Auteur de deCSS accusé en justice

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes :
0
17
jan.
2002
Pirate
Jon Johansen (18 ans), auteur du fameux deCSS, est accusé par la MPAA (Motion Picture Association of America) d'avoir enfraint la loi de son pays d'origine (la Norvège) qui interdit l'intrusion dans des systèmes d'autrui et le vol de données.
EFF (Electronic Frontier Foundation) pense que Johansen n'est pas coupable car il a, au pire, commis un intrusion dans son propre système, à savoir des DVDs qu'il avait acquis.
Etant donné que la cour de justice norvégienne n'a jamais auparavant été confrontée à un tel problème, cela nous laisse encore de l'espoir. Il risque jusqu'à 2 ans de prison. Le procès commence cet été.

Aller plus loin

  • # si on peut l'aider...

    Posté par  . Évalué à 10.

    avec une lettre de soutien de divers citoyens de la CEE - nous par exemple- peut faire que cela l'aide je veux bien signer.
    Je sais pas si cela peut avoir plus de poids qu'une institution americaine mais pourquoi pas?
    • [^] # Re: si on peut l'aider...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Oui il faut essayer de faire qques choses ... Ces américains commencent vraiment me fatiguer à vouloir faire la loi partout dans le monde ! Comme le dis l'EFF il a commis un intrusion dans son propre système ... Ce n'est déjà pas normal qu'on ne puisse pas lire un DVD qu'on a acheté sur le système que l'on veut. Et qu'ils arrêtent un peu avec leur parano de voir des pirates partout ! Je doute sincèrement que le DivX ou quoi que ce soit fasse de l'ombre au DVD, la qualité est incomparable.
      • [^] # Re: si on peut l'aider...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Comme d'habitude, ces gens utilisent la peur.

        Peu importe le prétexte, le but est d'aller en justice pour impressionner un jeune de 18 ans... et éventuellement compter sur son manque de moyens pour l'emporter.

        Enfin j'espère que la justice norvégienne n'est pas aussi sensible que la justice américaine aux effets des $.

        A vous dégoûter d'acheter des DVD...

        Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

        • [^] # Re: si on peut l'aider...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          Mais dans ce cas, si tu vas chez Brico acheter une perceuse et que tu la transforme en presse purée (si, si, ça existe), tu es condamnable par ce que tu as violé un système propriétaire/breveté ?

          En plus, si par dessus ça tu ouvres une page internet en marquant comment faire, alors là, c'est fini ! Tu es le gangster du siècle !

          Faut peut-être qu'ils arrêtent les américains...
          • [^] # Re: si on peut l'aider...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

            C'est clair !!

            Et tu ne te rends pas compte de l'impact du piratage sur le marché des presses-purée ! Il y en a même qui utilisent une fourchette pour faire ça, non mais vous imaginez !! Enfin, le problème va etre résolu : le PPAA (Presse-Purée Association of America) a réussi à faire passer une loi taxant l'achat de fourchettes et à obliger les fabriquants de fourchettes à les faire moins résistantes histoire qu'elles se cassent si on essaie de presser de la purée avec !

            Enfin, on rigole mais la réalité dépasse presque la fiction ...
          • [^] # Re: si on peut l'aider...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            C'est effectivement la même démarche et c'est pourquoi les raison invoquées pour poursuivre Jon Johansen sont ridicules. Mais comme je l'ai dit, il s'agit de faire peur.

            Cependant, il y a une différence majeure entre le marché des DVD et celui des perceuses/presse-purée, c'est le chiffre d'affaire. Le premier se compte en dizaines de milliards de dollars et peut être en centaines dans les années à venir, alors que le second, plutôt en millions de dollars (pas de chifffre précis, désolé ;). Alors bien sûr ça sucite les convoitises...

            Enfin, je ne pense pas que ça soit spécifique aux américains. Si la plupart des majors étaient européennes le problème serait le même car ce n'est qu'une affaire de gros sous. Mais, il est vrai qu'aux USA ils ont le DMCA, qui est une loi faite sur-mesure pour les intérêts de la profession, alors ils ont l'impression qu'elle doit s'appliquer partout dans le monde.

            Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

        • [^] # Re: si on peut l'aider...

          Posté par  . Évalué à 7.

          "A vous dégoûter d'acheter des DVD"

          D'ailleurs pourquoi acheter des dvd? Louer pourquoi pas mais acheter bof (a part pour LE film selon vous). Sans compter tout le matos qui coute cher dont on a besoin pour pouvoir mater un dvd dans de bonnes conditions...
          Quand on pense qu'il suffirait de plus en acheter pour que ca se vende plus...
          • [^] # Re: si on peut l'aider...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

            Le problème n'est pas le DVD en lui même ... Personnellement, je trouve que le DVD est un objet de collection. Je n'ai jamais acheté une K7 vidéo, je trouve en effet ridicule de payer 18 euros pour un film sur un support de mauvaise qualité et très fragile. Je me sers uniquement de la K7 vidéo pour enregistrer ce qui passe à la TV. A côté de ça, il y a certains films que j'aime vraiment et que j'aimerais conserver sur un support plus robuste -> le DVD. De plus il y a toujours un tas de bonus sur le DVD, tu peux choisir de voir le film en VO ou en VF, ... C'est clair que je n'achèterais jamais en DVD que les rares films qui m'ont vraiment marqués genre Amélie Poulain ou Fight Club. N'empêche que pour ça le DVD c'est bien.
            Soit, tout ça pour dire que le problème ne vient pas du support DVD en lui même, mais plutôt de ce que l'industrie essaie de faire (pomper le fric au maximum) : zonages ridicules, CSS, ...
    • [^] # Re: si on peut l'aider...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Je suppose que les ricains seront ravis d'envoyer balader une telle requête...
      Cela leur donnera une occasion de plus de montrer qu'ils sont les plus forts, et que surtout sur le business et la justice, faut pas les emmerder !
  • # petite correction

    Posté par  . Évalué à -1.

    Petite correction pour le modérateur :
    d'avoir enfrain la loi -> d'avoir enfreint la loi

    Merci.
    • [^] # Il suffit d'envoyer un mail au modérateur

      Posté par  . Évalué à 4.

      Il vaut mieux lui écrire que d'utiliser les commmentaires.

      Au fait, je pense que les modérateurs devraient avoir une meilleure écriture.
      • [^] # Re: Il suffit d'envoyer un mail au modérateur

        Posté par  . Évalué à 1.

        Il vaut mieux lui écrire que d'utiliser les commmentaires.

        Oui, mais je n'ai pas trouvé son adresse, juste son nom.
        Et si un autre modérateur passe par là, il pourra aussi effectuer la correction.

        Au fait, je pense que les modérateurs devraient avoir une meilleure écriture.

        Parfois oui, mais sur cette annonce-ci, j'ai trouvé que le style était tout à fait correct, ainsi que l'orthographe.
    • [^] # correction mal faite...

      Posté par  . Évalué à 0.

      Un des modérateurs (Fabien Penso ?) a obligeamment modifié "enfrain", mais a mis "enfraint" alors que c'est toujours enfreint qu'il faudrait mettre (il s'agit du verbe enfreindre).

      J'ai cet URL si ça peut servir :
      Dictionnaire Universel Francophone en ligne
      http://www.francophonie.hachette-livre.fr/(...)

      Si quelqu'un a un URL pour la conjugaison, je suis preneur (j'ai regardé dans mon dico pour "enfreindre")
  • # les bras ballants

    Posté par  . Évalué à 7.

    Ca vous etonnera si cette fois encore les bras m'en tombent?
    Encore une fois il y a des riches qui ne le sont pas assez à leur gout et des cibles faciles pour provoquer la peur d'une repression terrible (divine aurait on dit il y a quelques siecles ...)

