Journal Résultats du 3ème trimestre 2010 chez Novell : perspectives ?

Posté par .
Tags : aucun
11
27
août
2010
Bon, après un journal sur le rachat de Redhat sur SAP, voici un petit journal pour présenter succinctement les résultats du 3ème trimestre 2010 chez Novell.

Tout d'abord, pour se remettre dans le contexte, Novell a "failli" se faire racheter par une société sans scrupule (Eliot Associates) en Mars dernier pour la modique somme de 2 milliards de dollars. Heureusement pour tous que le rachat a été refusé car, après le verdict Novell/SCO :
http://linuxfr.org/2010/06/11/26974.html

Une société sans scrupule se verrait en possession non seulement de nombreux brevets, mais aussi de la paternité UNIX. Vous vous imaginez bien que, si Novell tombe dans de mauvaises mains, le risque pour Linux n'est pas négligeable.

Certains "Prophètes" antipathiques envers Novell prévoient un rachat immédiat (http://techrights.org/wiki/index.php/Main_Page : attention, l'auteur est un anti-Novell, un anti-Microsoft, un anti-propriétaire et ne croit qu'en Ubuntu. Je n'aimerais pas être sa copine vu le temps qu'il passe à "troller" sur de nombreux sites). À suivre.

Cependant, le comité de direction, au lieu de rassurer le marché, affirma, après le rejet de l'OPA hostile, que Novell serait prête à considérer toutes les alternatives, que ce soit le rachat, les partenariats ou autre, pour relever le cours de l'action. Cela a eu un effet désastreux et beaucoup de clients se sont détournés au dernier moment des solutions Novell pour une solution concurrente. D'ailleurs le CEO (Hovespian) en parle :
"CEO Ron Hovespian said in a statement that results missed initial expectations due to “customer uncertainty” related to the company’s March announcement that it is reviewing various alternatives to enhance shareholders value"

La sortie de la crise financière, la concurrence féroce et ces propos irresponsables n'ont fait que rendre encore plus difficile la situation de Novell. Cependant, la situation est difficile mais pas désespérée, chiffres à l'appui :
http://www.novell.com/company/ir/qresults/10q3/schedules_10q(...)

Pour le 3ème trimestre 2010 (entre parenthèse, l'équivalent au troisième trimestre 2009) :
Revenus : 199 millions de $ (216 millions de $)
Profits : 16 millions de $ (17 millions de $)
Revenus Linux : 37,5 millions de $ (39 millions de $)
Identity et Resources Management : 32 millions de $ (30,2 millions de $)
System & resource Management : 38,5 millions de $ (40 millions de $)
Collaboration Solutions : 69,2 millions de $ (80,5 millions de $)

Concernant la légère baisse côté Linux (toutefois en hausse par rapport au trimestre dernier), plusieurs facteurs s'expliquent :
  • L'année dernière, Microsoft, par le biais de l'accord avec Novell sur la vente de coupons SLE, avait vendu de nombreux coupons à ses clients. Les revenus engendrés ont gonflé substantiellement les revenus Linux de Novell. Cependant, les clients ayant acheté ces coupons ne payent ensuite (s'ils utilisent les coupons) que 15% du prix (déjà bas) de Maintenance annuelle à Novell. Cette année, Microsoft vend beaucoup moins de coupons (pour rappel, 340 millions de $ de coupons étaient prévus dans cet accord à ma connaissance, Microsoft n'aurait pas encore atteint les 300 millions de $, il ne reste tout au plus que 50 millions de $ à gagner pour Novell)
  • Les migrations Unix->Linux sont en baisse, car le plus gros a été passé. SuSE Linux Enterprise Server est, avec RHEL, la distribution commerciale la plus populaire pour passer d'Unix vers Linux
  • La concurrence de Redhat, surtout aux USA et dans certains pays européens (dont la France). Avec la bourde du comité de direction, Redhat s'est engouffrée sur certains comptes
Maintenant, du côté Linux, les perspectives ne sont pas si sombres que cela :
  • SLES reste une référence dans le monde professionnel et de nombreux constructeurs (Lenovo, HP, Dell, Siemens/Fujitsu...) certifient leur matériel sous SLES
  • SLES 11 SP1 est sortie il n'y a pas longtemps. Certains clients l'attendaient et l'évaluent d'abord avant de finalement l'acheter
  • De nombreux accords sur la virtualisation et le Cloud ont été négociés avec des acteurs majeurs :
  • SLED 11 est une des rare distributions commerciales à encore être préinstallée sur des configurations, notamment chez HP
  • La revente directe SLES (sans passer par Microsoft) est en grosse augmentation (+40% environ)
  • Le rachat de Sun par Oracle, l'abandon de OpenSolaris et le flou planant sur Solaris pourraient bénéficier à Novell
Reste à savoir si Novell aura les reins assez solides pour passer cette période difficile. De mon point de vue, IBM ne laissera pas une société Patent Troll acquérir Novell, ce serait trop risqué pour son business.

