Journal [cuisine & blabla] j'arrête de manger !

Posté par . Licence CC by-sa
5
4
mar.
2011

Sous ce titre racoleur, c'est une continuité aux journaux et dépêches de recettes de cuisine, parsemant ci et là DLFP, enrobée et personnalisée, racontée sur le mode "c'est du vécu". Mais il ne s'agit pas d'une recette : il s'agit d'un protocole. Vous connaissiez la trashfood ? Bienvenue dans la NoFood. Dépendants aux hamburgers, aux pizzas et à la bière, passez votre chemin.

Bon, ça y est l'intro est faite, ça doit passer tout juste pour le visible sur la page des journaux, alors j'y vais maintenant. Il est en fait question de santé, d'équilibre, de prendre soin de son corps et de le nettoyer au mieux. Il est donc question aussi de ré-orienter certaines de ses mauvaises habitudes. Ce que je fais mal : le tabac, je ne m'en prive pas, voilà c'est dit. La recette en quelques mots, celle que je m'applique depuis 15 jours aujourd'hui, et encore pendant 15 jours :

Petit déjeuner :

  • deux figues
  • deux ou trois thés
  • un demi-citron

Collation de 10 heures :

  • un tiers de litre d'eau minérale
  • une ampoule de plasma de quinton

Déjeuner :

  • une orange, ou plusieurs clémentines, ou de l'ananas, bref un fruit au choix, et peu.
  • deux ou trois cuillères de jus d'orge

Collation de 16 heures :

  • un tiers de litre d'eau minérale
  • une ampoule de plasma de quinton
  • on peut boire un ou deux thés

Dîner, tôt, vers 19h :

  • une soupe simple et faite maison, au choix. privilégier du choux (pour votre foie)
  • les légumes de la soupe

Soirée :

  • un tiers de litre d'eau minérale
  • et/ou une tisane de thym bornéol

Sont interdits :

  • toutes les viandes, pas un gramme de viande durant un mois
  • ajouts de sel
  • ajouts de sucre
  • le café
  • les drogues (alcool, donc, pas une seule goutte)
  • le gras (une noix de beurre sur les légumes de la soupe est autorisée, pas plus)
  • les conserves
  • en fait : tout ce qui n'est pas marqué plus haut (...)

Compléments :

Si vous disposer de propolis fraîche et raffinée naturellement, issue d'une ruche que vous connaissez, n'hésitez pas : propolis, 1 cuillère à café tout les matins (mais c'est tellement rare). Moins rare, la gelée royale fraîche (pareil, bio, vous connaissez la ruche, elle est nettoyée au vinaigre et sans bactéricide, toussa), à déguster le midi. Un oeuf de poule (cat1, bio plein air) par semaine, cuisson (ou pas) au choix. Du fromage, une ou deux fois par semaine, mais seulement du roquefort, de préférences "de chez bové" (celui avec très peu de bleu qui pourtant a plus de goût... c'est la bonne souche de champi! bon, pour les parisiens qui ne connaissent que le roquefort de marque, ça ira aussi :p). Une cuillère d'huile d'olive vierge est conseillée, une à deux fois par semaine. Les graines grillées de pavots saleront à merveille vos légumes du soir, sans les nuisances du sel. L'huile et les graines de chanvre bio sont également conseillées, mais là encore prix et disponibilité ...

--> Il ne s'agit pas d'un régime pour maigrir, la perte de poids n'est qu'un effet secondaire. Les perspicaces auront vu que malgré la présentation "tit déj' + déjeuner + dîner + collations", on ne mange presque rien en fait, IRL. Oui ! Perspicaces... Deux figues sèches le matin, un fruit le midi, et deux légumes le soir... oula...

Quels sont les effets que tu as observés ? Une grande fatigue les cinq premiers jours, c'est l'aspect flagrant immédiat. Mon ventre s'est remis à gargouiller, ça faisait looongtemps que je l'avais pas entendu. Premier bon signe. Après cinq jours, une pêche assez surprenante, tout au long de la journée, et c'est toujours le cas. Le réveil le matin se fait en douceur, c'est agréable, il n'y a pas de révolution mais cela fait vingt ans que je n'avais pas eu de réveils de ce genre (quant je faisais attention, bref). Autre constat du réveil, après cinq ou six jours, le réveil mental est immédiat (la "bonne humeur" n'attends pas 15mn et le café et la clope). L'urine s'est fortement chargée (couleur, odeur, comme pendant un traitement médicamenteux) après cinq ou six jours, je n'ai pas percutée de suite dessus, et cela à durer 5 jours, maintenant elle est très claire, plus qu'avant le début du protocole. Renseignements pris, c'est un autre bon point, cette période. La selle ? un matin sur deux. Ce qui me surprends le plus ? Cette énergie depuis 5 6 jours, alors que je "ne bouffe rien". Ce qui est visible par tout le monde : les cernes sont mes yeux n'ont plus cette couleur nauséeuse bleu, ils ont pris la couleur normale de la peau.

Autre point intéressant : ai chopé une angine à points blancs (origine bactérienne), certainement à cause de l'air vicié soit dans l'appart d'un pote, soit dans ma voiture avec lui, le week end dernier. Chez moi, toute maladie contagieuse de ce type fait toujours le même effet : pendant un jour ou deux une très forte fièvre, immédiate, puis ça va mieux, et une petite semaine ensuite. Là, rien n'a changé : une très forte fièvre, cloué pendant deux jours au lit, et depuis hier...ben plus rien. Les amygdales n'ont pas attendus les antibio pour désenfler. La reprise, remise en forme, a juste été plus rapide. Point négatif : cette angine nécessitant un traitement antibiotique, ce traitement contrecarre un peu les effets du protocole nutritionnel pendant la durée du traitement, et au delà sur deux jours, donc repousse la fin du protocole d'autant.

La suite

  • continuité de la cure
  • ajout de produit laitier sur la fin (lait bio)
  • Une demie heure par jour, minimum, de vélo (vélib toulousain "pousse couillon", bien)

L'après

  • la viande ? une fois par semaine, pas plus. Jamais, plus jamais, plus.
  • plus aucun ajout de sel, ça c'était déjà fait.
  • les hamburgers et pizzas resteront des extras, à partager entre amis, et à portion raisonnée pour moi.

Les références, et un peu de blabla

Cette diète, cette cure, je l'ai adapté du "protocole de prévention active Gernez". André Gernez est un médecin, cancérologue français, dont les travaux sur la dégénérescence cellulaire, et les pathologie dégénératives ont été récompensées et restent aujourd'hui des références. Allez lire la page wikipédia du lien, un peu touffue, et une partie manque d'un [ref needed], mais surtout, prenez deux heures pour regardez sa dernière vidéo-interview-reportage ... Gernez fait partie de ces médecins chercheurs récompensés, connus et reconnus, dont tout les travaux sont accessibles, mais qui restent assez peu connus du grand public, bizarrement. Certains de ses travaux sont également victimes d'une certaine vindicte, dont je ne parlerai pas ici (trop délicat, trop long, et trop soumis à controverse)

J'y ajoute du Plasma de Quinton. René Quinton est un biologiste français, dont les travaux sur la relation entre eau de mer et système interne au corps humain ont largement été testés et reconnus au début du siècle. Il en reste aujourd'hui un procédé d'extraction et de purification de l'eau de mer. Là encore, allez lire la page Wikipedia. Et là encore ses travaux sont aujourd'hui victimes d'une vindicte obscurantiste servant d'autres intérêts que la seule santé. A noter que l'on peut utiliser le plasma de Quinton comme sérum pour des transfusions, avec de nombreux bénéfices, au lieu de la simple et bien pauvre solution iodée, mais la forme injectable du plasma de Quinton n'a plus d'amm depuis 1975... Amis Suisses, sachez le : en arrivant dans un hopital, pour vous ou un de vos proches, vous pouvez demander du plasma de quinton, les médecins sauront de quoi il s'agit, eux, chanceux helvètes ...

Un petit mot sur les notations "d'obscurantisme du grand public" qui frappent ces travaux de ces deux savants, en fait un avertissement : je fais confiance à l'esprit critique du lecteur moyen de DLFP pour savoir trier le bon grain de l’ivraie, si vous souhaitiez aller plus loin que Wikipedia pour en savoir plus, car vous allez tomber sur un paquet de sites débiles (genre naturopathe-machin-truc) qui tentent de faire croire n'importe quoi à mr michu. C'est le problème, la recherche d'informations objectives et purement médicales est délicate, il faut trier un peu soi même.

