• # gourrage de source

    Posté par . Évalué à 0.

    • [^] # Re: gourrage de source

      Posté par . Évalué à 0.

    • [^] # Re: gourrage de source

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Et pour être gentil, l'url directe: Madame Michu

      • [^] # Re: gourrage de source

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        idem plus haut : site pourri avec session pourrie, l'url n'a pas de valeur.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: gourrage de source

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Une URL a priori valide pour le depot de marque sur Madame Michu.
          Regarder en bas a droite de la premiere page.

          Cela dit, ca n'a pas en soi grand interet.

          Excusez l'absence d'accents dans mes commentaires, j'habite en Allemagne et n'ai pas de clavier francais sous la main.

          • [^] # Quand même...

            Posté par . Évalué à 1.

            Cela dit, ca n'a pas en soi grand interet.

            Ça permet quand même d’avoir la date de dépôt (8 mars 2011), donc de savoir que ça a été déposé longtemps après que ça ait été en usage (ça n’a manifestement pas gêné l’INPI).
            Ça permet aussi de savoir que LinuxFr est concerné par cette appropriation, de connaître l’adresse de la société qui l’a déposée, et d’apprendre à partir de son nom qu’elle n’est constituée que d’un seul connard.

            Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

            • [^] # Re: Quand même...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              un seul connard.

              Peut-être que le connard c'est moi qui veut juste rigoler un bon coup. Il y en a qui claque bien plus d'argent sans rire du tout.

              Ou alors c'est un dessinateur de BD qui veut être tranquille car il fait des planches sur la vie de Madame Michu. Au cas où un vrai connard profiteur viendrait lui réclamer des sous.

              Bon, en regardant ce qu'il a déposé, clairement c'est un lourdingue:
              CONCEPTION LUXE (mouais, ok)
              SPECIAL IMMOBILIER (là, ça sens la merde)
              PETIT PARIS (ok)
              PARIS-BCN (pourquoi pas)
              MADAME MICHU (marrant, sauf en faisant le rapprochement avec le reste)

              Sachant qu'il a déposé la marque pour protéger ça dans le domaine des sondages et de la communication, c'est clairement pour faire du blé.

              En droit des marques, je ne suis pas certain que l'usage antérieur avéré soit une bonne chose pour le déposant (déjà indiqué plus haut). Mais bon, il tente.

  • # Décidément

    Posté par . Évalué à 10.

    Les cons, ça ose tout...

    • [^] # Re: Décidément

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est même à ça qu'on les reconnaît.

  • # Dans le genre

    Posté par . Évalué à 4.

    Il y a vraiment de l'abus :

    M. Crozier a déposé auprès de l’INPI de Marseille plusieurs « marques » ayant trait au « centenaire 14-18 »

    Source.

  • # apparemment linux aussi

    Posté par . Évalué à 4.

    par UNIL BELGIUM (NV) (SA).

    (catégorie lubrifiant)

    • [^] # Re: apparemment linux aussi

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Pour information : une marque se dépose dans certaines "classes". Lorsque nous avons déposé le nom "Koha" (transféré à une fondation à but non lucratif néo-zélandaise), nous avons eu une LRAR d'une autre société -allemande de mémoire- qui a déposé un truc très proche (genre "Kohha") nous disant "on a ce nom pour des lubrifiants, vous le déposez pour un logiciel de gestion de bibliothèque. A priori ca n'interfère pas, donc on va pas contester si vous nous écrivez en retour que vous vous cantonnerez aux logiciels, et ne viendrez jamais sur le terrain de l'équipement automobile".

      Ce que nous avons fait sans difficulté, bien évidemment.

      Donc c'est vraiment pas un problème que Linux soit une huile moteur ! Tout le monde n'a pas des idées mal placées. Le droit des marques (j'ai pas dit des brevets !) ne me semble vraiment pas trop mal fait.

      • [^] # Re: apparemment linux aussi

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        A priori ca n'interfère pas, donc on va pas contester si vous nous écrivez en retour que vous vous cantonnerez aux logiciels, et ne viendrez jamais sur le terrain de l'équipement automobile".

        Pour autant que je sache vous n'aviez pas besoin de leur écrire quoi que ce soit. Un dépôt de marque se fait dans certaines classes justement, et si vous n'empiétez pas vous n'avez pas besoin de vous engager à quoi que ce soit pour qu'eux s'engagent à ne pas vous poursuivre, puisqu'ils ne peuvent pas vous poursuivre.

        • [^] # Re: apparemment linux aussi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          puisqu'ils ne peuvent pas vous poursuivre.

          Justement, ils peuvent porter plainte¹, ça fait chier tout le monde. Dans ce cas là, ça clarifie les choses et ça simplifie la vie de tout le monde.

          ¹: ça peut être de bonne fois, voyant que les autres n'ont pas l'air d'avoir envie de clarifier les choses.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: apparemment linux aussi

          Posté par . Évalué à 1.

