Forum Linux.général [Résolu] Windows à coté de Linux - Dual Boot / Virtualisation

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
2
20
oct.
2020

Bonjour.
Ma femme viens de débuter une reconversion dans l'informatique (à force de traîner dans le LUG local, fallait s'y attendre) et à sa machine sous le manchot depuis de nombreuses années maintenant.

Problème : L'école d’informatique multiplie les partenariat dans la plus pure démarche d'éduquer au propriétaire. Et même si le court réseau Cisco de ce matin m'as compté un tympan (Madame est aujourd'hui une libriste convaincue) la constations est amère : Chaque jours soirée deviens le théâtre des installation laborieuses et de la lutte contre les absurdités du monde propriétaire.

Madame veux rester sous sa Fedora «C'est bien plus simple», mais dans l'idéalisme propriétaire de ces cours, ça ne fait que rendre le tout plus compliqué.
Et même si l'équipe de Wine fait un travaille extraordinaire … le monde propriétaire regorge d'ingéniosité pour ne respecter que leurs propres règles (et éviter soigneusement ce qui fonctionne).

Séparer l'ordinateur en deux ?

Une des idées que j'avais (mais je suis ouvert aux autres idées) est de séparer la machine en deux (Madame avais déjà fait deux sessions sur son ordinateur pour séparer les cours de sa vie privée - Je vous l'ai dit qu'elle avais les bons réflexes)

Réinstaller un Dual-Boot Win10 / Fedora.
Un système «Cours» pour le paradis du commerce et de la collecte de donnée - Et un système pour les choses plus sérieuses.
Mais voila. Le dernier Dual-Boot que j'ai fait date de Windows Vista, de la tentative du tatouage des disques et de l'époque ou l'on essayais encore la «Compatibilité BIOS» pour éviter l'UEFI mal pris en charge.

Depuis ce temps, tout mon matériel est installé en Mono-Système (Libre).

Comment cela se passe il aujourd'hui ?
Quels sont les difficultés, les points d'attentions, la meilleur démarche à suivre ?

Ou peu être une idée brute pour arriver à quelque chose de fonctionnel ??

  • # Machine virtuelle

    Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

    Ça ne serait pas plus simple d'installer W10 dans une machine virtuelle ?

    • [^] # multi boot = FBI (fausse bonne idée)

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

      je plussoie

      Mes machines en dual boot ont presque toujours booté le même OS (la flemme de booter sous Windows pour faire un truc et rebooter sous Linux)

      le multi boot = une chance de plus de foirer le GRUB, et de perdre du temps à le réparer, surtout si tu as en plus un disque externe

      si partage de partitions avec le Windows, un shutdown Windows est souvent "habilement" remplacé par une mise en veille, et donc sous Linux, impossible de monter la partition

      Cela dit, il y a des cas où une VM est moins bien.

      ウィズコロナ

    • [^] # Re: Machine virtuelle

      Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

      J'ai entendu de bon retour avec l'utilisation de virt-manager pour tourner une VM sous Linux. De plus, c'est déjà présent dans Fedora.

      Comme dit dans les autres commentaires, c'est une solution plus sûre de faire de la virtualisation comparée au dual boot.

      «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

      • [^] # Re: Machine virtuelle

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

        Oui.
        Ça fonctionne assez bien sur mon ordinateur, mais assez mal sur celui de ma femme (Obscure erreur, je ne peux pas tester tout de suite).

        Je ne sais pas ce qui peux provoquer un arrêt brutal de la VM après quelques minutes.
        En plus d’un certain manque de Ram sur la machine.

    • [^] # Re: Machine virtuelle

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

      Bonjour.
      C'était effectivement l'une de mes idées, et l'une des pistes explorée hier dans la soirée … et la nuit.

      Un certain manque de RAM (la machine n'en as que 4GO … Mais je vais peu être essayer de trouver pour en mettre plus) et surtout beaucoup de plantages sur les système de virtualisation m'avais fait mettre de coté cette solution.

      Qemu-KVM me crée des erreurs et ne fonctionne pas … sans raison apparente (et pour une fois le message d'erreur était tout sauf explicite)
      VM-Ware (oui, j'essaye différentes solution) n'arrivais pas à trouver les Headers du kernel pour compiler son module de virtualisation (avec un obscure déacord de numéro de version entre la version du kernel installé et la version des Headers).

      Peu être une piste à explorer … J'envisagais une réinstallation propre de la Fedora, dans l'espoir de résoudre ce problème (les derniers changements de système étant des migrations)

      • [^] # Re: Machine virtuelle

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Hello,

        4 Go pour faire tourner Windows 10 en installation classique sera trop juste (ça va swapper à fond et les écritures disques sur Windows 10 des fois ça bloque tout le pc), il te faudra au moins 8 Go
        En virtualisation si tu peux monter à 12 Go pour dédier 8 Go à ta VM Windows 10, ça devrait aller mieux
        Si tu as 8 Go de ram à dédier à Win10, je t'invites à utiliser un lv dans virt-manager pour installer ton windows 10
        À ce sujet j'avais noté ça :

        Si un pool LVM existe déjà sur le serveur, se connecter avec virt-manager sur le serveur distant et ajouter ce groupe avec l'interface graphique.
        Dans
        "Chemin de la Cible" choisir "/dev/Le-Nom-Du-VG"
        dans
        "Chemin de la source" choisir "/dev/sdax" (là ou se trouve le Logical Volume Managé)

        J'avais aussi ça dans cette note (vérifier si c'est toujours d'actualité)

        HDD
        Bus VirtIO
        Utiliser LVM
        Cache = WriteBack/None
        E/S = Native

