Forum Linux.android Geolocalisation "statique" sur profil professionnel shelter

Posté par  . Licence CC By‑SA.
1
8
déc.
2019

Bonjour à toutes et tous!

J'utilise Lineage OS et MicroG sur mon téléphone Android.

J'utilise aussi l'application shelter pour avoir un profil "professionnel".
Je ne m'en sers pas vraiment pour le boulot, mais pour isoler les applis les plus invasives, gardée uniquement pour certains contacts: Skype, WeChat.
Dedans, le carnet d'adresse est vide, et il n'y a rien dans les dossiers visibles (photos, musique, etc.).
Ce ne sera jamais aussi bien que de faire migrer le monde entier vers des solutions respectueuses de ma vie privée, mais c'est toujours ça de pris…

Par contre, j'aimerais ajouter un autre élément très important à mes yeux: la géolocalisation.
Pour le profil personnel, j'ai UnifiedNIP avec le backend Mozilla.
Mais pour le profil professionnel, je préférerais une fausse localisation, statique (je rentre les coordonnées GPS, et les applis pensent que le téléphone ne bouge plus jamais de ce point).

Est-ce qu'il y a un moyen simple et fiable de faire ça?

  • # Sur F-droid

    Posté par  . Évalué à 2.

    regarde les applications :
    - Private location
    - Fake traveler

    • [^] # Re: Sur F-droid

      Posté par  . Évalué à 3.

      Le problème que j'ai avec ces deux-là c'est qu'elles demandent un réglage dans la config développeur "Application de position fictive".
      Et apparemment ça ne prend pas sur le profil pro.

  • # Ne pas désinformer dans un monde assez de désinformation

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

    Par contre, j'aimerais ajouter un autre élément très important à mes yeux: la géolocalisation. […] je préférerais une fausse localisation

    Il y a une différence entre respect de la vie privée et désinformation.
    Une localisation statique, c'est de la désinformation.
    Dans tout OS moderne qui se respecte (on n'est plus en 2012…), tu autorises l'accès à la localisation (et aussi carnet d'adresse, et photos, etc) par app, donc si tu tiens à ta vie privée le mieux est d'utiliser un OS qui a ces fonctionnalités de manière native, et tu interdis juste à l'app d'utiliser la géolocalisation, l'app indiquera "localisation non fournie" (ce qui est vrai, pas de désinformation).

    J'ose espérer que Lineage OS a cette fonctionnalité en natif, sinon ça serait un bien mauvais signal sur la qualité de l'open source si on n'est pas capable d'implémenter en priorité ces fonctionnalités sur la vie privée contre les "méchants" qui eux l'ont…

    • [^] # Re: Ne pas désinformer dans un monde assez de désinformation

      Posté par  . Évalué à 4.

      Pour l'instant, c'est ce que je fais: j'interdis simplement l'accès à la localisation. Mais je me souviens qu'à une époque, c'était problématique pour certaines apps trop curieuses.

      Alors j'anticipe mon besoin, pour pas me retrouver frustré et coincé si un jour ça arrive encore.

      J'aimerais bien pouvoir juste me passer de ces apps curieuses, mais pour WeChat, par exemple, j'ai le choix entre:
      -Ne plus communiquer avec mes potes en Chine—Bof
      -Faire changer la politique locale pour plus d'ouverture—AAAAHAHAHAHAHA!
      -Me résoudre à utiliser le seul réseau dont on est sûr qu'il marchera encore la semaine prochaine sans surprise et sans aléas politique—Bon, ben…

      Alors pour le cas de figure/jour où WeChat m'expliquera qu'il ne peut plus fonctionner adéquatement s'il ne sait pas où je suis et c'est pour mon bien, j'aimerais une parade…

      En ce qui concerne Skype, il faut convaincre mes parents. Ça progresse. Surtout depuis qu'ils ont tellement amélioré le bousin que plus rien ne sonne quand tu passes un appel…

  • # Pareil

    Posté par  . Évalué à 1.

    Bonjour,

    J'utilise aussi LineageOS et je suis confronté au même problème. Je ne trouve pas d'apps pour entrer une fausse géolocalisation dans le profile créé avec Shelter.

    Si tu trouves la solution, merci de me le dire.

    arnaud

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.