Journal Intel boycotte officiellement le serveur d'affichage Mir

67
8
sept.
2013

Le plus grand fabricant mondial de semi-conducteurs—et plus grand supporter des pilotes libres, que je sache—vient tout juste de déclarer officiellement la guerre ouverte à Canonical:

Ces deux changements au pilote SNA ("Sandybridge New Acceleration") retirent le support de Xmir qui y avait été ajouté il y a environ un mois.

Allez les enfants, on arrête les âneries. Mir, c'est fini.

  • # Laconique

    Posté par . Évalué à 5.

    Ça manque d'explications quand même :
    "Ordered-by: The Management."

    • [^] # Re: Laconique

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      L'explication est dans le second lien :

      We do not condone or support Canonical in the course of action they have
      chosen, and will not carry XMir patches upstream.
      -The Management

      wind0w$ suxX, GNU/Linux roxX!

  • # Un petit rappel

    Posté par . Évalué à 10.

    Il aurait été bon de rappeler qu'Intel emploie le développeur principal (Kristian Høgsberg) de Wayland, le concurrent direct de Mir… C'est une décision logique.

    • [^] # Re: Un petit rappel

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 08/09/13 à 10:14.

      Si c'est vrai (que c'est demandé par le management et/ou par le dev principal de wayland, pas le fait que ça soit un employé), c'est surtout une forme de coercition qui n'a rien à voir avec la méritocratie et la collaboration qu'on estime (à tort ou à raison) être à la base du logiciel libre et du développement communautaire.

      Il y a plein de boites qui tentent de jouer le jeu du mieux possible en suivant les règles ( par exemple, mysql dans Fedora, , mais avec ça, ça va donner des arguments à tout les séparatistes anti-commerciaux au sein de la communauté, ce qui va diviser le libre et donc va aller à l'encontre de la collaboration qui est à son coeur.

      ( j'ai prévu de faire une conférence de presse pour dire que je condamne fermement la position d'intel, et que je vais de ce pas demander une résolution de l'ONU d'ici 3/4 mois sur le sujet )

      • [^] # Re: Un petit rappel

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        c'est surtout une forme de coercition qui n'a rien à voir avec la méritocratie et la collaboration qu'on estime (à tort ou à raison) être à la base du logiciel libre et du développement communautaire.

        D'un autre côté, Wayland avait réussi à pas mal unifier le futur de l'affichage, et c'est aussi de la méritocratie. Pas évident… Et il faut voir que le mot utilisé est "condone" (je ne connaissais pas le mot, maintenant oui), et ça parle de "fermer les yeux sur" quand même…

        Le gros problème de la "communauté Linux" est que ça part parfois trop dans tous les sens, à faire 10x la même chose incompatible, et c'est hyper ingérable pour les autres. Un peu de ménage c'est aussi une partie de la méritocratie (oui, comme systemd ;-) )

        ce qui va diviser le libre et donc va aller à l'encontre de la collaboration qui est à son coeur.

        Après, on peut pas dire que Canonical ne cherche pas à diviser le libre avec son Mir qui n'a pas l'air d'apporter grand chose mais fout un sacré bordel…

      • [^] # Re: Un petit rappel

        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 08/09/13 à 11:23.

        en suivant les règles

        De quelle règle tu parles ?
        Je ne connais aucune règle qui force à contribuer à ce à quoi tu ne veux pas contribuer.

        ce qui va diviser le libre

        Parce qu’il était uni, jusqu’à maintenant ? ;)

        • [^] # Re: Un petit rappel

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Uni dans le troll et la désunification ? Pour semer le chaos et la destruc… hum.

          Love – bépo

    • [^] # Re: Un petit rappel

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je trouve peut-être ça un peu dommage d'empêcher les contributions juste parce qu'on paye des gens pour travailler sur un projet un peu équivalent par ailleurs.
      En plus au vu des diff, c'est pas non plus un changement très violent.

      Après je peux comprendre que ça fait un peu plus de travail, mais bon vu le peu de code modifié ça me semble plus être une histoire politique tout court, à savoir Intel qui ne veut pas que XMir devienne majoritaire sinon ils auraient développé Wayland pour rien.

