Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
22
mai
2003
Linux
L'agence de presse associative et sans publicité Transfert publie un entretien avec Gaël Duval de Mandrake.
Il évoque les difficultés de sa société qui risque d'être rachetée par des financiers aux visions à court terme ce qui entraînerait des changements stratégiques à long terme.
Du côté des bonnes nouvelles, on peut citer le succès rencontré par la version 9.1 et le Mandrake Club fort de 15 000 adhérents
A propos de GNU/Linux préinstallé, il parle de "la pression importante qu'une société éditrice d'un système d'exploitation très connu exerce sur les assembleurs de PC".
Il parle aussi du manque de logique globale pour soutenir l'industrie informatique en France et en Europe.

Aller plus loin

  • # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Dans l'article, G.Duval parle d'aide de l'Etat datant de 1999 !
    Je suppose que rien n'a été fait depuis ? G.D. se dit pourtant optimiste quant au contracts possible avec l'Etat (sans pour autant en dépendre).

    Il évoque également la distribution de machines ayant MDK/Linux préinstallé par WallMart, d'autres distributeurs envisagent-ils de faire de même ? Sont-elles réellement menacées par MS au point de ne pas essayer ?

    Un autre point est la chute des des ventes en boîte de distribution Linux; le déclin (relatif) de MDK est peut être en rapport avec le refus des utilisateurs potentiels d'acheter ces boîtes. (je ne suis moi-mêmepas utilisateur de MDK donc.. :)

    Au fait, G.Duval parle de 15 000 adhérents au MDKClub... ???
  • # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Il parle aussi du manque de logique globale pour soutenir l'industrie informatique en France et en Europe.

    C'est sur qu'au lieu de mettre des xbox partout au futuroscope, il y aurait probablement mieux pour faire de la haute technologie et pour avoir enfin un entreprise a la pointe dans le domaine de l'informatique au niveau francais voire europeen...

    http://damien.pobel.fr

    • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Vrai, d'ailleurs tu as été largement plussoyé, bravo ! ;-)

      Attention, toutefois... l'« aide » de l'état _peut_ devenir un gros boulet...

      Je pense principalement à un logique d'actionnariat, ce en quoi MandrakeSoft à pré-répondu en faisant de sa base d'utilisateurs le principal actionnaire, bien joué !

      La logique de subventions peut aussi se révéler bien bancale : ça dépend trop des vents et marées de politique politicienne franco-européenne...

      ...et puis un seul éditeur et quelques SSLL en France, ça n'encourage pas les gouvernements successifs à la seule prise de conscience... le critère «réussite économique» étant quasiment le seul examiné...

      Le déploiement des XBox, ça avait pour avantage d'être du concret et seulement du one-shot, ça n'a donc engagé à rien sur du long terme...
      • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

        Posté par . Évalué à 1.

        une politique n'est pas nécessairement basées sur l'aide ?

        on peut contribuer à soutenir un marché une industrie sans subventionner, par exemple en passant des commandes, en suscitant des initiatives, en l'encadrant.
    • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

      Posté par . Évalué à -1.

      Ce n’est pas ce qui avait été prévu pour Bull ça par hasard ?

      A part ça, je n’ai pas le sentiment que l’informatique française se porte particulièrement mal d’un point de vu global. Mais ce n’est qu’une impression je peux me tromper.
    • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ouep, mais il ne faut pas se tromper:

      Le futuroscope (qui je crois est maintenant une entreprise privée) a financé 2 tiers du budget consacré à la construction de ce pavillon.

      Le tiers restant a été partagé par trois sociétés : thompson , infogramme, microsoft.

      Mais ce pavillon est consacré aux jeux vidéos et jusqu'a maintenant malheureusement linux c'est pas la panade pour les jeux ;(
  • # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

    Posté par . Évalué à 10.

    J'adore Mandrake, mais leur probleme principal c'est qu'ils ne visent pas suffisament les seuls capables de leur amener de l'argent : les entreprises. Dans ma société nous allons passé les postes de dev sous Linux (bonne nouvelle) mais nous avons des impératifs de choix de distributions du fait qu'il faut que certains programmes fonctionnent sur cette distrib (par ex Clearcase, mais ce n'est pas le seul).
    Or si RedHat est extrèmement réactif et est tout à fait intéressé les 20 mails envoyés a Mandrake sont restés lettre morte !!
    Résultat nous allons sans doute faire affaire avec RedHat.

    Les appels à l'aide de Mandrake ne remplaceront jamais une politique commerciale un peu plus agressive..
    • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Si effectivement leur politique commerciale et leur aggressivité est toujours la même que dans l'exemple que tu viens de citer. Je comprends alors aisément pourquoi ils sont en difficultés en ce moment.
      La vente aux particuliers est en effet un choix de leur part, mais il faut bien admettre que l'argent se trouve dans le giron des entreprises.

      --
      http://titux.tuxfamily.org(...)
    • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      A mon avis les entreprises ne sont pas le public qu'ils visent en premier...

