Journal Quelqu'un intéressé par du coworking sur Paris, France?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
62
18
mai
2016

Bonjour,

Y a-t-il des parisiens intéressés par un bureau à 275 € par mois, Paris 11ème (m° Saint Ambroise), en coworking avec l'association LILA? Nous avons un local de 30m² environ (pas calculé exactement), sur rue, et en plus une cave (en accès direct). Ça comprend internet (fibre), électricité, etc. En gros, vous n'avez qu'à venir et poser vos affaires. Vous pourrez avoir une clé pour venir à n'importe quelle heure (même le week-end, ou tard le soir, pas de limite. Accès 24/24 7/7 en gros).

Asso LILA

Vous pouvez utiliser notre scanner/imprimante A3 (si vous avez besoin de beaucoup d'impressions ou très régulièrement, on vous sera reconnaissant d'acheter vos feuilles et de participer à l'achat de l'encre; mais pour juste quelques impressions de temps en temps, pas de blem sinon). Vous pouvez utiliser notre matériel au besoin, du moment que vous en prenez soin (et qu'on n'en a pas besoin à ce moment), par exemple: tablette lumineuse A3 et A4, petite presse à gravure de débutant, un massicot, tapis de découpe (~A2 et cutters), chevalet portable en alu pour la peinture, Arduino Starter Kit, Raspberry Pi B+, des livres sur le film d'animation, livres et DVDs sur Blender, des Linux Magazines, plein de livres de partition ou de tabs, un clavier Yamaha PSR-83, quelques micros (USB ou XLR), un petit ampli (Epiphone Valve Junior. Pas pour jouer sur place bien sûr, mais si ça peut servir, on est ravi de prêter)… Et d'autres trucs que j'oublie!

Même, si vous voulez nous aider à isoler notre cave de la lumière à 100% (pas vraiment dur, il faut juste s'y mettre un peu et acheter quelques planches), on a tout le matériel nécessaire pour le développement photographique et un agrandisseur pour le tirage de photos argentiques (tout est fonctionnel, y a qu'à acheter les produits). Utilisable à volonté! Donc si vous êtes photographe pro qui aime faire de l'argentique, c'est probablement le meilleur deal que vous pourrez trouver! :-)

Bien sûr, on a de quoi faire du café (important!), du thé, et on a un petit four pour chauffer vos déjeuners et un petit frigo.

Idéalement nous souhaitons quelqu'un qui soit dans notre esprit (logiciel libre et art libre), peut-être même un développeur de logiciel libre, ou un artiste/designer/photographe libre/libriste (ils sont peu nombreux, mais qui sait…), mais on est ouvert. En tous cas, quelqu'un de sympa. ;-)
Y a-t-il des gens intéressés?
Si oui, contactez moi: 06 40 52 65 45 (ou email: jehan chez gimp point org).
Si vous connaissez des gens intéressés autour de vous, vous pouvez aussi donner mon numéro.
Bien entendu, vous pouvez venir voir le local quand vous voulez!

La raison: l'association a un local avec un loyer raisonnable mais nous n'avons pas de sous pour autant. Donc on réfléchit à se débarrasser du local, ou à trouver des gens intéressés par du coworking sur Paris (au plus 2 personnes, il restera de la place et chacun peut avoir son propre bureau, pas du tout comme les espaces de coworking pro sur Paris qui mettent 10 personnes par table et sont même plus chers) qui nous permettra de continuer d'utiliser le lieu. C'est aussi simple que ça. :-)
Pour ceux qui nous connaissent pas, on fait de l'art libre, en particulier du film d'animation. Voir la dernière news sur Linuxfr ou le site du film en cours. Et moi perso, je suis développeur de logiciel libre, notamment ici on me connaît un peu pour GIMP mais y a pas que ça.

C'est aussi la raison pour laquelle faut répondre vite, car si personne est intéressé, ben on devra lâcher le local.

  • # [META][HS] LinuxFR, les forums, et les journaux

    Posté par . Évalué à 10.

