Journal Haro sur le Mélanchon

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
13
31
mar.
2010
Un buzz a parcouru le web, pas un buzz "populaire", mais plutôt un buzz médiatique.

Mélanchon, entre les deux tours, se fait interviewer par un étudiant journaliste. Félix Briaud, un étudiant boursier* en 2ème année de journalisme à Science Po plus exactement.

10 jours plus tard, la vidéo se retrouve sur Dailymotion. Dépêche de l’AFP. « le monde.fr », « obs.fr » « Ouest France » relayent aussitôt l'info. LCI ouvre son journal avec cette info.
La déclaration devient officiel.

Maintenant la vidéo :
http://www.dailymotion.com/video/xcrf7q_melenchon-les-journa(...)

On imagine facilement ce qui a passé par la tête de tous ces médias qui ont organisé ce "buzz".
Très franchement, même si je ne voterai jamais pour lui, je suis très heureux qu'un homme politique assez connu ose dénoncer la nullité crasse de nos journalistes.

En effet, sans parler d'Arlette Chabot et des journalistes de TF1/LCI qui servent la soupe (mais ça on a l'habitude), on ne peut qu'être effaré par le compte rendu du monde politique que font nos journalistes : que des histoires de place, de pouvoir de stratégie politique électorales, de postures, etc...
Nos hommes et femmes politiques les pratiquent beaucoup certes. Mais beaucoup travaillent, dans tous les camps, remuent des idées, mais on en entend pas parler.
Un exemple : Vous vous souvenez lorsque S. Royale s'étaient invitée à une réunion que Peillon avait organisée avec des socialistes, des modem, etc...
Dans le landernau médiatique ça avait à peu près donné ça : http://www.liberation.fr/politiques/0101602922-segolene-roya(...)
Pas reluisant.
Sauf que pendant cette longue réunion - où il y avait plein de ténors qui sont censés que faire de la politique politicarde à longueur de temps- , il a été abordé de très intéressantes questions sur l'école.
Bon ok La conclusion des débats ne casse pas des briques et est assez flou Mais il y a un positionnement et des pistes.
Mais vous croyez que les journalistes en auraient parlé ?
Que Neni, ça les emmerdes ! Faudrait réfléchir, vous vous rendez compte ! C'est fatigant !

Et des exemples de ce genre il y en a toutes les semaines. Ouvrez l'oeil, vous verrez.

Un autre signe de ce naufrage est de voir Agoravox.fr qui sous un tombereau d'articles pas très intéressant présente quelques débat absolument passionnant, avec des analyses profondes, et des débats absolument passionnants
(un example avec la passionnante discussion sur l'agriculture à la suite de l'article)

Bref, ça devient vraiment affligeant..

Et pour le débat, les deux protagonistes s'expriment :
L'étudiant
http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/colere-de-m(...)
Mélanchon :
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/un-etudiant-en-(...)
  • # On ne dit plus buzz mais ramdam

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'ai entendu à la télé que l'on dit maintenant ramdam à la place de buzz. C'est plus pratique à écrire en bépo en plus.

    Envoyé depuis mon lapin.

    • [^] # Re: On ne dit plus buzz mais ramdam

      Posté par . Évalué à 10.

      Le plus drôle dans l'histoire reste Maître Eolas : « Remplacer "buzz" par "ramdam", c'est remplacer un mot anglais par un mot arabe au nom du respect du français. »

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: On ne dit plus buzz mais ramdam

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Non, mais franchement, faut arrêter tout ce buzz autour de ramdam !

        C'est un scandale de massacrer comme cela le français tel qu'on le parle aujourd'hui !

        Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

      • [^] # Re: On ne dit plus buzz mais ramdam

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et qui plus est un mot ayant probablement un légère connotation xénophobe (j'insiste quand même sur le légère) ; puisque ses origines laissent supposer une forme d'agacement vis-à-vis des pratiques festives forcément bruyantes associées au jeun du ramadan.
      • [^] # Re: On ne dit plus buzz mais ramdam

        Posté par . Évalué à 2.

