Journal Mise à jour Samsung S5, Smart Manager de votre vie privée.

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
23
16
oct.
2015

Lever de rideau

La semaine dernière je fais la mise à jour proposée pour mon smartphone espérant comme bon optimiste que je suis avoir tout-qui-marche-mieux-et-plus-vite.
Soigneux, je branche le tel et accepte naïvement les conditions d'utilisation, je suis trop occupé à râler sur la mise à jour de la télé Samsung qui me dit que je ne peux plus surfer sur le net sans accepter les nouvelles conditions d'utilisation qui sont introuvables.
Je reprend une vie normale après avoir trouvé les deux menus parmi les 8 ou 9 conditions nécessaires à accepter chacune représentant entre 12 et 42 pages de saine lecture.

Premier Acte

Le décor est planté, une forêt sombre d'applications entremêlées s'agitent dans la mémoire sans qu'aucun icone ne bouge sur l'écran.
Entre deux jeux, une application souriante est apparue et nargue discrètement l'utilisateur absent.
Smart Manager Version 5 est arrivée sur mon téléphone et je n'ai aucun souvenir de l'avoir installée dans aucune version antérieure.
Mais que fait-elle ?
Et bien elle indique la batterie, le stockage, la ram et un joli bouclier de protection. Elle dispose en bas d'un gros bouton "nettoyer". Aurais-je par mégarde installé une application ou bien suis-je victime d'un bloat ?
Voyons voir les caractéristique de cette application…

Second Acte

Après recherche sur Internet il s'agit de la dernière idée smart de Samsung. Le bug-o-fix qu'on nous proposait en école d'ingénieur. Le gibolin du cuisinier.

Allez, passons à l'action et supprimons cette application déjà si non désirée que sa belle icone m'apparaît disgracieuse.
Et là, c'est le drame !
L'application est en dur dans l'installation, elle ne peut être ni désinstallée ni désactivée. Lorsque l'on force son arrêt, elle redémarre toute seule telle un zombi récalcitrant. Chtulu ftagn !!!
Bon, il va falloir vivre avec ce bloat… voyons au moins ce qu'il fait.
Un regard sur la liste des autorisations de l'application et je sens une main glacée sur mon épaule :

Cette application peut accéder aux données suivantes sur votre téléphone

  • Stockage de sécurité
  • contrôle à distance
  • mise à jour logicielle
  • porte-clés
  • enregistreur vocal
  • application installer
  • traçage du mobile
  • silent logging
  • maj de politique de sécurité
  • empreintes
  • moteur de synthèse vocale

Cette application peut réaliser les opérations

  • appeler directement des numéros de téléphone (cela peut engendrer des frais)
  • envoyer des SMS (cela peut engendrer des frais)
  • modifier un SMS ou MMS
  • recevoir un SMS
  • recevoir un WAP
  • Voir les messages texte (SMS ou MMS)
  • prendre des photos ou des vidéos
  • enregistrement audio
  • position approximative (réseau)
  • position précise (GPS)
  • accéder en écriture aux données de contact
  • écrire le journal d'appels
  • lire le journal d'appels
  • lire les données de contacts
  • afficher l'écran de votre appareil sur un autre appareil
  • ajouter ou modifier des évènements du calendrier et envoyer des emails aux invités sans en informer l'hôte
  • lire les événements du calendrier et les informations confidentielles
  • créer vos favoris et votre historique web
  • modifier ou supprimer le contenu de la carte SD
  • afficher les comptes configurés
  • ajouter ou supprimer des comptes
  • créer des comptes et définir des mots de passe
  • utiliser les informations d'authentification des comptes …

La liste est sans fin.
Donc cette application peut enregistrer ma voix et utiliser mes mots de passe.
Chaque item de la liste est en soi une insulte et un débat.

Candide, je trouve que le nombre de fonctionnalités demandées est excessif en regard du nombre de boutons d'opérations proposé.

Acte troisième

Les mots me manquent, ma première envie fût de jeter le téléphone où il se doit. Mais l'homme est faible, et le téléphone ayant déjà prise sur sa vie professionnelle qui elle même dirige presque autant que sa femme mon existence, retourne momentanément dans la poche où ses ondes néfastes attaquent l'ADN de mes futurs enfants potentiels.
La vengeance est un plat qui se mange froid, je rumine maintenant ce que l'avenir de la bête sera chez moi. Déjà je me sens en phase avec ceux qui sont retournés au téléphone de base.
J'avais acheté un néo quand il était sorti, impossible à utiliser en pratique. Un Ubuntu Phone ?
Hummm, non !
Postons un journal sur Linux FR et voyons ce qu'il en sort…

  • # ROM Custom

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 16/10/15 à 13:27.

    Tu n'as jamais pensé à prendre une ROM Custom ? (surtout que la surcouche SAMSUNG est nulle).

    • [^] # Re: ROM Custom

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ben non, je n'utilisais pas mon tel en mode geek mais juste pour survivre avec.
      Mais oui, c'est clairement l'option que je vais prendre quand j'aurais tout compris.

      • [^] # Re: ROM Custom

        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 16/10/15 à 16:15.

        Je veux pas être méchant (quoi que), mais ce style de réflexion c'est vraiment très dangereux. Attaquer un semblant de maîtrise de sa vie numérique sous le côté "c'est pour les Geek boutonneux, excusez-moi mais j'ai autre chose à faire" c'est se laisser volontairement embobiner. Et j'insiste sur le volontairement.

        Je suis attéré par le nombre de gens qui sont au courant de ces espèces d'intrusion systématiques dans la vie privée, qui s'en émeuvent, mais qui surtout ne font strictement rien : "je ne veux surtout pas comprendre".

        Télécharger 2 images, et taper une commande fastboot sur son ordi ça n'a rien de compliqué (c'est en tous cas plus facile que de télécharger un driver d'imprimante sous Windows).

        Evidemment, on sort du cadre "normal" de l'utilisation du téléphone. Mais pour rappel il existe des petits téléphones pas bcp plus évolués qu'un Nokia3310 en vente, ils respectent infiniment plus la vie privée "out-of-the-box".

        Donc on veut chez soi un NAS, une caméra vidéo qui s'affiche sur sa montre connectée, un smartphone, une télé connectée à Internet, ou je ne sais quel gadget, OK pourquoi pas. Mais là on a 2 choix :
        - laisser Samsung (quel exemple magnifique, étant une entreprise qui a comme objectif d'entrer dans chacune des phases de ta vie, du frigo au téléphone en passant par l'aspirateur, pour tout synchroniser ensemble) gérer les détails de ta vie pour toi, comme une secrétaire en qui t'aurais une immense confiance
        - apprendre, et essayer de maîtriser tout ça au mieux qu'on peut

        Mais faut pas se tromper : c'est toi qui achètes Samsung, qui le branche dans ton salon ou qui le met dans ta poche, et qui le connecte à Internet. Si ça t'emmerde vraiment, le fait pas.

