Journal Oracle abandonne OpenOffice

Posté par .
32
16
avr.
2011

http://blogs.oracle.com/trond/2011/04/openofficeorg_to_become_a_pure.html

Pour resumer, Oracle dit (attention les detecteurs de mauvaise foi vont exploser) :

  • Il vaudrait mieux que le projet soit gere par un organisation dont ce serait l'objectif principal et de maniere non-commerciale

  • Il continuera a supporter l'adoption de formats ouverts tels qu'ODF

  • Ils ont un long historique d'investissements dans des technos open sources et qu'ils continueront a investir dans les technos open sources qui sont strategiques pour leurs clients tels que Linux et MySQL (ce qui selon moi implicitement exclut une participation dans OpenOffice vu qu'il n'est pas cite)

  • # Ça ne change pas grand chose

    Posté par . Évalué à 10.

    Avec la création de LibreOffice et de la fondation qui va avec, Oracle ne fait qu'entériner la scission qui a eu lieu il y a quelques mois.

    Au final, cela ne change pas grand chose.

    • [^] # Re: Ça ne change pas grand chose

      Posté par . Évalué à 10.

      Je prends ça même presque comme une bonne nouvelle:

      Oracle admet qu'ils ont perdu le contrôle du développement de la suite au profit de LibreOffice.
      L'annonce me semble surtout une tentative de sauver la face en expliquant que le système de fondation séparée leur semble plus approprié alors qu'en réalité, ils sont plus ou moins déjà devant un fait accompli.

      Les derniers contributeurs externes (s'il en reste...) qui n'auraient pas encore sauté le pas savent maintenant qu'ils doivent suivre LibreOffice ou arrêter de contribuer.

      La principale perte est dans les contributeurs de Sun qui ne sont encore chez Oracle, on peut penser qu'ils vont être réaffectés (ou pire).

      Bref, ça ne m'émeut pas beaucoup.

      Reste à voir si pour MySQL, Oracle va vraiment y mettre les moyens ou se rendre compte d'ici quelque temps que les forks évoluent plus vite.
      La course est lancée! Que les efforts mutualisables soient mutualisés, et pour le reste, que le meilleur gagne!

      • [^] # Re: Ça ne change pas grand chose

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        ça fait six mois que tout le monde sais que cela va dans cette direction, ra seul chose qui importe, c'est est-ce que Mme Michou va suivre ?

        • [^] # Re: Ça ne change pas grand chose

          Posté par . Évalué à 3.

          Elle, non. Par contre Madame Michu va se précipiter !

        • [^] # Re: Ça ne change pas grand chose

          Posté par . Évalué à 5.

          Madame Michou ne suit pas les "press release" donc pour elle ça ne fera pas de différence tant qu'elle peut télécharger LibreOffice facilement.
          La plupart des utilisateurs de contrefoutent de la provenance de leurs logiciels (cf tous les logiciels commerciaux craqués).
          Le seul endroit où ça peut avoir un impact c'est auprès des DSI de grosses boites qui eux regarde la pérénité des solutions choisies. Tout dépend de la crédibilité de la fondation derrière. Si elle est supportée par un ou deux partenaires solides (public ou privé), il n'y aura pas de soucis.

      • [^] # Re: Ça ne change pas grand chose

        Posté par . Évalué à 4.

        ben autant les bases de données tout ça ça reste encore un peu le coeur de métier de Oracle, et ça vise des développeurs et autres administrateurs de bases de données et compagnie avec des produits qui ont pas besoin d'interfaces graphiques ultra-léchées, autant OpenOffice ça leur rapporte pas directement du pognon et ça leur en couterait beaucoup pour sortir OpenOffice de sa situation tout juste passable au niveau interface utilisateur.

        et ils n'ont même plus le besoin stratégique d'avoir une suite Office de secours face à Microsoft Office (comme IBM avec Lotus SmartSuite à l'époque) vu que "la communauté Open Source s'en charge". comme IBM qui a abandonné SmartSuite depuis longtemps.

        • [^] # Re: Ça ne change pas grand chose

          Posté par . Évalué à 4.

          Ce qu'il reste à savoir c'est s'ils abandonnent complètement son développement et s'ils virent les développeurs qu'ils ont dessus, notamment les développeurs qui venaient de star office > sun > oracle.
          J'imagine que c'est une grosse perte de compétence/boulot s'ils ne bosssaient plus sur la suite.

      • [^] # Re: Ça ne change pas grand chose

        Posté par . Évalué à 2.

        Je ne comprends pas pourquoi la perte probable (pas totalement sur, ok, mais probable) des développeurs Sun/Oracle te parait une bonne nouvelle???

        Regarde ça et compare le nombre de contributions externe au nombre de contributions venant de Sun/Oracle.

        Certes les chiffres datent et la création de LibreOffice a du augmenter le nombre de contributeurs externes,
        mais si Sun/Oracle arrète de contribuer, cela fera très probablement un gros ralentissement du developpement..

        • [^] # Re: Ça ne change pas grand chose

          Posté par . Évalué à 2.