      Personnellement je ne suis pas une entreprise, je n'ai pas envie qu'on me tienne un discours d'entreprise, et j'ai quand meme assez d'argent pour m'inscrire au club mandrake sans etre une entreprise ! (et d'ailleurs j'y suis)
      • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Oui tout à fait, ils ne ciblent pas les entreprises. Maintenant, ils sont tout de même là pour faire de l'argent.
        Ils peuvent peut-être se permettre (ce que je doute aux résultats qu'ils obtiennent) de négliger la part de marcher que représente les entreprises, à la vue de peu de réactiviter de leur part dans le cadre de l'exemple ci-dessus.

        Maintenant, peu de société de distribution ont totalement réussi dans le modèle économique de la vente aux particuliers. Mais bon, je leur souhaite tout de même bonne chance, car une entreprise _française_ dans le mondu du logiciel libre est une bonne locomotive pour tous...

        --
        http://titux.tuxfamily.org(...)
      • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

        Posté par . Évalué à 4.

        Certes je ne renies pas que c'est le public le coeur de cible de Mandrake, cependant sans ouverture du coté entreprise qui sont les seuls à être prets engager de fortes sommes dans une solution informatique ou dans de la prestation (ce qu'a compris RedHat), il leur sera diffcile d'obtenir beaucoup de fonds. Attention, il n'est pas question de copier le modèle de RedHat, mais juste de ne pas fermer la porte quand on leur propose de travailler avec eux.
        • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

          Posté par . Évalué à 1.

          >Certes je ne renies pas que c'est le public le coeur de cible de Mandrake

          Quoi? Ainsi donc j'apprends qu'une des différences entre Red Hat et Mandrake serait que la première cible les entreprises et la deuxième les particuliers.
          Autant avec les entreprises on peut se reposer sur le passé autant avec les particuliers on part complètement dans l'inconnu avec risques maximum.

          J'espère qu'ils n'auront jamais besoin de l'aide des banquiers ou de faire appel à de nouveaux actionnaires parce que croyez moi l'investisseur moyen il aime pas trop ce type d'aventure (il a essayé pendant la bulle internet et ça l'a calmé).
          Escusez moi, mais s'il est écrit quelque part que la direction de Mandrake privilègie les particuliers, c'est qu'il faut changer les dirigeants.
          • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

            Posté par . Évalué à 0.

            Je crois que c'est plutôt la version des détracteurs de la MDK.

            Ca ne m'a pas empêché de l'installer dans 2 boîtes comme serveur et client (dont une boite non informatique), et dans une autre comme serveur.
            • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

              Posté par . Évalué à 4.

              mais la question est de savoir si le support suit derriere en cas de pépin.

              c'est quand même troublant et très très anormal qu' ils ne répondent apparemment pas à tous les mails émanant de boites potentiellement clientes.

              On peut raisonnablement penser que leurs employés sont trop occupés avec le club pour avoir le temps de lire leur mails!

              Plus généralement, les ressources allouées en direction des particuliers ( dont les besoins sont peu connus et les profils potentiels aléatoires ) sont autant de retirées en direction des entreprises ( dont les besoins sont mieux connus et les profils potentiels aussi)
              • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

                Posté par . Évalué à 2.

                L'image compte beaucoup aussi. Mdk a une image de distribution orientée grand public. Ce n'est déjà pas évident à modifier mais quand, en plus, il faut convaincre les entreprises alors qu'on est en plein redressement judiciaire, c'est quasiment impossible. D'ailleurs, ils n'avaient pas de stand à la Linux Solutions donc ils n'ont pas assez de ressources actuellement pour démarcher efficacement les entreprises.
                L'interview confirme bien que mdk compte sur l'acceptation de leur plan de redressement par le tribunal de commerce en avançant les bons chiffres de la 9.1 et du club ou sur une aide de l'état.
                Espérons que ça réussise ou qu'au pire, ils soient rachetés par une société de service évoluant dans le libre et en bonne santé financière.
              • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

                Posté par . Évalué à 2.

                > ils ne répondent apparemment pas à tous les mails émanant de boites
                > potentiellement clientes.

                ????
                Je ne connais pas d'autres boites que MDK où le PDG et le fondateur répondent aux mails du client lambda. T'as essayé d'écrire à Bilou ? Ca ne les empêche pas de placer Ouine dans les entreprises.
                • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

                  Posté par . Évalué à 6.

                  On s'en fout que le PDG reponde au client lambda, c'est pas ca qui attire les entreprises.

                  Les entreprises elles veulent une boite qui est solide, qui leur propose une solution qui marche, qui supporte cette solution, etc...

                  Et le prob de Mandrake c'est :
                  1) La boite n'est pas solide
                  2) Ils ne proposent pas, il faut aller chez eux, et il semble qu'il faut s'y reprendre a 2-3 fois
                  3) Le support entreprise n'est pas au niveau de ce qui se fait ailleurs, ca va pour les petites boites, mais ils se prendront jamais un contrat enorme.

                  Quand on lit dans l'interview que les ventes de boites se sont effondrees, je me dis perso que parier sur les ventes grand public c'est un suicide, ils feraient mieux de s'orienter vers les services/support/... pour entreprises ou sinon il faudra ramasser Mdk a la petite cuillere.
                  Redhat fait de meme, et c'est ca entre autres qui fait que Redhat n'est pas dans le rouge, ils vont la ou est l'argent.