        • [^] # Re: ROM Custom

          Posté par . Évalué à 10.

          Je suis attéré par le nombre de gens qui sont au courant de ces espèces d'intrusion systématiques dans la vie privée, qui s'en émeuvent, mais qui surtout ne font strictement rien : "je ne veux surtout pas comprendre".

          Sur le principe, je suis d'accord.

          Dans la pratique, il faut bien admettre qu'on ne dispose pas toujours de la combinaison connaissance/temps disponible/matériel nécessaire, etc. et que la vie a beaucoup d'autres aspect qui peuvent paraître plus intéressants pour y passer du temps et de l'énergie.

          L'alternative raisonnable face à ça (mais qui fait mal front à l'addiction aux produits technologiques), parfois, c'est parfois aussi abandonner simplement téléphone/smartphone/ordinateur (supprimer les options en fonction du temps et de votre capacité à maîtriser pleinement chacun de ces outils).

          • [^] # Re: ROM Custom

            Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 16/10/15 à 18:17.

            Abandonner l'ordinateur, non. Mais pas pour faire n'importe quoi, c'est tout.

            Dernier exemple à la mode : les box domotique qu'on voit dans chaque magasin, ça me fait bondir. Les gens mettent ça chez eux, et n'ont aucune idée de comment ça marche, alors que 99% du temps ça marche en pushant toutes les données chez le fabriquant.

            Le jour où un fabriquant se fait hacker, on rigolera moins je pense.

            Un ordi pour lire son mail, aller sur le web, évidemment. Qqu'un qui s'y connait ne fera pas forcément bcp mieux techniquement. Il faut une éducation minimale pour pas faire n'importe quoi (donner son numéro de carte bleu à ce pauvre monsieur qui est bloqué au fond du Boukistan), mais bon, on peut vivre en branchant simplement son ordi sur sa box (bon, perso j'ai pas de box pour la même raison, mais admettons).

            Mais une caméra vidéo… celui qui veut avoir sur son smartphone la vidéo de son jardin. Comment faire autrement que par un VPN ? Sérieusement. Un truc aussi sensible et privé.

            Donc soit tu sais configurer un VPN (c'est encore un peu lourd à faire, mais bon, ça reste quand même accessible à celui qui veut apprendre), soit tu arrêtes de vouloir te la pêter auprès de tes collègues à la machine à café avec ta caméra video.

            • [^] # Re: ROM Custom

              Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 16/10/15 à 20:48.

              Le jour où un fabriquant^Wfabricant se fait hacker^W cracker, on rigolera moins je pense.

              autant utiliser les bons termes ;-)

              Je suis assez d'accord avec toi, même si pour l'ordiphone je n'ai pas encore franchi le pas (non plus) de passer à cyanogen. Vu que chaque tuto démarre par "vous allez perdre des données et des fonctionnalités existantes ne seront plus disponibles" (je caricature un peu).

              En gros, je serai plus enclin à me bouger au moins pour mon HTC Desire Z si chaque tuto démarrait par :

              • même si votre téléphone ne démarre plus, il suffit d'avoir pris des précautions au préalable pour en récupérer l'utilisation (vous y avez un accès physique, il y a toujours un moyen de le remettre en fonctionnement)
              • sauvegarde : indiquer ce qu'il ne faut pas oublier (ses marques-pages par exemple, même si ce n'est pas trop gênant, ça se retrouve)
              • sur un ordiphone, il y a surtout :
                • la liste de ses applis (installées via f-droid bien sûr),
                • pour les mails bin la conf' se refait (et c'est principalement du SaaS dtf)
                • pour les documents
                • pour les photos : les redemander à la NSA au besoin, sinon c'est qu'elles ne vous intéressaient pas tant que ça (sinon elles auraient été transférées par ailleurs)
                • pour les contacts : la synchro avec evolution permet de les retrouver (pas facile de les remettre sans doublons…)
                • les télémessages (aussi appelés SMS par certains), pareil ça se synchronise au besoin
                • l'historique des appels : bah soit c'est un contact, soit c'est quelqu'un qu'il n'y a pas besoin de recontacter :-) (ou il le fera)

              cette liste est par nature incomplète, mais pour autant, je n'en ai que rarement vu le début d'ébauche qui aiderait franchement à franchir le pas et envisager de perdre ses données pour en récupérer la maîtrise

              Après tout, c'est un Linux sur l'ordiphone : il semblerait normal d'être en mesure de le maîtriser pour nous qui osons mettre les pieds sur LinuxFr.org et y revenir (vivement qu'il y ait systemd d'intégré, ça simplifiera et en plus systemd a justement été pensé pour l'embarqué, euh wait !?)

              Autant passer son ordinateur ou netbook sous Linux me paraît facile, autant passer son ordiphone me paraîtrait bien plus important (comme tu l'indiques, ne pas se faire écouter, pister, regarder… à son insu) mais cela est moins commun de ce que j'en vois, pour des réticences auxquelles je reste confronté (même si je fais pourtant partie des convaincus).

              Lorsque la section android est arrivée sur LinuxFr.org, je me suis dit "chouette, je vais franchir le pas grâce aux commentaires positifs et l'aide sur le forum idoine", malencontreusement, plus de 3 ans après, ça ne s'est pas fait :/ J'espère avoir fourni quelques indices expliquant le pourquoi du comment :-) Bon, je n'ai pas parlé de xda-developers dont les membres et participants confondent allègrement libre et gratuit, utilisent dropbox pour jeter des liens non pérennes, sans outil de gestion de version (git ou svn mini, mercurial éventuellement), sans vraiment de doc' non plus… ah, bah si, tiens, en bon adepte de la prétérition, je viens de le faire…

              Bon, ma télé n'est pas connecté à Internet (faut pas déconner) et je suis passé à duckduckgo vu que google me fait chier à me demander de valider leurs conditions, sans possibilité évidente d'en disposer de l'intégralité (un PDF c'est si dur à générer avec l'exhaustivité des clause ?!).

              • [^] # Re: ROM Custom

                Posté par . Évalué à 5.

                Je comprends parfaitement ton message, et même : je le partage !

                Mais de grâce, ne pas considérer celui qui veut (au prix d'un nombre d'effort conséquent, ta liste est révélatrice) essayer, et qui y arrive parfois, comme un crétin qui perd son temps ! C'est ça qui m’horripile !

                Et sinon n'ayons pas peur des mots, c'est grâce à Google qu'on peut modifier et maîtriser aussi aisément l'OS de son ordiphone :
                - Android est ouvert. On peut dire ce qu'on veut, en attendant on a le code source dispo, on compile et ça marche. Ca marche pour l'émulateur et les Nexus, mais ça marche. Au passage, achetez un Nexus et oubliez le reste de la production, vous ne manquerez rien et vous gagnerez en possibilité d'ouverture
                - L'infrastructure de Google est géniale, on peut tout sauver "dans le cloud" et tout récupérer sur un téléphone vierge
                - Mon Dieu, quel scandale ! Donner ses données à Google !!! Oui, je sais, mais chaque chose en son temps, j'y arrive :)
                - Les logiciels de bon niveau arrivent. Récemment je suis tombé sur Magic Earth : enfin un remplaçant crédible de Google Maps ! Libre pas libre, en attendant il est pas dans le giron de Google, les données ne sont pas croisées, c'est l'essentiel à mes yeux
                - Je suis en train de préparer ma sortie de Google, ça prendra du temps, mais j'y arriverai. Et ça se fera avec un téléphone Android, dont j'aurai compilé moi-même l'OS (et viré tous les mouchards Google, il y en a peu et ils sont connus).

