Journal Wikum : Résumé et récursion

Posté par . Licence CC by-sa
23
15
sept.
2017

Les discussions Internet, c’est parfois … Loooong. Parfois c’est tellement long qu’après l’heure, c’est plus l’heure : si tu n’as pas suivi la discussion depuis le début, c’est quasi impossible de tout relire et pas simple de s’insérer dans la discussion sans faire de redite. Ça augmente la confusion ambiante (someone is wro… ah non ça a déjà été dit). Les techniques existantes de modération/notation communautaires ne sont pas vraiment suffisantes.

Du coup des gens tentent des choses : peut-on résumer des discussions ? Si possible de manière efficaces. Ceux de Wikum ont implémenté une technique dite de « résumé récursif » : on résume un bout de discussion, un sous-thread par exemple, puis on résume les résumé quand on a résumé l’ensemble des sous threads d’un post. Les résumé laissent accessibles les posts originaux, qui peuvent être cité. Chaque résumé peut être « développé » pour laisser apparaître les résumé qu’il agrège. On peut citer les posts originaux.

L’histoire est décrite là : https://people.csail.mit.edu/axz/papers/wikum.pdf et l’outil ici : http://wikum.csail.mit.edu/

Il semble que les résultats soient intéressants du point de vue de la production de résumé, mais que les tentations des utilisateurs à lire tout le thread restent importantes. En tout cas l’idée est intéressante et, je pense, mérite d’être mentionnée ici.

  • # du boulot!

    Posté par . Évalué à 3 (+0/-0).

    Écrire les résumés doit générer une importante quantité de travail tout en provoquant des discussions supplémentaires ("Je ne suis pas d'accord pour dire que Machin «soulève un problème», «pose une question» me semble plus approprié!").

    Bref, je ne suis pas sûr que ce soit pour tout le monde… en attendant que des IA le fassent de façon neutre?

    • [^] # Re: du boulot!

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

      Écrire les résumés doit générer une importante quantité de travail tout en provoquant des discussions supplémentaires ("Je ne suis pas d'accord pour dire que Machin «soulève un problème», «pose une question» me semble plus approprié!").

      Clairement. On risque aussi un débordement de pile de type "commentaire du commentaire" à l'infini…

      En attendant que des IA le fassent de façon neutre?

      C'était pas l'idée de #zino, ça? Oh ben tiens, une porte, je vais la prendre :p

    • [^] # Re: du boulot!

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 15/09/17 à 23:51.

      Une idée en passant: Le résumé, c'est l'auteur du commentaire qui l'écrit, il y a un champ (qui remplace le titre, possiblement) limité autour de 140 caractères.

      Et quand il commence à taper ledit résumé, on analyse son texte pour lui proposer en temps réel (comme sur Stack Overflow) des liens vers des résumés (donc probablement des commentaires) similaires. On peut éventuellement étendre la recherche aux contenus pareillement tagués.

      Pour l'inciter à écrire le résumé, on ne montre que ça aux lecteurs qui naviguent à positif (ou les visiteurs non enregistrés) pour qui les commentaires sans résumé sont repliés.

    • [^] # Re: du boulot!

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

      Sur Reddit, il y a un bot (autotldr) qui résume des articles de news ou autre. Il utilise
      http://smmry.com/. De manière surprenant, ça marche assez bien avec toutes les questions que ça pose (biais, omission etc).

      https://www.reddit.com/r/autotldr/comments/31b9fm/faq_autotldr_bot/

      • [^] # Re: du boulot!

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        Un copier/coller du résumé de l’article :

        We design a workflow to create a summary tree using the idea of recursive summarization of a discussion, where users build summaries of small sections of the discussion, small sets of those summaries are then aggregated and summarized, and so on until the entire discussion is incorporated into the layered summary tree.

        Editors can then continue to create new summaries that can distill both previously-written summaries and unsummarized comments, until we are left with a summary of the entire discussion.

