Journal Nanny, logiciel de contrôle parental pour linux.

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
22
14
juin
2010
Cher Journal,

Je ne sais pas trop comment je suis tombé sur le projet http://projects.gnome.org/nanny/ il y a quelques temps mais je crois important de laisser un petit journal ici… en attendant que ma progéniture ait l’âge de toucher au linux familial. Je l’ai compilé ce soir et depuis la dernière fois les choses ont bien avancé. La dernière version instable porte le n°2.29.4.

Nanny est un logiciel de contrôle parentale pour linux, utilisant gtk et hébergé sur les serveurs de gnome. Il utilise un daemon lancé au démarrage (par un script init sur mon ubuntu). De ce que j’ai pu en voir, il permet, distinctement pour chaque utilisateur de la machine :
— d’imposer le temps d’utilisation de la machine ;
— de spécifier les plages horaires d’autorisation d’utilisation de la machine, du web, du courriel, de la messagerie instantanée ;
— de filtrer les sites avec des sites interdits / autorisés et un système de listes noires mises à jour par le net ;
— il dispose d’un systray et d’un système de blocage de l’écran.

Bien entendu, la question de contrôle de l’utilisation est un sujet compliqué. Mais je comprend que des parents, des enseignants et autres veillent laisser une certaine liberté à leurs enfants tout en s’assurant un certain contrôle de ce qu’ils y font (jusqu’à ce que les enfants découvrent les clef usb bootables…)

J’avais déjà vu passer des systèmes similaires mais qui me semblent bien plus compliqués (sauf un chez mandrake, que je n’ai jamais utilisé).

Je ne crois pas que son inclusion soit prévue par défaut dans le prochain gnome mais c’est tout de même une bonne nouvelle qu’un outil comme celui-ci soit disponible pour nos machines.
  • # compliqué

    Posté par . Évalué à 10.

    >Bien entendu, la question de contrôle de l’utilisation est un sujet compliqué.
    Bof, la vraie question est l'age.
    A quel moment je passe le filtre de qq sites ok et tout le reste non, a plus ouvert.
    A quel moment je libère google.
    Et a quel moment le bambin prends le contrôle complet.

    Finalement, est ce que je suis capable de distinguer l'age légal, l'age physique et l'age mental.


    De toutes façons lorsqu'il va rechercher une imagerie érotique, il va tomber sur du gros pr0n. L'érotisme soft pour pré-ado et ado étant absent de l'internet, il verra dans la semaine qui suit du gros fist. C'est comme ça. Y a un créneau à prendre, mais pas pour se faire taper sur la tête par les ligues intégristes d'une part, et pas rentable certainement sinon les pro du pr0n l'auraient déjà pris. Bref le bambin, dès lors qu'il va rechercher du poil il tombera sur du lourd. C'est un fait.

    En tout cas chapeau aux divers projets de contrôles parentals. Au lieu de décharger cette responsabilité en demandant la censure de l'internet, sous le pretexte du plus petit dénominateur commun, ces projets permettent de replacer cette responsabilité dans les mains des parents et éducateurs au sens large.

    Et super l'idée de l'écran de veille bloquant, ça permet d'outrepasser la limite de pam à ce niveau là.
    • [^] # Re: compliqué

      Posté par . Évalué à 3.

      s/parentals/parentaux
      s/outrepasser/contourner
    • [^] # Re: compliqué

      Posté par . Évalué à 2.

      le contrôle parental chez moi: une bonne distribution toutou-linux (ou mieux, asri: http://asri.edu.free.fr/ ) et pas de connexion internet.
    • [^] # Re: compliqué

      Posté par . Évalué à 3.

      ..., mais pas pour se faire taper sur la tête par les ligues intégristes d'une part....

      Toutes les ligues de défenses de valeurs ou autres, ne sont pas nécessairement intégristes.

      Même si je conçois que la lutte dans ce cas-ci est difficile sans un véritable effort et soutient politique, je doute qu'on puisse traîter d'integriste un parent qui ne veut pas que sa fille tombe sur une image de femme en double pen' et la bouche pleine... même si "légale" et semble t-il moins dégradant pour la femme qu'une certaine forme de tenue occultante une importante partie du corps. =p
      • [^] # Re: compliqué

        Posté par . Évalué à 4.

        Vi, tout à fait, d'où l'ajout de l'adjectif "intégristes". Ayant moi même été administrateur d'une association d'aide et de défense des victimes, je sais qu'elles ne sont pas toutes intégristes, mais que parfois certains membres de ces asso le sont, eux.
        Demander la censure de google, de yahoo et autres moteurs de recherche pour ne pas que son enfant tombe sur une image ne correspondant pas à son développement et à sa notion du "tu sais comment on fait les bébés" c'est de l'intégrisme. On est tout à fait dans la pente glissante entre la défense du bambin qui devrait se faire par l'éducation et la protection, et qui glisse vers la censure des autres. Ou quant un objectif sur lequel beaucoup de gens sont d'accord sert de pretexte à de tout autre dessein. Le plus petit dénominateur commun.
    • [^] # Ce qui me fait penser à...

      Posté par . Évalué à 8.

      ce webcomic toujours aussi pertinent : http://xkcd.com/751/
  • # Et un jour ...

    Posté par . Évalué à 2.

    ... il découvrit init=/bin/sh
    • [^] # Re: Et un jour ...

      Posté par . Évalué à 10.

      et libcaca pour regarder des vidéos depuis le terminal...

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Et un jour ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        ça ne marche rien qu'avec des vidéos du type 2 girls 1 cup et les vidéos scatologique ?
  • # C'est pour ton bien

    Posté par . Évalué à 10.

    2010, Kevin interroge son papa.
    - Dit papa pourquoi le site est bloqué?
    - J'ai installé un logiciel qui contrôle tout ce que tu fais avec l'ordi, comme ça tu es protégé des méchants.

    2011, Kevin interroge son professeur.
    - Monsieur, pourquoi on doit poser notre doigt là pour entrer dans l'école?
    - C'est un système de contrôle biométrique, comme ça vous êtes protégé des méchants.

    2012, Kevin interroge un policier.
    - Bonjour monsieur l'agent, est-ce que vous savez pourquoi il y a des caméras partout?
    - C'est de la vidéoprotection, comme ça vous êtes protégé des méchants.

    2015, Kevin interroge un vendeur Fnac.
    - C'est quoi ce logiciel Orange Hadopi Safesecure qui est préinstallé sur mon nouveau PC?
    - C'est un logiciel obligatoire pour être protégé par la loi Hadopi 2 contre les méchants.

    2025, Kevin Junior interroge Kevin.
    - Dit papa pourquoi on a tous un code barre tatoué sur la nuque?
    - C'est pour te protéger des méchants.
    - Et le bracelet sur nos chevilles?
    - C'est pour te protéger des méchants.
    - Et les caméras dans toutes les pièces de la maison?
    - C'est pour te protéger des méchants.
    - Dit papa, c'est qui les méchants?
    - Heu...
    • [^] # Re: C'est pour ton bien

      Posté par . Évalué à 10.

      Je te rejoint allègrement sur le sujet ("pour protéger des méchants"), m'enfin c'est pas forcément pour protéger Kevin des méchants que son papa a installé un logiciel de contrôle parental... mais plus pour limiter le kikoololage, que Kévin ne découvre pas toutes les variantes de la masturbation anale avant même d'avoir embrassé sa copine ailleurs que sur la joue, ou encore que le jeune Kévin ne foutent ses parents sur la paille en faisant chauffer leur CB en achetant des devoir tout faits sur le net...
      On est plus dans la protection de Kevin contre Kevin, qu'autre chose...
      • [^] # Re: C'est pour ton bien

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est sûr que si tu lui achètes un PC portable avec accès internet dans sa chambre fermé à clé, que lui donne ta CB, que tu ne vérifies jamais son carnet de note et que tu ne gueules jamais "Arrête de faire ton nolife, il fait beau IRL"...
        • [^] # Re: C'est pour ton bien

          Posté par . Évalué à 6.

          et t'as vraiment l'impression que tout ce que tu dis est efficace ? IRL ? T'es certaine que même au beau milieu du salon, tu vas pouvoir contrôler tout ce que fait ton rejeton sur l'ordi ? t'es réellement persuadée que le jour où ton enfant aura envie d'utiliser ta CB il ne saura pas où la trouver, comment l'utiliser et quand procéder à cette opération ? enfin, t'as déjà vu un nolife réagir à "Arrête de faire ton nolife, il fait beau IRL" ?? enfin...

          il est illusoire de penser qu'on pourra toujours tout contrôler de la vie de ses enfants ou qu'on pourra rester derrière eux ou, encore plus, que ce qu'on leur dit sert à quelque chose. Ton nolife, si tu lui coupes pas le net, il ira pas voir qu'il fait beau IRL.