      Et du coup, je trouve ça plutôt mauvais que de la "politique" influence du code libre de cette manière.
      (Et oui, Mr Intel, Canonical a le manpower pour gérer l'intégration de son petit patch XMir lui-même, c'est ridicule comme excuse)

      • [^] # Re: Un petit rappel

        Posté par . Évalué à 10.

        Intel qui ne veut pas que XMir devienne majoritaire sinon ils auraient développé Wayland pour rien.

        Aucun risque que XMir devienne majoritaire, seul Canonical l'appuie et bon nombre de distros dérivés d'Ubuntu ont annoncé ne pas supporter Mir.
        Et si ils font comme Unity, peu de chance que ça soit maintenable sur autre chose qu'Ubuntu.

        Par ailleurs, Intel n'a pas développé Wayland, c'est un projet personnel de krh (qui l'a démarré avant d'être embauché par Intel, Intel qui ne l'a pas embauché pour bosser sur Wayland à l'origine).

        Et du coup, je trouve ça plutôt mauvais que de la "politique" influence du code libre de cette manière.

        Parce que Mir ce n'est pas de la politique ?
        On arrive à un consensus pour donner un remplaçant à X11, processus qui a été initié par une déclaration de Shuttleworth de pousser Wayland dans Ubuntu ironiquement.
        Le seul qui décide de briser ce consensus, c'est Canonical qui s'est justifié par des arguments techniques complétement à côté de la plaque.
        Ce n'est qu'un hasard que si Mir passait, ça arrangerait bien leur business côté mobile tout en laissant une marge par rapport à la concurrence (développement semi-fermé avec cession de copyright, politique "amicale" envers les pilotes fermés, etc.)

        Ce n'est pas Méchant Intel contre Gentil Canonical (ou vice-versa), c'est deux boites qui ont des intérêts divergents avec le logiciel libre en plein milieu.
        Wayland est un vrai projet communautaire, Mir est un putsch fauxpensource -qui plus est techniquement inférieur et très en retard-, donc je me réjouis que le premier gagne un supporter de poids au détriment du second.

        Ce serait une régression de remplacer Xorg qui est un projet indépendant (la raison du fork avec XFree86) par Mir qui est contrôlé par une société et n'a de libre que sa licence.
        Même si Mir venait à surpasser techniquement Wayland, il faudrait pour qu'il soit une solution acceptable par la communauté libriste que Canonical abandonne son CLA et libère la gouvernance du projet.

        (Et oui, Mr Intel, Canonical a le manpower pour gérer l'intégration de son petit patch XMir lui-même, c'est ridicule comme excuse)

        gérer son patch de manière cradingue certainement, mais je doute que ça soit gérable sur la durée de maintenir Mir + pilotes seuls (et sans l'appui d'un seul constructeur)

      • [^] # Re: Un petit rappel

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        sinon ils auraient développé Wayland pour rien.

        Ils, c'est beaucoup dire, Kristian Høgsberg, c'est plus de 60% des commit. Les domaines intel.com et linux.intel.com font 7% des commit. Pour Weston, Intel fait un peu plus de 10% des commit, mais ça reste très peu pour que ça paraisse un investissement important de la part d'intel (Kristian Høgsberg fait plus de 50% des commits).

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Un petit rappel

        Posté par . Évalué à 10.

        En gros, ce qui s'est passé c'est que Canonical désirait que Mir soit directement supporté dans les pilotes Intel upstream, mais Intel a eu marre de leur petit jeu et, en tant que maintainer du pilote, a dit "Non, le futur c'est Wayland, on ne va pas encombrer* notre code, surtout si c'est pour un truc avec lequel nous sommes en fort désaccord philosophique".

        Résultat concret pour ce qui est du futur proche: on peut s'attendre à ce que Canonical se mette à patcher les pilotes de façon spécifique à Ubuntu pour rajouter le support à Mir (des patch à gauche et à droite par-dessus les paquets, ça les connaît). Ils vont devoir faire ça eux-mêmes, pour chaque release, en croisant les doigts pour que ça ne casse pas de façon ésotérique même si le code "rebase" correctement.
        …jusqu'à ce que la direction de Canonical se rendent à l'évidence que "attendez les gars, c'est complètement stupide ce qu'on fait… bon Mir c'est amusant, mais ça pouvait jamais marcher en vrai", mais je compte pas trop là-dessus.