Un petit mot sur le jus d'orge, le dernier petit secret : Celnat semble être une maison sérieuse, vous trouverez sur leur site les mêmes informations que j'ai pû recouper ailleurs, sans exagération de leur part (par contre les gélules ne servent à rien, faut prendre le jus, le vrai) Bien sûr si vous pouvez en avoir directement, c'est mieux. Accrochez vous, c'est dégueulasse, mais ça vaut bien un petit effort là encore...

Et un dernier mot sur le roquefort, et ses champi... raa la souche n°45 de penicillium roqueforti ;-)

Les bugs du protocole :

  • du thé, du bon thé, égal on fait pipi plus souvent ...
  • attendez vous à devoir refaire votre "garde pantalons", les tailles tombent vite ...

Le Geek trentenaire prends conscience que changer certaines de ses habitudes est bon pour lui et bon pour tous ? (la viande tout les jours, c'est juste inutile pour soi, et plus possible globalement) Je ne sais pas pour vous, en tout cas, pour moi, cette première quinzaine est passée comme dans du beurre ! Du coup le reste va suivre avec une motivation encore renforcée.

  • # oublis

    Posté par . Évalué à 4.

    un point de détail (sur un détail) oublié : un smiley sur "la souche 45 de (...)" car justement c'est celle qu'il ne faut pas prendre...

    Autre oubli : le résumé du protocole de prévention active Gernez : _La méthode GERNEZ consiste en une restriction alimentaire de 30 % au printemps (...). A cela s’ajoute la consommation de produits favorisant les cellules saines (...) selon un timing précis. L’alimentation est restreinte à un seul repas par jour plus une collation. Selon le docteur GERNEZ il est souhaitable de réaliser cette cure une fois par an, à partir de 40 ans. (...) _

    Autre oubli : l'importance d'un bon équilibre minéral est indispensable à l’assimilation correcte des vitamines. Les vitamines contenues dans les fruits et légumes suffisent alors largement ...

    Dernier oubli : l'acide acétylsalicylique, du vrai, du pur, et pas effervescent. Un demi gramme tout les deux jours pendant les quinze derniers jour, pour moi.

    • [^] # Où acheter tout ça ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Ben heu... j'ai déjà mis un lien vers un magasin, et je n'aurai pas dû :( Sinon, perso, j'ai tout simplement acheter à ma pharmacienne... ça tombe bien, d'ailleurs ... Et pour les fruits & légumes, à défaut de contacts direct avec une amap, à mon dealer habituel de fruits & légumes !

      Quel rapport avec le logiciel libre ? Des brevets qui étouffent tout doucement, avec délicatesse, mais étouffent quant même, des informations simples pour une prévention efficace ? "mieux vaut soigner que prévenir, ça rapporte plus. Et mieux vaut soigner que vacciner, aussi".

      Voilà, j'espère que ce journal (de vécu perso) participera à faire gagner du temps dans la recherche d'infos aux moules de dlfp.

      • [^] # Re: Où acheter tout ça ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Spontanément, je rajouterai une alternance entre huile d'olive et huile de colza (bio, en bouteille de verre, à conserver au frigo). C'est une recommandation de plusieurs médecins et nutritionnistes.

        Et plutôt que de prendre un laitage de vache, je prendrai plutôt un laitage de chèvre ou de brebis, c'est beaucoup plus digeste et moins nocif pour l'organisme. Il y a tout un débat sur la nocivité du lait de vache, élevé en symbole du repas équilibré dans la société française. Sans entrer dans le débat lui-même, rappelons que 80% des allergies alimentaires sont au lait de vache.

        Je n'ai jamais fait une diète de ton ampleur mais j'ai déjà fait des diminutions fortes et volontaires des produits non équilibrés dans mon alimentation. Après quelques jours, ce qui me frappe toujours, c'est que l'envie de manger des produits non équilibrés disparaît complètement. Je me rassasie d'un fruit ou d'une salade. Mon ventre se dégonfle aussi au bout de quelques jours.

        Un ami qui avait fait un jeun d'une semaine m'a dit que tout ses problèmes de peau avaient disparus. Et qu'il avait les idées plus claires.

  • # Il reste un ingrédient à supprimer

    Posté par . Évalué à 7.

    … le stress !

    Rien de mieux pour grossir et ne pas tenir n'importe quel régime.

    Le carême arrive, alors prenez des notes ;)

    Étienne

    • [^] # Re: Il reste un ingrédient à supprimer

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ca dépend beaucoup de l'individu ca.
      Je connais des personnes pour lesquels le stress, notamment au travail, fait perdre du poids.
      Ainsi, une personne a réussi a prendre 7 kg du fait de changement d'entreprise, pour le même emploi...

      • [^] # Re: Il reste uningrédient àsupprimer

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Le lundi 07 mars 2011 à 13:21 +0100, jr lamoule a écrit :

        Ainsi, une personne a réussi a prendre 7 kg du fait de changement d'entreprise, pour le même emploi...

        en moyenne chez nous on a tous pris 10 kg, les boissons gratuites
        doivent aider

  • # But ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Il eût peut-être fallu mentionner le but dès le début. Si j'ai bien compris, c'est juste pour être en bonne forme ?

    Bon, avec un régime pareil, moi je finirais vite fait à l'hôpital, blessé par accident de la route. Parce que faire du vélo en hypoglycémie, ça augmente énormément le risque d'accident, et qu'un accident à vélo, c'est un ticket direct pour un voyage en ambulance.

    • [^] # Re: But ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Ouais, ça sens la nomination pour les Darwin Awards tout ça.

      • [^] # Re: But ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Juste, avant de raconter n'importe quoi, fait l'effort d'aller lire la sélection de lien Wikipedia (qui reste, là encore, la référence la plus sérieuse car la plus objective et neutre). Ce journal, en /mode ma vie/ est avant tout une excuse pour ça : faire passer ces trois infos là à des personnes ici qui seraient intéressé-e-s en ce moment. C'est une invitation à se documenter ailleurs que dans marie-claire.

        • [^] # Re: But ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          des personnes ici qui seraient intéressé-e-s

          Pitié, c'est affreux cette notation ! Surtout qu'elle n'a rien à faire ici, « personnes » c'est féminin pluriel, un point c'est tout.

        • [^] # Re: But ?

          Posté par . Évalué à 10.

          Je n'arrive pas à me sortir de l'esprit que c'est ce journal et ta méthode le n'importe quoi :-/

          Moi, je ne fume pas (je pense que c'est le point le plus important), je bois très peu d'alcool (moins d'une bière par quinzaine), je bouffe rarement de la junk-food (moins d'une fois la quinzaine). À côté de ça, je mange beaucoup de légumes et de fruits (à chaque repas). je n'achète pas de plats cuisinés. Je mets peu de sel. Bon, je fais aussi quelques écarts avec le chocolat ou les barres chocolatées mais, là encore, peu. Je bois dès que j'ai soif (je ne me dis pas que je dois faire mes 1,5 L d'eau par jour). Je bois aussi du thé et du café. Je mange de la viande et du poisson.

          Résultat ? J'ai peu de gras et pas de cernes sous les yeux...

          Mais qu'y a-t-il de spécial dans mon régime alimentaire ?! RIEN ! Il est juste varié et évite les excès.

          Du coup tes infos, je ne sais pas quoi en faire !

          • [^] # Et le plaisir ?

            Posté par . Évalué à 10.

            Pareil ! Sauf que je fume à gogo (et pas que des clopes), je me mets régulièrement des mines à la binch le weekend... Et toujours pas de gras ni de cernes à 30 ans passé, mais je fais un vrai travail moi, ça explique peut-être que j'ai encore la forme héhéhé.

            Et outre le coté légèrement loufoque de ce genre de régime patascientifique, je me demande où est le plaisir à bouffer là-dedans. Ben oui quoi, manger, c'est avant tout se faire plaisir merde ! Une semaine d'une telle diète et je me pends à coup sûr.

            • [^] # Re: Et le plaisir ?

              Posté par . Évalué à -4.

              ha les super héros
              même ici !
              bravo

            • [^] # Re: Et le plaisir ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Pour ma part, j'ai noté que lorsque je réduis ma consommation de sucreries et trucs super gras, j'ai d'abord un manque et une sensation de privation de plaisir. Mais ensuite, lorsque je mange, des produits bien équilibrés bio et plein de goûts, j'ai bien plus de plaisir que celui que j'avais à manger du gras et du sucré. A condition bien sûr d'aller chercher des produits de très bonne qualité, car le goût s'affine à ce moment-là et ne supporte plus vraiment les pseudo-goûts fades. Je mange aussi beaucoup moins, la richesse des saveurs me rassasie bien plus que la quantité ou le niveau calorique.