N'oublions pas que, contrairement à certaines sociétés que je ne citerai pas, Novell contribue activement à l'écosystème du libre :
  • Noyau Linux (deuxième contributeur après Redhat, je ne parle que du côté distributions/revendeurs Linux)
  • Gnome (deuxième après Redhat)
  • KDE (première)
  • et beaucoup d'autres projets.
Le quatrième trimestre 2010 de Novell donnera certainement la tendance : soit Novell se rétablit tout en restant profitable, soit les revenus continuent de baisser et là, un rachat sera envisageable...
  • # Troll ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Certains "Prophètes" antipathiques envers Novell prévoient un rachat immédiat (http://techrights.org/wiki/index.php/Main_Page : attention, l'auteur est un anti Novell, un anti Microsoft, un anti propriétaire et ne croit qu'en Ubuntu. Je n'aimerais pas être sa copine vu le temps qu'il passe à "troller" sur de nombreux sites). A suivre.
    Un trolleur qui ne croit qu'en Ubuntu c'est asocial ? C'est quoi un apple fanboyz dans ce cas ?

    Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: Troll ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

      C'est quoi un apple fanboyz dans ce cas ?

      Un pléonasme.
    • [^] # Re: Troll ?

      Posté par . Évalué à  4 .

      Si la définition d'un troll, c'est "un mec qui considère que quelque chose est néfaste et passe un temps considérable à accumuler une base documentaire allant dans ce sens, construire des argumentaires et diffuser au maximum les informations", alors dans ce cas, comment doit-on appeler l'April, la Quadrature du Net, la FFII, l'EFF, etc. ?


      L'auteur de techrights (ex boycottnovell), rappelons le, a créé son site à la suite de l'accord Novell-MS. Cet accord basé sur le FUD revenait, rappelons le, à dénigrer toutes les autres distributions en les faisant passer pour des distributions juridiquement risquées.

      Comme coup de couteau dans le dos, on peut difficilement faire pire.

      Alors c'est bien beau de dire Novell ce sont des gentils toussa, ils contribuent tout plein à linux et à KDE, mais il faudrait commencer par être cohérent et servir la communauté, pas la détruire en la dénigrant et en créant des clivages.

      Et heureusement qu'il y a des gens qui, comme lui, se bougent. Que ce soit en écrivant un blog, en postant un journal sur linuxfr, en mettant en garde ses collègues, en remontant son mécontentement à Novell ou quoi que ce soit d'autre.

      Si tout le monde applaudit à deux mains et que ça coute moins cher à Novell d'agir comme ça plutôt que de respecter l'esprit du Logiciel Libre, Novell recommencera bien un jour. Ce qu'il participe à faire, c'est jouer sur l'image de Novell, convaincre les esprits, mettre un cout sur une action que Novell fait. Et peut être qu'un jour, ça dissuadera Novell de prendre une nouvelle décision. Ou peut-être pas.


      C'est un sujet tellement complexe que je ne suis pas persuadé que l'ensemble des apports de Novell au Logiciel Libre compense l'ensemble des nuisances qui lui sont dues.
      • [^] # Re: Troll ?

        Posté par . Évalué à  6 .

        Cependant, ce Monsieur passe son temps à propager de fausses rumeurs sur Net, et décrédibilise plus qu'il ne contribue à Linux. Je m'explique :
        - Ce Monsieur a propager la rumeur d'un rachat de OpenSuSE par Canonical, en disant que c'est un développeur qui l'a dit. Quelle source fiable ! Et comment une société peut racheter OpenSuSE qui, je le rappelle, est majoritairement maintenu par des contributeurs indépendants ? Et pourquoi par IBM qui rachète OpenOffice.org ?
        - A chaque news même positive de Novell, ce Monsieur rappelle que Novell est morte, sur le point d'être rachetée, avec comme "preuve" un groupe obscure appelé "451".
        - Ce Monsieur prétendait que l'accord Amazon/Novell ne rapporterait pas d'argent à Novell (EC2). C'est entièrement faut car Amazon reverse une partie du support si une licence SLES est activée
        - Idem pour l'accord avec VMWare : le client ne paye pas Novell directement le SLES offet avec VSphere, cependant si le client met SLES en production et active le support, VMWare reverse une partie de l'argent à Novell
        - Ce Monsieur prétend que des sociétés donnent de l'argent à Microsoft pour chaque PC vendu avec Linux. C'est faut (mis à part un seul constructeur) et je suis bien placé pour le savoir
        - Ce Monsieur passe son temps à troller sur les forums Windows en disant que Microsoft est un méchant, si bien que l'image de Linux est ternie et ceux qui envisageaient/auraient pu passer à Linux, ont une image négative en pensant que ses utilisateurs/défenses ont un grain au cerveau

        Pour rappel, plus de 500 grands comptes ont souscrit à SLES grace à l'accord avec Microsoft. Peu parmi ces 500 clients avaient du Redhat (d'alleurs ça se voit sur les résultats Redhat, quasi aucun impact) ou autre Linux et pour beaucoup ils ont découvert Linux. Certains clients comme HSBC ou BMW auraient pu acheter du Linux sans passer par Microsoft mais pour d'autres comme Renault, cela aurait été impossible du fait d'un accord global entre ces sociétés et Microsoft.

