Journal Meilleurs vœux : suis-je un sociopathe ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
12
2
jan.
2013

Depuis hier j'ai droit à « meilleurs vœux pour 2013, et bonne santé ». Pourquoi du jour au lendemain quasi tout le monde me sort cette phrase ?
Je crois me souvenir qu'il y a environ un an une épidémie semblable avait eu lieu.
Une épidémie de… je cherche… panurgisme ?
Ou plutôt une épidémie de je-montre-activement-que-je-suis-dans-la-norme ?

Parce que bon, j'ai du mal à croire que ces phrases pleines de confraternité soient réellement pensées, pesées, ressenties.
Moi-même je me plie à cette norme car on a généralement le choix d'être méga-décalé ou plutôt normal. Entre les deux c'est galère. J'ai choisi de ne pas pourrir ma vie avec des combats que je crois inutiles et perdus d'avance. J'en ai les avantages (on me fait seulement modestement chier) mais également les inconvénients (on me fait chier quant même).
Je dégaine les vœux en réponse à une attaque de bonnanébonnesanté, car je n'ouvre pas le feu (je n'ai pas de mérite : je n'y pense pas). Lorsque je sors ce genre de phrase à quelqu'un, je le pense plus ou moins ; oui effectivement je souhaite sincèrement que cette personne soit heureuse, en bonne santé, que sa vie soit bien etc. Mais franchement, sans cette « obligation sociale » que j'ai décidé d'accepter il ne me viendrait pas à l'idée de le sortir à tout bout de champ.

Le pire c'est de recevoir un SMS qu'on sait avoir été envoyé à tout le carnet d'adresse. Le truc vide de sens. Je ne prends pas la peine de répondre.
Dans le même genre il y a les emails déversés sur tout le carnet d'adresse également. Je n'ai pas encore eu ça.
Également les cartes envoyées par les entreprises, associations, communes, etc.

Il m'arrive de temps en temps de dire à certaines personnes qu'elles sont « bien ». En gros une à deux fois par mois. Que je trouve qu'elles ont des qualités dans tel et tel domaine et que je leur souhaite de trouver le travail / le mec / la copine / série télé de leur rêve. Aussi bien professionnellement qu'à titre personnel. Il y a peu je l'ai dit à une môme qui, comme beaucoup, je sens à côté de la plaque. J'ai souhaité à un client que j'adore, que son entreprise poursuive sa route sereinement. C'est un témoignage de sympathie, d'humanisme, un petit morceau d'en-avant. C'est sincère et généralement c'est très bien reçu.
Mais pas toutes les 10 minutes bordel !

Avec la vieutude, j'ai 41 ans, j'en suis déjà à me dire « bon, c'est parti pour un mois ». C'est dire si j'ai intégré le fait que rien n'y fera.
Mais je fais tout de même un chti journal ici. Acte de rébellion héroïque (ahem…).

Donc non, pas sociopathe.

  • # Copain

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 02/01/13 à 19:29.

    Moi ce qui m'énerve c'est le bonjour-comment-allez-vous-? quotidien des gens qui s'en fichent bien de comment je vais. Ma règle pour poser la question « comment allez-vous » est de savoir si je suis prêt à entendre : « non les gosses sont malades j'ai mal dormi et d'ailleurs j'ai la chiasse ». Si je ne suis pas prêt à entendre une réponse honnête, alors je ne vois pas pourquoi je poserais la question. Réciproquement, si je ne suis pas prêt à répondre ça (et mon interlocuteur, l'employé lambda à l'autre bout du fil, le sait bien), je ne vois pas pourquoi on me pose la question.

    • [^] # Re: Copain

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Il y a quelques années j'avais pour habitude de demander "comment allez-vous bien ?", je me suis fait traité de facho. Bon les vœux c'est une fois par an et il arrive même que certains soit originaux et/ou amusant.

