7èmes Big Brother Awards

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
10
jan.
2007
Communauté
La cérémonie des septièmes Big Brother Awards France aura lieu le samedi 20 janvier 2007 en début de soirée à l'espace Confluences - Maison des arts urbains, 190, Bd Charonne, Paris 20ème - M° : Alexandre Dumas.

« Chaque année, Privacy International et ses partenaires décernent, dans une dizaine de pays, des "Big Brother Awards" aux institutions, sociétés ou personnes s'étant distinguées par leur leur mépris du droit fondamental à la vie privée ou par leur promotion de la surveillance et du contrôle des individus. »

Entrée : participation libre aux frais. Le bar de Confluences sera ouvert dès la fin de l'après-midi.
La remise des prix sera retransmise en live sur Teleplaisance.

La liste de nommés a été publiée (voir la suite de cette dépêche) : on retrouve les malheureusement classiques fichages abusifs, politiques laxistes de protection des données personnelles, biométrie et vidéosurveillance, etc.

Je retiendrais plus particulièrement cette année parmi les candidats retenus pour le Prix Voltaire de la vigilance citoyenne Christophe Espern, chargé des relations institutionnelles pour l'APRIL, pour son travail d'information sur les DRM et verrous informatiques, et Pierre Muller, webmestre de Ordinateurs-de-vote.org (ex recul-democratique.org) pour son travail d'alerte sur le vote électronique (et j'en profite pour signaler que la Ville d'Issy-les-Moulineaux imposera le 100% vote électronique aux Isséens cette année...). Catégorie: Orwell Etat & Elus
- Ministère de l'Éducation et son fichier "base élèves"
- Ministère de la Santé et des solidarités (utilisation abusive de fichiers)
- Jacques Lebrot, sous-préfet "sécurité" de Seine-St-Denis (utilisation abusive de fichiers)
- L'Assemblée des Français de l'étranger (vote électronique)
- Ministère de l'intérieur (PLPD et fichier ELOI)

Catégorie: Orwell Entreprise
- GIP Dossier médical partagé
- La Sacem et la SCPP (fichage illégal)
- Sony-BMG et son "rootkit" espion
- Euro-Case et les Trophées européens de l'innovation (surveillance)
- Le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) (utilisation abusive de fichiers)
- Laurence Parisot, présidente du MEDEF (contrôle inquisiteur)

Catégorie: Orwell Localités
- Paul Anselin, maire de Ploërmel (Morbihan) (vidéosurveillance)
- Le Conseil général de Haute-Savoie (vidéosurveillance)
- Ville de Troyes - François Baroin ("requalification urbaine" et vidéosurveillance)
- Observatoire de la tranquillité publique d'Aulnay-sous-Bois (93) (fichage)
- Joël Martinez, directeur du Groupe hospitalier du Havre (vidéosurveillance et bracelet électronique)
- M. Tigreat, maire de Landivisiau (Finistère) (vidéosurveillance)

Catégorie: Orwell Novlang
- Grenoble-Alpes-Métropole (débats "Nanoviv") (faux débats citoyens)
- Assedic et ANPE (tri informatique des chômeurs)
- Olivier Hassid, coordinateur de PRIMO, une association de « gestion du risque en secteur public »
- Sophie Planté et Philippe Melchior, du ministère de l'intérieur (biométrie et RFID)
- Frédéric Péchenard, directeur de la PJ (fichage génétique)
- Emilio Mordini, coordinateur du projet BITE (Biometric Identification Technology Ethics) (biométrie)

Catégorie: Orwell Ensemble de son Oeuvre
- La Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (fichage abusif)
- Pascal Clément, garde des Sceaux
- Famille Ceccaldi-Reynaud (Puteaux) (règne sans partage)

Catégorie: Prix Voltaire (vigilance citoyenne)
- Christophe Espern (information sur les DRM et verrous informatiques)
- Les directeurs d'école qui refusent le fichier "Base-élèves"
- 57 assistantes sociales du Puy de Dôme (refus de renseigner un « fichier »)
- Pierre Muller, le webmaster de Ordinateurs-de-vote.org (ex recul-democratique.org) (information sur le vote électronique)
- Conseil de l'action lycéenne (CAL) du lycée Ravel (Paris) (refus de la biométrie à la cantine)
- Les insoumis du fichier génétique (FNAEG)

Aller plus loin

  • # Mes choix

    Posté par . Évalué à 3.