    Pour une fois je ne m'emporterais pas puisque ca fait mal aux mains de tapper dans un mur. Par contre un site de soutien, une lettre, une manif, un tract enfin bref une mobilisation en faveur de Johansen peut seule attirer l'attention et ainsi donner l'espoir que l'empire du dollar ne fabrique pas que des adhérents, mais aussi des opposants.

    Desolé pour ceux qui aiment bien me voir en colère, au temps pour moi.
  • # Pfff.

    Posté par  . Évalué à 8.

    Ils commencent a me casser serieusement les pieds, toutes ces "assiciations" americaines.

    Esperons que la Norvege se montrera plus intelligente avec ce Jon Johansen que c que la MPAA espere.

    Parce que si la MPAA arrive a forcer la Norvege a le condamner, alors qu'il n'a rien fait d'illegal dans son pays, mais qqch d'iilegal aux Etats-Unis, je ne sais pas ou l'on va.

    Parce qu'il me semble que l'on a un des poids lourds de la MPAA chez nous ( Universal) non?
    • [^] # Re: Pfff.

      Posté par  . Évalué à 6.

      Jean-Marie Messier, c'est bien le patron d'Universal? Il me semble qu'il a demandé à obtenir la nationalité américaine, récemment.
      • [^] # Re: Pfff.

        Posté par  . Évalué à 6.

        On a qu'a lui filer.
        Vu que les Ricains refusent que l'o puisse avoir la double nationalite, il ne pourra le faire que si il rend son passeport francais.
        Et comme ca, bon debarras.

        -1, car HS, et Eddy en colere, dire souvent souvent portenawak
        • [^] # Re: Pfff.

          Posté par  . Évalué à 1.

          Hmm je dirais que l'on perd définitivement la possibilité de le mettre en taule une fois pour toute !

          (Gratuit: -1).
          • [^] # Re: Pfff.

            Posté par  . Évalué à 2.

            Et pourquoi?
            C'est pas passke il serait americain qu'il serait eventuellement dispense d'aller en taule chez nous si il a fait des fautes qui sont punies par la prison.
    • [^] # Re: Pfff.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

      Je commence à comprendre pourquoi l'armé US a donné Internet à la vie civil. En créant un système de diffusion qui ne connaît pas de frontière, cela leur permet :
      1- de diffuser leur (non)culture au monde entier
      2- ça leur donne un prétexte pour imposer leur loi au monde entier

      J'vous l'dis, les ricains c'est la tumeur cancéreuse de l'humanité !

      -1 parce que complètement parano ...quoi que...
  • # Ardisson

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

    Et si on ecrivait a Ardisson pour qu'il fasse un comité de soutien a la Michael Blanc? =)
    Je rapelle que ce gus c fait chopé avec du shit a la douane dans je sais plus kel pays et qu'il a pris perpet'. Si on arrivais a mediatisé cette affaire dont personne ne parle a la TV, ca pourai etre pas mal aussi
    • [^] # Re: Ardisson

      Posté par  . Évalué à 0.

      Certes, la peine est severe.
      Mais entre nous, il n'avait qu'a pas essayer de trafiquer son shit.
      Pour que les choses soient claires, j'ai signe la petition sur son site.
      Non pas pour qu'il soit libere, mais pour qu'il ait un proces equitable, et une peine juste. Pas un simulacre et une peine dite exceptionnelle.

      Et puis j'aime autant pas qu'Ardisson parle de Logiciels libres. En tant que grand cretin du PAF, il serait capable d'arriver a leur faire plus de mal que de bien.
      • [^] # Re: Ardisson

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

        je suis bien d'accord sur le sujet de M.Blanc, mais qui vois tu alors a la TV parler des LL? Ruquier pourait inviter RMS dans "on a tt essayé" :) Peut etre le truc sur la 6, me souvient plus du nom. Mais ca me ferait mal que seul Noel Mamere en parle =)

        -1 car hs
        • [^] # essaye...

          Posté par  . Évalué à 2.

          on est tous egaux sur france 3
          • [^] # Re: essaye...

            Posté par  . Évalué à -1.