        Je propose 'Charivari', c'est d'origine latine donc ça devrait faire plaisir aux nationalistes linguistique et puis c'est tellement plus simple à écrire que 'buzz' ...
        En plus ça a un certain goût de modernisme qui colle complètement aux nouveaux moyens de communications.

        Ahhh le Français ... pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !
  • # Oubli ?

    Posté par . Évalué à 3.

    À quoi est supposé référer l'astérisque après le mot boursier ?

    The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Oubli ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Ah oui zut pardon merci, j'ai oublié de le copier :
      * Mélanchon l'accuse d'être un "bourgeois" et l'autre de répondre "ah bah non pas de chance je suis boursier" Ah bon, c'est une question de revenu la bourgeoisie ?
      Non pas pour moi, c'est une façon de vivre, des centres d'intérêts, de préocupations, etc... Et Science-Po est un très bon éducateur de bourgeois, boursier ou non.

      « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

      • [^] # Re: Oubli ?

        Posté par . Évalué à 6.

        Non pas pour moi, c'est une façon de vivre, des centres d'intérêts, de préocupations, etc...

        Tu peux developper? :)
      • [^] # Re: Oubli ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Ben pour moi être bourgeois, c'est une façon de vivre *et* avoir du pognon.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Oubli ?

          Posté par . Évalué à 7.

          Pour moi, c'est avoir le pognon qui permet d'avoir une certaine facon de vivre :)

          Depending on the time of day, the French go either way.

  • # Ahahahah

    Posté par . Évalué à 7.

    Croire que Melenchon ne savait pas ce qu'il faisait, c'est etre d'une naivete...

    Il tape sur les journalistes parce que c'est un sujet qui rassemble ses electeurs potentiels (les journalistes, les patrons, les politiques, tous pourris!), mais il est dans la place depuis assez longtemps pour avoir un carnet d'adresses et plein d'amis journalistes qu'il peut appeler s'il a besoin de faire passer un message. Taper sur les journalistes, ca marche (la preuve...), ca coute rien et de toute facon, la majorite des gens concernes savent tres bien que c'est juste du theatre.

    L'etudiant en journalisme est tout content, ca va faire super sur son CV, les journalistes ont de la matiere pour vendre du papier ou de la pub sur leurs sites, Melenchon est ravi qu'on parle de lui, son electorat est content et se dit que vraiment, il a raison de taper sur ces pourris de journalistes qui s'acoquinent avec le pouvoir. C'est parfait pour tout le monde!
    • [^] # Re: Ahahahah

      Posté par . Évalué à 2.

      c'est un sujet qui rassemble ses electeurs potentiels (les journalistes, les patrons, les politiques, tous pourris!)

      Tu as oublié les cheminots et les profs.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Ahahahah

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est vrai qu'il ne le laisse même pas parler, développer son propos ... Il lui laisse pas une chance.

      C'est un argument d'autorité et un refus du débat.

      Je suis assez d'accord avec toi, il est pas né de la dernière pluie, il savait ce qu'il faisait. Ou alors c'est un cri du coeur et c'est un vrai signe de mépris de son interlocuteur et de condamnation à priori bien condescendante.
      • [^] # Re: Ahahahah

        Posté par . Évalué à 3.

        J'ai oublié le très bon exemple d'"homme de paille" qu'il aurait été dommage de pas évoquer ici : le journaliste veut lancer sur un débat sur la pertinence de traiter le sujet de la réouverture des maisons closes, que Mélenchon transforme en "vous voulez lancer un débat sur la réouverture des maisons close".
      • [^] # Re: Ahahahah

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Ouais ok, tous pourri, ils sont tous de mèches avec leur copain les journalistes et ces derniers écrivent ce qu'ils veulent quand ils veulent.

        Mais arrêtez de les mettre tous dans le mêe sac, ça nous aiderait !