                  Pour ta comparaison avec Bill, lui effectivement il va pas te repondre(sauf si t'es le CEO de General Motors ou autre), mais MS a des teams qui s'occupent de proposer/vendre/... aux entreprises, et eux quand tu les appellent ils repondent, d'ailleurs d'habitude t'as pas besoin d'appeler car ils sonnent a ta porte avant :+)
                  • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

                    Posté par . Évalué à 1.

                    "MS a des teams qui s'occupent de proposer/vendre/... aux entreprises, et eux quand tu les appellent ils repondent, d'ailleurs d'habitude t'as pas besoin d'appeler car ils sonnent a ta porte avant :+)"

                    Ou plutot ils sont deja installes chez toi quand t'achetes ta maison, et tu te rends compte que dans le prix de celle-ci y'a aussi le loyer, la bouffe et l'electricite de ces gars-la, et que si tu veux les virer et te faire rembourser il faudra te bagarrer pendant des mois... C'est sur que c'est plus facile de faire de l'argent dans ces conditions :o). Un peu d'agressivite commerciale n'a jamais fait de mal, mais il faut juste trouver un juste milieu.
                    • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

                      Posté par . Évalué à 1.

                      > Un peu d'agressivite commerciale n'a jamais fait de mal, mais il faut juste trouver un juste milieu.

                      euh tu peux me citer qq noms de concurents de M$ qui ont survecu sur la meme gamme de produit (depuis 15 ans allez, je suis gentil)
                      • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

                        Posté par . Évalué à 1.

                        C'est justement ce que je veux dire : il faut trouver le juste milieu entre l'entreprise qui ne repond pas aux appels de clients potentiels (= degre zero de l'agressivite commerciale) et une politique bulldozer a la Microsoft.
                        • [^] # Com

                          Posté par . Évalué à 2.

                          mais... que savons nous de la véracité des dires de Tuiu Pol?
                          (C'est une VRAIE question, je ne suis pas en train de le(la?) traiter de menteur(se) A PRIORI.

                          Cependant, je ne peux m'empêcher de m'interroger:

                          - Une appli qui s'installe sur RH et non sur MDK ? Avez vous un peu insisté (dépendances non satisfaites, mauvaise version de gcc ?)

                          - 20 mails ? VINGT mails ??? Mais vous êtes plus tenaces qu'un pitbull obsessionnel! (celui qui a quatre pattes et un bras :-)
                          Et apres ces deux dizaines de mails sans réponse, vous n'avez pas vérifié votre filtre anti-spam (du genre "undeliverable mail" => junk )

                          Avez vous essayé d'autres adresses? : info@..... sales@.... etc.. ?
                          Je me monte peut être la tête pour rien, mais quelqu'un ici a-t'il déja posté, allez douze mails à un fournisseur qui ne répond pas?
                          Moi j'aurais laissé tomber au bout de cinq ou j'aurais envoyé une lettre recommandée AR.

                          D'un autre côté, si j'avais traité par le mépris cinq mails d'un client/prospect, je serais encore en train d'en entendre parler

                          Mais bon,... je suis pro-MDK donc partial.
                          • [^] # Re: Com

                            Posté par . Évalué à 1.

                            mais... que savons nous de la véracité des dires de Tuiu Pol?
                            (C'est une VRAIE question, je ne suis pas en train de le(la?) traiter de menteur(se) A PRIORI.


                            "Le" ça m'ira mieux :), un jour j'expliquerai le passif de mon pseudo.
                            Je te remercies de ne pas me traiter de menteur, d'autant que je suis un fervant défendeur de Mdk (et de gentoo mais ce n'est pas le débat ici).

                            - Une appli qui s'installe sur RH et non sur MDK ? Avez vous un peu insisté (dépendances non satisfaites, mauvaise version de gcc ?)

                            Je t'explique comment ca marche : RH et Mandrake construisent leur distrib à partir des programmes de base comme le noyau de kernel.com. Cependant ils modifient et patchent profondément le noyau. La-dessus arrivent des gens comme Rational (maintenant IBM) qui fournissent des applis propriétaires (pas de source donc), comme ClearCase par exemple, qui fonctionnent avec des modules maison. Ces modules ne sont donc crées que pour certains types de noyaux... Ces modules sont strictement incompatibles avec les noyaux linux non prévus pour ca (enfin aux dernières nouvelles), j'ai fait énormément de test ne voulant pas lacher le morceau, mais rien à faire : sans les sources c'est impossible.

                            J'ai donc contacté à plusieurs reprise Mdk, je suis même allé les relancer à Linux Expo de 2002, mais ils ne m'ont jamais répondu.

