vous utilisez le mot « Big Brother » ou appelez le kindle « swindle » (NdT : ce mot signifie en français « escroc »), ou avez une digression du genre « même si vous croyez que le gouvernement n'a aucune responsabilité dans les attaques du 2001/09/11, vous passez d'une argumentaire intéressant basé sur la notion de liberté en adoptant la position d'un fou hurlant sur les voitures depuis le côté de la route.

    La plupart des messages publicitaires de la FSF suivent la structure suivante : « vous ne nous écoutez pas, donc nous allons faire des allégations de plus en plus bizarres ». La plus proche comparaison que je puisse faire avec la FSF est celle du mouvement politique de Lyndon LaRouche.

    Il y a de si nombreux arguments en faveur des logiciels libres que je pense inutile de se lancer dans une théorie du complot. Quand vous parlez à propos des risques des logiciels libres comme service, vous pouvez par exemple mentionner le fait que le gouvernement des États-Unis tente de collecter les identités des utilisateurs du compte twitter de wikileaks, ou parler de la saisie récente du nom de domaine PokerStars et de ceux d'autres sites de jeu en ligne. Ce sont les conséquences pratiques d'un manque de logiciels libres, et pourrait-on dire, des situations où le gouvernement a dépassé les limites. Ce sont des arguments que j'aurai aimé entendre de vous, présentés avec un ton égal et sans les bizarreries habituelles.

    • Premiers pas...

    Dans le monde actuel, ce n'est pas réaliste de demander à une majorité d'utilisateur d'abandonner totalement et immédiatement les logiciels propriétaires. Les logiciels propriétaires sont habituellement meilleurs, particulièrement s'ils sont associés à une bonne conception de l'interface et de l'expérience utilisateur. Vous répondez à cela que, si l'on évalue correctement la liberté, pour un étudiant par exemple, les inconvénients sont largement supplantés par les avantages, par exemple d'envoyer des copies de documents par courrier électronique au lieu de collaborer via google docs n'est pas un grand prix à payer si cela préserve la liberté.

    Dr Stallman, Google Docs est réellement utile. J'imagine que vous n'avez jamais utilisé ce service vous même, en vous abstenant de l'utilisation de logiciels propriétaires pendant les décennies précédentes. Ça peut valoir le coup, si seulement cela vous permettait de vous adapter un peu mieux à votre public.

    Dr Stallman, vous aimez utiliser l'argument que le logiciel propriétaire est comme une drogue, je vais donc poursuivre l'analogie : actuellement, le logiciel privateur n'est pas de la marijuana ; c'est de l'héroïne. Vous ne sevrez pas quelqu'un de l'héroïne en lui disant qu'il devrait penser à sa liberté. Vous le faites en utilisant d'abord de la méthadone, et vous le laissez se désintoxiquer lentement.

    Pour atteindre ce but, s'il vous plaît, cessez d'accuser les utilisateurs non désireux de changer pour des alternatives moins performantes d'être des ennemis de la liberté ; tout ce que vous faites est de nous insulter et nous inviter à vous ignorer. À la place, envisagez la propositions d'alternatives viables et une des premières étapes pour les produits que vous recommandez. Nous vivons dans un monde où avoir les bonnes capacités technologiques fait la différence entre le succès et l'échec. Demander d'abandonner la modernité pour un concept théorique de liberté ne marchera pas.

    • Utilisez votre potentiel

    Dr. Stallman, j'ai un immense respect pour vos contributions aux projets GNU, emacs et gdb parmis d'autres. Vous êtes un homme avec des capacités intellectuelles et un talent pour la programmation qui sont exceptionnels. Ceci dit, ni moi, ni les gens avec qui j'ai discuté de votre présentation ne vous ont trouvé être un orateur particulièrement convaincant ou charismatique. Les seuls qui paraissaient convaincus par votre discours sont ceux qui vous étaient déjà acquis. Plusieurs de mes amis qui n'avaient jamais entendu parler de la FSF avant ont quitté les lieux à la moitié du discours parce qu'ils étaient désappointés lorsque vous avez commencé à parler de théorie du complot.

    Je me demande si le mouvement du logiciel libre pourrait être mieux employé si vous dépensiez plus de temps à organiser le travail de nouveaux hackers et à écrire des logiciels libres qui font jeu égal en élégance et en qualité avec quelques logiciels que vous avez écrits dans le passé. Lorsque nous vous posions la question, vous avez répondu ne plus écrire de code nouveau. C'est une honte.

    Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

    • [^] # Re: Traduction française d'une lettre ouverte à RMS

      Posté par . Évalué à  10 .

      Les logiciels propriétaires sont habituellement meilleurs, particulièrement s'ils sont associés à une bonne conception de l'interface et de l'expérience utilisateur.

      FOUTAISES !

      {{ref needed}}

      Dr Stallman, Google Docs est réellement utile. J'imagine que vous n'avez jamais utilisé ce service vous même, en vous abstenant de l'utilisation de logiciels propriétaires pendant les décennies précédentes. Ça peut valoir le coup, si seulement cela vous permettait de vous adapter un peu mieux à votre public.

