Journal Opus 1.2

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
41
21
juin
2017

Journal bookmark pour annoncer la sortie d’Opus 1.2.

Comme vous le savez sans doute Opus est un format ouvert permettant de faire de la compression audio avec pertes. Il s’adapte à un large éventail en fréquence et débit binaire (bitrate) afin de couvrir à la fois les besoins de compression de la voix humaine (pour la VoIP) et de compression de la musique.

Le boulot abattu dans cette version 1.2 à l’air remarquable et une page spéciale très bien foutue, qui récapitule toutes les nouveautés, est disponible sur le site de Xiph.org. Sur cette page vous pourrez tester des échantillons de voix et de musique à différents bitrates, afin de constater les gains en qualité qu’apporte cette nouvelle version.
Comme en plus Opus 1.2 est moins gourmand au codage et au décodage et a été « fuzz‐testé » pour augmenter la sécurité, c’est la fête complète !

  • # Précision

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Tu parles d'Opus de 2 manières différentes, ça semble mélangé (tu parles d'Opus 1.2 puis explique qu'Opus est un format), donc précisons :
    - Opus le format est toujours en "1.0" : RFC 6716, aucun changement
    - Opus le logiciel (ou libopus la bibliothèque), une des implémentations possibles, passe en 1.2. C'est elle qui contient les changements.

    A rapprocher, pour comprendre la différence entre format et logiciel, de H.264 (le standard) et x264 (le logiciel), x264 évoluant et améliorant ses performances sans changer H.264.
    Faute de noms différent pour Opus, vaut mieux bien préciser "format Opus" et "logiciel Opus", en tous cas perso j'avais du mal à comprendre le journal et ai dû chercher pour mieux le comprendre.

    • [^] # Re: Précision

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Bonne remarque, il y a d'ailleurs un brouillon de RFC pour deux changements mineurs dans le format, qui seront rétrocompatibles : les décodeurs qui ne l'implémenteront pas ne profiteront tout simplement pas d'un petit gain de qualité à très bas débit.

      L'évolution de la qualité à très bas débit est épatante, j'ai vraiment du mal à entendre des artefacts à 48kb/s.

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Précision v2

    Posté par . Évalué à 10.

    Je me demandais à quoi servait ce format maintenant que le MP3 était libre de droits :
    Et bien la réponse est qu'il est particulièrement adapté à la transmission du son :

    Par Opus bitrate+latency comparison.png: Jean-Marc Valinderivative work: Flugaal — Ce fichier est dérivé de   Opus bitrate+latency comparison.png:, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=20605263

    Par Opus bitrate+latency comparison.png: Jean-Marc Valinderivative work: Flugaal — Ce fichier est dérivé de Opus bitrate+latency comparison.png:, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=20605263

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Opus_Interactive_Audio_Codec

    kentoc'h mervel eget bezan saotred

    • [^] # Re: Précision v2

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Quelqu'un saurait expliquer à quoi correspondent les couleurs sur ce schéma ? À première vue, cela semblait lié à la qualité. Mais en d'après la légende ce serait autre chose. Pas le bitrate non plus. Alors quoi donc ?

      • [^] # Re: Précision v2

        Posté par . Évalué à 4.

        Je dirais la bande de fréquences. En général pour coder la voix, il utilisait rarement plus haut que 8khz. Les codeurs de MP3 coupe vers 18khz.

        "La première sécurité est la liberté"

  • # Vorbis

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 21/06/17 à 10:57.

    Comment ça se situe par rapport à Vorbis, lui aussi développé/soutenu par Xiph.org ?

    Ça le remplace ?

    Edit : Apparemment ça remplace Vorbis et Speex.