                            Pour quoi avoir autant insisté auprès d'eux ?? Parceque je suis fan, ces lignes sont d'ailleurs écrits depuis ma MDK 9.1 (achetée sur MandrakeStore) et qui fonctionne à merveille.
                            • [^] # Re: Com

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Mio, juarais demandé à IBM / Rational !
                              Comment veux-tu que Mandrake fasse fonctionner un bidule propriétaire dont on ne connait pas les spécifications d'interfaçage ?
                              • [^] # Re: Com

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Je ne t'ai pas attendu, mais de ce côté aussi c'est le néant. J'ai d'ailleurs eut une discussion avec un technicien qui m'avait demandé à l'époque si j'étais parvenu à le faire fonctionner sur Mandrake parceque lui aussi préférais cette distrib. Je pense que tout cela se joue à un niveau un peu plus haut ...
  • # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est effroyable.
    Il parle explicitement, pour la première fois me semble-t-il, du rachat de MdkSoft, ou d'une prise de contrôle, avec "changement important dans l'esprit d'ouverture de Mandrake Linux et de sa qualité, voire même peut-être à une spécialisation du produit sur certains marchés verticaux, en fonction de la mode du moment."

    C'est terrible pour tous ceux qui aiment Mandrake pour ce qu'elle est, c'est-à-dire une distrib assez polyvalente, à mi-chemin du débutant et du power-user... C'est aussi terrible pour toute l'"ambiance" Mandrake, qui est si forte dans les forums et dans la distrib.
    Ca explique aussi pourquoi on voit de plus en plus parler, dans les forums, d'une Open Mandrake, à laquelle Gaël fait d'ailleurs explicitement allusion. L'appelle-t-il de ses voeux ? Est-ce, déjà, une forme de menace envers un futur repreneur ("Si vous sabotez notre distrib', la concurrence libre, portée par la communauté, est déjà en marche") ? Quel camp choisirait-il alors ?

    Et surtout, une Open Mandrake serait-elle aussi belle et aussi ergonomique qu'une Mdk ? Et évoluerait-elle aussi vite ? Je crois savoir que les beaux boutons et les belles interfaces graphiques sont pénibles et ingrats à mettre au point, ne font pas avancer les "vraies" fonctions du programme, et que les programmeurs bénévoles n'aiment pas à s'y atteler, et que par conséquent, quelque chose de beau, en matière d'interface n'est possible que quand on est payé pour le faire. Sur ce dernier point, il est possible que je me trompe, au vu des KDE, Gnome et autre Fluxbox, mais bon...
    Tout ça pour dire que j'aime Mandrake comme elle est en ce moment, et que je suis très TRES inquiet pour l'avenir.
  • # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

    Posté par . Évalué à -5.

    Quand ils auront été racheté et que leurs progs seront plus libre on pourra dire:

    M4NDR4K3 ©4 PU3 C'3ST M4L C'3ST P4S LIBR3

    ----> il fait beau dehors je vais voir si y'a pas une manif.
  • # News negative ? non...!

    Posté par . Évalué à 10.

    Le ton donné sur LinuxFR est franchement négatif mais quand on lit bien l'interview, on se rend compte que tout ça est globalement très positif : ça donne l'impression qu'ils résolvent tous les problèmes passés les uns après les autres, qu'ils se concentrent sur le business etc.

    Concernant l'avenir, il y est expliqué également que la priorité est donnée à un plan de continuation de la société, qu'ils mettent toute leur énergie dedans, et il est expliqué ce qui *pourrait* se passer si malgré tout ce qui est mis en oeuvre ça échouait !

    Extrait :


    "Nous avons comme objectif de sortir de la période d'observation du tribunal de commerce par un plan de continuation de l'activité. C'est pour cela que nous déployons une énergie importante pour finir notre restructuration (nos effectifs ont été divisés par trois en deux ans, nous sommes maintenant une cinquantaine de personnes à plein temps), c'est-à-dire continuer à réduire nos coûts de fonctionnement tout en développant au maximum les affaires. Si nous échouons, la société sera vraisemblablement cédée à une société tierce, au désavantage de tous les actionnaires.

    (...)

    Pour l'instant, nous sommes assez optimistes car la Mandrake 9.1 a rencontré un succès important et nous avons effectué de bonnes ventes par l'intermédiaire de notre boutique en ligne, même si l'équilibre reste néanmoins fragile. Tout dépend du plan qui va être mis en place, de l'évolution de notre chiffre d'affaires, de la décision du tribunal de commerce, etc."

    C'est très différent que de dire "nous envisageons un plan de cession" ou un truc du genre...
    • [^] # Re: News negative ? non...!

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Certes, ça serait vraiment bien qu'ils puissent reprendre une activité normale. Je me suis inscrit au Club avant tout pour ça.

      Mais il ne faut pas exclure définitivement une décision contraire du tribunal de commerce.
      • [^] # Re: News negative ? non...!

        Posté par . Évalué à 4.

        Je me suis également inscrit au club (mais j'avoue ne pas avoir acheté le pack car je n'ai pas le budget) et je compte encore envoyer un autre chèque à Mdk en plus.
        Je me demande à ce propos si on pouvait faire une page internet de collecte qui consisterait à leur envoyer de l'argent sans pour autant adhérer au club (cela aurait à mon avis plus d'effet même si c'est pareil) et faire une pétition à envoyer à l'État. Cela aurait en plus un bon effet psychologique.

        A part cela, si c'est Mdk est racheté ou si de nouveaux dirigeant viennent et que dans ces cas, Mdk perd son aspect "libre" (par exemple en rendant le téléchargement payant ou en incluant des logiciels non-GPL), je passe sous Deb. Je préfère encore que Mdk meurt en ayant gardé jusqu'au bout l'esprit du "libre" (Mdk est pour moi la plus libre des distro rpm), plutôt qu'elle se propriétarise.
        • [^] # Re: News negative ? non...!