        *: le code n'est pas gratuit. C'est un fardeau. C'est de la maintenance et de la complexité supplémentaire qu'Intel n'est aucunement intéressée à soutenir pour un projet qui va à l'encontre de tout ce que la communauté de la pile graphique a prévu dans les dernières années en remplacement de X.org.

        • [^] # Re: Un petit rappel

          Posté par . Évalué à 10.

          "Non, le futur c'est Wayland, on ne va pas encombrer* notre code, surtout si c'est pour un truc avec lequel nous sommes en fort désaccord philosophique".

          Bon, je dois être cynique, mais moi je parierais plutôt sur un pur calcul comptable:

          "Dis-donc, les gars, vous seriez pas en train de développer 2 pilotes en même temps?!
          -Euh… ben si, y'a pour Wayland et Mir!
          -Ah ok! Alors on va être clair hein: nous on développe un pilote Libre, de préférence pour tout le monde, et on le fait bien. Si "certains" veulent un autre pilote Libre juste pour se la péter avec leur serveur propre, que "certains" aillent le faire tous seuls avec leurs ressources propres!"

          Intel joue le jeu du Libre parce qu'Intel y gagne, pas par philosophie. Si Intel y gagne et fait du Libre, le Libre gagne également. Aucune raison de s'en plaindre, au contraire!

          Je doute que les managers de chez Intel aient des réunions pour décider si le développement de Mir correspond à la philosophie du Libre ou pas.

          • [^] # Re: Un petit rappel

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Oui, tout ça n'est que du business. Si Canonical explose les ventes avec Mir, les dirigeants d'Intel reverront leur position.

            "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

          • [^] # Re: Un petit rappel

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Si c'était juste un problème comptable de la sorte, ils auraient simplement abandonné le suivi non ? Là ils ont été jusqu'à retirer des patchs, à mon goût ça ressemble plus à un choix politique que financier.

            alf.life

            • [^] # Re: Un petit rappel

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Justement, ils retire les patchs avant une publication de version stable pour ne pas devoir en assurer le suivi dans la version stable.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Un petit rappel

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        si le "futur" des bureaux libres c'est de proposer un truc qui ne permettra plus d'utiliser le clic du milieu pour coller la sélection, ils peuvent se le garder leur wayland…

        bref, je ne sais pas si Mir est mieux ou moins bien à ce niveau, mais toute compétition a du bon, et trouver que Mir et Canonical de façon générale fragmentent le bureau libre, c'est oublier toutes les fragmentations précédentes initiées par de nouvelles technologies au détriment des autres, par exemple Gnome (contre KDE), systemd, udisks l'ont fait etc.

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

      • [^] # Re: Un petit rappel

        Posté par . Évalué à 4.

        D'après ce que j'ai pu lire ailleurs, le problème n'est pas qu'il y ait peu de changements, mais qu'il y ait des changements à apporter tout court.

        Wayland se base sur l'API DRI et il n'y a aucun code spécifique à Wayland au niveau du code. Il y a bien une palanquée de code spécifique xf86 mais il est présent essentiellement pour raisons historiques. En toute bonne fois on peut accepter aussi le désir de ne pas rajouter encore du code spécifique à chaque application dans le noyau (et en l'occurrence dans chaque driver graphique). Si des choses ne sont pas possibles avec l'API DRI actuelle, elle peut être étendue de façon générique et utiles à tous…

    • [^] # Re: Un petit rappel

      Posté par . Évalué à 10.

      Joli simplification ! Peut etre est-ce plutot parce que cela supporterait l'effort de fragmentation et de controle de Ubuntu sur le l'environnement graphique libre (Mir, c'est peut etre open source, mais ca manque un peu de contribution communautaire et c'est un code entierement controle par Ubuntu sans aucune valeur technique par rapport a Wayland). Peut etre aussi que l'effort de maintenance qui retombe sur l'upstream (Intel) ne donne de gain a personne d'autre qu'a Ubuntu.

