Journal Notre fichier client ne sera pas vendu à des tiers, sauf si on fait faillite

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
22
4
juil.
2013

Bonjour Nal,

La FNAC a racheté le fichier client de Virgin Megastore.

Pour rappel, Virgin Megastore est une chaîne de voleurs boutiques vendant de la culture de la musique, des flims, jeux vidéo, livres, etc. Un peu comme la FNAC. Sauf que Virgin Megastore a fait faillite.

On a discuté récemment sur un journal dédié à Google de la question de la pub ciblée, avec Google qui te propose des achats en fonction de ce que tu regardes sur YouTube. Là on a un vendeur qui récupère la liste de tes achats dans une autre boutique, et pour justifier l'achat on peut s'attendre à ce que la FNAC fasse de la pub ciblée via les informations de ce fichier clients pour ramener des consommateurs clients dans "son bercail".

Est-ce un mal ? Virgin Megastore a besoin de combler ses dettes, et les produits vendues par les deux chaînes de magasin sont sensiblement les mêmes avec des prix sensiblement identiques donc acheter à la FNAC ou à Virgin quelle différence ? Et si ce n'était pas la FNAC mais Google qui rachète ce fichier clients et l'associe aux comptes Google et Google + pour te faire de la pub ciblée basé sur ce que tu n'achetais pas via Google ?

  • # Ou plus couramment...

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Si on se fait racheter par une autre boîte…

  • # Pas vraiment besoin

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Google n'a pas vraiment besoin de racheter ce genre de fichier client pour faire de la pub ciblée, il a déjà tout ce qu'il lui faut AMHA ^^

  • # Légal ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Comment une telle chose peut-elle être légale ? Il me semble que tout formulaire impliquant une inscription à une base de données doit comporter une case « j'accepte que mes données soient communiquées à des tiers », non sélectionnée par défaut. Avec cela, faillite ou pas, pourquoi Virgin Megastore auraient-ils le droit de céder ces données à la Fnac sans autorisation ?

    • [^] # Re: Légal ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Puis à moins de racheter l'entreprise et ses activités (ce qui ne semble pas le cas ici), ce n'est pas parce que tu es dans les fichiers de Virgin que tu veux être dans ceux de la Fnac. Si tu as choisi Virgin et pas la Fnac pour être fiché, il peut y avoir des raisons.

      Surtout que imaginons le client est chez Virgin mais ignore cet achat et veut se retirer des registres. Comment il fait pour se retirer de la Fnac alors qu'il ne sait même pas qu'il est dedans ?
      La loi concernant l'Informatique et liberté ne peut être appliqué convenablement ici.

      La seule possibilité légale, et j'espère que c'est le cas, c'est que cette transmission ne concerne que ceux qui ont accepté la clause autorisant la transmission à des tiers (mais qui accepte une condition pareille ?).

      • [^] # Re: Légal ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je m'étais également posé la question (d'autant que le fichier a l'air d'avoir plus d'un million et demi d'entrées), et il y a un article de Slate qui en parle avec pas mal de détails :
        http://www.slate.fr/france/74763/virgin-fnac-revente-fichier-clients-cnil-donnees

        En gros, il semblerait que la FNAC soit contrainte de demander l'autorisation de chaque personne inscrite dans le fichier Virgin pour en faire un usage commercial (avec système d'opt-in pour les mails et d'opt-out pour le courrier postal et le démarchage téléphonique).
        Autrement, l'entreprise pourrait être accusée d'envoi de spam, et c'est jusqu'à 750€ d'amende de courrier le message (d'après l'article cité plus haut).

    • [^] # Re: Légal ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Sauf erreur de ma part, mais je crois que la revente de la base de données - donc des actifs de la société - ne rentre pas dans le cadre du "tiers" (il est assimilé)

      • [^] # Re: Légal ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Oui mais là la Fnac ne rachète pas Virgin et son activité mais uniquement le fichier.
        Du coup c'est bien refourgué à un tiers…

        • [^] # Re: Légal ?

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 05/07/13 à 09:41.

          La Fnac rachète l'activité « fichier » de Virgin. Le fichier a un nouveau propriétaire, qui doit respecter les conditions d'utilisation cochées par les clients. Le morceau de Virgin qui contenait un fichier « devient » la Fnac, il n'y a pas de tiers.