          Posté par . Évalué à 2.

          http://donate.fsf.org/(...)

          Là, tu es sûr que ton argent servira totalement et uniquement à la communauté linux. En faisant une donation à mandrake maintenant, tu risques d'être déçu dans 2 mois en apprenant que ton argent sera utilisé par un repreneur totalement opaque au libre.
          Si tu veux vraiment donner ton argent, il doit être possible de monter de niveau dans le club mandrake ou alors de faire une rapide pétition pour leur demander de rajouter des niveaux intermédiaires pour pouvoir donner en fonction de ses moyens.
          • [^] # Re: News negative ? non...!

            Posté par . Évalué à 4.

            >Là t'es sur que ton argent servira totalement et uniquement à la communauté Linux. En faisant une donation à mandrake maintenant, tu risques d'être déçu dans 2 mois en apprenant que ton argent sera utilisé par un repreneur totalement opaque au libre.

            Si tout le monde raisonne comme toi, c'est sur que Mdk va se casser la gueule et refiler son fric à un possible propriétariste.
            Il ne faut pas oublier non plus que Mdk a subventionné des projets libres.

            En ce qui concerne monter de niveau de club, je ne peux pas. J'envoie un chèque car il se trouve que j'ai un peu d'économies.
          • [^] # Re: News negative ? non...!

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Redis à RMS que l'argent de la FSF « servira totalement et uniquement la communauté linux » pour voir ? (la réponse devrait être du genre 1) GNU/Linux 2) et les logiciels libres, pas seulement GNU/Linux)
        • [^] # Re: News negative ? non...!

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Moi je préfère qu'un fork apparaisse

          L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

    Posté par . Évalué à -2.

    Bon je sais que je vai sme faire moinsser mais il faut bien que quelqu'un le dise :

    Fidèle à lui même G.Duval nous joue une fois de plus la partition du Mur des Lamentations avec des 'c'est de la faute des autres, de l'état, des ricains et des nains de jardin' si Mandrake va mal. Et bien non G.D. c'est tout simplement que t'es un mauvais gestionnaire point final, et donc il te faut l'assumer.

    Oui je sais ce n'est pas 'PolitiKment KorreKt' et je m'en tape.

    KDO, et j'en suis pas un.
    • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

      Posté par . Évalué à 2.

      Si tu connaissais un peu plus le dossier, tu saurais que l'état de Mdk provient des co***ries de l'ancienne équipe dirigeante qui profitant de la bulle technologique a investi comme des malades.

      PS: je ne t'ai pas moinssé car ce que tu dis est vraiment trop gros.
      • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

        Posté par . Évalué à 0.

        Et ta réponse tombe dans le ridicule le plus profond : G.D étant le fondateur de MDK il est responsable de la société quand elle va mal comme quand elle va bien (çà c'est produit çà ?).
        • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

          Posté par . Évalué à 3.

          Fondateur, c'est plus un titre honorifique qu'autre chose. Les vraies décisions se prennent au conseil d'administration, et là il y a du monde, pas que G.D.
        • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

          Posté par . Évalué à 5.

          Manifestement, tu n'as toujours pas compris. Duval est le cofondateur de Mdk mais pas le PDG, il s'occupe pour l'instant seulement de la communication.
          À partir de 2001, des membres de l'équipe dirigeantes tels que Pool furent bels et bien virés car ils avaient pour ambition de faire de Mdksoft une entreprise de moins en moins en rapport avec le Libre et Linux. En effet, la politique de Pool fut énormément couteuse et n'eut pas d'effets franchement significatifs.

          Tu n'as qu'à aller voir sur le site de Mdksoft, dans ses communiqués de presse, ses lettres aux actionnaires, etc. et tu verras!!!
          • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

            Posté par . Évalué à 2.

            Je répondais bien sur à Kdo.
            Il faut aussi ajouter que les décisions chez Mdk ne sont pas prises par un seul homme et résultent de conseils. Marois qui est le PDG avait eu en effet tort de faire confiance en Pool mais ce dernier avait le rang juste en dessous voire égal à celui de Marois ce qui rendait ces décisions difficilement contestables.

            Conclusion: cher Kdo, quand on veut critiquer, on s'efforce d'abord de se renseigner.
          • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

            Posté par . Évalué à 0.

            ok, j'ai vu.
        • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

          Posté par . Évalué à 2.

          Le fondateur peut meme se faire virer, regarde Steve Jobs. Il a ete vire d'Apple comme un malpropre, avant de creer NextStep.
    • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

      Posté par . Évalué à 2.

      N'importe quoi... Relis l'article en détail...

      exemple : "Bien entendu, notre idéal ne serait en aucun cas de devenir une entreprise subventionnée par l'Etat Français, ce qui serait assez lamentable. Mais si une prise de conscience naissait autour de la nécessité en France et en Europe de développer les hautes technologies, cela ne pourrait avoir que des conséquences positives pour les entreprises françaises et sur notre économie, à moyen terme. "
      • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

        Posté par . Évalué à 1.