              Un drogué à l’héroïne te demandera - tout comme tu le demandes à Tankey - quel est le plaisir à vivre sans héroïne. Il y en a pourtant, non ?

              Après la période de transition, je note d'ailleurs que les produits gras et sucrés ne me procurent plus de plaisir. Perso, je me considère comme drogué au sucre et au gras (et je replonge régulièrement). C'est pas une drogue très dangereuse, mais le sentiment d'addiction et de manque est très palpable. Je suis toujours content quand j'arrive à m'en détacher et je prévois de le faire pour la période du carême qui arrive.

    • [^] # Re: But ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Ah, je ne suis pas médecin, mais (quand même):

      • avoir une quantité aussi minime de laitages, ce n'est pas choisir de privilégier sa future ostéoporose, comme le tabac son cancer?
      • et privilégier autant de thé, c'est pour limiter la quantité de caféine ?-p Ou pour diminuer les excitants et la dépendance peut-être?

      Avec mes études de biologie, j'ai l'air fin: j'avais cru comprendre qu'en tant qu'Homo sapiens, on était omnivore, et non pas riendutoutivore... Bah, c'est p'têt pour ça que j'ai pas pu les continuer, d'ailleurs!

      M'enfin, parler dans un même journal d'équilibre, et de (par ex.) "plus jamais [de viande]", ça n'est pas un petit peu antithétique? Et au fond, n'est-ce pas le même processus: en réponse à un comportement extrême (trop gras/sucré/salé/protéiné/huildepalmysitifié et pas assez d'activité physiques/diversité/etc.) s'enferrer dans un autre comportement opposé mais également extrême? Par analogie, ce serait comme par ex. passer du tout MS/Windows à... gNewSense et que du GNU? – ça, vu qu'on discute nourriture, c'est pour nourrir le troll du 'di.

      • [^] # Re: But ?

        Posté par . Évalué à 6.

        Ce n'est pas à vie ! C'est une cure, une diète, une préparation du corps (je n'ose dire réparation), sur une courte période (un mois). Et pas d'extrémisme, simplement du raisonnable ensuite : non j'adore trop la viande pour ça :p Mais pas plus qu'il n'en faut, ça jamais plus.

        Tiens, une rigolote : tu veux hérisser les cheveux d'un végétarien (-rien, et -lien, pour les deux ça marche, là) ? tu leur dit que dans le vin, il y a une petite proportion de sang de boeuf possible ! (coupe autorisée en france, alors que la france était un des pays les plus restrictifs sur les coupes du vin et le vieillissement artificiel, ça a changé maintenant, nous aussi on peux "copeaux de bois, et toussa"). Bref, sort à un végétalien que dans le vin il y a un peu de sang de boeuf !! :-) :-) :-)

        • [^] # Re: But ?

          Posté par . Évalué à 5.

          dans le vin il y a un peu de sang de boeuf

          J'ai cherché un peu, (les infos sont rares, beaucoup de blabla sur les forums végétariens) et surtout parlé avec un ami qui touche un peu dans le domaine (le domaine, ha ha).
          Le sang de boeuf est utilisé dans la vinification depuis l'antiquité au même titre que le blanc d'oeuf, la gélatine (os ou peau d'animaux), la caséine (lait) ou du chitin (coquilles de crabes ou d'huîtres) en tant que clarifiant, par coagulation.
          Le sang a été interdit pendant la crise de la vache folle mais serait, à priori, à nouveau autorisé.

          • [^] # Re: But ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Alors perso je connaissais le blanc d'œuf, mais il est à noter que tous ces moyens servent à clarifier le vin, et que donc on filtre le résidu coagulé… Donc il ne se retrouve pas dans le produit final.

            • [^] # Re: But ?

              Posté par . Évalué à 6.

              Et est-ce qu'on rend le sang au bœuf à la fin ?

              Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: But ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        avoir une quantité aussi minime de laitages, ce n'est pas choisir de privilégier sa future ostéoporose, comme le tabac son cancer?

        Ce qui est certain, c'est qu'on surestime les bienfaits du lait et que l'on sous estime sa nocivité. On trouve TOUS les apports des produits laitiers ailleurs (idem pour tous les produits d'origine animale). La seule chose qui peut manquer, c'est la B12, et encore, y'a débat.

        Prochainement, je vous proposerai peut-être un commentaire constructif.

        • [^] # Le lait, c'est pour les veaux !

          Posté par . Évalué à 5.

          Tout à fait. Le lait, c'est pour les veaux !
          Les vaches n'en consomment pas et n'ont pas de problème d'ostéoporose !

          • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

            Posté par . Évalué à 10.

            Tout à fait. Le lait, c'est pour les veaux !

            Et les oeufs c'est pour nourrir le poussin. Et les pommes de terres, c'est pour nourrir le germe de la future plante... A partir dans des raisonnements comme ça, on ne mange plus rien.

            Le lait, caybon, buvez-en.

            • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

              Posté par . Évalué à 0.

              yes mais perso j'estime que j'ai fait fait suffisamment le fou, maintenant c'est bon, stop. D'autres ont été sérieux plus tôt. A raison ou à tord, peu importe. "on ne mangerai plus rien" ben c'est ce qu'il faudrait en fait, peut être. De bonnes rations d'astronautes pour tout le monde, heu non pour moi, tout les jours, et un vrai repas de temps en temps. Le nécessaire comme carburant, bien équilibré et sans toxines, rien de plus Et ça résoudrait bien des soucis, pas qu'individuels. Mais n'ayant pas ce courage, je me contenterai de ce detox puis de faire mieux au quotidien.

              Après vous être marrer sur le journal, tant mieux, vous y reviendrez à ces deux trois mots clefs ;)

            • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

              Posté par . Évalué à 7.

              Y-a-t-il beaucoup d'animaux qui continuent de téter leur mère (ou les mères d'une autre espèce) après être devenus adultes ?

              Le lait est une aberration pour des individus sevrés, ou une gourmandise. Prendre du lait transformé (fromage blanc, fromages, yaourts) est bien plus profitable pour notre corps. Attention, ce sont des aliments riches.

              Le lait, caybon, buvez-en.

              Puisque c'est si bon le lait de vache, pourquoi ne nourrit-on pas exclusivement les p'tizenfants au lait de vache et pourquoi doit-on, lors des premières années, leur donner du lait maternelle afin qu'ils ne souffrent de carences ? P'têtre parce ce que ce sont pas des veaux.

              Si le lait c'est si bon alors pourquoi les 70% de la population mondiale fait une intolérance au lactose ?

              La pub, caybien, croyez-y.

              The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

              • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Puisque c'est si bon le lait de vache, pourquoi ne nourrit-on pas exclusivement les p'tizenfants au lait de vache et pourquoi doit-on, lors des premières années, leur donner du lait maternelle afin qu'ils ne souffrent de carences ? P'têtre parce ce que ce sont pas des veaux.

                Pour les raisons de contact mère/enfants (les battements de cœurs calment l'enfant) et de meilleur comptabilité vu que c'est de la même espèce, sans compter la transmission d'anticorps etc (et malheureusement quelques produits toxiques...). Mais des tas d'enfants n'ont pas de lait maternel c'est pas pour ça qu'ils ont des probs...

                Si le lait c'est si bon alors pourquoi les 70% de la population mondiale fait une intolérance au lactose ?

                Parce que 70% de la population mondiale n'as pas accès au lait dans ses premières années et donc ne peut pas créer ce qu'il faut pour assimiler le lait de vache?

                • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Parce que 70% de la population mondiale n'as pas accès au lait dans ses premières années et donc ne peut pas créer ce qu'il faut pour assimiler le lait de vache?

                  Les vaches sont présentes dans beaucoup de continent, l'accès au lait de vache n'est pas un problème. Le fait est que dans beaucoup de pays on utilise le lait de vache comme un élément à transformer (lait caillé, kéfir, fromage…) et non comme une boisson.

                  Pourquoi ?

                  • Parce que ça se conserve (le lait stérilisé UHT n'a pratiquement rien à voir avec du lait).
                  • Parce que sa valeur nutritive est différente et que c'est assimilable par notre organisme.