          Parce que dans la vie, rien ne se perd et tout se transforme.
          Oracle n'a que peu d'intérêt dans une suite office, et comme je le disais, la question est la suivante:
          - réaffectation des développeurs OpenOffice qui étaient encore là-bas à autre chose
          ou
          - mise à pied de ces développeurs (et en fait j'espère qu'ils seront illico récupérés par des boites qui soutiennent la suite...)

          Ton graphe date de 2008. Ce n'est pas vraiment récent. Pour ce que j'en ai compris, un très très grand nombre de contributeurs à la suite sont déjà sur LibreOffice.

          Pourquoi ça me paraît une bonne nouvelle: Les contributeurs externes, entreprises, bénévoles, etc. vont voir le paysage de manière plus claire: OpenOffice est plus ou moins abandonné par Oracle, et LibreOffice devient LA voie.
          Avec un peu de chance, une petite fusion des projets, on ne change même pas le nom, et l'aventure continue de plus belle!

  • # No comment

    Posté par . Évalué à 10.

    Oracle has a long history of investing in the development and support of open source products.

    Comment dire ? non, euh, rien !

    • [^] # Re: No comment

      Posté par . Évalué à 10.

      c'est là qu'on voit que le coeur de métier d'Oracle, ce sont les bases de données : en effet ils n'ont pas été long pour remplacer toutes les occurences du mot "Sun" par le mot "Oracle"...

      Le titre du journal me semble un peu erroné : il faudrait non pas écrire "Oracle abandonne OpenOffice", mais "Oracle abandonne la version commerciale d'OpenOffice" :

      "Oracle /.../ is announcing its intention to move OpenOffice.org to a purely community-based open source project and to no longer offer a commercial version of Open Office. /.../ We intend to begin working immediately with community members to further the continued success of Open Office."

      Donc non, ils ne l'abandonnent pas, ils vont confier cela à une fondation et vont continuer apparemment à contribuer dedans.

      Maintenant, le plus intelligent serait de réunir OpenOffice et LibreOffice dans un unique projet, pour renforcer leur position face à l'autre suite bureautique, commerciale.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: No comment

        Posté par . Évalué à 2.

        D'accord, donc ça veut aussi dire qu'ils vont garder le nom OpenOffice. À la lecture du journal et des premiers commentaires, je me posais la question de savoir s'ils allaient offrir le nom.

  • # Peur d'affronter ça...

    Posté par . Évalué à 10.

    Coïncidence du calendrier, mais on voit tous les jours que ce n'est pas de tout repos que de maintenir une suite bureautique à très grande audience:
    http://social.technet.microsoft.com/Forums/en-US/officeappcompat/thread/217b2ad3-3090-4e0e-be2d-ba432ff406fc

    Perso ça tombe bien, toutes nos présentations sans exception ont une image de fond, et je ne peux pas enlever le patch (installation faite sur le réseau, sauf que le dpt informatique l'a retiré, donc plus accès, et forcément, Office gueule...).

    Je vous ai dit que je devais envoyer un ppt à notre plus gros client aujourd'hui?

    • [^] # Re: Peur d'affronter ça...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      quelque fois défendre un partenaire commercial, ca demande quelques petits sacrifices.

      :-)

      • [^] # Re: Peur d'affronter ça...

        Posté par . Évalué à 7.

        Dans ce cas, je propose de sacrifier ledit partenaire commercial.

        • [^] # Re: Peur d'affronter ça...

          Posté par . Évalué à 4.

          Si ça ne tenait qu'à moi...

          Pas grave: j'ai pu expliquer mes problèmes et m'excuser d'envoyer un PDF très propre fait avec LibreOffice à la place du ppt \o/

          • [^] # Re: Peur d'affronter ça...

            Posté par . Évalué à 1.

            Marrant ça, chez nous c'est pas interdit, mais très forcément déconseillé d'envoyer des PPT aux clients, on envoie des PDF.

            La raison c'est qu'un PPT c'est très facile de le modifier et de lui faire dire ce que tu veux ("mais vous nous aviez dit que XYZ, regardez on a encore la présentation"), alors qu'un PDF faut faire du copier-coller ou des captures d'écran, et ça va se voir. Si si, y'a des clients vicieux comme ça :/

            • [^] # Re: Peur d'affronter ça...

              Posté par . Évalué à 8.

              Répète après moi. un PDF est modifiable. Un PDF n’est pas un document en lecture seule. un PDF est modifiable. Un PDF n’est pas un document en lecture seule. un PDF est modifiable. Un PDF n’est pas un document en lecture seule. un PDF est modifiable. Un PDF n’est pas un document en lecture seule. un PDF est modifiable. Un PDF n’est pas un document en lecture seule.

              Inkscape

              • [^] # Re: Peur d'affronter ça...

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Certes, mais un PDF n'est pas fait pour être facilement modifiable.

                • [^] # Re: Peur d'affronter ça...

                  Posté par . Évalué à 7.