                En attendant, si t'es pas prêt à supporter l'idée de partir sur téléphone vierge, fais bien gaffe au tien, l'échappe pas dans une flaque d'eau ;)

                Mon conseil du moment : trouver un Nexus4 d'occase en bon état (c'est ce que j'ai fait il y a 2 ans, je continue à dire que c'est une affaire ce téléphone). Au besoin changer la batterie (20€ port compris sur eBay, je l'ai fait il y a qques semaines). Il est officiellement à jour sur Lollipop (mises à jours mensuelles sans pb), mais ne verra pas les mises à jour Marshmallow. Excellente occasion de s'y mettre !!!

                => Moi, je m'y mets.

                • [^] # Re: ROM Custom

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Oui, pour se faire la main, préférer un modèle assez répandu et pas cher, d'occasion (boncoin, ebay…)

                  Par contre, éviter si possible les téléphones provenant d'opérateurs (bootloader non déverrouillable).

        • [^] # Re: ROM Custom

          Posté par . Évalué à 10.

          Télécharger 2 images, et taper une commande fastboot sur son ordi ça n'a rien de compliqué

          Je connais au moins une personne qui dirait (et même qui dit) :
          "Parler 2 langues étrangères, et faire de la traduction simultanée ça n'a rien de compliqué"
          Et une autre qui dit :
          "Courir 20 Km, et faire 100 pompes, ça n'a rien de compliqué"

          Question à 100 balles : Peux tu le faire ?
          Je ne te connais pas mais je suis sure que la réponse est non.

          Alors ne prends pas ton cas pour une généralité saches qu'il existe beaucoup gens pour qui c'est compliqué.

          kentoc'h mervel eget bezan saotred

          • [^] # Re: ROM Custom

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 17/10/15 à 14:59.

            C'est là où t'as pas compris ce que je dis : c'est pas parce qu'on sait pas faire que c'est compliqué.

            Je ne sais pas courir 20km, mais je suis pas inquiet, si je dois le faire, en 1 an c'est plié (j'en cours 10km sans entraînement spécifique). Je ne sais pas faire de la traduction simultanée, mais si qqu'un de compétent me dit que c'est pas compliqué, je peux le croire. Je vois autour de moi des gens qui apprennent le Français en 2 ou 3 ans (parler couramment) et qui en oublient même leur langue maternelle. Donc oui, on peut apprendre 2 ou 3 langues et faire de la traduction, pourquoi pas.

            Attention, apprendre n'est pas un gros mot, et n'a pas de limites, ni en âge, ni en capacité mentales.
            Tout le monde peut apprendre comment est fait un téléphone Android, et comment le mettre à jour. Je maintiens, ça n'a rien de compliqué.

            Je ne me considère pas comme un génie en connaissant tout ça. J'ai appris, c'est tout.

  • # Application vs. Système

    Posté par . Évalué à 10.

    De toutes manières, sur un tel appareil, il n'est pas forcément évident de tracer la limite entre ce qui relève du système ou de l'espace utilisateur. Parce que pour être tout à fait concret, l'OS de ton téléphone a accès à tous ces trucs, il peut appeler, envoyer des emails, localiser le téléphone, l'empêcher de fonctionner, transmettre tes données à la NSA, bref, le système peut tout faire. Du coup, la couche entre le système et l'utilisateur peut plus ou moins intégrer toutes ces fonctions, ça ne change pas grand chose, puisque les données sont déja compromises.

    De manière générale, et ça n'est pas nouveau, ces appareils ne font pas ce qu'on leur demande. Ils n'appartiennent pas à leur propriétaire légitime, ils travaillent pour l'entreprise qui les a programmé. Il serait beaucoup plus sain de considérer qu'ils sont en location longue durée, un peu comme les box internet : on peut les utiliser, mais ils ne nous appartiennent pas. Ils nous espionnent en permanence et obéissent à leur maître, pas à nous.

    Ce qui est frappant, c'est le manque total de concurrence sur cet aspect des choses. De nouveaux acteurs apparaissent régulièrement, mais ils sont encore plus agressifs envers les propriétaires des appareils. De fait, on n'a pas vraiment le choix : si on va dans une grande surface ou chez un revendeur, on devra acheter un téléphone espion.

    Le côté un peu pathétique, c'est qu'une grande partie de ces téléphones espion tournent sous Linux. Il y a 20 ans, qui aurait pu prédire qu'on aurait tous chez nous 3 ou 4 appareils qui tournent sous Linux? Et qui aurait pu prédire qu'on aurait aussi peu de contrôle dessus?

    • [^] # Re: Application vs. Système

      Posté par . Évalué à -8.

      Le côté un peu pathétique, c'est qu'une grande partie de ces téléphones espion tournent sous Linux. Il y a 20 ans, qui aurait pu prédire qu'on aurait tous chez nous 3 ou 4 appareils qui tournent sous Linux? Et qui aurait pu prédire qu'on aurait aussi peu de contrôle dessus?

      Ne pas confondre linux et gnu…

      A quand un gnu phone (quitte à ce qu'il tourne avec un noyau linux)?

      • [^] # Re: Application vs. Système

        Posté par . Évalué à 7.

        Ne pas confondre linux et gnu…

        Bah justement, je ne confonds pas, ces téléphones tournent sous Linux ET ils ne sont pas sous contrôle de l'utilisateur. Je n'ai pas fait référence à GNU, et d'ailleurs, j'imagine très bien qu'il est possible de faire un OS non-libre basé sur GNU-Linux. Il suffit de configurer la machine à l'usine pour qu'elle utilise une surcouche proprio qui contrôle tout, sans donner les droits d'admin aux utilisateurs.

        • [^] # Re: Application vs. Système

          Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 16/10/15 à 21:00.

          ce qu'il veut plutôt dire àmha (peut-être formulé maladroitement) c'est qu'avec du GNU il y aurait le respect et la maîtrise par l'utilisateur ;-)

          mais actuellement, il y a, comme tu le constates, une situation inextricable dès la conception et les contraintes du domaine des telcos qui a compris la maîtrise des comportements qu'apporte d'octroyer un ordiphone ou une box à leurs clients (ils appellent cela de l'analyse client, nous appelons cela du flicage).

          Pour l'instant, la FSF a au moins les points suivants :

          il y a beaucoup d'autres liens, s'il y en a de plus pertinents, autant les faire ressortir ;-)

          • [^] # Re: Application vs. Système

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            un espoir via des projets novateurs https://www.fsf.org/blogs/community/osmocombb

            C'est une blague non ?