    Je sais, je vais faire du yakafokon, et je vais mériter un « t'as fait une demande de suivi au bon endroit ? », mais vraiment, une chose qui semble manquer à LinuxFR, c'est la capacité d'avoir les forums ou des journaux de seconde page affichables en bandeau vertical à côté des journaux de 1ère page. Typiquement, ce post aurait dû être mis en forum, mais pour des raisons évidentes de visibilité, il n'y a vraiment aucun intérêt à le faire.

    Si on avait un moyen d'afficher les journaux de 2nde page ou les entrées récentes de forum quelque part sur le côté lorsqu'on mate la page des journaux, je pense vraiment que tout le monde y gagnerait.

    Alors peut-être que quelqu'un a pondu une CSS magique pour ça, mais (et j'espère me tromper), ça me semble une solution incomplète au problème lui-même.

    • [^] # Re: [META][HS] LinuxFR, les forums, et les journaux

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Les journaux de seconde page n'existent plus depuis la migration ror (voire même avant). J'aimais aussi bien le concept qui permettait de faire du hors sujet (ou du à côté sujet) sans être au milieu des autres mais visiblement tout le monde ne partage pas l'avis.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: [META][HS] LinuxFR, les forums, et les journaux

        Posté par . Évalué à 3.

        Je sais bien, c'est pour ça que je parlais des journaux de 2nde page. :-) Je pense qu'avec les écrans super larges ou en tout cas avec des surfaces vraiment grandes, il est dommage de ne pas profiter de l'espace pour retrouver le bandeau des journaux de 2nde page augmentés des entrées de forum. Pour les tablettes ou smart phones, on peut imaginer n'avoir que les journaux de 1è page avec un lien vers ceux de 2nde page (vu que le lien vers les forums existe déjà).

    • [^] # Re: [META][HS] LinuxFR, les forums, et les journaux

      Posté par (page perso) . Évalué à -5.

      ce post aurait dû être mis en forum, mais pour des raisons évidentes de visibilité, il n'y a vraiment aucun intérêt à le faire.

      Si peu de gens visitent la partie forum, c'est juste que ça ne les intéresses pas. Dons le problème dont tu parles n'existe pas.

      À moins bien entendu de considérer qu'ils soient demeurés au point de ne pas savoir cliquer sur les liens dans le menu du haut. Ils le font sans problème sur Amazon, eBay, YouPorn, etc. Ils le font sans problème ici.

      • [^] # Re: [META][HS] LinuxFR, les forums, et les journaux

        Posté par . Évalué à 4.

        C'est pas aussi simple. Sur un truc du type Usenet, avec un bon client, j'ai des moyens simples de voir les différents newsgroups, de voir s'il y a du nouveau dans ceux auxquels je suis abonné, etc.

        Mais sur LinuxFR, il faut activement chercher, car toutes les entrées de tous les forums sont publiées par ordre chronologique. Donc, paresse et habitude du web aidant, on a d'un côté « je clique sur "journaux" et j'ai les journaux », et de l'autre « je clique sur forums et ensuite il faut que pour chaque type de forum qui m'intéresse je clique individuellement sur chacun ».

        Il m'est arrivé de poster sur les forums et de lire là-bas, mais au final, c'est juste trop chiant pour se maintenir au courant et voir les nouvelles entrées.

        • [^] # Re: [META][HS] LinuxFR, les forums, et les journaux

          Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 19/05/16 à 19:53.

          c'est juste trop chiant pour se maintenir au courant et voir les nouvelles entrées.

          Et une poignée de DLFPiens inventa weboob (plus spécifiquement, monboob) ;)

        • [^] # Re: [META][HS] LinuxFR, les forums, et les journaux

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Les forums sont classés par ordre chronologique, non?
          Les plus récent en premier.

          Si tu y vas assez souvent, tu ne manques rien.