                  Ce n’est qu’un effet de bord, non ? Je veux dire le but premier est d’avoir un format de documents destinés à l’impression et qui conserve donc la mise en forme, ou est-ce qu’Adobe cherche explicitement à les rendre peu modifiables ?

                  Il y a la signature GPG pour authentifier un document numérique…

                  • [^] # Re: Peur d'affronter ça...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Oui c'est un effet de bord, mais si le format avait été fait pour être modifiable il aurait été fait autrement.

                    Là, il est conçu pour être strictement identique quel que soit l'ordinateur (et l'implémentation, même). Ce qui est rarement atteint par les autres formats de documents.

                    DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

                    • [^] # Re: Peur d'affronter ça...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Pas mal de format d'image y arrive très bien et mieux [:kiki]

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: Peur d'affronter ça...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        À mon avis non, surtout au niveau de la gestion des polices. Sur une image, le redimensionnement et l'impression des polices ne rend en général pas très bien. Ou alors il faut stocker une image de base vraiment très grande !

                        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

                • [^] # Re: Peur d'affronter ça...

                  Posté par . Évalué à -3.

                  Une licence acrobat, c'est pas vraiment ce que j'appelle difficile, non?

                  If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

              • [^] # Re: Peur d'affronter ça...

                Posté par . Évalué à 1.

                Et pas que. Un pdf est modifiable proprement. Envoyer des pdf, c'est pour que le document ne soit pas modifié involontairement, par un changement de système et/ou une impression. Y'a plein de bonnes raisons d'utiliser pdf, mais surement pas celle là (et des raisons de ne pas utiliser powerpoint, je suppose que tu n'as pas besoin que je t'en fournisse ?)

                "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

              • [^] # Re: Peur d'affronter ça...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                un PDF est modifiable.

                Même lorsqu'il est signé numériquement (http://help.adobe.com/fr_FR/Acrobat/9.0/Standard/WS58a04a822e3e50102bd615109794195ff-7d4a.w.html) ?

                Oui, je sais, dans la vraie vie, c'est rarement le cas. Ce serait pourtant une bonne idée, et tout à fait approprié dans le cas présent.

  • # le cris de jouissance

    Posté par . Évalué à -6.

    de l'employe de Microsoft voyant le cincurrent majeur de la suite office de cson employeur disparaitre...

    Dommage que dans sa hate il ait, curieusement n'est-il pas?, "oublie" le fork Libre Office.

    Enfin petit rappel pour les inquiets:

    http://www.libreoffice.org/download

    • [^] # Re: le cris de jouissance

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je n'y ai vu ni jouissance ni haine.

      • [^] # Re: le cris de jouissance

        Posté par . Évalué à 4.

        je trouve "amusant" comment ce type ne poste que pour donner des mauvaises nouvelles pour le libre et/ou nous bassiner avec les produits "magnifiques" de sa boite. Donc que Oracle abandonne OOo signifie que le nombre de personnes payes pour developper le principal concurrent (en dehors des macs) de la suite office de sa boite, va etre drastiquement reduit.
        Parceque tu crois que c'est juste par bonte d'ames qu'il a poste ce journal (sans mentionner qu'heureusement un fork existe)? Cela fait bien longtemps que je ne suis plus un bisounours et que j'ai bien compris que tous ce que dit ce type doit etre analyse suivant le benefice que cela apporte a sa boite.

        • [^] # Re: le cris de jouissance

          Posté par . Évalué à 5.

          Ou vu autrement:

          • c'est un partisan assumé de Microsoft et des logiciels propriétaires, il ne s'en est jamais caché
          • il a déjà plusieurs fois défendu la thèse que l'argument du logiciel libre "le développement est pérenne parce que n'importe qui peut reprendre" ne fonctionnait pas forcément bien en pratique
          • une suite bureautique réclame plus de moyen de développement q'un lecteur multimédia
          • on s'était déjà inquiété du sort d'OpenOffice après le rachat par Oracle
          • il est confirmé qu'Oracle n'en a rien à foutre et ne mettra aucun moyen dessus
          • je ne vois écrit nulle part que OpenOffice va en mourir, ni même sous-entendu
          • suivant la quantité de développeurs OpenOffice encore chez Oracle, ça pourrait représenter pas mal de ressources effectivement perdues dans le projet

          Et en plus, ça concerne le logiciel libre.
          Donc oui, il défend ses idées. Je ne suis pas d'accord avec lui la plupart du temps, mais ne vois pas en quoi il n'aurait pas le droit de les défendre.
          Non, je ne vois aucun FUD, aucun mensonge, aucune agression, ni même de conclusion hâtive dans son journal. Il relate des faits, point final.

          Pour le coup, je ne vois vraiment pas ce que tu lui reproches à part d'être lui. Si quelqu'un d'autre avait posté le même journal (l'info est pertinente), tu l'aurais critiqué pour annoncer une mauvaise nouvelle aussi?
          D'ailleurs, est-ce vraiment une mauvaise nouvelle? Mieux vaut être seul que mal accompagné, la perte d'Oracle ne me dérange pas plus que ça...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.