          • [^] # Re: Légal ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Sauf que :
            Virgin garde sans doute son fichier (bah oui, Virgin a encore des magasins je crois avec des clients).
            De plus, l'activité économique de Virgin n'est pas de concevoir un fichier client mais de vendre des biens culturels à des clients dont le fichier est une aide dans l'activité.

            Comme la Fnac ne reprend pas l'activité de Virgin, il est un tiers car Virgin et la Fnac sont des entités différentes.

            • [^] # Re: Légal ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Virgin a encore des magasins je crois avec des clients).

              Où ça ? L'enseigne Virgin Megastore France est en liquidation judiciaire depuis le 17 juin.

            • [^] # Re: Légal ?

              Posté par . Évalué à 4.

              Virgin garde sans doute son fichier
              Non il a été vendu dans le cadre d'une liquidation judiciaire. L'ancien propriétaire n'existait déjà plus au moment de la vente.

              bah oui, Virgin a encore des magasins je crois avec des clients
              Virgin France est mort. Vraiment mort. Le reste de Virgin n'est pas Virgin france et constitue donc "un tiers" au regard de la loi.

              De plus, l'activité économique de Virgin n'est pas de concevoir un fichier client
              Une société peut avoir plusieurs activités economiques, interdépendante ou indépendante. Une des activités economiques de Virgin Megastore France était de concevoir un fichier client et de promouvoir auprès de ces clients des produits culturels et des opérations commerciales.Celà s'appelle de la fidelisation.

              Comme la Fnac ne reprend pas l'activité de Virgin
              La Fnac reprend l'activité commerciale explicité ci dessus.

              il est un tiers car Virgin et la Fnac sont des entités différentes
              L'activité commerciale de fidelisation ayant été reprise par la Fnac, les données clients sont désormais propriété de la Fnac - elle ne peut donc être tiers de ces données puisqu'elle est propriétaire principale.

              • [^] # Re: Légal ?

                Posté par . Évalué à 0.

                La Fnac reprend l'activité commerciale explicité ci dessus

                Oulà, ça sort d'où cette histoire de reprise d'activité commerciale ? Parce que c'est un fichier qui a été mis aux enchères.

          • [^] # Re: Légal ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Ah, si c'est effectivement le cas, c'est moche, ce n'est rien d'autre qu'une grosse faille qui vide la loi de son sens… À patcher d'urgence.

            Et à noter également que, si c'est effectivement légal, ça ne respecte pas du tout l'esprit de la loi — « J'autorise Virgin Megastore à exploiter mes données, et personne d'autre. » — et que ça craint un max. Ou pour le dire autrement et réveiller les chatouilleux des mots : c'est mal, ce qu'ils font là.

            • [^] # Re: Légal ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Ah, si c'est effectivement le cas, c'est moche, ce n'est rien d'autre qu'une grosse faille qui vide la loi de son sens… À patcher d'urgence.

              Totalement impossible à "patcher" à moins d'interdire tout simplement la revente de fond de commerce. Quand une activité commerciale est racheté, celà implique nécessairement la clientèle liée à cette activité commerciale (ainsi que les contrats passés par la société, les accords bancaires etc.).

              • [^] # Re: Légal ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Je ne suis pas sûr que ce soit si impossible que ce soit. On peut raisonnablement évaluer ce qui relève de la revente d'une vraie activité et ce qui est une revente détournée de fichier client. Ici, on est dans ce second cas, et personne ne s'y trompe : cette vente a été explicitement présentée comme telle partout où on en a parlé.

                • [^] # Re: Légal ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  On peut raisonnablement évaluer ce qui relève de la revente d'une vraie activité et ce qui est une revente détournée de fichier client.

                  Par exemple une société qui vend des places de concerts - si on la revend c'est quoi ? Vraie activité ou fichier client ?
                  La redoute, si ca fusionne avec les trois suisses sans que les trois suisses ne reprennent les stocks, c'est quoi ?
                  Une société de conseil juridique ? Ca rentre dans quelle catégorie ?

                  etc.