        • [^] # Re: [META][HS] LinuxFR, les forums, et les journaux

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          « je clique sur forums et ensuite il faut que pour chaque type de forum qui m'intéresse je clique individuellement sur chacun ».

          C'est faux puisque qu'en cliquant sur « forum » tout est affiché par ordre chronologique, exactement comme les journaux et les dépêches.

          • [^] # Re: [META][HS] LinuxFR, les forums, et les journaux

            Posté par . Évalué à 3.

            Super, donc si les dernières entrées du forum de LinuxFR pour le langage C sont sur la 2è ou 3è page, il faut que je me fasse chier à remonter l'historique (ou bien il faut que je clique explicitement sur le nom du forum qui m'intéresse. C'est pratique, ça, vu que la première page contient du linux.général, linux.débutant, …, mais pas de langage C.

            On pourra toujours me répondre qu'il suffit de faire un bookmark sur le(s) forum(s) qui m'intéressent. C'est vrai. Ça ne change pas le fait que la visibilité du truc est franchement moins bonne que si on avait de nouveau un bandeau vertical pour faire défiler les nouvelles entrées de forums ou de journaux de seconde page.

            Et puis surtout, je trouve que ça fait un peu « club privé » cette façon de faire : plutôt que de faire un truc automatisé qui te permet de voir du coin de l'œil ce qui se passe sur LinuxFR, on requiert que l'utilisateur fasse une recherche active en clicouillant partout jusqu'à ce qu'il trouve quelque chose d'intéressant. Pour un habitué, je peux concevoir que ça passe. Pour de nouveaux arrivants, je pense que c'est rédhibitoire.

            Les journaux et (surtout) les dépêches ont tendance à rester « longtemps » sur leurs premières pages respectives (~1 semaine minimum). De ce que je vois, les entrées de forums sont bien plus rapides à se faire.

  • # Loyer

    Posté par . Évalué à 1.

    Question, plus par curiosité qu'autre chose (j'ai des rêves de locaux pour mon asso) : qu'est ce que vous appelez un loyer "raisonnable" ? 550 CC pour les 30m² ?

    • [^] # Re: Loyer

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Vu le quartier, c'est un loyer hyper raisonable. Normalement, pour cette surface, c'est davantage dans les 900 euros.

      • [^] # Re: Loyer

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Y'en a qui tueraient pour un appart' de 30m² à Paris à ce prix-là ! Pour 500-600 € tu trouve rien de mieux qu'un studio de 15-20 m².

        « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

        • [^] # Re: Loyer

          Posté par . Évalué à 2.

          il ne doit y'avoir qu'à Paris qu'on appelle un appart un clapier à lapin de 30m².

          • [^] # HS folie des grandeurs

            Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 19/05/16 à 11:55.

            Ou alors les gens sont devenus tellement demandeur de grandeur sans s'en rendre compte que c'est surdimensionné et après se plaignent de ne pas avoir d'argent.

            30m2, c'est largement suffisant pour une personne vivant seule (et qu'on ne vienne pas me dire que je ne connais pas : je l'ai fait, en fait même moins que 30m2, pendant des années tout en ayant les moyens de louer plus, simplement parce que c'est du confort de vouloir plus quand on est seul, et l'épargne gagnée, que ce soit à Paris ou ailleurs, permet de vivre mieux sur d'autres choses où mieux prévoir les accidents économiques, bref c'est simplement des priorités dans le confort qu'on choisit), c'est même bien vivable sans se sentir oppressé à deux.

            Bref, c'est triste de lire ce genre de remarque : qu'on est envie de dépenser de l'argent dans des apparts plus grand qu'utile, chacun son choix et je ne cherche pas à t'en interdire ni à te dire "ouah tu es un riche qui aimer dépenser de l'argent pour rien", mais pas la peine d'imaginer que 30m2 est un "clapier à lapin", c'est insultant (et franchement, ça me gonfle car tu ne serais pas le premier à me dire encore aujourd'hui "quoi, aussi nombreux dans ce petit truc? Jamais pour moi", sachant qu'habituellement ça vient de gens disant ensuite "tu comprends, je n'ai pas les moyens de x").