                  Par exemple le fromage blanc est du lait « digéré » par la présure. Si tu as l'occasion de manger du vrai fromage blanc fermier, je t'invite à le faire. Tu n'en mangeras pas beaucoup car tu vas vite t'apercevoir que ça a bien plus de valeur nutritive que son équivalent en volume de lait UHT.

                  Les messages de santé et de nécessité de boire du lait n'ont qu'un but commercial (et aussi destiné à qu'un beau morceau de notre agriculture ne se casse pas la gueule), rien d'autre.

                  Les 70% de la population qui ne peuvent pas boire de lait de vache ne semblent pas présenter plus de problèmes d'ostéoporose que les 30% qui peuvent en boire.

                  The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                  • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Les 70% de la population qui ne peuvent pas boire de lait de vache ne semblent pas présenter plus de problèmes d'ostéoporose que les 30% qui peuvent en boire.

                    Il me semble même qu'ils en présentent moins, ce qui tendrait à montrer que le lait n'est pas un remède à l'ostéoporose. Sinon, il n'y aurait pas d'ostéoporose dans le monde occidental.

                    Thierry Souccar a écrit un bouquin "vachement" intéressant au sujet du lait.

                    • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Notre source de calcium provient principalement des végétaux, précisément de la partie dont on se sépare lors du raffinement des produits (farine blanches, riz blanc…).

                      C'est assez ironique de voir qu'on nous vante le lait comme source de calcium pour avoir des os solides alors qu'on assimile pas ou très peu ce qu'il contient et que de l'autre côté on nous fourni des aliments qui provoquent des carences. De plus, puisque le lait n'est pas une nourriture que notre corps peut assimiler facilement, il entraîne des complications.

                      J'ai entendu dire par certains que la nourriture majoritairement vendue est de la nourriture de « guerre » : peu adaptée à nos nécessités et traitée dans le seul but de permettre un stockage aisé.

                      The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                      • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                        Ca me rassure de voir que sur linuxfr, il y a aussi des gens qui partagent de l'information non consensuelle sur le lait. Un autre aspect du lait de vache, c'est que les molécules sont très grosses et pas adaptées à l’organisme humain. Il est très lourd à digérer et de fait, peu recommandé aux bébés dont le système digestif est encore en maturation. Heureusement, le lait de maman est lui parfaitement digeste et s'adapte aux besoins du bébés. Comme la nature est bien faite...

                        On pourrait parler aussi du gluten, contenu dans presque toutes les céréales, qui est lui aussi relativement nocif pour l'organisme. D'ailleurs, les allergies ou intolérances au gluten et au lait de vache (malade de cœliac) sont en augmentation constate au niveau mondial.

                        Mon fils de deux ans a été nourri au lait de sa mère puis au lait d'amande, de noisette et lait de chèvre. Et sans gluten pendant ses un an et demi. Il se porte très bien d'un point de vue médical, et contrairement à tous les autres enfants du même age que je connais, il n'a jamais été très malade, juste deux fois où il a été malade pendant deux jours. Il ne chope pas les microbes qui traînent à la crèche.

                        Je ne me permettrai pas d'avancer un lien scientifique de cause à effet, mais perso, je vais continuer puisque chez moi ça marche

                        • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Le lien scientifique, de cause à effet, a établi par les travaux du docteur Jean Seignalet, ancien interne des hôpitaux de Montpellier et pionnier de la greffe d'organe, fondateur du laboratoire d'histocompatibilité de Montpellier. Il est l'auteur de "l'Alimentation ou la troisième médecine", ouvrage absolument remarquable dont je conseille vivement la lecture, fruit d'une recherche validée par ses résultats cliniques à Montpellier.

                          http://www.amazon.fr/LAlimentation-troisi%C3%A8me-m%C3%A9decine-Jean-Seignalet/dp/2868398871/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1299492713&sr=8-1

                        • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                          Posté par . Évalué à 2.

                          On pourrait parler aussi du gluten, contenu dans presque toutes les céréales, qui est lui aussi relativement nocif pour l'organisme.

                          Pour le lait j'ai déjà des doutes, mais alors pour le gluten c'est juste ridicule. Qu'il provoque des réactions chez les gens intolérants/allergiques, d'accord. Mais de là à dire que c'est nocif pour l'ensemble de l'humanité, c'est tirer des conclusions beaucoup trop rapides. Une allergie c'est une réaction trop forte du système immunitaire à quelque chose. Ça veut absolument pas dire que ce quelque chose est nocif. Il existe des gens allergique au bananes, au pommes de terres, au boeuf, au soja...

                          • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                            Posté par . Évalué à 5.

                            « “gluten, contenu dans presque toutes les céréales,”
                            Mais de là à dire que c'est nocif pour l'ensemble de l'humanité »
                            Et ne parlons pas du Dihydrogen monoxyde !

                            PS : oui je sais, je la ressors à chaque fois…

                          • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Lit l'ouvrage recommandé juste au dessus, et fais-toi ta propre opinion. Ou arrête le gluten pendant trois mois et vois si tu te portes mieux. Attention, arrêter le gluten, c'est carrément très dur.

                            Pour être moins expéditif, les avis que j'avais lu sur le sujet (car je n'ai pas lu l'ouvrage du Dr Seignalet) disaient que le gluten à l'origine, n'était pas toxique pour l'organisme. Mais d'une part, on s'est mis à favoriser des céréales à teneur de plus en plus forte en gluten (plus de pain de mie, farine plus facile à travailler), d'autre part, il y a tellement de modification à la céréale que l'organisme ne reconnait plus correctement le gluten.

                            De fait, chez les intolérants ou allergiques, le gluten n'est pas en soi nocif, c'est juste qu'il est incorrectement détecté par le système digestif comme un élément nocif, qui génère une réaction très forte, disproportionnée, et dirigée contre l'organisme lui-même. On parle de maladie auto-immune. Ça donne une inflammation permanente du tube digestif, qui chez de nombreuses personnes (comme moi) reste suffisamment modeste pour que ce ne soit pas dérangeant (à part un ventre légèrement gonflé), mais chez d'autres, peuvent générer des douleurs insupportables. Il y a donc plein d'intolérants légers qui s'ignorent, et qui ont tous le potentiel pour devenir intolérants forts (l'organisme n'aimant pas trop être en situation d'inflammation permanente).

                            Tous les gens qui ont de légers problèmes digestifs (ballonnements, lourdeurs, etc) devraient commencer par arrêter lait et gluten pendant un mois, et voir si il y a des améliorations. On découvrirait que le nombre d'intolérant est bien plus élevé qu'on ne croit...

                            • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                              Posté par . Évalué à 1.

                              « Ou arrête le gluten pendant trois mois et vois si tu te portes mieux. »

                              « On découvrirait que le nombre d'intolérant est bien plus élevé qu'on ne croit... »

                              Et je suggère qu’on fasse ce test uniquement en fin d’hiver/début d’été. Parce que le faire en septembre ce serait embêtant on arriverait à la conclusion inverse !

                            • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                              Posté par . Évalué à 3.

                              Tous les gens qui ont de légers problèmes digestifs (ballonnements, lourdeurs, etc) devraient commencer par arrêter lait et gluten pendant un mois, et voir si il y a des améliorations. On découvrirait que le nombre d'intolérant est bien plus élevé qu'on ne croit...

                              Et les oeufs (albumine), les fruits de mer, les fruits exotiques (ananas par exemple), ... Et ça c'est rien que pour les gens de ma connaissance. Bref la liste est longue alors accuser un aliment en particulier laisse moi rire.

                              D'ailleurs pourquoi précises-tu le gluten des céréales alors que tu cites le lait et pas le lactose ?

                              • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                En effet pour être plus uniforme, je devrai parler de lactose et du gluten, ou bien de céréales, farines, pain, pâtisseries, gâteaux, pâtes, et de lait, fromage, yaourt, fromage blanc, etc. C'est juste que les gens connaissent asses bien les dérivés du lait et sont capables de trouver la deuxième liste toute seule. La première liste est elle trop longue à faire.

                                Concernant les autres allergies à des aliments, il me semble que le pourcentage d'intolérants ou d'allergiques de la population est carrément ridicule par rapport au lactose et gluten. Si je me souviens bien, c'est 80% des allergies alimentaires sont au lactose et 50% au gluten (ca fait donc au moins 30% qui sont allergiques aux deux). Et le gluten comme le lactose font partie de l'alimentation quotidienne d'une très très grande part de français. Je n'en dirai pas autant de l'ananas ou des fruits de mer.

