Sebastien a écrit 198 commentaires

  • [^] # Re: bon ben c' est simple....

    Posté par (page perso) . En réponse au journal G'MIC : Un nouvel outil libre de manipulation d'images. Évalué à 1.

    Trouve moi du code copier/coller que je peux factoriser dans CImg, je me ferais un plaisir de le faire.

    Oh, je ne faisais que répondre "en général" par rapport au précédent contributeur.

    Ton argument sur le plantage de PC est un peu pitoyable, je vois pas le rapport.

    Le rapport, c'est qu'entre un code complexe (à la création, pas à l'utilisation sinon ça ne sert à rien) mais réduit, qui fait planter le PC de compilation et le code non maintenable car ne comportant que des répétitions triviales, qui fait planter le PC de compilation, je préfére le premier (dans la mesure où celui-ci n'est pas juste fait pour obscurcir la résolution problème). Mais pareil, c'est "en général" sur la maintenance de code.

    D'ailleurs, J'avoue, jusqu'à présent, je n'avais pas regardé le code de CImg et au départ, au vu de la conversation, je croyais que ce n'était qu'une grosse collection de templates. Et depuis, j'ai vu les 436 macros, les quelques 2000 lignes qu'elles comptent et je préfére me marrer dans mon coin, s'il me l'est permis. D'ailleurs, il y a des petits trucs qui me font plus marrer que d'autres, mais ça fait longtemps que j'ai pas fait de C++ et j'avoue ne rien connaître au traitement d'images, donc pour l'instant je préfére me taire.

    :)
  • [^] # Re: bon ben c' est simple....

    Posté par (page perso) . En réponse au journal G'MIC : Un nouvel outil libre de manipulation d'images. Évalué à 5.

    Y'a des fois où il vaut mieux avoir 50 lignes un peu similaires, un peu "copié-collées" mais totalement explicites plutot que 10 lignes que seuls quelques élus peuvent comprendre, et qui vont declencher une artillerie monstrueuse qui va mettre ton quad-core et ton compilo à genous pour peniblement arriver au même resultat


    En même temps, de ce qu'on en lit plus loin, le sus-dit code de 50 lignes copiées/collées fait aussi planter un PC moderne et décent, donc l'argument est un peu caduque pour le coups.

    Et je pense qu'un copier/coller, c'est une erreur qui attends son heure. Parce que la moindre modification par la suite coûte autant que le nombre de copie. Si le code de 10 lignes est abscon mais unique, s'il est documenté, cela rendra la vie au final plus simple que 5 ou 10 répétitions d'une même chose.
  • [^] # Re: Et le rapport ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Le libre présent dans le rapport Attali. Évalué à 2.

    > Libre, certainement pas, il appartient à son auteur


    Bing! Bing! Bing! Attention, libre ne veut pas dire "dans le domaine public", la plupart des logiciels (musique/oeuvres) libres que nous utilisons ont un auteur. C'est juste que la licence en permets la diffusion et la modification.

    Si un texte n'a pas d'auteur, il serait dans le domaine public, pas juste libre.


    seb.
  • [^] # Re: Comparaison

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Fedora Directory Server 1.1 est sorti. Évalué à 1.

    > Par contre, je me demande effectivement pourquoi Fedora Directory Server ne fait pas la même chose.

    Parce que même si le nom est similaire, ils ne font pas la même chose? MDS est un ensemble de services basés autour d'un serveur LDAP (OpenLDAP, en l'occurrence). FDS est un serveur LDAP.

    FDS était Redhat DS qui était Netscape DS qui était basé sur umich-ldap qui était aussi la base de... OpenLDAP.
  • [^] # Re: Grillay...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Sortie de la version 3.0a1 du langage Python. Évalué à 1.

    > mais comme je l'ai dit plus bas, si tu veux imprimer et avoir le code dans ton style préféré, indent est ton ami :)

    Ça, c'est une super bonne excuse quand on bosse tout seul dans son coin. Par contre, quand on utilise une gestion de version partagée entre plusieurs développeurs, si chacun passe un coups d'indent à son style préféré avant de faire ses modifs et committer, on n'est pas sorti de l'auberge.

    Après, on peut faire un indent spécifique pour remettre dans le dépôt partagé, mais ça veut dire que pour visualier les diffs et l'historique, soit il faut avoir un soft spécifique (qui va 1/ récupérer les 2 versions 2/ les indenter à notre goût), soit s'adapter au style d'indentation -- mais dans ce cas, autant s'adapter autant en lecture qu'en écriture.

    Enfin, pour ma part, je ne mets pas de caractères tab. Par contre, j'appuie sur la touche tab et mon éditeur fait ce qu'il a à faire et c'est tout.
  • # génération documentaire

    Posté par (page perso) . En réponse au journal [ Livre ] Langage C : guide de survie. Évalué à 5.

