Journal C'est pas passé loin !

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
10
20
fév.
2013

Une météorite est entrée en collision avec la Terre vendredi dernier. L'énergie dégagée lors de sa désintégration dans l'atmosphère est estimée à 20-40 fois la bombe d'Hiroshima, heureusement c'est tombé dans un lac en Russie. L'onde de choc aurait tout de même fait un millier de blessés, principalement à cause du verre brisé.

Il y a de nombreuse photos et vidéos sur le web, voici l'une d'entre-elle.

La météorite

Des fragments ont été retrouvés mais le plus gros se trouve peut-être au fond du lac.

Ce qui fait froid dans le dos c'est que ce genre d'objet est trop petit pour être détecté mais assez gros pour faire pas mal de dégâts.

Alors statistiquement il y a peu de chance que ça arrive mais si ce genre de caillou de l'espace, un poil plus gros, frappait une grande métropole les conséquences seraient sûrement désastreuses.

Voilà, j'espère que vous ne verrez plus les étoiles filantes du même œil :)

  • # Du calme…

    Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 20/02/13 à 10:06.

    L'énergie dégagée lors de sa désintégration dans l'atmosphère est estimée à 20-40 fois la bombe d'Hiroshima,

    Lors de sa désintégration dans l'atmosphère. Donc le long de sa trajectoire, et non pas à l'impact.

    heureusement c'est tombé dans un lac en Russie.

    Bof, ça a dû faire des dégâts au lac en question, et ça ferait des dégâts semblables en taille si ça tombait en ville, mais rien de comparable à une bombe nucléaire, sinon, lac ou pas lac, la petite ville à côté aurait été dévastée.

    Ça casserait quelques bâtiments, et toutes les vitres de la ville, comme lors de l'explosion d'une usine j'imagine.

    • [^] # Re: Du calme…

      Posté par . Évalué à 7.

      Bof, ça a dû faire des dégâts au lac en question, et ça ferait des dégâts semblables en taille si ça tombait en ville, mais rien de comparable à une bombe nucléaire

      Oui. C'est pour ça que j'avais parlé d'un truc « un poil plus gros » mais tu as raison il faudrait beaucoup plus gros pour un scénario catastrophe.

      Voici les « dégâts » fait au lac (ils ont dû faire une bonne partie de pêche pour le coup !) :

      Un trou dans la glace

  • # Même pas peur

    Posté par . Évalué à 10.

    20 a 40 fois Hiroshima ça fait peur, mais ce n'est heureusement pas l’énergie de l'impact au sol. La majorité est dissipé dans l’atmosphère. Au final un trou de 8m dans la glace produit par un objet de quelques dizaines de cm.

    Le lien parle d'un tel objet (de l'ordre de la dizaine de mètres) par siècle. Quel est le pourcentage de la surface qui est densément peuple? J'ai pas de source mais a la louche ça doit être de l'ordre de quelques pour-cents, et encore. La (petite) catastrophe annoncée arriverait statistiquement tous les 5 ou 10 000 ans.

    Je pense que tu as plus de chance de mourir en t’étouffant avec un bretzel.

    • [^] # Re: Même pas peur, sauf que.

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 20/02/13 à 11:05.

      Sauf que…

      Un astéroïde de 50m de diamètre est passé à 30000 km de la terre le soir même de la tombée des météorite. Comme ça, 30000 km ça peut paraitre loin, mais en vrai à l'échelle de l'univers proche (je parle même pas de l'univers lointain), c'est quand même juste.

      Même si on détecte un astéroide un an à l'avance qui va nous tomber sur le pif , c'est même pas sur qu'on est les moyens de le faire dévier en étant à 100% sûr.

      Cela dit je suis pas expert en astrophysique ni même en défense spatiale, c'est pour ça que je vais me rendre à cette merveilleuse conférence http://www.grandpublic.obspm.fr/Asteroides-Terre-en-danger. Cela me permettra d'en savoir plus et de venir troller sur linuxfr sur l'avenir de notre planète qui de toute façon sera complément foutu quand la galaxie d'andromède rentretra en collision avec la voie lactée (Paniquez pas, c'est dans 2,5millions d'année.)

      • [^] # Re: Même pas peur, sauf que.

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Même si on détecte un astéroide un an à l'avance qui va nous tomber sur le pif , c'est même pas sur qu'on est les moyens de le faire dévier en étant à 100% sûr.

        Ben si, on a Bruce Willis.