    • [^] # Re: Copain

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Je pense que le « comment allez-vous ? » est surtout un moyen d'amorcer une conversation (implicitement, je pense que ça veut dire « est-ce que tu as des choses intéressantes à me raconter ? »), même si dans l'absolu la personne elle va généralement bien, et qu'on s'en fiche plus ou moins.

      • [^] # Re: Copain

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Effectivement, et d'ailleurs en Côte d'Ivoire le « comment vas-tu ? » est très souvent remplacé par un « alors, on dit quoi ? ». Mais on ne s'attend pas plus à recevoir une réponse…

    • [^] # Re: Copain

      Posté par . Évalué à 8.

      Envoie-les chier… http://www.culture-generale.fr/expressions/182-comment-allez-vous

      Il se prend pour Napoléon, son état empire.

    • [^] # Re: Copain

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 02/01/13 à 21:40.

      C'est vrai ça, pourquoi se dire bonjour, et la santé, la famille, ça va ? Ce rituel social est un code mis au point au long de l'histoire pour précisément induire de l'empathie, mêm artificielle, entre nous. Faire circuler de l'info, même fausse, de première main. Ah il faut un peu d'humilité pour s'y soumettre, moins que pour le refuser, ce qui ne prend que de la muflerie. À l'heure des "pokes" des réseaux sociaux et des retweets de courtoisie, remettre en question les dernières interactions directes qu'il nous reste, ça me semble pas être la très comment dire ça… Efficace. Mais c'est juste moi.

      • [^] # Re: Copain

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Donc on est d'accord, je peux exposer mes problèmes par le menu à ceux qui me demandent comment ça va ?

        • [^] # Re: Copain

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Tu peux essayer, comme ça ils ne te le re-demanderont pas.

          Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: Copain

        Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 02/01/13 à 23:56.

        C'est vrai ça, pourquoi se dire bonjour, et la santé, la famille, ça va ?

        Et ben voila, tu utilises "bonjour", le mot prévu pour (ou "salut" si tu as envie). Pas la peine d'inventer une question à laquelle tu ne veux pas la réponse pour exactement la même chose. Quand on pose une question, le minimum de la sociabilité est d'être prêt à écouter la réponse, non?

        Bref, un minimum de respect ne serait pas un luxe : si on pose une question, merci d'être prêt à écouter la réponse, même si elle n'est pas "ça va", ou alors on ne pose pas la question.

        Mais c'est juste moi.

        Ce n'est pas juste toi, mais ça ne veut pas dire que tous les autres apprécie les questions qui n'en sont pas.

        Dans le même registre, on peut ajouter "mon ami" (plus Afrique du nord) que je ne supporte pas non plus quand le mec je ne le connaissais pas il y a 5 minutes : attend un peu avant de parler d'amis, on est en relation pro d'abord, le reste on verra plus tard, l'amitié ne vient pas en 5 minutes, ce mot a un sens (voir le dico).

        • [^] # Re: Copain

          Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 03/01/13 à 00:54.

          Dans le même registre, on peut ajouter "mon ami" (plus Afrique du nord) que je ne supporte pas non plus quand le mec je ne le connaissais pas il y a 5 minutes : attend un peu avant de parler d'amis, on est en relation pro d'abord, le reste on verra plus tard, l'amitié ne vient pas en 5 minutes, ce mot a un sens (voir le dico).

          C'est vrai, je faisais ça avant, je commençais par appeler l'interlocuteur "mon ami" avant de me rendre compte assez souvent au bout de quelques minutes qu'en fait c'était pas mon ami.

          Désormais je dis "pauvre enfoiré", et ça marche beaucoup mieux ! Jusqu'ici la conversation qui s'en est suivi m'a toujours donné raison !

        • [^] # Re: Copain

          Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 03/01/13 à 10:07.