            Entre tonton marcel qui fait de la musique en pétant et un collectionneur de moules peintes en verte ?
  • # Ca ne tiendra pas

    Posté par  . Évalué à 2.

    Dans toutes les justices, il y a obligation de recevoir et d'examiner les doléances. Et celle-ci, n'en déplaisent à beaucoup et recevable.

    Mais, comme aux US, je pense que l'accusation ne tiendra pas, surtout sur cette histoire de violation de la propriété d'autrui.

    Je serai tout de même curieux de voir la réaction de la communauté technique qui verrai quelqu'un trainé en justice pour les mêmes raisons qu'on lui a décerné un prix...

    Là, il y a peut-être un coup à jouer pour se faire payer par le MPAA pour préjudice moral !
  • # Sa culpabilité parait pourtant évidente

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

    Le code source de DECSS contient les playkeys permettant de décoder les DVDs; celles-ci n'ont pas été obtenues légalement puisque l'auteur n'a pas payé de license pour pouvoir les utiliser; il me semble donc naturel qu'il s'agisse d'un vol de données.

    Je me trompe peut être, mais je vois mal quels arguments opposer à celà !
    • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

      Posté par  . Évalué à 9.

      T'as jamais entendu parler de rétro-ingénierie? C'est légal, en Europe. Aux États-Unis, c'est différent, mais la Norvège, c'est pas aux États-Unis, ou alors j'ai de graves lacunes en géographie.

      De plus, DeCSS sert au "fair-use" (voir le communiqué de l'EFF), à savoir la possibilité de lire un DVD (acheté légalement) sur un système pour lequel il n'existait pas de lecteur. Car DeCSS ne sert pas à pirater les DVD (on peut faire une copie de DVD et la vendre sans s'occuper de la protection), mais seulement à lire les DVD cryptés, cryptés pour une raison relativement obscure.
      • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Tu as bien lu comme moi et tu as donc bien noté que les poursuites se font pour l'"intrusion dans des systèmes d'autrui et le vol de données". A ma connaissance, le reverse engineering ne t'octroie pas le droit de "t'asseoir sur ce qui est breveté"; il ne s'agit pas de savoir ce que tu feras de ton logiciel, mais des droits que tu as à utiliser des clefs de décryptage dont l'usage est légalement soumis au paiement de royalties; si tel n'était pas le cas, chacun pourrait au nom du reverse engineering et de l'interopérabilité, spolier tout ce qui lui semble utile sans se soucier d'aucuns brevets ou licenses d'utilisation.

        Nombreux sont ceux qui peuvent éprouver de l'empathie à l'égard de Jon Johansen, et je m'y associe, mais il n'en reste pas moins que son code contient des clefs qui ne devraient pas s'y trouver.

        Si je me trompe, alors tant mieux car il n'existerait aucune limite légale à l'utilisation du GIF, des MP3, des dll de windows pour Wine, etc ...
        • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

          Posté par  . Évalué à 3.

          Si je me trompe, alors tant mieux car il n'existerait aucune limite légale à l'utilisation du GIF

          Explique-moi pourquoi l'utilisation du GIF serait illégale ?!

          Rappelons encore une fois les faits : l'algorithme de compression utilisé par le format GIF est le LZ78 qui est breveté par Unisys, aux US seulement (pas de brevets logiciels ailleurs, à part le Japon).
          Aux US, pour vendre un logiciel capable de produire du GIF, il faut payer des royalties (de l'ordre de 1.5 %, j'ai lu ça dans la FAQ sur la compression) à Unisys. Pour lire du GIF, rien n'est demandé (les navigateurs US lisent tous le GIF par ex, sans rien payer pour ça).
          Pareil pour le MP3, c'est un fichier de données, si tu as les droits sur le fichier musical (le CD chez toi), tu peux produire un fichier MP3 correspondant.

          si tel n'était pas le cas, chacun pourrait au nom du reverse engineering et de l'interopérabilité, spolier tout ce qui lui semble utile sans se soucier d'aucuns brevets ou licenses d'utilisation