    État & Élus : Ministère de l'Éducation et son fichier "base élèves"
    ils ont seulement oublié la case "casier judiciaire" dans ce fichier...

    Entreprise : Sony-BMG
    haut la main je pense...

    Localités : Aulnay-sous-Bois
    ça mériterait presque un Novlang aussi, "tranquilité publique", si seulement ils pouvaient nous foutre la paix plutôt que d'inventer des trucs comme ça, on serait tranquille ça oui

    Novlang : Grenoble-Alpes-Métropole (débats "Nanoviv")
    je suis concerné donc je choisirais ça... c'est vrai qu'à l'ouverture de Minatec, tout le quartier a été fermé à cause de résistants, c'était impressionant à voir et ça montre tous les enjeux qu'il y a derrière

    Ensemble de son Oeuvre : Pascal Clément
    ou quand la justice recule de plus en plus...

    Prix Voltaire : Christophe Espern
    il en parle bien, c'est bien qu'il soit permanent à l'APRIL, il a encore (hélàs) du boulot...
    • [^] # Re: Mes choix

      Posté par . Évalué à 1.

      Mais être contre Minatec, il faut être très très con mais alors très très. C'est encore pire que l'obscurantisme de certain anti-ogm.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Mes choix

        Posté par . Évalué à 7.

        Il ne s'agit pas d'être pour ou contre Minatec. Il s'agit de savoir ce qui se fait derrière les murs bien protégés de Minatec, qu'on aura une certaine transparence dans les activités de recherche, que les citoyens seront clairement informés. Or actuellement c'est très loin d'être le cas et je crois que c'est ce qui est dénoncé par les BBA.

        La science est neutre mais son utilisation ne l'est pas, il s'agit ici avant tout de savoir l'utilisation qu'on fera des nanotechnologies. Et ton parallèle avec les OGM est intéressant. En soi, les OGM, ce n'est pas mal, mais leur utilisation dans le but de protéger les monopoles de grosses firmes américaines (tiens ça rappelle des choses) l'est.
        • [^] # Re: Mes choix

          Posté par . Évalué à 3.

          Je suis d'accord avec toi mais j'avais entendu un des chefs d'asso opposant à minetec. Le niveau était terrifiant.

          En gros, leur peur était du niveau de peur du nucléaire, un peu comme si minatec allait relacher dans l'atmosphère du plutonium.

          Minatec c'est surtout de chimie et l'étape d'en dessous de la microelecronique. Bref, de la micromécanique. Il n'y a pas de notion de grosse énergie, de rayonnement nocif ou autre...

          C'est vraiment le comble de l'obscurantisme d'être contre. Pour savoir ce qu'il y font, il suffit de lire les rapports du Leti.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Mes choix

            Posté par . Évalué à 2.

            > j'avais entendu un des chefs d'asso opposant à minetec. Le niveau était terrifiant.

            Je suis assez d'accord avec toi, n'empêche que sur le fond, ils n'ont pas tort. Ensuite, la forme est sans doute très discutable, en effet.
            • [^] # Re: Mes choix

              Posté par . Évalué à 7.

              Le fond ? Quel fond ? Depuis quand faire de la recherche en process électronique ou en chimie doit léver autant d'inquiétude ? C'est ni plus ni moins que le niveau de ceux qui prédisait que le cerveau des passagers des trains ne surporterait pas une vitesse de plus de 30km/h au 19ième siècle. C'est vrai que selon un principe de précaution on aurait du oublier le train...