          Un système de contrôle parental ça sert à palier à tout ça de façon simple et didactique.
          • [^] # Re: C'est pour ton bien

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Cependant, je suis content de ne pas avoir eu certains ici comme parents. J'ai eu de la chance, grâce à mon père, j'ai pu avoir Internet très jeune, à une époque où l'illimité était inconnu encore (vers 96-98). Et heureusement qu'il n'a jamais tenté de me filtrer ou de me surveiller activement car il régnait une certaine confiance, ils savaient que je ne ferait pas n'importe quoi et tant pis si une connerie arrive, ça ne serait pas méchant. Oui, je suis tombé sur de la pornographie, mais à chaque fois, c'était moi qui le désirait (sincèrement je me demande comment font les gens pour tomber dessus sans le faire exprès) et le filtre SafeSearch de Google n'existait pas encore à l'époque... Et je ne parle même pas des dérives plus malsains de la pornographie où il faut je suppose très bien chercher pour tomber dessus...

            Grâce à cela, j'ai pu profiter du vrai Web, en totale liberté, sans aucune restriction, j'étais libre (sous Mozilla Suite à l'époque, merci papa) de faire ce que je voulais, et je ne regrette pas car j'ai pu découvrir plein de choses que je n'aurais jamais pu découvrir sans doute avec une telle surveillance (c'est à la base en allant sur les sites de jeux Flash moisis que j'ai eu envie d'apprendre à programmer, et qu'ensuite j'ai enchainé sur une passion pour l'informatique et mon père en a profité pour m'initier à GNU/Linux par la suite), sans cela je ne serais peut être même pas ici. De même, grâce aux forums que je fréquentais jeune, j'ai pu apprendre à débattre face à des gens sur des sujets qui me plaisaient et avoir des avis très différents en face, on était très loin des débats stériles dans une famille où personne n'aime vraiment les mêmes choses (ou alors avec le même point de vue) et je pense que cela m'a aidé pendant l'adolescence à grandir d'une certaine manière et d'apprendre plus que beaucoup à la même période.

            Quand je vois que certains de mes amis, qui auront bientôt 18 ans, ont toujours un contrôle parental sur leur machine, je trouve ça grotesque, c'est un manque flagrant de confiance envers ses progénitures, et à mon sens, cela prive beaucoup à l'enfant pour finalement pas grand chose... De toute façon, si adolescent (genre 12 ans ou plus) il tombe sur des pages pas nets, à mon avis il l'aura cherché, et je doute qu'il soit traumatisé aussi, plus jeune c'est problématique, mais encore une fois, tomber sur un tel contenu sans le faire exprès, en 12 ans de Web, jamais trouvé, et ma petite sœur qui a maintenant 8 ans n'y est pas parvenu non plus en 3-4 ans... Ou alors peut être que nous sommes doués pour les éviter, sans doute que de ne pas taper « tube de Clara Morgane » sur Google change quelque chose.
            • [^] # Re: C'est pour ton bien

              Posté par . Évalué à 6.

              faudrait arrêter d'être couillon quand même et de prendre ton cas précis (de maturité, de précocité, d'intérêts, ou simplement de capacité d'analyse) pour un cas général... et puis avoir internet au lance-pierre et à coût prohibitif comme au siècle dernier et l'avoir en permanence, pour peanuts comme aujourd'hui, ça n'est radicalement pas pareil. Alors qu'à l'époque le réflexe était encore de se tourner vers les médias classiques (libres, encyclopédies, journaux ou catalogue de la Redoute (pour voir de la demoiselle dénudée)) aujourd'hui tout est sur le net. Et pour tomber sur du porno, il suffit de rechercher un crack pour kikoolol-super-ultimate-premium-msn-emotes-pack pour tomber sur du gonzo de la pire espèce.
              Et à capacité technique moindre, public et contenu moindre : logiquement, le "risque" de dépasser les bornes existait moins, d'où moins de besoin de surveillance : logique.
              • [^] # Re: C'est pour ton bien

                Posté par . Évalué à 6.

                Je remarque par ailleurs que les donneurs de leçons n'ont clairement pas d'enfants... ça ne veut pas dire qu'on deviens plus intelligent quand on en a, mais qu'on est plus réaliste et pragmatique sur ce qu'il est faisable, quand et comment dans la vraie vie et ce qui ne l'est pas...
                • [^] # Re: C'est pour ton bien

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                  Non mais mes parents m'ont éduqué comme ça, et ils ont 4 enfants… Donc les donneurs de leçons ont des enfants évidemment.

                  Puis franchement, il faut arrêter de vivre dans ce monde d'assistés mentaux. Je pense qu'une bonne discussion est toujours préférable à des outils de surveillance qui n'apportent à l'enfant que la frustration et la volonté de les contourner. Il faut donner de l'autonomie à ses enfants, qu'ils puissent découvrir des choses formidables par eux-mêmes.
                  Ça me fait penser à ces enfants qui après travaillent à l'école pour que leurs parents soient contents plutôt que pour la volonté de réussir dans la vie, c'est regrettable d'utiliser la répression pour tout et n'importe quoi.

                  C'est d'autant plus con que le dispositif pourra toujours être contourné, comme la confiance, mais personnellement je préfère miser sur une relation de confiance que sur un outil qui déresponsabilise les parents car ils pensent qu'avec ça ils ne pourront plus rien faire de mal…
                  • [^] # Re: C'est pour ton bien

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Non mais mes parents m'ont éduqué comme ça, et ils ont 4 enfants… Donc les donneurs de leçons ont des enfants évidemment.

                    Et apparemment ils ont passé la phase sensible de votre éducation alors qu'Internet ne présentait qu'un risque modéré (ce fut mon cas également).

                    Aujourd'hui, quand je vois certains des tarés que j'ai pu croiser en ligne, j'avoue que je réfléchirais à deux fois avant de laisser tout grand ouvert. Et plus encore, vu ce que certains gamins de mon entourage ont pu faire comme conneries en ligne (du simple abus de carte bleue - plusieurs centaines d'euro tout de même - jusqu'aux "blagues" qui tournent mal), j'aime autant mettre des garde-fous.

                    Après, faut être lucide : on ne les protégera pas contre tout, ni indéfiniment. Mais j'avoue préférer un système ouvert que je peux adapter au fil du temps si le besoin s'en fait sentir qu'une formule "payez XX€/mois" qui ne garantit que ma tranquillité et absolument pas la sécurité de ma progéniture.

                    Ça me fait penser à ces enfants qui après travaillent à l'école pour que leurs parents soient contents plutôt que pour la volonté de réussir dans la vie, c'est regrettable d'utiliser la répression pour tout et n'importe quoi.

                    Ouép, mais prendre les gamins pour des adultes prématurément, c'est regrettable aussi. Jusqu'à un certain age, un enfant ne comprend pas nécessairement le concept de "bosser pour lui". Donc autant lui fournir une raison qu'il est en mesure d'appréhender ("sinon maman se fâche tout rouge") au début. Après, toute la subtilité consiste, si je ne m'abuse, à ne pas rater la transition "bosser pour papa/maman" -> "bosser pour soi".
                    • [^] # Re: C'est pour ton bien

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Aujourd'hui, quand je vois certains des tarés que j'ai pu croiser en ligne, j'avoue que je réfléchirais à deux fois avant de laisser tout grand ouvert. Et plus encore, vu ce que certains gamins de mon entourage ont pu faire comme conneries en ligne (du simple abus de carte bleue - plusieurs centaines d'euro tout de même - jusqu'aux "blagues" qui tournent mal), j'aime autant mettre des garde-fous.

                      Tu sais, je pense que le monde dehors est plus dangereux que sur Internet. Pourtant on laisse plus volontiers les enfants aller dehors. Puis si tu discutes avec l'enfant du pourquoi du comment, il comprendra pourquoi il ne faut pas faire ça. Sinon il est devant le fait accompli, il ignore pourquoi donc ce qu'il va faire : contourner le problème car pour lui il n'y en a pas.

                      J'ai dis amis, ils ont 18 ans avec toujours un code parental, personnellement je ne trouve pas ça normal non plus… Puis quels sont les fameux dangers sur Internet ? Se faire violer par un inconnu ? Tomber sur du porno et des images choquantes ? Il a plus de probabilité de mourir dans un accident de voiture avec ses parents que de vivre ça, et encore une fois en discutant avec l'enfant on peut éviter ce problème sans aller jusqu'à la répression par défaut. D'ailleurs cette répression par défaut avant le dialogue, ça me fait penser à un certain État Orwellien.