      Et dans le fond, si ils veulent faire leur propre fork de Linux, il est temps qu'ils acceptent d'en payer le prix. C'est a dire la maintenance dans son integralite et qu'ils arretent d'ennuyer les differents projets upstream avec leur communication marketing !

      • [^] # Re: Un petit rappel

        Posté par . Évalué à 10.

        Il y a déja eu plusieurs renversements de situation dans le libre. Seulement, quand on développe un truc que l'on prétend "supérieur" et que les autres s'en foutent, la seule manière de réussir, c'est de se sortir les doigts du cul et de coder.

        J'imagine le succès fou que Linus aurait eu s'il avait posté "Euh les gars, j'envisage de travailler sur un nouvel OS, il sera vachement mieux que les autres. Est-ce que vous pourriez coder ci et ça et aussi ceci pour moi, parce que je suis trop fatigué pour faire un truc qui marche"?

        • [^] # Re: Un petit rappel

          Posté par . Évalué à 5.

          Tu peux remplacer "les" par Ubuntu dans ta phrase, car c'est bien les seules qui ne misent pas dessus pour des raisons politiques. Tout le monde a part eux travaille sur Wayland. Toute l'industrie, tous les desktop, toute la communaute. Ils sont tout seul. Et ils se prennent juste pour Google et veulent prendre le controle de leur stack.

          Sauf que techniquement Mir n'apporte pas ce qu'apporte Wayland et ils n'auront aucune traction. Il n'y a que les utilisateurs d'Ubuntu qui suivent et gobent gentillement leur marketing pour supporter leur effort. Les developpeurs ne se fairont pas manipuler aussi facilement…

          • [^] # Re: Un petit rappel

            Posté par . Évalué à 1.

            Il n'y a que les utilisateurs d'Ubuntu qui suivent et gobent

            Module les utilisateurs des variantes !

      • [^] # Re: Un petit rappel

        Posté par . Évalué à 7.

        Et dans le fond, si ils veulent faire leur propre fork de Linux, il est temps qu'ils acceptent d'en payer le prix. C'est a dire la maintenance dans son integralite et qu'ils arretent d'ennuyer les differents projets upstream avec leur communication marketing !

        On a passé beaucoup de temps à leur dire qu'ils ne faisaient pas assez de remontée upstream, c'est à mon avis normal d'essayer.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Un petit rappel

          Posté par . Évalué à 1.

          Ils ne font de remonte upstream que quand ca les arrange. Ici, c'est a leur avantage.

          • [^] # Re: Un petit rappel

            Posté par . Évalué à 6.

            Bah, ils ne vont pas non plus faire des remontées upstream quand ça ne les arrange pas…

            C'est une question de stratégie. Si tu penses que ton module ou ta modification des API peut bénéficier à d'autres et que ça t'arrangerait de factoriser la maintenance, alors tu as tout intérêt à contacter les devs upstream, à négocier le bout de gras avec eux (puisqu'ils n'ont aucune raison d'accepter du code supplémentaire sans en voir l'intérêt), et à envoyer des patches.

            Si par contre il est évident que ça va être très très galère, que ta stratégie est nettement différente de celle des autres projets, voire que ton fork est limite inamical, je ne vois pas à quoi ça sert de perdre de l'énergie à tenter de faire passer tes modifs au dessus, puisqu'au final elles ne passeront pas, ou pas comme tu veux, et que le temps que tu as passé à convaicre le projet upstream, tu ne l'auras pas passé à débugger ou à améliorer ton fork.

            Quand Google a développé Android, ils n'ont pas tenté de passer leurs patches dans le noyau officiel : ils étaient beaucoup trop occuppés à faire un truc qui marche pour en plus se mettre une telle contrainte sur le dos. Je pense que c'est pareil pour Unity par exemple, et que ça correspond à la bonne stratégie : Ubuntu veut une interface graphique "Made in Ubuntu" et prétend être plus qu'un intégrateur de paquets. Je les vois mal envoyer des mails du style "Cher Monsieur Gnome, on a forké votre interface parce qu'on la trouvait pourrie, merci de bien vouloir intégrer mon code plein de bugs / fonctionnalités dans votre dépot parce qu'on a du mal à débugguer ça tout seuls"…

            • [^] # Re: Un petit rappel

              Posté par . Évalué à 6.