      Monisueur le juge, vous n'avez probablement jamais volé dans un magasin, mais si c'était le cas, vous comprendrez ce que c'est et vous ne me condamneriez pas. Parce qu'on ne connait que quand on a testé.

      Demander d'abandonner la modernité pour un concept théorique de liberté ne marchera pas.

      Ah, les bloatware, les logiciels privateurs qu'on ne peux pas étudier, ni redistribuer, qui parfois coutent un bras, les virus, les spywares, les zombies, les botnets, facebook, youtube, HADOPI, ACTA, etc. C'est sûr que c'est de la modernité ça !

      Je me demande si le mouvement du logiciel libre pourrait être mieux employé si vous dépensiez plus de temps à organiser le travail de nouveaux hackers et à écrire des logiciels libres qui font jeu égal en élégance et en qualité avec quelques logiciels que vous avez écrits dans le passé.

      Parce que c'est connu que les logiciels gratuits (heu non il faut dire libre yzon dit les extrémistes), c'est de la merde.

      C'est une honte.

      That's a shame, dans ce contexte, se traduit plutôt par « c'est dommage », ou « regrettable ».

    • [^] # Re: Traduction française d'une lettre ouverte à RMS

      Posté par . Évalué à  3 .

      Il y a de si nombreux arguments en faveur des logiciels libres que je pense inutile de se lancer dans une théorie du complot. Quand vous parlez à propos des risques des logiciels libres comme service, vous pouvez par exemple mentionner le fait que le gouvernement des États-Unis tente de collecter les identités des utilisateurs du compte twitter de wikileaks, ou parler de la saisie récente du nom de domaine PokerStars et de ceux d'autres sites de jeu en ligne. Ce sont les conséquences pratiques d'un manque de logiciels libres, et pourrait-on dire, des situations où le gouvernement a dépassé les limites. Ce sont des arguments que j'aurai aimé entendre de vous, présentés avec un ton égal et sans les bizarreries habituelles.

      Là, j'ai pas compris. En quoi la saisine légale de PokerStar est il une preuve de la nécessité de la liberté des logiciels et du risque lié aux services Web ?

      Dans le monde actuel, ce n'est pas réaliste de demander à une majorité d'utilisateur d'abandonner totalement et immédiatement les logiciels propriétaires.

      Donc, faut qu'il se taise?

      Les logiciels propriétaires sont habituellement meilleurs,

      ah ?
      Blender a été dégradé quand il est devenu libre ?

      particulièrement s'ils sont associés à une bonne conception de l'interface et de l'expérience utilisateur.

      foutaises effectivement. Ceci est un pur monologue marketing sans aucune matière.

      Dr Stallman, Google Docs est réellement utile.

      Dr Jekyll, la potion bleue est vraiment bonne.

      J'imagine que vous n'avez jamais utilisé ce service vous même, en vous abstenant de l'utilisation de logiciels propriétaires pendant les décennies précédentes. Ça peut valoir le coup, si seulement cela vous permettait de vous adapter un peu mieux à votre public.

      Oh, oui, vas-y, convainc-le de tomber dans l'horrible monde du logiciel propriétaire ou du SaaS fermé et dangereux. Et surtout n'écoute rien des arguments du " pourquoi il ne faut pas l'utiliser ".

      Pour atteindre ce but, s'il vous plaît, cessez d'accuser les utilisateurs non désireux de changer pour des alternatives moins performantes d'être des ennemis de la liberté ; tout ce que vous faites est de nous insulter et nous inviter à vous ignorer. À la place, envisagez la propositions d'alternatives viables et une des premières étapes pour les produits que vous recommandez. Nous vivons dans un monde où avoir les bonnes capacités technologiques fait la différence entre le succès et l'échec. Demander d'abandonner la modernité pour un concept théorique de liberté ne marchera pas.

      Hadopi, DADVISI, la LOPSI, les DRM, Flash, c'est tout sauf la modernité. C'est l'ancien monde, celui des serfs et des esclaves. La vente liée d'un ensemble de bloatwares privateurs avec une machine, c'est le droit du pain du seigneur.

      Dr. Stallman, j'ai un immense respect pour vos contributions aux projets GNU, emacs et gdb parmis d'autres. Vous êtes un homme avec des capacités intellectuelles et un talent pour la programmation qui sont exceptionnels. Ceci dit, ni moi, ni les gens avec qui j'ai discuté de votre présentation ne vous ont trouvé être un orateur particulièrement convaincant ou charismatique

      La c'est marrant, on félicite son travail pour détruire plus sournoisement le reste. " N'intervient pas en Politique, c'est pas fait pour toi " ...

      C'est finalement un discours aristocratique avec tout ce que ça implique de condescendance , de flatteries et de suffisance.

      Même pas un point de vue, même pas un regard sur un évènement, juste un gros troll d'un propriétaire minoritaire d'une des entreprises qui font des logiciels privateurs et distants.

      Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

  • # La réponse de RMS

    Posté par . Évalué à  10 .

    La réponse de RMS:

    I am skeptical of advice from people who disagree with what I stand for.

    --
    Dr Richard Stallman

    http://alexeymk.com/dear-dr-stallman-the-aftermath

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.