          Tu appelles bien « mon sieur » des gens qui n'ont pas le titre de Sieur. Dans le sens que tu décris, « mon ami » comme « monsieur » ou encore « chef » sont des adresses polies destinées à un inconnu. Le choix dépend du contexte, mais quand le locuteur ne sait pas quoi choisir, il évite toute adresse et commence sa phrase par « excusez-moi ».

          • [^] # Re: Copain

            Posté par . Évalué à 5.

            il évite toute adresse et commence sa phrase par « excusez-moi ».

            Ainsi il ordonne à la personne ne pas lui tenir rigueur pour quelque chose qui n'est pas encore arrivée et dont on ignore tout.

            – « excusez-moi » dit-il quelques secondes avant de lui écraser le pied.

            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

        • [^] # Re: Copain

          Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 03/01/13 à 10:26.

          Non. "Bonjour", c'est pour les étrangers. Les gens dans l’ascenseur, l'inconnu que tu croises sur le chemin.

          "Comment ça va ?" c'est pour un sous-ensemble de ce groupe. Pour ce qui est de la réponse, c'est simple, c'est soit "ça va" (avec mille variantes assez marrantes à décoder) soit "non ça va pas" finalement assez (très) rare, et qui est une mise à l'épreuve de ta capacité d'écoute (en plus de souvent, une info de première bourre).

          Pour "mon ami" (voire "mon frère") c'est sans doute une façon de dire que notre humanité à elle seule, combinée à l'adversité de cette planète, nous rapproche intrinsèquement. Qu'on est par défaut ami, "unless proven otherwise" avant de s’avérer ennemi. C'est tout simplement la différence entre le chaos et la civilisation.

          • [^] # Re: Copain

            Posté par . Évalué à 5.

            T'es trop fort, cousin.

            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

          • [^] # Re: Copain

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            En Afrique du Nord j’ai entendu une fable qui ressemble plus ou moins à ça : j’ai vu une bête sauvage qui venait vers moi. Quand elle s’est approchée j’ai vu que c’était un homme. Quand il a été tout près j’ai vu que c’était mon frère.

        • [^] # Re: Copain

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          En fait, le « bonjour » signifie en général que tu souhaite que le jour de ton interlocuteur lui soit bon. Ça peut aussi signifier que c'est un bon jour pour toi et que tu es donc enclin à la conversation, que c'est un jour qui devrait être bon ou encore qu'il fait bon en ce jour (oui, j'ai vu The Hobbit dernièrement ^.^). Mais le plus vraisemblablement, c'est la première option la meilleure, puisque c'est la même logique qui est appliquée pour le fameux « bonne année ».

          Si tu ne veux que signaler à ton interlocuteur que tu souhaite entamer une conversation ou, en renversant les rôles, que tu es prêt à entamer la conversation que ton interlocuteur te propose, tu peux l'appeler de son nom, la saluer d'une interjection (« hey ! » ou « plop » peuvent être efficace), d'un signe de la main ou de la tête ou encore du mot « salut ».

          Sinon, tu peux considérer que ce sont des usages de politesse qui ne font de mal à personne et t'en contenter. Allez mon ami, je te laisse à ta sodomie (pauvres drosophiles) !

      • [^] # Re: Copain

        Posté par . Évalué à 3.

        remettre en question les dernières interactions directes

        Tes seules interactions directes sont des questions stéréotypées dont 73.35468435165 % des gens qui les posent se fichent de la réponse ?

        C'est triste.

        • [^] # Re: Copain

          Posté par . Évalué à 6.

          Tu sais que mettre plein de chiffres derrière la virgule ne fait pas sensiblement augmenter le nombre devant la virgule ?

          Vous voulez pas la jouer soft ? Je suis pas contraignant... vous voulez la jouer hard ? On va la jouer hard

    • [^] # Une des fonctions du langage

      Posté par . Évalué à 10.