                      Ouép, mais prendre les gamins pour des adultes prématurément, c'est regrettable aussi. Jusqu'à un certain age, un enfant ne comprend pas nécessairement le concept de "bosser pour lui". Donc autant lui fournir une raison qu'il est en mesure d'appréhender ("sinon maman se fâche tout rouge") au début. Après, toute la subtilité consiste, si je ne m'abuse, à ne pas rater la transition "bosser pour papa/maman" -> "bosser pour soi".

                      Moi je constate que souvent cette transition est raté. La majorité des élèves de ma classe de seconde travaillait pour papa et maman et non pour leurs études futures quand on en discutait avec une prof. C'est assez affligeant qu'à 16 ans on ne se rend pas compte des priorités dans la vie…

                      En réprimandant tout par défaut, on retarde les problèmes plutôt que de les éviter, et si bien on arrive à les éviter, l'enfant ne comprend pas pourquoi et n'en retirera rien et un jour il fera la connerie par mégarde…
                      • [^] # Re: C'est pour ton bien

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Tu sais, je pense que le monde dehors est plus dangereux que sur Internet. Pourtant on laisse plus volontiers les enfants aller dehors.

                        Parce que le "dehors" qui leur est autorisé est, finalement, bien circonscrit. C'est une question de probabilités : tu _dois_ prendre un risque. Mais le risque est calculé : s'il y a 10 pervers pédophiles dans le monde, la "chance" que ton gamin tombe dessus en jouant dans ta ville est _très_ réduit. S'il y a 10 pervers pédophiles sur le net, la probabilité qu'ils fréquentent justement des lieux dédiés aux enfants est beaucoup plus importante. Le taux de fréquentation du réseau social moyen est très très largement supérieur à la plupart des manifestations auxquelles tu laisserait un enfant participer sans surveillance.

                        Puis si tu discutes avec l'enfant du pourquoi du comment, il comprendra pourquoi il ne faut pas faire ça.

                        La protection, ça ne se fait pas QUE a posteriori. Il faut parfois protéger contre des choses qui ne peuvent - pas simplement, en tous cas - être expliquées à tout age. Alors oui, il faut expliquer. Mais éviter qu'un gamin de 10 ans se retrouve à demander à papa ce que la madame elle fait avec le poney, ça ne me paraît pas complètement hors de propos. Chaque chose en son temps, et il serait dommage que le premier contact de l'enfant avec la notion de sexualité soit justement celui-là.

                        Sinon il est devant le fait accompli, il ignore pourquoi donc ce qu'il va faire : contourner le problème car pour lui il n'y en a pas.

                        Oui et non. Le but n'est pas de mettre en place des choses incontournables : ce serait peine perdue. En revanche, faire en sorte de _limiter_ l'exposition à certains contenus peut être confortable. À choisir, je préfère que mon enfant soit capable d'aller se promener sans papa sur des sentiers bien balisés de l'internet, que de devoir être constamment (et physiquement) dans son dos pour être en mesure de fournir l'explication adéquate au moment adéquat.

                        Un enfant, c'est rapidement pudique, et ça n'ose pas toujours - loin s'en faut - poser les bonnes questions non plus.

                        J'ai dis amis, ils ont 18 ans avec toujours un code parental, personnellement je ne trouve pas ça normal non plus…

                        Je n'ai jamais prétendu le contraire. C'est toi qui prétend que le contraire est anormal. M'enfin si tu considères que ce n'est pas normal "non plus", c'est que l'idée de laisser tous les enfants se promener sur internet sans surveillance ni protection ne te semble pas normale, j'ai bon?

                        Puis quels sont les fameux dangers sur Internet ? Se faire violer par un inconnu ? Tomber sur du porno et des images choquantes ? Il a plus de probabilité de mourir dans un accident de voiture avec ses parents que de vivre ça,

                        Et si ses parents n'ont pas de voiture? Plus sérieusement, arrête l'angélisme deux secondes. En quelques heures de connexion sur Face-truc, tu as déjà moyen de recevoir des notifications de groupes plus que douteux à tire-larigot. Tu tiens vraiment à expliquer à ton gamin le second degré d'un groupe comme "bisou dans le cou et viol avec sauvagerie"? (excellent au demeurant)

                        et encore une fois en discutant avec l'enfant on peut éviter ce problème sans aller jusqu'à la répression par défaut.

                        Tu omets dans ton discours une composante essentielle de l'éducation : ton enfant ne vit pas en vase clos avec ses parents. Et en groupe - à l'école par exemple - les règles s'appliquent comme avec les adultes : ils ne sont pas toujours bien malins. Et il leur est assez facile de se laisser entraîner.

                        Si tu t'imagines que ton gamin va venir te demander ton avis avant d'aller faire une recherche sur "fellation" comme ses copains le lui ont suggéré...

                        D'ailleurs cette répression par défaut avant le dialogue, ça me fait penser à un certain État Orwellien.

                        Oh, c'est mardi gras : un godwin déguisé ;)
                        • [^] # Re: C'est pour ton bien

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          S'il y a 10 pervers pédophiles sur le net

                          Le problème est qu'ils ne sont pas que 10.

                          Le taux de fréquentation du réseau social moyen est très très largement supérieur à la plupart des manifestations auxquelles tu laisserait un enfant participer sans surveillance.

                          Source?
                          Car à part le fantasme de certaines personnes, ce n'est pas prouvé.

                          Franchement, tu crois que les pédophiles savent aller là où il y a des enfant sur Internet, mais ne savent pas aller là où il y a des enfant dans la vraie vie? Le matraquage "publicitaire" rentre bien dans le crane des gens...

                          Mais éviter qu'un gamin de 10 ans se retrouve à demander à papa ce que la madame elle fait avec le poney

                          Le gamin qui trouve cette image l'aura vue volontairement. Toute tentative de l'interdire échouera (ton gamin sera plus intelligent que toi pour désactiver la protection, cherche pas, tu as 30 ans de retard sur lui)
                          Faut arrêter le fantasme de l'image vue sans faire exprès.

                          À choisir, je préfère que mon enfant soit capable d'aller se promener sans papa sur des sentiers bien balisés de l'internet, que de devoir être constamment (et physiquement) dans son dos pour être en mesure de fournir l'explication adéquate au moment adéquat.

                          Une fois que tu seras partie, si l'enfant souhaite voir les images, il saura désactiver ce que tu as mis.
                          Si il ne souhaites pas, il verra la même chose que si il n'avait pas de "logiciel miracle".
                          Dans tous les cas, le logiciel montre qu'il n'est pas très utile (que l'enfant souhaite ou pas, le résultat est le même avec ou sans logiciel)
                          • [^] # Re: C'est pour ton bien

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Source?
                            Car à part le fantasme de certaines personnes, ce n'est pas prouvé.

                            Franchement, tu crois que les pédophiles savent aller là où il y a des enfant sur Internet, mais ne savent pas aller là où il y a des enfant dans la vraie vie? Le matraquage "publicitaire" rentre bien dans le crane des gens...


                            Euh, pardon, j'étais ambigu : je ne parlais plus des pédophiles mais de la fréquentation "tout court". Mon propos était de dire que si tu ne laisses pas ton gamin aller tout seul à une manifestation (concert, ...) de 10.000 personnes, il est un peu curieux de le laisser sans surveillance ni garde-fous sur un réseau social dont le nombre d'inscrits se compte en millions.

                            Le gamin qui trouve cette image l'aura vue volontairement.

                            Affirmation péremptoire, non? Je ne prétends pas qu'on trouve de la zoo à tour de bras, mais en tous cas on trouve des choses qui ne sont pas forcément optimales vis-à-vis du recul et du second degré d'un enfant de moins de 10 ans.

                            Faut arrêter le fantasme de l'image vue sans faire exprès.

                            Boudiou, mais depuis quelques années le syndrome de la "vidéo rigolote envoyée en PJ aux collègues" est largement sorti du cadre de l'entreprise. Tu m'expliques en quoi tu "fais exprès" de voir ce qui est lié par un "URL shortener"?

                            Sérieusement, tu n'es jamais tombé sur un truc que tu n'avais pas cherché? C'est juste moi?
                            • [^] # Re: C'est pour ton bien

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              il est un peu curieux de le laisser sans surveillance ni garde-fous sur un réseau social dont le nombre d'inscrits se compte en millions

                              Tu laisse ton gamin aller à l'école seul à partir de quel âge? Parce que la, il a "accès" à plein de pédophiles.