        Oui le monde politique et journalistique politique est un microcosme qui se cotoie, voire s'unit. Oui il y a beaucoup de copinage.
        Mais non, ça n'est pas uniforme. Certains sont mieux servis que d'autres (en particulier parce que les journalistes politique ayant le pouvoir dans les rédactions veulent imposer le bi partisme, ça leur permettrait de réfléchir encore moins).
        Effectivement Mélenchon peut avoir des facilités pour avoir accès à l'Huma. Ou Dupont-Aignan à Valeurs Actuelles.

        Et tu vas te servir de ça pour nous servir "ouais de toutes façons ils sont tous de mèches, tous médias et bords confondus".

        C'est un peu plus compliqué que ça, et un peu, ohhh aller, je vais sortir un gros grs mot dont il faudrait qu'on discute un jour c'est un peu.... populiste.
        Voilà, c'est ça, populiste.

        Tous ces gens là ce cotoient, jouent dans la même arène, mais ne pensent pas tous la même chose, ni ne poursuivent les mêmes intérêts et objectifs, alors merci de ne pas simplifier.

        « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

        • [^] # Re: Ahahahah

          Posté par . Évalué à 4.

          Entre la mauvaise foi et la naivete, du coup j'hesite.

          C'est pas tant les liens entre journalistes et politiques qui posent probleme, c'est les postures anti-pouvoir de certains rebelles professionnels, qui une fois leur joli coup mediatique effectue retournent faire mumuse avec les copains.

          Non ils sont pas tous comme ca, mais dans le type de cas qui nous preoccupe (ici, Melechon), le populisme est clairement du cote du politique. Vu son parcours, le positionnement de Melenchon est deja un peu hypocrite, mais faire ce genre de sortie contre un journaliste, c'est prendre les gens pour des cons.

          Pour info, Melenchon, il est dans la politique depuis 68-69, il a jamais rien fait d'autre. Jusqu'en janvier dernier, il occupait un fauteuil confortable (entre autres) au Senat depuis 85 et tenir des propos outrageants ou polemiques pour faire parler de lui, c'est un peu sa marque de fabrique. Mais bon, s'il arrive a trouver assez de moutons pour le croire entierement sincere, il aurait tort de se priver.

          Enfin, traiter les autres de populistes quand on ecrit ce genre de chose juste un peu plus haut, il faut vraimer oser (mais bon, on est plus a ca pres)...

          En effet, sans parler d'Arlette Chabot et des journalistes de TF1/LCI qui servent la soupe (mais ça on a l'habitude)

          Mais vous croyez que les journalistes en auraient parlé ?
          Que Neni, ça les emmerdes ! Faudrait réfléchir, vous vous rendez compte ! C'est fatigant !


          Ah bon, c'est une question de revenu la bourgeoisie ?
          Non pas pour moi, c'est une façon de vivre, des centres d'intérêts, de préocupations, etc...
          • [^] # Re: Ahahahah

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Enfin, traiter les autres de populistes quand on ecrit ce genre de chose juste un peu plus haut, il faut vraimer oser (mais bon, on est plus a ca pres)...

            En effet, sans parler d'Arlette Chabot et des journalistes de TF1/LCI qui servent la soupe (mais ça on a l'habitude)

            Mais vous croyez que les journalistes en auraient parlé ?
            Que Neni, ça les emmerdes ! Faudrait réfléchir, vous vous rendez compte ! C'est fatigant !

            Ah bon, c'est une question de revenu la bourgeoisie ?
            Non pas pour moi, c'est une façon de vivre, des centres d'intérêts, de préocupations, etc...


            Bien vu ;-) Je t'aurai prié de ne pas me souffler mes contradictions au visage, mais c'est raté ;-)

            Quand je parle de TF1/LCI, il s'agit vant tout des directeurs de rédactions qui font les choix éditoriaux. Je t'invite à lire J-F Khan sur la question qui analyse très bien la dichotomie entre "grand journaliste" et troufion de base.

