Appel à rejoindre l’association Borsalinux-fr

Posté par (page perso) . Édité par Julien Jorge, Benoît Sibaud et Davy Defaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa.
23
14
jan.
2019
Fedora

Logo de Borsalinux-fr

L’association

Borsalinux-fr est l’association qui gère la promotion de Fedora dans l’espace francophone. Nous constatons depuis quelques années une baisse progressive des membres à jour de cotisation et de volontaires pour prendre en main les activités dévolues à l’association.

Nous lançons donc un appel à nous rejoindre afin de nous aider.

L’association est en effet propriétaire du site officiel de la communauté francophone de Fedora, organise régulièrement des évènements promotionnels comme les Rencontres Fedora et participe à l’ensemble des évènements majeurs concernant le Libre, à travers la France principalement.

Pourquoi lançons‐nous cet appel ?

Nous constatons depuis 2012 ou 2013 une baisse progressive du nombre d’adhérents et en particulier de membres actifs au sein de l’association, voire de la communauté francophone dans son ensemble. Nous atteignons aujourd’hui une phase critique où l’activité est portée essentiellement par une poignée de personnes. Et certaines personnes actives aujourd’hui souhaitent baisser le rythme pour s’impliquer dans d’autres projets au sein de Fedora comme ailleurs.

Ainsi, il devient difficile de maintenir notre activité dans de bonnes conditions. Ce qui nuit à notre visibilité d’une part, mais aussi à l’attractivité du projet auprès des francophones d’autre part.

Activités possibles

Dans l’ensemble, les besoins les plus urgents sont au niveau de l’association où le renouvellement des membres dans le conseil d’administration est nécessaire. La traduction est aussi un domaine qui commence à être à l’arrêt. Et nous souhaitons aussi un élargissement de notre ancrage local. Actuellement, les évènements de l’axe Bruxelles-Paris-Lyon-Nice sont assez bien couverts. En dehors, nous avons des difficultés croissantes à envoyer quelqu’un sur place dans de bonnes conditions, comme au Capitole du Libre à Toulouse ou aux RMLL suivant leur localisation.

Si vous aimez Fedora, et que vous souhaitez que notre action perdure, vous pouvez :

  • adhérer à l’association : les cotisations nous aident à produire des goodies, à nous déplacer pour les évènements, à payer le matériel ;
  • postuler à un poste du conseil d’administration, en particulier pour la présidence, le secrétariat et la trésorerie ;
  • participer à la traduction, sur le forum, sur les listes de diffusion, à la réfection de la documentation, représenter l’association sur différents évènements francophones ;
  • concevoir des goodies ;
  • organiser des évènements type Rencontres Fedora dans votre ville.

Nous serions ravis de vous accueillir et de vous aider dans vos démarches. Toute contribution, même minime, est appréciée.

Si vous souhaitez avoir un aperçu de notre activité, vous pouvez participer à nos réunions hebdomadaires chaque lundi soir à 20 h 30 (heure de Paris) sur IRC (canal #fedora-meeting-1 sur Freenode).

Vous souhaitez nous aider ?

N’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos idées et de ce que vous souhaitez faire.

Par ailleurs, le samedi 9 février 2019 à 14 h à Paris (dans les locaux de la Fondation des Droits de l’Homme), l’assemblée générale ordinaire procédera au renouvellement du conseil d’administration et du bureau de l’association. C’est l’occasion de se présenter et d’intégrer le fonctionnement de l’association ! C’est vraiment le moment idéal pour se tenir au courant de ce qui se passe et de présenter ses idées. Si vous ne pouvez pas venir sur place, n’hésitez pas à nous contacter avant pour nous communiquer vos idées et votre participation à la communauté francophone.

Aller plus loin

  • # Fedora-teur ?

    Posté par . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 14/01/19 à 15:33.