                              Boudiou, mais depuis quelques années le syndrome de la "vidéo rigolote envoyée en PJ aux collègues" est largement sorti du cadre de l'entreprise. Tu m'expliques en quoi tu "fais exprès" de voir ce qui est lié par un "URL shortener"?

                              Tu crois que tes solutions de "blocage" vont tenir? Si un copain envoie une URL, ton gamin fera le nécessaire pour la voir, quoique tu mettes entre les deux, car si il répond "nan, j'ai pas vu, mon papa il m'a mis un bloqueur", il passera pour ridicule.
                              Ca fait partie du truc "volontaire".

                              Sérieusement, tu n'es jamais tombé sur un truc que tu n'avais pas cherché? C'est juste moi?

                              Je pense ;-).
                              Plus sérieusement, les seuls endroits où j'ai trouvé du cul à la place de ce que je cherchais, c'était pour des cracks de jeu vidéos (je sais, c'est mal). A part ça... Faut que tu m'expliques comment tu fais, car sans savoir l'URL et sans savoir les mots à taper dans Google, ben... Il y a bien quelques ambiguïté dans la recherche Google, certes, mais ça fait léger comme argument (et je crois qu'il y a un filtre dispo. Si le gamin le désactive, ce sera volontaire...)
                              • [^] # Re: C'est pour ton bien

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Tu laisse ton gamin aller à l'école seul à partir de quel âge? Parce que la, il a "accès" à plein de pédophiles.

                                Te focalise pas sur la pédo non plus, c'était un exemple. Reste qu'effectivement, même dans une grande ville, la population rencontrable par ton gamin est nettement en dessous de la fréquentation d'un FB.

                                Tu crois que tes solutions de "blocage" vont tenir? Si un copain envoie une URL, ton gamin fera le nécessaire pour la voir, quoique tu mettes entre les deux, car si il répond "nan, j'ai pas vu, mon papa il m'a mis un bloqueur", il passera pour ridicule.

                                Ouép, mais la vidéo "rigolote" postée sur FB, juste elle marchera pas. Si c'est du blocage sans dialogue, effectivement c'est assez rapidement voué à l'échec. Si c'est dans le cadre d'une relation de confiance ("si il y a un truc qui ne marche pas, tu viens me demander") ça peut avoir un intérêt, ne serait-ce que de susciter la demande de l'enfant.

                                Je pense ;-).

                                Oué, bon, ok. Mais quand même ;)

                                Plus sérieusement, les seuls endroits où j'ai trouvé du cul à la place de ce que je cherchais, c'était pour des cracks de jeu vidéos (je sais, c'est mal). A part ça...

                                C'est déjà pas mal, si?

                                sans savoir l'URL et sans savoir les mots à taper dans Google, ben...

                                Qui n'a jamais passé une soirée à arpenter une partie de Wikipedia qui n'avait qu'un rapport très très lointain avec la recherche originale?
                              • [^] # Re: C'est pour ton bien

                                Posté par . Évalué à 3.

                                Je me souviens d'une connaissance qui à l'époque avait configuré la machine parentale pour que sa petite sœur de 7 ans ne puisse tomber sur des choses pas belles à voir. À l'époque, le filtrage « adulte / pas adulte » de Google n'existait pas encore sur Google Image. La petite sœur a simplement tapé « chatte » là-bas et ... Je vous laisse deviner.
                                • [^] # Re: C'est pour ton bien

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  Tu marques un point!
                                  OK, avant le filtrage optionnel de Google, ça craignait.
                                • [^] # Re: C'est pour ton bien

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  sa petite sœur de 7 ans

                                  A y réfléchir, le malentendu sur l'utilité/inutilité du contrôle parental doit se situer la : l'âge.
                                  Quand j'avais 7 ans, Internet était dans la tête de quelques universitaires américains, pas plus (pas de remarque sur mon âge ;-) )
                                  J'ai commencé à taquiner le modem 56K uniquement une bonne dizaine d'années plus tard, et je savais donc ce que signifiait le mot "chatte" dans la vraie vie (boutonneux, je n'avais pas encore touché en pratique, mais je connaissais la théorie :) ), donc c'était dans ma tête évident que c'était volontaire de taper ce mot.

                                  Donc maintenant, est-ce utile, ou pas, mmm... Pas facile. Peut-être faut-il prendre ces softs pour ce qu'ils sont uniquement : empêcher les rencontres malencontreuses avec des chattes, et seulement ça (le pédophile, l'URL d'une vidéo que le gamin a eu comme info et veut absolument voir, je ne vois pas comment on peut l'empêcher par la technique, sachant que le gamin saura très rapidement nous surpasser en technique), et ce jusqu'à un age pas loin des 7 ans (faut pas rêver, après ce sera que du volontaire). Et ne pas imaginer que c'est la muraille de Chine (il n'y a que HADOPI pour croire que ce genre de logiciel peut exister)
                                  • [^] # Re: C'est pour ton bien

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    « A y réfléchir, le malentendu sur l'utilité/inutilité du contrôle parental doit se situer la : l'âge. »

                                    Comme tu le fais remarquer, il s'agit non seulement d'âge, mais de la volonté-même du gamin. Je considère un logiciel de contrôle parental comme un filtre à site à contenu « adulte » -- après tout, dans les boites qui filtrent le contenu, y'a des choses équivalentes, et tout le monde (même adulte !) n'est pas forcément capable de contourner lesdits filtres.

                                    Ensuite nous sommes bien d'accord, si un gamin veut absolument trouver du porno (ou quelqu'autre contenu), il va y arriver (ou tomber sur ce fil de discussion qui sera non censuré car il y a absence de toute photo ... :-)). L'intérêt pour moi est que ça ralentit (même un peu !) le moment où le gamin tombera sur des sites qui lui promettront une double pénétration vagino-anale sur une blonde aux seins et aux lèvres refaits, par exemple au moment où il cherchera des cracks pour un de ses jeux. Quant à quand ce sera « forcément » volontaire, je dirais plutôt que jusqu'à 10 ans, on ne craint pas grand chose. Aussi futés soient-ils, ils ont affaire à des informaticiens comme parents, merde ! (au moins sur linuxfr) :-)
                        • [^] # Re: C'est pour ton bien

                          Posté par . Évalué à 4.

                          Mais éviter qu'un gamin de 10 ans se retrouve à demander à papa ce que la madame elle fait avec le poney, ça ne me paraît pas complètement hors de propos.

                          JAMAIS je ne suis tombé sur du porno zoophile/pédophile en plus de dix ans de net. Vous tapez quoi dans vos recherches???
                      • [^] # Re: C'est pour ton bien

                        Posté par . Évalué à 3.

                        > C'est assez affligeant qu'à 16 ans on ne se rend pas compte des priorités dans la vie…

                        Dans quelle vie, la tienne ?

                        The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                        • [^] # Re: C'est pour ton bien

                          Posté par . Évalué à 2.

                          LA vie
                          • [^] # Re: C'est pour ton bien

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Ah, LA vie ! On pourrait grossièrement résumer que les deux principales priorités de tout êtres vivants sont : se nourrir et se reproduire.

                            Ch'uis peut-être bête mais je ne vois toujours pas le rapport avec :

                            > La majorité des élèves de ma classe de seconde travaillait pour papa et maman et non pour leurs études futures quand on en discutait avec une prof. C'est assez affligeant qu'à 16 ans on ne se rend pas compte des priorités dans la vie…

                            Pour la petite histoire, je suis un ancien militaire. Je suis déjà allé à des endroits où des personnes ont une vie bien différente de celle d'un étudiant/lycéen qui estime que faire ses devoirs est la priorité de LA vie. J'ai vu des cadavres, des champs de mines, des endroits dévastés où vivaient des personnes. J'ai même vu deux types (des frères visiblement) baragouiner avec les larmes aux yeux qu'ils avaient vu toute leur famille se faire égorger. J'ai vu des personnes vivre avec le sourire dans ce qu'on appellerait pudiquement une décharge. J'ai vu pas mal de vies, des longues, des courtes, des violentes, des paisibles… et même avec ça je suis dans l'impossibilité d'énoncer d'une façon générique les priorités dans la vie d'un homme. Par contre, pas de problème si il s'agit d'énoncer les priorités de ma vie…

                            Je suis donc curieux de connaître tout ce que Charles-Antoine semble avoir compris de ce que je n'ai pas saisi du long de ces années.

                            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                            • [^] # Re: C'est pour ton bien

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              À croire que tu fais exprès.
                              Moi je parle des cas des occidentaux, où l'Éducation prime sur tout. Je suis désolé mais qu'est-ce qui est important dans la vie d'un occidental ? Vivre heureux, et comme on n'est pas vraiment menacé par des bombes ou des meurtres à chaque instant, l'important est de faire un métier qui nous plait. Et pour faire un métier qui nous plait, il faut travailler dans cette optique et non travailler pour rendre papa et maman tout content.