            Effectivement, je trouve que la plupart des journalistes connus des médias les plus en vus ne réfléchissent pas trop.
            T'en lis/entend/voit beaucoup des articles de fond ? Dans des revues spécialisées oui, mais que là.
            Quand à la bourgeoisie, je maintient qu'un apprenti bourgeois fut-il boursier, dans le temps de l'oligarchie, Science-Po, adopte les préoccupations qui s'y rattachent.


            Bref, je me justifie comme je peux ;-)


            Pour le reste, Mélenchon, politique pro, hypocrite.
            Effectivement, le personnage me gonfle assez prodigieusement pour ça d'habitude, même si je dois reconnaitre qu'il est un peu plus cohérent dans ses idées que ses anciens petits camarades du PS.

            Il y a 10 ans, j'ai monté la première assoc de consommateur internautes. On s'est battu ferme (devant les parlementaires, l'ART, etc...) pour qu'on ait l'ADSL comme on l'a aujourd'hui. On a eu jusqu'à 5000 adhérents. Je saurais jamais quel impact on aura eu...

            Je m'occupais de la comm', des journalistes (puis du lobbying devant les parlementaires, l'ART).

            Bah désolé, j'ai appris qu'un journaliste, ça se manipule. Parce que sinon il va raconter n'importe quoi.

            C'est un jeu en fait. Il est pas là pour relayer l'info, mais pour vendre.
            Toi ton rôle, c'est de faire relayer ton message sans déformation.
            Donc le journaliste, dès fois c'est ton copain, dès fois il te met dans la merde.
            Après ça t'empêche pas de penser que dans l'ensemble ils sont nuls.

            Et que tu sois un gros hypocrites et pas clair dans tes relations avec eux ne change rien. Ils sont nuls, ne parlent jamais de débats de fonds, et c'est un gros problème pour notre démocratie, c'est tout.

            « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

        • [^] # Re: Ahahahah

          Posté par . Évalué à 2.

          J'ai pas dit qu'ils faisaient tous ça.

          Mais là je pense qu'on a à faire soit à du populisme, soit à du mépris caractérisé avec un apprentis journaliste qui s'en prend dans la gueule pour tous les autres sans avoir la moindre chance.

          Ce qui peut plaire peut être, mais pas à moi.
    • [^] # Re: Ahahahah

      Posté par . Évalué à 1.


      Il tape sur les journalistes parce que c'est un sujet qui rassemble ses electeurs potentiels (les journalistes, les patrons, les politiques, tous pourris!),

      Et la droite tape sur les vilains "estrangers" avec sa loi sur la burqa pour rassembler ses électeurs. Tout est en ordre.

      Bref ! la routine pour un non-évènement
    • [^] # Re: Ahahahah

      Posté par . Évalué à 8.

      > l tape sur les journalistes parce que c'est un sujet qui rassemble ses electeurs potentiels

      Ouais, c'est surtout que le journalisme a voulu faire son petit effet à la mord-moi-le-noeud, essayé de suivre un lien non logique dans la discussion, et surtout se ramasser la gueule sur le sujet de discussion de la personne qu'il interview.

      Quand on revoit la vidéo, Melenchon trouve "étrange" qu'on parle d'un sujet secondaire par rapport à un sujet dit plus important.

      La question du journaliste aurait dû se porter sur le pourquoi du choix du journal, voire du sujet notifié comme important par Melenchon, et pas faire son populiste en supposant que le "peuple" veut lire des sujets secondaires. (après tout, on peut comprendre, faire dans le secondaire, ca fait plus vendre du papier/tv... il suffit de voir la diff TF1/Arte)

      Et après, le reste, c'est de l'emportement, mais Melenchon a loin d'avoir tort sur le sujet.
    • [^] # Re: Ahahahah

      Posté par . Évalué à 2.