          Houla, pourquoi parler de spolier, l'interopérabilité permet justement de décortiquer un format, un protocole, une interface en gros, pour assurer cette interopérabilité. De plus, il faudrait une licence d'utilisation d'une clef ?
          S'il faut avoir connaissance d'une clef pour lire son DVD chez soi qu'on a acheté (et rappelons que tous les DVD ne sont pas cryptés), et bien on a le droit de se servir de la clef il me semble (on est bien obligé).
          • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Explique-moi pourquoi l'utilisation du GIF serait illégale ?!
            Prend quelques secondes pour me relire: j'ai vraiment dit ça ? Je ne parle que de limite légale et effectivement, comme tu le dis, tu ne peux pas intégrer librement l'algorithme de compression LZW dans un logiciel sans risquer un procés aux USA

            Pareil pour le MP3
            Oui, pareil, l'algorithme est la propriété de Fraunhofer et Thomson et tu ne peux pas l'intégrer librement dans un logiciel de génération de mp3 sans risquer les poursuites aux USA (voir BladeEnc).

            S'il faut avoir connaissance d'une clef pour lire son DVD chez soi qu'on a acheté (et rappelons que tous les DVD ne sont pas cryptés), et bien on a le droit de se servir de la clef il me semble (on est bien obligé).
            les clefs se trouvent dans le logiciel qui te permet de décrypter/lire le DVD; aucune raison de s'en soucier pour l'utilisateur; la société qui a développé le soft a acquis le droit d'utiliser ces clefs; il se trouve que Xing n'avait pas pris le soin de coder ces clefs au sein de son logiciel, ce qui a permis le retro engineering; est-ce que cela donne pour autant le droit de les utiliser librement ?
            • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

              Posté par  . Évalué à 2.

              Oui, pareil, l'algorithme est la propriété de Fraunhofer et Thomson

              C'est d'autant plus affligeant que Fraunhofer et Thomson sont des sociétés européennes (surtout Fraunhofer qui est une émanation d'une université allemande).

              sans risquer les poursuites aux USA (voir BladeEnc).

              Au début, LAME (compresseur MP3) ne publiait que des patchs du code ISO, maintenant ils diffusent le code source intégral (il faut dire qu'il a beaucoup divergé du code initial), je ne sais pas s'ils se sont fait "embêter" comme BladeEnc.
              En tous cas la qualité est meilleure je trouve.

              ces clefs, est-ce que cela donne pour autant le droit de les utiliser librement ?

              Dis-moi comment faire autrement pour l'interopérabilité ? De toutes façons on ne peut guère faire payer l'acquisition d'une clef de cryptage, et même l'utilisation en fait.
              • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

                <HS> Y a un bug dans Dacode, ma réponse vient de se perdre, je recommence</HS>

                Dis-moi comment faire autrement pour l'interopérabilité ?
                Je ne sais pas et je crois que ce n'est pas le propos; si un brevet est reconnu valide, le besoin d'interopérabilité est-il supérieur à la validité du brevet au regard de la loi ??? Et pourquoi vouloir l'interopérabilité si cela pose d'eventuels problémes légaux. A ce titre, le MP3 me semble être un bon exemple de ce que tu peux faire: renoncer à l'utilisation du format qui pose éventuellemnt probléme au profit d'un format libre, l'Ogg Vorbis dans le cas présent.

                De toutes façons on ne peut guère faire payer l'acquisition d'une clef de cryptage, et même l'utilisation en fait.
                Pouquoi ??? Tu considére peut être qu'il s'agit d'un brevet logiciel qui n'a pas de valeur en Europe; les choses ne me paraissent pas aussi claires, corrigez moi si je me trompe, mais un brevet logiciel pourrait à priori être légale en Europe s'il démontre un "effet technique".

                Mon sentiment est que le MPAA ne cherche pas uniquement à intimider quelques individus par des procés coûteux en terme de frais d'avocats et d'image, mais que la probabilité qu'il gagne ce procés n'est pas nulle.
                • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  un brevet logiciel pourrait à priori être légale en Europe s'il démontre un "effet technique".