                      • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                        Posté par . Évalué à 2.

                        le calcium ne sert à rien sans vitamine D, présent en grande quantité dans le ... lait et oui

                        Sinon comme source de calcium il y a surtout l'eau que l'on boit qui en contient déjà en grande quantité (il suffit le lire les étiquettes des eaux en bouteilles)

                  • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Pour la transformation du lait, c'est aussi une obligation dans bcq de régions car ils n'ont pas de moyen de stocker du lait au frais (frigo)

                    Mais je suis parfaitement d'accord que le lait UHT n'as pas grand chose a voir avec du vrais lait. J'arrive a manger facilement une dizaines de crêpes avec du lait UHT, mais avec du lait de ferme après 2 je suis H.S.

                    L'agriculture ne tiens pas grâce au lait, car les prix de ventes du lait sont inférieur aux prix de production. (cf l'épandage de 4 millions de litres à Ciney ) Mais l'industrie alimentaire aime bien parler du lait (surtout Danone depuis qu'ils ont décidé de se séparer de leurs marques qui n'étaient pas "bonne pour la santé", même si leurs produits actuels sont pareils)

                    • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      , car les prix de ventes du lait sont inférieur aux prix de production.

                      Alors pourquoi continuent-ils à en vendre / produire ? Comment vivent-ils ? Il me semble que la vente à perte est interdite.

                      • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                        Posté par . Évalué à 3.

                        La revente à perte est interdite... Pas la vente !
                        Donc un agriculteur (ou Sony) peut vendre à perte son lait (ou sa PlaySation 12), mais Carrouf n'a pas le droit de revendre à perte.

                        Quant à la question de leur survie, je dirais que les primes à la vache, et autre primes provenant de la PAC, y sont sans doute pour beaucoup : pour certains éleveurs/agriculteurs/..., c'est ce qui les maintient + ou - à flot

                        • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Quant à la question de leur survie, je dirais que les primes à la vache, et autre primes provenant de la PAC, y sont sans doute pour beaucoup : pour certains éleveurs/agriculteurs/..., c'est ce qui les maintient + ou - à flot

                          Ne se tirent-ils pas une balle dans le pied car le jour ou l'Europe cessent ces subventions comment vont-ils s'en sortir ? Si ça leur coûte de l'argent de vendre leur lait, pourquoi le vendent-ils ? Si demain je me lance dans une activité qui me rapporte moins que ce qu'elle me coûte, et que je survie grâce aux subvention, région, rsa, il me semblerait quelque peu suicidaire de continuer.

                          • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                            Posté par . Évalué à 5.

                            Ils le revendent parce qu'ils ont beaucoup investit dans leur installation et qu'ils préfèrent être saigner lentement en espérant, peut-être, que les lendemains seront mieux.

                            J'ai eu quelques échos de Chambres d'agriculture où, si tu te pointes avec un projet de quelques dizaines de bêtes, on te regarde comme un mendiant. Idem de la part des coopératives laitières, si tu n'as pas tes 600 litres de lait (le chiffre était sûrement plus élevé) journaliers on vient pas te les prélever. Si tu les as en deux jours alors on te fait payer un surplus pour le dérangement.

                            il me semblerait quelque peu suicidaire de continuer.

                            http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/01/20/04016-20110120ARTFIG00796-le-suicide-des-agriculteurs-gangrenent-les-campagnes.php

                            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

              • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                Posté par . Évalué à 2.

                Et encore, tu n'as rien vu:

                http://www.lesoir.be/lifestyle/air_du_temps/2011-02-25/de-la-glace-au-lait-maternel-824474.php

                Mais bon, la cuisine de sa Majesté n'a jamais eu très bonne réputation.

                • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                  Posté par . Évalué à 3.

                  il faut dire que monsieur s'y est mis aussi. et encore, je ne parle même pas de la mousse au chocolat du patron.

                  • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                    Posté par . Évalué à 9.

                    Je te conseille les yaourts au lait d'éleveurs. C'est en production très limitée.

                    Au lait de nos éleveurs

                    The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

              • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                Posté par . Évalué à 8.

                Avant tout, petite précision : je n'aime pas le lait (mais j'adore le fromage). Ce n'est donc pas sur le message que je ne suis pas d'accord, mais avec les méthodes employées dans ton commentaire.

                Y-a-t-il beaucoup d'animaux qui continuent de téter leur mère (ou les mères d'une autre espèce) après être devenus adultes ?

                C'est un argument à la con ! Y'a-t-il beaucoup d'animaux qui font du feu pour se chauffer ? L'homme a su, de par son imagination et son intelligence, développer de nouveaux comportements que ceux des animaux, comportements qu'il a continué à utiliser parce qu'ils étaient les plus adaptés.

                Le lait est une aberration pour des individus sevrés, ou une gourmandise. Prendre du lait transformé (fromage blanc, fromages, yaourts) est bien plus profitable pour notre corps.

                Ref needed

                Puisque c'est si bon le lait de vache, pourquoi ne nourrit-on pas exclusivement les p'tizenfants au lait de vache

                Je ne comprends pas le raisonnement : si c'est bon, alors on devrait pouvoir s'en contenter ? Je ne peux pas répondre à cet argument, faudra d'abord que tu m'explique ce qui te fait penser que, si quelque chose est bon, il est forcément suffisant.

                La pub, caybien, croyez-y.

                Pitoyable. Ici tu tente de rabaisser les opposants à ton raisonnement en disant que, s'ils aiment le lait, c'est FORCEMENT parce qu'ils sont lobotomisés par la pub. Tu pars du principe que l'autre est décérébré. Il est absolument impossible que, s'il mange du lait, ce soit parce qu'il aime ca, ou que, empiriquement, il a constaté que sa journée commençait mieux comme ca, c'est forcément parce que c'est un abruti...
                C'est une manœuvre pitoyable

                • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  Disons qu'en observant les animaux, tu peux voir quelle est leur alimentation naturelle. On part ensuite du postulat que naturelle = bon pour leur santé, et qu'en s'écartant trop de la voie naturelle, on prend des risques qui sont très mal évalués aujourd'hui.

                  Notre système digestif de mammifère date d'il y a quelques millions d'année. Notre alimentation moderne a sérieusement changé dans les 50 dernières années. Le bon sens tend à faire dire que pour ne pas pourrir le système digestif, il vaut mieux lui filer des trucs qui ont fait leur preuve dans les derniers millions d'année que des trucs tout récent.

                  A propos des vertus de toutes les saloperies qu'on nous refile à bouffer, les scandales récents (Mediator, Bisphenol A, Di-Antalgic) montrent quand même la faiblesse des moyens de contrôle qu'on a sur des produits où la nocivité est pourtant avérée. Alors sur des trucs où la nocivité est moins patente car lente à s'activer, imagine le niveau d'information qu'on doit avoir.

                  Sur le lait et le gluten, il existe de l'information scientifique fiable et disponible. Après, les défenseurs du logiciel libre connaisse bien le chemin entre "ca marche et c'est prouvé" et "tout le monde le sait" et encore "tout le monde va en tenir compte".

                  De toute façon, la nocivité du lait serait avérée, publique et officielle que ça ne changerait pas grand chose. L'industrie laitière est là pour veiller aux grains. Comme nos braves éleveurs de porc de Bretagne qui sont en train de tuer lentement leur concitoyens en empoisonnant les nappes phréatiques.

                  • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                    Posté par . Évalué à 3.

                    « Disons qu'en observant les animaux, tu peux voir quelle est leur alimentation naturelle. On part ensuite du postulat que naturelle = bon pour leur santé, et qu'en s'écartant trop de la voie naturelle, on prend des risques qui sont très mal évalués aujourd'hui. »

                    Les animaux de la nature, les vrais, pas les pigeons (obèses soit dit en passant — bah ouai je suis dans un coin de verdure où on croise de vrais pigeons, on fait la différence à leur carrure) qui doivent être les seuls animaux « sauvages » que le citadin de nos jours croise. Je disais donc, les animaux, ceux de la savane, ceux que tu croises en pleines nature, ceux que tu vois dans des reportages animaliers : il sont faméliques et passent 90 % de leur temps à la recherche de nourriture (ou à chercher à ne pas se faire bouffer). Et encore on parle bien souvent d’animaux au régime alimentaire assez peu varié, quand on parle de l’homme on se retrouve vite avec des carences dès que le régime est juste « ce qu’on a sur la main ».