    > Dommage que l'editeur utilise des logiciels proprietaires pour la PAO.

    Je suis curieux d'avoir ton retour d'expérience sur l'utilisation de DocBook vis-à-vis justement de l'utilisation d'autres outils côté éditeur. Qui a géré tout ce qui est mise en page, entre ton document en DocBook et le format côté éditeur? est-ce qu'ils avaient des feuilles de style (DSSSL, XSL?) adaptées ou est-ce que la mise en page est passée par une étape intermédiaire?

    À moins que je n'ai manqué de beaucoup l'actualité de ce côté ci, j'avais un souvenir relativement frustré des différentes feuilles de style pour DocBook. La moindre personnalisation a potentiellement un coût énorme (du moins, la maîtrise de FO, par exemple).

    Il y avait aussi des transformateurs LaTeX, mais je n'avais pas été convaincu non plus par le résultat. Et c'est sans compter le traitement plus ou moins chaotique de certains éléments docbook (genre, la gestion des tables).


    seb.
  • [^] # Re: No more perl

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Bugzilla a atteint la version 3.0 !. Évalué à 3.

    > - du code en perl est plus difficile à revoir et à maintenir, du fait qu'il y a "plusieurs façon de faire la même chose",

    C'est ce qui se dit, mais au final, on peut faire du code crade quelque soit le langage (et c'est d'autant plus ironique si quelqu'un souhaite vendre du PHP sur cet argument).

    > - pas de design par contract

    Quelle vaste blague! Rares sont les langages implémentant réellement du DbC. Non, du typage fort n'est pas suffisant pour se dire DbC. Non, avoir une macro "assert" n'est pas suffisant pour se dire DbC.

    > - pas de vrai système d'exceptions

    Les exceptions sont un modèle de gestion des erreurs. Se baser là-dessus pour juger un langage ou environnement est naïf. Java sait gérer les exceptions, mais ça n'empêche pas celles-ci d'arriver à l'utilisateur ou d'en dégoûter plus d'un avec une stacktrace énorme.

    > - gourmandise de mod_perl en terme de ressource

    Le principal problème est que mod_perl n'est pas mutualisable. Pour le reste, il apporte des avantages dont il faut profiter et des contraintes dont il faut tenir compte.

    > - erreurs du compilateur perl souvent peu explicites

    C'est le cas de bien des langages. Jusqu'à présent, le seul qui me fasse dire le contraire, pour le peu que je l'ai pratiqué, c'est Ada.
  • [^] # Re: peut mieux faire

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Comment mettre son site Rails en Maintenance. Évalué à 3.

    En même temps, les gens bien utilisent capistrano pour déployer leurs applications Rails, non? Après tout, ça a été écrit pour ça! :)
  • # peut mieux faire

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Comment mettre son site Rails en Maintenance. Évalué à 1.

    Parce que Rails est fait pour les fainéants qui ne veulent pas se répéter, et parce qu'autour de Rails, y'a tout ce qu'il faut, dans un environnement normal, il suffirait de faire:

    cap disable_web

    Cf http://clarkware.com/cgi/blosxom/2007/01/05 pour un exemple complet.
  • [^] # Re: MacOS chez Bayrou ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Réponses de François Bayrou au questionnaire Candidats.fr. Évalué à 1.

    On l'aura vu aussi (et surtout?) avec un MacBook noir.
  • [^] # Re: Les sources appartiennent à ton employeur.

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Déposer ses sources développées en entreprise. Évalué à 7.

    À noter que même si cela a été fait en dehors des heures de bureau, mais sur le matériel de l'entreprise, cela appartient tout de même à l'entreprise.
  • [^] # Re: Mouais

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Coup de gueule parce que ça défoule. Évalué à 2.

    Mon aterm ne supporte pas UTF-8.
  • [^] # Re: clauses 3 et 4 à respecter obligatoirement pour _copier_

    Posté par (page perso) . En réponse au journal un FAI soit-disant ""Free"" bafoue la GPL !. Évalué à 2.

    > Est-ce que le fait de prêter/louer un équipement comportant un logiciel revient à distribuer ce logiciel ?

    À noter qu'il n'est pas dit que le logiciel sous gpl (kernel) soit livré avec l'équipment (la freebox). Il me semblait que celui-ci était téléchargé à la connexion sur le réseau du fournisseur (Free).
  • # solution 2

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Irssi distant et notifications de hilight. Évalué à 3.

    irssi avec le module proxy. Et hop, tu peux utiliser xchat (ha!) ou konversation (moué) et avoir les fenêtres qui volent et qui clignotent de partout.


    seb.
  • [^] # Re: Heisenbug...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal printf debugging considered harmful. Évalué à 1.

