Forum Linux.embarqué Problème avec modprobe

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
15
mai
2006
Bonjour tous le monde,
j'ai une carte possédant un micro-controleur ARM9. J'y ai installé un linux (version 2.6.16). Lors de la configuration de celui-ci, j'ai spécifié que je voulais prendre en compte les gestion des modules (insertion, suppression).
Mon linux reconnaît bien la commande modprobe cependant, lorsque je veut l'utiliser j'ai une erreur me disant que modprobe ne peut pas lire le fichier modules.dep (modprobe: could not parse modules.dep). Normal, j'en ai pas!
J'essai de lancer la commande depmod pour générer le fichier mais le noyau ne reconnait pas la commande.

Quelqu'un aurai-t-il une idée ?

Sinon je veut utiliser cette commande pour installer le driver d'une clé wifi dont les sources sont par miracles disponibles. Je les ai cross-compilé puis je l'ai mis dans l'arborescence de ma carte. Je ne connai pas très bien linux mais apparement, d'après le tutorial, je suis obligé d'utiliser insmod (qui fonctionne correctement avec mon noyau) suivi de modprobe.
Suis-je obligé d'utiliser modprobe si insmod fonctionne?
  • # recompilation de kernel...

    Posté par  . Évalué à 2.

    ou en partie ?

    alors il doit de manquer le
    make dep
    make modules
    make modules_install

    dans la logique, cela devrait etre make dep qui va te calculer les dependances...
    • [^] # Re: recompilation de kernel...

      Posté par  . Évalué à 1.

      J'ai fais les trois commandes, dans l'ordre, mais ça ne change rien.
      Le compilateur me dit que que la commande make dep est inutile("*** Warning: make dep is unnecessary now.").
      Une fois compilé, je charge le noyau sur la carte mais la commande depmod n'est toujours pas reconnue.
  • # insmod

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    insmod charge un module, modprobe lance insmod sur les modules en calculant les dépendances. Si tu n'as pas de dépendance, pour de l'embarqué vire modprobe et utilise insmod.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.