• # Ce sera court!

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

    Oui

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Ce sera court!

      Posté par . Évalué à -2 (+0/-3).

      2)chaque type de table de partition possède-il un descripteur de partition?

      • [^] # Re: Ce sera court!

        Posté par . Évalué à 2 (+2/-1). Dernière modification le 23/02/20 à 17:13.

        Salut,

        chaque type de table de partition possède-il un descripteur de partition?

        Bah comment faire sans ?

        Ou alors j'ai peut-être pas compris la question, simplement…

    • [^] # C'était court, mais faux ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-1).

      En lançant fdisk sur un disque quelconque (e.g. un fichier de 10 Mo), en créant une partition sur le dos (MBR) par défaut, et en changeant son type, on peut lister tous les systèmes de fichiers que l'on peut déclarer dessus. Puis même chose en basculant au préalable à un partitionnement gpt. Les listes de FS que l'on peut choisir ne correspondent pas.

      Debian Consultant @ DEBAMAX

      • [^] # Re: C'était court, mais faux ?

        Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

        Le type que l'on peut mettre au niveau de la table de partitions n'est qu'une indication (comme un plaque que tu accroche à ta porte d'entrée), elle ne contraint pas ce qu'on peut effectivement mettre dans la partition.

        Rien ne t'empêche de définir une partition de type fat, puis de faire un mke2fs dessus.
        Certains OS ne comprendront pas ce qui leur arrive si le système de fichiers ne correspond pas au type défini dans la table de partitions, mais un OS correct permettra au minimum de forcer le type de FS au montage, ou l'auto-détectera sur base du contenu réel de la partition.

        Ça veut dire que si tu veux utiliser un nouveau type de système de fichier (par exemple btrfs), tu peux le mettre dans une partition au format MBR avec un type quelconque, du moment que tu fais le nécessaire pour qu'elle soit montée correctement.

        • [^] # Re: C'était court, mais faux ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+2/-2).

          Les firmwares étant écrits au moment où les machines sont sur la palette prête à être livrée, c'est sûr que c'est une très bonne idée d'avoir une indication de FS qui ne correspond pas au FS écrit sur le disque.

          (Spoiler alert: C'est déjà assez compliqué de trouver des firmwares qui se comportent correctement quand tout concorde et respecte les spécifications que… non, ce n'est vraiment pas du tout une bonne idée.)

          Debian Consultant @ DEBAMAX

          • [^] # Re: C'était court, mais faux ?

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 25/02/20 à 17:56.

            Je ne vois pas ce que le firmware vient faire là-dedans, lire le système de fichier c'est le problème de l'OS que tu installe sur ta machine. Le firmware, au mieux (si c'est de l'UEFI), il cherchera une partition d'un type bien particulier et essaiera de la lire, donc il n'y a que celle-là qui doit bien correspondre au type défini. Et sinon (en mode MBR) il ne se soucie même pas des partitions.

            • [^] # Re: C'était court, mais faux ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-1).

              Ça n'a rien à voir sauf que c'est le firmware qui décide ou non de passer la main à l'OS, et il y a des contraintes potentiellement fortes sur la partition ESP notamment, tout comme GRUB peut avoir d'une partition BIOS boot pour y insérer les morceaux dont il a besoin.

              Bref, ça n'a pas rien à voir.

              Debian Consultant @ DEBAMAX

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.