                              Sinon on parle de la vie des fourmis qui en ont rien à battre de l'Éducation aussi…
                              • [^] # Re: C'est pour ton bien

                                Posté par . Évalué à 2.

                                > Moi je parle des cas des occidentaux

                                L'histoire des deux frères –ça fait un peu Wesnoth là :)– s'est passée en Europe. On a aussi eu droit à une bombe qui a soufflé les vitres de notre bâtiment, à quelques rafales de Kalach. moyennement hostiles… Tout ça à une journée de voiture de chez soi.

                                Le monde est peuplé de personnes qui ont des priorités différentes des unes des autres. Pour certains c'est d'affirmer qu'ils existent grâce à leur travail, pour d'autres il s'agit de gagner un max de thunes en vendant mère et amis, d'autres combattent armes à la main pour la cause qui prévaut sur leur vie (il y a en a même qui ont fini tous les devoirs que leurs prof. ont donnés), d'autres veulent satisfaire leurs parents, d'autres…

                                Il y a presque autant de priorités dans la vie qu'il n'y a de vies.

                                Je ne peux que te conseiller de quitter un moment ce cocon dans lequel on vit pour aller découvrir le véritable sens de la vie. De trouver ces personnes qui n'ont pas grand chose, pas d'« Éducation » mais qui sont prêtes à te donner tout ce qu'elles possèdent car elles ont un cœur et s'est déjà bien suffisant pour vivre.

                                The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                            • [^] # Re: C'est pour ton bien

                              Posté par . Évalué à 1.

                              soyons d'accord:le "LA vie" etait de l'ironie

                              De plus je rejoin le commentaire précédant en disant que justement dans l'optique de ne pas vivre comme un animal qui recherche à satisfaire ses besoins (manger/dormir),et bien c'est (et c'est toujours un point de vue) peut-être en travaillant que cette enfant sortira de l'animalité et gagnera en pouvoir de decision et nous fera peut être même un jolie nouvelle constitution qui sera plus orienté internet et enlevera ces foutus priviléges et sénateurs qui trainent (euh,j'ai dérivé)
                      • [^] # Re: C'est pour ton bien

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        Puis quels sont les fameux dangers sur Internet ? Se faire violer par un inconnu ? Tomber sur du porno et des images choquantes ?

                        On ne laisse pas la télécommande de la télévision à un gamin (moins de 12 ans), il peut y voir des contenus qui peuvent choquer et le perturber. Personnellement j'ai des mauvais souvenirs du début de robocop (avec la tête qui explose) et le début d'Alien 2 (avec les aliens qui sortent des bides). J'ai eu du mal à dormir…

                        Il a plus de probabilité de mourir dans un accident de voiture avec ses parents que de vivre ça

                        Pour les probabilités quasi tous les internautes sont tombés sur un goatse. Alors qu'on n'est pas tous mort dans un accident de voiture…

                        C'est assez affligeant qu'à 16 ans on ne se rend pas compte des priorités dans la vie…

                        L'insouciance de l'adolescence est aussi un sentiment sympathique.

                        En réprimandant tout par défaut

                        Il y a une différence entre réprimander et ne pas laisser le DVD d'Hannibal Holocaust à côté de Kirikou et la sorcière.
                        • [^] # Re: C'est pour ton bien

                          Posté par . Évalué à 4.

                          On ne laisse pas la télécommande de la télévision à un gamin (moins de 12 ans), il peut y voir des contenus qui peuvent choquer et le perturber. Personnellement j'ai des mauvais souvenirs du début de robocop (avec la tête qui explose) et le début d'Alien 2 (avec les aliens qui sortent des bides). J'ai eu du mal à dormir…

                          C'est pédagogique. Quand les aliens nous envahiront, tu ne t'évanouiras pas et tu pourras combattre pour la liberté de l'Humanité au lieu de te cacher sous ton lit parce que tes parents ont fait de toi une fiotte!
                    • [^] # Re: C'est pour ton bien

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Et apparemment ils ont passé la phase sensible de votre éducation alors qu'Internet ne présentait qu'un risque modéré (ce fut mon cas également).

                      Attention Alzheimer te guette! Je rappelle qu'aux débuts d'internet, il n'y avait pas de mode safe search, personne ne s'attaquait aux sites pédophiles, la moitié des fichiers dispos en P2P était du porno avec des faux noms, personne n'était sensibilisé aux scams, phishing et autres arnaques.

                      Le net c'était pas mieux avant!
                      • [^] # Re: C'est pour ton bien

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Trouver du cul « gratuit » n'était pas évident, car sur un modem 28.8 kbps (ou même 56.6kbps en fait), charger une pauvre image de cul, et trouver tout bêtement un site qui en proposait prenait un temps de chargement clairement non-négligeable. Du coup, chopper 2 ou 3 photos porno, c'était déjà le grand luxe (et donc récupérer les magazines des cousins/grands frères/papas/etc restait tout de même plus rentable à l'époque).

                        Quand ensuite je suis passé à Internet via câble, j'ai pu commencer à voir ce que donnait le peer-to-peer. Du coup je me demande : ton « avant », il date de quand ? Parce que mes premières amours de p2p, c'était Napster (donc ni eMule, LimeWire, ni ...), et quand je téléchargeais un MP3, c'était ... ben, un MP3. :)

                        Et je rejoins Zenitram là-dessus, à l'époque au moins, trouver du porno, ça voulait dire en chercher, ou bien chercher des cracks. De nos jours, il faut aussi chercher, mais la différence, c'est qu'avec la bande-passante que tout le monde se paie, et certains sites que je ne nommerai pas ici, chopper des heures de pr0n à  pas cher  (lire : gratuit), c'est vraiment qu'à un clic de souris.

                        Dernière chose: à 14 ans, vouloir taper "porno", "sexe?", etc., c'est tout à fait normal, sauf qu'on peut se retrouver avec vraiment un peu tout dans Google. Donc honnêtement, même si on ne peut pas tout filtrer, essayer de freiner un peu tout ça n'est pas forcément une mauvaise idée...
                        • [^] # Re: C'est pour ton bien

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Du coup je me demande : ton « avant », il date de quand ?

                          L'« avant » que j'ai décrit est celui des débuts du P2P, car c'était la période où il était possible de se retrouver avec des vidéos de poney en cherchant un dessin animé.
                      • [^] # Re: C'est pour ton bien

                        Posté par . Évalué à 2.

                        la moitié des fichiers dispos en P2P était du porno avec des faux noms,

                        Euh, Alzheimer doit effectivement me guetter, parce que quand j'ai commencé à trainer sur Internet le P2P était encore à découvrir, la musique "piratée" était plutôt en MIDI (le moindre MP3 mettait la soirée à télécharger) et la plupart des gens restaient parqués par AOL.
                        • [^] # Re: C'est pour ton bien

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          MIDI??? Que t'es vieux... Plus que moi!
                          Car j'ai commencé avec les .MOD, .STM, .S3M... Un minimum de samples dans les fichiers par pitié! :)

                          (souvenirs, souvenirs... Qui se souvient de ces formats?)
                          • [^] # Re: C'est pour ton bien

                            Posté par . Évalué à 2.

                            J'ai pratiqué aussi, oui. Mais sur le tard, quand c'était devenu 'vintage'. Mes débuts sur internet, j'étais plutôt MIDI.
                  • [^] # Re: C'est pour ton bien

                    Posté par . Évalué à 3.

                    non mais tu te lis ?
          • [^] # Re: C'est pour ton bien

            Posté par . Évalué à 7.

            t'es réellement persuadée que le jour où ton enfant aura envie d'utiliser ta CB il ne saura pas où la trouver, comment l'utiliser et quand procéder à cette opération ?

            Ma CB est dans mon portefeuille, s'il y touche, il devra attendre ses 18 ans avant de revoir la lumière du jour.
      • [^] # Re: C'est pour ton bien

        Posté par . Évalué à 4.

