Création de la FFII France, « un nouvel outil pour la démocratie électronique »

Posté par (page perso) . Édité par Pierre Jarillon. Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
1
fév.
2006
Justice
Paris, le 30 janvier 2006 -- L'Association pour une infrastructure informationnelle libre (FFII), qui s'est illustrée en s'opposant aux brevets logiciels, annonce la naissance d'une branche française et reçoit les encouragements de Michel Rocard. La FFII France officialisera sa création lors du salon « Solutions GNU/Linux » qui se tiendra du 31 janvier au 2 février au CNIT La Défense. « Dans le grand combat qui fut mené par le Parlement européen en 2005, et dont j'étais rapporteur, contre la brevetabilité des logiciels c'est à dire contre la monopolisation économique des produits de la pensée humaine, j'ai réussi à obtenir un soutien considérable de la FFII. Aussi c'est avec une vraie satisfaction que j'assiste à la naissance de sa branche française. Je veux souhaiter longue vie et bonne chance à cet outil nouveau de la démocratie électronique. »

C'est par ces mots que Michel Rocard, figure politique emblématique de la lutte contre les brevets logiciels, a accueilli l’annonce de la création de la FFII France.

L'Association pour une infrastructure informationnelle libre (FFII) s'était illustrée au niveau européen en coordonnant la résistance contre la directive sur les brevets logiciels, rejetée le 6 juillet dernier par la quasi-unanimité du Parlement européen.

Gérald Sédrati-Dinet, président de la FFII France et vice-président de la FFII précise : « Après le rejet de la directive sur les brevets logiciels, il nous a paru nécessaire de mieux organiser nos actions au niveau national. Je suis heureux que la FFII France voie le jour afin de renforcer nos actions pour défendre les droits et libertés informationnels essentiels tant pour la liberté de circulation des idées que sur les plans économique et géostratégique. »

La FFII France compte ainsi inscrire ses actions dans la continuité du combat contre les brevets logiciels. Elle entend poursuivre son travail de sensibilisation pour que les offices de brevets nationaux et européen ne soient plus laissés hors de tout contrôle démocratique. Elle continuera également à insister pour que la Convention de Munich sur le brevet européen soit dûment respectée en ce qui concerne l'exclusion des programmes d'ordinateur.

Gérald Sédrati-Dinet poursuit : « Ce renforcement en France vient à point nommé, puisque la Commission européenne vient de lancer une consultation à propos du Brevet communautaire. Les lobbies pro-brevets logiciels y voient déjà une opportunité de faire passer subrepticement par la voie réglementaire ce qui vient d'être repoussé par la voie législative. Nous comptons solliciter les PME qui nous soutiennent, afin qu'elles répondent à cette consultation et fassent entendre la voix de ceux qui constituent le véritable tissu économique de l'informatique française. »

La FFII France sera présente à partir du 31 janvier 2006 au salon Solutions GNU/Linux au CNIT La Défense, au sein du « Village des associations ». Elle y rencontrera ses sympathisants -- particuliers et professionnels -- et recevra la visite mercredi 2 février du président de la FFII, Pieter Hintjens.

Aller plus loin

  • # Longue vie à la FFII France !

    Posté par . Évalué à 6.

    Longue vie à la FFII France !
    Et merci à linuxfr le nous faire part de son lancement, il faut maintenant grossir substantiellement les rangs de l'association pour donner du poids à cet outil de défense de la démocratie !
  • # Association FFII France, buts plus généraux

    Posté par . Évalué à 7.

    "La FFII France est une association sous le régime de la loi de 1901, se voulant le chapitre français de l’Association pour une infrastructure informationnelle libre (FFII), association à but non lucratif enregistrée dans divers pays européens. La FFII France a pour but la défense des droits et libertés informationnels dont principalement : les droits des auteurs et des utilisateurs de logiciels selon les textes nationaux et internationaux ; la sécurité juridique des producteurs et des utilisateurs de logiciels, notamment par la lutte contre les brevets logiciels."

    voila, pour avoir une idée de la portée d'action de l'asso.
  • # pas tout compris le gars...

    Posté par . Évalué à 2.

    J'ai du mal à comprendre comment "Association pour une infrastructure informationnelle libre" ça fait FFII, à première vue j'aurai dit AIIL?
    Doit manquer un truc dans la nouvelle...
    • [^] # Re: pas tout compris le gars...

      Posté par . Évalué à 6.

      Il suffit de jeter un oeil à la maison mère :
      http://www.ffii.org/

      FFII = Foundation for a Free Information Infrastructure

      De même que l'Association pour les Logiciels Libres ne se traduit pas par ALL, mais bien par FSF.

      Et puis surtout, l'AIIL, ça pue :x[

      hop, hop, hop, et je -->[]

      "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

      • [^] # Re: pas tout compris le gars...

        Posté par . Évalué à 0.

        ouais bon je viens de me lever et j'avais pas vu que l'on parlait d'une branche française d'une asso déjà existante...
        Bon je vais me recoucher...
  • # michel rocard et alors?

    Posté par . Évalué à -9.

    on s'en fout un peu des encouragements de Michel Rocard nan? ou alors pourquoi ne pas mettre un bandeau publicitaire "Rocard President" sur linuxfr? ;)
    jsais pas pourquoi ça m'a fait tilter, peut etre parcequ'on le voit beaucoup en ce moment, sa campagne de communication à l'air plutot efficace.
    • [^] # Re: michel rocard et alors?

      Posté par . Évalué à 8.

      Vu sur http://ffii.fr/Eurodeputes-francais

      M. Michel ROCARD, rapporteur sur la directive pour le Parlement

      Tiens, un indice... Et sûrement que son fort engagement contre les brevets logiciels en font une référence sur le sujet. Ses encouragements, quelle que soit sa famille politique et s'ils sont sincères, sont donc plus que bienvenus!

      "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

    • [^] # Re: michel rocard et alors?

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est sur que les hommes politiques quand ils se mouillent pas il sont nulls ( ou vendus, choisissez) , et quand ils s'engagent c'est louche ( ou ils sont vendus, choisissez ) !

      Bref... bref !
  • # 2005 ?

    Posté par . Évalué à 1.

    lundi 30 janvier 2006, par Gérald Sédrati-Dinet (gibus)
    COMMUNIQUÉ de PRESSE FFII France — [ TIC / Économie / Législation ]
    Paris, le 30 janvier 2005


    Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi l'annonce indique 2005?
    • [^] # Re: 2005 ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Une coquille sans doute!
      • [^] # Re: 2005 ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Oui tout à fait. Cela prouve au moins que derrière le sigle FFII il y a des petits zhumains qui travaillent et qui parfois sont tellement fatigués qu'ils laissent passer des coquilles comme ça ;)

        En tout cas, j'ai balancé le communiqué lundi dernier et on en a distribué des centaines au salon Solutions GNU/Linux et patrick32 est le premier à voir la coquille (en tout cas à la faire remarquer), je serais d'avis qu'il demande une réduction sur sa cotisation à la FFII France et se propose pour être relecteur des prochains communiqués !
        • [^] # Re: 2005 ?

          Posté par . Évalué à 1.

          J'ai donc gagné une adéz pour avoir été le premier à la faire remarquer? ;-)

          J'ai obtenu quelques tracts à distribuer lors de manifestations libres, et il va falloir que j'explique ça à chaque fois... car moins on connaît, plus on fait remarquer les erreurs!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.