    • [^] # Re: Vorbis

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ça ne le remplace pas dans les nombreux périphériques existants qui ne supportent que du Ogg/Vorbis. C'est d'ailleurs rigolo, on va enfin voir se démocratiser la différence entre un un format et un conteneur, car un vieux Android est compatible avec l'un et pas l'autre…

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

      • [^] # Re: Vorbis

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est d'ailleurs rigolo, on va enfin voir se démocratiser la différence entre un un format et un conteneur, car un vieux Android est compatible avec l'un et pas l'autre…

        Mouais, ça fait longtemps pourtant que tu as des conteneurs supportant plusieurs formats dans la nature.

        Le ogg par exemple, qui supporte l'audio ou la vidéo (Vorbis et Theora).
        Les vidéos avec le conteneur mkv, avi ou encore mpeg qui peuvent gérer plusieurs format à l'intérieur, nombre de fois qu'un périphérique peut lire un fichier de ce style mais pas le fichier voisin avec le même conteneur car le format à l'intérieur n'est pas le même.

        Bref, honnêtement, je ne vois pas la nouveauté sur le sujet.

      • [^] # Re: Vorbis

        Posté par . Évalué à 1.

        Non, cela ne remplace pas Vorbis. Il ne parle pas des biterates supérieur à 128 kbits. Donc, c'est super pour l'audio en temps réel, mais pas pour la musique.

        Je me demande si cela pourrait être un bon support pour la radio numérique.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Vorbis

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Heu si, si ça remplace Vorbis.
          Pour la musique cela a été testé en aveugle et il a été montré qu'Opus est meilleur que MP3, Vorbis et AAC => http://listening-test.coresv.net/results.htm

          • [^] # Re: Vorbis

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 21/06/17 à 16:35.

            Avec un biterates de 96 kbps. Il faudrait faire le test avec des débits plus élevé.

            • [^] # Re: Vorbis

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Avec un débit plus élevé, il deviendra difficile de discriminer les formats.
              Globalement, il faut retenir qu’à débit identique, Opus reproduit un son moins altéré. Je serais curieux que quelqu’un me démontre que la qualité chute quand le débit augmente (on n’est pas à l’abri d’un gros défaut de conception, mais bon).

              ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

              • [^] # Re: Vorbis

                Posté par . Évalué à 3.

                Par rapport à ses concurrents, opus est bien supérieur à bas bitrate, supérieur ou égal à haut bitrate. Il n'y a aucune raison d'utiliser vorbis maintenant.

                splash!

              • [^] # Re: Vorbis

                Posté par . Évalué à 2.

                Pour de la musique, j'encode en opus 128kbps, et pour de la voix, en 32 ou 40kbps.

                splash!

                • [^] # Re: Vorbis

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Pour des opex de radio FM, (essentiellement du commentaire d’événement, donc de la voix sur des voix et/ou le son de l’événement, musique de cérémonie etc.) je fais de l’Opus 48kbps mono quand je dois passer par du 4g, ce qui sonne mieux qu’un mp3 64kbps mono (quand on parle de musique 128kbps, c’est 128kbps pour deux canaux). Niveau rendu sonore, la perte de qualité est toujours ailleurs (les aléas de la captation, cigales, vent…).

                  ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                  • [^] # Re: Vorbis

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Oui effectivement, j'aurais du préciser que pour la voix c'était en mono et la musique en stéréo.

                    splash!

          • [^] # Re: Vorbis

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est dommage que leur étude ressemble trop à ce qu'on peut trouver comme arguments chez les idiophiles, ces audiophiles qui se saignent pour acheter des appareils dont les arguments de vente sont proche de l’ésotérisme (l'expression n'est pas de moi).

            Les tests à l'écoute c'est bien mais c'est trop empirique. Une analyse comparative avec un analyseur de spectre donnerait la confirmation indiscutable de la puissance de l'algo d'Opus. Ici les différences de cette étude sont peut-être dues à des systèmes de sonorisation hétéroclites, en plus de l'oreille des gens.

            Et en effet, pour de la musique il serait plus pertinent d'utiliser des bitrates plus haut car avec les gains de capacité des solutions de stockage, le mp3 dégueu à 128kbps a été souvent remplacé par du 320kbps. Il est loin le temps des baladeurs mp3 de quelques centaines de Mo de stockage et des disques durs de 20 Go.