              Bah, ils ne vont pas non plus faire des remontées upstream quand ça ne les arrange pas…

              Le problème c'est que derrière, Canonical vient pleurnicher en racontant qu'on les exclut des développements upstream et qu'on refuse leurs patchs. Surprenant, vu les efforts consentis pour collaborer avec upstream.

              Quand Google a développé Android, ils n'ont pas tenté de passer leurs patches dans le noyau officiel

              Google s'en fout que ses patchs soient inclus ou non en upstream, ils veulent que ce soit Android l'OS mobile dominant, pas Linux.
              Comme Canonical avait tenté de faire avec Ubuntu en refusant de s'associer aux autres distros dérivées de Debian et leur proposant benoitement se baser sur leur distro (avec la gouvernance totalement opaque que l'on connait).

              Ubuntu veut une interface graphique "Made in Ubuntu" et prétend être plus qu'un intégrateur de paquets

              C'est leur problème, qu'ils assument de vouloir tout forker !
              Unity, Mir, Upstart ça va être un joli boxon à maintenir seul dans un coin. Même les distros dérivées d'Ubuntu commencent à capter que finalement, ça ne va pas être possible.

              Mir est une imbécilité sans nom, c'est les bronzés écrivent un serveur graphique: sans soutien, sans autre raison d'être que la stratégie folle de Canonical d'acquérir la maitrise exclusive de sa stack graphique. Folle (je précise pour les malcomprenants) quand on sait que la maintenance de X + pilotes se fait déjà à bout de bras, et que les moyens de Canonical sont encore plus dérisoires.

              • [^] # Re: Un petit rappel

                Posté par . Évalué à 2.

                C'est leur problème, qu'ils assument de vouloir tout forker !

                Bah oui, mais justement, on leur reproche de ne pas remonter… Faut pas déconner non plus, quand tu forkes inamicalement et que tu trouves des bugs, tu ne vas pas les remonter dans l'autre branche, non plus.

                Du coup, je ne comprends pas ce qu'on reproche réellement à Ubuntu. Ils jouent perso, développent leurs trucs dans leur coin, et ne veulent pas perdre de temps et de resources à discuter le bout de gras avec les autres (distros, projets upstream). OK, soit. Tout le monde dit "c'est naze votre truc, faites ça tous seuls", et ils le font tous seuls. Une fois qu'ils partent tous seuls, ils ne remontent rien.

                Franchement, je ne dis pas que la stratégie d'Ubuntu est la bonne, je dis juste qu'elle est cohérente (dans une certaine mesure). Ce qu'on sait, c'est que Linux ne prendra jamais de PDM sur PC en continuant sur la même lignée : les distros Linux sont stable, fiables, et fonctionnelles, et peu de gens les utilisent. On peut quand même laisser à une boite le droit de tenter une stratégie originale, probablement suicidaire, certes, mais originale quand même.

                • [^] # Re: Un petit rappel

                  Posté par . Évalué à 8.

                  Faut pas déconner non plus, quand tu forkes inamicalement et que tu trouves des bugs, tu ne vas pas les remonter dans l'autre branche, non plus.

                  Et pourquoi pas ? Être en désaccord avec quelqu'un ne signifie pas qu'il faille être de mauvaise volonté. Il me semble que ça montre au contraire qu'on est de bonne foi.

                  Ce que tu mets en avant, c'est le comportement d'un gamin immature.

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Un petit rappel

                Posté par . Évalué à 1.

                Google s'en fout que ses patchs soient inclus ou non en upstream, ils veulent que ce soit Android l'OS mobile dominant, pas Linux.

                Ben pourtant ils se sont bien défoncés pour essayer de faire passer le truc de power management (wakelock?).

              • [^] # Re: Un petit rappel

                Posté par . Évalué à 3.

                Google s'en fout que ses patchs soient inclus ou non en upstream, ils veulent que ce soit Android l'OS mobile dominant, pas Linux.