                    Les commentaires de ce journal commence à me gaver grave, tout comme la tendance actuelle : naturel = bon. Put*** de merde, retournez donc vivre dans la jungle avec les papous, allez vivre avec les Touaregs, on en reparle après. Et ne vous étonnez pas de ne pas vivre plus de 50 ans.

                    Moi je reste avec mes pilules, mes vaccins&co, qui me permettent de manger bon (au cas où ça ne serait pas clair : je n’aime pas le McDo, par contre le lait et la viande — naturelle ? vous mangez votre viande crue vous ? — j’aime ça et m’en passerai pas) et de vivre vieux ET en bonne santé.

                    Put*** c’est bien des réflexions d’éco-con¹ ça, installé confortablement dans son canapé, inconscient de la chance qu’il a. La nature c’est pas juste les oiseaux qui chantent. La nature c’est pas lors de votre promenade dominicale « à la foret » que vous la rencontrez (bah oui… pas trop dur la promenade après que nos aïeux aient fait le ménages).

                    ¹ Le prend pas mal, c’est pas spécialement dirigé contre toi… enfin… pas seulement… enfin… si… tu peux le prendre mal en fait… 0:)

                • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ref needed

                  Pourquoi crois-tu que pour faire du formage blanc, on prélève la présure dans les sucs gastriques des veaux non-sevrés ? Je t'aide, un changement s'opère après le sevrage.

                  Pitoyable. Ici tu tente de rabaisser les opposants à ton raisonnement en disant que, s'ils aiment le lait, c'est FORCEMENT parce qu'ils sont lobotomisés par la pub.

                  Ce que je dénonce est le discours publicitaire qui est rentré dans les mœurs et que l'on fait passer comme vérité scientifique. Il n'ai jamais fait référence au fait d'aimer ou non le lait.

                  The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

              • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                Posté par . Évalué à 4.

                Dans le lien que tu cite : A titre d'illustration, 90% des européens du nord possèdent aujourd'hui la mutation génétique qui les rend tolérants au lactose Comme quoi on s'habitue à tout.

                Tu ne fais pas partie des heureux élus, tant pis pour toi, Darwin l'avait prédit seuls les plus forts survivront

                • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ai-je écrit que je suis intolérant au lactose ?

                  The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

              • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Ce n'est pas l'avis de cette personne que j'ai plus tendance à croire que toi : http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1018

                • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Il y a aussi cet article du même auteur : Que penser de l’agriculture biologique et des aliments Bio ?, où l'auteur pare l'agriculture biologique des attributs de la biodynamie pour jouer sur les « énergies cosmiques » et autres « sorcelleries » afin de démontrer que l'agriculture biologique est principalement du vent.

                  Idem pour la section concernant les pesticides de l'agriculture conventionnelle que l'on peut allégrement réduire à :

                  • le danger qu’ils [les pesticides] présentent doit être minimisé autant que possible.
                  • Toutefois, l’exposition à ce danger n’est importante que pour les agriculteurs qui ne prennent pas assez de précautions lors de l’épandage.

                  Un article critique condensant les propos de l'auteur : http://www.bastamag.net/article1051.html

                  The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                  • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                    Posté par . Évalué à 2.

                    « Il y a aussi cet article du même auteur : Que penser de l’agriculture biologique et des aliments Bio ?, où l'auteur pare l'agriculture biologique des attributs de la biodynamie pour jouer sur les « énergies cosmiques » et autres « sorcelleries » afin de démontrer que l'agriculture biologique est principalement du vent. »

                    Pour ceux qui seraient intéressés, faites l’effort de lire l’article au-delà des deux premiers paragraphes, théthis ne lui rend pas du tout justice et il est très intéressant au demeurant. D’autant plus si cette phrase vous fait rigoler : « Cette idée selon laquelle les produits naturels présenteraient des risques égaux aux molécules chimiques diffusées dans les sols et l’atmosphère depuis 60 ans laisse tout simplement perplexe ! »

                    • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Il y a des choses intéressantes mais aussi des erreurs volontaires, en plus du fait de réduire l'agriculture biologique au courant biodynamiste. Par exemple il utilise assez souvent AB pour qualifier l'agriculture biologique en générale alors que AB est un label, il le présente d'ailleurs en tant que tel et précise même que c'est une marque.

                      Un texte certes intéressant mais assez peu impartial, ce qui est gênant lorsqu'on prétend dénoncer les pseudo-sciences par un raisonnement scientifique.

                      Si je devais conclure sur les motivations de l'auteur, je dirais qu'il défend un modèle agricole qu'il a aider à mettre en place plus qu'il ne cherche à établir des faits scientifiques.

                      The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

            • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

              Posté par . Évalué à 1.

              Et les œufs c'est pour nourrir le poussin. Et les pommes de terres, c'est pour nourrir le germe de la future plante... A partir dans des raisonnements comme ça, on ne mange plus rien.

              Tes deux exemples sont des exemples de consommation par un embryon de réserves nutritives. Or le veau n'est plus au stade embryonnaire ! Ce ne sont donc pas des exemples comparables à la relation nutritive de la vache avec son veau.

            • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

              Posté par . Évalué à 2.

              A partir dans des raisonnements comme ça, on ne mange plus rien.

              Les fruits non ? En tout cas ceux dont le but est de disséminer les graines par l'intermédiaire des animaux frugivores.

          • [^] # Re: Le lait, c'est pour les veaux !

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            Les vaches n'en consomment pas et n'ont pas de problème d'ostéoporose !

            Les vaches passent à l'abattoir avant d'avoir de l'ostéoporose...

      • [^] # Re: But ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        avoir une quantité aussi minime de laitages, ce n'est pas choisir de privilégier sa future ostéoporose, comme le tabac son cancer?

        Les idées reçus et le lobbying des industrielles du lait est trop présent. Les produits laitiers sont indigestes (le lait principalement), favorise les allergies. Quand au calcium pour contrer l'ostéoporose et pour avoir de grand enfants sont, d'après mes recherches, une connerie. Par exemple dans les pays asiatiques où ils consomment peut de produits laitier il y a moins d'ostéoporoses alors que dans les pays nordiques le taux est le plus élevé en Europe et bizarrement ça serait eux qui consomment le plus de produits laitier. Une pub qui me rend dingue sur le sujet, c'est les trois femmes qui vont faire du ski et une sort de son bonnet l'idée qu'il faut qu'elle mange 3 yaourts par jour pour avoir son quota de calcium...

        et privilégier autant de thé, c'est pour limiter la quantité de caféine ?-p Ou pour diminuer les excitants et la dépendance peut-être?

        Le thé contient de la théine qui est un excitant. Ensuite tout dépend de chacun et de la réceptivité à la théine. Accessoirement le thé limiterait la fixation du fer.

        Born to Kill EndUser !

        • [^] # Re: But ?

          Posté par . Évalué à 8.

          Le thé contient de la théine qui est un excitant.

          Le thé contient de la théine, qui est en fait un autre nom pour la caféine.

        • [^] # Re: But ?

          Posté par . Évalué à 6.

          « Par exemple dans les pays asiatiques où ils consomment peut de produits laitier il y a moins d'ostéoporoses alors que dans les pays nordiques le taux est le plus élevé en Europe et bizarrement ça serait eux qui consomment le plus de produits laitier. »

          Et tu crois que si je ne bois pas de lait j’aurais les yeux bridés ?

        • [^] # Re: But ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Mouai (concernant les pays asiatiques).

          Peut-être que c'est des conneries, mais quand je suis allé au Vietnam pour quelques mois, j'ai remarqué que la plupart des gens (~90%) que j'ai rencontré avait des dents pourris.

          Je n'ai pas pu m'empêcher de penser que : Dents pourri = manque de de calcium = manque de laitage.

          Mais bon, c'est peut-être dû à autre chose. Si oui, merci de me le dire.

          • [^] # Re: But ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Cela tient en 2 mots : hygiène dentaire.

            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

            • [^] # Re: But ?

              Posté par . Évalué à 2.

              J'oublais. Il y a aussi des carences alimentaires qui peuvent conduire à avoir des dents pourries.

              The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

            • [^] # Re: But ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Je serais d'accord si...

              La plupart des personnes que j'ai rencontré au Vietnam était plutôt de classe moyenne, voir supérieur. Donc, pas de problème d'argent pour aller chez le dentiste par exemple. Ils se lavent régulièrement les dents et vont se faire ausculter les dents. En plus, parait-il que la sécu locale rembourse très bien les machins dentaires (et tout ce qui touche aux yeux également... Tout le contraire d'ici quoi).

