Apache MINA 1.1.0

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
30
avr.
2007
Java
L'équipe d'Apache MINA est heureuse d'annoncer la sortie de la version 1.1.0 Apache MINA.

Apache MINA est un framework d'application réseau qui aide les utilisateurs à développer des applications serveur et client à haute performance et pouvant monter en charge simplement.

La version 1.1.0 est un port Java 5 d'Apache MINA 1.0.X qui utilise les nouvelles fonctionnalités du langage Java 5 (c'est à dire les types génériques et les types de retour covariants). Les applications basées sur MINA 1.0.X peuvent être très facilement portées vers MINA 1.1.0.

La version de développement 2.0.M1 qui est proche de sa première sortie ajoute les communications séries (RS-232) et une API simplifiée.

Apache MINA est utilisé par :
  • Apache Directory, le serveur LDAP de l'Apache Software Foundation ;
  • Apache Qpid un serveur AMQP (Advanced Message Queuing Protocol) ;
  • Apache FTP server ;
  • QuickFIX/J une implémentation en java du protocole FIX (Financial Information eXchange) ;
  • Asyncweb un serveur HTTP traitant les requêtes de façon asynchrones pour maximiser les performances ;
  • Jive Software Openfire : un serveur XMPP (Extensible Messaging and Presence Protocol, le protocole de Jabber) hautes performances ;
  • Red5, un serveur de flux de média flash open-source.
Les fonctionnalités offertes par Apache MINA :
  • Une API unifiée pour différents types de transports :
    • TCP/IP ;
    • UDP/IP ;
    • Communication série (RS-232) ;
    • Communication par tube dans la même machine virtuelle ;
    • Vous pouvez facilement rajouter le votre !

  • API bas et haut niveau :
    • Bas niveau : manipuler des ByteBuffers (buffers d'octet bruts) ;
    • Haut niveau : utiliser vos objets métier et vos codecs.
  • Entrées sorties basées sur des flux (streams) via StreamIoHandler
  • Une interface de filtrage comme point d'extension ; similaires aux filtres Servlet
    • support SSL/TLS via SSLFilter grâce au SSLEngine de Java 5 ;
    • compression à la volée ;
    • les pools de thread sont implémentés comme filtre de façon à être pleinement paramétrable par l'utilisateur.
  • Tests unitaire utilisant des "mock objects"
  • Gestion par JMX (Java Management Extensions)
  • Étranglement de trafic (traffic throttling)
  • Protection contre la surcharge (Overload shielding)
  • Intégration avec les systèmes de container populaires comme : PicoContainer et Spring
  • Migration facilité depuis Netty, un framework NIO populaire.


Bien sûr, le tout sous licence Apache, version 2.0.

Aller plus loin

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.