                  • [^] # Re: Légal ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Eh bien, on peut imaginer des critères. Par exemple, récupère-t-on en même temps des employés ? Si ce n'est pas le cas, ce qui est vendu, ce n'est pas une activité mais seulement des biens matériels et immatériels. Si dans ces biens figure un fichier client, c'est une vente de fichier client.

                    • [^] # Re: Légal ?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Si ce n'est pas le cas, ce qui est vendu, ce n'est pas une activité mais seulement des biens matériels et immatériels. Si dans ces biens figure un fichier client, c'est une vente de fichier client.

                      Ca va faire plaisir aux médecins de campagne ta définition.

                      • [^] # Re: Légal ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Pourquoi, que font-ils ?

                        • [^] # Re: Légal ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                          Ils soignent les campagnards.

                        • [^] # Re: Légal ?

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Ils rachètent un fond de commerce, donc une activité.

                          BeOS le faisait il y a 15 ans !

                        • [^] # Re: Légal ?

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Grosso modo ils partent en retraite en revendant un fichier client au successeur.
                          Tu as des artisans qui font ça aussi.
                          Des avocats itou.
                          Les notaires également (mais les gens ont généralement beaucoup moins de compassion vis à vis des notaires)

                          Enfin bon tout un tas d'indépendants, de professions libérales et autres qui revendent leur fichier client (et éventuellement leurs locaux, mais c'est pas garanti) pour payer leur retraite.

                          • [^] # Re: Légal ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 05/07/13 à 11:33.

                            Ah. Ça me semble une mauvaise pratique, sans l'autorisation des individus concernés.

                            Pour un médecin, je ne vois pas l'intérêt qu'un fichier client peut présenter. Les dossiers médicaux, je vois bien l'intérêt, même si ça aurait encore plus de raisons de nécessiter une autorisation des patients. Mais le fichier client, non : le médecin, on va le voir quand on est malade, ce n'est pas à lui de faire venir ses clients. Enfin, de toute façon ce problème ne se pose pas vraiment : à ma connaissance, il y a plutôt pénurie de médecins à la campagne, donc ce n'est pas comme s'ils avaient besoin d'aller chercher les clients.

                            Mais c'est peut-être effectivement justifié, vu que je ne prétends pas connaître tous les détails de ces contextes : si c'est le cas, on peut définir des exception, mais d'une façon générale, la cession de données individuelles sans autorisation des gens concernés, c'est comme le spam, c'est mal.

                            • [^] # Re: Légal ?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Pour un médecin, je ne vois pas l'intérêt qu'un fichier client peut présenter. Les dossiers médicaux, je vois bien l'intérêt, même si ça aurait encore plus de raisons de nécessiter une autorisation des patients.

                              Pour un médecin le fichier client, c'est un ensemble de dossiers médicaux principalement. Il y a besoin de l'autorisation des patiens (comprendre le patient peut retirer son autorisation n'importe quand et demander à ce que le dossier soit transmis à un autre client). Mais la technique qui consisterait à détruire tous les dossiers médicaux de toutes les personnes qui n'ont pas répondu oui ou donné un nom de médecin à qui faire le transfert serait un poil disproportionné.

                              le médecin, on va le voir quand on est malade, ce n'est pas à lui de faire venir ses clients.

                              Quand on se rend compte que le médicament X a un effet nocif non détecté jusque là, c'est au médecin de faire venir les clients.

                              • [^] # Re: Légal ?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                Un médecin n'ayant pas besoin de faire de grosses exploitations de données, ça me semble acceptable, au titre d'une tolérance ou d'une exception, dans la mesure où les dossiers médicaux ne sont pas seulement des données personnelles mais également des outils de santé.

                                En revanche, il me semblerait plus sain qu'à l'ouverture de chaque dossier médical, le médecin demande franchement à son patient s'il l'autorise à transmettre ce dossier à son successeur lorsqu'il s'en ira, et s'engage par la même occasion à ne le transmettre à personne d'autre, ni à transmettre aucun extrait de ce dossier.

                            • [^] # Re: Légal ?

                              Posté par . Évalué à 3.

                              Ah. Ça me semble une mauvaise pratique, sans l'autorisation des individus concernés.

                              http://www.cdom93.fr/fr/petites_annonces/cession_de_clientele/
                              C'est juste un exemple au hasard, hein.