              Non, franchement, j'opterai plutôt pour une carence alimentaire.

              Bon, ceci dit, leurs fruits et légumes sont bourrés de machins chimique. Ça ne m'étonnerais pas non plus que cela y soit étranger.

          • [^] # Re: But ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Tiens c'est bizarre je croyais que les dents c'était le fluor.

            Attention une idée reçu et un lobbying industriel se sont dissimulés dans la phrase précédente, serez-vous les retrouver ?

            Born to Kill EndUser !

            • [^] # Re: But ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Une faute d'orthographe s'est glissée dans son commentaire, saurez-vous la retrouver ?

    • [^] # Re: But ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Ben en général, avant le problème, il y a les signaux... Si tu fais du vélo alors que la tête tourne un peu... forcément tu va pas aller loin :p

      Le but est la detoxification du corps, donc. Et ce régime permet cela en douceur (pas de manque, pas d'hypoglycémie, bref pas d'extrémisme). D'ailleurs mon toubib, que j'ai consulté hier (à cause de l'angine) m' a dit tel quel "c'est exactement ce qu'il convient de faire". Pas d'extrème non plus dans l'autre sens : c'est sûr que vouloir faire un paris-brest en vélo en pleine détox serait inconscient!

      • [^] # Re: But ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Oui, avant un Paris-Brest, rien ne vaut un Paris-Brest !

      • [^] # Re: But ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ben en général, avant le problème, il y a les signaux... Si tu fais du vélo alors que la tête tourne un peu... forcément tu va pas aller loin :p

        Oui, c'est pour ça que je fais attention : si j'ai faim au moment de partir, je prends par sécurité deux barres de chocolat, une chocolatine ou un chausson aux pommes. Donc ce genre diète est tout simplement incompatible avec mon activité, je serais contraint de la rompre après moins d'une journée.

        • [^] # Re: But ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          moi j'ai toujours un paquet de BN dans mon cartable

          • [^] # Re: But ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            C'est incompatible avec l'usage du poste-bagages, ça, à moins bien sûr d'aimer les miettes de bichocos.

          • [^] # Re: But ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Oooohhhh. Et en tant que fan de BN qu'as tu pensé de la nouvelle forme raivolutionnaire avec le sourire découpé dans le biscuit ? Pour ou contre ?

        • [^] # Re: But ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          wahoo ...
          Et si tu te lances dans une rando pour la journée .. tu prends une choucroute ...

          En fait soit tu es ultra sec ... soit tu t'inquiète pour pas grand chose.

          Une chose qui se fait beaucoup dans une préparation vélo et de partir avant le petit déjeuner pour un circuit d'une à deux heures. Un vrai circuit vélo ou tu travailles, ou tu transpires et il n'y a rien de tel pour te mettre en forme pour la journée.

          Bien sur, il ne faut pas forcer au premier essais, mais cela passe sans soucis au bout de quelques tours et l'hypoglycémie n'est jamais survenu en ce qui me concerne ... Donc pour se lancer dans une diète comme celle-ci, il suffit d'y aller progressivement.

          • [^] # Re: But ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Je connais des gens qui ont randonné pendant une semaine, à jeun. Alors, c'est sur que tu ne fais pas le même niveau d'effort physique et d'intensité mais ça restait quand même de la randonnée avec vrai effort.

            Je le recommanderai à personne, mais c'est intéressant de savoir que l'organisme a bien plus de ressources que ce que l'ont peut penser. En sortant de cette semaine, ils ne se sentaient pas du tout affaibli ou malnutri.

        • [^] # Re: But ?

          Posté par . Évalué à 4.

          je prends par sécurité deux barres de chocolat, une chocolatine ou un chausson aux pommes

          Rien de très gras ou de très indigeste. Est-ce un régime pour sportif ou pour gourmand ?

          Quand je pars et qu'il me faut prendre des réserves, je prends des fruits secs ou à coques (qui sont aussi le plus souvent secs). Cela a un rapport énergie/poids qui est très intéressant. Puis lorsque je sais que c'est pour quelques jours, genre camping, j'emporte du pain d'épice au miel pour mon petit déjeuner, mes pauses ou mes coups de fringales.

          Ça, puis des céréales (couscous d'épautre ou blé complet), graines germées (lentilles, haricots mungo, avoine), des algues et du tofu. Et, parce que je ne suis pas végétarien, du fromage et du saucisson. Sans oublier le pain, bis ou complet bio.

          Ça change de la RCIR (Ration Combat Individuelle Réchauffable) dont j'ai eu l'habitude pendant des années et qui m'a inspiré pour mes menus spéciaux « soyez autonomes avec peu de d'encombrement et de poids ».

          Le seul problème est l'eau qui a un poids et un encombrement vraiment non négligeable.

          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

          • [^] # Re: But ?

            Posté par . Évalué à 3.

            je plussoie les graines germées, c'est rigolo à faire et à la portée de n'importe quel blaireau. en plus on peut briller en société avec !

            (bon par contre je trouve les céréales germées totalement fadasse, mais bref)

            • [^] # Re: But ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Oui c'est fadasse mais ça vaut bien plusieurs barres chocolatées. On les mange quand elles sont gonflées après quelques heures de trempage, pas besoin d'attendre deux ou trois jours.

              C'est sûr qu'on ne mange pas ça par gourmandise. :)

              The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

            • [^] # Re: But ?

              Posté par . Évalué à 10.

              JE NE MANGE PAS DE GRAINES!

          • [^] # Re: But ?

            Posté par . Évalué à 10.

            Le seul problème est l'eau qui a un poids et un encombrement vraiment non négligeable.

            T'as essayé l'eau déshydratée ?

            • [^] # Re: But ?

              Posté par . Évalué à 4.

              On se demande d'ailleurs pourquoi l'eau déshydratée est utilisé par les enfants lors de leurs dinettes puis abandonner en grandissant.

    • [^] # Re: But ?

      Posté par . Évalué à 3.

      D’après ce que j'ai compris, c'est un régime pour une période de jeun de 30 jours, une fois par an et non pas un régime alimentaire "pour tous les jours".

      Et effectivement, il va falloir réduire l'activité physique pendant cette période il me semble. Je suis pas un grand sportif, mais je fais du sport 3 a 4 fois par semaines, parfois assez intensément et je me vois pas du roller de vitesse ou du ski de fond avec deux figues et un thé dans le ventre...

    • [^] # Re: But ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Et ce que, a priori, à la lecture des premiers commentaires sur la tribune, ce que j'aurai aussi signaler en gros :

      il ne s'agit d'un régime pour toutes et tous pour maigrir !

      voili, vala ...

      • [^] # Re: But ?

        Posté par . Évalué à 1.

        une cure, une diète, une préparation du corps (je n'ose dire réparation), sur une courte période (un mois)

        Ah, ça ne m'apparaissait pas clairement, notamment par absence de durée de la cure (sauf dans un item par rapport à la viande), et confusion possible avec "La suite: continuité de la cure". Et indiquer ce que n'est pas cette cure n'est pas exactement pareil que de dire ce qu'elle est – ce que tu viens de faire. Merci de cette précision :-)

        Note que je ne suis pas allé voir les différents liens (mea culpa), et que je m'inquiétais avant tout de l'avenir des contributeurs de DLFP, bien sûr...

        • [^] # Re: But ?

          Posté par . Évalué à 1.

          ha ben inquiètes toi pour d'autres alors :)

  • # Healthy Hacker

    Posté par . Évalué à 5.

    Ca me fait penser à une conférence ovni durant la RubyConf 2010 : La conférence "Healthy Hackers!" de la RubyConf 2010

    In engineering we apply systematic thinking to business and technical problems. This skill is also present in other fields, and with domain specific knowledge we can apply the same systematic thinking to other parts of our lives. We will talk about dietetics and nutrition for hackers, and how choosing your diet is like choosing your software libraries, including evidence-based analysis, library/project implementation, and testing. Find out how to hack your diet and pick a nutritional regiment that's healthy appropriate for you!

  • # Danger, restriction cognitive

    Posté par . Évalué à 9.

    Et tu fais comment quand tu reprends une alimentation normale et équilibrée ?
    Parce que tu risques de reprendre facilement 10 ou 15 kilos

    à moins d'avoir fini à l'hosto avant suite à la fonte musculaire, l'hypoglycémie, les carences en protéines, vitamines, etc ...