            Il aurait aussi été intéressant de voir le gain de taille à une qualité audio comparable à un fichier FLAC.

            • [^] # Re: Vorbis

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Les tests à l'écoute c'est bien mais c'est trop empirique. Une analyse comparative avec un analyseur de spectre donnerait la confirmation indiscutable de la puissance de l'algo d'Opus.

              Ne pas oublier que les algos de compression avec pertes se basent sur des modèles psycho-acoustiques donc il est important que l'oreille humaine soit utilisée pour valider les modèles.

              • [^] # Re: Vorbis

                Posté par . Évalué à 2.

                Tout à fait, je pensais aux sceptiques qui veulent impérativement des mesures pour ne plus remarquer chez eux de pertes ou de gains fantômes de qualité à cause de leurs à-priori psychologiques. La désinformation a la vie dure dans l'audio :)

            • [^] # Re: Vorbis

              Posté par . Évalué à 2.

              Une analyse comparative avec un analyseur de spectre donnerait […]

              Je dirai pas mieux que Patrick_g : oreille+cerveau != micro+électronique.

            • [^] # Re: Vorbis

              Posté par . Évalué à 3.

              Il faut différencier les différents types de test, qui n'ont pas la même valeur scientifique :
              - AB, test en sachant quel est l'échantillon a et quel et le B. Aucune valeur scientifique, le royaume de l'idiophile, des enceintes chaudes et du vinyl chaleureux. Si vous testez casque dans le magasin, vous le faites.
              - ABX. Test en aveugle, sans savoir si on écoute l'échantillon A ou B. Valide scientifiquement si on fait suffisamment d'essais en aveugle.
              - ABC/HR, assez proche de l'ABX où en plus on note la qualité de l'échantillon. Souvent utilisé avec des samples de sons problématiques sur les encodeurs. C'est valide scientifiquement également, et la qualité du test dépend du nombre de tentatives.
              Il existe donc de vraies méthodologies, pas spécifiques à l'audio qui permettent de connaître avec certitude la qualité d'un codec, pour peu qu'on ait assez de participants avec une bonne oreille. A noter que la qualité du matos utilisé pour faire le test ne joue pas plus que ça. Du mauvais matos peut permettre de mieux percevoir certains défauts et du meilleur matos peut aider à en percevoir d'autres.

              wikipedia: AB
              Hydrogenaudio: ABX
              Hydrogenaudio: ABC/HR

          • [^] # Re: Vorbis

            Posté par . Évalué à -4.

            "The purpose was to test Opus, AAC and Ogg Vorbis at 96 kbps against a classic MP3 128 kbps, and find out which codec produces the best sound quality."

            Franchement qui a les oreilles assez pourris pour écouter de la musique à 96 kps ?!

            Si on veut comparer, il faut battre du MP3 à 300 kps ou du Vorbis à 224kps (équivalent à l'oreille du CD).

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Vorbis

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Franchement qui a les oreilles assez pourris pour écouter de la musique à 96 kps ?!

              un bitrate (j'ose imaginer que c'est un typo que tu as écrit) seul ne veut RIEN dire, ne t'en déplaise à vouloir te la péter.
              Une qualité dépend du bitrate et de l'encodeur (qui s’appuiera sur un format, allez simplifions parlons du format seulement en imaginant qu'on s'appuie sur une bon logiciel pour encoder)
              Si le format X est super génial grâce à de nouvelles mathématiques, et bien 96 kbps pourrait aller ("ça dépend").
              Et encore, dans le délire d'un bitrate brut, ne pas parler du nombre de canaux fait encore plus ridicule, soyons gentil imaginons donc que tu parles du classique stereo sinon je te balancerai un "ok 96 kbps pourri pour toi, faisons un test, en mono puisque tu n'as rien dit dessus". Je passe sur la fréquence, sur le type de musique et la qualité su contenu source (si enregistré comme 90% des albums, le pb sera la source) etc.

