Insomnia - Christopher Nolan

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
4
nov.
2002
Cinema
Insomnia confirme le talent de réalisateur du jeune réalisateur anglais : Christopher Nolan.
Will Dormer (Al Pacino) est un flic médiatique. Il arrive, avec son coéquipier, dans une petite ville d'Alaska pour tenter de résoudre le meurtre d'une adolescente. Au cours d'une chasse au tueur, il tue par accident son coéquipier, et devant l'urgence de la situation, s'arrange pour faire porter le chapeau au meurtrier. Après l'époustouflant Memento, Christophe Nolan revient avec un thriller très différent : Insomnia.
Will Dormer (Al Pacino) est un flic médiatique. Il arrive, avec son coéquipier, dans une petite ville d'Alaska pour tenter de résoudre le meurtre d'une adolescente. Au cours d'une chasse au tueur, il tue par accident son coéquipier, et devant l'urgence de la situation, s'arrange pour faire porter le chapeau au meurtrier.
Mais celui-ci a vu la scène et va s'employer à faire chanter Dormer. Le policier, insomniaque à cause d'un passé qui le ronge, décline doucement et se laisse prendre dans les filets de Finch (Robin Williams).
Ce qui avait surpris, étonné, fasciné dans Memento, c'était le scénario sans faille, l'originalité du sujet, le montage audacieux. Ici Nolan prouve qu'il sait aussi mener avec talent un scénario linéraire, une histoire somme toute assez banale au cinéma dans le genre thriller noir.
Le film de Nolan (un remake du film norvégien éponyme sorti en 1997), explore les mécanismes du film noir sans en utiliser les artifices. En effet toute l'action se passe en plein jour, au soleil sous la luminosité angoissante du soleil de minuit.

Les acteurs quant à eux sont magistraux : si Al pacino joue juste, on a l'habitude, et c'est presque un euphémisme d'en parler. Tandis que Robin Williams, totalement à contre emploi dans la peau du tueur pervers et malade est très étonnant.

Insomnia confirme le talent de Nolan qui deviendra vite un réalisateur culte s'il continue de nous pondre des petits chefs d'oeuvre comme Following, Memento ou Insomnia.

Aller plus loin

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.