      Dis donc, tu vois de la conspiration partout où ça t'arrange, toi.
    • [^] # Re: Ahahahah

      Posté par . Évalué à 4.

      > Croire que Melenchon ne savait pas ce qu'il faisait, c'est etre d'une naivete...

      Il pensait qu'il avait à faire avec un journaliste, avec une certaine déontologie, pas à un étudiant de Science Po sans foi ni loi, content de faire un "bon coup" à un homme politique.

      > Il tape sur les journalistes parce que c'est un sujet qui rassemble ses electeurs potentiels (les journalistes, les patrons, les politiques, tous pourris!), mais il est dans la place depuis assez longtemps pour avoir un carnet d'adresses et plein d'amis journalistes qu'il peut appeler s'il a besoin de faire passer un message. Taper sur les journalistes, ca marche (la preuve...), ca coute rien et de toute facon, la majorite des gens concernes savent tres bien que c'est juste du theatre.

      C'est d'ailleurs pour cette raison que France 2 a annulé 5 fois son passage aux Quatre Vérités, dont la dernière entre les deux tours alors qu'il avait une confirmation écrite ! Il paye très cher son "allez au diable, madame Chabot". Et qu'il s'est frité avec d'autres "sommités" du journalisme, genre Apathie. Il n'a pas attendu le dernier buzz à la mode pour dénoncer une certaine forme de "journalisme" que même nous ici nous dénonçons : celui qui va au plus vite, sans prendre le temps de comprendre, et qui du coup aligne les conneries. Tu devrais lire son argumentaire, le lien est dans le journal.

      > L'etudiant en journalisme est tout content, ca va faire super sur son CV, les journalistes ont de la matiere pour vendre du papier ou de la pub sur leurs sites, Melenchon est ravi qu'on parle de lui, son electorat est content et se dit que vraiment, il a raison de taper sur ces pourris de journalistes qui s'acoquinent avec le pouvoir. C'est parfait pour tout le monde!

      Ce n'est pas un étudiant en journalisme, mais un étudiant à Science Po. À moins que Science Po ne soit devenu une école de journalisme, ou alors on leur apprend aux politiques à s'acoquiner avec les journalistes dès l'école. En répétant naïvement que c'est un étudiant en journalisme, tu ne fais que répéter la dépêche AFP qui a dit la connerie au départ et que tous les "journaux" ont répété en coeur. Bref, tu pratiques exactement ce que Mélenchon dénonce.
      • [^] # Re: Ahahahah

        Posté par . Évalué à 5.

        Ce n'est pas un étudiant en journalisme, mais un étudiant à Science Po. À moins que Science Po ne soit devenu une école de journalismr

        En quoi être étudiant à Sciences Po empêche d'être étudiant en journalisme sachant qu'il y a une école de journalisme à Sciences Po ? http://www.journalisme.sciences-po.fr/index.php
        • [^] # Re: Ahahahah

          Posté par . Évalué à 1.

          Mea culpa, je ne savais pas. Je n'osais même pas penser que ce genre de choses étaient possible. Chez moi, on appelle ça un mauvais mélange des genres...
  • # Ne mélenchon pas tout !

    Posté par . Évalué à 8.

    Ce monsieur se nomme:
    MélEnchon
  • # Le problème

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Le problème, c'est que c'est très dur de se passer des journalistes pour trouver des infos intéressantes! J'aimerais beaucoup que mon journal traite plus de sujets en profondeurs comme par exemple le résultat du débat vers lequel ton lien pointe. Mais il ne le fait pas, que faire? Où chercher l'info utile et pertinente?
    • [^] # Re: Le problème

      Posté par . Évalué à 7.

      Si t'es en France, c'est pas trop la joie, surtout si tu lis seulement le Francais et que ton temps est limite.

