Journal Blender 2.53 Beta

Posté par (page perso) .
Tags :
20
2
août
2010
Cher journal,

Ce 22 Juillet 2010, la version 2.53 bêta de Blender, logiciel de création 3D (modélisation, sculpture, textures, composition, animation, montage vidéo...) est sortie. Celle-ci marque principalement le début de la stabilité annoncée, puisque le 2.52 était une alpha...

Globalement à part la stabilité qui à fait un grand bond en avant, on peut distinguer comme nouveautés un gestionnaire d'addons et des améliorations sur la sculpture.

Le gestionnaire d'addons permet d'activer/désactiver les addons disponibles. Ceux-ci étant maintenant très intégrés à l'interface utilisateur, il est préférable de n'activer que ce qui est nécessaire, pour éviter de se retrouver avec des menus surchargés de fonctions parfois pas très utiles.

Le mode sculpture a bénéficié d'un sacré coup de boost de la part d'un google summer of code. En pratique, de nouvelles brosses sont apparues et les anciennes ont été améliorées. En outre, une branche de développement (nommée unlimited-clay) propose l'auto-subdivision du maillage lors de la sculpture,

Un maillage est composé de faces définies par des points. Lorsque l'on sculpte, on déplace ces points avec une brosse, comme l'on pourrait le faire sur une vrai sculpture en argile.

Cependant, si pour l'argile on est pas limité dans les détails que l'on peut ajouter, ceux-ci sont limités par le nombre de faces qui composent le maillage. Plus il y a de faces, plus l'on peut ajouter de détail, mais plus les ressources nécessaires pour le temps de rendu / affichage et stockage seront importantes.

Donc, généralement l'on commence par un maillage très peu dense (comprendre, de grande faces) pour sculpter l'aspect général, et l'on subdivise le maillage au fur et à mesure du travail pour ajouter les détails. et l'on aime bien subdiviser seulement localement (pour ajouter du détail à un endroit, sans devoir subdiviser TOUT le maillage, ce qui serait bien trop coûteux). Le souci ici, c'est que cette subdivision n'est pas triviale car comme chaque face est connexe à une autre face, le fait de subdiviser une face peut avoir une influence sur les autres faces. Bref, c'est un peu la guerre.

Inversement, si l'on a enlevé du détail dans une zone, il peut être intéressant de simplifier le maillage.

L'auto-subdivision permet, lorsque l'outil se rend compte que le détail que l'on essaye d'ajouter à la surface est plus petit que celle-ci, de subdiviser automatiquement celle-ci. De la même façon, lors d'un lissage (une suppression de détail), eh bien l'outil va simplifier la surface.

Cette fonctionnalité (déjà présente dans de nombreux outils concurrents), devrait arriver dans Blender sous peu. À noter que ce n'est pas si trivial que cela et que c'est un sujet de recherche en image de synthèse plutôt actif en ce moment.


Il y a aussi une branche de développement qui s’intéresse beaucoup à l'éclairage indirect (regardez sous votre table de bureau, elle n'est pas éclairée par la lumière de la lampe, mais ce n'est pas complètement noir non plus. Il s'agit d'éclairage indirect dû aux rebonds de la lumière dans la pièce), critique pour la crédibilité des scènes. Le problème, c'est que ce type de méthode est soit rapide mais trop approximatif (ce qu'il y a actuellement dans blender, ambiant occlusion par exemple), soit *réaliste* mais très lent (path tracing par exemple). Le souci dans blender serait de trouver un juste milieu.


Pour finir, Sintel, le film de la blender foundation est en bonne voie, car d'après le blog de sintel, plus de 100% des scènes ont été rendues. Une version "presque finale" a déjà été présentée à des spectateurs, bref, cela avance.

PS: Comme il n'y a rien de vraiment dingue dans ce journal, je voulais ajouter un petit message personnel. La création artistique est un art, comme tout art cela demande du talent, mais surtout de la technique. En fait, le talent ne fait la différence qu'au début de la pratique et à très haut niveau. Le reste, c'est juste de la technique. Et cela s'apprend ! Donc lancez-vous, Internet regorge de ressources pour apprendre, et faites de l'art ! Pour commencer vous pouvez sans doute télécharger blender 2.53 [http://www.blender.org/download/get-25-alpha/]

Happy Blending ! (Qui se traduirait sûrement par "Marre-toi bien avec ton mixer")

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.