              Ca, c'est dit, maintenant le fantasme des super oreilles : déjà pour faire la différence entre MP3 128 kbps et MP3 320 kbps, il faut du matos que à la louche 90% des gens n'ont pas (la limite n'est pas le format, mais la capacité du matos à sortir du son); ensuite, dans ceux qui restent tu auras une bonne moitié des gens (et je dis moitié en étant gentil, il y en a plein qui se la pète à acheter du matos cher mais ont pas d'oreille pour) qui lors d'un blind test ne feront pas de différence entre MP3 128 kbps et MP3 320 kbps.
              Je serai joueur, je te défierai de faire un blind test toi-même, j'ai 95% de chances de te montrer que tu ne sais pas faire de différence entre MP3 128 kbps et MP3 320 kbps.

              Donc bon, du 320 kbps pour se la péter, on s'en fout dans la vraie vie en fait.
              Donc restons sur le "classique MP3 128 kbps", et justement un nouveau format veut battre, donc complètement normal de challenger avec du Opus 96 kbps qui a pour but d'être équivalent MP3 128 kbps.
              Et comme ça marche, oui c'est chaud d'écouter du MP3 96 kbps qu'on arrive (relativement) facilement à différencier du MP3 128 kbps, mais non ça n'a rien de délirant d'écouter du Opus 96 kbps.

              Merci d'arrêter les trucs péremptoires genre "X c'est nul" sans précision ni référence, surtout quand les gens font justement le bon test pour le cas général contrairement à ce que tu proposes (si un cas particulier de mélomane averti et bien équipé t’intéresse, libre à toi de faire Opus 256 kbps contre MP3 320 kbps, mais pas la peine de dénigrer le travail des autres).

              • [^] # Re: Vorbis

                Posté par . Évalué à -2.

                Je dénigre rien du tout. Je dis que les bitrates en dessous de 128 kbps ne sont pas fait pour le cas d'usage du vorbis qui était la hifi.

                Alors peut être que j'ai en tête les encodages mp3 de l'encodeur de référence et non de lame, mais il massacrait complètement les aiguë.

                Un bit rate donne une très bonne idée de la qualité final, le codec l'améliore. Si tu augmentes le bitrate de 30% du gomme tout effet d'un codec. Ici, l'avantage de opus est surtout la très faible latence, qui ne sert à rien dans le cas d'une archive musicale.

                Concernant le multi canal, tu veux dire qu'il n'y aucun codage de la redondance entre les 2 canaux ?!

                Je sais que la mode est au bluetooth qui massacre de base le son (norme "MP2"), mais un bon casque hifi même sur un smartphone s'en sort pas mal.

                "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Vorbis

                Posté par . Évalué à 1.

                En plus de tous les arguments énoncés, les bitrates fixes ne sont plus trop utilisés quand on règle l'encodage. On utilise plutôt un niveau de qualité qui vise à peu près un bitrate (VBR), mais si l'encodeur juge qu'il a besoin de beaucoup de données pour stocker une frame audio, il en prendra un peu plus. Inversement, s'il juge qu'il peut économiser du bitrate, il le fera.
                L'encodage à bitrate constant n'est plus utilisé que pour le streaming et même Apple utilise du VBR pour ses fichiers encodés en AAC.

                En résumé, même un bitrate moyen ne suffit pas pour juger la qualité, avec un codec moderne. Ca permet juste d'avoir une vague idée de si c'est écoutable ou pas suivant une échelle de références, mais ça reste une indication et pas un fait. Et l'encodeur utilisé joue beaucoup aussi. Les MP3s encodés vers 2001 ou 2002 sont désormais à peine écoutable, par exemple.

                • [^] # Re: Vorbis

                  Posté par . Évalué à 2.