      Pour commencer, en ce qui concerne la presse papier, en dehors d'un journal papier de ton choix pour te detendre (l'Humanite, le Figaro, etc. un truc qui te dis ce que tu as envie d'entendre quoi...):
      1- Le canard: ca permet de se detendre dans le bus ou le metro, et en dehors des periodes d'election, c'est souvent un plaisir a lire
      2- Courrier international: pour la selection et la traduction d'articles de la presse etrangere. Generalement c'est pas sur la derniere polemique debile franco-francaise, du coup ca permet d'ouvrir un petit peu a l'Europe et au reste du monde
      3- Revues specialisess: selon tes centres d'interets, tu peux rajouter une ou plusieurs revues specialisees (du type Les Cahiers de l'Orient par exemple), que tu peux aussi aller consulter en bibliotheque si ton budget est limite

      Ensuite il y a la partie en ligne, ou tu te construit petit a petit ta selection de blogs et de sources d'infos. Ca prend du temps, mais ca te fournit une info d'une grande richesse comparee aux seuls journaux papiers. Le plus simple c'est de commencer par trouver une petit selection de blogs politiques/scientifiques/techniques qui te plaisent (si possible avec un champ assez vaste) et d'aller regarder dans leur blogroll (ou mieux leurs articles partages dans Google reader). Au bout d'un petit moment (et a condition d'eviter la majorite des blogs politiques francais polemiques), ca fait presque aussi bien qu'un journal papier.
      • [^] # Re: Le problème

        Posté par . Évalué à 5.

        Perso je lis le Canard chaque semaine mais je ne dirais pas qu'il s'agit d'un plaisir. Moi ça a plutôt tendance à me déprimer.

        Je plussois sur Courrier International qui permet de découvrir les points de vue du reste du monde (du moins les points de vue sélectionnés par Courrier International...).

        Et en revue je préconise XXI, c'est un trimestriel plein de reportages dans différents formats sur des sujets souvent atypiques. Je l'ai découvert il y a peu et je le trouve vraiment bien. Ils ont un blog pour donner un ordre d'idée : http://www.leblogde21.com


        Et quand je suis déprimé par le Canard je lis l'âge de faire (http://www.lagedefaire.org ). C'est clairement un journal militant, mais là où on pourrait craindre de trouver un ton aigri et beaucoup de dénigrement (comme dans le journal La décroissance pour ceux qui connaissent), ici on a un ton plus positif. On y trouve beaucoup d'articles, de témoignages sur des initiatives/projets/actions qui vont dans le "bon" sens.
        Et ça fait drôlement du bien au moral de lire autre chose que des mauvaises nouvelles.

        @+
  • # Mélenchon

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Depuis sa déclaration raciste d'une stupidité abyssale sur les lituaniens au moment du référendum européen est-ce qu'il y a encore des gens qui écoutent Mélenchon ?
    • [^] # Re: Mélenchon

      Posté par . Évalué à 3.

      Si les politicards devaient raccrocher les gants à chaque fois qu'ils trainent une casserole le monde ne serait plus ce qu'il est.

      Qui écoute encore Sarko depuis le fameux "Casse toi ! Pov con", ou Hortefeux le multirécidiviste des dérapages incontrôlés, Lang et sa posture ridicule pour Hadopi, Longuet et son président issu du "corps traditionnel", ...

      La politique spectacle et les médias, c'est le nouveau "panem et circenses".
    • [^] # Re: Mélenchon

      Posté par . Évalué à 4.

      Depuis sa déclaration raciste d'une stupidité abyssale sur les lituaniens

      De quoi parles-tu ?
    • [^] # Re: Mélenchon

      Posté par . Évalué à 6.

      Melenchon> "Les Lituaniens ? J’en ai rien à foutre des lituaniens. T’en connais un de lituanien ? Moi j’en connais pas"

      Ils sont où les propos racistes là dedans ?
      Je vois pas trop...
      Et depuis quand "lituanien" est une race ?
      • [^] # Re: Mélenchon

        Posté par . Évalué à 3.

        bon, peut être pas «raciste» mais surement «d'une stupidité abyssale»
        • [^] # Re: Mélenchon

          Posté par . Évalué à 3.

