Forum général.général Reconstruction RAID sur un Poweredge 1800

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
0
28
oct.
2020

Bonjour à tous,

J'ai un (vieux) Dell PowerEdge 1800 qui me sert de firewall, il est configuré en RAID 1 matériel en deux disques sur une carte PERC4.

Dernièrement j'ai un disque qui a flanché, j'en ai trouvé un mais je me pose la question de la reconstruction du RAID. Est-ce que simplement brancher le disque à chaud suffira à lancer la reconstruction sans rebooter le serveur ou bien est-ce que je dois relancer la construction à la main en allant dans la configuration de la carte ?

Est-ce qu'il existe une solution pour surveiller la reconstruction depuis l'OS ou à distance ?

Merci d'avance.

  • # Tout dépend ;-)

    Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

    Normalement, si le disque est neuf, la reconstruction doit se lancer automatique (les 2 disque clignotent rapidement. Si c'est un disque déjà utilisé, il se peux qu'il faille réinitialiser le disque.
    Pour la surveillance, tu peux installer Megaraid et Megaraid-cli sur une machine distante.

    • [^] # Re: Tout dépend ;-)

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

      Merci de ta réponse.

      J'ai oublié de préciser que c'est pfsense qui est installé dessus du coups je n'ai pas forcément accès à tout les outils et surtout je ne connais pas du tout freebsd.

      Born to Kill EndUser !

      • [^] # Re: Tout dépend ;-)

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Tu peut peut-être essayer d'installer mfiutil, ça semble faire ce que tu veux sous freebsd.

        • [^] # Re: Tout dépend ;-)

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

          Chance ! mfiutil est installé et j'ai aussi ipmitool.

          Reste plus qu'à trouver pourquoi mfiutil show adapter me renvoie :

          mfiutil: mfi_open: No such file or directory

          Born to Kill EndUser !

  • # Reconstruction RAID-1

    Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

    Bonjour Philippe,

    Si ton disque est bien un disque avec firmware DELL, la carte PERC devrait automatiquement lancer la reconstruction lors de l'introduction du nouveau disque.
    Pour surveiller la reconstruction, il te faut soit pouvoir accéder à l'IDrac si tu lui a configuré une IP soit à l'instance DELL OpenManage du serveur.

    Kévin

    • [^] # Re: Reconstruction RAID-1

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

      Merci de ta réponse.

      J'ai eu un peu de mal à trouver un disque identique (même marque, même modèle, même révision) et je viens de me rendre compte qu'ils n'ont pas la même version de firmware. L'ancien est en D704 et le nouveau en D703.

      Malheureusement pas d'idrac sur le serveur ou d'OpenManage. J'ai oublié de préciser que c'est pfsense qui est installé dessus.

      En snmp y a pas quelque chose à faire ?

      Born to Kill EndUser !

      • [^] # Re: Reconstruction RAID-1

        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

        Malheureusement pas d'idrac sur le serveur

        iDRAC, c'est soit une carte reseau de plus, soit un parametrage dans le bios/EFI pour partager la carte reseau et lui donner une IP à part, et ainsi accéder à certaines infos via le reseau, indépendamment de l'OS.

        Exemple :
        IDRAC en 192.168.1.x/24, ton pc en 192.168.1.y/24
        alors que ton OS serait sur 10.0.X.Y/16, ta box en 192.168.0.X/24

        • [^] # Re: Reconstruction RAID-1

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

          J'ai accès via ipmitool à la configuration et shell de ipmi mais les infos remontées sont celles de la carte mère et du châssis. La carte PERC est une connecté en PCI donc pas de trace dans IPMI.

          Sur ce serveur la carte DRAC était une option qui n'a pas été prise à l'achat en 2006, peut être il y a BMC mais je ne sais pas trop comment l'activer ou même vérifier si il est actif sans rebooter la machine.

          Born to Kill EndUser !

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.