              Pour une fois que le gouvernement se décide d'investir dans la recherche dans un domaine prometteur, il faut qu'il y en a encore qui rale !

              Dans le cas du nucléaire ou des ogm, il y a des dangers réels démontrées. Dans le cas des nanotech, c'est juste des dangers imaginaires.

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Mes choix

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                C'est pas tout à fait aussi simple que ça.

                Les opposants à Minatec, c'est entre autre http://www.piecesetmaindoeuvre.com/ . Leur argumentaire est carrément insultant, souvent simpliste (« videz les labos », « À bas les chercheurs », ...), je suis loin d'être d'accord avec eux sur la forme.

                Mais sur le fond, quand ils disent qu'ils sont contre la généralisation des RFID (et leur implant sous la peau des êtres humains), c'est un danger de flicage qui est tout sauf imaginaire. Les RFID sous la peau, ça existe. J'ai la flemme de retrouver mes sources, mais j'avais vu un projet de loi aux US imposant l'implant pour les imigrés par exemple. Moi, ça me fait pas envie. J'espère que c'est resté un projet en tous cas.

                Ils ont peur aussi des applications liant la microelectronique et le vivant. Aujourd'hui, on est capable de faire des prothèses qui communiquent directement avec le cerveau (controle et retour des sensations de toucher). C'est super pour les gens qui peuvent prèsque retrouver un membre grace à ça, mais j'ai pas super envie que les hommes de demain soient des hommes à moitié robot non plus.

                Bref, dans les trucs qui sont dénoncés par les opposants aux nanotech, il y en a un certain nombre qui sont des dangers réels, mais c'est clair qu'ils seraient plus crédibles si ils ne mélangeaient pas tout en faisant croire aux gens que Minatec est exclusivement un truc de militaro-fliquage.
                • [^] # Re: Mes choix

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Mais quel rapport avec Minatec ?

                  Si on ne veut pas de RFID, c'est au gouvernement qu'il faut s'adresser pas au chercheur !

                  Les 'communiquants' ont beau exhiber les blouses blanches des chercheurs du CEA, c'est d'un kaki tout militaire que s'habillent leurs recherches. Nano-drones espions 'Libellule' et Fantassin à liaisons intégrées 'FELIN' sortent aujourd'hui des nano-labs et viennent agrandir le bestiaire militaire.

                  Et quel rapport encore une fois ? N'importe quel type dans son garage peut développer l'electronique pour l'équipement d'un fantassin futuriste ! Et franchement, l'antimilitariste primaire, c'est débile. Le tueur c'est celui qui appuie sur la détente pas celui qui a fabriqué l'arme. Et si l'arme n'existait pas, il y a toujours des cailloux, des couteaux, et ses poings qui trainent !

                  Enfin, bref, je crois que ce sont des opposants au progres scientifiques, sur le thème : je ne comprends pas, cela ne doit pas être bien, je détruis.

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: Mes choix

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    > N'importe quel type dans son garage peut développer l'electronique pour l'équipement d'un fantassin futuriste !

                    Euh, franchement, non : n'importe quel type ne peut pas développer une puce avec émetteur radio qui tienne dans un grain de riz. Il a fallu des années de recherches pour en arriver là, et la question de savoir si ces recherches apportent plus de bien ou de mal mérite d'être posée.

                    La recherche et ses applications ne sont pas la même chose, mais franchement, le coup du fabriquant d'arme qui dit « Oh, j'avais pas pensé qu'on pouvait tuer des gens avec, c'est pas ma faute », c'est quand même un peu gros. Si tu fabriques des armes, c'est implicitement que tu accepte que quelqu'un puisse s'en servir (pour le bien ou pour le mal. Nos parents/grands-parents était bien content d'avoir des armes pour résister au nazisme).
                    • [^] # Re: Mes choix

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Si tu fabriques des armes, c'est implicitement que tu accepte que quelqu'un puisse s'en servir (pour le bien ou pour le mal. Nos parents/grands-parents était bien content d'avoir des armes pour résister au nazisme).

