Journal Documentaire "Les Gardiens du nouveau monde" de Flo Laval

Posté par . Licence CC by-sa
17
6
sept.
2014
Ce journal a été promu en dépêche : Documentaire "Les Gardiens du nouveau monde" de Flo Laval.

Bonjour 'nal

Aujourd'hui, un journal bookmark.

Mediapart a proposé dans un article il y a quelques jours un documentaire traitant de culture hacker et de logiciels libres : « Les Gardiens du nouveau monde » de Flo Laval. Les abonnés de ce journal apprécierons la publication en .webm/.ogg, pour les autre il est possible de se procurer le DVD ici.

Le casting des intervenants est assez classique avec pour ne citer qu'eux Jean-Marc Manach ou Jérémie Zimmermann. Notons la présence importante de Okhin (membre de télécomix) aidant le documentaire à traiter des questions d'activisme sur et via internet. Il est également question de vie privée de protection des communications et des enjeux associés.

C'est un documentaire qu'il peut être intéressant de faire voir aux personnes peu au fait de ces questions pour les sensibiliser / attiser leur curiosité.

  • # Envoyez l'oseille

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    Je moinse ce journal car la référence au film implique d'acheter le DVD (20 €) ou d'être membre du club Mediapart. Dans le dernier cas, si leur site est bien fait, nul n'est besoin de faire une réclame supplémentaire.

    • [^] # Re: Envoyez l'oseille

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 06/09/14 à 13:53.

      je moinse ton commentaire, car je ne trouve pas anormal de devoir payer pour bénéficier d'une source d'information. Certains choisissent de vivre grâce à la publicité (que je filtre sur internet), d'autres choisissent de vivre en demandant au lecteur de payer. La deuxième option à le mérite d'être claire et honnête.

      Je comprend que ça soit désagréable de se retrouver face à une page nous demandant de payer, mais je préfère ça à une page liée à une régie publicitaire. Mediapart a choisi de ne pas être lié à un fournisseur de publicité (akiamaid, google, ou autre) en échange d'une contribution (9€ par mois), je pense que ça se vaut.

      • [^] # Re: Envoyez l'oseille

        Posté par (page perso) . Évalué à -10.

        Je moinse votre commentaire car je n'aime pas la pub pour un groupement politique de fait. (Mediapart en est un à vos yeux puisque vous employez le terme "contribution", pour le montant d'un abonnement de 9 euros / mois, au lieu du terme "abonnement".)

        • [^] # Re: Envoyez l'oseille

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          un groupement politique de fait. (Mediapart en est un à vos yeux puisque vous employez le terme "contribution", pour le montant d'un abonnement de 9 euros / mois, au lieu du terme "abonnement".)

          WTF o_O

          C'est quoi le rapport entre "contribution = groupe politique" ?

          Ici les 9€/mois contribuent a une presse indépendante et de qualité

          • [^] # Re: Envoyez l'oseille

            Posté par (page perso) . Évalué à -10.

            Dans le terme "contribution" il y a, implicitement, la notion d'apporter un tribut. C'est une forme d'allégeance. Ça peut être volontaire mais ce peut être aussi une forme d'obligation morale. C'est ce soupçon d'allégeance à un groupement de personnes (sous couverture de journalisme) qui me gêne. Si l'on était dans un cadre économique pur (c-a-d dépourvu de toute forme de sentimentalité) on userait du terme d'abonnement plutôt que celui de contribution.

            • [^] # Re: Envoyez l'oseille

              Posté par . Évalué à 10.

              C'est très orienté de décoreller l'économie de la politique.

              Les échanges et les ressources font parti de la vie de la cité. La politique c'est la gestion de la vie de la cité. La gestion de l'économie est donc aussi un choix politique.

              Après Mediapart ne se targue pas particulièrement d'avoir une orientation politique.

              Dans ces conditions, je vois pas trop en quoi ce vocabulaire est génant. D'autant plus que parler de la gestion d'Internet est, par définition, hautement politique, de la politique du Net par exemple.

              Sans compter que l'assertion de départ est hautement contestable.

            • [^] # Re: Envoyez l'oseille

              Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 08/09/14 à 12:10.

              Dans le terme "contribution" il y a, implicitement, la notion d'apporter un tribut. C'est une forme d'allégeance

              Tu as apporté ta contribution au débat, as-tu fait allégeance?