          Je vois pas où non plus.
          S'il ne connait pas de lituanien, peut-être qu'il s'en fout de ce qu'on lui demandait/parlait.
          • [^] # Re: Mélenchon

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            La vraie citation c'est : "Les nouveaux entrants... qu'ils aillent se faire foutre ! Les Lituaniens ? T'en connais un, toi, de Lituanien ? Moi, j'en connais pas !".

            Voir aussi ce post : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2006/05/06/213-j(...)
            • [^] # Re: Mélenchon

              Posté par . Évalué à 3.

              Ceci dit, crier tout le temps au racisme pour tout et n'importe quoi, ca devient une grande mode en ce moment.
              • [^] # Re: Mélenchon

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Tu a raison j'aurais du employer le terme "xénophobie" au lieu de parler de racisme.
                Non pas que cela me rende ce type plus sympathique.....
                • [^] # Re: Mélenchon

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Tu a raison j'aurais du employer le terme "xénophobie"

                  Ce serait toujours faux et insultant.

                  Il a le droit de dire que les nouveaux entrants, il s'en fout ; et, honnêtement, il n'a peut-être pas loin d'avoir raison vu que ces nouveaux entrants, à l'image de la Grande-Bretagne, ont refusé (refusent toujours ?) une politique économique conséquente et une harmonisation sociale. Par contre, les euros de la solidarité européenne, ils sont bien contents de les toucher tout en provoquant des délocalisations intra-européennes qui désagrègent encore plus le tissu industriel de pays comme la France. Le beurre et l'argent du beurre, en quelque sorte.

                  (ce qui répond à un autre argument en suspens: non, ce n'est pas Mélenchon qui est égoïste en disant cela. Il ne fait que dénoncer, en réalité, l'égoïsme de ces nouveaux entrants qui ne veulent pas constituer une réelle communauté politique, mais seulement tirer du feu les marrons du marché commun)

                  Après, j'imagine que la forme utilisée ("t'en connais des lituaniens ?") fait partie du personnage, dont je ne suis pas une midinette. Et elle vient peut-être aussi du contexte, dont on ne nous dit rien non plus (serait-ce une citation tronquée ?).
                  Mais y voir de la xénophobie en niant l'éventualité qu'il y ait un discours politique cohérent derrière...

                  Non pas que cela me rende ce type plus sympathique.....

                  En même temps, si c'est juste pour dire ce que tu trouves "sympa" ou pas, sans le moindre argument derrière, il y a la solution d'ouvrir un blog.
                  • [^] # Re: Mélenchon

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Deux chose, si c'est pour faire une Europe politique qui se fiche du développement économique de pays qui font partie de l'Europe, je suis pas d'accord avec lui.

                    La deuxième c'est que faire porter le demi échec (on va dire qu'on est pas encore très loin dans le processus) de l'Europe politique sur les seuls nouveaux entrants ça me semble complètement injuste. Depuis le début ce qui a fait le ciment de l'Europe c'est l'économie. Et des instances politiques, il y en a.
                    • [^] # Re: Mélenchon

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      >>Depuis le début ce qui a fait le ciment de l'Europe c'est l'économie

                      Bof, ca, c'était il y a longtemps. Mais les anglais n'ont pas l'euro, et n'ont rien à foutre de l'Europe, les anglais sont intéressés par faire du commerce avec leurs anciennes colonies, dont les USA..

                      L'Allemagne aussi s'en contre-fiche. Ils sont bien content d'avoir importer les pays de l'est dans l'UE pour avoir de la main d'oeuvre à pas cher et délocaliser dans la zone Euro.

                      Il serait temps que les Français fassent à leur tour le deuil d'une Europe politique dominé par un couple franco-allemand, ils sont les seuls à y croire. Et ce rêve leur coûte cher. La France doit se remettre dans le sens de l'histoire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.