      Ta réflexion se comprend mais elle omet une des fonctions du langage qui est tout simplement de permettre un contact sans enjeu entre deux personnes.
      L'idée est largement répandue que le langage sert à "communiquer", transmettre des informations entre un émetteur et un récepteur, mais c'est en partie faux, ou du moins très partiel.
      Beaucoup de conversations sont totalement inutiles "Tiens fait beau !" "Comment ça va mame michu ?" etc… Elles ne servent qu'à ponctuer une rencontre, à permettre, même si tu n'en as rien à taper de madame Michu, des relations superficielles et occasionnelles, ou d'amorcer un dialogue plus intéressant par la suite.
      Sinon, on n'adresserait la parole qu'à des gens qu'on connaît bien ou qui nous intéressent.
      En résumé, parler pour ne rien dire, c'est normal et même c'est utile. On sait bien que le comment allez vous n'est que de pure forme, mais si tes voisins passaient à côté de toi sans t'adresser la parole, tu finirais pas trouver ça drôle… Qu'est ce que je leur ai fait ?

      • [^] # Re: Une des fonctions du langage

        Posté par . Évalué à 2.

        Je m'étonne beaucoup de voir des gens avoir une analyse de type THL(R) sur l'expression "meilleurs voeux" ou "bonjour, comment ça va" et essayer en même temps de démontrer que ce sont des gens normaux et qu'ils ne sont pas sociopathes. :)

        Je conçois et comprends toutes vos remarques sur l'absurdité et l'origine réelle de nos formules de politesse; mais quittez un peu quelques secondes votre habit de gros trôleur sans coeur et de casseur de noob :

        Pour certaines personnes, ces bouts de relations humaine, que vous décrivez/ressentez comme fausses, sont perçues comme de l'attention donnée à leur personne.
        On a tous eu l'occasion dans nos vie de se mettre à discuter avec quelqu'un qu'on ne connaissait pas et de voir tout de suite celui-ci très heureux d'être écouté.

        Certaines personne n'ont pas le détachement des geek vis à vis de la société, et n'ont pas pour autant beaucoup de gens qui prêtent attentions à eux, alors pour 2013, faite l'effort de leur dire avec un grand sourire que vous leur souhaitez une super année 2013, ça leur fera plaisir !

    • [^] # Re: Copain

      Posté par . Évalué à 1.

      A chaque fois que je dis bonjour à quelqu'un qui me demande "Comment allez vous ?", je répond "Ça va", et immédiatement la personne fait comme si j'avais posé la question et me répond "Oui ça va". Je me demande donc si ça ne serait pas un moyen pour ces gens de faire en sorte qu'on s'intéresse à eux, parce qu'ils ont très envie de dire au monde qu'ils vont bien.

  • # Bonne année mon cul !

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Et ayons tous une pensée pour Pierre Desproges.

    Ce matin, j'avais pensé mettre une pancarte à côté de mon bureau "Merci pareillement", mais je n'ai pas eu le temps.

    Sans compter que les gens vous disent "tous mes vœux". Je m'en tape de leurs vœux pour mézigue. Je préférerais qu'ils me souhaitent la réalisation de mes vœux, mais alors, si leur souhait était exaucé, ils disparaîtraient extemporanément.

    Et pour répondre à la question, non, tu n'es pas un sociopathe.

    Prochainement, je vous proposerai peut-être un commentaire constructif.

  • # Du mou dans la cordialité (oui)

    Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 02/01/13 à 20:49.

    Ah les collègues qui prennent sur eux pour venir vers moi malgré les efforts que je fais toute l'année pour les tenir à distance, ça devrait être interdit par le règlement intérieur.

    Quelle plaie, ce contact, ces sourires, ces échanges, c'est vrai quoi, sans la corvée des fêtes je ne verrai ma ma famille qu'aux enterrements et chez le notaire, ce qui devrait pouvoir se régler par mail souhaitablement, nan mais c'est vrai quoi.