            J'ai acheté un Neo Freerunner (qui a été annoncé avant le premier iPhone, c'est pour dire le nombre d'ordres de grandeur qu'ont franchi les technos hard et soft et les usages depuis) et déjà à l'époque ils disaient "c'est bon on se base sur freeosmtruc on a déjà tout ça de fait, plus qu'à faire 2-3 trucs et on enterre les autres".

            Alors "un espoir" un blog dont l'unique billet date de 2011 et parle de GPRS (le GPRS c'est le truc qui marche moins bien que du 56k, en 2002 sur mon SPV je faisais du MSN avec, c'était cool, mais bon 2002 quoi)…

    • [^] # Re: Application vs. Système

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ton commentaire me fait rugir.
      Google/Android est férocement anti-NSA, et anti logiciel proprio pour les services "de coeur".
      Les services de communication avec le modem ont des politiques SELinux des plus violentes (d'ailleurs ils se prennent pas mal d'erreurs)
      La grande majorité des téléphones Android récents ont un bootloader ouvert/ouvrable.
      L'architecture des téléphones a pas mal changé depuis l'époque des smartphone.
      À l'heure actuelle un téléphone à base de Qualcomm peut être compilé et fonctionnel avec juste des daemons de communication avec le modem. Les sources Android modifiées par Qualcomm sont disponibles sur https://www.codeaurora.org
      Certains constructeurs fournissent les quelques binaires à mettre pour avoir un support matériel complet sur l'Android opensource (AOSP), par exemple: http://developer.sonymobile.com/knowledge-base/open-source/open-devices/list-of-devices-and-resources/

      Les modems n'ont même plus d'accès direct au stockage (trop complexe à implémenter), tout passe par un proxy userland, non root, et ils se font booter par Linux lui-même.

      De mon point de vue, un téléphone Android est actuellement aussi libre qu'un ordinateur.
      Les communications avec l'extérieur ne sont pas libres, le début du boot n'est pas libre/dans un autre processeur, les drivers 3D ne sont pas libres, et il n'y a pas de morceau proprio dans le kernel.

      • [^] # Re: Application vs. Système

        Posté par . Évalué à 7.

        Google/Android est férocement anti-NSA

        Ah, tout va bien alors. Fermez le ban.

      • [^] # Re: Application vs. Système

        Posté par . Évalué à 10.

        Google/Android est férocement anti-NSA, et anti logiciel proprio pour les services "de coeur".

        Google/Android fait tout pour garantir la liberté de la personne qui contrôle le téléphone. Or, dans 99% des cas, ça n'est clairement pas le propriétaire physique du téléphone.

        De mon point de vue, un téléphone Android est actuellement aussi libre qu'un ordinateur.

        … qu'un ordinateur sur lequel on n'est pas admin.

        Je ne copmprends pas ton raisonnement. Tu ignores que la très large majorité des téléphones Android sont verrouillés par une ou plusieurs surcouches bourrées de bloat/malwares imposées par les opérateurs téléphoniques ou les constructeurs? Qu'ils sont livrés avec une foultitude d'applications non-libres, intrusives, et non-désinstallables? Que la garantie est conditionnée au maintient du système tel qu'il est livré?

        Et quand bien même le bootloader serait moins fermé qu'avant, je ne vois pas en quoi un téléphone Android bloaté serait fondamentalement différent d'un ordinateur livré ous Windows : pour avoir un truc libre, il faut réinstaller l'OS.

        • [^] # Re: Application vs. Système

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Et quand bien même le bootloader serait moins fermé qu'avant, je ne vois pas en quoi un téléphone Android bloaté serait fondamentalement différent d'un ordinateur livré ous Windows : pour avoir un truc libre, il faut réinstaller l'OS.

          On est parfaitement d'accord. C'est d'ailleurs exactement ce que j'ai dit: « De mon point de vue, un téléphone Android est actuellement aussi libre qu'un ordinateur. »

          Ma réaction était sur:
          « De manière générale, et ça n'est pas nouveau, ces appareils ne font pas ce qu'on leur demande. Ils n'appartiennent pas à leur propriétaire légitime, ils travaillent pour l'entreprise qui les a programmé. »

      • [^] # Re: Application vs. Système

        Posté par . Évalué à 7.

        De mon point de vue, un téléphone Android est actuellement aussi libre qu'un ordinateur.

        Puis-je installer ma Debian favorite aussi facilement que sur un ordinateur ?

        • [^] # Re: Application vs. Système

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est clairement plus complexe.

          • [^] # Re: Application vs. Système

            Posté par . Évalué à 1.

            Je crois que la question n'était que rhétorique. :p

            • [^] # Re: Application vs. Système

              Posté par . Évalué à 3.

              Non pas du tout, c'était une vraie question. Je sais qu'on peut installer assez facilement Debian dans un chroot sur un smartphone. Par contre jusque là je n'ai pas trouvé de truc à ma portée pour remplacer le système, mais en voyant le commentaire je me disais que ça avait peut-être bien changé depuis.

              • [^] # Re: Application vs. Système

                Posté par . Évalué à 7.

                Je sais qu'on peut installer assez facilement Debian dans un chroot sur un smartphone. Par contre jusque là je n'ai pas trouvé de truc à ma portée pour remplacer le système

                Plusieurs raisons à cela:

                • contrairement au monde du PC, dans le monde ARM/MIPS il n'existe pas "one kernel to rule them all". La faute à l'absence de mécanisme d'introspection/abstraction (jouée par le BIOS/ACPI/UEFI dans le monde PC) qui fait que chaque SoC et chaque carte-mère est une machine à part nécessitant un kernel dédié. La situation évolue doucement avec le device-tree qu'il est parfois possible d'extraire du firmware du fabricant, mais ça reste pas évident de recompiler son kernel avec les bons patches, et de l'installer (avec le DT, etc.). Bref, il n'existe aucun moyen de booter un linux ARM "générique" sur un device ARM/MIPS.
                • un certain nombre de fabricants de SoC sont non-coopératifs et ne livrent pas les sources du kernel, ce qui est illégal (et totalement bloquant compte tenu de l'idéologie que les API stables sont inutiles, manque total de pragmatisme vis à vis des pratiques des ODMs dans des pays qui ne sont pas tout à fait des états de droits et se contrefichent de la GPL…). On se souvient tous du petit coup de gueule de Linus envers NViDIA (qui a néanmoins significativement amélioré les choses depuis. Ma shield tablet à base de K1 est parfaitement supportée sous Ubuntu 14.10, avec l'accélération opengl 4.4 et opencl !). Le coup de gueule aurait à mon sens été encore plus fort en désignant d'autres fabricants de puces ou de terminaux (qui ne sont - je le crains - pas près de changer leur comportement)
          • [^] # Re: Application vs. Système

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            C'est clairement plus complexe.

            il paraît que non, mais je reste pour autant dubitatif (avec un N900 j'ai été convaincu que c'était faisable et efficace, mais ça ne se trouve pas facilement avec de la 4G :D).