        > Mais si une prise de conscience naissait autour de la nécessité en France et en Europe de développer les hautes technologies,

        Un peu comme avec Bull quoi... avec le succès que l'on connait.
        • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

          Posté par . Évalué à 2.

          Bull ça a été et ça continue d'être une catastrophe et un gouffre, c'est effectivement l'exemple franco-français à *ne pas* suivre. Par contre, Airbus, Ariane, ce genre de projets sont des réussites, ce sont de ces projets qu'ils faut s'inspirer : une valeur technologique réelle, mais un projet basé sur une réalité économique et industrielle.

          C'est d'ailleurs le propos qui est tenu dans l'interview à la fin...
          • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

            Posté par . Évalué à 0.

            Autant je comprends pourquoi l'état avait intérêt à soutenir Airbus
            : rassurer les investisseurs devant les sommes en jeu et les risques encourrus, protèger Air France (dont il détient 50%) en lui offrant une alternative aux avions de Boeing (et donc à ses tarifs)

            Je comprends aussi pourquoi il est derriere Ariane : pour ne pas lancer des satellites aux tarifs de la NASA ou des russes.

            Mais pour Mandrake ce n'est pas du tout la même chose.
            Il peut très bien avoir intérêt à laisser la concurrence jouer à plein
            en Red Hat et les autres. Car que je sache Red Hat n'en est pas encore au point de faire preuve d'exces de position dominante sur le marché.

            L'état ne fera rien; en tout cas il ne rentrera pas dans le capital de Mandrake : c'est pas son role, il laissera ça à des investisseurs privés.

            D'ailleurs pour terminer, cette histoire me fait penser à l'Argentine.
            Dans ce pays beaucoup de chefs d' entreprises ont emprunter des capitaux énormes à l'état en faisant le raisonnement suivant :

            - si ma boite marche, c'est moi qui aurais tous les bénéfices
            - si elle coule, c'est l'état qui payera ( puisque je ne pourrai pas le rembourser)

            On sait tous où en est l'Argentine maintenant ...
            • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

              Posté par . Évalué à 2.

              > Autant je comprends pourquoi l'état avait intérêt à soutenir Airbus
              > : rassurer les investisseurs devant les sommes en jeu et les risques encourrus,
              > protèger Air France (dont il détient 50%) en lui offrant une alternative aux avions de > Boeing (et donc à ses tarifs)

              > Je comprends aussi pourquoi il est derriere Ariane : pour ne pas lancer des satellites > aux tarifs de la NASA ou des russes.

              Dans ces deux cas, l'etat est derrière la création même de ces boites, et les arguments que tu avances sont fumeux. La réalité c'est que ce sont des activités qui ont de fortes retombées économiques, mais qui peuvent aussi avoir des facettes stratégiques (entre parenthèses, c'est le cas pour le GPS - américain - qui va bientot avoir son homologue Européen, c'est une véritable bénédiction).

              > Mais pour Mandrake ce n'est pas du tout la même chose.
              > Il peut très bien avoir intérêt à laisser la concurrence jouer à plein
              > en Red Hat et les autres. Car que je sache Red Hat n'en est pas encore au point de > faire preuve d'exces de position dominante sur le marché.

              Il y a deux "légers" détail :

              1) l'état de l'industrie informatique française (voire européenne) est pathétique alors que c'est potentiellement très créateur de valeur (PIB blah blah). La question est : est-ce qu'on s'accomode bien de cet étât de fait ? personnellement ça me bouffe.

              2) Red Hat est américain

              Plus globalement : je suis assez consterné de lire un commentaire de la sorte - on dirait que tu idéalise une façon de faire libérale dans un pays où l'etat est interventioniste à tous les niveaux - ça ne peut pas fonctionner bien sûr. Il y a deux solutions : soit tu "libéralises" les pratiques dans ce pays, soit tu assumes et tu fais comme pour airbus ou ariane : tu vas voir tes copains européens, tu rassembles des petites sociétés moribondes pour en faire un géant qui va tailler des croupières aux américains et autres.

              > On sait tous où en est l'Argentine maintenant ...

              Oui d'accord.
              • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

                Posté par . Évalué à 1.

                1) l'état de l'industrie informatique française (voire européenne)

                Voire non-americaine
              • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

                Posté par . Évalué à 0.

                >les arguments que tu avances sont fumeux.

                si c'est fumeux de protèger ses investissements alors là je sais plus quoi rajouter.

                >La réalité c'est que ce sont des activités qui ont de fortes retombées économiques

                c'est vrai aussi

                >mais qui peuvent aussi avoir des facettes stratégiques

                merci de confirmer mes dires.

                > Red Hat est américain

                En quoi le fait d'être américain est un problème ? ils créeront de la même manière des emplois en France alors que pour l'aéronautique (Boeing par exemple ) c'est pas trop le cas : l'essentiel des bénéfices sont faits au states.

                >dirait que tu idéalise une façon de faire libérale dans un pays où l'etat est interventioniste à tous les niveaux

                je n'idéalise pas du tout ( je ne suis pas aussi naïf que Madelin) je dis seulement que ce n'est pas le rôle de l'état de prendre part à des aventures aussi risquées.