            Redescendez sur Terre.

            • [^] # Re: HS folie des grandeurs

              Posté par . Évalué à 8.

              Je suis plutôt d'accord avec toi.

              Cependant, ça ne se résume pas à « 30 m² c'est largement suffisant » (pour une personne vivant seule). Tu as parfois des logements plus grands qui coûtent moins cher, tu as parfois besoin d'avoir une pièce, ou plusieurs, séparée(s) pour diverses raisons, ou tu te projettes dans l'avenir (famille, enfants) et n'a pas envie de déménager, etc.

              Lorsque j'étais étudiant sur Paris (vers la fin des années 1990), j'ai logé la première année dans en chambre de bonne de 9 m² dans le 19ème, toilettes et douche sur le palier (un lavabo-évier dans la chambre), le coin cuisine se résumait à une planche posée entre le frigo et le lavabo-évier. Là c'était un clapier à lapin. Certes, ça suffit aux besoins d'un étudiant, ou c'est mieux qu'être à la rue (à voir, vu les loyers pratiqués), mais ça s'arrête là.

              Prix du loyer : 2000 francs (300 €, à augmenter de l'inflation et de la hausse de l'immobilier), le SMIC étant aux alentours de ~5000 francs à l'époque.

              L'année suivante, je déménageais pour une autre chambre de bonne plus spacieuse (~13 m²), moins chère (1800 francs) et bien mieux située (Paris 16ème, vue directe sur la Tour Eiffel, qui remplissait intégralement la fenêtre du Velux), et bien mieux desservie aussi. Pour le coup, j'aurais été idiot de me contenter de plus petit pour (ne pas) économiser.

              À la même époque, deux autres élèves ingénieurs de ma promotion ont fait des choix différents, eux. Le premier a carrément acheté un petit appartement, idéalement placé sur le trajet pour l'école, car il envisageait déjà sa vie après, avec copine, etc. Coût : 400000 francs pour un ~60 m² environ, avec immense baie vitrée et bien ensoleillé, dans un bon quartier plein d'étudiants.

              Le second a acheté 2 chambres de bonnes en mauvais état dans le Sentier pour 140000 francs, puis a passé l'été précédent les cours à aménager le tour : il a fait sauter la cloison entre les deux, a aménagé une salle de bain avec toilettes isolée, une cuisine, etc. le tout pour 20000 francs supplémentaires (électro-ménager et mobilier inclus), donc 160000 francs le petit appartement tout équipé de 30~36 m² refait à neuf.

              Pour eux, le calcul était simple : ils ont investi dans leur logement en tenant compte des 5 ans d'études. Au final, ils avaient tous les deux bien plus de surface que moi bien plus de confort et d'agréments, pour moins cher de surcroît (en tout cas dans le second cas), voire carrément rentable si rapporté au fait que le bien dont ils étaient propriétaires avait une valeur de revente (qui a nettement pris de la valeur en plus).

              Tout ça pour dire que non, ça n'est pas juste une question de surface, mais plutôt de prix et d'adéquation du bien avec tes besoins (emplacement, commodités, etc.). Pour avoir également vécu seul et avec beaucoup d'espace dans un 55 m², je sais très bien qu'un 30 m² est suffisant, mais ce n'est pas parce que ça suffit qu'il faut pour autant s'y limiter, alors qu'on peut parfois avoir mieux et plus grand pour moins cher.