      • [^] # Re: Même pas peur, sauf que.

        Posté par . Évalué à 10.

        Euh, personne ne va essayer de dévier un astéroïde de 10m de diamètre. On va essayer de savoir où il va tomber, et éventuellement évacuer la zone ou conseiller aux gens de se planquer dans les caves. Au pire, ça va tuer les pauvres bougres qui vont se situer juste à l'impact (très peu probable), et voila. Les scénarios de déviation sont pour les astéroïdes beaucoup, beaucoup plus gros, qui mettent en danger toute une région ou la planète entière. Ces astéroïdes plus gros sont bien plus visibles, beaucoup mieux suivis, et on aura donc pas mal de temps pour mettre en branle une éventuelle mission d'intervention.

        Pour la collision avec Andromède, soit tu es un troll, soit tu n'as aucune idée de ce qu'est une galaxie : c'est que du vide, les galaxies vont se traverser avec très peu de collisions réelles. Ça risque d'éparpiller un peu les étoiles, mais je ne suis même pas sûr qu'il y ait de fortes chances pour que les systèmes planétaires soient particulièrement perturbés. Et d'après Wikipédia, c'est dans 4 milliards d'années, tu t'es juste trompé d'un facteur 2000 :-)

        • [^] # Re: Même pas peur, sauf que.

          Posté par . Évalué à -2.

          Euh, personne ne va essayer de dévier un astéroïde de 10m de diamètre.

          L'astéroïde Apophis fait plutôt 325m. Certes, on a vu récemment qu'il nous tombera pas sur la poire d'ici 2036.

          Ça risque d'éparpiller un peu les étoiles

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Collision_entre_Androm%C3%A8de_et_la_Voie_lact%C3%A9e

          "Quand la collision se produira, les deux galaxies vont vraisemblablement :
          * fusionner….

          * se détruire
          "

          Et puis, écarte le soleil de la terre, on verra sur il va rester beaucoup de vie après.

          Et d'après Wikipédia, c'est dans 4 milliards d'années

          J'avais voulu mettre 2 milliards, my bad. Les dernières conférences que j'ai faite, il était plutôt évoqué 2 milliards que 4.

          • [^] # Re: Même pas peur, sauf que.

            Posté par . Évalué à 4.

            Et puis, écarte le soleil de la terre, on verra sur il va rester beaucoup de vie après.

            Tu te fous du monde, tu n'as même pas lu l'article que tu pointes toi-même. Les systèmes planétaires ne seront pas affectés. Donc les étoiles vont bouger les unes par rapport aux autres, mais rien n'affectera la vie éventuelle sur les planètes.

            • [^] # Re: Même pas peur, sauf que.

              Posté par . Évalué à -4.

              Tu te fous du monde, tu n'as même pas lu l'article que tu pointes toi-même

              Bien sûr que si.

              "le Système solaire devait se déplacer vers le centre de la collision, la vie sur Terre pourrait se terminer de façon catastrophique"

              • [^] # Re: Même pas peur, sauf que.

                Posté par . Évalué à 6.

                …bien que John Dubinski suggèrait que dans le centre de la galaxie, « cela ne présenterait vraisemblablement pas de danger direct pour la Terre »

                On t'a reconnu, Jean-Michel La-citation-tronquée-en-espérant-que-personne-ne-s-en-rende-compte!

              • [^] # Re: Même pas peur, sauf que.

                Posté par . Évalué à 7.

                Un petit passage dans l'historique de l'article est très intéressant, parce qu'on peut voir que tout un tas de conneries (la collision avec des supernovae si le système solaire se dirige vers le centre de la collision (sic!), ou le fait que la collision puisse avoir pour conséquence: "se « détruire » (à partir de cette idée, il peut se produire différentes actions)." (re-sic)) ont été ajoutées par un seul contributeur, NecridMaster, qui a dû lire un peu trop Sciences et Vie et pas assez de publications sérieuses sur le sujet!

                • [^] # Re: Même pas peur, sauf que.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  qui a dû lire un peu trop Sciences et Vie et pas assez de publications sérieuses sur le sujet!

                  ce n'est peut-être pas le premier benveniste venu :-)

        • [^] # Re: Même pas peur, sauf que.

          Posté par . Évalué à 2.