                      Oui évidement, je ne pensais pas dire autre chose. Les anti-minatec semble être des anti militaristes "primaires".

                      Pour le coup du grain de riz, je suis d'accord. Mais le fantassin du futur, n'aura pas plus de techno sur lui que ce qu'il y a dans un téléphone portable 3G ! Donc faire ce genre de produit avec des puces sur "étagère", cela n'est pas difficile.

                      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Mes choix

        Posté par . Évalué à 2.

        Bon, sans vouloir non plus faire de l'angélisme vis à vis des nanotechs et nanosciences, ça me ferait bien mal que ce soit Nanoniv qui remporte l'Orwell Novlang.
        En effet quand on voit l'obscurantisme et la désinformation du camp adverse avec leur battage contre les "nécrotechnologies" (ça ne s'invente pas !), ce serait le comble de l'ironie que les Big Brother Awards apporte de l'eau à leur moulin.
        • [^] # Re: Mes choix

          Posté par . Évalué à 3.

          La désinformation et l'obscurantisme a lieu des deux côtés, C'est un dialogue de sourds. C'est aussi pour cette raison qu'il déborde parfois sur des actes assez violent, comme à l'inauguration de Minatec.
          • [^] # Re: Mes choix

            Posté par . Évalué à 4.

            Personnellement j'élirais Alain Perez, notamment pour ces indicateurs sortis du chapeaux:

            La science tourne à l'heure américaine
            http://www.lesechos.fr/info/inter/300128798.htm

            France : la créativité scientifique en panne
            http://www.lesechos.fr/info/inter/300129127.htm

            Quel modèle pour la recherche publique ?
            http://www.lesechos.fr/info/sante/4521586.htm

            En meme temps, vu le nombre de chercheurs qui trainent sur linuxfr on comprends mieux comment la science avance :p
          • [^] # Re: Mes choix

            Posté par . Évalué à 2.

            Tout à fait, dans cette histoire de Minatec (qui n'est rappelons le, qu'un projet immobilier) on n'a que :
            * d'un coté le CEA/Leti qui chapeaute le projet et qui est un énorme lobbyiste de la microéléctronique.
            * de l'autre, une assos ultra-radicale anti-microélec.

            Donc entre eux, le débat a été impossible. Mais pour donner l'illusion d'une démarche citoyenne (genre : Grenoblois! Minatec est NOTRE projet pour Notre région, construisons-le ensemble!), les élus locaux ,le Leti et consort (qui ont toujours agit de concert), on a organisé des pseudo débats.
            Je dit "pseudo" pour la simple et bonne raison que la construction de Minatec n'était plus à défendre : le chantier était en cours dèjà.

            J'espère cela dit, que cette histoire va donner l'occassion de réfléchir et de débattre sur ce qu'on attend du progrès.

            (rewind : nous devons être collègue)
          • [^] # Re: Mes choix

            Posté par . Évalué à 5.

            D'un coté on a une organisation qui ne sait pas communiquer... L'administration et pire, le CEA.

            De l'autre, une organisation probablement lancée par quelqu'un en mal de pouvoir... L'activisme anti-(placez ici le bon terme) est un vrai pouvoir aujourd'hui, aussi longtemps que des ignorants seront près à les suivre aveuglement avec le seul argument "on vous ment et on ne vous veut QUE du mal".

            Quelle autre organisation que Greenpeace peut emmerder à peu près tous les pays au monde ? Même l'ONU n'y arrive pas. Pour autant, qui finance Greenpeace ?

            Et :
            Where did it all go wrong with Greenpeace? ,,,.- with the power to bend governments and force corporations to bend to its will – (Greenpeace) has been in freefall over many years, in direct relation to an inner moral decline.