                              Et ça se pratique depuis à peu près pfiou au moins et sans doute un peu plus.

                              Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

                          • [^] # Re: Légal ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Je sais pas vous, mais dans la campagne vers chez moi, une clientèle de médecin, ça vaut … 0€ maintenant. (Ça ne change rien au problème mais c'est intéressant quand même)

                  • [^] # Re: Légal ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    De toute façon, on peut toujours condamner une action détournée sous un autre faux motif. Par exemple, si tu emploies quelqu'un, en le payant au minimum légal, mais en lui achetant par ailleurs chaque mois des babioles pour un paquet d'argent, il y a des chances que tu puisse être poursuivi pour fraude fiscale. Pourtant, tu as bien déclaré et payé les charges sur tout son salaire, et le reste n'est que revente de biens d'occasion entre particuliers. Sauf que ce sera vu à juste titre comme ce que c'est : un salaire non déclaré détourné sous un faux motif.

                    Là, cette vente de fichier de Virgin Megastore à la Fnac est peut-être officiellement détournée sous le prétexte d'un cession d'activité, mais si c'est le cas personne ne s'y trompe, et cette vente est officiellement présentée comme ce qu'elle est en vérité : une vente de données individuelles. Et ça, sans autorisation des individus, c'est mal.

                    • [^] # Re: Légal ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      et le reste n'est que revente de biens d'occasion entre particuliers. Sauf que ce sera vu à juste titre comme ce que c'est : un salaire non déclaré détourné sous un faux motif.

                      Quand la vente de biens d'occasion est une activité trop régulière et d'un montant trop important, ce n'est pas un salaire mais un revenue complémentaire assujetti à l'impôt.

                      Ce n'est donc pas exactement pareil et celui qui risque les problèmes c'est l'employé qui ne déclare pas ce revenue complémentaire, en soit le patron est propre.

                    • [^] # Re: Légal ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Là, cette vente de fichier de Virgin Megastore à la Fnac est peut-être officiellement détournée sous le prétexte d'un cession d'activité, mais si c'est le cas personne ne s'y trompe, et cette vente est officiellement présentée comme ce qu'elle est en vérité : une vente de données individuelles. Et ça, sans autorisation des individus, c'est mal.

                      1) Il y a rien de détourné, FNAC reprend l'activité de fidélisation de Virgin. L'activité reste la même, l'utilisation que la FNAC va faire des données sera celle que les personnes ont autorisé quand il se sont inscrit (normalement hein, je suis pas voyant non plus). A ce niveau tout va très bien madame la marquise.

                      2) Les gens ont donné leur autorisation. Quand tu dis "j'autorise la société Truc à faire ceci ou cela" ca veut dire légalement "J'autorise le propriétaire de l'activité bidule de l'entité morale, dont la raison sociale se trouve être Truc en ce moment, à faire ceci ou cela".
                      Ca veut dire que si la société est racheté intégralement par une autre société, que si la société change de nom (de raison sociale), d'actionnaire, de destination etc. Ton autorisation reste jusqu'à ce que tu la retires.
                      Et ca veut dire également que si la branche de la société à qui tu as donné ton accord est vendue, ton accord est vendu avec. (Avec des exceptions quand même, notamment pour les collectivités territoriales).

                      Sans quoi il faudrait revalider l'autorisation des individus après chaque AG et à chaque changement de majorité de l'actionnariat.

                      • [^] # Re: Légal ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Et surtout Virgin à déjà fourni ce fichier à 36 autres acteurs du marché quand le marketing a voulu consolider ses données…

                        Ca se fait juste toujours les jours. Tout le monde croise avec tout le monde, je jeux étant être celui qui reçoit les données plutôt que celui qui les offres (par ce que l'un des deux fini par faire une jointure).

                        Bienvenue IRL.

                        • [^] # Re: Légal ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Oui, mais dans ces cas, les délinquants responsables de ces traitements illégaux ne le font pas ouvertement. Ici, on a un cas intéressant, dans la mesure où une action qui a l'air mauvaise et contraire à la loi, ou en tout cas à l'esprit de cette loi, qui est peut-être contourné par un artifice juridique, est effectuée au vu et au su de tous.

                          • [^] # Re: Légal ?