              Après, c'est vrai que le tarif de 275 € me semble être un très bon prix pour un 30 m² (même partagé) sur Paris, voire très bon également pour ma petite ville de province, qui est malheureusement très régulièrement envahie par les Parigots, qui ont investi sur place pour avoir leur Paris-Plage lors des week-ends prolongés, et qui du coup ont fait flamber l'immobilier et le prix du café en terrasse, entre autres choses désagréables, sauf que les salaires n'ont pas suivi, ici le salaire moyen, c'est le SMIC, et la chambre d'étudiant de 18~20 m² (à libérer pour la saison), c'est 600~650 € (et ça passe à 600~800 € — la semaine — en saison)…

            • [^] # Re: HS folie des grandeurs

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Je pense que tu exagères quand même, ne serait-ce que dans l'oscillation entre "suffisant" et "surdimensionné". Dire que 30m2 est suffisant pour une personne, ok, surdimensionné faut pas déconner non plus.
              Et de rajouter que c'est tellement variable en fonction de ce que tu fais / veut faire de ta vie chez toi (genre tu veux un bureau pour télétravail, un atelier, un endroit pour recevoir des amis, etc, à moins que tout ça soit que du luxe). Idem pour l'histoire de vivre à deux, il suffit que l'un des deux ait des horaires décalées pour que ce soit bien lourd.
              Bref c'est triste de prendre des cas simples pour généraliser (sans pour autant défendre la formule de clapier pour 30m2, j'aurais quand même vu ça pour 9…)

              • [^] # Re: HS folie des grandeurs

                Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 19/05/16 à 18:41.

                Tes exemples sont pertinents, jsute que ça m'a fait bondir cette association généraliste.
                Évidement qu'il y a d'autres cas où tu fais plus que vivre dedans (mais je ne vois pas en quoi du télétravail nécessite un bureau, à part pour le confort donc autre chose que "clapier à lapin"), des cas spéciaux (tout le monde ne travaille pas en horaire décalés).
                Bémol sur "un endroit pour recevoir des amis" : j'ai hébergé plein d'amis dans 25 m2, pas de soucis la dessus. Après si ils veulent être comme à l’hôtel avec leur chambre à eux, qu'ils aillent à l’hôtel, et oui c'est du luxe que d'avoir de la place "au cas où".

                Bref c'est triste de prendre des cas simples pour généraliser

                Justement, je prend le cas général et tu me donnes des cas spéciaux et oui j'ose le dire : tu veux du gros bon confort (par exemple un bureau pour du télétravail).
                Note que je ne suis pas contre le gros confort, faut juste l'appeler correctement, et c'est tout ce sur quoi je réagit : dire de manière généraliste que 30m2 est un clapier à lapin est n'importe quoi.

                (genre tu veux un bureau pour télétravail, un atelier, un endroit pour recevoir des amis, etc, à moins que tout ça soit que du luxe).

                Désolé, mais je dirai que oui. On oublie un peu vite que ce qu'on a est du luxe quand on l'a, et je trouve dommage qu'on ne sache plus/pas apprécier ce qu'on a à sa juste valeur. J'ai l'impression que les gens qui se plaignent de leur vie difficile seraient les premiers à se plaindre même si ils gagnaient 10 000 €/mois car le problème reviendrait ("100 m2 dans le 14è mais tu ne te rend pas compte, c'est une cage à lapin et en plus excentrée!", tu rigoles mais ce discours je l'entends aussi, tout ça pour dire que si on ne fait pas attention, on aura toujours de quoi se plaindre sur ce qu'on a car ça ne sera jamais assez "pour x, y et aussi pour z on ne sait jamais")

                Rappel : je ne dis pas qu'il ne faut pas se faire plaisir, je dis juste qu'il faut savoir ce que c'est, un peu de recul… Et c'est faire comme les "riches" hors de la réalité que d'associer 30m2 à une cage à lapin : ne plus savoir ce que vaut ce qu'on a.

                • [^] # Re: HS folie des grandeurs

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                  Nan mais au fond je suis d'accord avec 30m2 c'est possible pour vivre, par contre ce n'est pas surdimensionné comme tu le dis dans ton premier message, c'est autant n'importe quoi que de dire que c'est un clapier.

                  • [^] # Re: HS folie des grandeurs

                    Posté par . Évalué à 0.

                    on a un petit four pour chauffer vos déjeuners

                    du coup, c'est un très bon rapport qualité prix pour ce niveau de service à domicile !