    Y-a-t-il une statistique des utilisateurs francophones de cet OS ?
    Je suis un peu curieux, surtout que j'ai bien l'impression que les francophones sont plus sur des Debian (et dérivé d'Ubuntu) ou sur des Arch-Linux and Co.

    … Ah moins que je me trompe ?

    • [^] # Re: Fedora-teur ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+3/-0).

      C'est évidemment une question complexe.

      Il y a des statistiques sur l'usage par pays de Fedora : https://admin.fedoraproject.org/mirrormanager/statistics/2019-01-14/countries

      La France n'est pas si mal lotie avec 350 000 requêtes quotidiennes. Mais ce chiffre a ses limites en terme d'interprétation et il est difficile de l'estimer pour les pays multilingues comme la Suisse, la Belgique ou le Canada. Sans compter qu'il y a probablement beaucoup moins d'utilisateurs de Fedora que de machine en utilisant.

      Des retours du terrain Fedora est une distribution très appréciée mais sans doute pas utilisée à la hauteur de sa réputation. Debian est en effet très présent en francophonie. Tant mieux pour eux par ailleurs.

      Des utilisateurs nous en avons beaucoup, même si la majorité est silencieuse. J'espère que certains se motiveront à essayer de soutenir la distribution de leur quotidien.

      • [^] # Re: Fedora-teur ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+7/-0).

        Des retours du terrain Fedora est une distribution très appréciée mais sans doute pas utilisée à la hauteur de sa réputation.

        Après avoir été accompagné par Mandriva, je suis passé à Debian (stable puis sid) jusqu'au passage à Kde 5/Plasma. J'ai ensuite cherché une distro qui me permette d'avoir des logiciels frais, sans pour autant me prendre la tête, et je suis tombé sur Fedora. Et j'ai fait « ouah ! ». Je ne suis pas prêt de la quitter :)

        Ce que j'apprécie énormément chez Fedora :
        - paquets très récents (oui j'aime le bleeding edge)
        - support des matériels récents
        - très stable et facile à administrer (pas autant qu'une Mandriva, hein ;)
        - passage d'une version à l'autre facile (dnf system-upgrade), ce qui en fait une presque rolling release
        - les spins et la everywhere donnent vraiment le choix pour se la faire aux petits oignons
        - et surtout très bien documentée (merci RH)

        Au final c'est une distribution que je conseillerais au débutant, qui ne la cassera pas facilement, et qui pourra entrer en douceur dans le monde linux, et qui semble vraiment bonne pour les développeurs et adminsys (ce que je ne suis pas professionnellement).

        Et Fedora pousse des technologies nouvelles en les développant et supportant très tôt. Après les goûts et les couleurs …


        J'ai parlé de la doc. bien foutue, mais je me réfère souvent à l'anglophone, alors que je devrais faire un effort pour vous aider à la traduction, shame on me.

        « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

        • [^] # Re: Fedora-teur ?

          Posté par . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 15/01/19 à 09:26.

          je ne peux que plussoyer et aller prendre ma cotisation !

          Ubuntiste et mintiste pendant une dizaine d'année avant de tomber sur fédora à la sortie de gnome 3, ça devait être une Fed16 je crois. Depuis, avec le spin cinnamon je suis ravi.

          Une distrib de très bonne facture, mais pour le non informaticien que je suis j'ai parfois du mal à suivre (ie savoir administrer) les nouveautés.

      • [^] # Re: Fedora-teur ?

        Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

        Merci pour le graphique.

        Personnellement je suis trop habituer au Debian pour changer maintenant (Xubuntu), mais c'est vrai que les quelques fois ou j'ai essayé Fedora, j'ai trouvé le système plutôt stable et difficile à casser.

  • # Réadhésion

    Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

    Bon ben j'avais oublié de réadhérer à la fin de l'année. C'est fait ;-)

  • # Mauvais logo

    Posté par . Évalué à 4 (+5/-2).

    Erreur, vous avez mis le logo de Facebook.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.