                >soit tu assumes et tu fais comme pour airbus ou ariane : tu vas voir tes copains européens, tu rassembles des petites sociétés moribondes pour en faire un géant qui va tailler des croupières aux américains et autres.

                des investisseurs privés peuvent très bien faire cela si ils en ont la volonté alors que pour l'aéronautique il fallait beaucoup plus de garanties, les projets sont couteux et durent des dizaines d'années donc la signature de l'état était importante.
                • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

                  Posté par . Évalué à 2.

                  > je n'idéalise pas du tout ( je ne suis pas aussi naïf que Madelin) je dis seulement que ce n'est pas le rôle de l'état de prendre part à des aventures aussi risquées.

                  euh, sans rentrer dans le capital, deja en devenant client, je pense que ca pourrait avoir pas mal de consequences :
                  - perennisation de mdk
                  - publicité formidable
                  - possibilité de faire des devs specifiques (tjrs open source, merci service public)
                  - economies monstrueuses, et independance vis-a-vis de nos voisins d'outre atlantique

                  et puis, je ne vois pas ou est le risque financier si vraiment l'etat achetait mandrake. Une boite avec 50 employés, c'est pas tres cher par rapport au nombre de fonctionnaires et au budget.
                  Surtout qu'avec le nombre d'equipements informatiques utilisés par les administrations, ca s'appellerait FORCEMENT un bon investissement que de vouloir en migrer (meme une partie) sur un systeme libre et maitrisé en interne (ou meme perennisé en devenant client).
                  Et ca serait vraiment du service (au) public.
                  • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

                    Posté par . Évalué à 1.

                    >deja en devenant client, je pense que ca pourrait avoir pas mal de consequences :

                    pour moi un client doit passer par un appel d'offre et donc n'est pas connu à l'avance sinon c'est du copinage.

                    >Une boite avec 50 employés, c'est pas tres cher par rapport au nombre de fonctionnaires et au budget.

                    et pourquoi pas aussi nationaliser toutes les petites boites qui tombent ne faillite actuellement ? pourquoi celle là et pas une autre ?

                    Si un boite est sur un créneau porteur et bien c'est à elle de le prouver.

                    >s'appellerait FORCEMENT un bon investissement

                    La politique de l'état est actuellement de sous-traiter tout ce qui n'est pas son coeur de métier (ce qui est logique) et l'informatique jusqu'à preuve du contraire n'en fait pas partie. ça bouge trop vite, les besoins aussi donc ce n'est pas FORCEMENT un bon investissement sur le long terme.
                    • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

                      Posté par . Évalué à 1.

                      La politique de l'état est actuellement de sous-traiter tout ce qui n'est pas son coeur de métier (ce qui est logique) et l'informatique jusqu'à preuve du contraire n'en fait pas partie. ça bouge trop vite, les besoins aussi donc ce n'est pas FORCEMENT un bon investissement sur le long terme

                      La sous-traitance c'est parfait pour ce qui est hardware, pour ce qui est software c'est autre chose.

                      Si dans les banques y'a des pgm COBOL qui tournent depuis 30 ans c'est parecque tu as un service info derrière.

                      Dans les administrations, ton appli de gestion administratives elle est presque bonne à jeter après 5 ans..

                      Les affaires étant les affaires, les sous-traitants te remettent une offre de prix de mise à jour de ton appli presque aussi cher (si pas plus) que le développement d'une nouvelle appli.

                      On vend aux gestionnaires le dernier vaporware à la mode qui demande l'installation des dernière technologies.

                      Le gestionnaire bon père de famille qui se dit "J'ai un système qui marche, on fait une mise à jour" se fait passer pour un vieu con par les marketeux drillé aux nouveaux discours à la mode auprès des responsables politiques.

                      ça à le mérite de faire marcher l'économie, mais en terme de souplesse et de performance au quotidien c'est l'Etat qui est perdant.

                      Bref, la sous-traitance, ça bénéficie au gestionnaire de budget annuel, au court-terme.. A moyen et long-terme on risque de tirer de gros yeux..
          • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

            Posté par . Évalué à 2.

            >Bull ça a été et ça continue d'être une catastrophe et un gouffre, c'est effectivement l'exemple franco-français à *ne pas* suivre.

            Prenons, un autre exemple alors : Thales (ex Thomson-CSF, la fameuse entreprise que Juppé voulais brader à 1 franc), c'est bien une entreprise subventionnée par l'Etat français, qui en est actionnaire à hauteur de 35% mais qui est actuellement bénéficaire et en excellente santé, c'est de plus un fleron du CAC 40.
            Alors franchement, cracher sur les sous de l'Etat je ne pense pas non plus que la meilleur idée que l'on puisse avoir, surtout quant on connait la situation de MDK.
            Enfin, je peux me tromper...
            • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

              Posté par . Évalué à -1.

              >Prenons, un autre exemple alors : Thales (ex Thomson-CSF, la fameuse entreprise que Juppé voulais brader à 1 franc)

              tu confondrais pas avec Thomson Multimédia par hasard ?