          Un dépôt de marque se fait dans certaines classes justement, et si vous n'empiétez pas vous n'avez pas besoin de vous engager à quoi que ce soit pour qu'eux s'engagent à ne pas vous poursuivre, puisqu'ils ne peuvent pas vous poursuivre.

          Ceci étant on peut étendre la protection à des classes connexes, ou à d'autres pays pendant un certain délais en étant prioritaire.
          C'est pour éviter les différents squat. Par exemple si une personne dépose une marque "zetruc" en classe 11 (Appareils d'éclairage, de chauffage, de production de vapeur, de cuisson, de réfrigération, de séchage, de ventilation, de distribution d'eau et installations sanitaires. Appareils ou installations de climatisation ; congélateurs ; lampes de poche ; cafetières électriques ; cuisinières ; appareils d'éclairage pour véhicules ; installations de chauffage ou de climatisation pour véhicules ; appareils et machines pour la purification de l'air ou de l'eau ; stérilisateurs.) pour fabriquer de jolis objets d'éclairage et de chauffage naturel.

          Deux mois plus tard une autre boite dépose une marque "zetruc" en classe 4 (Huiles et graisses industrielles ; lubrifiants ; produits pour absorber, arroser, lier la poussière ; combustibles (y compris les
          essences pour moteurs) et matières éclairantes ; bougies et mèches pour l'éclairage. Bois de feu ; gaz d'éclairage.)
          Soit la personne s'engage à ne pas fabriquer de produits qui peuvent prêter à confusion avec les tiens (au hasard des bougies, des huiles à brûler), soit tu disposes de moyens de faire valoir tes droits sur la classe 4. Bon c'est plus cher et on t'expliquera qu'il aurait fallu penser à prendre cette classe avant, mais tu es prioritaire pour la classe quand même (de mémoire pendant 3 ans).

          C'est d'ailleurs pour celà que la société Apple (les ordis), dont le nom empiète sur celui de la société Apple Reccords (la maison de disque des Beatles ) a du s'engager à ne jamais créer aucun service ou produit ayant rapport avec la musique, l'édition, la distribution ou la diffusion de matériel musical.

      • [^] # Re: apparemment linux aussi

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        vous vous êtes fait vaseliner ?

    • [^] # Re: apparemment linux aussi

      Posté par . Évalué à 0.

      En tant que bon vieux campagnard sorti du fond de ma cambrousse, il me semblait avoir vu il y a bien des années un truc comparable sur des affiche de pubs en rase campagne, après un peu de recherche, je constate que ma mémoire ne m'avait pas fait défaut et que le produit en question est même toujours en circulation :
      http://www.syngenta-agro.fr/synweb/produit_fiche_1222_323_UNIX.aspx

      • [^] # Re: apparemment linux aussi

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Un peu HS mais mon frère m'en a sortie une bonne hier.
        Il mangeait un Twix glacé et se rendant compte qu'il n'y en a qu'un par étui :

        Lui: Ils devraient plutôt les appeler Unix.
        Moi: Ça existe déjà.
        Lui: Ah ? C'est quoi ?
        Moi: Un OS.
        Lui: Ah ouais, c'est vrai.

      • [^] # Re: apparemment linux aussi

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Il y a en a d'autres

        Lessive Linux

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Bienvenu en 1995

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Le passage «tous supports tels que support papier, disquettes informatiques, Cédéroms» me fait penser à quel point l'informatique évolue vite par rapport à certains organismes.

    Bon plus sérieusement :

    D’une manière générale, une marque est disponible quand elle ne reproduit ou n’imite pas un signe qui bénéficie
    d’un droit antérieur dans le même domaine d’activité. Si votre marque n’est pas disponible, elle pourra être contestée
    à tout moment par les propriétaires de ces droits. Cela peut être une marque déjà déposée, une marque très connue
    mais non déposée (“marque notoire”), une dénomination sociale, un nom de domaine. Cela peut aussi concerner un
    droit d’auteur, un droit de la personnalité, un droit au nom ou à l’image, à la renommée d’une collectivité territoriale,
    voire au nom géographique constituant une indication géographique protégée (IGP) ou une appellation d’origine.
    

    On pourrait demander un droit à la personnalité, en faisant venir la vraie madame Michu sur place.

    Par ailleurs, une recherche google donne environ 2500 résultats pour linuxfr :
    http://www.google.fr/search?q=site:linuxfr.org+%2B%22madame+michu%22

    Envoyé depuis mon lapin.

    • [^] # Re: Bienvenu en 1995

      Posté par . Évalué à 2.

      appelation d'origine.

      De toutes façons, Madame Michu est apparue quand Tante Agathe est passée sous Debian. ;)

      Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

  • # Site Web de merde.

    Posté par . Évalué à 10.

    Au lieu d'accepter de breveter la roue et les PEBKAC, l'INPI ferait mieux de se doter d'un site Web où l'on puisse avoir une URL qui arrive directement sur un brevet précis, au lieu de devoir donner un chemin du genre "Passez par ici, recherchez ça.."