                Ça leur coûte super chère de maintenir des patchs upstream, ils n'ont rien contre le fait de maintenir eux-même mais c'est bien plus simple quand c'est intégrés upstream.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: Un petit rappel

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Google a du pognon. Plein.

                  Upstream, ça va encore être à la charge de Google de maintenir les différents bouts de patchs, donc c'est pas une question de cout à mon avis.

                  • [^] # Re: Un petit rappel

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Si parce que dans un cas, ils bossent en collaboration avec les autres hackers du noyau, dans l'autre ils sont totalement ignorés.
                    Pour donner un exemple, s'il y a débat pour casser une API interne du noyau, le fait que ça va casser les patches de Google tout le monde s'en fou ou presque, alors que si ça casse des modules du noyau vanilla, ça devra être pris en compte et on s'assurera que ça continue de fonctionner avec de sortir la prochaine version.

                    Bref le prix n'est pas le même et ce n'est pas parce que tu es pleins aux as que tu va jeter l'argent par la fenêtre avec plaisir.

                    Google a développé un tas de choses à l’extérieur de la communauté du kernel parce qu'ils devaient respecter un time to market court, mais à plus long terme il faut qu'ils s'intègrent au noyau pour pérenniser leurs développements et optimiser les coûts d'Android.

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: Un petit rappel

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Y a plein de boite qui ont des patchs hors du kernel et qui survivent sans souci. Par exemple, grsec, openvz, tout les pilotes proprios.

                      Google a sa propre distrib interne sur le desktop, son propre OS pour téléphone et son propre OS pour les pcs qu'ils vendent ( chromeos ), sans doute son propre OS pour les serveurs, son propre outil de virtualisation ( ganeti ), ils ont fait 2 fois leur propre language ( go, dart ), son propre navigateur avec leur propre moteur html forké aprés avoir tenté de collaborer avec Apple, et je suis globalement sur qu'ils ont aussi tout le reste de eur propr infra qui est est customisé, donc c'est pas le fait de maintenir son fork du kernel qui est vraiment un souci.

                      Pas plus que son propre userspace ( libc, bluetooth, etc, etc ).

                      • [^] # Re: Un petit rappel

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Par exemple, grsec, openvz, tout les pilotes proprios.

                        grsec supporte actuellement les noyaux 2.6.32 et 3.2…
                        Pour OpenVZ il semble qu'ils essaient maintenant de se passer de patch noyau sur les noyau 3.x
                        Pour les pilotes proprio ce n'est pas un choix et le plus avancé (celui de nVIDIA) est un atout majeur quand on cherche à vendre des chip android…

                        Je ne dis pas que c'est infaisable, ni que Google ne peux pas le faire. Juste que c'est bien plus simple et bien moins chère de collaborer que de maintenir dans son coin. Justement pour un peu rationaliser les coût de l'un de ses OS.

                        Dans la liste tu as oublié dalvik, mais ce n'est pas parce qu'ils ont beaucoup de projets dont certains sont couteux qu'ils ne vont pas tenter de réduire un chouia les coûts quand c'est possible.

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Un petit rappel

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Le problème c'est que derrière, Canonical vient pleurnicher en racontant qu'on les exclut
                des développements upstream et qu'on refuse leurs patchs. Surprenant, vu les efforts
                consentis pour collaborer avec upstream.

                Et Monsieur "Chapeau Rouge", tu vas arrêter avec ton discours anti Canonical entièrement basé sur du gros FUD bien dégueulasse… Canonical remonte upstream, c'est pas parce que un projet du libre refuse leur collaboration (et encore ça a changé depuis GNOME 3) que c'est une vérité absolue…

                • [^] # Re: Un petit rappel

                  Posté par . Évalué à 3.

                  surtout que le projet en question est fagocite par une boite concurrente.

                  Apres c'est la ou Canonical a ete stupide. Ils auraient mieux fait de se baser sur KDE/Qt et c'est un peu ce qu'ils font avec le passage a QML mais quel dommage et quel rate.

                  • [^] # Re: Un petit rappel

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Clairement à comparé gnome 3 et KDE celui qui a le plus d'avenir chez les gens et en entreprise c'est KDE.
                    Soyons sérieux…gnome c'est un jouet à coté de KDE.

