Journal A quand CentOS 5.2 ?

Posté par (page perso) .
Tags :
0
24
mai
2008
RHEL 5.2 vient de sortir. Comme à son habitude et du fait de son respect des logiciels libres, Red Hat fournit les sources. Et c'est là qu'on se demande, quand est-ce que CentOS 5.2 sera disponible?

Dans l'url ci-dessous, on y explique simplement le processus de création de chaque nouvelle version de CentOS. Pour les gens pressés qui veulent une date, l'auteur indique que CentOS 5.1 est arrivée 3 semaines et demi après RHEL 5.1. On peut donc estimer l'arrivée de CentOS 5.2 pour la mi-juin. Bien sûr, ceci est à prendre avec des pincettes, car, comme le rappelle l'auteur, les contributeurs à CentOS sont avant tout des bénévoles.

L'article du blog : http://misterd77.blogspot.com/2008/05/centos-52.html
  • # bof

    Posté par (page perso) . Évalué à  -7 .

    Si CentOS venait à disparaître, je serais le dernier à pleurer. Franchement, le pompage sans rien apporter, juste pour récupérer tout le boulot de red hat sans rien leur verser, c'est complètement contraire à l'esprit du libre, même si libre l'autorise.
    • [^] # Re: bof

      Posté par . Évalué à  10 .

      Oui enfin sauf que généralement, quand t'achètes du Redhat c'est principalement pour le support. L'esprit du libre c'est aussi de dématerialiser le logiciel pour gagner sur le support.
      • [^] # Re: bof

        Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

        c'est quand même foireux ce principe. Le logiciel libre est basé sur le partage du code source, sa réutilisation et sa diffusion "libre". Si on reste dans l'esprit, le support devrait être aux mêmes conditions : support sous la forme de documents et MAJ publics, distribuables à tous et tout le tralala sans "service premium".
        Bref, la base technique est "libre" mais bon au final le bousin n'est pas vraiment totalement dans l'esprit.
        C'est un peu comme certaines sociétés qui te propose une bdd "libre" et te vendent les outils autour (qui sont aussi utile voir plus que la bdd en soit) et des modules "spéciaux" qui enlarge ton penis. En gros ces entreprises utilisent le libre comme un "apppât", un espèce de produit d'appel pour te vendre en réalité autre chose.
        C'est marrant le nombre d'exemple, ca me rappel un groupware dont la fonctionnalité la plus prisée est payante (un connecteur pour... vous avez devinez).
        • [^] # Re: bof

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          Non seulement n'importe qui a accès aux RPMS sources des RHEL (sans quoi le projet CentOS aurait du mal à exister) mais un service de support est franchement difficilement comparable à l'édition d'un logiciel propriétaire apportant des fonctionnalités à un logiciel libre.
          Citons des noms :
          - pour la base de données, je parie que tu pensais à Postgres+ fourni par EntrepriseDB dont le seul module propriétaire est celui qui permet de convertir les requêtes prévues pour Oracle pour PostgreSQL.
          - pour le groupware, je ne vais pa tous les citer car ils proposent tous le connecteur pour Outlook de manière payante, surtout pour des raisons légales, à ma connaissance.
          • [^] # Re: bof

            Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

            mais un service de support est franchement difficilement comparable à l'édition d'un logiciel propriétaire apportant des fonctionnalités à un logiciel libre.
            Je suis bien d'accord que c'est différent. Ca n'empêche que les principes de base "éthiques" des logiciels libres peuvent également s'appliquer au support.
            - pour la base de données, je parie que tu pensais à MySQL.
            - pour le groupware, je ne vais pa tous les citer car ils proposent tous le connecteur pour Outlook de manière payante,. Oui le modèle économique est bien rodé.
            surtout pour des raisons légales, à ma connaissance. source ?
            • [^] # Re: bof

              Posté par . Évalué à  5 .

              Ca n'empêche que les principes de base "éthiques" des logiciels libres peuvent également s'appliquer au support.

              Lorsque tu demande une nouvelle fonctionnalité sur un soft parce que tu en as besoin (c'est une demande particulière), rien ne te garantie qu'elle sera traitée. C'est pareil pour le support, tu peux faire sans et t'appuyer sur la communauté mais tu n'as aucune garantie. Si les entreprises payent des milliers d'euros de licences RedHat, c'est parce qu'en cas de problème elles veulent être sûr d'avoir un interlocuteur, de la même manière que pour être sûr d'avoir une nouvelle fonctionnalité, il faut payer quelqu'un pour la développer.