        • [^] # Re: Application vs. Système

          Posté par . Évalué à 3.

          Oui. Aussi facilement que le premier mec qui a sué pendant des mois pour arriver à faire tourner une première Debian sur un PC.

          Il manque bcp de développement à faire pour que ce soit aussi facile que sur un PC, mais c'est pas parce que c'est un smartphone qu'il est impossible d'y faire tourner une Debian.

          • [^] # Re: Application vs. Système

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 19/10/15 à 18:50.

            c'est pas parce que c'est un smartphone qu'il est impossible d'y faire tourner une Debian

            Si, déjà répondu plus haut
            (J'aurais d'ailleurs pu ajouter à mon précédent post : absence de drivers Xorg/opengl/… pour les GPU mobiles. La Shield tablet sous Tegra K1 étant (étrangement ?) une exception)

            Evidemment, tu peux faire tourner Debian dans un chroot+VNC (en supposant que ton kernel Android soit compilé avec les options qui te conviennent), mais de là à en faire ton système natif avec une gestion de l'énergie et du GPU convenable…

            • [^] # Re: Application vs. Système

              Posté par . Évalué à 1.

              Oui je connais bien tout ça, mais ça n'empêche pas.
              Il y a énormément de dev spécifique à chaque téléphone (uqi au passage explique pourquoi les fabriquants mettent si peu à jour leur propre modèle, pourtant ils ont tous les codes source) pour les raisons que tu expliques.

              Les blobs binaires, les modules kernel particuliers, ça se récupère d'une image existante, c'est toujours possible. Pour lancer Linux on n'a pas besoin de modifier son BIOS, sur un téléphone c'est pareil (pour peu qu'il y ait un bootloader sympa qui accepte de booter une image non signée évidemment).

              Ce sera jamais au niveau de qualité et de perfos de l'image constructeur, mais ça, c'était pareil sur les Linux PC du tout début.

              Ce que je voulais dire c'est que si on fait le même effort que les premiers qui ont sué à faire tourner X11 sur leur Matrox sous Linux avec le son sur une SoundBlaster en prime, tout cela sans l'aide d'aucun constructeur, on fera aussi tourner une Debian en natif sur un téléphone.

              • [^] # Re: Application vs. Système

                Posté par . Évalué à 5.

                Oui je connais bien tout ça, mais ça n'empêche pas.
                (…)
                Pour lancer Linux on n'a pas besoin de modifier son BIOS, sur un téléphone c'est pareil.

                Donc non, manifestement tu ne connais pas très bien tout ça et tu n'as pas non plus lu mon post plus haut. Donc je répète : « contrairement au monde du PC, dans le monde ARM/MIPS il n'existe pas "one kernel to rule them all". La faute à l'absence de mécanisme d'introspection/abstraction (jouée par le BIOS/ACPI/UEFI dans le monde PC) qui fait que chaque SoC et chaque carte-mère est une machine à part nécessitant un kernel dédié. La situation évolue doucement avec le device-tree (qu'il est parfois possible d'extraire du firmware du fabricant), mais ça reste pas évident de recompiler son kernel avec les bons patches, et de l'installer (avec le DT, etc.). Bref, il n'existe aucun moyen de booter un linux ARM "générique" sur un device ARM/MIPS ».

                (pour peu qu'il y ait un bootloader sympa qui accepte de booter une image non signée évidemment)

                J'ai un vieux téléphone à base de chipset Mediatek d'un ODM taiwanais. Je n'ai pas les sources pour le kernel, et la description de la machine ne se basait certainement pas sur un device-tree mais sur des fichiers mach-*.c (dont je n'ai pas les sources). Je n'ai pas non plus de moyen d'extraire les drivers pour les différentes parties du SoC (pas seulement GPU, mais tout ce qui touche aux différentes clocks, à la gestion de l'énergie, etc.). Donc je n'ai aucun moyen de recompiler et booter mon propre kernel. Pourtant j'ai un bootloader "sympa".

                Les blobs binaires, les modules kernel particuliers, ça se récupère d'une image existante, c'est toujours possible

                Les blobs binaires, peut-être (comme le DT par exemple. Les modules (*.ko) ne te seront pas d'une grande utilité vu que les API noyau sont non stables. Le reste (ce qui est compilé en dur dans le kernel, que ce soit les drivers ou la description de la machine lorsqu'elle est faite dans des fichiers mach-* au lieu du DT) me semble également irrécupérable…

                Ce que je voulais dire c'est que si on fait le même effort que les premiers qui ont sué à faire tourner X11 sur leur Matrox sous Linux avec le son sur une SoundBlaster en prime, tout cela sans l'aide d'aucun constructeur, on fera aussi tourner une Debian en natif sur un téléphone.

                Si tu espères faire du reverse-engineering à l'aveugle, je pense que tu n'as pas idée du niveau de complexité à l'intérieur d'un SoC moderne !

      • [^] # Re: Application vs. Système

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Google/Android est férocement anti-NSA

        C'te barre de rire…
        Au cas où tu ne t'en souviendrais plus, 100% des entreprises américaines ont l'obligation complète, totale, absolue, etc, de transmettre leurs données au gouvernement sur un simple claquement de doigts. Le tout sans avoir le droit de dire que les demandes ont lieu. Refuser cela mène à la prison dans les minutes qui suivent (oui bon, il faut laisser le temps aux « forces du maintient du bonheur de la population » de se déplacer).

        • [^] # Re: Application vs. Système

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          forces du maintien du bonheur de la population

          je vais réutiliser, merci _o/

          c'est très 1984 et bien trouvé, je vais peut-être lire 2084 finalement :-)

      • [^] # Re: Application vs. Système

        Posté par . Évalué à 1.

        Entièrement d'accord. On trouve normal de faire l'effort d'installer Linux sur son ordi, et on trouve scandaleux de devoir reflasher son téléphone.
        Bin c'est pareil. On veut un ordi dans la poche, on l'a, avec les avantages et les inconvénients.

        Et oui, il faut devenir administrateur de smartphone si on veut maîtriser ce qui s'y passe.

        On peut prendre ce journal, remplacer "smartphone" par "PC", "Android" par "Windows" et on est exactement dans la même situation : putain j'ai mis windows10 à jour su mon PC il faut plein de trucs que je comprends pas. scandale !!!

        Voilà, donc tu vires Windows, et tu mets Linux à la place.

        • [^] # Re: Application vs. Système

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Voilà, donc tu vires Windows, et tu mets Linux à la place.

          je veux bien la même pour mon aspire switch 10 et son win8.1 et arriver au bout de l'installation dans la durée.