            • [^] # Re: Envoyez l'oseille

              Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 08/09/14 à 17:40.

              Dans le terme "contribution" il y a, implicitement, la notion d'apporter un tribut.

              Ton post est assez abscons.

              Implicitement, il y a con, mais c'est sans doute une simple coïncidence.

        • [^] # Stratagème n°29

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Si on se rend compte que l'on va être battu, il faut faire une diversion, c'est-à-dire qu'on se met tout d'un coup à parler de tout autre chose comme si cela faisait partie du sujet débattu et était un argument contre l'adversaire. Cela se fait avec discrétion si la diversion a quelque rapport avec le thème discuté ; avec imprudence si elle ne concerne que l'adversaire et n'a rien à voir avec l'objet du débat.

          La_Dialectique_éristique, ou autrement dit : don't feed the troll !

          • [^] # Re: Stratagème n°29

            Posté par (page perso) . Évalué à -10.

            Mon propos sur la nuance entre "contribution" et "abonnement" n'est pas une forme de diversion ! Il s'adresse aux innocents qui croient encore à la sainteté d'une minuscule poignée de journalistes pourfendant de leur glaive les démons de la force obscure.

            Le fait qu'un reportage soit réservé à ceux qui donnent à la quête, le rend à peu près aussi crédible que le sermon de m'sieur le curé à la grand-messe.

      • [^] # Re: Envoyez l'oseille

        Posté par . Évalué à 3.

        Certains choisissent de vivre grâce à la publicité (que je filtre sur internet), d'autres choisissent de vivre en demandant au lecteur de payer. La deuxième option à le mérite d'être claire et honnête.

        Ce serait aussi plus honnête de ne pas visiter les sites avec publicité plutôt que de la bloquer…

  • # lien youtube

    Posté par . Évalué à 1.

    Le film sur youtube : Hackers - Les gardiens du nouveau monde
    ( risque d'être supprimer )

    • [^] # Re: lien youtube

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et bien, je l'ai envoyé au réalisateur avec qui je suis proche. J'imagine que oui.

      • [^] # Re: lien youtube

        Posté par . Évalué à 4.

        Donc son œuvre sera moins vue.

        • [^] # Re: lien youtube

          Posté par . Évalué à 8.

          Moins vue, oui, a fortiori par les gens qui apprendraient quelque chose en la voyant. J'ai peur que le gros du public de ce genre de documentaires soit les gens qui sont déjà convaincus et très au fait de la problématique, et qui n'ont pas besoin de Google et youtube pour trouver un documentaire.

          Ça me fait drôle, les journalistes qui militent dans un bocal, et veillent a le maintenir fermé, comme pour s'assurer que rien ne change. Bon, cela dit, je ne connais pas du tout enjeux économiques de ce genre de documentaires…

          Please do not feed the trolls

        • [^] # Re: lien youtube

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          En effet, on aurait pu espérer une diffusion virale, comme une traînée de poudre… Non, les ayants droits préféreront chercher une rentabilité qu'ils n'obtiendront peut-être jamais, au risque de garder enfermer dans sa précieuse boite un documentaire au message important…

          J'ai toujours trouvé cela dommage… Combien de documentaires aux messages important restent ainsi peut connus, peu vus, …

          Alors oui, « après, il sera gratuit ! » mais ne sera-ce pas trop tard alors ? Le documentaire ne sera-t-il pas obsolète ?

          Partagez ! partagez ! partagez !

          • [^] # Re: lien youtube

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            J'attends le jour où tous ceux qui ici se font une fierté violer le droit d'auteur, et de moinsser celui qui le protège, verront leurs logiciels libres embarqués dans des softs proprios sans mention et iront se plaindre à la FSF.

            Ah, mais pardon, on me souffle à l'oreille que tout ce que vous faites, est systématiquement donné au domaine public.

            ====> []

          • [^] # Re: lien youtube

            Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 07/09/14 à 11:07.

            Ahaha je me suis fais moinsé comme un porc. Bon ce n'est pas bien grave.

            Je vais vous expliquer ce qui se passe dans le monde réel (je veux dire en dehors de derrière les claviers, n'y voyez aucune condescendance), l'auteur du film est comme vous et moi, il a tenté avec peu de moyen de faire un film sur un sujet qui l’intéressé dans l'espoir de se faire acheter par une chaine. C'est comme ça que ça marche dans le monde audiovisuel, on produit, on essaye de se faire acheter le produit, et comme ça on peut continuer à produire en obtenant de l'argent.