          On va essayer de savoir où il va tomber, et éventuellement évacuer la zone ou conseiller aux gens de se planquer dans les caves

          Heu, on n'est déjà pas capable de déterminer où retombent nos propres satellites même après juste l'impact, alors imaginer prendre des mesures basées sur la prédiction de la zone d'impact d'une météorite…

          • [^] # Re: Même pas peur, sauf que.

            Posté par . Évalué à 7.

            Il faudrait vérifier avec un astrophysicien compétent, mais il me semble beaucoup plus difficile de prévoir la trajectoire d'un satellite (qui rentre tangentiellement dans l'atmosphère, et dont la trajectoire va dont être fortement influencée par les frottements) qu'un astéroïde qui tombe avec un angle d'indidence potentiellement bien plus grand.

            • [^] # Re: Même pas peur, sauf que.

              Posté par . Évalué à 5.

              sans compter que l'asteroide on le "voit venir" donc les calculs d'affinent à chaque mesure

              pendant que la satellite va tomber en quelques heures

  • # oui mais non

    Posté par . Évalué à 10.

    en fait c'est un complot des gouvernements,
    les meteorites n'existent pas, ce sont des vaisseaux aliens qui ont debarqués sur terre,

    et comme avec les avions supersoniques, il y a un effet de souffle à certaines vitesses.
    evidemment pour ne pas se faire prendre en photos ils se sont directement enterrés à l'atterissage, c'est pour ca qu'on ne trouve que des crateres et quelques roches calcinées.

    :p

    • [^] # Re: oui mais non

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Tu racontes vraiment n'importe quoi.
      C'est juste le gouvernement russe qui avait besoin de tester leur nouvelle arme, ils voulaient être discret (donc pas testé dans un milieu désertique, les satellites des USA auraient vu un truc inhabituel) et donc testé en milieu habité assez haut pour que personne ne s'en rende compte entre les avions civils, mais elle a merdé et explosé en vol.
      Après, c'était pas nucléaire, donc un accident plus discret, ils sont fort les russes, aucun rayonnement nucléaire, ils ont trouvé une nouvelle arme plus discrète quand elle ne saute pas par accident, j'ai même entendu dire que c'était transportable caché dans un smartphone et indétectable dans les aéroports. Et accident, clairement, sinon ça n'aurait pas été 40x Hiroshima, vu que 40x la bombe Hiroshama, c'est d'un ridicule (rappel : depuis 1961 (50 ans!), on sait faire 3000x la bombe Hiroshima).

      :p

      (le pire est que c'est tiré de lectures réelles sur l'imagination des russes à ce sujet…)

      • [^] # Re: oui mais non

        Posté par . Évalué à 2.

        3000x la bombe Hiroshima

        Je me demande bien d'où tu sors ce lien (https://linuxfr.org/nodes/97461/comments/1431771/Tsar%20Bomba) j'ai jamais fait de journal sur cette bombe ;)

        Tsar_Bomba

        Là c'est mieux.

        Les Soviétiques auraient limité la puissance, prévue initialement à 100 mégatonnes, afin selon les mots de Khrouchtchev, « de ne pas briser tous les miroirs de Moscou ».

        Ah ah :)

        • [^] # Re: oui mais non

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je me demande bien d'où tu sors ce lien

          D'un problème d'écriture, entre la chaise et le clavier. C'est bien ce lien Wikipedia que je voulais mettre.

          Ah ah :)

          Perso, j'essaye de ne pas imaginer ce qu'on serait capable de faire 50 ans plus tard…

          • [^] # Re: oui mais non

            Posté par . Évalué à 4.

            Perso, j'essaye de ne pas imaginer ce qu'on serait capable de faire 50 ans plus tard…

            Imagine si l'avion avait foiré son décollage et que la bombe avait pété au sol… :|

            • [^] # Re: oui mais non

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Normalement les bombes nucléaires ne sont pas armées au décollage, il faut réaliser des opérations en vol pour qu'elles soient actives et puissent exploser (notamment pour éviter ce type d'accident).

      • [^] # Re: oui mais non

        Posté par . Évalué à 4.

        Après, c'était pas nucléaire

        La région de Tcheliabinsk, le lieu d'atterissage du « machin », est assez connu au niveau problème nucléaire… Je ne serais donc pas si catégorique sur le « pas » nucléaire ;-)

      • [^] # Re: oui mais non

        Posté par . Évalué à 6.

        Le fait que la météorite soit resté indétectable, à fait germé un nouveau programme de recherche au DoD ils planchent actuellement sur un la création d'un trébuchet géant pour remplacer leur missiles sol-sol vieillissant.