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Site Web de merde.

      Posté par . Évalué à 3.

      Hé!

      'PEBCAK' n'est pas déposé, vite...

      Vous n'obtenez pas de résultats pour votre recherche pebcak, dans les marques en vigueur en France

      ~~~~~>[]

      Il n'y a pas de mauvais outils, il n'y a que de mauvais ouvriers

      • [^] # Re: Site Web de merde.

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Attention tout de même, une marque devient indéfendable si on ne la défend pas. Par exemple, les marques Frigidaire, Mobylette, Scotch et Éclair (fermeture) ne peuvent plus être défendues parce que leurs propriétaires les ont laissées passer dans l'usage courant sans s'y opposer.

        Donc a fortiori, déposer une marque qui est déjà dans l'usage courant, c'est foireux dès le départ.

        • [^] # Re: Site Web de merde.

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          (et si seulement le droit des brevets pouvait avoir ce genre de garde-fou censé…)

          • [^] # Re: Site Web de merde.

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            s/censé/sensé/

            Sensé : Qui a du sens
            Censé = supposé (censé faire quelque chose, etc.)

            • [^] # Re: Site Web de merde.

              Posté par (page perso) . Évalué à -4.

              Donc ici, c'est bien censé que je voulais utiliser.

              • [^] # Re: Site Web de merde.

                Posté par . Évalué à 2.

                Je trouve que les deux ont leur place.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Censé

                Posté par . Évalué à 4.

                Sauf que dans l’usage actuel, ça ne s’utilise qu’avec quelque chose derrière (voir les exemples).

                (Quand on part en croisade pour le juste usage des mots (ne serait-ce que du mot « Internet »), il faut assumer... ;-) ).

                Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

        • [^] # Re: Site Web de merde.

          Posté par . Évalué à 5.

          Eclair c'était une marque??
          J'ai toujours cru que c'était un nom marketing pour promouvoir une fermeture "rapide comme l'éclair!"

          • [^] # Re: Site Web de merde.

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Une marque, c'est un nom déposé, pas forcément, comme on le croit souvent, le nom d'une entreprise ou d'une gamme de produits. Par exemple, Decathlon est une marque, mais Walkman en est une autre, déposée par Sony, je crois.

        • [^] # Organisme de merde.

          Posté par . Évalué à 3.

          Donc a fortiori, déposer une marque qui est déjà dans l'usage courant, c'est foireux dès le départ.

          Ça n’empêche manifestement pas l’INPI d’accepter (le dépôt date de mars 2011 !).
          Évidemment, il leur aurait été très difficile d’être au courant d’un usage antérieur : il aurait fallu taper l’expression dans un moteur de recherche.

          Si ça se trouve, ils seraient capables d’accepter qu’on dépose « propriété intellectuelle ».

          Après, s’ils acceptent le dépôt de toutes les expressions du langage courant, il faudra bientôt prévoir un budget avocat juste pour pouvoir discuter...

          Parce que même si tu considères ça comme indéfendable, ça n’empêchera pas un connard de s’en servir pour menacer ceux dont il pensera qu’ils n’auront pas les moyens d’aller en justice.

          Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

          • [^] # Re: Organisme de merde.

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            La politique de l'INPI est de déposer ce qu'on demande.
            A charge du demandeur de s'assurer que la voie est libre. Par exemple en payant l'INPI pour procéder à "de longues vérifications". Le tarif est élevé par rapport au travail qui consiste uniquement à vérifier dans leur base à eux (éventuellement à l'international, mais c'est encore plus cher). Mais le mieux est que c'est sans garantie. C'est à dire que le feu vert de l'INPI garanti zéro-rien-nada.
            Pareil pour un cabinet spécialisé. Tu paies bien cher, et tu n'as pas de garantie.
            Autant utiliser Google.

            En clair, ça se règle à coup de lettres recommandées, d'avocats, etc.
            Même lorsque tu es dans ton droit. J'étais dans une entreprise dont le nom a été déposé ensuite par une personne. Au choix tu raques 30.000 € pour un procès, ou tu raques 10.000 € pour acheter ton propre nom...
            Ils ont payé à vue de nez dans les 3.000 € un "médiateur". L'inconvénient est qu'il faut sortir les euros discretos de la compta, c'est pour ça que je connais approximativement le prix. L'avantage est l'étonnante rapidité de récupération de la marque.
            J'ai demandé pourquoi ne pas avoir "négocié" un dédommagement (par exemple 3.000 €) mais j'ai juste eu comme réponse que mon imagination devrait être utilisée à des choses plus productives :-)

  • # Les Hauts® Parleurs®

    Posté par . Évalué à 2.

    Ton journal m'a donné envie de relire Les Hauts® Parleurs® (pdf), une nouvelle d'Alain Damasio parue il y a quelques années.

    Merci !

    Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.