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Personnellement contrairement au sport national ici de tout savoir sur tout, je ne me juge pas apte à juger de si c'est légal ou non. Par contre je sais que ca passe le juridique, qui met son veto sur d'autres choses dans le même domaine qui subjectivement me semblent vachement plus aller et dans le sens du service et de l'utilisateur.

                            Après reste les subtilités de chaque pays.

                      • [^] # Re: Légal ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                        1) Il y a rien de détourné, FNAC reprend l'activité de fidélisation de Virgin. L'activité reste la même, l'utilisation que la FNAC va faire des données sera celle que les personnes ont autorisé quand il se sont inscrit (normalement hein, je suis pas voyant non plus). A ce niveau tout va très bien madame la marquise.

                        Ça c'est jouer avec les mots pour contourner la loi, et c'est donc pire encore comme pratique. Une activité de fidélisation, c'est l'exploitation d'un fichier de données personnelles.

                        2) Les gens ont donné leur autorisation. Quand tu dis "j'autorise la société Truc à faire ceci ou cela" ca veut dire légalement "J'autorise le propriétaire de l'activité bidule de l'entité morale, dont la raison sociale se trouve être Truc en ce moment, à faire ceci ou cela".

                        Ah non. Ça veut dire qu'on autorise la personne morale Truc à le faire. Pas les sociétés autour (filiales, maison mère, sociétés sœurs).

                        Et ca veut dire également que si la branche de la société à qui tu as donné ton accord

                        Ça n'existe pas ça. Dans les formulaires, il est fait mention de la Fnac, pas du service machin de la Fnac, qui n'est pas une personne morale définie.

                        • [^] # Re: Légal ?

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Ça n'existe pas ça. Dans les formulaires, il est fait mention de la Fnac, pas du service machin de la Fnac, qui n'est pas une personne morale définie.

                          Une personne morale est définie par un SIREN, et généralement les autres établissement d'une même société vont avoir le même SIREN que leur mère.

                          Le nom "FNAC" est la raison sociale, il n'identifie pas la société. Une société peut parfaitement changer de raison sociale sans changer de SIREN.

                          Ça n'existe pas ça. Dans les formulaires, il est fait mention de la Fnac, pas du service machin de la Fnac, qui n'est pas une personne morale définie.

                          On se moque de ce qui est marqué dans les formulaires. Tu as autorisé la société X à faire des trucs. La société X devient la société Y (quelque soit la façon dont la transformation se passe). la société Y a le droit d'exploiter les droits que tu as donné à la société X. Que ce soit un prêt, une commande, une livraison, une utilisation de licence et j'en passe.
                          Ca n'a pas besoin d'être précisé dans le formulaire, c'est la loi.
                          Quand la SNCF s'est séparée de la partie entretien des voies, les cartes d'abonnement ont continués à fonctionner. Quand le Crédit Lyonnais est devenu LCL, les prêt sont restés tels qu'ils étaient. Quand SFR a racheté Neuf Telecom les utilisateurs n'ont pas été coupés etc.

                          Il y a pleins de cas ou le rachat d'une entreprise qu'il soit complet ou partiel transfère "de facto" des droits au nouveau preneur. Et en cas de liquidation (ie dégagement du passif) c'est la reprise des activités une à une dans lequel le transfert des droits au racheteur est naturel.

                          Je ne dis pas que c'est une bonne chose ou que c'est souhaitable, je dis que c'est la loi en l'état actuel. Et que par essence quand tu autorise la société X à faire un truc, tu autorises tous les racheteurs potentiels à des degrés divers à faire la même chose.

                          • [^] # Re: Légal ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Bien sûr, quand il s'agit d'un vrai transfert ou rachat d'entreprise. Là, les gens n'ont pas autorisé le service de fichier client de la Fnac à exploiter leurs données, mais bien la Fnac elle-même.

                            • [^] # Re: Légal ?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Bien sûr, quand il s'agit d'un vrai transfert ou rachat d'entreprise.
                              C'est un vrai transfert d'actif de l'entreprise. Avec un liquidateur judiciaire caution sur ses biens personnels pour en attester.

