Forum Linux.général Améliorer ses connaissances sur Linux

Posté par . Licence CC by-sa.
4
1
fév.
2019

Hello !

Peut-être que ma question est bête, mais j'aimerais avoir l'avis de personnes expérimenté…
Cela fait maintenant depuis le début de mon DUT informatique (donc depuis 2014) que j'ai commencé à utiliser Linux pour le dev.
J'ai toujours travaillé sur Fedora.
Cependant, j'aimerais améliorer mes premières connaissances que j'ai acquise grâce à Fedora et je ne sais pas comment parvenir à mes fins ! Du coup, si vous avez des conseils, ou bien d'autre distributions à me conseiller, voir même, des anecdotes de votre propre expérience.

Merci par avance !

  • # conseil

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour,

    Alors, je travaille à mon apprentissage de python depuis quelques mois. Et par e passé, j'ai du découvrir par moi même certains domaines de l'informatique.
    Il n'y a pas de secrets, c'est en forgeant qu'on devient forgerons.

    Installer des distributions ? D'un point de vue système, excepté arch et certaines autres , elles sont toutes à peu près équivalente et automatisées.

    Tu pourrais te familiariser par exemple en montant 2 VM CentOS (pas mal utilisé en production informatique) , et essayer de créer un cluster mysql
    Tu peux aussi essayer de te monter un VPN.
    Tu peux aussi essayer de développer un SIEM.

    Bref, il y a tout un tas de choses que tu peux faire.
    Tu peux aussi t'aider par les différentes documentations des écoles et I.U.T. disponible sur internet
    Exemple:
    http://www-inf.telecom-sudparis.eu/COURS/CSC3102/Supports/

  • # Autohébergement

    Posté par . Évalué à 2.

    Même remarque que Cheumole

    c'est en forgeant qu'on devient forgerons.

    Une bonne manière AMHA c'est d'essayer de s'autohéberger. Un petit serveur, c'est pas bien cher, et essayer d'y faire tenir le plus de services sans forcément faire appel à des {Cozy,Own}Cloud et co

    • [^] # Re: Autohébergement

      Posté par . Évalué à 1.

      Je comptais me prendre un petit raspberry, pourquoi pas tester ça avec le rasp ! Surtout que ça me botte bien de m'essayer à ça !

      • [^] # Re: Autohébergement

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 02/02/19 à 01:59.

        Si tu as prévu d'utiliser le Raspberry Pi pour une utilisation ultérieure avec un desktop, c'est une solution intéressante. Sinon pour du serveur headless il y a plein d'ordinateurs monocartes moins restrictifs (le RPi requiert impérativement une carte SD pour l'amorçage) et parfois un peu plus véloces aussi.

        Si tu n'as aucun intérêt à vouloir jouer avec des GPIO, une autre solution est de récupérer du vieux matériel : un PC ATX standard qui a dix ans sera plus généreux au niveau des entrées/sorties (plus de ports USB, plein de SATA, des ports d'extension PCI et PCIe) permettant ainsi de faire plus de choses différentes et tu pourras aussi expérimenter plus facilement la virtualisation. Les seuls inconvénients sont l'encombrement et la consommation au repos.

  • # Archlinux

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 01/02/19 à 17:27.

    Sans hésiter, je te conseille Archlinux, pour les raisons suivantes :
    - c'est une distribution "de base". quand tu l'installes, tu as simplement un prompt avec root sans mot de passe (pas d'interface graphique). tu vas devoir installer tout le reste, et te configurer à la main un bon paquet de choses.
    - même l'installation n'est quasiment pas automatisée : tu bootes sur la clé USB, et ensuite tu te fais tout à la main (création des partitions, copie des fichiers, chroot dans le nouveau système, paramétrages pour que le 1er boot marche)
    - la doc en fabuleuse, didactique et très complète. et en Français si tu veux !
    - une fois tout installé, tu as une distribution très à jour, stable, et avec une très grosse communauté

    Évidemment, tu peux déjà te faire la main en utilisant une VM, mais récupérer un 2e ordi (un vieux portable) est aussi une alternative intéressante.

    C'est une distribution particulière que je ne conseillerais pas à qqu'un d'autre que celui qui dit "je veux apprendre".

    Moi j'ai bcp appris par Gentoo (un peu le même concept, un poil plus hardcore vu que en plus tu vas tout compiler), mais depuis que j'ai découvert Archlinux je suis convaincu. Simple, efficace, mais faut vouloir s'y mettre.

    En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: Archlinux

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai justement un petit ordi (acer aspire one, 1Go de ram et petit cpu intel atom) pourquoi pas le tester dessus avant de me lancer sur le pc principal en dual-boot ! Mais si la doc est bien je pense m'en sortir sans trop de soucis de ce coté du coup ! Un Environnement graphique à me proposer pour changer de mon Gnome 3 que j'ai l'habitude d'utiliser ?

