Forum général.hors-sujets De la débilité de l'administration… et de certains particuliers

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
8
5
août
2020

Vous connaissez les justificatifs de domiciles, ces trucs qui sont demandés dans plusieurs cas plus ou moins pertinents. Pour prendre un abonnement à la bibliothèque ou à la piscine du coin avec un tarif de résident, c'est pertinent, par exemple.

Ce justificatif de domicile est souvent demandé par l'administration française dans des cas franchement discutables, tels que l'émission de permis de conduire, carte d'identité et passeport. En effet, l'adresse mentionnée sur ces documents n'a aucun intérêt, changera au premier déménagement, et dans un tel contexte, il est déjà stupide de la mentionner sur ces documents, et la vérifier scrupuleusement l'est tout autant.

Mais il y a un cas où ça devient franchement débile. Lorsqu'on cherche un logement, les agences de location demandent systématiquement un justificatif du domicile précédent. Bon, il s'agit d'agences, donc ça s'approche de l'administration, qui a ses raisons que la raison ignore. Mais des bailleurs particuliers s'amusent également à demander à leur futur locataire de prouver où il habite. Personnellement, je suis bailleur, et je n'ai jamais demandé cela à mes locataires : je sais très bien où ils vont habiter, dans l'appartement que je leur loue, et je ne vois vraiment pas pour quelle étrange raison je voudrais avoir une preuve de l'endroit où ils n'habiteront plus dès qu'ils auront signé le bail.

Je sais que c'est totalement hors sujet, d'où le forum où j'ai mis cela, mais est-ce que cette pratique vous étonne autant que moi ?

  • # Ça dépend

    Posté par  . Évalué à 4.

    Pour l'émission de papiers d'identité, c'est vrai que mentionner l'adresse est bien inutile; sauf peut-être pour ceux qui ont une vie «bien installée» (CDI et propriétaire d'un logement avec famille, etc).

    En ce qui concerne les bailleurs, c'est loin d'être étonnant. La plupart des bailleurs demandent, par principe, tous les documents que la loi leur autorise de demander (voir plus). Même s'ils n'ont pas l'utilité de certains. Pour les bailleurs qui… n'ont pas la conviction républicaine, si j'ose dire, avoir le nom, prénom, et le quartier d'origine d'un candidat locataire leur est très utile.

    • [^] # Re: Ça dépend

      Posté par  . Évalué à 2.

      c'est gratuit de faire refaire une CI avec la bonne adresse. Pourquoi je le fait :) ?

      si un jour on me retrouve au bout de 6 mois dans un lac infesté de crocodile (ouais en france) où je serais tombé par accident. J'ai l'espoir d'aider les enqueteur grace a ma CI à jour, yaka aller a l'adresse pour annoncer les condoléances. Ils gagnent du temps, et pourront rentrer plutot chez eux.

      bref c'est pratique

      • [^] # Re: Ça dépend

        Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 06/08/20 à 03:08.

        mouais je dirais plutôt de te faire tatouer ton n° de sécu ou celui de déclarant fiscal. Mais bon, se faire tatouer un numéro c'est pas de très bon goût.

    • [^] # Re: Ça dépend

      Posté par  . Évalué à 2.

      Pour les bailleurs qui… n'ont pas la conviction républicaine, si j'ose dire

      Ou qui se sont déjà mangé 12 mois d'impayés, et le juge qui accorde l'immunité au locataire pourtant parfaitement solvable.
      Si tu as 6000 € en trop (12 mois de loyer), n'hésites pas à proposer une compensation financière à ces salauds de non républicains, peut-être qu'ils sauront être attentifs à tes propos.

      Ce genre de pratique est facilement stoppée si l'état et la justice sont leur job : une loi interdisant de demander quoi que ce soit, et les bailleurs remboursé en cas de pépins. Ça aura également comme effet de bord de réduire les loyers, parce que beaucoup de bailleurs se sont déjà vu obligés de payer la totale réfaction du logement pour cause de locataire très indélicat.

      Demander le maximum de trucs rassure certaines personnes. Ça n'apporte pas de protection mais ça leur donne l'impression de faire ce qu'il faut pour limiter les risques.
      Pour ma part je demande zéro papier, j'ai quasi uniquement des locataires qui sont refusés partout. Une personne qui ne veut pas payer, même avec tous les papiers du monde, je l'ai dans l'os. Après, à moi de présenter des arguments pour que la personne revienne à la raison. Une personne qui ne peut pas payer, jusqu'à présent ça s'est bien passé.
      J'ai principalement eu des ennuis avec des étudiantes « bien comme il faut » dont le loyer était payé par les parents.

  • # Exemple banquaire récent

    Posté par  . Évalué à 5. Dernière modification le 05/08/20 à 14:54.