        Activer Deadline Scheduler (sur le HDD qui contient les HDD virtuels)
        echo deadline > /sys/block/sdc/queue/scheduler
        puis vérifier avec un
        cat /sys/block/sda/queue/scheduler

        Desactiver Swapiness
        cat /proc/sys/vm/swappiness
        echo 0 > /proc/sys/vm/swappiness

        Desactiver Reclaim_mode
        cat /proc/sys/vm/zone_reclaim_mode
        echo 0 > /proc/sys/vm/zone_reclaim_mode

        Desactiver Swapiness et Reclaim_Mode permanent
        nano /etc/sysctl.conf
        et ajouter
        vm.swappiness=0
        vm.zone_reclaim_mode=0

        Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

        • [^] # Re: Machine virtuelle

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

          Loin de ne vouloir allouer que 4Go à Windows 10, c’est aujourd’hui l’intégralité de la mémoire de la machine.
          Ça fonctionne très bien avec la fedora utilisée seule en bureautique, mais avec la virtualisation (et donc le partage de ressources) ça laisse effectivement peu pour chaque systèmes.

          Mais je retiens qu’il faudrait alors beaucoup augmenter la Ram (Ce qui avec la nouvelle exigence de demain pose un problème de disponibilité des piéces)

          • [^] # Re: Machine virtuelle

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

            4Go en tout, c'est trop peu pour virtualiser un W10.

            J'utilise un pc avec 8Go de ram et avec virtualbox pour un W10 auquel j'alloue 4Go. Ca roule très bien comme ça pour des cours en ligne, une quinzaine d'élèves tous en vidéo en même temps, pas de problème pour le son et la webcam, tout fonctionne.

            Je préfèrerais bien entendu que Tencent fasse une version linux de 通讯会议, mais faut pas rêver. Heureusement, ça marche avec virtualbox.

    • [^] # Re: Machine virtuelle

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

      Bonjour.
      Pour répondre à un peu tout le monde, après quelques problèmes de versions de noyau, c'est la solution de la virtualisation que j'ai retenu.

      Le Windows n'aura que 2 Go (la moitié de mémoire disponible sur la machine) en attendant d’augmenter la mémoire présente sur l’hôte.

      C'est QEmu / KVM / oVirt, via la GUI «Machines» qui fonctionne finalement le mieux et le plus facilement.

      • [^] # Re: Machine virtuelle

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Merci pour ton retour,je suis surpris que tu aies pu installer Windows 10 avec 2 Go de mémoire, c'est bon à savoir en tout cas :-)

        Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

  • # Ventoy

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 20/10/20 à 18:23.

    Si le PC était livré avec Windows 10, la licence est sans doute toujours valable comme sur mon portable.

    Je reprends un de mes commentaires sur le site https://www.nextinpact.com/article/44039/ventoy-1-0-22-placez-facilement-systeme-linux-complet-sur-cle-usb-bootable :

    J'avais testé la version 1.0.21 et j'ai pu m'installer un Windows 10 :
    Avec VirtualBox, installation de Windows 10 sur un disque VHD, ne faire que l'installation et ne pas installer des additions invités.
    Une fois l'installation finie, éteindre la VM et copier ce VHD (qui ne contient pas d'espaces) sur la clé/disque usb.
    Et ça marche (si vous avez bien copié le fichier ventoy_vhdboot.img dans le répertoire ventoy de la clé), j'ai même pu faire des mises à jour windows update (je crois que j'en ai 1 qui bloque)

    Donc maintenant, si j'ai besoin d'un Windows, je branche mon disque externe et démarre sur un Windows.

    PS: Le windows a été installé sans licence et au 1er démarrage sous Ventoy, donc sur mon pc, il a récupéré sa licence de l'époque sur les serveurs MS.

    S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

  • # Avantages, trucages, petites astuces

    Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

    Salut,

    Et ne pourrait-elle pas avoir deux ordinateurs ? Son perso et celui fourni par l'école ?

    Ce n'est pas exactement une situation identique, mais j'ai déjà expérimenté et ça a soulagé un peu.

    Danns un boulot précédent, il n'y avait que les chefs qui avaient des "vraies" machines.

    Mais bon, ça faisait déjà un bout de temps que je travaillais (sans que ce soit le but, plus de l'aide mutuellle) ma relation avec l'équipe IT.

    Ils m'ont trouvé une seconde machine.

    La plus-part des devs n'avaient qu'une machine, moi deux quand j'ai expliqué mon problème de ressources, et trois écrans (synergie aide bien pour rendre tout ça fluide).

    Je ne sais pas si ça peut fournir une piste…

    • [^] # Re: Avantages, trucages, petites astuces

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Si l'école fournissais un ordinateur, le problème ne se poserais pas ;)

      La double machine c'est ce que je fait moi, avec une perso sous Fedora (qui m'as déjà sortie de pas mal de situation professionnelle délicate), et une machine professionnelle sous Windows.

  • # Pas compliqué

    Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

    Je l'ai refait récemment (il doit y avoir 1 an je crois ?) en changeant le disque de mon ordi portable, qui est en double boot (pas que je me serve bcp de Windows, mais c'est ma seule licence légale alors je l'entretien).

    Pas de difficulté spéciale pour avoir un double boot qui marche très bien :
    - Installer d'abord Windows 10, si possible en laissant de la place (formattage incomplet du disque)
    - Une fois installé et bien mis à jour, réduire la partition si nécessaire pour faire de la place pour l'installation Linux (il y a tout ce qu'il faut dans Windows)
    - Utiliser une distribution récente (j'ai fait avec Ubuntu mais j'ai pas peur de Fedora) qui saura très bien cohabiter avec Windows (installation d'un Grub qui peut booter Linux ou le bootloader de Windows)

    Si ton ordi est en UEFI, n'hésite pas, reste en UEFI.

    En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.