          Bien choisir son matériel au préalable est une réponse adéquate (j'aurais préféré la trouver avant l'achat…). Ça fait un bon cale-livres tu me diras…

  • # Mauvaises permissions

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En fait, le fait que que tu ne puisses pas désinstaller l'appli, ça veut dire que c'est une application dites shareduid system, ou platform. Ce pouvoir est utilisé pour certaines fonctions non prévues par l'API standard Android, et donc pour lesquels il faut les droit tout puissant. En particulier, pour tuer toutes les applications, il faut avoir ce droit.
    Maintenant, quand une application utilise le mécanisme de shareduid (littéralement que deux applications partagent le même uid unix), Android affiche (et donne de fait.) tous les droits que chacune de ces applications ont demandés à toutes les applications.
    Le développeur de cette application ne peut pas afficher "pour de vrai" les permissions utilisées.
    En pratique tu trouveras de nombreuses applications dans ton téléphone qui ont cette liste intégrale de permissions.

    • [^] # Re: Mauvaises permissions

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Oui, mis ce qui m'a choqué c'est que cette application prétend simplement optimiser la gestion de mémoire du téléphone et proposer une protection et faire le nettoyage.
      Ce type de fonctionnalités ne peuvent pas être imposées quand elles impliquent donner autant de droits. Elles doivent faire l'objet d'un choix utilisateur.

      Comme dit plus haut, oui, certaines applications ont tous les droits. Mais on peut demander de limiter au maximum le nombre de ces applications et de nous laisser le choix de les activer ou non.

      Le choix du constructeur de m'imposer d'avoir pléthore d'applications de chez lui que je refuse d'utiliser (messages, push, talk…) et qui non seulement s'imposent sur mon tel mais forcent régulièrement leurs mises à jour et des droits abusifs a fait que ma tolérance (comprendre le manque de courage d'entamer une action) a atteint sa limite.
      C'est la combinaison avec la télé qui m'a imposé d'accepter une autre liste de conditions qui a été fatale…

      • [^] # Re: Mauvaises permissions

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Je comprends parfaitement ton mécontentement t'inquiète pas :-)
        Je dis juste que c'est principalement une limitation technique.
        Typiquement, sur une distrib pas trop moderne, n'importe quelle application que tu installes/lances en tant que ton utilisateur a déjà tous ces droits, et ça ne te choque pas. (la différence étant qu'il ne l'affiche pas)

        • [^] # Re: Mauvaises permissions

          Posté par . Évalué à 1.

          certe mais chez moi, j'ai mon parfeu avec deny partout et j'autorise uniquement ce que j'ai besoin. Si jamais un programme/deamon veut se connecter a un site particulier avec https, yaka interdire son adresse ip.

          bon c'est pas donné a tous le monde mais c'est possible. avec un téléphone peut être un peu moins.

          • [^] # Re: Mauvaises permissions

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            yaka interdire son adresse ip

            À l'époque du cloud, changer d'IP se fait très facilement. Interdire une IP parce qu'elle ne nous plait pas est inutile. Elle aura changé la semaine suivante (si pas plus tôt).

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Mauvaises permissions

            Posté par . Évalué à 4.

            Un smartphone que tu n'utilises que chez toi par souci de vie privée, c'est quand même limite inutile, non?

            • [^] # Re: Mauvaises permissions

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              La partie (télé)phone devient effectivement peu utile. La partie smart te permet encore de l'utiliser comme petite tablette, télécommande, lecteur multimédia (radio/vidéo/télé/…), bref un périphérique mobile utilisable en wifi. C'est toujours mieux de l'utiliser comme cela pour recycler/réutiliser un appareil plutôt que de le benner (ou de le filer à une autre personne si le but est d'éviter qu'elle n'ait des soucis de vie privée à son tour).

        • [^] # Re: Mauvaises permissions

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je ne suis pas complètement d'accord.
          Sur une distrib, ancienne ou moderne, la sécurité dépend de ma compétence et je peux limiter les accès.
          Sur un téléphone de ce type, la sécurité n'est pas seulement confiée à un autre mais mon droit à choisir qui est refusé. Et un téléphone à la particularité qu'il est connecté par définition. Ce qui n'est pas obligé sur un ordinateur.

          • [^] # Re: Mauvaises permissions

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            un téléphone à la particularité qu'il est connecté par définition. Ce qui n'est pas obligé sur un ordinateur.

            un ordiphone a la fonctionnalité « mode avion », mais on perd le volet « phone » au passage :/
            éventuellement, ne laisser que le GSM (mais la data reste permise à ma connaissance…).

      • [^] # Re: Mauvaises permissions

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        … elles impliquent donner autant de droits.

        Euh, tu réalises que tu as sur ton téléphone un noyau fourni par ton constructeur. Côté permission, c'est autrement pire que tout ce que tu cites, le code qui tourne dans le noyau a accès à absolument tout sur ton téléphone. Est-ce que tu as pensé à désinstaller ton noyau ?

        Le système de droit, c'est fait pour te permettre d'installer des applications venant de fournisseurs en qui tu as moyennement confiance seulement. Si tu n'a pas confiance en Samsung et que tu as un téléphone Samsung, la seule option que tu as est de changer de téléphone. Tout ce que tu peux faire d'autre ne pourra que te donner l'illusion de sécurité, mais ça ne changera strictement rien à ce que Samsung peut faire sur ton téléphone.

        • [^] # Re: Mauvaises permissions

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Si tu ne fais pas confiance au constructeur, ce n'est pas du noyau qu'il faut te méfier mais du matériel.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Mauvaises permissions

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Oui, aussi (d'où ma conclusion sur le fait que la seule vraie solution est de changer de matériel). Je citais le noyau car c'est du logiciel au même titre que l'application qui pose problème à l'auteur du journal, apporté par la même mise à jour. Donc avoir peur de l'application et pas du noyau est particulièrement paradoxal.

            • [^] # Re: Mauvaises permissions

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Dans l'absolu tu as évidemment raison. Dans les faits il est quand même plus difficile d'ajouter une appli espion complète dans le kernel space en convainquant des développeurs barbus de le faire en C (et encore en "kernel C" avec toutes les contraintes techniques (de perf pour pas pourrir le tél, et d'abstractions pour savoir que tel donnée est un contact) que ça apporte), qu'une appli standard Android où tu pourras coller des glands de SSII (ou équivalent là ou Samsung bosse) qui ne comprendront même pas la saloperie qu'ils font.

  • # Accès root

    Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 16/10/15 à 13:41.

    Donc cette application peut enregistrer ma voix et utiliser mes mots de passe.

    Cette application vient de Samsung, qui a aussi un accès root à ton smartphone via la mise à jour automatique de l'OS.
    Donc cette complainte est un faux débat, tu donnes accès à Samsung à tout ça depuis le début, depuis le premier jour d'utilisation.

    si tu ne fais pas confiance à cet app', tu ne fais plus confiance à ton OS, gênant… Seule solution, et ça n'a rien à voir avec l'app mais le fournisseur de ton OS auquel tu ne veux pas faire confiance : changer d'OS.

