Journal astuce bash: de l'usage du elif

Posté par .
12
21
juin
2011

Bash est un langage dont la coolitude ne cesse de me surprendre. J'en apprends littéralement tous les jours.

Il existe des tas de sites où vous trouverez des tas d'astuces sur l'utilisation avancée du Bourne-Again SHell. Par exemple sur l'utilisation des redirections, des substitutions de processus, les tableaux associatifs, les documents-en-place (here-document), chaines-en-place (here-string), les tuyaux nommés, les nombreux types d'expansion, etc, etc.

Mais récemment y'a une astuce toute bête que je n'ai jamais vraiment lu nul part sur (...)

Journal le langage E et l'informatique distribuée

Posté par .
6
29
mai
2011

L'autre jour je traînais sur le site du langage E, et je survolais la doc. J'apprends alors que c'est un langage conçu notamment pour gérer la programmation distribuée.

Ce serait drôlement cool si plus de programmes pouvaient être écrits dans un tel langage.

Imaginez par exemple que vous lancez l'encodage d'une vidéo, un calcul complexe pour votre thèse de doctorat, un rendu sous Blender ou que sais-je encore, et qu'en fait les calculs se fassent quelque part sur le (...)

Journal Pensez à donner à la FSF !

Posté par .
Tags :
1
6
mai
2011

On ne présente pas la Free Software Foundation sur linuxfr, je me contenterai donc de vous rappeler que cette fondation dédiée à la défense du logiciel libre accepte volontiers vos donations.

Je vous laisse consulter sur ici toutes les différentes méthodes de paiement acceptées.

Journal une place de marché pour les adresses IPv4

Posté par .
Tags :
11
28
avr.
2011

Face à la pénurie d'adresses IPv4, les acteurs d'internet vont bien se sentir obligés de passer à IPv6, n'est-ce pas?

Penses-tu!

En fait du coup il s'achètent et se vendent leurs adresses à prix d'or! Et les places de marché prolifèrent désormais:http://pro.01net.com/editorial/532049/une-place-de-marche-pour-adresses-ipv4/

Moi je suis un grand défenseur du marché libre pour résoudre les problème liés à la mise à disposition des ressources limitées, donc à priori je n'ai rien à redire à ça.

Je dirais plutôt que c'est (...)

Journal Lettre ouverte à RMS

Posté par .
0
24
avr.
2011

J'aime beaucoup ce texte trouvé par hasard sur un blog:

http://alexeymk.com/dear-dr-stallman-an-open-letter

Je vous copie ici un paragraphe qui m'a beaucoup plu:

Dr. Stallman, you like to use the argument that proprietary software is like a drug, so let me extend that analogy: today's proprietary stuff isn't marijuana; it's heroin, and it's really, really good. You don't get somebody off heroin by lecturing them about how they should value their freedom; you switch them over to methadone for a while and (...)

Journal Suis-je le seul à ne pas utiliser VLC ?

Posté par .
8
22
avr.
2011

Suite au survol de la revue de presse de l'April, je m'interroge sur la popularité de VLC.

J'ai toujours préféré MPlayer, dont les raccourcis clavier me paraissent bien plus facile à utiliser je trouve.

En fait il m'arrive d'installer VLC quand, très rarement, MPlayer ne parvient pas à lire une vidéo correctement. C'est là l'une des seules qualités que je reconnais à ce logiciel: il sait vraiment tout lire. Mais ensuite dès que j'ai visionné la vidéo, je désinstalle VLC, (...)

Predator : un programme de reconnaissance visuelle sous GPL

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
46
21
avr.
2011
Science

Un jeune chercheur tchèque, Zdenek Kalal, a publié récemment sur YouTube une vidéo assez impressionnante démontrant les capacités du programme de reconnaissance visuelle en temps réel qu’il a développé dans le cadre de sa thèse de doctorat soutenue à l’université du Surrey (Grande Bretagne). Depuis janvier 2011, il poursuit ses travaux à l’EPFL avec Vincent Lepetit et Pascal Fua deux professeurs français de l’université suisse.

Un point intéressant dans ce projet, outre les performances apparemment réellement surprenantes, consiste dans le choix de licence de publication. En effet, les sources sont publiées sous licence GPL, et comme Kalal le rappelle sur son site : « cela signifie que toute diffusion d’un projet contenant tout ou partie du code de OpenTLD devra se faire avec les codes sources et sous licence GPL en version 3.0 ou ultérieure. » OpenTLD (Tracking, Learning and Detection) est l’autre nom du logiciel (le nom Predator étant plus « vendeur », peut-on imaginer).

Ce choix est un exemple du fait que les licences libres ne sont pas un obstacle à la commercialisation, puisque sur la même page Kalal propose une version du même logiciel sous une licence différente ; celle-ci autorisant la réutilisation sans imposer la publication du code source. Cette licence est, quant à elle, vendue par Kalal et son université.

Journal Prédator: une bibliothèque GPL pour la détection d'images

Posté par .
8
21
avr.
2011

J'ai déjà posté envoyé une demande de dépèche mais au cas où ce serait refusé, je la poste aussi en journal. Et puis ici je peux utilisé un style de langage plus relaché.

Donc voilà: cette libraire de détection visuelle en temps réel parait drolement puissante, je vous laisse juger par vous-meme:

http://www.youtube.com/watch?v=1GhNXHCQGsM

Et c'est en licence GPL, en plus!

La page du projet:
http://info.ee.surrey.ac.uk/Personal/Z.Kalal/tld.html

Sortie de blender 2.57

Posté par . Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
56
14
avr.
2011
Graphisme/photo

La fondation blender vient de sortir la première version stable de la série 2.5X de son logiciel phare. Il s'agit de la 2.57, faisant suite aux betas 2.54, 2.55 et 2.56.

Ceux qui avaient connus blender sous la série 2.4x risquent d'être surpris s'ils n'avaient pas essayé l'une des betas jusqu'alors. En effet, il y a de nombreux changements, en particulier pour ce qui concerne l'interface, qui a été revue de A à Z.

En fait, la série 2.5 est quasiment une refonte complète du logiciel. Par exemple, l'interface de programmation Python (utilisant désormais Python 3) a été complètement repensée.

Entre la première version 2.5x beta et cette version 2.57, la fondation indique que plus d'un millier de bugs ont été corrigés.

Une alternative à Internet : Netsukuku

Posté par . Modéré par tuiu pol.
50
8
nov.
2010
Internet
Il existe plusieurs projets de réseaux alternatifs permettant une plus grande décentralisation et une meilleure résistance à la censure et à l'ingérence d'un tiers sur le réseau. Parmi ceux-ci, plusieurs fonctionnent selon le principe d'une couche d'abstraction supplémentaire au-dessus d'Internet. On peut citer FreeNet et I2P, par exemple.

Netsukuku est radicalement différent. Ce réseau ne fonctionne pas à partir des couches Internet existantes. En fait, ce système remplace la couche 3 du modèle OSI, et possède donc ses propres protocoles de routage, ainsi que son propre algorithme pour l'attribution des noms de domaines. On peut donc considérer Netsukuku non pas comme une contribution à Internet, mais plutôt comme une alternative, voire même comme un concurrent.