Forum Linux.debian/ubuntu Script création des utilisateurs samba avec leur mot de passe

Posté par .
Tags : aucun
0
10
mai
2011

Bonjour,

Je voudrais créer un script afin de créer automatiquement les users et les users samba a partir d'un fichier texte.

Dans le fichier texte j'ai mis NOM GROUPE PASSWORD

le users unix pas de soucis par contre comment peut-on mettre automatiquement un mot de passe dans la commande pdbedit -a toto (mot de passe) ?
L'utilisateur unix est bien créer mais quand on fait la création de l'utilisateur samba, il y a une erreur ou alors il demande de taper le mot de passe alors que je veux qu'il va chercher le mot de passe dans le fichier texte.

merci pour votre aide.

Franck

  • # Utiliser la commande smbpasswd

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Soit un fichier "liste" contenant un identifiant de compte et un mot de passe par ligne, séparés par un espace.

    #!/bin/bash
    /bin/cat ./liste |
    while
            read nom mdp
    do
            echo -e "$mdp\n$mdp\n" | /usr/bin/smbpasswd -s -a $nom
    done
    

    Ce devrait faire ce que tu souhaites.

    • [^] # Re: Utiliser la commande smbpasswd

      Posté par . Évalué à 4.

      Sur le fond, je n'ai rien à ajouter. Pour la forme:

      • je ne rentrerais pas le nom du fichier dans le script
      • j'utiliserais sh au lieu de bash (certains systèmes s'ont pas bash installé, alors qu'ils ont tous un (pseudo) sh)
      • ton deuxième \n ne sert à rien

      #!/bin/sh
      
      cat ${1:--} |
      while read nom mdp
      do
           echo -e "$mdp\n$mdp" | /usr/bin/smbpasswd -s -a $nom
      done
      

      Comme ça on peut ensuite faire soit

      $ script nom-fichier
      

      soit
      $ script < nom-fichier
      

      soit
      $ [...] | script
      

      Mais voilà, c'est juste pour l'idôme que je dis ça ;)

    • [^] # Re: Utiliser la commande smbpasswd

      Posté par . Évalué à 0.

      merci beaucoup c'est OK

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.