                  T'as trop lu le site de Pierre Breese, toi. C'est ça, la brevetabilité du logiciel, justement, c'est ce que veulent les défenseurs du brevet logiciel, à savoir la protection des logiciels ayant un «effet technique», ce qui ne veut à peu près rien dire. On n'y est pas, donc, oui, tu te trompes.
                  • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                    T'as trop lu le site de Pierre Breese, toi.

                    Ca va te surprendre mais je ne connais pas et j'avoue bien volontiers ne pas m'être encore fait d'idée précise sur quoi penser des brevets logiciels, et encore moins de savoir si il s'agit bien de cela dans cette affaire (j'ai du mal à concevoir de quoi il s'agit et dire que c'est mal juste parceque c'est l'avis éclairé de quelques personnalités du Libre n'emporte pas ma conviction). Encore une fois, pas de procés d'intention; ce n'est que la curiosité et en aucun cas une attitude partisane qui m'a poussé à mettre en avant cet argument.
                • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  si un brevet est reconnu valide, le besoin d'interopérabilité est-il supérieur à la validité du brevet au regard de la loi ???



                  Sans vouloir être désagréable, tu ne serais pas un peu bouché ?

                  Les brevets (logiciels, c'est le sujet) ne sont pas valides ailleurs qu'aux US d'une part, et oui le besoin d'interopérabilité prime, sinon pourquoi est-ce que ce serait explicitement autorisé ? (une réponse plus bas dit à peu près la même chose que moi) Si on donne le droit à l'interopérabilité et à la rétro-ingéniérie, c'est bien pour ne pas être stoppé par des brevets ou des manques de documentation. Tant que j'y pense, si qqchose est breveté, il est documenté, donc tes clefs devraient être publiques en fait !

                  L'Ogg Vorbis est utile surtout aux US, pas ailleurs. Ceci dit, si au passage le format est de meilleure qualité, tant mieux.



                  corrigez moi si je me trompe, mais un brevet logiciel pourrait à priori être légale en Europe s'il démontre un "effet technique".



                  Oui, pourrait, SI les brevets logiciels étaient instaurés en Europe. Je te corrige donc :-)

                  Et de plus cet "effet technique" est extrêmement flou et difficile à définir.



                  Quand on pense que le codage arithmétique n'est pas utilisé parce qu'IBM a un tas de brevets dessus (cf la FAQ sur la compression), alors que ça ferait gagner 10% sur la taille des JPEG (c'est prévu dans le standard)...

                  Et c'est aussi pour ça qu'on n'a pas de crypto solide en standard dans le kernel, à cause de ces fichus brevets qui ne sont valides qu'aux US (et aussi à cause des lois sur l'exportation de logiciels supposés sensibles).
                  • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                    Sans vouloir être désagréable, tu ne serais pas un peu bouché ?

                    C'est quand même limite désagréable de te voir écrire celà même si tu ne partages pas mon avis (qui n'est qu'un avis)



                    oui le besoin d'interopérabilité prime, sinon pourquoi est-ce que ce serait explicitement autorisé ?

                    Clairement, en se plaçant du côté des logiciels libres (ce qui est habituellemnt mon cas) on a tendance à trouver cela naturel; mais quand on se place du côté du logiciel propriétaire (ce que je peux concevoir) on doit pouvoir trouver cela choquant:

                    si je te suis bien, on devrait donc par exemple pouvoir faire un décodeur canal+ pour linux sans payer l'abonnement (suis-je bête, ça existe déjà; c'est donc légal ?)
                    • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

                      Posté par  . Évalué à 3.

                      Je réponds aussi à au-dessus : site de Pierre Breese (pouah!, un grand nombre de conneries et surtout de la mauvaise foi) http://www.brevets-logiciels.com(...(...))