              Étienne
        • [^] # Re: bof

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Si on reste dans l'esprit, le support devrait être aux mêmes conditions : support sous la forme de documents et MAJ publics, distribuables à tous et tout le tralala sans "service premium".

          Sauf qu'on parle de "logiciel libre", Ca me choquerait que la documentation d'un logiciel libre ne soit pas libre, dans l'esprit, mais des documents de support technique.............

          Chippeur, arrête de chipper !

    • [^] # Re: bof

      Posté par . Évalué à  10 .

      En entreprise, pour certains projet, le support RedHat est important, mais parfois il manque un paquet pour certains projet. Dans ce cas, CentOS fournit des paquet parfaitement compatible et testés sur une copie conforme:

      http://wiki.centos.org/Repositories

      Sinon, même si il ne modifie pas les paquets d'origine, j'ai souvenir de failles de sécurité détecté par la communauté CentOS et remonté à RedHat (plusieurs pairs d'yeux pour améliorer la sécurité toussa).

      Ce ne sont pas des contributions énormes, mais l'impact négatif de CentOS n'est pas si fort. RedHat est surtout utilisé comme assurance sur des projets critiques (là où une indisponibilité fait perdre énormément d'argent et où une assistance permet de réduire cette indisponibilité).

      En gros CentOS est une alternative à Debian ou Fedora (d'autres distrib communautaires).
      • [^] # Re: bof

        Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

        je dirais que centOS est la meilleure publicité poru RedHat.
        Au début, ne voulant pas payer, le support, on installe CentOS, on découvre que c'est une distribution de qualitay (normal: rpm, lfs , /etc/sysconfig, pas de MS du tout etc...) et hop, on franchit le pas vers RedHat.
        • [^] # Re: bof

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Parce que d'autres distributions, Debian (normal[1]: deb, debconf, /etc/default, pas de MS non plus) par exemple, ne le seraient pas ?

          [1] : je ne vois pas le rapport entre RedHat et lfs.
          • [^] # Re: bof

            Posté par . Évalué à  4 .

            [1] : je ne vois pas le rapport entre RedHat et lfs.
            Je pense que ΠαζαΠατα voulait parler de LSB : Linux_Standard_Base et non de Linux_From_Scratch
            • [^] # Re: bof

              Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

              Oui, petite erreur. Pour moi, un linux doit être standard, et vu que ni ubuntu ni debian ne respecte le standard de base de linux...
              • [^] # Re: bof

                Posté par . Évalué à  6 .

                LSB le mal nommé, puisqu'une distrib BSD ou un autre UNIX peut le respecter sans le kernel Linux.

                Tout autant respecté par debian ou ubuntu (il y a des paquets lsb et alien), je ne sais pas ou vous avez vu que ça n'était pas le cas.

                Mais qui n'est pas forcément intéressant de respecté partout (compatibilité binaire, entre arm et x86 ça serait folklo)

                C'est le x86 UNIX extension qu'il devrait s'appeler

                L'extension de certaines commandes est la bien venu (en gros, les améliorations de GNU sur les commandes UNIX)

                Mais c'est à rangé au niveau de freedesktop.org pas de POSIX, i.e. pas un standard mais de bonnes conventions.
                • [^] # Re: bof

                  Posté par (page perso) . Évalué à  -8 .

                  de toutes façons, il n'est possible de faire du ssh uniquement sur des distribution à la redhat/Mandriva/SüSE
                  Désolé,mais jamais je ne ferais du ssh sur une debian , un véritable Δούρειος Ίππος
    • [^] # Re: bof

      Posté par . Évalué à  8 .

      Si le libre l'autorise c'est que c'est dans son esprit ! RedHat ne vient pas pleurnicher quand CentOS leur "pompe tout le boulot" comme tu dis. Au contraire je pense que RedHat apprécie que CentOS soit là pour promouvoir RedHat. Tout le monde n'a pas besoin de payer du support.

      Et puis, rien n'empêche l'utilisateur de CentOS de faire un don à RedHat.
      • [^] # Re: bof

        Posté par . Évalué à  3 .

        >Si le libre l'autorise c'est que c'est dans son esprit !

        Tivo et freebox?
        • [^] # Re: bof

          Posté par . Évalué à  2 .