        • [^] # Re: oui mais non

          Posté par . Évalué à 3.

          Même que les versions en métal, s'appelle des … canons.

          "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: oui mais non

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Tu rigoles mais j'ai lu dans les commentaires du figrao.fr quelqu'un qui pensait que c'était un essais de missile de la Corée du Nord.

        Ce site ne regroupe que des gens dans ce genre.

    • [^] # Re: oui mais non

      Posté par . Évalué à 4.

      Amha c'est un road-trip spatial d'alien hippie tranquillement installé sur un astéroïde qui a mal tourné…

  • # Au même moment...

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    un astéroïde encore plus méchant passait à un cheveu de la terre. Les 2 évènements ne sont pas liés, mais c'est une sacrée coïncidence.

    Celui-ci est connu et sa trajectoire est bien étudiée. Sa chute sur terre ferait beaucoup de dégâts dans une zone peuplée, mais celà n'arrivera pas d'ici une centaine d'années.

    Pour comparaison, la météorite qui a provoqué la crise géologique crétacé-tertiaire (et ainsi tué les dinosaures) est évaluée à une dizaine de kilomètres de diamètre (contre 15m pour celle qui est tombée en Russie et 50m pour celle qui a frôlé la terre).

  • # 500KT TNT

    Posté par . Évalué à 1.

    Alors oui bien-sûr ce n'est pas l'énergie qui a été dégagée lors du bang, ni par l'impact (ridicule soit dit en passant)
    car déjà apriori le bang qu'on entends sur les vidéos n'est "qu'un" bang sonore car le bolide n'aurait pas explosé.

    Par contre si au lieu d'avoir eu un gentil angle d'incidence de 20°, il s'était approché des 90°, là je pense pas qu'il aurait eu le temps de se désintégrer dans les quelques 100Km d'atmosphère qu'il avait à parcourir, et au final aurait percuté le sol avec une énergie considérable. Dans ce scénario, on aurait eu des dégats ressemblants à ceux d'une bombe :/

    Dire que ce genre d’événements arrive 1 fois par siècle je pense que c'est très très exagéré. Par contre la plupart du temps, au dessus des océans ou des zones désertiques, personne ne s'en apperçoit. donc tous les 10ans parait plus probables (100% pifomètre)

    • [^] # Re: 500KT TNT

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Merci pour toutes ces précisions Gégé. Moi je vais reprendre un Ricard.

      • [^] # Re: 500KT TNT

        Posté par . Évalué à 2.

        Non Sufflope, je crois que tu en as trop pris, arrête avec le Ricard franchement.

    • [^] # Re: 500KT TNT

      Posté par . Évalué à 4.

      apriori le bang qu'on entends sur les vidéos n'est "qu'un" bang sonore car le bolide n'aurait pas explosé.

      Que la météorite ait explosé ou pas, je pense qu'à cette vitesse, le son de l'explosion serait mélangé à celui du franchissement du mur du son.

      De ce que je me souviens, la météorite est entrée dans l'atmosphère à 15 km/s (54 000 kmh/h), elle a normalement commencé à s'échauffer dès qu'elle a atteint la mésosphère comprise entre 50 km et 80 km d'altitude (la belle traînée enflammée visible), puis a explosé en arrivant dans la limite supérieure de la stratosphère, à environ 30 km d'altitude (la magnifique boule lumineuse).

      La vitesse du son variant en fonction de l'altitude (densité et température) de 340 m/s au niveau du sol à 295 m/s à 12 km d'altitude, à 315 m/s à 40 km d'altitude et – d'après certaines vidéos –, le son de l'explosion arrivant environ 135 secondes après la boule lumineuse, cela donne donc une distance d'un peu plus de 40 km, avec un angle à ~45° par rapport à l'horizon au pifomètre visuel, ce qui ferait que l'explosion a eu lieu à une altitude de l'ordre de 28 km (40+ km × cos(~45)). Sur d'autres vidéos plus éloignées, l'onde sonore arrive presque 3 minutes après, mais il faudrait éplucher les divers éléments pour refaire les calculs.

      Bien entendu, mes estimations sont à la louche, et mes bases sont vraiment très éloignées, j'espère ne pas avoir fait de grossière erreur de calcul ou autre… Sinon, pour les estimations de taille, ça allait de 2 mètres de diamètre pour 10 tonnes à 17 mètres pour 10000 tonnes.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.