                              Là, les gens n'ont pas autorisé le service de fichier client de la Fnac à exploiter leurs données, mais bien la Fnac elle-même.
                              Et ils n'ont même pas besoin de le faire puisque la FNAC a acheté ce droit directement au liquidateur judiciaire en même temps que l'actif associé.

                            • [^] # Re: Légal ?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              • [^] # Re: Légal ?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                Et alors ?

                                • [^] # Re: Légal ?

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Rien, je te donne la voie sur le fait que :

                                  1. C'est légal
                                  2. C'est normal
                                  3. Le fichier reste un actif de la société.

                                  Maintenant, restes convaincu d'avoir raison :-)

                                  • [^] # Re: Légal ?

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                                    Je ne comprends toujours pas. Des gens ont donné des infos à Virgin Megastore, sans les autoriser à les transmettre à d'autres. Virgin Megastore n'existe plus et n'a pas été racheté ni absorbé, donc comment peuvent-ils avoir le droit de transmettre ces infos ?

                                    • [^] # Re: Légal ?

                                      Posté par . Évalué à 9.

                                      Virgin Megastore n'existe plus et n'a pas été racheté

                                      C'est là le point délicat à comprendre, le liquidateur judiciaire a vendu Virgin Megastore. Morceau par morceau certes, mais Virgin Megastore a été vendu. Et parmis les acheteurs il y a la FNAC.
                                      La FNAC a acheté un morceau de Virgin qui a été dégagé du passif (i.e toutes les dettes du Virgin Megastore ont été retirés du morceau acheté par la FNAC) mais qui conserve tout son actif (i.e tous les droits/licences/contrats/commandes ratachés à ce qui a été vendu sont conservés). Il s'agit bien d'un morceau de Virgin Megastore qui a été greffé à la FNAC et qui peut donc être exploité exactement de la même façon que si il était encore au sein du Virgin Megastore (à part apparemment au niveau des envois de mails, mais c'est lié aux protection supplémentaires que la LCEN attribue).

              • [^] # Re: Légal ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Un fond de commerce, c'est des clients qui s'adressent à l'entreprise, pas le fichier clients.

                Une entreprise peut très bien ne pas avoir de fichier clients (ou un fichier très réduit). C'est le cas de beaucoup de restaurants et pourtant ca se vend un fond de restaurant.

                Il me semble que l'on confond un peu base marketing et fichier client utile à la gestion de l'entreprise.

            • [^] # Re: Légal ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              On dirait bien que ça ne pourra pas se passer comme ça, et c'est heureux. D'après la CNIL, la FNAC devrait d'abord envoyer un premier mail d'information aux clients Virgin, leur expliquant avoir racheté le fichier et sollicitant leur consentement pour recevoir des offres commerciales (cf article sur Slate.fr).

              Par contre, la question qu'on se pose moins : quid des anciens "partenaires" de Virgin ? Ont-ils des copies du fichier client ? On-t-il le droit de le conserver et de continuer à en faire un usage commercial ?

              • [^] # Re: Légal ?

                Posté par . Évalué à 2.

                On dirait bien que ça ne pourra pas se passer comme ça, et c'est heureux. D'après la CNIL, la FNAC devrait d'abord envoyer un premier mail d'information aux clients Virgin, leur expliquant avoir racheté le fichier et sollicitant leur consentement pour recevoir des offres commerciales (cf article sur Slate.fr).

                Pour info : voici l'article de slate.fr : http://www.slate.fr/france/74763/virgin-fnac-revente-fichier-clients-cnil-donnees

                Comme j'ai été très surpris par ce que disait giant_teapot, je suis allé lire le fameux articles.
                En fait l'article est assez explicite, seule la sollicitation par mail doit faire l'objet d'une réaception par les clients fichés. Cela est du à la façon dont la LCEN est écrite.
                Par contre rien n'interdit à la Fnac de faire de la prospection par courrier,des statistiques ou du recoupement d'infos avec d'autres données qu'ils auraient par ailleurs sur vous (parce que vous êtes également inscrit sur le site de la Fnace/que vous avez une cart de fidélité chez eux ou que sais-je encore).

                Donc si vous ne voulez pas que la Fnac ait accès à vos informations Virgin, il va falloir se fendre d'un mail pour demander à ce qu'elle supprime toutes les informations vous concernant provenant de ce nouveau fichier.