          Rien à voir.

          Stallman avant qu'internet ne devienne aussi populaire vendait Emacs par correspondance. Maintenant ça ne sert plus à rien vu que tout le monde peut le copier librement sans le moindre coût et il ne s'en plaint pas.

          Bien sur, l'esprit du libre est vu différemment selon l'acteur mais dans le cadre de la vision de Stallman/Free Software, la redistribution du programme et de ses sources quelle qu'elle soit n'est pas une nuisance. La simple existence de la liberté du code est supérieure à toutes les valeurs dans la vision FSF, y compris aussi supérieure à tout critère de qualité, citation de Stallman :

          You see, in the 1980's a lot of us thought that maybe free software wouldn't be as good as the nonfree software, because we wouldn't have as much money to pay people. And, of course, people like me, who value freedom and community said, "Well, we'll use the free software anyway." It's worth making a little sacrifice in some mere technical convenience to have freedom.
          http://www.gnu.org/events/rms-nyu-2001-transcript.txt

          Pour traduire grossièrement, il y dit que pas mal de gens en 1980 pensaient ne pas pouvoir faire des logiciels aussi bons que les propriétaires parce qu'ils n'auraient pas assez d'argent pour payer les développeurs, Stallman leur rétorque qu'il s'en bats les couilles et qu'il utilisera du libre quand même et que le sacrifice en vaux la liberté.

          TiVo enferme le code sur sa plateforme, il ne le libère pas. Le pécher de CentOS est de repackager du code.. libre et de le redistribuer.
          • [^] # Re: bof

            Posté par . Évalué à  2 .

            > Le pécher de CentOS est de repackager du code.. libre et de le redistribuer.

            D'un point de vu légal, CentOS a tout à fait le droit.
            D'un point de vu légal, Red Hat n'est pas obligé de mettre les sources en public (il lui suffit de les mettres à dispositon de ses clients uniquement, ces derniers sont libres de les mettre public).

            D'une certaine manière, ce que fait CentOS (et d'autres) n'est pas cool.

            Mais, Red Hat ne veut pas ratisser large avec RHEL. Red Hat ne veut pas répondre aux besoins des "pauvres" avec cette offre, ne veut pas répondre à ceux qui ne veulent pas de support, etc.
            Red Hat vise avec RHEL presque uniquement les entreprises qui veulent du support (et même les assez grosses entreprises, du moins les riches).
            Pour les autres, Red Hat laisse les autres faire ce qu'il veulent avec RHEL.

            CentOS répond à un besoin auquel Red Hat ne veut pas répondre (pour différentes raisons). Donc CentOS n'est pas en concurrence directe avec Red Hat même si CentOS propose le même produit. CentOS existe "par la faute" de Red Hat de ne pas ratisser large.

            Par contre, Unbreakable Linux d'Oracle (qui n'est qu'un clone de RHEL) a été faite pour nuire à Red Hat, pour piquer des clients de Red Hat. "Mais" ça ne marche pas...

            CentOS est utilisé par des sites "officiels" de Fedora. L'organisation Fedora (sponsorisé par Red Hat) supporte CentOS notamment avec EPEL.

            CentOS répond à un besoin dont ne veut pas s'occuper Red Hat. Du moins Red Hat ne veut pas s'en occuper avec le même "rafinement" qu'il le fait avec RHEL. Ceci a aussi l'avantage pour Red Hat :
            - de simplifier sa communication.
            - d'éviter les coûts de multiplifier son offre pour au final ne pas y gagner grand chose.
            • [^] # Re: bof

              Posté par . Évalué à  5 .

              D'une certaine manière, ce que fait CentOS (et d'autres) n'est pas cool.

              En quoi c'est pas cool ? ils récupèrent tout ce que fait RedHat sans offrir en retour, et ? est-ce que Red Hat donne du code ou de l'argent à tous les projets dont ils font usage ? une pièce maîtresse telle qu'OpenSSH a eu du mal à trouver des fonds ces dernières années et on a pas entendu parler des géants bossant sur du linux (IBM, Novell, RedHat) filer le moindre centime.
              C'est le jeu du libre. Le code est libre, donc le code sera toujours disponible *gratuitement* quelque part redistribué par quelqu'un sauf si les seuls à avoir accès au programme se comptent sur les doigts de tes deux mains et peuvent se faire confiance mutuellement.