            Si la chaine voit que le produit est déjà disponible en pirate sur internet, elle n'a aucun intérêt de l'acheter, et le réalisateur repars de zéro, doit retrouver un nouveau sujet, remonter une production a base de bric et de broc, voir ses fins de mois comme une échéance (comme tous le monde hein) et ré-espérer qu'une chaine en veuille bien pour continuer. Jusqu'a qu'il n'ait plus les hanches financière pour pouvoir le faire.

            Alors vous allez me dire, oui mais si le documentaire rencontre du succés sur internet alors une chaine serait à même de pouvoir lui acheter son prochain documentaire. Et bien dans un épisode d'une serie de Disney Channel oui, mais dans la pratique, c'est très rarement le cas.

            D'ailleurs vous êtes persuadé que l'auteur toucherai des droits sur chaque film vendu ou abonnement, et bien vous vous trompez.

            • [^] # Re: lien youtube

              Posté par . Évalué à 2.

              Salut,

              J'ai mis le lien parce que je l'ai trouvé rapidement avec google -> vidéo en quémandant le titre du documentaire !
              Je ne désire pas répondre sur le choix de la licence par l'auteur, nul doute qu'il est très au fait des diverses licences disponibles, tant privatrices que libres .

              Par contre, une chaîne de télévision ( une de celle financée par la redevance ) pourrait quand même diffuser un documentaire qui a " fuité " sur le net . Il lui suffirait de lui rajouter un complément d'enquête journalistique ou un débat avec les acteurs concernés .

              Bref, y apporter une valeur ajoutée, en terme d'information . Une télévision de qualité ! avec des journalistes qui informent !
              Mais bon, les chiens de garde veillent !

              • [^] # Re: lien youtube

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                "Par contre, une chaîne de télévision ( une de celle financée par la redevance ) pourrait quand même diffuser un documentaire qui a " fuité " sur le net . Il lui suffirait de lui rajouter un complément d'enquête journalistique ou un débat avec les acteurs concernés ."

                Qui paye le complément ? pourquoi ? Ça coute cher un supplément d'enquête et ça se fait pas en le décidant.

                • [^] # Re: lien youtube

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Qui paye le complément ? pourquoi ? Ça coute cher un supplément d'enquête et ça se fait pas en le décidant.

                  Toi, moi, nous, que ce soit en payant notre redevance ou nos yaourts. Parce que c'est comme que tout est financé, et si, il suffit de le décider.

                  Please do not feed the trolls

                  • [^] # Re: lien youtube

                    Posté par . Évalué à -3. Dernière modification le 08/09/14 à 15:24.

                    N'Port'nawak le fred !

                    vive le fouet :
                    Titre de l'image

                    un peu de sagesse :

                    Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonné, le dernier poisson pêché, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas !

                    Titre de l'image
                    ```

                    • [^] # Re: lien youtube

                      Posté par . Évalué à -2.

                      pas vrai, c'est pas n'importe quoi ton intervention, :=)

                  • [^] # Re: lien youtube

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    La chaine n'aura toujours aucun intérêt dedans. Payer pour un documentaire qui est déjà diffusé sur internet, et en plus payer pour un complément d'enquête (ça coute cher, faut pas croire), au lieu d'investir moins sur un contenu original…

                    Je vous parle d’expérience, et la réponse que je viens de formuler part du principe que les chaines veulent investir dans des contenus originaux pour le bien du service public, ce qu'on sait pas vraiment vrai.

                    A vous de voir si vous voulez soutenir la création et l'investigation, en espérant que les réalisateurs et ayant droits sont assez intelligent pour libérer leurs œuvres lors qu'il aura été rentabilisé afin de pouvoir ré-investir dans l'investigation, ou court-circuité une œuvre qui n'a pas encore "vécu", lui barrant la route pour de potentiel investissement.

                    Je dis ça sans aucune méchanceté, c'est un choix personnel a faire.

          • [^] # Re: lien youtube

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            J’aimerais préciser mon propos. Je n’encourage pas la violation du droit d’auteur.

            Je trouve simplement regrettable que l’accès à ce documentaire ne soit pas libre.