    Mais problème, ton matos est aussi de cette entreprise à laquelle tu ne fais pas confiance. bon, ben il reste à jeter le matos, car l'espion peut être dans le matos.

    Bref, c'est incohérent de te plaindre de ces permissions d'une app de ce fournisseur qui te fourni l'OS, le matos, tout en achetant ce matos. tu as confiance ou pas?

    Bon, il va falloir vivre avec ce bloat…

    Voila, c'est la seule chose qui reste du journal du coup :), et du coup le titre de ton journal est HS, plus "j'essaye de vendre" qu'autre chose.
    (et oui, l'app est un gros bloat, et c'est chiant).

    • [^] # Re: Accès root

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Mais oui !
      J'ai acheté ce téléphone en simple consommateur…
      Lors d'un voyage en Espagne en moto, mon tel est tombé du sac sur l'autoroute.
      J'ai donc acheté un phone open au sens opérateur de téléphonie dans le premier magasin pour que ma femme ne me croit pas mort.

      Et dans une grande surface en Espagne, ils ne vendent pas beaucoup de téléphones libres et ouverts…
      Du coup, au lieu d'acheter une salade et un téléphone classique, j'ai pris une bière et un smartphone.

      Je vais donc faire vivre ce téléphone sa fin de vie avec un OS différent, puis peut-être acheter le téléphone que tes conseils avisés m'auront fait découvrir ;)

  • # cyanogen

    Posté par . Évalué à 8.

    Sincèrement, dans ton cas il me semble que le plus simple est de mettre un cyanogenmod ou tout autre ROM de ton choix. Elles sont souvent de bonnes facture bien qu'il arrive qu'on rencontre des soucis de drivers avec certains téléphones exotiques et respectent globalement l'utilisateur.

    Sinon, la bonne nouvelle c'est qu'avec Android Marshmallow, on pourra désinstaller n'importe quelle appli. Fini les applis bloat dont on ne peut rien faire à part les subir.

    • [^] # Re: cyanogen

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Yes, à condition que Samsung accepte de passer la mise à jour Marshmallow telle quelle…

    • [^] # Re: cyanogen

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je regarde cyanogenmod, cela ne peut pas être pire que ce qui est fourni par le constructeur…
      Si ?

      • [^] # Re: cyanogen

        Posté par . Évalué à 2.

        Pour moi ca ne s'en que meilleur. De base, tu n'as pas les applis Google d'installés, donc pas de Play Store et un android vraiment pas mal en terme de logiciel libre.

        Après la question à se poser, c'est est ce que les sucreries type Play Store ou encore Google Maps, Gmail te manquent ou pas. Si tu les veux, c'est relativement facile à installer.

        • [^] # Re: cyanogen

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Attention. CyanogenMod n'est plus complètement opensource, ils ont maintenant des applications closed source dans leurs firmware.

          • [^] # Re: cyanogen

            Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 16/10/15 à 21:23.

            et ? c'est quoi qui est recommandé en libre désormais ? (vraie question). Il y a bien replicant mais bon, cf. mon message plus haut : ça manque d'être rassuré sur ce qui fonctionnera encore :/

            • [^] # Re: cyanogen

              Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 17/10/15 à 05:46.

              AOSP ?
              Soit on compile soi-même, soit on prends la distribution faite par Google en y retirant ce que l'on trouve gênant. Avec un matériel permettant de débloquer le bootloader, et de le rebloquer, comme et quant on veut.

              C'est l'avantage majeur d'Android.
              La problématique se situe plus au niveau constructeur, en effet (choisir son appareil, et le choix n'est pas bien large :-/ Nexus ou Nexus ou .. Nexus : vous en voyez d'autres ? Ah si le FairPhone 2 devrait commencer à être produit puis livré aux premiers co-financiers début décembre)

              • [^] # Re: cyanogen

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Nexus ou Nexus ou .. Nexus : vous en voyez d'autres ?

                Les OnePlus.

              • [^] # Re: cyanogen

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Les XPeria, Sony a distribué de quoi compiler Android M pour ses téléphones (y compris des très vieux comme le Xperia Z) avant que Google ne publient eux-même leurs binaires.

            • [^] # Re: cyanogen

              Posté par . Évalué à 1.

              Pour faire court, OmniRom est le fork opensource de CyanogenMod.

          • [^] # Re: cyanogen

            Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 20/10/15 à 15:43.

            Ne pas confondre CyanogenMod et CyanogenOS.

            Le premier est entièrement libre avec code source sur github, et en grande partie fait par la communauté.
            Le second est basé sur le premier avec des soft proprio comme l'application de téléphone et autres petites fonctionalités, et est géré par Cyanogen Inc.

            Pour le moment CyanogenMod est encore entièrement libre et devrai le rester.

        • [^] # Re: cyanogen

          Posté par . Évalué à 3.

          Ils n'ont pas justement annoncé dernièrement qu'ils fourniraient par défaut les applis microsoft ?

    • [^] # Re: cyanogen

      Posté par . Évalué à 3.

      Hello!

      Sinon, la bonne nouvelle c'est qu'avec Android Marshmallow, on pourra désinstaller n'importe quelle appli. Fini les applis bloat dont on ne peut rien faire à part les subir.

      Heu, je ne suis absolument pas expert, mais pour avoir fait tourner les 3 previews et être actuellement sous Marshmallow, il reste des applications que tu ne peux pas désinstaller (Google+ par exemple)… Pour ces applications, la seule alternative est de les désactiver.

      Et pour les applications un peu trop intrusives, il est possible de modifier les permissions autorisées, même si c'est loin d'être suffisant.

      My 2 cents…

      • [^] # Re: cyanogen

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 16/10/15 à 16:43.

        Bien vu. J'ai bêtement répété ce que j'ai lu un peu partout sur internet, mais effectivement Google+ ne peut pas être désinstallé mais seulement désactivé.

        Cela dit en pratique, ca change quoi ? La seule différence que je vois, c'est que l'appli sera de retour en cas de factory reset.

        • [^] # Re: cyanogen

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Pour l'instant je n'arrive pas à mettre cyanogenmod.
          Après la compilation de himdall puis de la version spéciale de heimdall je peux charger l'image de base. Mais elle est refusée par le téléphone qui la trouve "insecure"…
          Et là ça devient compliqué, on dirait qu'il faut rooter le tel et là il faut un windows. Et je n'en ai pas…

          • [^] # Re: cyanogen

            Posté par . Évalué à 4.

            Oui il faut en general rooter son téléphone. La procédure dépend du téléphone, c'est l'étape la plus pénible. Dis nous quel est ton modèle, quelqu'un pourra peut être t'aider.

            • [^] # Re: cyanogen

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Pas eu besoin de rooter le tel.
              J'ai trouvé avec du mal mais un espagnol (comme quoi l'Espagne avec le tel) a donné la case à décocher dans la config samsung qui bloquait l'install.

              Le tel a affiché la proposition de configurer la langue en arabe, il a malheureusement pour moi détecté qu'on était au Maroc.
              Une fois mis le français je suis liiiiiiiibre !

              ou presque ;)

              • [^] # Re: cyanogen

                Posté par . Évalué à 3.

                courage, tu es sur la bonne voie !