    C'est vrai, la faute à Linux sans doute...


    $ uname -s ; gcc -O2 t.c ; ./a.out; gcc -g3 t.c; ./a.out
    FreeBSD
    10 10
    10 10


    Ou pas:

    % uname -s ; gcc -O2 t.c ; ./a.out; gcc -g3 t.c; ./a.out
    Linux
    10 10
    10 10
  • [^] # Re: Quelques éléments de réponse

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Jabber à la traine ?. Évalué à 4.

    > Malgrès cela, il reste encore pleins de développeurs qui preferent coder des clients MSN (à
    > se demander s'ils cherchent pas plutot à chercher de la reconnaissance en tant que
    > developpeur d'un logiciel bien utilisé...).

    La réponse a en partie été donnée ailleurs, mais on peut faire un parallèle avec un document écrit par le très respectable JWZ: http://www.jwz.org/doc/groupware.html et qui peut se résumer à:


    Your "use case" should be, there's a 22 year old college student living in the dorms. How will this software get him laid?


    Jabber, truc de geeks peu utilisé implique peu de filles. Donc pas de "get laid". MSN, filles. Donc "get laid". CQFD.


    seb.
  • [^] # Re: Portable

    Posté par (page perso) . En réponse au journal I.E. pour UNIX ???. Évalué à 2.

    Accesoirement, dans un certain nombre d'établissements en France (y compris de recherche), SSH était interdit car il ne respectait pas les limitations sur le chiffrement. Pour ce genre de choses, était parfois disponible à la place SSF, qui lui était validé et autorisé.

    (d'ailleurs, une brève recherche ne permets plus de retrouver de page consacrée à SSF)

    seb.
  • [^] # Re: Fork ou plugin pour Eclipse

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Aptana, IDE pour Javascript. Évalué à 2.

    Si on va sur leur page pour télécharger, on peut trouver des versions standalone pour les différentes plateformes (ce sont les versions pèpere à 60Mo) mais aussi un plugin Eclipse à proprement parler.

    Donc, non, ce n'est pas un fork, juste un packaging intégré.

    seb.
  • # couverture de magazine

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Geek et demi. Évalué à 6.

    "Subversion: mode d'emploi"

    Technikart nº77, octobre 2003: http://www.technikart.com/article.php3?id_article=614
  • [^] # Re: Je vois pas....

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Thread Arcs. Évalué à 3.

    Tu parle du XUL je présume ?


    Non, il parlait apparemment de canvas.

    Joli ton lien... une page blanche avec un tout petit rectangle gris en haut a gauche. C'est ptetre FF1.0.7 qui supporte pas remarque.


    En fait, il semble utiliser un mélange de javascript et de canvas. Par contre, je n'ai pas regardé à partir de quelle version firefox était sensé supporter canvas. On va dire 1.5, alors. En tout cas, ça marche aussi avec Safari 2.

    Pour les ThreadArc, voir http://www.research.ibm.com/remail/threadarcs.html
  • [^] # Re: Ce que tu cherches ...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Choisir un environnement de dev pour y écrire un plugin. Évalué à 2.

    Je dis pas qu'eclispe est la machine a tout faire, juste qu'emacs n'est pas un ide et ne fait pas ce que fait eclipse, contrairement a ce qui etait dit en debut de sujet.


    Emacs n'est pas un IDE en particulier, mais à vrai dire, Eclipse non plus si on ne prends que les fondations. Si on prends des projets comme Worplace ou BIRT ou simplement tout ce qui est au-dessus de RCP (qui est la définition d'applications riches par dessus la base d'Eclipse), ce n'est vraiment pas non plus juste un IDE.

    comprends pas ce que tu veux dire, t'as la vue team/synchronize pour ca qui est quand meme redoutablement efficace?


    Si, je connais, mais je parlais en l'occurrence de Emacs. D'ailleurs, on remerciera l'équipe de dév eclipse qui n'a pas standardisé le système de gestion de sources, ce qui fait que pour chaque outil (CVS, SVN, Perforce), on a une interface potentiellement différente et que tout développement de plugin par dessus doit s'attendre à se mordre les doigts car l'API est privée et n'est pas figée, ce qui rends les mises à jours relativement désagréables.

    ben c'est pas complique, je me rappelle pas avoir deja vu eclispe planter.