      J'ai été voir Gentoo par la même occasion, je pense que je vais commencer doucement par Arch, le concept de USEFLAGS me fait un peu peur '

      Merci de la recommandation, je teste ça dans la soirée !

      • [^] # Re: Archlinux

        Posté par . Évalué à 2.

        En effet sur une vieille machine avec un Atom, hors de question de mettre Gentoo, tu vas en avoir pour des semaines de compilation :)

        Pour l'environnement graphique, tu peux essayer XFCE4 par exemple. Petit mignon et complètement customisable.

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Archlinux

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Tant qu'on y est,avec 1Go de RAM autant tester un WM style Awesome ou Openbox, et garder la RAM dispo pour les applications !

    • [^] # Re: Archlinux

      Posté par . Évalué à 5.

      je dirais aussi arch linux, car après une mise a jour qui te pete ton linux, tu passera de longue heures a essayé de comprendre pourquoi xorg ne démarre plus, que les fichier de conf ont été écrasé

      bref l’idéal pour apprendre

      une pointe de second degré évidement :)

  • # comprendre les étapes de démarrage

    Posté par . Évalué à 2.

    Je dirais que customiser la totalité du démarrage d'une distribution est un bon moyen d'apprendre:

    • comprendre ce qui se passe quand le firmware passe la main au bootloader (grub2, habituellement, quelques-uns préfèrent utiliser syslinux, pour diverses raisons);
    • comprendre ce que fait le "PID 1", comprendre ce qu'est l'utilisateur "root" (UID 1, de mémoire, on peut très bien imaginer le renommer en "admin", tant que l'UID reste 1), par exemple en refaisant tous les services, ou en essayant d'autres logiciels que systemd (ce qui force à porter les units);
    • se faire (en fait, utiliser une combinaison de logiciels isolés, et non un méta-paquet type gnome) son propre environnement de bureau, ce qui part du gestionnaire de connexion jusqu'à l'explorateur de fichier;
    • se faire violence (au début au moins) et cesser d'utiliser un explorateur de fichiers ou un menu graphiques;

    Sinon, il reste la possibilité d'installer une distribution de 0, sans passer par l'installateur: ça s'appelle du bootstrap, Debian à même des logiciels faits pour: debootstrap et cdebootstrap.
    Déployer un serveur PXE pour utiliser des machines sans disque dur est également formateur (et pratique, ça permets de faire des systèmes jetables rapidement, pour les expérimentations).
    Utiliser des gestionnaires de configuration, type Rex, cfengine, puppet, salt, …

    Mais bon, comme les autres l'ont dit, ça viens surtout au fur et à mesure, quand on cherche à optimiser son PC pour son usage perso, plutôt que garder des trucs génériques.

  • # Linux only

    Posté par . Évalué à 3.

    Bonjour,
    Utiliser linux pour son usage personnel, et tenter de n'utiliser que linux, est formateur.
    Se monter un petit réseau domestique pour sauvegarde, serveur web ou multimedia à base de Raspberry Pi est très sympa aussi.
    Le monde GNU/Linux est tellement riche que perso, je découvre encore des trucs 20 ans après avoir commencé…

    • [^] # Re: Linux only

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Comme tout le onde le dit, il faut l'utiliser. Si tu es à l'aise sous Fedora c'est très bien.

      L'idée du Raspberry est bonne, si tu pars sur un système Raspbian minimal et que tu installes manuellement que ce que tu as besoin ça peut pas mal t'apprendre. Tu peux aussi bricoler des trucs avec de vieux PC: serveurs de sauvegarde, monter un miroir de dépôts, partage de fichiers, serveur audio (mpd), serveur web… Quand je fais de tels bricolages j'installe une Debian minimale (netinstall).

      Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

  • # Merci !

    Posté par . Évalué à 2.

    Merci à tous pour vos conseil !

    J'ai bricoler un vieux pc et ai installé Arch sans soucis, y'as pas a dire, le wiki est bien fait !
    J'en ai profité pour remplacer mon Fedora sur mon pc principal pour une Arch, là pour le coup efi m'as un peu fait galerer mais dans l'ensemble tout s'est bien déroulé !
    Pour le vieux pc j'ai opté pour MATE mais vu le mini écran, je vais peut etre partir sur i3 ou OpenBox. Et sur mon pc principal qui a plus de puissance, j'ai opté pour cinnamon.

    Je compte partir sur un petit serveur multimédia lorsque j'aurai mon Raspberry, voir même je me tâte a commencer avec mon vieux pc même si ça rame, tant que j'y arrive et que j'apprends c'est ce qui compte ^

    En tout cas rien qu'avec les deux installation d'Arch j'ai déjà bien bricolé et j'y prends gout de plus en plus ^

    Encore un grand merci !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.