            D’autres documentaires et même des films ont été diffusés (dans le monde réel) avec les libertés d’accès et de diffusion. Il existe d’autres pistes pour recevoir de l’argent « en contrepartie », pour soutenir les projets, voir participer… Je ne pense pas devoir développer ces pistes ici…

            « Les logiciels libres ne sont pas gratuit », c’est également la FSF qui le dit. Merci de ne pas confondre le logiciel libre et le domaine public.

            Lorsque je vous dit « partagez ! », comprenez que je ne vous parle pas de ce documentaire car nous devons comprendre qu’il n’en est pas question (pour l'instant). Je vous parle à tous de vos créations logiciels ou documentaires, de vos connaissances, de vos idées, de vos recettes, de vos remèdes, susceptibles de pouvoir rendre le monde meilleur, être utile aux autres, fussent-ils indigents ou mal léchés. Certaines choses, selon moi, ne devraient en effet n’avoir aucun prix (à payer).

            • [^] # Re: lien youtube

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              "Je trouve simplement regrettable que l’accès à ce documentaire ne soit pas libre.

              D’autres documentaires et même des films ont été diffusés (dans le monde réel) avec les libertés d’accès et de diffusion. Il existe d’autres pistes pour recevoir de l’argent « en contrepartie », pour soutenir les projets, voir participer… Je ne pense pas devoir développer ces pistes ici…"

              Je pense que pour que la liberté soit respectée pour tous, il faut respecter le choix. J'imagine qu'un jour ce documentaire sera libre, mais en attendant, il faut pouvoir le rétro-financer (puisque tout ce qui a été fait à été avancé sinon pas de doc..).

              Et tant mieux si des docs/films ont réussi ce pari de la libre et gratuite diffusion, tant mieux si il font ça et continue a travailler dans la création audiovisuelle, si il peuvent se payer convenablement en faisant leur métier, moi par contre, c'est mon travail la création audiovisuel, et je ne connais personne autour de moi qui a pu faire ça, y compris moi.

              • [^] # Re: lien youtube

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                D'ailleurs je rajouterai que votre raisonnement est mal conçu car si une chaine comme Arte ou France Télévision achète le documentaire, le réalisateur et son équipe sont payé et le documentaire sera accessible à tous en replay pour 7 jours, et tous le monde est content.

                Là, la chaine voit le doc sur youtube, ne l'achète pas parce qu'aucun interet pour une chaine de proposer un documentaire qui est déjà distribué, pas de paye pour le réalisateur et son équipe, pas de promotion sur replay pour que tous le monde puisse le voir.

                • [^] # Re: lien youtube

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Là, la chaine voit le doc sur youtube, ne l'achète pas parce qu'aucun interet pour une chaine de proposer un documentaire qui est déjà distribué, pas de paye pour le réalisateur et son équipe, pas de promotion sur replay pour que tous le monde puisse le voir.

                  Ah. Vous savez que l'on peut facilement trouver en téléchargement tous les films avant qu'ils sortent en salle, et, pour un sujet encore plus proche, toutes les séries avant qu'elles passent à la télé via le diffuseur légal ? Et ça n'empêche pas les salles de cinéma d'acheter et de diffuser ces films, et ça n'empêche pas les chaîne de TV d'acheter et de diffuser les séries.

                  • [^] # Re: lien youtube

                    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                    Parce que leur mode de production n'est pas le même. Les séries télévisées et fictions cinémas sont financé en amont (et même écrite) par les société de diffusion (cinema, télévision) dès la conception. L'argent est déjà là, déjà investit, c'est comme ça qu'on se retrouve avec deux "la guerre des boutons" au cinema.

                    La dans ce cas, il fallait produire avant de proposer. Les chaines vous regardent et disent (quand elle ne finissent pas par produire la même idée sans vous consulter) "ah oui, ça a l'air bien, et bien montrez nous et nous statuerons".

                    Si Arte était intéréssé par ce documentaire et qu'il est ultra échangé sur internet, elle ne prendra pas le soins d'investir dans l'achat de ce documentaire. Sauf appartenir a des grosses boites de production, ou des moyennes boites (ce qui ne justifie pas spécialement le démontage de la valeur du produit), obtenir un pré-achat qui financerait un documentaire est de l'ordre du miracle.

                    • [^] # Re: lien youtube

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Cher ami moinseur, je ne fais que témoigner de la situation que je peux voir. Je ne comprend pas d'ou viens ta haine de ma réalité de tous les jours.