              Le libre n'empêche pas de faire de l'argent, mais il empêche bel et bien de se faire de l'argent sur le code lui même. Une fois libre, le code ne se vends pas. Mis à part, justement, dans les cas de double licence (MySQL, Qt..) où l'argent se fait en proposant aux éditeurs du propriétaire d'utiliser du code libre sans ouvrir le leur.
              • [^] # Re: bof

                Posté par . Évalué à  3 .

                > > D'une certaine manière, ce que fait CentOS (et d'autres) n'est pas cool.

                > En quoi c'est pas cool ?

                ne t'inquiète pas, c'est son coté schtroumpf grognon (ou Psyduck / Psykokwak si tu vois le genre). il dit que "c'est pas cool" parce que ça lui déplait, c'est tout, et il tente de t'imposer sa vision du monde par des manipulations mentales Jedi. (bon, canard-Jedi, faut pas exagérer non plus)

                "Red-Hat-va-mourir-si-tout-le-monde-fait-comme-CentOS". ca fait quelques années qu'il la chante et de mon coté je trouve plutot que ca a crédibilisé Red Hat et RHEL en les rendant plus humains, plus accessibles par rapport aux Novell/SuSE et à feu SCO/Caldera, les autres distributions pro de l'époque
        • [^] # Re: bof

          Posté par . Évalué à  0 .

          Tu sais très bien que c'est une "faille" de la licence exploitée par Tivo.

          Et la GPL v3 corrige cela.
    • [^] # Re: bof

      Posté par . Évalué à  4 .

      Je vois plutot ça comme ce que fais microsoft avec les étudiants : mon université était affilié aux programmes je sais plus quoi -> les xp/vista/sqlserveur/windows serveurs/... gratuit (pas office par contre).
      Là c'est pareil, découvrez et appréciez centos gratuitement quand vous aurez besoin de support vous reviendrez vers red hat.
      • [^] # Re: bof

        Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

        euh pas vraiment non...

        Centos tu as le droit de l'installer pour ton père, ta mère, ton cousin, ton entreprise, tout à fait légalement, c'est du libre. Tu peux même en profiter une fois que tu as fini ta scolarité et avec l'expérience acquise tu peux le faire toi-même le support.
        Avec le programme msdnaa si c'est bien ce que j'ai trouvé "Programme MSDN Academic Alliance" bin tu as le droit d'acheter tout ce dont tu as bénéficié gratuitement auparavant, c'est moins bien qu'un shareware, plutôt du dontshareware associé à du paytouseware... (sans compter que tu peux toujours courir pour avoir du support pour le prix payé, 'fin si t'as un support CD quoi).

        Puis bon le jour où tu auras le droit d'étudier le fonctionnement de produits proprios et de les modifier pour les redistribuer au sens large, tu me montreras le CLUF associé hein.
      • [^] # Re: bof

        Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

        Heu, étrange comme comparaison.

        À savoir que tu n'es pas limité dans l'utilisation de CentOS, contrairement aux produits « gracieusement » offert par Microsoft. Alors combien même ce serait marketing, ce n'est pas un système au rabais.
        Juste que pour 0€, t'as le support qui va avec.

        Et puis attention, c'est honteux, RedHat osent vendre du support sur un système développé par Ubu^WDeb^Weux-mêmes ! Ça me débecte de penser à ses gens qui se permettent de contribuer au libre et de faire fonctionner leur entreprise avec un business-model respectueux de la philosophie du logiciel libre. :-O
        • [^] # Re: bof

          Posté par . Évalué à  3 .

          Ce qu'il voulait comparer c'est juste le principe "essayez mon produit gratuitement, vous verrez que c'est bien". Rien de plus, évidemment le reste n'a rien à voir entre CentOS/RedHat et le système MSDAA.
      • [^] # Re: bof

        Posté par . Évalué à  2 .

        Oui, bof : quant on voit tout les problèmes de signatures de rpm, et les pb des dépôts mirroirs, ça donne pas envie au premier quidam venu d' utiliser CentOS.

        Perso j' utilise CentOS tout les jours, tout comme RedHat (toutes versions) et Mandriva. Et ce n' est pas une quelconque affectivité qui me fait préférer mandriva!

        C' est complémentaire : RedHat pour l' assurance du propre et le support. CentOS pour des machines de tests et d' empaquetage initial. Et Mandriva parcequ' on est tous un peu feignants ;)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.