    Haha, laisse moi deviner, tu n'as pas dépassé le stade du "Hello world" ? Ou, meilleur des cas, tu ne fais que des applis Java dans du CVS et sans Ant. Car jusqu'à la version 3 où ils exécutaient Ant dans une VM séparée par défaut (jolie solution, au passage...), il y avait des fuites mémoire à chaque lancement de Ant. Ce qui faisait qu'avec un projet un peu "gros" utilisant un peu intensivement Ant, les problèmes de mémoire arrivaient régulièrement. Sans compter les différents problèmes liés aux plugins plus ou moins exotiques.

    Sans compter les gens qui n'ont pas une plateforme Java très supportée (actuellement, j'ai des freebsdistes dans ce cas).

    Ah, au fait, au moins Emacs peut imprimer :-)
    (ce qui n'est pas le cas de Eclipse/gtk...)

    quand aux history, je vois pas du tout de quoi tu parles


    J'avoue ne plus avoir en tête exactement ce qu'il en est. Il est juste énervant de voir grossir son ~/workspace/ sans raison apparente.

    et si tu veux aborder les sujet qui fachent on va parler des fichiers tilde qu'emacs laisse trainer partout...


    (setq-default make-backup-files nil)


    seb.
  • [^] # Re: Ce que tu cherches ...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Choisir un environnement de dev pour y écrire un plugin. Évalué à 4.

    tu te retrouves avec quelques mode qu'il va falloir essayer et evaluer les uns apres les autres.


    Haha mais, genre, c'est pas la même chose sous Eclipse? Une fois que tu sors des sentiers battus des plugins fournis de base (genre, si tu veux faire autre chose que du Java avec CVS), ça devient vite la misère. Les plugins qui ne marchent pas, qui font planter Eclipse complètement au moindre éternuement du chat du voisin, qui, pour ceux gérant un langage, n'ont pas 1/10ème des fonctionnalités du JDT.

    Déjà je tiens à défendre tout de même Eclipse pour faire du Java. Je suis totalement amoureux des fonctionnalités de refactoring.

    Par contre, pour faire autre chose. Alors, faire du C++. Hum... Pas de refactoring, le support intellisense qui dépends de l'indexer, ce qui rends la chose douloureuse, si tant est qu'elle marche. Le support de 'make' minimal. Le support des tâches ant cpp inexistants (enfin, si, ça marchotte, mais pas de manière utilisable confortablement). Édition pas plus convaincante que n'importe quel éditeur avec coloration. Faire du Perl? Donc trouver un plugin en version 0.quelquechose: pas de refactoring, un intellisense qui marche parfois. Je veux faire du subversion, je mets un plugin, qui nécessite soit une lib java (qui ne marche pas sur toutes les URL SVN) soit une lib native (ô joie) qui plante 1 fois sur 3.

    J'ai tenté d'utiliser Eclipse pour le C++, je suis repassé avec Emacs, parce qu'il me gérait la compilation, la complétion de manière suffisante. J'aurais pu utiliser l'interface de debug, mais je n'ai pas été tenté. Je connais l'interface CVS mais uniquement en fichier par fichier donc pas très utile et j'avais cervisia pour ça. Pour avoir une vue globale du projet ou l'outline d'un fichier, j'avais la speedbar. Pour Perl, j'ai la même chose.

    Sans compter que même si j'utilise une version bleeding-edge de Emacs (la version de dév), je ne l'ai que rarement vu planter sans raison. Alors que Eclipse, dans le genre... Sans compter les fichiers d'history ou de je ne sais quoi qui trainent et qui gonflent...


    seb.
  • # corrections

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Archéologie de journaux. Évalué à 3.

    - il faut se méfier, il y a une mise à jour furtive des minis. certains reçoivent du 1.33 GHz à la place du 1.2 et du 1.5 à la place du 1.42.
    - le mini est livré avec un adaptateur VGA.
    - pas assez libre? sans vérifier, je pense qu'un linux tournera de manière correcte, sans parler de Darwin ou de OSX+ports/fink/...


    seb.
  • [^] # Re: Une autre suggestion

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Article sur la programmation C++. Évalué à 5.

    Suggestions pour le côté LaTeX:

    - jeter et brûler dvipdf.
    - utiliser pdflatex
    - utiliser les packages fournissant de jolies fontes (times, pslatex)

    seb.
  • [^] # Re: 800¤ les 18Go ..... bizarre

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche LinuxFR a besoin de vous. Évalué à 4.

    Outre les éventuels problèmes de compatibilité par certains composants RAID, à moins de prendre un disque plus grand, un disque d'une autre marque ou d'un autre modèle peut poser problème si la taille réelle (annoncée commercialement) est différente de la taille exacte du disque d'origine.

    (oui, ça m'est arrivé de vouloir remplacer un disque SCSI supposé de la même taille pour me retrouver avec un disque au final trop petit de quelques octets, ce qui le rends inutilisable pour du RAID)


    seb.