                  L'encodage à bitrate constant n'est plus utilisé que pour le streaming

                  Et pour l'archivage avec de vieux conteneurs (le conteneur .AVI réagit mal aux pistes audio avec débit variable, si je me souviens bien).

                  Ou plus simplement : sur un DVD Video / BluRay, les pistes audio sont à débit constant.

                  "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Vorbis

              Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 28/08/17 à 14:07.

              Vous n'avez pas lu votre citation ??

              MP3 s'octroie un bitrate supérieur à ses adversaires, avec 128kb ce qui n'est pas du tout rare sur Internet, et est quand même égalé/battu.
              L'objectif est de mettre en évidence que ces codecs peuvent faire aussi bien sinon mieux que MP3 avec un bitrate pourtant inférieur.
              Par ailleurs, ça m'étonnerait que vous puissiez faire dans tous les cas la différence entre un MP3 128 et un MP3 300 sur du matériel courant même de qualité… :P

              Je rajouterais, et malheureusement je ne parviens pas à retrouver le document que j'avais vu qui en parlait :/ , que du Opus à grosso-modo 150kb suffirait à remplacer du MP3 à 300kb.
              Il faut retenir un ordre de grandeur de -50%. Le document évoquait des tests ABX et de l'identification humaine d'artefacts audio, donc cela reste très légèrement subjectif.

              L'avantage de Opus est que avec un gros bitrate on peut commencer à envisager de la qualité CD audio ou du stockage audiophile avec un espace disque nettement inférieur à du MP3.
              Avec le même codec que pour du streaming ou de la VoIP !

              Opus est indéniablement plus pratique.

      • [^] # Re: Vorbis

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        De ce que j’ai cru comprendre, Opus a déjà des implémentation matérielle parce qu’il est notamment utilisé par Youtube.

        • [^] # Re: Opus

          Posté par . Évalué à 2.

          Opus est déjà utilisé dans la transmission, c'est le format utilisé par Mumble depuis des années et quand la qualité des appareils audio est bonne le son est de grande qualité même pour de la musique.

          • [^] # Re: Opus

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            En fait Opus pénètre tranquillement mais sûrement le marché. Par exemple la plate-forme Discord qui se donne pour ambition de remplacer Skype et TeamSpeak dans le secteur du jeu vidéo utilise Opus. En fait les gens utilisent Opus sans le savoir. Opus marche bien et commence à être déployé un peu partout maintenant. Même Apple, plutôt réticent (euphémisme) aux formats qui ne sont pas dans son portefeuille de brevet pousse Opus avec WebRTC dans Safari.

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

            • [^] # Re: Opus

              Posté par . Évalué à 1.

              Merci d'avoir complété.

              Je me doutais que Discord utilisait Opus mais bon je ne l'utilise pas, même si je vois de plus en plus de communautés hors du jeu vidéo qui y passent. Je reste fidèle à Mumble, décentralisé, qui ne demande pas d’inscription et qui ne fonctionne pas dans un navigateur. :)

              • [^] # Re: Opus

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                Oui perso je ne vois pas d’un super bon œil ces « plate-formes gratuites qui font tout et même la magie pour pas un rond », mais indépendamment de mes sentiments à l’égard de ces plate-formes elle-mêmes, ça reste de bons témoins de la maturité d’une technologie.

                ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                • [^] # Re: Opus

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ceci étant dit Discord propose des abonnements payants.
                  De mémoire, il y a un plan de souscription pour particulier ainsi que "streamer" avec des fonctionnalités supplémentaires et des possibilités commerciales.

                  Ce n'est pas tout à fait gratuit.

          • [^] # Re: Opus

            Posté par . Évalué à 1.

            Et c'est Skype qui avait pondu SILK, à l'origine :) .
            Donc depuis le temps il s'en sert effectivement. Pas tout à fait Opus, mais tout de même un pan important.

            CELT n'est venu qu'après pour le compléter et donner le codec multi-fonction lui-même.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.