    Dans le métro j'ai mes écouteurs enfoncés bien solidement dans les oreilles, et pour gérer les importuns qui oseraient s'approcher j'ai mis au point un langage corporel qui ne laisse aucun doute à cette engeance sur le mépris où je la tiens.

    Cette promiscuité est insupportable, pour qui se prennent ces gens, pour des humains comme moi ? Meh.

    • [^] # Re: Du mou dans la cordialité (oui)

      Posté par . Évalué à 4.

      Même si son message est caricatural et un peu exagéré, j'estime qu'il a raison quand il dit "Le pire c'est de recevoir un SMS qu'on sait avoir été envoyé à tout le carnet d'adresse.", c'est bien trop impersonnel et ça donne l'impression que tu le fais par obligation.

      • [^] # Re: Du mou dans la cordialité (oui)

        Posté par . Évalué à 4.

        Même si son message est caricatural et un peu exagéré, j'estime qu'il a raison quand il dit "Le pire c'est de recevoir un SMS qu'on sait avoir été envoyé à tout le carnet d'adresse.", c'est bien trop impersonnel et ça donne l'impression que tu le fais par obligation.

        Bha non c'est très bien. Tu réponds très personnellement et très longuement à chacun avec des questions ouvertes. Si tout le monde fait ça, le tri sera plus sélectif l'année prochaine ;)

      • [^] # Re: Du mou dans la cordialité (oui)

        Posté par . Évalué à 10.

        Marrant, vous réclamez de la sincérité, mais vous en êtes vous même incapable.

        Pourquoi ne pas leur renvoyer un SMS du genre "Qu'est ce que j'en ai à branler de ton message automatique ?"

        Vous ne le faites pas pour les mêmes raisons qu'ils vous envoient des SMS, les convenances sociales.

      • [^] # Re: Du mou dans la cordialité (oui)

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Ben moi aussi j'ai été un ronchon pendant des années, j'ai toujours refusé d'envoyer un SMS au nouvel an comme un hipster de base, et cette fois ci j'ai envoyé un message commun avec un petit poème, en précisant que c'était un message commun, pour ceux qui auraient un doute, ou qui ne comprend pas pourquoi je les vouvoie.

        Et ben j'en suis pas mort en fait, ça a même fait plaisir à quelques personnes dans le tas :)

  • # Dans mon immeuble

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Dans mon immeuble, les voisins du dessus ont invités tous les habitants (17 appartements) à venir prendre le thé chez eux pour fêter la nouvelle année. Finalement, ma femme et moi avons été les seuls à venir, mais c'était extrêmement agréable et une bonne occasion de les rencontrer et se découvrir des points communs. Une charmante manière de commencer l'année.

    • [^] # Ils retardent

      Posté par . Évalué à 10.

      C'était 2012, l'année de la partouze.

      Il se prend pour Napoléon, son état empire.

  • # ah tiens, justement

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    eh Kerro, puisque tu en parles ! (tu permets que je t'appelle Kerro ?)

    meilleurs vœux pour 2013 et bonne santé !

    'fin, surtout meilleurs vieux (fûts) et à la tienne DavidÉtienne !

  • # Prisonniers des convenances

    Posté par . Évalué à 4.

    L'année dernière, je n'ai pas envoyé de SMS de voeux à minuit parce qu'"on" m'avait dit que c'était ringard. Une personne que j'apprécie m'a reproché de n'avoir rien reçu et j'ai bien vu que ça lui avait fait de la peine.

    Donc, cette année, j'ai effectivement fait quelque chose de non personnalisé, avec juste une allusion au fait que des gens avaient demandé que je renvoie de nouveau un message. Comme ça, c'est fait, ça ne mange pas de pain et ça ne blesse personne. Bien sûr, l'impact des voeux semble quasi-nul quand il est là, mais visiblement, quand ils sont absents, ça se remarque.