        Alors oui, cet accord a fait du mal à l'image de Novell, je le conçois. Mais rappelez vous une chose : il est parfois bon de pactiser avec son ennemi pour mieux le supplanter. Croyais vous que si Bill Gates avait eu le tempérament de ce Schestowitz sa société aurait été ce qu'elle est aujourd'hui ? Non, Bill Gates a été malin et au lieu de concurrence IBM en 1981, il a pactisé avec elle et 10 ans après, Microsoft a pu se défaire de son protecteur. J'imagine mal ce qu'aurait été Microsoft si Bill Gates avait tenté de concurrencer/dénigrer IBM coute que coute...

        A méditer...
      • [^] # Paille, poutre, toussa

        Posté par . Évalué à  3 .

        Il a beau être Ubuntu-fanboy, dans le genre dénigrement et clivage, Canonical n'est pas mal non plus avec la fameuse licence H.264 : Ubuntu sera la seule distribution où l'on aura le droit de lire des vidéos H.264.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Troll ?

        Posté par . Évalué à  3 .

        Ouhai, c'est peut être exagéré : >accord basé sur le FUD revenait, rappelons le, à dénigrer toutes les autres distributions en les faisant passer pour des distributions juridiquement risquées
        Car ça c'est une interprétation des faits. (que je ne dénigre pas). Après tout, Redhat aussi "assure l'utilisation de leur suite sur tout brevets". Novell l'a fait sous la forme d'un accord avec MS. Après tout, tout le monde est concerné par ce tas disparates qu'ils osent nommer brevêts. Avec le recul, Novell n'a pas changer de position sur son linux, ni son implication, ni rien...

        J'contredis pas, au contraire, mais juste qu'avec le recul, l'accord ms-novell n' a pas changer grand chose hormis officialiser une situation de fait : linux roxe. Les brevets aux usa n'avaient pas besoin de ça pour être officialisés (...) Et, au passage, Microsoft ne s'est pas transformé en patent-troll contre d'autres distros, depuis.

        >Et heureusement qu'il y a des gens qui, comme lui, se bougent. +1

        Pour moi, l'accord MS-Novell est une bonne chose, avec le recul. Ce qui me fait toujours "peur" par contre c'est la paternité Unix qui lui a été attribué. Au moins, avec SCO on savait qu'il y aurait procès... Là si Novell se "casse la figure" et devient un patent-troll pour survivre, la situation pourrait être différente qu'avec sco ... Pourquoi ce con de juge n'a pas considéré la paternité d'Unix comme étant partagée ?


        zut c'est samedi [désolé]
  • # coming out

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    merci pour ce publi-reportage^Wjournal donnant un état des lieux intéressant àmha (une comparaison avec RH par IsNotGood serait un bon complément :D). J'ai remis un peu en forme avec ullification et correction de quelques coquilles.

    Novell contribue activement à l'écosystème du libre
    Je ne me suis pas permis en revanche d'ajouter mono et moonlight (premier et seul promoteur de technologies MS risquée, dont une bannie de Fedora [http://fedoraproject.org/wiki/ForbiddenItems#Moonlight]). Comme quoi il reste au CEO - maintenant libéré d'un accord gênant avec MS - à communiquer correctement sur le soutien voire la connivence avec une société lui tirant dans le pied régulièrement.
    • [^] # Re: coming out

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Avoir le cul entre deux chaises, c'est bien quand on a un gros cul.
      Sinon, on se casse la gueule...

      Comme dit dans le journal, on verra le prochain trimestre la taille du fessier de Novell et on pourra en supposer sa position à l'avenir.
    • [^] # Re: coming out

      Posté par . Évalué à  7 .


      mono et moonlight (premier et seul promoteur de technologies MS risquée, dont une bannie de Fedora

      Et sinon depuis le rachat de Sun par Oracle et le procès avec Google, ils ont prévu de bannir Java chez RH ?
      • [^] # Re: coming out

        Posté par . Évalué à  10 .

        Et sinon depuis le rachat de Sun par Oracle et le procès avec Google, ils ont prévu de bannir Java chez RH ?

        Quand on lui a posé la question, le patron de redhat a répondu "j'y bosse".
    • [^] # Re: coming out

      Posté par . Évalué à  0 .

      Il y a les chiffres, toujours intéressants, et il y a les "projets". Quels sont les projets de Novell ? C'est son big problème. Il y a peu c'était de "coucher" avec MS, mais maintenant ?
      • [^] # Re: coming out

        Posté par . Évalué à  1 .

        Le Cloud Computing
        Linux on Desktop
        Virtualisation

        Puis tout le reste mais déjà ancien.

        Après Novell n'a ni la notoriété de Microsoft sur le secteur Windows et ni la notoriété de Redhat sur le secteur Linux. C'est un Challenger, pas celui qui est en position de force. ça ne fait pas de Novell une société qui n'innove pas et qui essaye de proposer des alternatives intéressantes...
  • # Re: Résultats du 3ème trimestre 2010 chez Novell : perspectives ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    > KDE (première)

    Source ?

    (Car je n'y crois pas)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.