        Free Kevin

        ...
        je->
  • # Mouais

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Comme disait l'autre journal pour le cybernanny de chez orange, un live-CD et hop, c'est pr0n en accès libre pour papa, maman et les enfants…

    (Je cautionne l'usage de ces logiciels, hein. Juste que tout le monde dit "le logiciel d'orange est nul" alors que les LL se contournent de la même manière !)
    • [^] # Re: Mouais

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Ouaip mais bon un BIOS protégé par mot de passe et configuré pour booter en premier sur le disque dur c'est pas dur à faire hein.
      • [^] # Re: Mouais

        Posté par . Évalué à 2.

        en 6ème je savais faire un reset de bios :D, et j'avais un petit frère qui pouvais en profiter :D , faut cadenasser la tour

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Mouais

          Posté par . Évalué à 1.

          il parait que les cadenas sa saute en 1 minutes
          (l'autre jour, en cherchant des conseils, je suis tombé par hazard sur un site de serrurerie avec, tuto et cie)
        • [^] # Re: Mouais

          Posté par . Évalué à 4.

          le mot de passe du BIOS peut sauter facilement, sauf que c'est pas vraiment discret vu que l'enfant ne peut pas le remettre

          mais ca me fait penser qu'il faut aussi verrouiller les virtuallisations
    • [^] # Re: Mouais

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Tu peux empêcher le boot sur CD / USB dans le BIOS, puis protéger le BIOS par mot de passe.
      • [^] # Re: Mouais

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Pour maitriser le principe du boot sur CD il faut avoir quoi , 13/14 ans ?
        L'ordinateur de mon fils à un lecteur de CD tellement poussif ...
        Et puis il a pas de graveur ...
        Et les ports USB sont en 1.0 ...
        Et puis il n'as pas encore ouvert une console ...
        Bref le meilleur contrôle parental qui soit c'est le contrôle direct du parent sur l'enfant. Genre aller voir de temps en temps ou il en est sur l'ordinateur, le guider, le conseiller, l'éduquer quoi ! Ce qui n'enlève en rien la qualité intrinsèque de ce genre de logiciel. Toujours est il que ce n'est en aucun cas la solution idéale et unique. C'est un filin de sécurité mais ça ne remplace pas ma vigilance.
        • [^] # Re: Mouais

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Oui, enfin, dans l'éducation il y a aussi l'art de contourner ce genre de logiciels !

          Le jour où ton gamin achète un serveur dédié chez OVH pour mettre un proxy crypté afin d'aller voir son porn pépérou, franchement, il y a de quoi être fier ^^
    • [^] # Re: Mouais

      Posté par . Évalué à 2.

      après ya le principe du portail captif/proxy sur un autre machine et là le merdeux il l'a dans l'OS !
      • [^] # Re: Mouais

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Après il y a le spoofing mac/ip + iptables -A OUTPUT -p tcp -m tcp --tcp-flags SYN,RST,FIN RST,FIN -J DROP et le portail captif saute :)
        • [^] # Re: Mouais

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Mouais...

          ... si t'es root sur ta machine ...

          ... tu peux même simplement fermer le service !
  • # Fork

    Posté par . Évalué à 10.

    Nanny est un fork du projet super nanny, qui était un peu mort.

    Vous voulez pas la jouer soft ? Je suis pas contraignant... vous voulez la jouer hard ? On va la jouer hard

    • [^] # Re: Fork

      Posté par . Évalué à 7.

      C'est d'un goût ;)
      • [^] # Re: Fork

        Posté par . Évalué à 4.

        Ah mince, j'y ai cru, j'avais pas compris la blague...

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Fork

      Posté par . Évalué à 4.

      Bientôt, grace au clonage, on pourra forker.
      • [^] # Re: Fork

        Posté par . Évalué à 2.

        En partageant sa mémoire (et ses variables)…
        • [^] # Re: Fork

          Posté par . Évalué à 2.

          En controlant le fonctionnement du système après l'avoir purgé des programmes déviants probablement présents suite à des intrusions illégales et effacé les données dont le stockage respectueux de la propriété intellectuelle ne sera pas validée auprès des autorités concernées (BSA, HADOPI, SIRPA, RIAA,...) .
        • [^] # Re: Fork

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est plus un fork, mais pthread_create (ou un #pragma omp parallel, à la rigueur).
  • # Mais pourquoi donc

    Posté par . Évalué à 2.

    De mon opinion ce genre de logiciel n'est que peu utile. En effet je pense que ce qui est le plus important pour un enfant c'est que les parents ou adultes ayant la garde participent à ses activités. Il en va de même pour la télé que pour Internet. Car le plus important n'est pas de protéger l'enfant en lui faisant croire qu'il n'y a rien de dangereux/malsain/critiquable dans ce monde mais de pouvoir lui expliquer lorsqu'il y est confronté. Il sera ensuite plus vite prêt à un certain âge (à l'appréciation des parents) à trier lui-même ce qu'il voit, et donc à utiliser seul l'ordinateur parce que capable de se protéger seul.

    Aussi un enfant qui prend l'habitude de parler avec ses parents et de critiquer avec eux les informations aura généralement tendance a venir leur parler lorsque quelque chose de nouveau ou de perturbant lui apparait.

    Bref, apprenez à vos enfants à ne pas tout avaler sans réfléchir (ils en sont parfaitement capable cela s'apprend),
    • [^] # Re: Mais pourquoi donc

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Tout à fait d'accord. C'est le conseil qu'on peut lire partout mais que personne ne veut/peut mettre en pratique. C'est plus facile de le/la laisser seul devant l'écran que de rester avec lui/elle.

      Nanny c'est encore vouloir remplacer de l'humain par une machine (une réponse technique)
      • [^] # Re: Mais pourquoi donc

        Posté par . Évalué à 10.

        Oui ... et non.
        Car il ne s'agit de réponse absolue, il n'y a pas de réponse absolue.
        En fait on revient sur la question des ages. Est ce bon de les empêcher d'avoir une quelconque vie personnelle ?

        Lorsqu'on est avec et/ou derrière lui, nous sommes bien plus limitateurs et dirigeurs. De plus nous risquons de calquer ce que nous sommes sur lui, alors que ce filtre fonctionne déjà très bien dans l'autre sens, pas besoin d'en rajouter.

        Le principe est simple : Donner un cadre. Laisser liberté et de l'autonomie dans ce cadre.

        Si nous sommes tout le temps avec eux, ils n'apprendront jamais rien par eux mêmes.

        La question c'est le cadre, ce qu'il est, et son évolution en fonction de l'âge. Et cela ne remplace jamais l'accompagnement (à moins de ne voir dans ce mot que sa définition au 1er degrés), cela le complète.

        non ?
        • [^] # Re: Mais pourquoi donc

          Posté par . Évalué à 10.

          il n'y a pas de réponse absolue

          Si, il y a 42.

          (et puis 42 ans, c'est un bel âge pour prendre son indépendance sur Internet)

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Mais pourquoi donc

          Posté par . Évalué à 4.

          oui ! exactement ! Le contrôle parental est un garde-fou pour permettre à l'enfant d'avoir un minimum d'autonomie au sein d'un cadre sécurisé autant que faire se peut. Après, au fil du temps et selon le comportement, le cadre sera modifié.
        • [^] # Re: Mais pourquoi donc

          Posté par . Évalué à 2.

          Je ne dis pas qu'il ne faut pas que l'enfant puisse être autonome, mais qu'on peux lui apprendre à l'être, cela veux dire commencer par y aller avec lui et au fur et à mesure le laisser plus libre, nul besoin de logiciel pour cela. Évidement après cela dépend aussi de l'idéologie des parents. Certains parents ne veulent pas que leur enfant puisse tomber sur une image à caractère pornographique, personnellement je suis d'avis que ce n'est pas grave tant que l'on apporte une explication en parallèle. De toute manière, Internet à la maison ou pas, un enfant y sera confronté (le logiciel installé à la maison ne le protègera pas quand son pote il a déjà un pc dans sa chambre et qu'il fait se qu'il veut avec...) alors autant prendre les devants.

          Mais je suis d'avis qu'il est inutile de cacher le monde tel qu'il est à un enfant, mais je conviens que tout le monde n'est pas du même avis... Mais c'est une question de confiance car quand l'enfant finira par découvrir le monde, s'il est fort différent de ce que lui ont présenté ses parents il risque de ne pas arriver à leur parler quand quelque chose arrive... Cacher et mentir ne reviens pas au même mais peut avoir des conséquences relativement similaires.
          • [^] # Re: Mais pourquoi donc

            Posté par . Évalué à 8.

            Bullshit

            Ne le prends pas mal, il n'y a rien de personnel. J'aime ta prose, mais je la trouve également "foutaise" IRL.

            > qu'il est inutile de cacher le monde tel qu'il est à un enfant
            Ok donc dès 3 ou 4 ans, tu va laisser ton bambin visionner des films dont l'imagerie erotique correspond à la construction d'un adulte ayant déjà tout épuisé ? Tu va dès 3 ou 4 ans lui montrer la réalité de notre monde ? par exemple les atrocités de certaines guerres, le manque de notions de solidarité et de fraternité ? etc etc.. Tout cela sous le pretexte de "ne pas cacher le monde tel qu'il est à un enfant" ?