    • [^] # Re: Prisonniers des convenances

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Si tu as tant de contacts, l'année prochaine tu devrais outsourcer tes voeux ;)

      Entendu dans une conf de Linus (à propos de la sécurité de git) "la plupart des gens ont 10, allez, 20 amis. Bon, nous on est des geeks, donc on en a deux". Perso faire le tour de mes contacts et envoyer un message personnalisé à celles et ceux qui comptent pour moi, ça m'a pris moins de temps que de lire ma TL twitter. I'm just saying.

    • [^] # Re: Prisonniers des convenances

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 03/01/13 à 12:06.

      Comme ça, c'est fait, ça ne mange pas de pain et ça ne blesse personne.
      Moi je préfère manger du pain … avec un bon morceau de fromage, ou grillé avec du nutella desssus

  • # Et bonne santé

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    La couverture de charlie hedbo est de circonstance

    couverture charlie hedbo "bonne santé siné"

    Perso j'ai souhaité une bonne année a ma grand mère, mais j'ai volontairement omis de lui souhaiter une bonne santé.

    Au boulot on a eut des personnes pensionnées depuis 10 ans qui sont revenu exprès pour boire un verre nous présenter leurs voeux alors qu'ils ne savent même pas notre prénom…

    • [^] # Re: Et bonne santé

      Posté par . Évalué à 0.

      Je me serre de la nouvelle année comme excuse pour supprimer les numéro de téléphone des personnes qui ne réponde pas au SMS de la nouvelle année, c'est très bien quand on veut allégé son cercle d'amis/es ou collègue de travail.

      Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

      • [^] # Re: Et bonne santé

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Un ami doit nécessairement répondre un phrase toute faite à un SMS bidon? Chacun sa façon de sélectionner ses amis, nous n'avons peut-être pas la même définition d'amitié ceci-dit.

        • [^] # Re: Et bonne santé

          Posté par . Évalué à 1.

          Avec les nouveaux smartphones ça doit pouvoir se scripter.

  • # conformisme

    Posté par . Évalué à 4.

    Ou alors on peut se dire (et économiser son énergie) que c'est juste une coutume tout à fait légère et ne pas prendre ça si à coeur (surtout si c'est conjugué à cet anti-conformisme de principe) surtout que les gens d'en face, qui souhaitent "bananier" aussi facilement le font tout à fait légèrement et ne se tracassent pas au sujet de tout ça et du bien fondé de la chose…

    • [^] # Re: conformisme

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Je constate que pas mal de monde se sent vexé et malmené si tu ne réponds pas, la bouche en cœur « oh, vous aussi, tout mes vœux de bonheur ».
      Va donc chez ton boulanger et « oublie » de répondre à ses vœux. La prochaine fois que tu demanderas une baguette bien cuite, bonne chance.
      Sérieusement, tu passes pour un gros con auprès de 5 personnes par jour. Au bout d'un mois tu es juste fiché négativement à vie dans 150 cerveaux.

      Les personnes en question ont beau ne pas être de supers potes, je n'ai pas envie de ramer contre 150 nouveaux grincheux qui s'additionneraient aux 1500 des 10 années précédentes. Je ne souhaite pas que tout le monde soit fâché contre moi.

      • [^] # Re: conformisme

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 03/01/13 à 12:08.

        Je pense que tu surévalue grandement l'impact de la chose…

        Pour ma part je souhaite une bonne année de vive-voie de la même manière que je souhaite une bonne journée aux gens que je rencontre. Je pense me rappeler assez bien à qui je l'ai déjà souhaiter pour éviter une redondance et je n'en fais pas un plat si j'ai oublié la boulangère ou une autre personne.

        Les conventions sociales et les traditions, ça a du bon. Il faut juste ne pas y être enchainé ni faire un caca nerveux quand ça ne nous intéresse pas, on n'est forcé à rien.

  • # Bonne année

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Bonne année

    Plus sérieusement, je me faisais la réflexion de savoir s'il fallait souhaiter ses vœux sur les réseaux sociaux.