            • [^] # Re: Légal ?

              Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 06/07/13 à 05:11.

              Ah, si c'est effectivement le cas, c'est moche, ce n'est rien d'autre qu'une grosse faille qui vide la loi de son sens… À patcher d'urgence.

              Et à noter également que, si c'est effectivement légal, ça ne respecte pas du tout l'esprit de la loi — « J'autorise Virgin Megastore à exploiter mes données, et personne d'autre. » — et que ça craint un max. Ou pour le dire autrement et réveiller les chatouilleux des mots : c'est mal, ce qu'ils font là.

              je suis bien d'accord. Mais comme dit dans le commentaire suivant, ce n'est pas si binaire que cela.
              En effet une activité commerciale qui doit aller à la chasse au client, est une activité en devenir qui en soit ne vaut pas plus qu'une dette.. Alors que le combo activité + fichier client, est une activité concrétisée.

              Reste alors le sens des mots… et là il me semble que dans le cadre d'un changement de propriétaire, le client à son droit parole, et devrait être invité à ré itérer ces formulations lors du prochain achat réalisé sous la gouvernance du nouveau propriétaire.
              Un peu comme une enquête de satisfaction, mais qui aurait pour but de promouvoir l'esprit d'une entreprise au delà de ces représentant physique. En effet la sanction de reformulation des vœux pourrait mettre en difficulté l'équipe dirigeante nouvelle si elle change trop de choses dans le mauvais sens par rapport à l'image et les pratiques que véhiculait l'entreprise auparavant vis-à-vis de ses clients historique.

              Bref, lorsque qu'un client opt-in, ce n'est pas un acte administratif de bureaucrate, mais plutôt la concrétisation d'une relation de confiance établie grâce à une commerciale réussit et bénéfique aux deux parties.
              Dès lors, lorsqu'un changement de propriétaire administratif intervient, la relation de confiance, humaine, est brisée puisque les parties ont changés et doit donc être reformulée sous le consentement des deux parties …

              Enfin bon, le système de consentement à enregistrement asymétrique est complètement foireux. Si on voulait vraiment faire une système efficace l'opt in serait sauvegardés chez chaque partie de manière automatisée. Les entreprises serait forcés de se faire déclarer auprès d'un service, et les clients pourrait faire tourner des programmes pour vérifier chaque message entrant et s'assurer que 1- il est référencé 2- il est dans la liste des ses opt-ins.

              Ou comment j'ai tué le spam en fait..

              En tout cas je crois préférer être obligé de déclarer mes adresses auprès d'un organisme bien foutu (genre à tirage au sort.. pas une de ces merde pseudo démocratique qu'on nous fait bouffer en-veux-tu-en-voilà ces temps ci) que de me faire violer par un google/twitter/fb/mets-ce-qu'il-te-plait-car-de-toute-façon-c'est-une-pratique-de-tous-les-jours sans foi ni loi, sans vergogne.

  • # Google n'est pas prêt

    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 05/07/13 à 22:18.

    Je déteste la pub, j'ai toujours détesté ça. J'ai aimé google non pas parcequ'il avait des résultats uber-pertinents, au début c'était peu ou prou comme les autres, mais parceque sa page était propre. Google m'a fait accepter la pub, car en échange d'un profilage précis je ne suis plus envahi.

    Mais les suggestions via youtube sont totalement grotesques. Google n'a pas encore fait le distingo entre ce qu'on prends le temps de lire, et ce qu'on regarde. En appliquant les mêmes systèmes à la vidéo et la musique, que se passe t il ? En vidéo Google me propose des visionnages totalement à côté de ma plaque : non je n'ai pas envie de voir 5 vidéos sur le sujet "x" parce que j'en ai vu une.

    Avec la musique les systèmes sont encore pire : au lieu de m'ouvrir à d'autres styles et des découvertes, Google m'enferme autour des styles qu'il m'a repéré écouter. Non, il n'est pas possible d'appliquer les mêmes méthodes aux écrits, à ce qu'on choisi comme sujets, et aux vidéos ou aux musiques, qui sont plus liés à des moments et non à des profils. Ces derniers points requièrent un profilage plus complet, au moins.

    Bref, Google n'est pas prêt.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.