                • [^] # Re: HS folie des grandeurs

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Évidement qu'il y a d'autres cas où tu fais plus que vivre dedans (mais je ne vois pas en quoi du télétravail nécessite un bureau, à part pour le confort donc autre chose que "clapier à lapin")

                  Je bosse régulièrement depuis chez moi (surtout le soir). Mon salon est relativement grand, donc j'y ai installé mon bureau. Je suis bien plus productif quand je suis assis en face de mon portable + écran externe, même si à côté de ça j'ai la télé en fond sonore (histoire d'avoir du bruit de fond), que lorsque je suis avachi sur le canapé en face de cette même télé, même si au fond elle remplit la même fonction.

                  TL;DR: La position assise « correcte » à un bureau me rend plus productif.

                  J'oubliais : Je pense que tout comme avoir deux écrans est mieux qu'un seul grand écran de surface équivalente (en tout cas, mon expérience est que la séparation physique m'aide à mieux organiser mon espace de travail), avoir plus de 2 pièces peut s'avérer meilleur pour aider à organiser les choses.

                • [^] # Re: HS folie des grandeurs

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  mais je ne vois pas en quoi du télétravail nécessite un bureau,
                  à part pour le confort donc autre chose que "clapier à lapin"

                  ça fait parti en général des recommandations des gens qui font du travail à la maison depuis longtemps (car je distingue "télétravail" de "travail à domicile"). Les raisons sont de se donner un rythme et un cadre (ie, j'arrete de bosser quand je suis en dehors du bureau), et de signaler à la famille qu'on est pas dispo ("non, maman travaille quand elle est dans la pièce avec le bureau, alors tu ne viens pas la déranger").

                  Et bien sur, les raisons classiques comme "avoir une vrai chaise de boulot", "poser un écran de taille suffisante", etc.

                  Mais en effet, si tu fait du travail à la maison de façon occasionnel et le reste chez des clients, au bureau, d'une bibliothèque, des conférences ou dans un bus, tu as pas forcément besoin d'investir dans tout ça. Et ça dépend aussi en effet du travail que tu as.

                  • [^] # Re: HS folie des grandeurs

                    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                    Les raisons sont de se donner un rythme et un cadre (ie, j'arrete de bosser quand je suis en dehors du bureau),

                    C'est du confort : on peut arrêter de bosser en lâchant la chaise plutôt que la pièce, si on se fait la police.

                    et de signaler à la famille qu'on est pas dispo ("non, maman travaille quand elle est dans la pièce avec le bureau, alors tu ne viens pas la déranger").

                    Ma gamine comprend quand je suis sur ma chaise, mais en fait j'apprécie aussi qu'elle vienne me faire un bisous de temps en temps même quand je travaille (oui, je m'applique cette idée, même si j'ai les moyens de me payer ce confort, je n'éprouve pas l'envie de dépenser de l'argent dans ce confort la, je préfère épargner l'argent que je ne dépense pas à avoir une pièce en plus et n'en souffre pas comme un lapin en cage). C'est une question d'organisation, de règle. Après je comprend que d'autres n'arrivent ou n'aiment pas à bosser en "open space" à la maison.

                    A noter que les enfants sont généralement à la crèche / école / dehors / chez les amis pendant les "heures de bureau" classiques.

                    Et bien sur, les raisons classiques comme "avoir une vrai chaise de boulot", "poser un écran de taille suffisante", etc.

                    quel rapport? J'ai une vraie chaise de boulot et 2 écran 28 pouces dans mon salon, pas assez?

                    Et ça dépend aussi en effet du travail que tu as.

                    Oui. Reste que c'est pas général d'avoir besoin d'une pièce en plus absolument, c'est souvent du confort. Encore une fois, je ne critique pas l'envie d'avoir du confort, je critique juste de traiter de "cage à lapin" quand il n'y a pas ce confort.