    En précisant que je trouvais que non, je me dit que les seuls vœux qui valent la peine sont;
    - ceux reçus dans la bàl (si si celle dehors, remplie de factures par le facteur)
    - ceux dit de vive voix lorsqu'ils ne sont pas simplement un «Bonne année» lancé sans être même pensé

    • [^] # Re: Bonne année

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Une copine a reçu ça comme mail. Drôle.

      Salut [veuillez compléter avec votre prénom] !
      Comme il est d'usage, je t'écris pour te souhaiter mes meilleurs vœux pour l'année [veuillez compléter avec le numéro de l'année à venir]. Après toutes ces heures de plaisir passées ensemble, je n'ai pas vu le temps passer. [Veuillez compléter avec des souvenirs d'activités festives communes]. Et tant d'autres choses encore … On aura bien rit ! Bien évidemment, tout n'a pas toujours été facile. [Veuillez ne pas compléter avec des souvenirs trop pénibles]. Mais la fin du monde est passée et il est temps d'accueillir une nouvelle année comme il se doit ! Et après tout ce que l'on vécu ensemble [veuillez compléter avec une activité où je me suis fait mal], tu mérites ce message personnalisé !!!

      [Veuillez compléter avec votre surnom], que la nouvelle année te soit favorable, et tout autant pour ceux qui t'entourent !
      [Veuillez compléter avec votre d'affection préférée]

      PS 1 : Plus personnel que cela, je ne peux pas faire :-)

  • # Intérêt technique

    Posté par . Évalué à 10.

    L'année dernière j'ai envoyé un mail de bonne année à une bonne partie de mon carnet d'adresse.

    C'était super: en choisissant à qui l'envoyer, j'ai déjà pu trier les contacts suivants:
    -truc@bidule.machin, je ne sais plus qui c'est: on gicle!
    -c'ui-là, on s'est parlé 3 fois depuis qu'on se connait, et la dernière fois c'était y'a 4 ans et demi quand on s'est dit "salut! ça va?" dans un bar en 6secs: on gicle
    -c'ui-là j'peux pas l'blairer: on gicle!

    Ensuite on récupère tous mails de retour des adresses qui ne marchent plus, comme ça on fait un peu plus le ménage.
    Enfin, on lit en diagonale les réponses, notamment les "je ne consulte presque plus cette boite, mon nouveau compte c'est …"

    Et voilà! Le nouvel an, ça sert à faire le ménage dans son carnet d'adresses!

  • # Regles du jeu

    Posté par . Évalué à 1.

    Depuis quelques annees, parce que je suis un sale type, je m'amuse a ne pas souhaiter la bonne annee (sauf effectivement, aux gens a qui je la souhaite reellement). La regle est simple, pas plus de 10 "Bonne annee", aux autres, je repond un franc "Merci!" quand il me la souhaite.

    Personne n'a vraiment jamais remarque que je ne leur repondais pas ce qu'il fallait, ca fonctionne tres bien.

    • [^] # Re: Regles du jeu

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est peut-être parce que, un peu comme Kerro, tu sembles assimiler convention et politesse. Pour ma part, si je veux souhaiter une bonne année à quelqu'un, c'est mon choix, et je n'attends pas quelque chose en retour.
      Par contre, j'attends de mon interlocuteur qu'il soit poli. De la même manière que lorsque quelqu'un dit "bonjour", il est très grossier de ne pas répondre. Que ce soit avec un ami ou avec le boulanger.

      • [^] # Re: Regles du jeu

        Posté par (page perso) . Évalué à -4. Dernière modification le 03/01/13 à 09:37.

        Pour ma part, si je veux souhaiter une bonne année à quelqu'un, c'est mon choix, et je n'attends pas quelque chose en retour.

        Suivi de :

        De la même manière que lorsque quelqu'un dit "bonjour", il est très grossier de ne pas répondre.

        ah ah ah.
        Tu dis toi même en deux phrases toutes proches une chose (tu n'attends rien en retour) et son contraire (tu attends qu'on te réponde).