            Tu le vois toi même certainement : cela ne tiens pas.
            Il ne s'agit ni de cacher ni de masquer ni de mentir, il s'agit simplement de voir et de savoir quel moment pour quel apprentissage.

            L'enfance à son monde et son imagerie, il convient de les préserver. Et de leur permettre de découvrir par eux mêmes sans leur montrer. Si on veux qu'un jour ils soient à leur tour des adultes un peu plus responsables attentifs et respecteux que la moyenne de ce monde.

            "bienvenu dans ce monde de fous, petit bout de chou, et rends le meilleur"
            • [^] # Re: Mais pourquoi donc

              Posté par . Évalué à 1.

              >>Tu va dès 3 ou 4 ans lui montrer la réalité de notre monde ?

              Bof, il va la découvrir tout seul. Ça m'est arrivé de regarder les infos à la télé avec mes parents alors que j'avais moins de 5 ans. Je ne sais pas si les images étaient aussi violentes qu'aujourd'hui, mais pour découvrir la réalité de notre monde, c'est pas mal. Pour les films érotiques, une bonne pub pour un shampoings fait l'affaire (j'exagère à peine).

              Pourtant, je ne pense pas avoir été choqué. D'ailleurs, bizarrement, je le suis de plus en plus maintenant. J'ai toujours trouvé les JT ennuyeux à mourir, maintenant que je comprends ce que ça implique, là je suis choqué.

              Sinon mon père m'a fait découvrir internet à 7 ans, sans logiciels de contrôle parental et sans prêter attention aux sites sur lesquels j'allais. Il m'en a fallu du temps pour tomber sur un site porno (parce que pas d'intérêt). Le résultat? Je suis incapable de dire en quoi j'aurai été différent si je n'y avais jamais eu accès. Et je pense sincèrement que ça n'aurait rien changé du tout.

              Empêcher à un enfant d'accéder à quelque chose, c'est le meilleur moyen qu'il s'y intéresse.
              • [^] # Re: Mais pourquoi donc

                Posté par . Évalué à 2.

                Pour les films érotiques, une bonne pub pour un shampoings fait l'affaire (j'exagère à peine).

                Oui enfin sur Internet, tu trouves un peu plus hard que du "film érotique" (et à plus forte raison de la pub pour shampoing).

                Empêcher à un enfant d'accéder à quelque chose, c'est le meilleur moyen qu'il s'y intéresse.

                Oui et non. C'est un peu un sophisme, là. Tu sembles considérer qu'interdire un truc à un enfant, c'est le lui interdire explicitement. Genre "ne vas surtout pas sur www.rapedteenz.org, c'est mal". Non, l'idée c'est ici de rendre l'adresse "inaccessible par erreur". Bien entendu, s'il fouille il pourra, ne serait-ce qu'en allant voir ça chez un pote dont les parents sont un peu moins stressés. Mais si on peut s'arranger pour le résultat n'apparaisse pas au hasard d'une recherche, ou que le site réponde perpétuellement aux abonnés absents, pourquoi s'en priver?
    • [^] # Re: Mais pourquoi donc

      Posté par . Évalué à 4.

      Tout à fait d'accord. Je me demande d'ailleurs s'il existe un document qui résume toutes les précautions à prendre quand on va sur le net pour aider les parents à expliquer tout ça à leurs enfants (ou à eux mêmes, beaucoup de parents font du Facebook avec un mot passe bidon et font passer les chaînes de mail avec rigolo.exe en pièce jointe...).
      • [^] # Re: Mais pourquoi donc

        Posté par . Évalué à 2.

        Tout les livres, et documents, que tu pourra lire ne t'enleveront jamais, aucun, l'apréhension de ne pas bien faire, de trop ou pas assez en faire. C'est LA grande question qui vous taraude éternellement, vous les nanas (enfin celles qui font attention) : "est ce que je fais bien"
        Ne perds pas de vue que les meilleurs écrits existent grâce à vous, à vos expériences. Ils ne font que mettre des mots sur des actes quasi innés.
        Rassures toi, si tu te poses ces questions c'est que tu fera bien. Et puis la diversité fait la richesse, l'unicité fait le déclin.

        /désolé du mode *
    • [^] # Re: Mais pourquoi donc

      Posté par . Évalué à 10.

      Toi t'as pas d'enfants...

      1) même avec toute la bonne volonté du monde : on a rarement la possibilité de faire tout ça.
      2) tu oublies que vers 3 ans on les institutionalise : on les mets à l'école. Donc tout ce que tu pourras mettre en place sera systématiquement ruiné par l'institution et les camarades de classe ou de cour.
      3) un enfant ne sais pas se protéger. Même averti du danger, ça reste un enfant (avec tout ce que ça implique de tests, d'expériences et, surtout, de candeur et de manque d'expérience) et lorsqu'un enfant à vu, lu ou entendu quelque chose qu'il n'aurait pas dû : il est déjà trop tard. Ce qui fait qu'un enfant peut être en danger face à internet, ce n'est pas son manque d'intelligence ou sa non critique de l'outil, c'est sa non expérience et sa non capacité à comprendre toutes les perversités de ce monde.

      Bref, c'est très beau le pays des bisounours m'enfin la vraie vie est toute autre, même si tout ce que tu dis paraît logique... alors que ça ne l'est pas, car, de toute évidence, tu oublie le coté pervert et malsain de certains recoins de la toile, tout aussi simples à atteindre que google. C'est de ces recoins qu'on cherche à protéger les enfants, pas du bullshitting qui, de toutes façons, commencera avec l'école.
    • [^] # Re: Mais pourquoi donc

      Posté par . Évalué à 10.

      > Bref, apprenez à vos enfants à ne pas tout avaler sans réfléchir

      Sauf aux filles.
    • [^] # Re: Mais pourquoi donc

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Bref, apprenez à vos enfants à ne pas tout avaler sans réfléchir (ils en sont parfaitement capable cela s'apprend),

      A croire que tu n'as jamais été enfant...
      J'estime que j'ai eu une bonne éducation, discussion avec mes parents, n'empêche des conneries, j'en ai aussi faites.
      • [^] # Re: Mais pourquoi donc

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Et ceux qui se font punir de tout et n'importe quoi par précaution aussi tu sais, et sans doute des pires.

        Sinon c'est quoi les fameux dangers d'Internet ? En général quand tu ne tape pas « site pédo-nazis » sur Google, tu ne risque pas de tomber sur de tels contenus, sauf avec IE bien sûr.

        J'ai tout expérimenté avec ma sœur, je ne suis jamais tombé sur de contenu choquant sans l'avoir cherché, et je doute qu'à l'école tes copains t'incitent à voir des sites de pédophilie et autres par exemples (ou à la limite un site porno mais ça, l'enfant devine tout seul un moment, puis ce n'est en général pas si choquant, pour peu qu'on en parle à l'enfant après).
        • [^] # Re: Mais pourquoi donc

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Sinon c'est quoi les fameux dangers d'Internet ?

          Je n'ai pas parlé d'Internet en particulier, mais de la phrase que j'ai cité.
          Je n'ai pas d'avis encore sur un logiciel de "contrôle" (jusqu'à un certain age de toutes façons, après les enfants sont plus doués que nous), je verrai dans quelques années (parce que bon, pour le moment, la gamine a juste un besoin et ne veut qu'une chose : boire du lait :) ).

          J'ai tout expérimenté avec ma sœur,

          Cette phrase peut porter à confusion... ;-)
          • [^] # Re: Mais pourquoi donc

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Pour enlever la confusion, avec ma sœur on a expérimenté des milliers de recherches pas an, et on a jamais croisé un tel contenu (choquant ou pas adapté à notre âge), du moins involontairement…

            Donc franchement, les fameuses menaces du dangereux Internet je les cherche !
            • [^] # Re: Mais pourquoi donc

              Posté par . Évalué à 2.

              Pour enlever la confusion, avec ma sœur on a expérimenté des milliers de recherches pas an, et on a jamais croisé un tel contenu (choquant ou pas adapté à notre âge), du moins involontairement…

              Et tu n'as jamais eu la curiosité de chercher un mot que tu avais entendu ici ou là et que tu ne connaissait pas, avant même d'en parler à tes parents?

              Donc franchement, les fameuses menaces du dangereux Internet je les cherche !