    Salut,

    J'ai eu le cas de conscience il n'y a pas longtemps. Juste pour de l'actualisation de données dans la banque à qui je fais confiance.

    Au début, une conseillère m'a dit d'envoyer les infos par mail (quittance et un autre papelard encore plus privé).

    J'ai commencé à rédiger le mail, mis les pièces jointes, et ai fait stop. Je ne suis pas parano par nature, mais quoi, balancer tout ça en clair ?

    Résultat, autre option, je suis allé sur le site de la banque, déposé les fichiers dans mon espace et envoyé un mail en clair pour dire à la personne que j'avais déposé de manière plus sécurisée que proposé par la conseillère les fichiers demandés.

    Plus de nouvelles depuis.

    Mais si t'as un doute, abstiens-toi et réfléchis. C'est mon seul conseil ;)

    C'était pas dirigé à l'OP cette dernière phrase ;)

    Matricule 23415

  • # Facilement trucable en plus

    Posté par  . Évalué à 2.

    Le plus fort c'est qu'il est relativement simple de se faire un vrai "faux" justificatif de domicile :

    Une facture de téléphonie mobile est considéré comme un justificatif de domicile:

    Tu prend un forfait chez un opérateur, tu met une adresse où tu peux recevoir du courrier (faut bien que tu recoives la sim)
    Pis tu changes l'adresse et tu met celle de ton choix (les opérateurs font tout en ligne maintenant)

    Par contre impossible de combiner box + tél mobile dans ce cas.

    • [^] # Re: Facilement trucable en plus

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

      Bah, encore plus simple, tu prends n'importe quelle facture et tu changes l'adresse dessus. J'ai déjà utilisé cette technique, non pas pour faire un faux, mais pour faire un vrai, c'est à dire pour prouver où j'habitais vraiment, parce qu'il est parfois sacrément difficile d'obtenir un justificatif de domicile qui soit accepté par celui qui le demande.

      La nuance est de taille, parce qu'en droit français, un faux, c'est « une altération frauduleuse de la vérité, de nature à causer un préjudice ». Une facture modifiée pour prouver qu'on habite là où on n'habite pas vraiment, c'est un faux. Une facture modifiée pour prouver qu'on habite là où on habite vraiment, ce n'est pas un faux, c'est un vrai !

      Bref, mon cas était amusant, je venais d'acheter un appartement avec un prêt de la BNP, dans le but d'y habiter (c'était écrit dans le contrat de prêt), et ces #µ%{$ø} me demandaient un justificatif de domicile pour changer mon adresse dans leurs registres. Leur propre contrat de prêt ne leur convenait pas pour prouver que j'y habitait, pas plus que l'acte de vente notarié. N'ayant pas encore reçu de facture d'eau, d'électricité ou de téléphone, j'ai fait un vrai à partir d'une facture plus ancienne.

      • [^] # Re: Facilement trucable en plus

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

        Ça reste un faux vu que ce n’est pas la facture émise.

        • [^] # Re: Facilement trucable en plus

          Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 06/08/20 à 14:15.

          Je n'ai pas vérifié l'info, mais si la définition en droit est celle que mentionnée dans le post précédent, ce n'en est pas un vis à vis de la loi puisqu'il n'y a pas de nature à causer préjudice.

          Je m'abstiendrais de jouer à ça cela dit, on a tous une multitude de moyen de fournir ce genre de justificatifs.

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par  . Évalué à 0. Dernière modification le 08/08/20 à 21:16.

          Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

  • # Vérifications de références ?

    Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 06/08/20 à 14:44.

    Comme pour un employeur, il est courant qu'un bailleur passe un coup de téléphone au précédent bailleur pour savoir à quel genre de locataire il va avoir affaire

    • [^] # Re: Vérifications de références ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      cela à c'est limite très rapidement, si tu mets ton père :) comme numéro.

      pour vraiment verifier, il faut recuperer les relevé de compte ou l'on voit apparaitre la somme du loyer payé/prelevé et demander a l'ancien proprio son relevé de compte avec la somme qui entre :) sur 3 mois. Ca filtre les petit escroc, c'est rare de se filer de l'argent entre pote sur 3 mois, mais cela peut exister.

      • [^] # Re: Vérifications de références ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        pour ca, il y a les quittances de loyer, que le bailleur doit émettre à chaque prélèvement/versement effectué

        et le nouveau bailleur pouvait, à une époque, demander les X dernieres quittances.

        • [^] # Re: Vérifications de références ?

          Posté par  . Évalué à 2.

          j'ai connu le cas d'un mauvais payeur de loyer, 2 ans sans payer le loyer. Il a proposé au proprio de partir en echange de jolie quittance, sinon il resterais jusqu'au bout.

          je te laisse imaginer ce qui se passa, le seule moyen de verifier les transaction est de faire comme dit plus haut

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.