        Donc, si je te dit "bonne année" 100x par jour tous les jours (c'est mon choix), ta politesse fera que tu me répondras à chaque fois sans être irrité (tu viens de dire que c'était le minimum de politesse que de répondre)? Désolé, j'ai du mal à le croire. Ben voila : 1000 "bonne année", ça gonfle, c'est tout, tu ne fais qu'être le mille et unième de la série gonflante. Si je n'ai pas envie de répondre, pourquoi ça ne serait pas mon choix? Non, ton choix est important et tu ne veux pas qu'on te restreigne, mon choix lui est considéré comme impoli, bof, pour résumer tu es libre de faire n'importe quoi et les autres ont des obligations, désolé de ne pas adhérer à ce genre de mentalité.

        • [^] # Re: Regles du jeu

          Posté par . Évalué à 1.

          Roh là là, je fais quelques approximations et tu montes sur tes grands chevaux.

          Quand je dis que je n'attends pas quelque chose en retour, je voulais dire que je n'attendais pas qu'on me souhaite une bonne année, c'est tout. C'est en rapport avec le message auquel je répondais.

          Ta deuxième remarque est plus intéressante: j'avais surtout en tête le scénario où je parle avec quelqu'un (d'où mon parallèle avec le "bonjour", je pensais que c'était assez explicite). Et, oui, si je croise 1000 personnes, que toutes me souhaitent une bonne année (ça arrive pas tous les jours, voire jamais), je les remercierai toutes. Mais si tu me souhaites 100x bonne année, c'est du foutage de gueule, je ne vois pas pourquoi je serais poli.

          Pour un SMS manifestement personnel, oui, je répondrai.
          Pour les SMS à la chaîne, je n'y vois aucune attention particulière de l'expéditeur envers moi, un peu comme pour la pub. Ne pas répondre me semble être correct.

          Tout ça dépend du ressenti et de l'éducation de chacun, tu n'as peut-être pas les mêmes critères de politesse. De toutes façons, la façon d'être poli varie en fonction du contexte.

          Bref, pour résumer j'ai des obligations de politesse, et les autres aussi.

  • # Bonané

    Posté par . Évalué à 5.

    Bonne année à tous ! :)

  • # L'année dernière, j'avais trouvé le truc !

    Posté par . Évalué à 2.

    Je m'étais mis un post-it sur le front avec marqué dessus "bonne et heureuse année !". Ca a fait rire pas mal de monde, et ça m'a plus ou moins évité la corvée de le répéter à chaque bureau. Pour cette année, je me demande si je dois recommencer, ça risque de faire redondant.

  • # C'est juste une tradition...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Cette année j'ai envoyé une 15aine de SMS à des gens à qui j'ai voulu souhaiter une bonne année. Parce que lorsque je reçois un message me le souhaitant, ça me fait plutôt plaisir, j'avais envie cette année de faire plaisir à des gens à qui je tiens où à des gens que je n'ai pas vu depuis un moment mais que j'aimerais bien revoir à l'occasion.

    Faut pas chercher plus loin…

  • # Bonnet d'âne et merde aux vieux !!!

    Posté par . Évalué à 3.

    Ca c'est fait !

  • # orthographe

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Pour communiquer, on a nécessairement besoin de se fixer un certain nombre de règles communes. Les convenances (dont les vœux de nouvel an), je vois ça comme des règles de communication sociale, exactement comme le vocabulaire et la grammaire sont des règles de communication verbale. On respecte bien les règles d'orthographe, et sans doute plus encore sur ce site qu'ailleurs. Pourquoi on ne respecterait pas les règles d'interaction sociale ?

    Raah, et ces commentaires cachés par défaut pour les nouveaux participants, c'est vraiment déprimant. Merde, si ça se trouve, je suis tombé sur un site de sociopathes…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.