            Par le skipper du Rainbow Warrior... Je vais pas continuer là dessus (les exemples sont nombreux), c'est pas le thème. Mais à qui profite le crime ? D'un coté, on le sait, et quiconque a bossé au CEA sait que c'est la DAM qui a le plus de pognon, mais de l'autre ?

            On peut jouer à un jeu : Quelle innovation importante (l'ordinateur en est une, pas le x86 par exemple, qui n'est qu'un détail du premier) n'a pas été créée ou généralisée à des fins militaires ?

            L'ordinateur, c'est pour déchiffrer les codes allemands.
            Les textiles synthétiques, c'est le nylon des parachutes du débarquement.
            La maîtrise de la fission ? La bombe évidement. Un petit espoir du coté des réacteurs ? On utilise des REP car c'était les plus dense en énergie, et donc les plus intégrables aux sous-marins...
            Même le micro onde provient des radars.
            • [^] # Re: Mes choix

              Posté par . Évalué à 3.

              C'et quand même la fin d'une époque. Au début des années 80, l'armée française faisait des contracts de partout. Matra vivait bien de ça entre autre.

              Aujourd'hui, c'est différent. L'argent de la DARPA semble plustot aller dans les interets stratégiques futures US. En gros, c'est pour faire la guerre économique plus que pour produire des armes. Je ne serais pas étonné que google est eu des contracts DARPA.

              En france, on parle de plus en plus des crédits de recherche européens plus que ceux de l'armée.

              "La première sécurité est la liberté"

  • # quel beau nom

    Posté par . Évalué à 4.

    que ce projet BITE (Biometric Identification Technology Ethics), donc
  • # Oubli

    Posté par . Évalué à 2.

    Il manque :

    * Orwell Entreprise : Le Crédit Lyonnais (inscription abusive sur le fichier d'interdit bancaire et obstruction à la CNIL)
    * Orwell Ensemble de son Oeuvre : La RATP, son passe Navigo
    • [^] # Re: Oubli

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Au passage :
      RATP (systèmes Navigo et Prismatica) : prix Orwell Technologie 2001
      Carte NAVIGO / Sociétés RATP, SNCF, Innovatron : nommées prix Orwell Technologie 2002
      • [^] # Re: Oubli

        Posté par . Évalué à 5.

        ça me semble un peu con de mettre navigo sans mettre le GIE carte bancaire et toutes les banques. Les cartes bleues permettent un flicage bien plus poussé: déplacements mais aussi consommation.

        Je vois que vous allez souvent au restaurant, comme a dit sa banquière à mon beau-frère qui trainait dans le rouge...
  • # Vote électronique

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.


    et j'en profite pour signaler que la Ville d'Issy-les-Moulineaux imposera le 100% vote électronique aux Isséens cette année...


    Boulogne-Billancourt également...
    • [^] # Re: Vote électronique

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      http://udf.org/groupe_udf_AN/questions_gouvernement/question(...)
      C'est pas gagné sur le vote électronique... Ici sur le vote électronique par Internet, question d'actualité du député Michel Hunault (UDF, même famille politique que M. le député-maire d'Issy-les-Moulineaux André Santini) ; « Au nom du groupe UDF et en pensant à une proposition de loi que nous avons déposée, je voudrais savoir si le Gouvernement entend faciliter le vote par internet lors des prochaines élections. Cela se pratique déjà dans certaines démocraties d'Europe, et facilite les choses pour les personnes éloignées, empêchées ou handicapées. Sur le plan technique, il n'y a pas d'obstacle. Qu'en pense donc le Gouvernement ? »

      Sur le plan technique, il n'y a pas d'obstacle... ben voyons.
      Cf http://oumph.free.fr/textes/vote_electronique_issy.html

      (vu que j'ai cherché l'info, Jean-Pierre Fourcade, sénateur-maire de Boulogne-Billancourt appartient à l'UMP)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.