                • [^] # Re: Un petit rappel

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Et Monsieur "Chapeau Rouge"

                  Je ne suis pas salarié par Red Hat.
                  Si tu veux m'accuser d'un quelconque biais, soit cohérent, traite moi de monsieur "Fedora".

                  ton discours anti Canonical entièrement basé sur du gros FUD bien dégueulasse

                  mwahahahaha, il est où le FUD ? :o)

                  Canonical remonte upstream, c'est pas parce que un projet du libre refuse leur collaboration (et encore ça a changé depuis GNOME 3) que c'est une vérité absolue…

                  Là, tu FUD, personne n'a jamais refusé leur collaboration. En revanche, balancer un patch cradingue et refuser la discussion pour faire avancer les choses, ce n'est pas ce que j'appelle de la collaboration.

                  • [^] # Re: Un petit rappel

                    Posté par . Évalué à 2.

                    balancer un patch cradingue

                    Tu parles du patch pour le pilote Intel?

                    Parce que soit Chris Wilson accepte de merger des patchs de merde et on peut se poser des questions, soit tu es de mauvaise foi (en agglomérant le patch qui est le sujet du journal et des patchs de Canonical que tu considères cradingues mais que tu ne décris pas)

  • # Normal

    Posté par . Évalué à 10.

    Je ne vois comment une boite pourrait, dans le monde linux, vouloir lier son futur a un et une seule boite. Le premier probleme de MIR c'est sa licence. Le reste c'est anecdotique.

    • [^] # Re: Normal

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ce qui est marrant, c'est que les problèmes de CLA semble ne concerné que les projets de Canonical, y'a jamais personne pour gueuler quand il s'agit d'une autre projet libre qui impose le même genre de limitations…

      Ah les hate-boys…

      • [^] # Re: Normal

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Tu as des exemples ? Parce que c'était un problème pour contribuer à OpenOffice tu temps de Sun. Et la FSF (seule que je connaisse qui fasse ça) a plus de crédibilité que Canonical (et l'acceptation d'un CLA, c'est uniquement une question de crédibilité).

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Normal

        Posté par . Évalué à 3.

        Je ne suis pas un hate-boy et je considere ce transfert problematique. Un autre exemple: MysQL et on a vu ce que cela a donne et j'ai un peu peur que la meme chose se passe avec MariaDB. Je ne vois pas comment la communaute peut faire confiance a quelqu'un qui a deja casse la confiance.

        Enfin c'est mon opinion mais dans le cadre de MIR, je ne vois pas comment une autre boite tel que Red-Hat ou Intel pourrait accepter de donner leur boulot a une autre boite.

        En ce qui concerne ton dernier CLA, il y a pour moi un enorme difference entre une entite tel que la FSF ou Freedesktop qui a pour but de proteger le code et une boite dont le but, et c'est normal, est de faire de l'argent.

      • [^] # Re: Normal

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ce qui est marrant, c'est que les problèmes de CLA semble ne concerné que les projets de Canonical

        J'aurai plutôt vu une question de licence copyleft chiante pour Mir (Wayland propose plus de libertés dans sa licence), plutôt que le CLA.
        Après si c'est le CLA qui pose problème… C'est très mal formulé (la licence est une chose, et la c'est une licence libre, le CLA une autre).

        Après, clair qu'il y a des "principes" contre les CLA à géométrie variable.

  • # C'est pas nouveau

    Posté par . Évalué à 10.

    Déjà en 1999 Paco Rabanne avait prédit que Mir allait se casser la gueule. Les gens de chez intel ne font qu'entériner la prophétie.
    CQFD

    (pardon)

    Il se prend pour Napoléon, son état empire.

  • # encore Intel

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 08/09/13 à 23:37.

    cette fois la question porte sur la génération d entropie dans le noyau. Theodore T'So refuse de donner l exclusivité de cette génération au RDRAND, et souhaite conserver de multiples possibilités pour urandom. S en suit une passionnante discussion au cours de laquelle on apprends que la proposition est revenue en douce, via redhat, et une demande de désactivation de tout autre possibilité.