                      Sinon, en ce qui concerne Canal+, il y a une loi en France qui a été passée à l'époque qui interdit spécifiquement de faire ce genre de truc, parue vers 85, mais de toute façon, le cas est différent : en effet, si tu ne paies pas le décodeur, c'est normal que tu n'aies pas le droit de regarder Canal+, alors que dans le cas du DVD, le DVD, tu l'achètes, donc tu as le droit de le regarder : tu paies déjà les majors lors de cet achat. Tu devrais payer en plus pour pouvoir regarder ce que tu viens d'acquérir? Désolé, mais ça n'a jamais été comme ça auparavant, et pourtant, l'industrie cinématographique et musicale est très loin d'être déficitaire. Ce n'est absolument pas naturel, quelque soit le côté duquel on se trouve.
                      • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                        Bien que m'étant déjà bien trop longuement étendu sur le sujet, je ne résiste pas à un dernier post



                        en effet, si tu ne paies pas le décodeur, c'est normal que tu n'aies pas le droit de regarder Canal+, alors que dans le cas du DVD, le DVD, tu l'achètes, donc tu as le droit de le regarder

                        On peut voir les choses d'une autre façon; en achetant le DVD, tu n'achétes que le média et son contenu qui est généralement codé par un systéme breveté (CSS) dont le décodage est soumis au paiement de royalties. Avant DECSS, tu devais aussi acheté un lecteur matériel ou logiciel pour lequel indirectement les industriels te faisaient payer le droit d'utiliser le systéme de décodage.

                        Avec DECSS, c'est ce droit au décodage que tu ne paies plus. Même si le cas de canal + est différent, il s'agit dans les deux cas d'un droit au décodage pour lequel tu trouves normal de devoir payer pour l'un et pas pour l'autre. Moi je trouve cela contradictoire, même si bien évidement au final je me réjouis de l'existence de DECSS.
        • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

          Posté par  . Évalué à 2.

          Il faudrait distinguer tout ce qui est algorithme de décryptage. Cette partie là est effectivement soumise aux brevets et au reverse ingeniering en vigueur en Europe. gif, mp3, wine rentrent dans cette categorie.

          Mais pour les clefs proprement dites, je ne vois pas en quoi il s'agirait d'une invention. Je pense plutot que c'est un secret de marque. Et si Johansen les a découvertes, c'est qu'elles étaient aussi visibles qu'un password sur un vulgaire postit.

          Le mal est fait. Les clefs sont devenues publiques. Qui doit-on incriminer ?
          Je ne connais pas vraiment la législation sur les secrets de marques, mais ca me semble un peu bizarre qu'on puisse en même temps déployer un tel secret et forcer les gens à fermer les yeux dessus.
        • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

          Posté par  . Évalué à 4.

          "t'asseoir sur ce qui est breveté"

          LA BREVETABILITÉ DES LOGICIELS N'EXISTE PAS (ENCORE) EN EUROPE, justement.
          De plus, le reverse engineering est autorisé à des fins d'interopérabilité (ça, c'est même écrit dans le DMCA, je crois), donc, il n'y a rien à lui reprocher. Comment on le sait, qu'on a pas le droit de donner ces valeurs? Je vais te le dire : en ayant lu le DMCA.

          Tiens, je ne trouve plus l'autre qui est mieux, mais celui-là est déjà pas mal.
          http://www-2.cs.cmu.edu/~dst/DeCSS/Gallery/(...)

          Sans compter le nombre premier qui correspond à une séquence hexadécimale du code gzippé. L'auteur de gzip devrait être condamné pour ça? J'exagère, mais c'est ridicule quand même. Leur système n'est pas au point, qu'ils ne viennent pas pleurer après, surtout que le fait de pouvoir décrypter les DVD ne permet pas de les pirater ou pas, mais permet de les lire sur des plates-formes qui n'étaient pas prévues pour ça (les OS libres en général, car personne n'a pris la peine de faire le logiciel correspondant. On en revient à l'interopérabilité, à moins que les majors paient Windows ou un lecteur de DVD de salon à tous ceux qui le demandent, mais j'ai un doute...)