                    • [^] # Re: HS folie des grandeurs

                      Posté par . Évalué à 6.

                      C'est du confort : on peut arrêter de bosser en lâchant la chaise plutôt que la pièce, si on se fait la police.

                      Tu as une volonté de fer : tant mieux pour toi.

                      Tout un tas d'études montrent que l'environnement change notre attitude. Ça marche aussi avec les fringues : si on s'habille « mieux » que d'habitude (pour une certaine définition de « mieux » selon la culture locale), notre niveau de confiance tend à monter tout seul.

                      Ma gamine comprend quand je suis sur ma chaise, [que tu travailles]

                      J'ai pas de mur pour séparer ma partie « salon » de la partie bureau : tout est dans la même (grande) pièce. Mais malgré tout, la disposition de la pièce fait que j'ai une séparation « physique ». Encore une fois, oui, on peut faire sans une pièce supplémentaire. On peut aussi faire sans plusieurs écrans (c'est ce que je fais quand je code/bosse avec mon portable après tout), mais de nos jours, un développeur qui demanderait d'avoir 2 écrans au boulot ne serait pas du tout vu comme un extra-terrestre : il y a un avantage très clair à avoir 2 écrans physiquement séparés (là encore, des ergonomes et psychologues se sont penchés sur la question). C'est aussi pour ça que plein de gens reviennent du modèle « open space » et commencent à se dire que finalement, les cubicles sont p'tet moches, mais au moins les gens ont un minimum d'intimité, et que c'est important.

                      Il ne s'agit pas simplement de confort. Par exemple, on veut coincer mes collègues et parquer les 6 dans un petit bureau, où, certes, ils auront un fauteuil et un bureau pour bosser (ainsi qu'un PC qui fonctionne), mais quasiment pas de place pour bouger (le mec du fond va devoir emmerder les 4-5 autres mecs plus proches de la porte s'il doit sortir). Certes, techniquement ils peuvent bosser, mais en pratique, mettre 6 personnes dans une même pièce sans réelle séparation, et en plus dans une configuration qui limite les mouvements, c'est une très mauvaise idée.

                      La capacité d'avoir un espace de travail bien défini permet (en général) d'obtenir une meilleure qualité en termes de résultats.

              • [^] # Re: HS folie des grandeurs

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Ceci dit si tu télétravailles t'es pas obligé d'être en centre ville et tu peux aller plus loin pour avoir plus grand pour moins cher.

                • [^] # Re: HS folie des grandeurs

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Le centre-ville, ce n'est pas que pour le travaille. Tu n'es pas obligé de télétravailler tous les jours.

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: HS folie des grandeurs

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 19/05/16 à 20:34.

                    Je répondais à c'est tellement variable en fonction de ce que tu fais / veut faire de ta vie chez toi (genre tu veux un bureau pour télétravail. Si tu veux un 80m² dans un centre de grande ville avec un bureau un jardin un garage pour 300€/mois, il va falloir redescendre sur terre.

                    • [^] # Re: HS folie des grandeurs

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      Si tu veux un 80m² dans un centre de grande ville avec un bureau un jardin un garage pour 300€/mois, il va falloir redescendre sur terre

                      Sauf que ça il n'y a que toi qui le dit, à aucun moment je ne parle d'argent, juste de taille/usage.

            • [^] # Re: HS folie des grandeurs

              Posté par . Évalué à 5.

              Oh pardon.

              Toi tu trolles et prends de haut tout le monde à longueur de journée en faisant des généralisations crasses et casant les gens dans des tiroirs. Mais moi par contre je me rends coupable d'un réel génocide par cette metite boutade à la noix.

          • [^] # Re: Loyer

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Je suppose à Londres, à SF et à Tokyo aussi.

            Mais aprés avoir vu des chambres en cité U de 9 m², je qualifierais pas non plus un 30 m² de clapier (bien que je trouverais ça sans doute un peu petit à mon gout)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.