    • [^] # Re: Danger, restriction cognitive

      Posté par . Évalué à 4.

      Perso, je n'ai pas suivi ce genre de régime pour perdre un peu de poids (du gras surtout) il y a quelques années, en sortant de l'adolescence.

      Mais j'imagine que, comme moi, il va adapter son régime alimentaire habituel pour éviter justement de repartir en flèche dans la reprise de poids, et finalement, être plus gras qu'au départ. Alterner poisson et viande, manger plus de fruits-légume à la place de trop de sucre, etc...

      Et pour les efforts physique, j'imagine également qu'il adapte ses activités à son régime de un mois. Après, c'est vrai que ça fait un peu light quand même. Perso, si je saute le petit déjeuner, je me tape systématiquement une crise d’hypoglycémie.

      De toute manière, j'ai lu en diagonale mais bon, je crois que c'est plus pour purifier le corps que pour une réelle prise de poids.

      • [^] # Re: Danger, restriction cognitive

        Posté par . Évalué à 1.

        Clair.

        les mtos clefs dans l'ordre "je suis un sportif et j'assure" ? régime normal, comme d'hab. Eau de mer distil quinton ... de 4 à 6 ampoules par jour avant un gros entrainement ou un compet'. Et jus d'orge : avale et tu verra après trois jours

        ha ben c'est sûr vu sous l'angle sport, c'est plus le même niveau :-)

        • [^] # Re: Danger, restriction cognitive

          Posté par . Évalué à -1.

          Pour le sport c'est pas super conseillé ce régime, ça manque cruellement de protéines. Tu dois sûrement perdre du gras mais aussi pas mal de masse musculaire, et ça n'a aucun intérêt. Perdre du gras (maigrir) != perdre du poids.

          En omettant le côté "purification", le régime protéiné parait beaucoup moins traumatisant pour le corps.

          Mais ayant déjà fait des régimes de type jeûne, on ne peut pas nier le plaisir ressenti après quelques jours.

  • # Putain, 10 ans !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    René Quinton est un biologiste français, dont les travaux [...] ont largement été testés et reconnus au début du siècle.

    Sans vouloir balancer, ça fait désormais plus de dix ans qu'on est entré dans le 21e siècle.

    Adhérer à l'April, ça vous tente ?

  • # Ça sent mauvais…

    Posté par . Évalué à 10.

    Par curiosité j'ai été voir la page Wikipedia dudit André Gernez. C'est tout a fait édifiant…
    Un exemple :
    « Le SIDA: dès 1986, André Gernez posait que le SIDA est une maladie digestive53, essentiellement liée à la pratique de la sodomie. »

    En fait l'article de Wikipedia n'est pas neutre et balance des pseudo-référence/justification sur tous les délires de Gernez (cf. la théorie de l'ultra-lumière). Il n'y aucune référence (hormis un article de Nature de 1967) à des publications et études scientifiques sur les théories avancées par ce type.

    • [^] # Re: Ça sent mauvais…

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    • [^] # Re: Ça sent mauvais…

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Prenons garde à ne pas en tirer un jugement un peu sommaire ; surtout s'il devait porter sur la méthode de jeûne ? Nul n'est parfait. Et si certaines des théories de ce docteur sont fumeuses, d'autres peuvent néanmoins être raisonnable. Un exemple : une large part de la population s'accorde à considérer comme « sentant mauvais » nombre de preoccupations de l'UMP-FN. Mais ce n'est pas parce que ce parti déclare qu'il faut lutter contre le chômage que cette volonté aussi est mauvaise. Donc, même si ce docteur fait parti de la secte des …, vote pour le …, à déclarer que …, commis tel ou tel crime, etc, cela ne doit pas nécessairement amener à des a priori sur toutes ces idées.

      En tous cas, par des sources apparemment indépendantes, on entend fréquemment parler du bénéfice de jeûnes réguliers et plus ou moins prolongés et intense sur la prévention du cancer. Après, la cure de tankey, la durée de 1 mois, bref tous les détails du protocole peuvent n'être que des élucubrations non éprouvées scientifiquement. Il n'en reste pas moins que l'idée fondamentale apparaît censée au regard des connaissances actuelles. Toutefois, comme beaucoup d'autres commentateurs, il me semble qu'un mois complet d'un tel régime paraît quelque peu excessif.

    • [^] # Re: Ça sent mauvais…

      Posté par . Évalué à 2.

      André Gernez est aussi le père de la théorie des cellules-souches, qui n'est plus contestée par personne, et lui a permis de comprendre le mécanisme de la cancérisation, et, par suite, d'élaborer un protocole de prévention active du cancer, efficace et peu coûteux.

      Un documentaire intitulé "le scandale du siècle" a été réalisé sur ce médecin pionnier.

      • [^] # Re: Ça sent mauvais…

        Posté par . Évalué à 3.

        Bonjour,

        Je ne connais absolument pas le bonhomme, mais vu la (très) longue liste des sujets sur les quels il a bossé. J'ai un peu l'impression qu'il a utilisé la méthode "shotgun" alors bon, pas étonnant qu'il ai tombé juste une ou deux fois...

        • [^] # Re: Ça sent mauvais…

          Posté par . Évalué à -2.

          C'est un exemple du génie français comme on n'en fait plus. Il faut voir le documentaire pour comprendre.

  • # Solution effecicace

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Choppez un ver solitaire, c'est bien plus efficace.

    Vous pouvez manger tout ce que vous voulez sans vous poser de questions, et vous ne grossissez pas.

    Envoyé depuis mon lapin.

  • # Quelle horreur !

    Posté par . Évalué à 10.

    A lire ça, j'ai bien envie d'un bon petit repas de chez moi :

    • un peu de foie gras en entrée, sur pain toasté ;
    • ensuite un traditionnel cassoulet (attention, un vrai : confit et saucisse maison, cuisson longue etc.) ;
    • un plateau de fromage sur lequel on n'oubliera pas le Cantal, le Roquefort, et pourquoi pas quelques chèvres des Pyrénées, voire même un petit brebis Basque. En ce moment un accompagnement mâche/roquette est parfait ;
    • en dessert, c'est selon, mais une crème Catalane maison ça marche toujours.

    Je laisse les vins à l'appréciation de chacun, mais pour faire régional on peut imaginer un blanc demi-sec sur le foie-gras (Gaillac ?) qui sera aussi sur le fromage. Pour le cassoulet, si on reste régionnal un Madiran sera très bien. Si on aime moins la rondeur et plus les visn chaud, on peut taper sans soucis dans un Corbière ou autres Languedoc (petit faible en ce moment pour les St-Chinian par exemple). Pour le dessert, il y a les amateurs de bules (on peut ouvrir une Blanquette de Limoux) ou de vins doux (pourquoi pas un Jurançon ?)

    Voilà, ça ira mieux, parce que rien qu'en lisant ton truc, j'ai bien dû perdre 500g :)

    Bon ap' !

    • [^] # Re: Quelle horreur !

      Posté par . Évalué à 6.

      Alors pour moi, ce sera chateaubriand de beuf, pomme de terres a la sarladaise et tarte au sucre!

      • [^] # Re: Quelle horreur !

        Posté par . Évalué à 1.

        Bœuf, aye!

      • [^] # Re: Quelle horreur !

        Posté par . Évalué à 1.

        Un big mac, une grande frite et un grand coca pour la une !

        • [^] # Re: Quelle horreur !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Tu veux te nourrir chez Macdo alors qu'ils ont réduit les portions ? :)

          Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

      • [^] # Re: Quelle horreur !

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Le samedi 05 mars 2011 à 20:27 +0100, maxix a écrit :

        Alors pour moi, ce sera chateaubriand de beuf, pomme de terres a la sarladaise et tarte au sucre!

        miam !

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 10.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: hamburgers, pizza et bière

      Posté par . Évalué à 6.

      Pour moi le problème est plus dans les plats préparés par l'industrie alimentaire (hamburgers et pizzas entre autre) qui incluent généralement quelques ingrédients supplémentaires non souhaitables. Et même quand la liste des ingrédients est correcte, on est jamais sur de la qualité…

      Une pizza ou un hamburger maison aucun problème.

  • # Question con.

    Posté par . Évalué à 2.

    T'as quel âge ?

    Tu sais que le protocole de prévention active du Docteur Truc n'interdit pas les viandes, ni le poisson ? En gros, avec ton régime 'adapté', tu te mets en carence pour une raison probablement farfelue. Soit. Good luck with that.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.