        Even before the summary tree is complete, the summaries that people write in Wikum are embedded in the original discussion and contribute towards making the discussion easier to read. In threaded discussions, the summary of a subtree lives "Between" the comment and its parent.

        Building the Summary Tree For readers of a discussion, Wikum lets them see a visual overview, differentiate between summaries and comments, explore into summaries, and jump between conversations.

        If a summary of a subthread has been written, a person writing a summary at a higher level in the discussion thread can promote the lower summary to their position and build on the summary text; this lower summary can be a useful starting point for authoring the higher-level summary.

        We chose to stop subjects working on both tasks after each Wikum summary was completed because we wanted to use our other user study participants to provide feedback on the Wikum summary qualities as opposed to spending all their study time finishing the Google Docs summaries.

        A thousand words of summary is around two pages long, which may be more than someone is willing to read. However, because of recursive summarization in the Wikum case, users can read a 250-word summary of the entire discussion and drill in to get more detailed summaries.

        (paramètres par défaut)

        http://smmry.com/https://people.csail.mit.edu/axz/papers/wikum.pdf#&SM_LENGTH=7

        À comparer avec le mien :p Il y a des trucs que j’ai pas dit et je dis des trucs qui n’y sont pas. Le automatique n’est pas ultra cohérent étant donné qu’il y a des détails sur l’expérience mais pas les résultats, ce qui est fâcheux. Niveau description des fonctionnalités par contre c’est pas mal.

        • [^] # Re: du boulot!

          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

          Comme ce résumé était encore long, je l'ai passé au résumeur et ça donne:

          If a summary of a subthread has been written, a person writing a summary at a higher level in the discussion thread can promote the lower summary to their position and build on the summary text; this lower summary can be a useful starting point for authoring the higher-level summary.

          http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: du boulot!

          Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

          tl;dr

    • [^] # Re: du boulot!

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

      Il ne suffit pas de ne pas permettre des commentaires de résumé ?

      Dans le papier il notent le fait qu’on note un début de «culture» du résumé avec les pratiques des participants qui s’alignent sur les pratiques des premier contributeurs du résumé, ça note que la communauté adopte une position pragmatique. Je pense que cette «culture» peut se bonifier avec l’expérience, et je pense aussi qu’elle se baserai sur l’intérêt communautaire bien compris (faire un résumé utile), et pas sur une volonté de discuter chaque virgule. En particulier, sur ce que tu dis, je pense qu’il s’agit de dépersonnaliser les arguments (ne pas évoquer « machin »), et mentionner le problème en question et ne pas le qualifier

      Dans cette approche, j’ai l’impression que l’utilité est aussi de servir de « poteau indicateur » et de jouer le rôle de « sommaire » de la discussion.

  • # fork

    Posté par . Évalué à 10 (+11/-3).

    Un fork est à l'étude, nommé WeCum, il servira à résumer les commentaires des vidéos du site jaquie et michel ainsi que de youporn

    • [^] # Re: fork

      Posté par . Évalué à 1 (+2/-2).

      Du fait de son manque d'ouverture à la gente féminine, Wimeuf a été créée.

      • [^] # Re: fork

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+5/-3). Dernière modification le 17/09/17 à 14:23.

        Alors dans la blague de zurvan< « cum » n’était pas le verlan de « mec » mais bien le verbe to cum¹.

        la « gent féminine » s’écrit sans « e » et le « t » n’est pas prononcé (on prononce la gent exactement comme on prononce les gens). Le mot « gente » est d’une toute autre nature (c’est un adjectif et non un nom) et d’un tout autre sens (il signifie « gentil ») : La gent féminine. La gente dame.

        Thomas, expert. Euh, en langue.

        _______  
        ¹ Personne ne te fera le reproche d’ignorer cela. 😉

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: fork

          Posté par . Évalué à -4 (+2/-7).

          Merci Capitaine Évidence.
          Je voulais juste faire une blagounette moins vulgaire.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.