      • [^] # Re: lien youtube

        Posté par . Évalué à -5.

        Tu lui diras que j'ai quand même eu le temps de le télécharger, et que n'ayant pas de carte de crédit, je le remercie de sa compréhension.

        Merci d'avance.

  • # Mouai

    Posté par . Évalué à 1.

    Du coup je me fais un petit marathon Stiegler. Il dit pas mal de choses sur le numérique, les réseaux sociaux, le logiciel libre aussi (mais pas que). Je renvoie à ces conférences Youtube, parce qu’il dit des tas de choses et qu’une seule ne suffirait pas à vraiment cerner le bonhomme.

  • # pourquoi nous n'avons pas laissé le film gratuitement en ligne... pour le moment !

    Posté par . Évalué à 10.

    Bonjour. Je suis le réalisateur du film. Je suis le premier désolé que ce film ne soit pas en CC.
    Quand je dis que je suis réalisateur, c'est que j'en ai fait mon métier et donc que je me suis fixé comme objectif de réussir à vivre en faisant des films qui parlent de sujet qui me tiennent à coeur et qui me semble intéressant à présenter au public.

    Pour vivre en tenant cet objectif, il faut alors se tourner vers le système de production documentaire. C'est le choix que j'ai fait (il est tout à fait discutable) et il me demande donc de devoir composer avec des acteurs de ce milieu qui ont encore bcp de mal à comprendre que les modèles économiques changent et qu'il ne faut pas avoir peur de laisser en CC ses oeuvres…

    Bref, toujours est il, qu'il y a deux ans, j'ai commencé à me lancer dans ce projet de film. Je suis partis de rien et j'ai trouvé un producteur qui a eu le courage de faire le pari de ce film. Et il a failli le regretter ! Car il y a encore 6 mois, alors que le film était finalisé, nous n'avions aucun diffuseur-acheteur, et le producteur était endetté sur ce projet de plusieurs milliers d'euros.

    Je peux vous assurer qu'il faut bien du courage pour tenter de faire un film qui parle d'internet et du numérique et de vouloir le vendre à une chaine nationale… Mais nous sommes sur le point d'y arriver ! Le producteur est en train de finaliser les contrats avec une TV. La diffusion pourrait début an avril 2015 et permettrait à la production de se désendetter. Laissez nous le temps de rentrer dans nos frais, et dans quelques mois, je peux vous assurer que nous mettrons le film en ligne gratuitement ! Je vais même tout faire pour que le producteur le passe dans une licence CC.

    J'espère que vous pourrez comprendre notre démarche. Soyez un peu indulgent avec nous ! ;)

    Enfin, si vous avez trouvé un moyen de télécharger le film gratos, et bien tant mieux pour vous ;) J'en aurais fait certainement de même à votre place je dois l'avouer !

    Bien à vous,

    Flo

    • [^] # Re: pourquoi nous n'avons pas laissé le film gratuitement en ligne... pour le moment !

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Merci pour ton retour. Pour ma part j'ai eu l'occasion de voir le film sur le site de mediapart, et l'ai trouvé très intéressant (depuis le temps que j'avais envie d'aller faire un tour dans un hackerspace, je pense que cela va me pousser à prendre le temps de le faire).

      Concernant le film proprement dit, je pense qu'il n'apporte pas grand chose au public qui vient déjà sur linuxfr (on prêche des convaincus), mais a l'avantage de donner un discours clair sur la question de la vie privée. Comme il est dit dans le film, ça n'est plus aujourd'hui une vision paranoïaque de quelques technophiles, mais un discours qui sensibilise de plus en plus de personnes.

      Après avoir vu le reportage, je me suis demandé quel nouveau chapitre nous pourrions ajouter au livre « l'éthique des hackers », pour présenter ce qu'est devenu le hacking aujourd'hui, et je pense qu'il est désormais clair que le hacking a débordé d'un public d'informaticien pour toucher aujourd'hui une part de la population qui n'était pas visée à la base.

      Merci en tout cas pour ton reportage, il faut donner plus de visibilité à ces mouvements :)

  • # on tient notre promesse, le film en licence CC

    Posté par . Évalué à 5.

    Bonjour,
    Comme promis dans mon précédent message il y a quelques temps, le film est désormais disponible en consultation libre et licence CC ici :
    https://www.youtube.com/watch?v=t5tBsVX5g0g
    Au plaisir,
    Flo

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.