    On ne peut que recommander très chaudement la discussion sur Google+ suite à son article " iam so glad i resisted pressure from intel", au moins la trentaine de premiers commentaires, jusqu à ce que des gens, bien extérieurs au noyau, se mettent à polluer le thread :-/

    passionnant … et questionnant

    • [^] # Re: encore Intel

      Posté par . Évalué à 9.

      S en suit

      S'ensuit, du verbe ensuivre.

      Ce qui donne au passé le contre-intuitif « il s'est ensuivi » et non pas « il s'en est suivi ».

      Le FN est un parti d'extrême droite

      • [^] # Re: encore Intel

        Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 09/09/13 à 17:50.

        Merci pour cette précision.

        J'ai quand même l'impression que « ensuivre » est la forme contractée de « en suivre ». Donc à la rigueur pourquoi ne pas se servir des verbes « enrésulter » ou « endécouler » ?

        • [^] # Re: encore Intel

          Posté par . Évalué à 4.

          J'ai quand même l'impression que « ensuivre » est la forme contractée de « en suivre »

          Oui, mais le post auquel tu réponds a un lien qui t'explique que ce n'est pas le cas.

          Donc à la rigueur pourquoi ne pas se servir des verbes « enrésulter » ou « endécouler » ?

          Parce que ce sont des barbarismes, à la rigueur ? ;)

          • [^] # Re: encore Intel

            Posté par . Évalué à 2.

            Oui, mais le post auquel tu réponds a un lien qui t'explique que ce n'est pas le cas.

            Bravo :

            Du latin vulgaire insequere « venir immédiatement après, suivre », avec une évolution parallèle à sequere → suivre

            Je ne dis pas que « ensuivre » est incorrect, je dis juste que « en suivre » et tout aussi correct pour dire exactement la même chose.

            J'ai peut-être tort. Je m'en fous je suis fou :)

      • [^] # Re: encore Intel

        Posté par . Évalué à 3.

        Pourtant, d'après ton 2e lien:

        S’en est suivi un beau pugilat. — (Georges Renoy, Jeux d’Échecs, La Truffe Noire, p. 189)

        • [^] # Re: encore Intel

          Posté par . Évalué à 1.

          Justement ce ne serait pas une erreur ajoutée dans la version du 17 août 201? Sans explication, cela semble contredire les lignes précédant cet exemple.
          De fins lettrés pour confirmer et modifier?

          • [^] # Re: encore Intel

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            D’après le trésor de la langue française, la forme correcte serait « s’en est ensuivi », mais le TLF note que cet usage est tombé en désuétude au profit de « s’en est suivi », malgré « l’incorrection certaine » de cette forme :

            Néanmoins, on ne dit plus il s’en est ensuivi, mais plutôt, malgré l'incorrection certaine, il s'en est suivi.

  • # Intel dans le domaine des cartes graphiques c'est qui ?

    Posté par . Évalué à 0.

    Soyons sérieux 5mn. Lorsqu'on parle de carte graphique on parle d'AMD ou d'Nvidia.
    Cherchez les recommandations techniques sur une boîte de jeu vidéo et dites-moi si vous trouvez marqué "intel GMXXX ou équivalent" ?

    Alors déduire que Mir est mort juste parce que le fabriquant le plus minoritaire dans le domaine des cartes graphiques n'intègre pas de support dans son pilote…

    Je suis agnostique sur cette bataille Mir/Wayland. Seul le résultat comptera en fonction de mes besoins. Aujourd'hui pour moi Mir c'est rien et Weston c'est le vide par rapport à Compiz-fusion.

    Donc Compiz/X.org pour trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès longtemps encore probablement ;-)

    • [^] # Re: Intel dans le domaine des cartes graphiques c'est qui ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Sauf que beaucoup de PC qui se vendent aujourd'hui, ce n'est pas pour les jeux, comme en entreprise (quand on pas besoin de puissance de rendu) où on veut juste une puce capable d'afficher une image, ou même chez les particuliers qui sont loin de tous vouloir jouer. Et sur les portables, il y a des trucs comme Optimus qui font que tu as intérêt à utiliser la puce Intel si ne veut pas avoir 42 minutes d'autonomie. Intel est quand même le plus gros vendeur de puce graphique pour PC actuellement.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.