          Car quand j'achète un DVD, je ne reçois pas de licence d'utilisation, donc rien ne m'interdit d'en faire ce que je veux. Une licence, c'est valable sur un logiciel, pas sur la forme binaire du format d'enregistrement d'un support, à moins qu'on nous l'ait signalé avant.
          • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Inutile de me faire un procés d'intention; je ne milite pas pour les brevets logiciels.

            Car quand j'achète un DVD, je ne reçois pas de licence d'utilisation, donc rien ne m'interdit d'en faire ce que je veux. Une licence, c'est valable sur un logiciel, pas sur la forme binaire du format d'enregistrement d'un support, à moins qu'on nous l'ait signalé avant.
            Les clefs de décryptage, comme je l'explique au dessus, concernent le logiciel de lecture pour lequel tu as normalement acquis une license d'utilisation.

            Le développeur du lecteur de DVD a payé pour pouvoir utiliser ces clefs de décryptage; pouquoi en serais tu dispensé dés lors que tu développes un soft par retro engineering ???

            Oui, j'espére me tromper, mais il me semble qu'il y a dans cette histoire quelque chose qui ressemble à une atteinte à la propriété industrielle
            • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

              Posté par  . Évalué à 2.

              'faudrait demander à Chatpeau qui a l'air de s'y connaître, mais je doute qu'il y ait atteinte à la propriété industrielle.
              En effet, une méthode ou un procédé peut tomber sous le coup de la propriété industrielle, mais une clé, je ne pense pas. Si le code est changé, le procédé ne change pas, pourtant, la clé de décryptage ne fonctionne plus. Il faut la retouver et le procédé en lui-même n'est pas atteint, là.

              Pouquoi en serais tu dispensé dés lors que tu développes un soft par retro engineering ???
              Car la rétro-ingénierie de logiciel est autorisée par la loi (en Europe), point. Si ça dérange les auteurs des logiciels en question (et aussi la MPAA et les autres), ben, tant pis. Je ne parle même pas d'interopérabilité.
              Alors en effet, cette pratique est justement interdite par le DMCA dans ce but-là, mais ça ne s'applique qu'aux États-Unis. Il n'y a pas de raison à première vue d'appliquer la loi états-unienne en Norvège.
    • [^] # Sa culpabilité parait pourtant évidente

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Dans le style, si M$ se pointe avec le BSA pour faire payer les softs qui sont installés sur ta machine alors qu'il devrait pas être au courant, tu peux l'attaquer en justice pour divulgation d'informations personnels.
      J'ai bon m'sieur ?
      • [^] # Re: Sa culpabilité parait pourtant évidente

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        J 'ai pas bien compris le sens de ton post; dans le cas présent, il ne s'agit pas d'une information personnelle recueillie de façon illégale; Jon Johansen s'est fait l'écho de la disponibilité de DECCS dans le cadre du projet LIVID et cette info était librement disponible sur de nombreux serveurs
  • # pourquoi l'icone "pirate" pour une telle news ?

    Posté par  . Évalué à 10.

    vous considérez que ce type (un talentueux jeune programmeur, manifestement) est vraiment un pirate ou bien c'est de l'humour ?

    la MPAA voudrait certainement le faire passer pour tel aux yeux de l'opinion publique afin de protéger ses intérêts financiers (énormes), mais ce n'est pas une raison pour aller dans leur sens en associant cette news à une telle iconographie.

    je ne sais moi, trouvez une icone qui représente la balance de la justice, ou un juge, ou un type derrière les barreaux, ou un marteau-pilon qui écrase une mouche...

    --
    Hervé
    • [^] # Et en plus, ça va pas...

      Posté par  . Évalué à 2.

      C'est vrai que l'icône n'est pas bien choisie (il y en une avec une balance, je crois), et en plus, le titre sonne bizarre :
      être «accusé en justice» ? Je viens de le voir et ça fait étrange. «traîné en justice» ou «accusé de fraude» , ça serait mieux, non?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.