              Mal, manifestement. Ne perds pas de vue que rapidement, tout ce qui branchera ton gamin, c'est de jouer avec les mêmes choses que ses copains : Facebook, MSN, Skyblog, Chatroulette, Secondlife, etc. Va visiter, tout innocemment, chacun de ces services pendant quelques jours d'affilée, et viens me redire en face que tu n'y as rien vu de choquant.
    • [^] # Re: Mais pourquoi donc

      Posté par . Évalué à 2.

      Ce n'est pas incompatible. Tu peux à la fois parler à tes enfants et leur expliquer que tout n'est rose sur le Net, et en même temps mettre en place quelques garde-fous.

      De la même façon, tu peux expliquer à ton enfant comment faire du vélo, lui donner quelques trucs pour ne pas tomber (genre ne pas tourner trop serré à cause des pédales), et lui faire mettre un casque au cas où...

      C'est marrant, en lisant tous ces commentaires j'ai vraiment l'impression que l'on distingue assez bien qui a des enfants et qui n'en a pas.

      Et enfin, n'oublions pas que tous les enfants ne sont pas pareils (heureusement)...
      • [^] # Re: Mais pourquoi donc

        Posté par . Évalué à 4.

        C'est marrant, en lisant tous ces commentaires j'ai vraiment l'impression que l'on distingue assez bien qui a des enfants et qui n'en a pas.

        On distingue surtout ceux qui croient que les autres n'ont pas d'enfants parce qu'ils n'ont pas une vision sécuritaire de l'éducation.
  • # Un truc qui me fait marrer

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.


    il permet, distinctement pour chaque utilisateur de la machine :
    — d’imposer le temps d’utilisation de la machine ;
    — de spécifier les plages horaires d’autorisation d’utilisation de la machine, du web, du courriel, de la messagerie instantanée ;
    — de filtrer les sites avec des sites interdits / autorisés et un système de listes noires mises à jour par le net ;
    — il dispose d’un systray et d’un système de blocage de l’écran.


    Et tout le monde se focalise sur le filtrage des sites!
    Voyons un peu plus loin :
    - le temps d'utilisation de la machine : ben tu vois, c'est cool ça ! Ça permet d'être sûr que le gamin ne vas pas devenir un no-life parce que ses parents sont au téléphone, discute avec un copain, fait le ménage, ce genre de truc.
    "T'as qu'à faire attention à ton gosse et pas l'oublier" -> c'est facile à dire, moins à faire. Ça arrive, c'est tout.

    - spécifier les plages horaires : c'est pas mal non plus, ça permet d'être sûr qu'il ne chate pas mais il peut continuer à taper (en LaTeX bien sûr ;) ) son exposé sans être dérangé par des copains. et après, il peut chater. Sérieusement, automatiser ce genre de chose facilement, je vois pas pourquoi on s'en priverait

    Personnellement, imposer des limites automatiques de temps, je trouve ça très bien : le gamin espérera toujours que ses parents oublieront de lui dire de lâcher l'ordi pour aller au lit mais l'ordinateur n'oubliera pas, lui.

    En tant qu'informaticien, j'essaye toujours d'automatiser au maximum les tâches répétitives. Ça rentre parfaitement dans ce cadre.
    Bien sûr, je ne me reposerais pas que sur ce logiciel, il y a l'éducation, la présence des parents, l'explication, mais ce logiciel fera faire partie du pack quand mon fils sera assez grand pour utiliser l'ordinateur tout seul.

    It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

    • [^] # Re: Un truc qui me fait marrer

      Posté par . Évalué à 1.

      Je n'ai jamais eu de tels contrôles automatiques et je me pense tout à fait équilibré (quoique je traîne sur linuxfr donc on peut se poser la question). On va me dire que quand j'étais petit les choses n'étaient pas pareilles mais au final j'ai eu un ordi très jeune et ma sœur, qui est née quelques années après moi a eu un ordi très jeune aussi. Au final aucun de nous n'a jamais eu de soucis et les conneries on les as faites exprès en sachant qu'il s'agissait de conneries et c'est pas un filtre qui nous aurait arrêté.

      Les logiciels de contrôle parental ça existe depuis belle lurette et je ne suis pas convaincu qu'on puisse démontrer que ceux qui n'ont pas eu de filtre aient été plus en danger ou soient moins équilibrés aujourd'hui.

      J'irais même jusqu'à dire que dans certains cas, les filtres vont freiner le développement de l'esprit critique. À être surprotégé face à l'ordinateur on ne sais plus ce qui est dangereux.

      Pour le contrôle des horaires, je pense que c'est pareil. D'autant plus que si le gamin veux pas faire ces devoirs, c'est pas parce que l'ordi ne s'allume pas qu'il les ferra plus : privé d'ordi, le gamin se tournera vers autre chose.
  • # Lancer nanny

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Hello !

    Ayant deux enfants (3 1/2 et 6 ans 1/2) et la plus grande sachant maintenant lire et écrire, j'ai voulu tester nanny.

    J'ai pu le compiler sur openSUSE 11.2 , avec bien trop de dépendances à mon goût, dont celle de devoir installer n bibliothèques gnome alors que c'est codé en Python. Passons, ce n'est pas grave avec nos disques de 4 Po actuels.

    Par contre, impossible de le lancer. J'ai un message "Exception : DBus initialitization error" ou un truc du genre quand je lance nanny-systray. Quand je veux lancer la console d'admin (dans /sbin ? Ca me semble bizarre), il me dit que le daemon n'est pas lancé. Et je ne trouve pas la doc. DBus est bien démarré chez moi, KDE 4.4 fonctionne très bien avec.

    Conscient qu'il s'agit d'une version de développement, ce serait sympa de placer sur le site ou dans les archives une petite doc, même simpliste (comment lancer le produit) pour indiquer quoi lancer, dans quel ordre, etc.

    Si c'est déjà écrit quelque part, je m'excuse alors à l'avance, mais si on pouvait me dire où.

    Dans tous les cas c'est une très bonne idée qui peut permettre d'éviter des solutions proxy/firewall trop complexes à mettre en oeuvre pour le commun des mortels. Je vais suivre de très près ce projet, aussi parce que je pourrai en parler, quand j'arriverai à le faire fonctionner, dans un prochain bouquin qui m'a été commandé.
    • [^] # Re: Lancer nanny

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Mais tu as lancé le daemon ?
      Dans les options de compilation, j’ai du préciser le type de système d’init de ma machine pour que le daemon soit compilé et installé.
      ./autogen.sh --prefix=/usr --sysconfdir=/etc --with-init-scripts=debian
      Sinon, pas de daemon et pas de nanny.
      • [^] # Re: Lancer nanny

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Mais il n'y a pas d'autogen.sh dans l'archive 2.29.4 que j'ai téléchargé...
      • [^] # Re: Lancer nanny

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Téléchargé depuis git, recompilé avec autogen.sh pour init suse, lancé, même erreur. Après vérification, le fichier de lancement est vide.
        Recompilé avec debian cette fois j'ai des erreurs au démarrage du service en résumant :

        exceptions.ImportError: No module named web2.iweb
        exceptions.ImportError: No module named gregex

        python-twisted et python-twisted-web2 sont installés. grexex est inconnu chez moi.

        A chaque fois avec Python c'est le même bazar : j'ai eu les mêmes soucis avec libvirt, virsh, virt-manager and co : les chemins diffèrent d'une distrib à un autre, on perd deux plombes, etc.

        Ni configure ni autogen.sh n'ont ralé. Dommage.
    • [^] # Re: Lancer nanny

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu peux essayer DrakGuard de chez Mandriva. Il est remarquable dans le vrai sens du terme.
      Il est basé sur des logiciels éprouvés et qu'en général on connait : DansGuardian & Squid (plus PAM et de la force interne lol) Le principe étant de tous les configurer très facilement et de se concentrer sur leurs usages à des fins de contrôles parentaux.

      urpmi drakguard
      Et c'est tout, c'est prêt à fonctionner. On lance la gui qui a cette tronche là :
      http://http://img20.imageshack.us/img20/7811/drakguard.png
      Quant on la lance la première fois comme sur l'image, il installe tout seul les logiciels manquants éventuellement. Ensuite on clique sur "bloquer tout le trafic réseau" puis on rempli sa "liste blanche" de sites internet auquels le bambin aura accès (en évitant de mettre Google par exemple), on peux définir une plage horaire pendant laquelle cet utilisateur a le droit de se connecter à la machine. Et enfin définir quelles applications il pourra lancer et utiliser.

      DrakGuard n'est pas nouveau, parfaitement fonctionnel et basé sur des solutions prérennes. C'est vraiment un "fer de lance" des outils *drak.

      En trois cliques tu as installé et configuré ton contrôle parental. Il ne restera plus qu'a personnaliser la page d'information de squid sur l'interdiction d'accès, si tu veux...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.