  • # Épilogue

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Merci pour avoir partagé ma haine cet après-midi. Je l'ai exploitée pour trouver le courage de faire l'install de cyanogenmod depuis linux. Ce qui ne s'est pas fait sans heurts.
    Je viens de passer le premier coup de Phil ;) avec le nouveau système qui remplace maintenant l'OS récalcitrant.

    Je peux donc jeter ce téléphone l'esprit serein et mener une vie normale enfin.

    • [^] # Re: Épilogue

      Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 19/10/15 à 13:18.

      Je n'ai pas bien compris si tu avais rooté ton téléphone ou non…
      S'il l'est, je te conseille d'ajouter au moins AFWall (parefeu) dispo sur fdroid, tu auras au moins un contrôle des connections data des applis.
      J'ai le S5 aussi et ce que je regrette, c'est que l'omnirom ne soit pas dispo, du coup, je tourne aussi avec cyanogenmod. C'est toujours mieux que cet horrible android ultra lourd et rempli de trucs qui se connectent dans tous les sens version samsung…

      Edit: Ah ben il est pas rooté en fait…

  • # Et ta télé ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Je ne suis pas du tout au courant de tout ce qui touche aux télé connectées, et pour cause, je n'ai pas de télé… Mais suis-je le seul à trouver ça absolument choquant que le fabricant du téléviseur, un objet qu'on a acheté, nous refuse l'utilisation d'une des fonctionnalités pour lesquelles on l'a payé (navigation web) si on n'accepte pas des nouvelles conditions d'utilisation, dont on ne pouvait évidemment pas avoir connaissance au moment de l'achat ?

    Est-ce même légal ? Si ça l'est, c'est la porte ouverte à tous les abus… Un juriste parmi nous ? Quelles sont les options légales pour l'acheteur ?

    • [^] # Re: Et ta télé ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Il suffit de ne pas faire la mise à jour, je ne vois pas le scandale.

      Et puis le "j'ai payé donc j'ai droit", faut faire gaffe, en général on interprète la situation à son avantage : pas certain que les mises à jour avec les dernier gadgets à la mode soit un dû.

      • [^] # Re: Et ta télé ?

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 16/10/15 à 19:47.

        je suis trop occupé à râler sur la mise à jour de la télé Samsung qui me dit que je ne peux plus surfer sur le net sans accepter les nouvelles conditions d'utilisation qui sont introuvables.

        Ce que je comprends, c'est que la fonctionnalité était déjà bien là et qu'après la mise à jour, il ne peut plus l'utiliser. Il ne s'agit pas d'un nouveau "gadget" pour lequel il doit accepter les conditions avant la première utilisation. Mais peut-être ai-je mal compris.

        (Edit: cette fonctionnalité était peut-être même pour lui un critère de décision entre une télé "connectée" et une télé normale.)

        • [^] # Re: Et ta télé ?

          Posté par . Évalué à 8.

          En fait je pense que c'est pire, et que c'est même pas une mise à jour.

          Tu entres dans le magasin, tu achètes la TV, tu la branches, et là on te fait accepter des conditions qui, si tu les avais connues, t'auraient empêché d'acheter la TV.

          Anéfé, c'est un poil abusif quand même…

          • [^] # Re: Et ta télé ?

            Posté par . Évalué à 4.

            über pertinent

          • [^] # Re: Et ta télé ?

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est comme la vente liée d'OS sur un PC. Un jour, on réclamera des TV sans OS (ou pas).

            • [^] # Re: Et ta télé ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Effectivement la télé avait la navigation web activée et puis il a fallu accepter les nouvelles condition sinon couic.
              Depuis ils expérimentent et avec ces nouvelles conditions j'ai de temps en temps un bandeau de pub samsung pour un de ses produits au démarrage d'un film sur netflix.

              Quand à ne pas faire la mise à jour c'est juste une mauvaise réponse.

  • # pro & perso

    Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 16/10/15 à 20:11.

    ma première envie fût de jeter le téléphone où il se doit. Mais l'homme est faible

    Soit fort : casse le définitivement.

    et le téléphone ayant déjà prise sur sa vie professionnelle

    Et demandes à ta DSI un téléphone qui a leur tampon pour effectuer ces opérations pro.

    La vengeance est un plat qui se mange froid

    Prends un appareil qui te permet d'être root sans casser la garantie matériel, évite cyanogen autant que google, et compiles toi ton propre android, sans gapps. ajoutes les 3 blobs pour l'appareil photo et le gpu, ça fait déjà assez raler comme ça, ça suffira.

    • [^] # Re: pro & perso

      Posté par . Évalué à 3.

      Ah bin justement, je me lance dans la compil de mon propre système. Je précise que je la joue plus facile ; j'ai un Nexus 4.

    • [^] # Re: pro & perso

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Effectivement, j'ai lu depuis la conduite de cyanogen et ce n'est pas super propre.

      Je me retrouve depuis avec un wiko pulp fab 4G pour le boulot avec double carte sim.

      C'est une bestiole pas mal mais du coup pour avoir sa ROM ça va être chaud, il semble que repartir de l'android opensource project et mettre les mains dans le camboui (le vrai hein, pas celui avec des gants en latex) soit la solution si je veux recommencer.

      La garantie matérielle, bof, c'est pas un vrai souci.

      Ce que je vois, c'est qu'on est loin sur les phones de la facilité d'installation qu'on a avec nos distribs linux modernes. J'ai l'impression sur le phone de revenir à ma première install linux en 1991 ou 93… saloperie de lilo que je n'ai pas à l'époque su mettre sur le DD (105Mo) et donc dû laisser la disquette 3.5 dans le lecteur A:

  • # Essaie le Fairphone

    Posté par . Évalué à 6.

    Il sera un peu plus libre, en plus d'être un peu plus équitable :

    http://shop.fairphone.com/

    • [^] # Re: Essaie le Fairphone

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Oui, mais je téléphone maintenant et pas demain.
      J'ai dans mon tiroir un neo, le téléphone "libre" d'il y a quelque années que j'avais pris pour essayer.
      Toutes les sims ne tournaient pas dedans et finalement il ne m'a pas servi.

      • [^] # Re: Essaie le Fairphone

        Posté par . Évalué à 1.

        Attaque tout-à-fait malhonnête. Le Fairphone n'a rien à voir avec le FreeRunner. J'en ai un et il fonctionne très bien, à l'exception peut-être d'un GPS parfois capricieux.

  • # Marques à éviter / recommander

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Peut-être que l'on pourrait faire un comparatif des téléphones qui respectent le plus la vie privée ou qui donnent une solution aux problèmes rencontrés. Je ne suis pas spécialiste, mais d'après les commentaires ci-dessus :
    - Samsung est à éviter
    - Nexus est pas trop mal
    - Sony est très bien
    - Fairphone aussi

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.