              > actuellement bénéficaire et en excellente santé

              ça, cela n'engage que toi.
              Son cours de bourse en est au même niveau qu'il y a 10 ans. à comparer par exemple avec des vrai fleurons comme L'Oreal ou Danone.
  • # Rien de neuf en somme

    Posté par . Évalué à 0.

    tout cela a été déja dans dit dans l'assemblé générale des actionnaires et la lettre aux actionnaires ( mis a part le succés de la 9.1)
    • [^] # Re: Rien de neuf en somme

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      ...d'où l'intérêt d'une interview, tout le monde n'étant pas présent à l'AG... d'ailleurs, tu as des liens/docs accessibles ?
  • # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

    Posté par . Évalué à 1.

    pour juger de la viabilité de l'offre Mandrake club admettons la situation suivante :
    Soit un particulier qui doit pour une raison ou une autre faire des économies ( par exemple épargner un petit peu pour assurer sa retraite, contracter une nouvelle mutuelle pour les médicaments non remboursés, prévoir une assurance chomage en cas de coup dur...) , parmi tous les abonnements qu'il a contractés ci-dessous lequel il coupera en priorité?

    1) abonnement EDF
    2) abonnement ligne France Télécom
    3) abonnement téléphone mobile
    3) abonnement cable ou satellite
    4) abonnement Canal+ ( non ça compte pas, tout le monde s'est déjà barré)
    5) abonnement Mandrake Club
    6) abonnement ADSL
    7) abonnement LeMonde.fr ( là aussi pas envisageable, je connais personne qui paierai pour avoir l'immense privilège d'écrire dans ses forums de discussion)

    alors ?

    conclusion : en temps de crise ce sont les premiers à sauter, et en période normale les derniers auxquels on pense.

    désolé
    • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

      Posté par . Évalué à 4.

      La conjoncture n'est pas bonne meme dans les assoc du libre c'est du de motiver pour des sommes de 50 euros pour un set de Cd ou autre,
      alors quand cela frise les 80 euros :-/
    • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

      Posté par . Évalué à 2.

      Il y a d'autres abonnements qui coûtent un poil plus cher que le club mandrake. L'abonnement cigarette par exemple, qui doit faire un sacré trou dans ton budget à la fin de l'année. Pourtant si tout le monde s'arrêtait de cloper quand les temps sont durs, ça se saurait.

      L'abonnement club de base, c'est 5$ par mois, c'est le prix d'un magasine, c'est moins cher qu'une place de cinoche, c'est un menu chez MacDo ... quand tu décides de t'inscrire au club pour aider mandrakesoft, tu le fais parce que tu crois au logiciel libre et en linux, pas pour le plaisir de filer de l'argent à une boîte qui n'est pas foutue de gérer ses petites affaires. Si tu le fais, tu ne vas pas annuler ton abonnement pour un oui ou pour un non.
      • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

        Posté par . Évalué à 0.

        L'abonnement club de base, c'est 5$ par mois, c'est le prix d'un magasine, c'est moins cher qu'une place de cinoche, c'est un menu chez MacDo ...

        Oui mais pour ce prix-là tu n'as rien du tout, à part le droit de poster dans des forums ;)

        Combien faudrait-il d'abonnés au club pour couvrir une part significative (allez, 10%) du chiffre d'affaires de Mandrake ? Beaucoup trop, à mon avis. Et pour les 18000 membres cités plus haut, il faudrait plus de précisions : un grand nombre de gens ont eu un accès "alumni" simplement en achetant une boîte via MandrakeStore.
        • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

          Posté par . Évalué à 2.

          > Oui mais pour ce prix-là tu n'as rien du tout, à part le droit de poster dans des forums ;)

          Absolument faux : tu as accès à tous les services, dont le fameux service de téléchargement direct qui, interfacé avec la 9.1, est tout simplement génial !
          • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

            Posté par . Évalué à 1.

            Absolument faux : tu as accès à tous les services, dont le fameux service de téléchargement direct

            Chez moi je fais Control Center -> Mettre les sources à jour -> Ajouter des paquets. Qu'a-t-il de plus "direct" ce "fameux" service de téléchargement ?
      • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

        Posté par . Évalué à 1.

        >quand tu décides de t'inscrire au club pour aider mandrakesoft

        on paie pas un abonnement à une entreprise pour l'aider, on le fait parce qu'elle nous rend un service. Sinon c'est pas une entreprise c'est une ONG.
        Et une ONG cotée en bourse c'est malsain.

        L'inconvénient d'un don sur une prise de participation (action) c'est que le jour où la société fait des bénéfices, toi, t'auras rien.
        • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

          Posté par . Évalué à 0.

          C'est pas un don, c'est un abonnement à un club qui te propose des services. Il se trouve qu'actuellement c'est un des moyens d'aider mandrakesoft et c'est comme ça qu'il a été poussé ces derniers temps, difficultés obligent. Le club, c'est un des produits parmi d'autres que vend mandrakesoft.
          • [^] # Re: Interview de Gaël Duval (MandrakeSoft) sur Transfert

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Le club offre de plus en plus de services et est en passe de devenir incontournable si l'on veut faire les mises à jour (bugs et sécurité) ainsi que télécharger commodément les quelques logiciels commerciaux qui sont quasiment obligatoire : Java (j2re) , FlashPlayer et Acrobat Reader qui donne dans certains cas un meilleur résultat.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.